Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 08/09/2014, à 13:35

side
Réponses : 173

Comme l'accès à l'eau potable n'est toujours pas dans nos pays industriels "avancés" un droit inaliénable mais une simple marchandise, on peu l'interdire à ceux qui ne peuvent payer : No water, no peace! States of emergency and water shut-offs in Detroit

Detroit; l'emblème du capitalisme triomphant des années 50 est une allégorie de ce système, et est à l'image de ce qui arrivera aux pays soumis à ce même système et à leurs représentants dans les décennies à venir.


Edit : pour info, les "terroristes" du Hezbollah cherche l'unité nationale libanaise pour contrer l'EIIL.

#1 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 08/09/2014, à 23:37

side
Réponses : 173

Qui fabrique l'eau ?

#2 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 09/09/2014, à 11:34

side
Réponses : 173

On ne paye pas l'eau, on paye les coûts de fonctionnement et d’investissement de l'infrastructure qui nous permet d'avoir de l'eau courante potable.
L'eau n'est pas une marchandise.

cqfd.


Aux fonctionnaires qui ont l'outrecuidance de faire grève on oppose le service minimum, un service public a pour premier objectif sa continuité.
Aux entreprises à qui on a donné les infrastructures de gestion de l'eau construites avec les impôts, on ne demande rien, limite on ne peut rien exiger d'eux, ils vendent une marchandise qui n'en est pas une. Et une marchandise, en tant qu’entreprise, je la vend à qui je veux dans les conditions de rentabilité que j'estime adéquate.
Peuvent bien couper l'eau si ça leur chante, c'est à peu près comme si je décidais de fermer un magasin de franchise qui ne tourne pas assez.
Bien sûr ici on parle des Etats-Unis, qui vivent des conditions juridiques tout à fait spécifiques, celle qui seront les nôtres dans peu de temps quand le tafta aura été finalisé. Veolia pourra se permettre exactement le même type de choix d'entreprise. Il prétexteront une banqueroute des collectivités (réelle) pour se permettre de réduire leurs offres de service aux habitants. La même chose. C'est pour demain.

#3 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 10/09/2014, à 15:44

side
Réponses : 173
Amnesty International a écrit :

«  Amnesty International salue l’intention déclarée du gouvernement ukrainien de rétablir et garantir la justice dans les zones touchées par le conflit. Nous veillerons à ce qu’il tienne sa promesse  »

lol lol lol

Sont marrants chez Amnesty !!

#4 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 12/09/2014, à 01:44

side
Réponses : 173

Un bol d’air français vendu à Pékin pour 610 euros

Les chinois achètent l'air de France.


On peut considérer que le marché de l'air existe et qu'il est côté en bourse :
Marché des droits à polluer
Bourse du carbone

Par principe tout doit pouvoir s'acheter et se vendre, la seule contrainte réside dans la mise en place d'un marché rentable.

#5 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 12/09/2014, à 12:36

side
Réponses : 173
sucarno a écrit :

mais pourquoi, elle s'engage dans tous les conflits armés.

Il s'agit d'un investissement.

sucarno a écrit :

Comment peut-elle se financer pour des interventions en Afrique, et bientôt en Libye et contre l'EI ?

Auprès des banques centrales qui ne refuseront jamais de tels crédits pour ce type investissements.

#6 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 12/09/2014, à 17:58

side
Réponses : 173
SystemeD a écrit :

lol lol lol

C'est un super sketch !

sucarno a écrit :

Cependant, comment elle rembourse ces crédits ?

Elle ne rembourse pas. C'est le principe de la dette, ou de la l'argent-monnaie, c'est kif-kif.

Ca ne pose aucun problème aux banques qui tant qu'elles sont les créancières des États peuvent imposer leurs diktats en terme de dérégulation financière ainsi qu'en terme de répression salariale.

#7 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Le 13/09/2014, à 13:03

side
Réponses : 173
kastus a écrit :

Bon ben moi je ne sais toujours pas si

" Mao est nécessaire ou non pour la compréhension du marxisme appliqué hors des contrées européennes "

Qu'il soit nécessaire ce n'est peut-être pas vrai. Mais qu'il soit bien utile pour ça, je pense que c'est très vrai. Ce qui compte c'est de saisir l'interprétation "non-occidentale", et en l’occurrence arabo-musulmane, du marxisme révolutionnaire.

Il y a un socialisme arabe (très lié au panarabisme et/ou au nationalisme arabe) plus ou moins dévoyé aux intérêts particuliers des États, voir des gouvernants. Et tout autant renié par anti-communisme de circonstance.

