Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  [Centralisation] "tuxguitar" » Le 06/02/2007, à 19:56

jd
Réponses : 867

Bonjour,

j'ai un petit soucis avec TuxGuitar 0.9 (Ubuntu Feisty) : impossible d'entrer une note... Concrètement, les flèches directionnelles sont actives, je peux supprimer (SUPPR) un accord, dead note... ajoutés manuellement, mais il ne se passe rien quand je tape un chiffre, 2, 5, n'importe lequel. Comportement très étrange. C'est un bug connu ou une feature ? smile

#1 Re : -1 »  [Centralisation] "tuxguitar" » Le 28/05/2007, à 23:18

jd
Réponses : 867

<HS>Jack est plus qu'utile si tu fais de la MAO, même peu poussée, et que tu dois mixer dans un même logiciel multipistes, de façon synchrone, une ou plusieurs entrée(s) guitare/basse/synthé, une loop de batterie depuis Hydrogen, gérer la sortie casque, avoir un clic métronome dans le coté droit du casque, sans l'enregistrer, renvoyer le tout vers une reverb numérique, etc. Jack + Ardour2, le duo de choc ! UbuntuStudio rend ça plus facile, j'ai installé ça à l'ancienne avec recompil du kernel pour ma part wink Jack m'a permis de commencer à participer aux défis sur guitare-live.com, enregistrer des bidules pour faire écouter des idées en temps-réel à mon ami bassiste, bricoler la maquette d'un ami saxophoniste, etc. bref, c'est opérationnel</HS>

J'ai un petit soucis avec TuxGuitar, hum... Pour le moment, je ne peux l'utiliser que pour écouter des tabs, ce qui représente 99% de mon utilisation smile Mais je ne peux pas modifier (éditer) de tablature. Quand je tape un chiffre, rien ne se passe. Aucun effet, ni dans TuxGuitar, ni dans la console (message d'erreur éventuel). Le seul moyen d'entrer une note consiste à afficher la partition solfège et à cliquer sur une des lignes de la portée, ce qui est relativement peu pratique, vous en conviendrez smile

Je suis sous Feisty, un portable Asus W1N (donc pas de pavé numérique, mais Maj+chiffre). Une idée ? Un problème de raccourci déconfiguré ? Un bug réel ? Ce n'est pas crucial, mais plus j'y pense et plus ça m'agace ^_^

Edit : hum, soit je suis fatigué, soit je suis très fatigué, mais je me rends compte que j'avais déjà posté ici en page 8... et j'avais complètement zappé roll HardBlues m'a même donné une solution, à laquelle j'aurais du penser : activer le vrai-faux pavé numérique par Fn+NumLk. Là, miracle, ça fonctionne smile Merci donc...

Suggestion de facto : gérer les touches numériques des claviers de portables. C'est en rapport avec la jre java ou avec TuxGuitar au juste ?

#2 Re : -1 »  [Centralisation] "tuxguitar" » Le 29/05/2007, à 16:28

jd
Réponses : 867

Ça, aucune idée (je n'utilise pas).

#3 Re : -1 »  [Centralisation] "tuxguitar" » Le 30/05/2007, à 14:44

jd
Réponses : 867

Question : je discutais de TuxGuitar sur un forum de gratteux et la question de la soundbank java est venue sur le tapis. Il semblerait qu'aucune différence ne soit audible entre la version de base et la -deluxe. Mauvaise installation ou bien ça fait pareil chez vous ?

En parlant de soundfont, il n'y a vraiment aucun moyen d'utiliser une sf2 avec TuxGuitar (conversion en .gm, quelque chose) ? Ce serait pas mal d'avoir Crisis1.8 ou FluidR3GM smile

#4 Re : -1 »  [Centralisation] "tuxguitar" » Le 02/06/2007, à 16:24

jd
Réponses : 867

Dans TuxGuitar ? Fichier > Ouvrir...

Si tu souhaites qu'un double-clic sur une tab .gp* ou .ptb lance TuxGuitar avec la tablature en question, ça se configure aisément. Un clic-droit sur un fichier dans Nautilus > Propriétés. Dans l'onglet « Ouvrir avec », cliquer sur [Ajouter], puis sur la ligne « Utiliser une commande personnalisée » (TuxGuitar n'est a priori pas dans la liste). Entrer tuxguitar, valider par [Ajouter] puis [Fermer].

