Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 12:33

L_d_v_c@
Réponses : 208
Bigcake a écrit :

Alors comment ce fait-il qu'on puisse récupérer de l'énergie cinétique en fin de rampe magnétique fait avec des aimants permanents ? (on peux aussi récupérer de l'énergie électrique via des bobines sur cette même rampe)
S'il n'y a pas d'énergie potentielle dans l'aimant, ça voudrai dire qu'on a créé de l'énergie ?

(cours de rappels ou de découvertes sur les) Matériaux et propriétés magnétiques

#1 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 13:19

L_d_v_c@
Réponses : 208
Bigcake a écrit :

@rambo7 et L_d_v_c@ : merci les mecs pour vos réponses a coté de la plaque big_smile

Oui, de rien, pour plus de renseignements tu n'as qu'à aller à l'Université …

#2 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 13:39

L_d_v_c@
Réponses : 208

Bref, le sujet initial est : Énergies Alternatives au Nucléaire

le E-Cat est très intéressant, testé par des indépendants … (expériences refaites)

Le sujet plus haut (à parcourir)

http://www.contrepoints.org/2014/10/13/184364-fusion-froide-le-chat-e-cat-est-enfin-sorti-de-sa-boite a écrit :

Les données ont été rassemblées pendant 32 jours de suite en mars 2014. Le réacteur a été mis à environ 1260 ºC dans la première moitié du test et à environ 1400 °C dans la deuxième moitié. Le bilan énergétique mesuré a apporté un COP* d’environ 3.2 et 3.6 pour respectivement les 1260 ºC et 1400 ºC des essais. L’énergie nette totale obtenue pendant les 32 jours exécutés était environ 1,5 MWh.

Des liens :
E-Cat : une énergie presque gratuite, presque infinie, sans pollution (Agoravox)
E-Cat, l'énergie libre qu'on vous cache (wikistrike)
Catalyseur d'énergie de Rossi et Focardi (Wikipedia)

#3 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 13:48

L_d_v_c@
Réponses : 208
Fly0s a écrit :



C'est à suivre, mais franchement, vu le mystère entretenu autour du truc, et les grands effets de manche, je reste circonspect.

Je ne sais pas … je pense qu'il faut suivre le E-Cat en effet …

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugene_Mallove a écrit :

Eugene Franklin Mallove, né le 9 juin 1947 et mort le 14 mai 2004, était un scientifique du MIT et un journaliste qui a écrit sur la fusion froide en 1991, après l'annonce de Martin Fleischmann & Stanley Pons en 1989.
Il fut assassiné en 2004, des théories du complot sont évoquées en rapport avec ses activités*, sur la thématique de la censure de l'énergie libre.

*Eugene Mallove's Open Letter to the World (lettre de 2004 en anglais à lire à tête reposée wink )

#4 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 13:56

L_d_v_c@
Réponses : 208
Fly0s a écrit :

Mais j'ai l'impression que les indépendants n'ont fait que voir fonctionner l'E-cat en conditions contrôlées non ?

À suivre wink

Sait-on ce qu'il se passe dans le réacteur ? Quelqu'un "d'indépendant" a-t-il accès à cette "poudre mystérieuse" ?

Ça reste très opaque à mon goût. Tu sembles plus optimiste L_d_v_c@, qu'est-ce qui te rend confiant dans ce projet en particulier ? (C'est pas comme si chaque décennie quelqu'un se ramenait avec un projet révolutionnaire pour avoir de l'énergie propre, pas chère et abondante... roll)

«Le bilan énergétique mesuré a apporté un COP* d’environ 3.2 et 3.6»
Beaucoup d’industriels ont l'air de s'intéresser à l'E-Cat, 3,2 à 3,6, c'est mieux que rien, ça reste crédible …

Pour PPdM et les autres bien sûr, extrait d'un des liens plus haut :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/e-cat-une-energie-presque-gratuite-106673 a écrit :


La réaction produit des rayons alpha et gamma (gamma d'énergie inférieure à 300 keV).

Ce qui prouve qu’une réaction nucléaire est à l’œuvre.