La question c'est de savoir si il y a un véritable socialisme islamique. Déjà. Et Mao là-dedans pourrait être utile par analogie, la manière dont on aborde le socialisme dans des cultures qui n'ont pas vu émergé celui-ci mais ou il a été plus ou moins importé, par des colonisateurs qui plus est. C'est assez contradictoire pour les marxiste du monde arabe de fonder leur idéologie sur du "hors-sol" en se référant à la culture hégémonique dont le marxisme fait parti. Sans compter que le nombre de socialistes se prononçant en faveur du colonialisme et soutenant une vision ferryste de l'occident n'est pas négligeable, et peut toujours avoir des réminiscences aujourd'hui, et dans ce cas je ne parle pas des pseudo-socialistes du genre radical-socialiste ou pseudo-républicains menteurs, à la Ferry justement, mais de véritables révolutionnaires qui auront toujours une approche trop européenne du sens de l'histoire. Auquel cas Mao, mais aussi les révolutionnaires d’Amérique Latine, ampha, peuvent servir.

Et moi je pense que l'approche arabo-musulmane de l'histoire et de la politique en général, l'approche véritablement arabo-musulmane, celle de leurs racines culturelles profondes et non pas celle importé d'occident et plus ou moins syncrétisée avec leur culture historique, est bien plus proche de la notre que celle de l'Asie par exemple. J'ai toujours un peu tendance à considérer en très gros que le monde arabe fait parti du monde occidental, ou que l'occident s'arrête au Sahara et au Pakistan. Mais cela tient-il à une vision post-coloniale plus ou moins inconsciente ou à une vision culturelle qui tiens la route plus ou moins ? M'enfin bon les perses ont toujours eu plus d'influence sur l'Europe que les asiatiques, il me semble.
Donc en fait, Mao n'est peut-être pas nécessaire, bien utile sans doute, mais proprement insuffisant.

#8 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Hier à 13:04

side
Réponses : 173
david96 a écrit :

Et moi j'aurais mieux fait de me casser une jambe ce jour là. hmm

L'élection au second tour d'une présidentielle en France n'a absolument aucune importance ni conséquences. On ne peut s’enorgueillir ni s'en vouloir d'être ou non aller voter ce jour là.

#9 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Hier à 21:00

side
Réponses : 173
david96 a écrit :

Marine Lepen, tout comme Dupont-Aignan, on dit qu'ils s’attaqueraient aux banques s'ils étaient à la tête du pays et reviendraient sur la fameuse loi Rothschild (appliquée sous le règne de Pompidou et Giscard d'Estaing), ça serait sûrement une bonne chose

C'est surtout de l'enfumage de première parce que cette loi est abrogée depuis 1994.

sucarno a écrit :

Que fait-t-on si le taux d'abstention atteint 90% ?

Une 6ème République.

inkey a écrit :

Au final, même si quelqu'un semble avoir les bonnes idées, rien ne peut nous garantir qu'au pouvoir, il ne va pas retourner sa veste tranquillement sans aucune possibilité pour le peuple d'agir sur ces fait.

C'est même le fait qu'il retourne plus ou moins sa veste dont on peut être à peu près garanti. L'exercice du pouvoir dans les conditions de la 5ème République et sous l'autorité de l'U.E implique quasiment de fait des obligations de compromis d'allégeance plus ou moins vaste, ainsi qu'une facilité de corruption.

mazarini a écrit :

Je me suis peut être mal exprimé, pour moi le rejet du PS et de l'UMP peut éventuellement induire un vote FN.

Pourquoi ?

#10 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Aujourd'hui à 00:11

side
Réponses : 173
david96 a écrit :

Ok, mais l'État peut-il emprunter comme avant 1973, sans intérêt (sur un seuil fixé à qqs milliards d'euros) ?

Non. Mais ce n'est pas à cause de la loi de 1973.

Alors si Marine Lepen, tout comme Dupont-Aignan disent qu'ils s’attaqueraient aux banques s'ils étaient à la tête du pays et reviendraient sur la fameuse loi Rothschild
1 - Ca ne serait pas une bonne chose parce que ça ne serait rien.
2 - Tu peux être sûr que du coup ils feront comme les autres, c'est à dire bien autre chose que leur prétendue lutte contre les banques.


De l'enfumage. Des partis politiques qui commence avec ça, c'est même pas la peine de continuer à se demander s'ils pourraient être moins pire que les partis dominants. C'est du pareil au même.

#11 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Aujourd'hui à 10:54

side
Réponses : 173
david96 a écrit :

Je n'attends plus rien de la politique

Pour moi tout est pratiquement politique alors ... alors bah j'attends tout de la politique.

mazarini a écrit :
side a écrit :

...

mazarini a écrit :

Je me suis peut être mal exprimé, pour moi le rejet du PS et de l'UMP peut éventuellement induire un vote FN.

Pourquoi ?

Parce qu'ils ne veulent pas s'abstenir ?