Attention, TuxGuitar ne gère pas les .gp1 et .gp2, seulement à partir de .gp3. Une alternative pour ces vieux formats est DGuitar (on peut espérer avoir ce support dans TuxGuitar un jour puisque le développeur de DGuitar a rejoins TuxGuitar).

#5 Re : -1 »  hugin : impossible d'enregistrer le panorama résultat » Le 20/01/2008, à 15:37

jd
Réponses : 21

Up.

J'ai le même problème : pas de résultat enregistré ("saving file: .tif" — non prise en compte du nom de fichier indiqué — et pas de sortie au final), Enblend qui plante (code erreur 1). En fait, ça n'enregistre rien, y compris les projets PTO. Pourtant, j'ai déjà  fait plusieurs panoramiques avec Hugin, et je peux d'ailleurs les refaire à  partir des jpeg sources : projet et résultat final sont bien enregistrés, et Enblend fonctionne sans sourciller. Aucune anomalies n'est rapportée dans le terminal… Pour le coup je ne comprend pas ce qui coince ^^

Edit : encore plus fort, j'ai déplacé mes jpeg dans un autre dossier (o๠j'avais construit un autre panorama en juillet 2007) et cette fois-ci, le projet et le résultat ont été enregistrés sans soucis, Enblend ayant fait son travail. Vraiment bizarre, et je ne sais pas quoi décrire dans un éventuel rapport de bug…

#6 Re : -1 »  dd qui se lance au démarrage !? » Le 03/01/2009, à 23:20

jd
Réponses : 8

Même comportement erratique de ces deux processus. Je me contente d'un kill -9 PID pour le moment, ça n'a pas l'air de faire exploser l'ibex…

#7 Re : -1 »  Impossible de lire mes CD audio » Le 27/12/2008, à 00:38

jd
Réponses : 2

Tout pareil. Sur mon matériel, Intrepid m'apporte une nouvelle régression par jour roll Si je trouve comment résoudre le problème, je posterai ^^

#8 Re : -1 »  arret pc portable souvent la cause >>> *starting anac(h) » Le 25/12/2008, à 19:46

jd
Réponses : 2

Même problème depuis que je suis passé à ibex fin décembre.

#9 Re : -1 »  La nocivité de la Wi-Fi » Le 10/04/2007, à 20:20

jd
Réponses : 120

Ce topic est rigolo et effrayant à la fois, comme à peu près tous les topics portant sur des sujets scientifiques, et lancés par des candides.

#10 Re : -1 »  Ubuntu Studio » Le 25/05/2007, à 09:51

jd
Réponses : 255
dwan a écrit :

Ben le gros défaut (pour moi), c'est qu'on peut donner la priorité absolue à un processus sur les autres, ce qui compromet la stabilité (vitesse/temps de réponse) du système. J'arrive quand même à mettre mon processeur à plus de 30% uniquement avec jack (sur un 1.6GHz)... Un peu comme une formule 1 : c'est vachement bien sur circuit, mais c'est la misère en ville : à chacun son usage!

Hum, je n'utilise pas Ubuntu Studio (juste le thème Gtk), mais j'ai un kernel lowlatency et jack configuré pour les applications du groupe audio. 30% de CPU avec jackd, ce n'est pas normal. J'avais cette consommation quand jack n'était pas configuré au poil pour mon matériel. Il te faudrait certainement affiner ta configuration. Question : ta carte son est-elle une externe USB ? Ce type de matériel pose parfois problème.

#11 Re : -1 »  Ubuntu Studio » Le 25/05/2007, à 10:33

jd
Réponses : 255

Hum, ok. J'ai la même carte (très bien pour le home-studiste amateur, IMO), et à peu près les mêmes chiffres sur une config équivalente.

Question : dans Ubuntu Studio, la priorité est donnée à toute application multimédia (audio, son, vidéo) ou seulement au groupe audio ?

#12 Re : -1 »  Quid du son sur une HDA_Intel sur Hardy ? » Le 01/05/2008, à 00:35

jd
Réponses : 31

Même problème sur un Lenovo x61 tablet : aucune erreur dans les logs, mais pas de son (même faible). Essayé à peu près tous les angles d'attaques, recompil, options du alsa-conf, backports, kernel rt, écumé les bugs reports de launchpad…

Ça fonctionnait bien jusqu'à ce que j'active le WiFi (d'ailleurs, j'ai du viré le filtrage MAC pour que Network Manager fonctionne…), aussi je me demande si les deux cartes ne partageraient pas un bus que la carte WiFi monopolise.

