Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  parametre systeme impossible a changer » Le 29/07/2014, à 13:53

Hoper
Réponses : 4

Aucune idée. Mais pourquoi avoir installé la 12.04 alors que la 14.04 est sortie depuis un moment déjà ? Si ça se trouve, tu ne rencontrerai pas le problème...

#1 Re : -1 »  parametre systeme impossible a changer » Le 30/07/2014, à 14:29

Hoper
Réponses : 4

La ça ressemble plus à un problème hardware... Tu as vérifié qu'il y a aucun soucis de ce coté la ? memtest, tout ça...

#2 Re : -1 »  Commande sed [résolu] » Le 25/07/2014, à 15:18

Hoper
Réponses : 3

Il faut que tu les protège tes caractères la... C'est pas de simples lettre.
Un truc comme ça devrait marcher :

sed -i -e "s/\[/\{/g" xab

EDIT : brulé au 3ème degrès wink

#3 Re : -1 »  probleme avec le clavier » Le 23/07/2014, à 14:10

Hoper
Réponses : 7

C'est quoi ton clavier exactement ? Il est branché comment ?

#4 Re : -1 »  probleme avec le clavier » Le 23/07/2014, à 16:52

Hoper
Réponses : 7

Et quand le clavier fonctionne dans grub, il fonctionne sous ubuntu ? Ou est ce qu'il arrive que ça fonctionne dans grub mais ensuite plus sous ubuntu ?

#5 Re : -1 »  probleme avec le clavier » Le 24/07/2014, à 09:34

Hoper
Réponses : 7

Ok. Curieux comme truc... A mon avis ca doit être lié à un mécanisme de gestion d'energie ou un truc dans le genre. Si tu ne "reveille" pas le clavier au bon moment (avant le boot de l'OS) il doit passer à coté. Jamais vu ça mais je pense que ça dois être un truc dans le genre.

C'est pas vraiment une solution, mais à ta place je commencerai par modifier la configuration de grub pour qu'il ne boot aucun OS par défaut. Comme ça, ton ordi démarre grub et attend que tu appuie sur entrée. C'est pas monstrueusement pénible vu que le PC doit arriver assez vite sur Grub, et au moins il de démarrera pas sans le clavier...

#6 Re : -1 »  probleme avec le clavier » Le 25/07/2014, à 11:35

Hoper
Réponses : 7

Désolé de pas avoir de meilleurs solutions sous la main. Essaye de chercher sur le net a partir du modèle exact de ton ordinateur. D'autres ont surement eu le même soucis.

#7 Re : -1 »  [Résolu] Configuration matériel minimum pour VirtualBox fluide » Le 15/07/2014, à 15:19

Hoper
Réponses : 11

Bonjour,

Je n'ai pas testé mais d'après une mini recherche sur le net il suffirai d'installer les plugins... As tu installé le paquet "audacious-plugins" ?

Librement,

#8 Re : -1 »  [Résolu] Configuration matériel minimum pour VirtualBox fluide » Le 15/07/2014, à 16:08

Hoper
Réponses : 11

Rhaa... N'importe quoi... Voila le soucis quand on a plusieurs onglets d'ouvert en même temps, et qu'on répond dans le mauvais smile
Tu peux complétement ignorer mon précédent post qui n'a AUCUN rapport avec ton problème.

Pour ta question, je te confirme que c'est surtout la RAM qui compte. Mais si tu compte, comme je le pense, virtualiser un windows seven, alors oui, 4GB me semble être un minimum. Donc 4 pour windows plus 4 pour ubuntu, on arrive à 8 pour avoir une configuration qui devrait fonctionner sans trop de soucis, mais qui pourrai se trouver limiter dans certains cas "extrême".
Mon conseil : part sur 16 GB de ram si tu peux te le permettre, la au moins tu n'aura plus aucun soucis.

Coté graphique, c'est quoi GT2 ? (bon le graphique on s'en moque pour faire du office, mais c'est juste pour éviter les mauvaises surprises).
Il me semble que tu va utiliser la vidéo intégré au processeur I7 ce qui ne posera aucun soucis.