Quelle drôle d'idée !
Peut-être que certaines forces politiques auraient aussi beaucoup tendance à leur expliquer qu'il faille voter coute que coute. Que c'est un devoir éminent, qu'il s'agit d'une obligation morale à laquelle il faut se plier du fait du sang versé pour l’acquisition de ce "devoir", etc. Ce qui ne manque pas de piquant vu que le sang versé le fût du fait des ancêtres de ceux qui aujourd'hui se font les défenseurs du bulletin de vote quasi obligatoire.

Peut-être qu'on ne cesse de mentir aux gens à ce sujet, comme sur tant d'autres, dès l'enfance et tout au long de leur vie.

Peut-être que les gens ont tout simplement oublié ce que signifiait avoir des droits, comme le droit de vote.


mazarini a écrit :

Parce que c'est le vote qui semble faire le plus chier le PS et l'UMP ?

C'est une erreur d'analyse grossière dans ce cas vu qu'il s'agit du vote qui les arrangent le plus.

mazarini a écrit :

Ils peuvent aussi voter pour Mélanchon et autres personnes de gauche, mais ils ne semble pas trop le faire.

Bah il y en a qu'il le font.
Si le problème c'est qu'il n'y en a pas assez de gens à voter à gauche, faudrait voir à comprendre pourquoi. Genre à comprendre pourquoi une partie du prolétariat vote F.N et pas FdG par exemple.

mazarini a écrit :

Ca reste peut être un espoir que les gens vote FN sans en partager les valeurs.

C'est quoi les valeurs du F.N ?

david96 a écrit :

ça ressemble plus à un vote de contestation.

Pour moi le vote F.N c'est le vote mouton par excellence. Le vote que "tout le monde" aura la tentation de faire pour démontrer son mécontentement. Le truc le plus bateau possible. Limite s'assumer votant P.S est plus clivant que s'assumer votant F.N. Le vote F.N c'est le vote que le système t'inculque de faire quand tu ne veux plus voter P.S ou UMP.
C'est l’alliance entre le principe du vote obligatoire sous couvert de morale républicaine fallacieuse et le principe de contestation populaire préparé et réchauffé à bon escient.
Les votants F.N et les anti-F.N font malheureusement tous la même erreur de jugement sur ce qu'est le F.N en tant que parti politique : un diable de confort du système en place. Et au lieu de ça y voit un vrai parti de contestation ou la force politique organisée du futur fascisme d’État en France. Dans les deux cas, c'est nawak de chez nawak. Le F.N c'est avant tout une entreprise familiale d'opinion plus ou moins médiatique. Le jouet de la famille LePen qui leur rapporte pas mal de pognon ce qui n'est pas loin d'être l'objectif n°1 de l'existence du F.N, ampha.
Sa seule utilité politique est d'être un indicateur plus ou moins fiable du mécontentement populaire, ou cristalisateur de cette dernière pour les partis dominants.

C'est tout sauf anti-système, voter F.N c'est prouver sa soumission totale au système politico-médiatique. Dans le genre convenu, y'a pas pire.

david96 a écrit :

De voir le PS et l'UMP désemparés, J'ai trouvé cela jubilatoire…

Je ne sais pas ou tu as vu ça. Le PS et l'UMP désemparés ??!  Dans le cadre de l'U.E ? lol  Ils pètent la forme oui ! Z'ont jamais été aussi sûr d'eux et de leur bon droit à squatter le pouvoir politique.

Regarde Hollande, comment on peut savoir s'il est désemparé ou non ?
Et bien malgré un taux d'opinion favorable qui doit frôler les 0% ça ne l'empêche nullement de continuer sa politique austéritaire.
Il est en place et sûr de sa position et de son rôle à jouer. Et il a raison.
Les médias d'oppositions et cie font miroiter l'impossibilité pour lui de terminer son mandat dans la situation ou il se trouve, et que le gouvernement tombera avant 2017.
Je suis d'accord pour admettre que 4 gouvernements en un peu moins de deux ans, on avait jamais vu ça en 5ème République, vu que la 5ème fût créée justement pour palier à une soit-disant instabilité gouvernementale mais que ça a radicalement muté en autoritarisme présidentiel depuis la mise en place du quinquennat et que le Président peut bien pondre un gouvernement tous les 6 mois, ça ne change rien vu que c'est lui, l'autocrate, qui décide de la politique à mener et nomme les sous-fifres qui serviront cette dernière (un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne, n'est-ce pas ?) mais le gouvernement ne tombera pas parce que justement il s'agit d'un pouvoir autocratique plutôt autoritaire et que ce genre de chose ne tombe que sous une condition : une révolte armée du peuple, soutenue par les militaires c'est mieux. Ce qui ne me semble pas être d'actualité.
Donc hollande finira son mandat, sera peu probablement réélu et son successeur aura le même avenir devant lui.