#13 Re : -1 »  Commandez votre tee shirt! » Le 19/04/2007, à 21:37

jd
Réponses : 591

Je suis preneur pour 1 taille L smile

#14 Re : -1 »  Dernière interview de Mark Shuttleworth en date » Le 04/06/2007, à 19:28

jd
Réponses : 4

Traduction libre de moi-même.

Mark Shuttleworth s'est envoyé en l'air à bord d'une navette Soyuz TM-34, a fondé Thawte Consulting qu'il a par la suite vendu à Verisign pour 500 millions de dollars, mais il est désormais surtout célèbre pour avoir fondé Ubuntu, dont il dirige le développement. Outre Ubuntu, il a également monté HBD Venture Capital et s'est investi dans plusieurs autres projets liés à l'open source. Nous avons pu discuter avec lui aujourd'hui, abordant rapidement les derniers évènements de la sphère Ubuntu, notamment le partenariat avec Dell, l'obtention de drivers libres de la part des fabricants de matériels et les projets pour la prochaine version de l'OS, Gutsy Gibbon 7.10.

Un grand merci à Mark Shuttleworth et à l'équipe de Canonical.

Phoronix : Mark, merci de nous consacrer un peu de temps. Si la plupart de nos lecteurs ont certainement déjà entendu parler d'Ubuntu, de vos aventures spatiales ou même de Thawte, pouvez-vous tout de même nous faire une autobiographie rapide pour ceux qui ne vous connaîtraient pas ?

Mark Shuttleworth : Je suis originaire d'Afrique du Sud, j'ai trente-trois ans et je vis actuellement à Londres. Je suis un aficionados de Linux depuis le milieu des années 90. Thawte est un logiciel que j'ai conçu sous Linux, avec des logiciels libres, dans une optique serveur reposant également sur du code libre. C'est à cette époque que j'ai commencé à être vraiment convaincu que le logiciel libre représentait une opportunité pour de nouveaux entrepreneurs, un vecteur de développement. C'est en suivant cette idée que j'ai construit Ubuntu, comme un vecteur.

Phoronix : L'année dernière sur votre blog, vous avez invité les développeurs d'OpenSuSE à rejoindre Ubuntu s'ils le souhaitaient, après l'annonce du partenariat entre Novell et Microsoft. Est-ce que des développeurs d'OpenSuSE ont effectivement frappé à la porte? Et est-ce que le pacte Novell/Microsoft a eu une influence quelconque sur le développement d'Ubuntu ?

Mark : Il m'est apparu que, très clairement, lorsque le partenariat a été annoncé, l'enjeu réel pour Microsoft était d'essayer de contrecarrer en douce le développement du logiciel libre, qui commençait visiblement à séduire de plus en plus de monde. Pour ce faire, ils pouvaient jouer la carte des restrictions d'usage liées à la propriété intellectuelle. Je pense que cette stratégie n'était pas claire pour tout le monde au moment où ils ont fait cette annonce de pacte avec Novell. Mais que c'est devenu beaucoup plus évident quand ils ont commencé à parler de violations de brevets par Linux. Les gens ont réalisé que ce partenariat n'était pas aussi clair et porteur de bonnes intentions que ce qu'on avait voulu leur faire croire, et que les vrais enjeux n'ont pas été explicités au moment même de la conception du partenariat. Je ne voulais donc pas critiquer le travail de la communauté derrière OpenSuSE, parce que je sais qu'ils n'ont rien à voir avec les clauses de ce partenariat. Il a été conclu par l'équipe dirigeante de Novell, sans faire intervenir à aucun moment la communauté. Les développeurs font un excellent travail, et sont tout aussi motivés que ceux travaillant sur Ubuntu pour défendre les grands objectifs du logiciel libre, notamment son développement sur des bases saines et pérennes. De ce fait, je déplore les interprétations de mes propos sur le mode d'une critique d'OpenSuSE, quand je critiquais en réalité le managment d'OpenSuSE, qui est je crois fautif dans cette histoire et a commis une réelle erreur de jugement. Et depuis ces annonces, en effet, il y a eu une bonne collaboration entre Ubuntu et SuSE, ainsi que de l'attraction de bonnes volontés, vers Ubuntu. Il est vrai qu'il y a eu des remous au début, mais avec la sortie au grand jour de Microsoft, les choses se sont améliorées et clarifiées.