Toujours coté cpu, le strict minimum sera à mon avis 2 cpu pour seven. Mais si tu peux lui en donner plus, ce sera encore mieux smile

PS : Au cas ou, j'ai justement virtualisé un seven ce week end :
http://hoper.dnsalias.net/tdc/index.php … sation-kvm

#9 Re : -1 »  [Résolu] Configuration matériel minimum pour VirtualBox fluide » Le 17/07/2014, à 10:51

Hoper
Réponses : 11

>Pourriez-vous me dire si vous êtes globalement d'accord avec cela ?

Globalement oui.

>Par ailleurs et toujours dans le cadre d'une utilisation spécifique d'Office 2013 sous Windows >7 avec VirtualBox (ou autre), mieux vaut utiliser 2 processeurs moyennement puissant dédiés à >la machine virtuelle ou 1 processeur très puissant

"Très puissant" tu abuse un peu. La différence n'est pas si monstrueuse que ça. C'est pas comme si le second était 3 fois plus rapide que le premier. Il n'y a que dans des cas très spécifiques ou un processus avec une fréquence plus rapide sera plus performant que plusieurs plus lent. Ce sera le cas avec les logiciels mal conçu, n'utilisant qu'un seul cpu (certains outils de compression par exemple). Mais dans la grande majorité des cas, plusieurs cpus seront utilisés.

Dans le cadre d'une utilisation bureautique, deux cpus un peu moins rapide valent beaucoup mieux qu'un seul.

#10 Re : -1 »  Lire des .mx et .mod sous ubuntu ? » Le 15/07/2014, à 16:09

Hoper
Réponses : 2

Bonjour,

Je n'ai pas testé mais d'après une mini recherche sur le net il suffirai d'installer les plugins... As tu installé le paquet "audacious-plugins" ?

Librement,

#11 Re : -1 »  euh... nouveau pc, nouvelles questions : compatile, ou pas compatible. » Le 15/07/2014, à 15:16

Hoper
Réponses : 8

Ah oui, j'oublis, ubuntu ne veut pas se lancer du live cd, afin de faire des essais.....

Mais encore ? C'est sur ce point la qu'il faudrait être plus précis.
Quelle version essaye tu ? Qu'est ce qui se passe exactement ?

#12 Re : -1 »  euh... nouveau pc, nouvelles questions : compatile, ou pas compatible. » Le 15/07/2014, à 15:54

Hoper
Réponses : 8

Je viens d'acquérir un nouveau portable, un toshiba

Normalement il aurai fallu que tu te pose des questions d’abord, et qu'ensuite tu achète du matériel "adapté". La tu as un peu fait le contraire quand même smile

Une fois que tu aura fait un DVD de restauration de windows, pour pouvoir le réinstaller au besoin, tu pourra aller faire un tour sur google pour comprendre de quoi on parle. En hyper méga résumé, Microsoft à réussit à imposer dans les ordinateurs un truc qui s'appelle secureboot et qui, si il est activé, et surtout si il n'est pas désactivable, va faire en sorte que tu ne puisse jamais rien installer d'autre que Windows. (Oui c'est déguelasse mais tout le monde s'en fout parce qu'après tout, qui pourrait bien vouloir utiliser autre chose ?)

#13 Re : -1 »  euh... nouveau pc, nouvelles questions : compatile, ou pas compatible. » Le 15/07/2014, à 15:59

Hoper
Réponses : 8

PS : D'après ce que je lis ici :
http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=2205282
Ta carte graphique est peut etre un peu récente.
Si tu n'arrive pas à booter sur une version 14.04,
il va surement falloir galérer un petit peu pour installer des drivers propriétaire.

Korak : J'ai un peu simplifié la hein... Mais a partir du moment ou secureboot est activé, tu utilise forcément à un moment ou à un autre un certificat validé par Microsft, sinon c'est qu'effectivement j'ai rien compris.