#12 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul » Aujourd'hui à 13:35

side
Réponses : 173
david96 a écrit :

Justement, voter FN ce n'est pas si simple, il est plus facile de dire qu'on vote PS ou à moindre mesure à droite. Voter FN c'est prendre le risque d'avoir ce genre de critique et d'avoir le mauvais oeil. Faut plutôt du courage pour dire qu'on a voté FN.

lol

Je ne sais pas ou tu vis mais par chez moi, le vote que tu peux clamer haut et fort avec fierté, c'est le vote UMP, le vote PS, c'est un truc de gros couillons un peu débiles, le vote F.N c'est un truc d'énervés un poil raciste. Le reste, ça n'existe quasiment pas.

Si dire que l'on vote F.N c'est prendre le risque de la critique suivante : « espèce de gros mouton tu votes comme tout le monde de la manière dont le système te dis de voter » bah je ne vois pas en quoi c'est super risqué, en quoi ça demande du courage.
Je le répète, par chez moi, les "courageux" ce sont les types qui votent P.S et qui le crie haut et fort !! Surtout en ce moment !! lol

Mais pour moi voter PS, UMP ou FN, c'est être sur le même plan niveau moutonnier. Ces trois partis sont des partis de système. Le triptyque qui permet le maintien du système politique français depuis au moins 20 ans, sinon 30 et de manière claire et objective depuis 2002, mais genre en 1995 Chirac est élu grâce à des magouilles anticonstitutionnelle que le Conseil Constitutionnel à couvert pour le maintien de la stabilité politique. Le F.N ne sert que d'argument d'appoints quand ça devient trop tendu dans l'opinion, le vote utile que ça s'appelle. On va y avoir droit en 2017 comme on y a jamais eu le droit, vu que le P.S est sortant et en position de faiblesse et qu'ils sont les spécialistes de cet argument foireux. J'en ai déjà la nausée.

#13 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 03/09/2014, à 13:17

side
Réponses : 372

Je ne me fiche pas de l’influence des médias, seulement de leur contenu, qui n'a pas beaucoup de valeur à mes yeux, qui n'a que la valeur qu'il est censé avoir : informative. Quand les médias disent que BHL est un philosophe, j'en prend note, je ne considère pas ça comme vrai. Je suis juste informé du fait que certains media considère BHL comme un philosophe, ce qui soit dit en passant me fait une belle jambe.
Et là, en plus, je ne parle que des médias de masse.

Berneri a écrit :

Comme s'il n'en avait pas fait assez avec la Lybie.

Il est limite encore plus actif en Ukraine qu'il ne l'avait été en Lybie. Il y est depuis le début.

« Vite, à Paris ou ailleurs, un sommet européen autour du président Porochenko et pour la défense de la nouvelle Ukraine. »
La défense de la nouvelle Ukraine ... fasciste et nazie.

#14 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 03/09/2014, à 15:01

side
Réponses : 372
Berneri a écrit :

Le site dégouline tellement de mégalomanie qu'à un moment je me suis demandé si ce n'était pas une parodie. Mais non, apparemment.

BHL est lui-même une parodie.

Quand on colle comme en-tête à son blog : « L'art de la philosophie ne vaut que s'il est un art de la guerre », on voit le topo. M'est avis qu'il est assez inutile de s'attarder.


fcn50 a écrit :

Où est cet endroit ? Moi je vois plutôt des initiatives de citoyens minoritaires qui essais de changer les choses concrètement au niveau local qu'une certaine soit-disant élite qui blablate de choses et d'autres durant le tae time.

Cette vision des choses est tellement répandue qu'elle dégouline partout dans la société occidentale. Et on la retrouve sur ce forum à de multiple reprise, et j'ai répondu plusieurs fois ce que j'en pensais, je ne le referais pas ici.

L'élite qui blablate au tea time est celle qui fomente l'idéologie des « citoyens minoritaires qui essais de changer les choses concrètement au niveau local ».
Il y a toujours dans ce discours un subtil parfum d'anti-intellectualisme qui ravira notamment les pires réactionnaires. Il y a l'apologie de l'acte pluri-individuel et la tendance à balancer par dessus bord toutes formes d'institutions, ce qui réduit à néant la société alors quel es porteurs réel de l'idéologie, les « citoyens minoritaires blablabla » s'imaginent fonder une "nouvelle société", du genre plus équitable et gnagnagna (reprendre ici une publicité Rhone-Poulenc en tant que contenu rhétorique fait l'affaire). Enfin bon ... ça me saoule.

fcn50 a écrit :

Tu voyages pas beaucoup, de toute évidence.

Effectivement. Peu de moyens de parcourir le monde à la sauce cosmopolite.

fcn50 a écrit :

Absolument et si ça peut être fait sans les exterminer et leur vendre pleins de merdes inutiles, c'est encore mieux.

Que sont les merdes inutiles ?

Pour le reste tu peux bien imaginer le modèle consumériste comme victorieux et éblouissant de part le monde jusqu'aux derniers recoins de l'Amazonie si ça te chantes. C'est juste faux, et de même je ne m'attarderais pas là-dessus. C'est H.S.