Phoronix : Parmi les nombreuses nouvelles fonctionnalités d'Ubuntu Feisty Fawn figurent la détection automatique de réseaux et l'assistance à l'installation de codecs. Et si vous, vous deviez choisir une killer feature ?

Mark : Pour Feisty Fawn, je dirais qu'il y a deux choses qui sont très intéressantes pour les utilisateurs lambdas. La première, c'est l'outil de migration depuis Windows, qui n'était qu'un rêve lointain mais prometteur il y a plus de six mois. D'ailleurs, je ne prenais pas cette fonctionnalité au sérieux et je n'imaginais pas qu'elle distinguerait Ubuntu, mais les personnes impliquées dans ce projet ont vraiment mis les bouchés doubles et le logiciel a pris forme rapidement. C'est évidemment une première version, mais de façon étonnante, cet outil est devenu très populaire chez les personnes qui installent Linux en dual-boot avec Windows. L'autre fonctionnalité cruciale est l'assistance à l'installation de codecs. Ce que nous essayons de mettre en place, au fond, c'est une aide à la prise de décision sur cette question de la propriété intellectuelle liée aux codecs. Pour la la plupart des utilisateurs, il n'y a pas de menace légale à installer et à utiliser ces codecs, c'est pourquoi nous souhaitons leur fournir un moyen simple d'en disposer. Et pour d'autres utilisateurs, qui résident dans des pays où la législation restreint leur liberté à utiliser des logiciels libres pour exécuter des opérations menées par ces codecs, l'outil d'installation représente une aide à la prise de décision : installer, ou pas, en sachant pourquoi.

#15 Re : -1 »  J'me fais chier ! lol » Le 01/06/2007, à 21:49

jd
Réponses : 19

Lis un livre, passe un coup de fil à tes amis organiques et dors.

#16 Re : -1 »  Exposés en rapport avec le logiciel libre. » Le 29/05/2007, à 21:40

jd
Réponses : 11

It's faster rapid, stable and protected that Microsoft Windows.

Condoléances au professeur d'anglais.

#17 Re : -1 »  Exposés en rapport avec le logiciel libre. » Le 29/05/2007, à 23:14

jd
Réponses : 11

Personnellement, je regretterais plutôt la grammaire anglaise : it's faster, more stable and more secure than Microsoft Windows. M'enfin, je vois que c'est pas encore ça en français, aussi, chaque chose en son temps je suppose.

À part ça, idée intéressante de topic, si des gens viennent y poster des présentations pdf, LaTeX ou simplement texte, si elles sont bien écrites... roll

#18 Re : -1 »  Beryl et gkrellm » Le 23/05/2007, à 21:20

jd
Réponses : 1

La même chose ici, gkrellm a perdu la gestion de la transparence alpha des png sous compiz smile
J'ai gruiké en renommant frame_bottom.png en fframe_bottom.png (ou tout autre nom), ce qui fait basculer cette bordure sur le thème Default tout en rendant transparent les autres bordures (it's not a bug, it's a feature). Avec un bon positionnement (Alt+glissé de souris), ce n'est pas visible, et j'ai un thème totalement transparent.

#19 -1 »  Compiz : raccourci pour masquer/afficher un panel » Le 22/05/2007, à 16:23

jd
Réponses : 1

Poy. J'utilise compiz sous Feisty par l'option Préférences > Bureau 3D > Activer le bureau 3D, après avoir gruiké du beryl pendant plusieurs mois (les paquets sont d'ailleurs toujours installés). La session est XGL, avec les pilotes proprio ATI.

Mon objectif est de créer un raccourci clavier pour afficher/masquer les panels Gnome. J'ai trouvé cette approche. Le script fonctionne « techniquement parlant » puisque les valeurs des clés gconf sont modifiées par la commande gconftool-2.