#14 Re : -1 »  Premiers pas sur linux ubuntu et interrogations métaphysiques » Le 19/06/2014, à 16:51

Hoper
Réponses : 82

@stephane_nx :
ne te complique pas la vie. En ext4 et avec les distributions actuelles, les ssd sont correctement gérés de façon transparente. donc trim, tout ça, pour le moment tu peux complétement oublier. Quand à échanger les données, ce n'est pas parce que tu as des fichiers sur une partition ext4 (dans ton pc) que tu ne peux pas les copier sur un disque (externe par exemple) en ntfs.

@L_d_v_c:

Tu avais quoi comme cpu sur ta  Blizzard IV ? Un 060 ? Parce que si oui, on avait la même. Sauf que la mienne était un peu bricolée, et que le quartz à 50 Mhz avait été remplacée par un quartz à 66 tongue Enfin si mes souvenirs sont bon smile J'avais du ajouter un ventilateur dans le 1200 !

Mince, quand j'y repense... Un 1200 qui faisait du bruit !!! c'était vraiment une hérésie ce que j'avais fait la. Mais bon, on était jeune et fou smile Mais t'a raison, il y a aucun PC qui peut afficher avec la fluidité d'un 500 de la belle époque (state of the art...)
Le VBL, on l'a ou on l'a pas. Et maintenant plus personne ne peut savoir ce que c'est que la vraie fluidité smile

#15 Re : -1 »  Premiers pas sur linux ubuntu et interrogations métaphysiques » Le 19/06/2014, à 17:22

Hoper
Réponses : 82

Non non non smile Le 68060 à été le tout dernier cpu CISC de la série, le plus rapide et de loin. J'avais à peu près 4 fois la puissance d'un Amiga 4000 (avec un 040 à 25 toujours sauf erreurs). Bref, un 060 était à peu près deux fois plus rapide qu'un 040 à fréquence égal.

Les seuls cpu risc que l'on a pu mettre sur Amiga c'était quelques années plus tard, avec les cpu de type "powerpc" 604. (qui eux étaient cadencés à plus de 200 Mhz !) et qui fonctionnaient en parallèle des cpu cisc, l'os envoyant les applications à l'un ou à l'autre en fonction de l'architecture prévue pour le binaire. 

L'amiga restera d'ailleurs le seul ordinateur au monde à avoir été capable de fonctionner de faire tourner simultanément plusieurs cpu avec des architectures différentes (et des cadences bien différentes).
Après, on peut objecter que c'est un peu le principe des cartes graphiques actuelles, qui ne sont jamais que des gros cpu risc. Mais bon, l'os ne gère pas le GPU comme il gère le cpu. C'est à l'application d'utiliser le GPU, pas l'OS qui décide comme c'était le cas sur Amiga.

Ah purée l'Amiga avec 68060 devait léviter sur la table !

Yes smile Tu t'en doute, c'était pas vraiment donné comme carte. Mais avec ça, il y avait absolument plus rien qui te faisait peur. Encodage, 3D, traitement photo "pro"... trop facile smile
Cela dit, quand tu ajoutais une carte graphique (sur un 4000 bien sur, pas sur un 1200) et que tu forçais donc l'amiga à travailler dans des résolutions beaucoup plus hautes que celles pour lesquelles il était prévu à la base, bein un cpu plus rapide que le 040 de base c'était très appréciable...

#17 Re : -1 »  Premiers pas sur linux ubuntu et interrogations métaphysiques » Le 20/06/2014, à 09:53

Hoper
Réponses : 82

Vaut-il mieux pour les usages des logiciels pro que l'on voudrait tester via wine avoir une partition NTFS ou bien EXT4 est suffisant pour ce type d'usage ?

ext4 ce sera très bien (pas de différence avec ntfs à ce niveau la)
Globalement ce que tu risque c'est surtout que le logiciel :
n'arrive pas à s'installer
s'installe mais ne se lance pas
se lance mais ne fonctionne pas correctement.