#15 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 03/09/2014, à 19:21

side
Réponses : 372
Alfe noir a écrit :

Puis le lynchage c'est ne me fais pas trop rire non plus. Le gars il "se bat" (comme c'est un guerrier tongue) avec ses idées, je trouve que c'est plus juste (et sûrement plus drôle) de le combattre avec des idées. D'ailleurs perosnne ne se gêne pour le ridiculiser.

BHL à bien plus de pouvoir que le simple fait de donner son opinion sur les choses.

#16 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 03/09/2014, à 20:11

side
Réponses : 372
Alfe noir a écrit :

Mais ça ne change rien à l'acharnement et le lynchage dont il fait l'objet.

C'est de bonne guerre. Lui qui aime tellement ça !!

Alfe noir a écrit :

et que c'est un règlement de compte personnel à mon avis.

Je ne pense pas non. L'entarteur entarte  les pompeux cornichons d'horizons très différents. BHL a eu le droit à plusieurs entartage, parce qu'il le vaut bien.

Alfe noir a écrit :

Et je ne crois pas que foutre des tartes dans la gueule des gens fasse partie de la liberté d'expression.

C'est discutable. lol

#17 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 03/09/2014, à 20:31

side
Réponses : 372

Sinon pour son pouvoir je pensais aussi pas mal à ses longs bras dans le monde de l'édition.

Et re-sinon : Le lynchage médiatique de Bernard-Henri Lévy : c’est assez !

#18 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 04/09/2014, à 18:12

side
Réponses : 372
Berneri a écrit :

leur omniprésence dans les médias est dûe à leur adhésion au système ; au fait qu'ils participent de la justification idéologique de celui-ci (comme le disait side plus haut).

C'est dire à quel point le niveau philosophique des élites a baissé depuis les empires européens et antiques. Parce que les philosophe au service de l'idéologie des empires, c'était quand même autre chose que BHL. J'veux dire, Tocqueville, Voltaire et cie, Sénèque, c'est autre chose que BHL.
Les moralistes et les idéalistes, il y en a de très bons. BHL c'est du caca.


sucarno a écrit :

Salut,

Vous, vous le connaissez bien votre BHL ; mais ce qui est grave, c'est quand il va dans d'autres pays ( Libye, Ukraine ... ), on pense qu'il parle au nom de la France.

Absolument.

Ca fait mal d’entendre un type comme Finkelstein dire : « Beaucoup de choses en France sont vraiment étranges [...] Le niveau de lâcheté et de bêtise est stupéfiant. Que dire d'un pays qui considère que BHL est un philosophe ? Ce n'est vraiment pas sérieux. »

Alfe noir a écrit :
sucarno a écrit :

Salut,

Vous, vous le connaissez bien votre BHL ; mais ce qui est grave, c'est quand il va dans d'autres pays ( Libye, Ukraine ... ), on pense qu'il parle au nom de la France.

Les Ukrainiens seraient donc plus crédules que nous ?

Pas du tout. C'est juste qu'ils ne connaissent pas BHL et ne savent pas comment il est perçu ici. Si lui se pointe en racontant des histoires comme quoi il est le représentant de l'opinion publique française, comment l'ukrainien de base il fait pour savoir si BHL raconte des conneries ou pas, rien que sur ce point là, déjà. Ca demande un minimum d'efforts.

Regarde, Finkelstein, qui n'est pas le dernier des abrutis et traine dans des milieux ... antisystème, pour dire très, très vite, il considère quand même que la France est un pays qui considère BHL comme un philosophe, parce que ce que l'on peut saisir au premier abord d'un pays, c'est ce qui se diffuse dans ses médias de masse.
Pourquoi penses-tu que les français en général considèrent les américains comme des gros abrutis en général ??
Parce que les américains qu'on entend et que nos médias diffusent ici, ce sont leurs BHL à eux. Des types que personne ne peut saquer là-bas mais qui se présente et sont présentés comme la voix de l'opinion publique américaine.

Genre si je raconte qu'un des pays qui à l'histoire révolutionnaire des plus importantes au monde, après la Russie, ce sont les Etats-Unis, qui va prendre ça au sérieux ? Alors que c'est tout à fait vrai factuellement. Rares sont les pays à avoir connu un mouvement syndical révolutionnaire global aussi puissant qu'aux Etats-Unis. Mais pour la majorité des gens, les states, ce sont les cow-boys et les rednecks. McDonald et Coca-Cola, Wall Street et le surf, Hollywood et le pétrole du Texas. Bah pour la majorité des gens pas français, la France c'est Chanel et les nouveaux philosophes, la gastronomie et les grèves. BHL est une marque, au sens de trademark, qui s'exporte et signifie "français".