Cependant, « pratiquement parlant », le script ne fonctionne pas, pour deux raisons :
- le raccourci clavier défini dans gconf n'est pas reconnu ;
- la modification des clés n'a aucun effet concret (les panels restent visibles).

L'auteur du script bash m'a dirigé vers beryl-manager, mais ce n'est pas Beryl que j'utilise (si je lance beryl-manager et beryl, tout crash, retour à Metacity et XGL part dans une boucle d'erreur infinie).

Ma question serait donc : est-ce que quelqu'un a une idée sur la façon de faire fonctionner ces commandes et faire reconnaître le raccourci dans l'installation de base compiz « Bureau 3D » ?

Note : gnome-compiz-preferences n'a pas de section raccourcis/commandes comme beryl-manager, d'où gconf-editor.

Merci smile

#20 Re : -1 »  Compiz : raccourci pour masquer/afficher un panel » Le 23/05/2007, à 17:22

jd
Réponses : 1

Tout le monde sèche ? Je vais demander aux anglophones en attendant wink

#21 Re : -1 »  Attention au 2.6.20-6 !!!!! » Le 05/02/2007, à 17:19

jd
Réponses : 64

jd@mop:~$ uname -a
Linux mop 2.6.20-6-lowlatency #2 SMP PREEMPT Wed Jan 31 20:55:57 UTC 2007 i686 GNU/Linux ...

... tourne sans souci également, mais comme dit précédemment, lisez (en diagonale, au moins) les changelog avant de faire les grosses mises-à-jour (kernel, X, etc.) smile

#22 Re : -1 »  libc6 2.5 sous edgy... risqué ? » Le 26/12/2006, à 22:53

jd
Réponses : 9

Ah oui, j'ai oublié de préciser que les deux versions source (0.7 et 0.8) ne compilent pas, d'où la tentative en deb, tout bêtement.

#23 Re : -1 »  libc6 2.5 sous edgy... risqué ? » Le 27/12/2006, à 00:22

jd
Réponses : 9
Smarter a écrit :

C'est quoi tes erreurs à la compil' ?