Après, parfois, pour des petits truc, tu peux aussi avoir des bonnes surprises et que ça fonctionne à peu près correctement. Mais c'est rare tongue

#18 Re : -1 »  Premiers pas sur linux ubuntu et interrogations métaphysiques » Le 20/06/2014, à 11:19

Hoper
Réponses : 82

Meme réponse que tous les autres, fait tout pour n'avoir que des primaires. Pas de swap et si un jour le besoin s'en faisait sentir, tu crée simplement un fichier pour ça.

#19 Re : -1 »  Premiers pas sur linux ubuntu et interrogations métaphysiques » Le 20/06/2014, à 12:11

Hoper
Réponses : 82

J'ai beaucoup de mal à me dire que 30 c'est bien suffisant pour l'OS et ses logiciels, patchs etc...

30 ce sera déjà bien de trop. Je t'assure qu'avec 20 tu sera déjà large.
Après, tu fais comme tu veux, met 30 si tu veux, mais cet espace aurait été surement plus utile ailleurs.

Juste un détail, la swap n'est pas formatée en ext4, mais en "swap" tout simplement.

#20 Re : -1 »  Premiers pas sur linux ubuntu et interrogations métaphysiques » Le 20/06/2014, à 12:13

Hoper
Réponses : 82

sda3 : /data     en EXT4 (data 100% linux)

Totalement inutile dans ce cas. C'est à ça que sert /home à la base !
Met plutot de l'espace en plus dans /home, qui peut se remplir assez vite.
Par exemple si tu utilise googleearth, tout ce qu'il va télécharger va se mettre dedans...

#21 Re : -1 »  ownCloud et panne serveur » Le 19/06/2014, à 15:29

Hoper
Réponses : 20

La base de donnée contenant toute la configuration, ça doit quand même pas être très gros... A mon avis c'est quelques Mo grand max non ?

#22 Re : -1 »  ownCloud et panne serveur » Le 19/06/2014, à 16:42

Hoper
Réponses : 20

lol big_smile

Pour moi le problème d'avoir les données à deux endroits c'est "ou est le stockage de référence ?" Je n'utilise pas tous ces mécanismes de réplication essentiellement pour cette raison je pense.

Globalement, tu as beau dire que ce sont les mêmes fichiers, tu va forcément les éditer en local à un moment ou à un autre. Ou effacer un fichier (toujours en local) par erreur. Si tu supprime un fichier en local, il est supprimé sur le serveur ? (c'est une vraie question hein...)
Si c'est le cas, et si il s'agit d'une suppression involontaire, tu fais quoi ?

#23 Re : -1 »  ownCloud et panne serveur » Le 19/06/2014, à 17:29

Hoper
Réponses : 20

Vu que le serveur garde l'historique, tu peux restaurer le fichier en quelques clics sur l'interface web du serveur.
Dans le cas de Seafile, il y a un lien "Corbeille" qui contient les fichiers qui ont été supprimés.

D'accord.  Il garde un historique de toutes les versions donc ? (un texte, je l'édite, puis je l'édite encore...) je peux avoir accès à la première version du texte ? La période de rétention est paramétrable ? (au bout de 6 mois le fichier est toujours récupérable ?)

#24 Re : -1 »  ownCloud et panne serveur » Le 19/06/2014, à 19:35

Hoper
Réponses : 20

Merci Tiramiseb pour tes réponses. Je continu à rester un peu sceptique, mais plus parce que je maitrise pas les techno qui sont derrière.

Ca fait peut etre moins de chose, mais un serveur d'un coté (ou NAS ou...) avec des clients qui font des montages (NFS/CIFS...) dessu, ça je maîtrise smile

Par exemple mon pc fixe n'a pas de home local. Son home est sur le serveur, montage en NFS. Après sauvegarde avec bacula et les données sont en sécurité. Après, vu le système que tu décris, je reconnais que, statistiquement, il n'y a pas forcément plus de risques de perte dans ton cas que dans le miens. Mais j'ai une meilleure maîtrise de la solution de bout en bout.