Berneri a écrit :
Alfe noir a écrit :
Berneri a écrit :

Mais surtout, leur omniprésence dans les médias est dûe à leur adhésion au système ; au fait qu'ils participent de la justification idéologique de celui-ci (comme le disait side plus haut).

J'irais même plus loin en disant que ça sert très bien au système, ce que je disais plus loin que ça me donne l'impression qu'on (le système) les utilise très bien pour faire toutes sortes de propagandes.

Ce que je veux dire, c'est que ces intellectuels ne sont ni des compagnons de route, ni des idiots utiles, ni des marionnettistes. Simplement, le fait est qu'il y a une proximité idéologique fondamentale, pratiquement ontologique entre la classe politique, les journalistes les plus connus, et certains intellectuels. Cette proximité est la raison de l'exposition médiatique abondante des uns et des autres. C'est pour cela que BHL et ses copains passent mieux à la télé : ils n'ont pas besoin d'expliquer leurs idées. Celles-ci, ainsi que leurs implications, sont évidentes, tellement qu'elles n'ont pas besoin d'être formulées ; ou, si elles le sont, elles ne sont pas questionnées. Ainsi, on entend souvent qu'il « faut réformer », sans plus. Comme si les raisons de ces « réformes » (qui sont en fait des contre-réformes), la direction de celles-ci étaient évidentes et ne devaient pas être soumises au débat.

À l'inverse, si on a une pensée qui va à l'encontre de cette doxa, on passe moins bien à la télé : il faut expliquer, c'est compliqué, on exprime des choses que beaucoup ne veulent pas entendre, il faut démonter certains préjugés, etc… Bref, c'est moins télégénique…

Il n'y a pas qu'à la télé que le problème se pose ... tu vois ou je veux en venir, je le sais. Et BHL est typique pour comprendre, pour saisir le discours de base, celui qui ne nécessite pas d'explication et se suffit à lui-même, à sa propre énonciation, tout le monde est censé avoir compris. Et celui qui dit ne pas comprendre est mis à l'index invariablement selon les mêmes principes, ceux élaborés par BHL lui-même et ces petits copains. Dont un des plus fantastiques est l'accusation péremptoire et diffamante d'antisémitisme.

Bien entendu quand on arrive après moult demandes à obtenir l'attention de l'énonciateur du discours qui devrait être compris de tous de manière naturelle, et qu'il se retrouve dans la situation ou il se sent obligé d'apporter une certaine forme d'explication, ça fini souvent très mal. Parce qu'il n'y a pas d'explication. Il n'y en a jamais eu. Au mieux on s'en sort par des pirouettes rhétoriques ou sophistiques, au pire par la mise en avant de son expérience personnelle comme fondement de l'explication.
BHL, tout aussi "grand" soit-il n’échappe pas à la règle. Suffit de regarder ses interventions médiatiques face à des contradicteurs opiniâtres, il s'emporte comme un gros malade et hurle à la moraline comme pas deux, retourne les situations en accusation infondées pour faire taire les contradicteurs. Mais ça, en ce qui concerne BHL, comme le dit la vidéo posté par pierrecastor, c'était avant, désormais BHL ne rencontre plus de contradicteurs, juste des animateurs TV amusés ou des journalistes complaisants. C'est vrai pour toute la télévision mainstream. Quand tu as sur un plateau TV 5 participants tous du même avis, c'est sûr qu'on ne risque pas de voir la contradiction à l'écran. Car la contradiction, c'est mal, ça fait des remous, c'est pour les malotrus, les empêcheurs de tourner en rond malpolis et autres bougons des plateaux TV (pour le peu qu'il en reste, car ils le payent souvent très cher de porter la contradiction là ou elle ne devrait jamais arriver : à la télévision). Personne n'aime ça, faut être plus conciliant et tolérant. Et surtout rester poli.

#19 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 04/09/2014, à 18:59

side
Réponses : 372
Alfe noir a écrit :

Je suppose que t'as écouté ses trois premières minutes de discours.

Comment n'importe quel personne sensée peut prendre au sérieux ce qu'il raconte, rien que sur l'air et la manière dont il dit les choses ? On ne peut avoir que des envies de le baffer (façon de parler.. ou pas tongue).

Il dit ce que beaucoup d'ukrainiens veulent entendre. La manière dont il le dit est peut-être maladroite mais ceux qui veulent entendre ça ne lui en porteront pas rigueur du tout.

Alfe noir a écrit :

Sinon c'est un peu contradictoire, si tu prends l'exemple des États-Unis et la vision qu'on en a (par ex. quand Bush fait un discours) personne n'est crédule.