Merci de prendre un peu de temps pour ce problème mineur smile

jd@mop:~/obexfs-0.8$ ./configure
 [...]
jd@mop:~/obexfs-0.8$ make
make  all-recursive
make[1]: entrant dans le répertoire « /home/jd/obexfs-0.8 »
Making all in fuse
make[2]: entrant dans le répertoire « /home/jd/obexfs-0.8/fuse »
if gcc -DHAVE_CONFIG_H -I. -I. -I..     -Wall -W -Wmissing-declarations -Wmissing-prototypes -O2 -D_FILE_OFFSET_BITS=64 -MT obexfs.o -MD -MP -MF ".deps/obexfs.Tpo" \
          -c -o obexfs.o `test -f 'obexfs.c' || echo './'`obexfs.c; \
        then mv -f ".deps/obexfs.Tpo" ".deps/obexfs.Po"; \
        else rm -f ".deps/obexfs.Tpo"; exit 1; \
        fi
obexfs.c:31:18: error: fuse.h: Aucun fichier ou répertoire de ce type
obexfs.c:200: error: expected declaration specifiers or ‘...’ before ‘fuse_dirh_t’
obexfs.c:200: error: expected declaration specifiers or ‘...’ before ‘fuse_dirfil_t’
obexfs.c: In function ‘ofs_getdir’:
obexfs.c:218: warning: implicit declaration of function ‘filler’
obexfs.c:218: error: ‘h’ undeclared (first use in this function)
obexfs.c:218: error: (Each undeclared identifier is reported only once
obexfs.c:218: error: for each function it appears in.)
obexfs.c: At top level:
obexfs.c:315: warning: ‘struct fuse_file_info’ declared inside parameter list
obexfs.c:315: warning: its scope is only this definition or declaration, which is probably not what you want
obexfs.c: In function ‘ofs_open’:
obexfs.c:322: error: dereferencing pointer to incomplete type
obexfs.c: At top level:
obexfs.c:327: warning: ‘struct fuse_file_info’ declared inside parameter list
obexfs.c: In function ‘ofs_read’:
obexfs.c:336: error: dereferencing pointer to incomplete type
obexfs.c:345: warning: pointer targets in assignment differ in signedness
obexfs.c: At top level:
obexfs.c:359: warning: ‘struct fuse_file_info’ declared inside parameter list
obexfs.c: In function ‘ofs_write’:
obexfs.c:364: error: dereferencing pointer to incomplete type
obexfs.c: At top level:
obexfs.c:390: warning: ‘struct fuse_file_info’ declared inside parameter list
obexfs.c: In function ‘ofs_release’:
obexfs.c:395: error: dereferencing pointer to incomplete type
obexfs.c: In function ‘ofs_destroy’:
obexfs.c:460: warning: unused parameter ‘private_data’
obexfs.c: At top level:
obexfs.c:466: error: variable ‘ofs_oper’ has initializer but incomplete type
obexfs.c:467: error: unknown field ‘getattr’ specified in initializer
obexfs.c:467: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:467: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:468: error: unknown field ‘readlink’ specified in initializer
obexfs.c:468: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:468: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:469: error: unknown field ‘opendir’ specified in initializer
obexfs.c:469: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:469: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:470: error: unknown field ‘readdir’ specified in initializer
obexfs.c:470: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:470: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:471: error: unknown field ‘releasedir’ specified in initializer
obexfs.c:471: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:471: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:472: error: unknown field ‘getdir’ specified in initializer
obexfs.c:472: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:472: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:473: error: unknown field ‘mknod’ specified in initializer
obexfs.c:473: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:473: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:474: error: unknown field ‘mkdir’ specified in initializer
obexfs.c:474: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:474: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:475: error: unknown field ‘symlink’ specified in initializer
obexfs.c:475: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:475: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:476: error: unknown field ‘unlink’ specified in initializer
obexfs.c:476: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:476: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:477: error: unknown field ‘rmdir’ specified in initializer
obexfs.c:477: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:477: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:478: error: unknown field ‘rename’ specified in initializer
obexfs.c:478: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:478: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:479: error: unknown field ‘link’ specified in initializer
obexfs.c:479: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:479: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:480: error: unknown field ‘chmod’ specified in initializer
obexfs.c:480: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:480: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:481: error: unknown field ‘chown’ specified in initializer
obexfs.c:481: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:481: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:482: error: unknown field ‘truncate’ specified in initializer
obexfs.c:482: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:482: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:483: error: unknown field ‘utime’ specified in initializer
obexfs.c:483: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:483: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:484: error: unknown field ‘open’ specified in initializer
obexfs.c:484: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:484: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:485: error: unknown field ‘read’ specified in initializer
obexfs.c:485: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:485: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:486: error: unknown field ‘write’ specified in initializer
obexfs.c:486: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:486: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:487: error: unknown field ‘statfs’ specified in initializer
obexfs.c:487: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:487: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:488: error: unknown field ‘release’ specified in initializer
obexfs.c:488: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:488: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:489: error: unknown field ‘flush’ specified in initializer
obexfs.c:489: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:489: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:490: error: unknown field ‘fsync’ specified in initializer
obexfs.c:490: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:490: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:491: error: unknown field ‘init’ specified in initializer
obexfs.c:491: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:491: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c:492: error: unknown field ‘destroy’ specified in initializer
obexfs.c:493: warning: excess elements in struct initializer
obexfs.c:493: warning: (near initialization for ‘ofs_oper’)
obexfs.c: In function ‘main’:
obexfs.c:587: warning: implicit declaration of function ‘fuse_main’
make[2]: *** [obexfs.o] Erreur 1
make[2]: quittant le répertoire « /home/jd/obexfs-0.8/fuse »
make[1]: *** [all-recursive] Erreur 1
make[1]: quittant le répertoire « /home/jd/obexfs-0.8 »
make: *** [all] Erreur 2

J'ai vaguement cherché à indiquer où se trouve fuse, un truc du genre, mais j'ai pas eu envie de trop batailler avec tout ça ce soir, je dois avouer... En liant simplement (symboliquement) fuse/fuse.h vers /usr/src/linux-headers-2.6.17-10-generic/include/linux/fuse.h, je me débarrasse juste de l'erreur sur fuse.h introuvable ; les erreurs suivantes demeurent.

Edit : Utilise les balises (Code) pour coller des résultats de commande

#24 Re : -1 »  libc6 2.5 sous edgy... risqué ? » Le 10/02/2007, à 04:06

jd
Réponses : 9

Hum, perso, depuis le temps, je suis passé à feisty.