Sauf ceux qui prennent ça pour argent comptant. Et il y en a. "The War On Terror", par exemple, ça dégueule de tous les côtés, dans toutes les couches sociales, sur tous les canaux médiatiques. Le premier à avoir parler de War On Terror, c'est Georges W. Bush.
Qui est crédule, qui ne l'est pas ?
Quand je lis dans ce forum des choses pratiquement aussi caricaturale du style qu'il faut faire la guerre dans quasiment tous "les pays islamistes", désignant ainsi les pays arabes, parce qu'ils sont remplis de terroristes djihadistes qui veulent notre peau. Quand Les Dernières Nouvelles d'Alsace titre sur les pays arabes qui veulent notre peau, quand l'Est Républicain parle de l'armée rouge chérie de Poutine qui veut notre peau et tutti quanti ... Qui est crédule ? Qui ne l'est pas ? Tous ces discours énoncés le plus sérieusement du monde par des organes médiatiques considérés comme tout à fait sérieux et objectif ne sont que pure folie, hallucinations totales au service de la manipulation des peuples pour l'obtention de conflits militaires et de guerres consenties par les peuples.

Mais demande au premier venu dans la rue si les terroristes voudraient pas par hasard s'en prendre à la France et nous foutre en l'air ? Si par hasard il n'y aurait pas une internationale djihadiste active dans tous les quartiers dit "sensibles" etc ...

Genre est-ce qu'Israël est dans son bon droit quand il chie sur les résolutions de l'ONU et va massacrer les civils de Gaza ?
Bien sur que oui !! Demande les explications à BHL !
Est-ce que l'Ukraine vit en ce moment le résultat d'une révolution populaire démocratique ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
Maïdan était-elle la place de la révolte populaire que nos médias nous ont décrit pendant des semaines ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
Fallait-il abattre Kadhafi comme un chien qu'il a toujours été ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
Faut-il renverser le pouvoir de Bachar el-Assad ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
Fallait-il envoyer les G.I américains en Irak, en Afghanistan ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
La guerre de Yougoslavie fût-elle celle de la lutte de la démocratie sur la barbarie ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
Les Serbes sont-ils des démons ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !
Ceaușescu fût-il la réincarnation de Lucifer faisant ainsi suite à Staline ?
Bien sûr que oui !! Demande les explications à BHL !

et ainsi de suite ...


Alors qui est crédule ? Qui ne l'est pas ?

Me semble à moi que ça n'est pas du tout aussi simple que de dire : « Bush tout comme BHL, personne ne les prends au sérieux ». Non. Ce sont les gens sérieux qui ne prennent pas ces types là au sérieux. Mais des gens déraisonnables, c'est pas ce qui manque.

#20 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 05/09/2014, à 10:53

side
Réponses : 372

La question n'est jamais de savoir qui est contre qui mais ou sont les intérêts de chacun.

Le coup de qui est contre qui, c'est du cinéma, littéralement.

#21 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 05/09/2014, à 12:02

side
Réponses : 372
Alfe noir a écrit :
side a écrit :

[...]
Qui est crédule ? Qui ne l'est pas ?
[...]
[...]
[...]
[...]

Justement c'est bien mon questionnement quand je dis :

"Les Ukrainiens seraient donc plus crédules que nous ?"

Qui est "nous" ?

ttrtti a écrit :

On nous bassinait que c'était la guerre contre les islamite (les méchants) que nous (les gentils) combattions, parce que les autorités maliennes (d'autres gentils) nous avaient fait de grands "au secours"

Ca, cinéma.

ttrtti a écrit :

Qui + est, certains pays considérés comme islamistes prenaient parti pour nous, et d'autres contre nous ...

Ca, réalité des intérêts de chaque États. Ces derniers peuvent très bien mener à des positions diplomatiques contradictoires. Du genre alliance avec l'ennemi de mon allié, en secret, bien entendu. Jouer sur tous les tableaux parce qu'on ne sait pas ou soufflera le vent après-demain.

ttrtti a écrit :

Ca devenait compliqué pour un ttrt de base !

Il avait qu'à jouer à des jeu de stratégie de guerre quand il était gamin. lol

#22 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Le 08/09/2014, à 13:12

side
Réponses : 372
Alfe noir a écrit :
side a écrit :
Alfe noir a écrit :

Justement c'est bien mon questionnement quand je dis :

"Les Ukrainiens seraient donc plus crédules que nous ?"

Qui est "nous" ?

Les Français à l'image de ce que sont le Ukrainiens dans leur pays. tongue

Et bien les ukrainiens ne sont ni plus ni moins crédules que "nous".

#23 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Hier à 12:41

side
Réponses : 372
Elena Bondarenko a écrit :

Mes amis, voici ma déclaration ! Je demande de la diffuser un maximum. Ceux qui ont la possibilité de la traduire, qu’ils le fassent.
« Moi, Elena Bondarenko, députée du Parti des régions, me trouvant dans l’opposition à l’actuel pouvoir en Ukraine, je veux déclarer que ce pouvoir s’abaisse jusqu’aux menaces directes d’élimination physique des représentants politiques d’opposition en Ukraine, jusqu’à priver de leur droit de parole l’opposition au parlement et en dehors, et même à la complicité de crimes non seulement contre ces représentants politiques mais contre leurs enfants. Des menaces constantes, l’interdiction non formulée de la présence des opposants sur les ondes de la plupart des chaînes ukrainiennes, une persécution déterminée, ce sont là déjà les attributs de la vie courante d’un député en Ukraine. Tous ceux qui appellent à la paix en Ukraine sont immédiatement inscrits par le gouvernement sur la liste des ennemis du peuple, comme ils le furent, par exemple, dans l’Allemagne des années 30-40 du siècle dernier ou au temps de la politique de McCarthy aux USA.
Il y a quelques jours, le ministre des Affaires intérieures de l’Ukraine, Arsen Avakov, qui est un ardent partisan du dénommé « parti de la guerre » en Ukraine, a déclaré la chose suivante : « Quand Elena Bondarenko monte à la tribune faire un discours, la main cherche tout de suite le revolver ».
Je souligne que c’est un homme investi de la fonction de premier policier de l’état qui dit une chose pareille. Il y a exactement une semaine, le porte-parole du parlement ukrainien Alexandre Tourtchinov m’a privée de la même façon de mon droit de parler à la tribune en tant que représentante de la fraction d’opposition du « Parti des régions ». Il m’en a privée simplement parce que j’ai déclaré que « le pouvoir qui envoie l’armée bombarder des civils est criminel ». Après quoi, il a donné avec magnanimité la possibilité aux radicaux du parlement d’appeler à fusiller l’opposition. Rappelant que, à la fin de l’année dernière, quand les extrémistes commençaient à s’armer à Kiev, on avait tiré sur ma voiture et que ce fait avait été enregistré par les organes de police sur ma déclaration, je considère ce genre de menaces avec le plus grand sérieux. J’informe également tous ceux qui ne le savent pas encore que le pouvoir actuel couvre des criminels, qui ont osé lever la main sur le fils d’un autre opposant politique, Vladimir Oleinik. Rouslan Oleinik, qui occupe la fonction de procureur de district, a été roué de coups sur son lieu de travail, à la suite de quoi sa vie et sa santé se sont trouvées menacées. Au lieu d’enquêter sur cette agression contre un procureur dans l’exercice de ses fonctions et sur cette intimidation monstrueuse à l’égard d’un opposant et de sa famille, le pouvoir a licencié ledit procureur. J’entends chaque semaine mes collègues parler des passages à tabac de leurs collaborateurs, des perquisitions dans les entreprises de leurs partisans, des menaces et même des attentats sur leurs vies, leur santé et leurs biens.
L’espace informatif ukrainien est presque complètement épuré de cette information, et les Ukrainiens ordinaires ne devinent même pas que se déroule en Ukraine une lutte criminelle contre l’opposition, que le droit à la libre parole donné par la Constitution est malmené de toutes parts. Ces mêmes rédactions qui, surmontant leur peur, travaillent honnêtement s’exposent aux agressions des groupuscules nationalistes, or les organisateurs et les participants de ces pogroms des rédactions, même identifiés par des vidéos et du matériel photographique, ne sont pas tenus responsables. J’en appelle aux structures internationales qui déclarent leur attachement aux principes démocratiques, pour qu’elles ne se contentent pas de prêter attention à cela mais qu’elles se mettent au travail afin que soient conservés et observés les droits démocratiques et les libertés des citoyens ukrainiens. Les méthodes de la junte de Kiev dans sa lutte pour le pouvoir, et plus exactement dans sa lutte pour l’édification d’une dictature en Ukraine n’ont rien de commun avec la notion de « démocratie ».
L’inactivité de la communauté internationale à l’égard de ces faits criants seront considérés comme de la complicité et de l’approbation silencieuse envers tous les crimes qui se commettent à présent en Ukraine.
Le monde libre perd encore un avant-poste, l’Ukraine. Tous ceux qui se battent, non en paroles, mais dans les faits, pour la démocratie, les droits et la liberté de l’homme peuvent ensemble faire beaucoup. Car nous sommes les seuls à pouvoir arrêter la junte et la guerre fratricide en Ukraine !
Avec tout mon respect.
Le député populaire d’Ukraine Elena Bondarenko

#24 Re : -1 »  3ème guerre mondiale, possible ou pas ? » Aujourd'hui à 13:18

side
Réponses : 372
pierrecastor a écrit :

Par contre, quand un extrait est mis en ligne par une tierce personne, France télévision le fait supprimer. C'est pas nouveau.

Je me demande quels sont les moyens mis en œuvre pour ça. Parce que là on dirait que c'est un peu au pif, ils tirent dans le tas et ramassent ce qu'ils ont pu récupérer. Des "Ce soir ou jamais" en ligne sur youtube depuis des années, c'est pas ce qui manque.