Attention : un COP de 40 dans http://www.wikistrike.com/article-e-cat … 89369.html
possible mais à vérifier bien sûr … wink Apparemment en pratique, dans les générateurs E-Cat de 1 MW en précommandes, ce serait à COP=6, plus réaliste !

#5 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 14:03

L_d_v_c@
Réponses : 208
Fly0s a écrit :

En tout cas, s'il y a un tel dégagement d'énergie, et que celle-ci n'est pas expliquée, ça mérite clairement de se pencher sur le pourquoi du comment.

Fusion froide, réaction nucléaire …

Il vaudrait mieux que ça fonctionne sinon ils devront rembourser les E-Cat de 1 Mégawatts smile COP de 6 garanti !!!!! on n'est pas à 40 comme annonce Agoravox ! wink
THE ECAT 1MW PLANT IS NOW AVAILABLE ON THE MARKET.

#6 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 14:09

L_d_v_c@
Réponses : 208
agoravox a écrit :


Mais un blindage de plomb de 50 kg sur 2 cm d’épaisseur (soit un volume de 4 litres environ) les arrêterait et l’appareil en fonctionnement n’émettrait ni neutrons ni protons.

Quelques heures après l’arrêt, il n’y aurait plus de rayonnement ni de déchets radioactifs, même au centre du réacteur. Le “combustible” et les déchets ne seraient pas radioactifs. La radioactivité de l’eau chauffée ne serait pas modifiée.

En cas d’emballement du réacteur, un excès de production de chaleur réduirait l’efficacité de la réaction et tendrait à limiter cet excès. De plus, dans ce cas, le système de sécurité activerait le préchauffage auxiliaire pour renforcer cette limitation.

Lors de la maintenance, tous les 6 mois, le nickel serait recyclé et le petit réservoir d’hydrogène à 160 bars (quelques litres) remplacé. Au bout de 2,5 mois d’utilisation, le nickel contient environ 10 % de cuivre (isotopes 63 et 65) et 11 % de fer.

Vous devez y voir la preuve d’une transmutation du nickel en fer et en cuivre, et donc la preuve que la transmutation à basse température est possible.

Dès qu'un copain achète l'E-Cat, je lui demanderai s'il en est content wink

#7 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 16:44

L_d_v_c@
Réponses : 208

«Pour faire court : un aimant ne contient pas d’énergie particulière. Il ne contient même pas une source d’énergie. Il possède juste autour de lui un champ magnétique constant.»
J'ai été respectable et je maintiens : «pour plus de renseignements tu n'as qu'à aller à l'Université …» parce que je pense que pour expliquer la sources des forces des aimants permanents, il va falloir faire des sciences physiques et même de la mécanique quantique (bagage que je n'ai pas actuellement), et à moins de trouver des cours de qualité, et bien rédigés et en partage sur internet, il faudra se contenter de celà.

Ce serait adéquat de retirer tout ce qui suit le dixit injustifié de ce message. Merci.
Tu poses une question, on essaie de t'aider ou de te mettre sur la voie, si tu connais la réponse à la question que tu poses, alors nous perdons du temps, et, de l'énergie …
Bien cordialement,

#8 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 17:03

L_d_v_c@
Réponses : 208
slan a écrit :
slan a écrit :

L'idéal serai un appareil ou l'énergie consommé serai égal à la moitié voir moins de l'énergie produite

cela serai le truc ultime

Prenez des pompes à chaleur ! Ça existe déjà avec un COP de 5 à 7 … Cela signifie que pour 1 kW électrique consommé, le système dégage 5 à 7 kW de chauffage.

En tout cas, la fusion froide, à portée de beaucoup, promet.

#9 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 19:38

L_d_v_c@
Réponses : 208

Pierre, je ne sais pas, je trouve un résumé d'article …

http://www.refdoc.fr/Detailnotice?cpsidt=17035603&traduire=fr a écrit :

The long-term radiological burden associated with nuclear power production is usually attributed to long-lived fission products (LLFP). Their lifetime and large equilibrium mass and hence radioactivity accumulated in the course of fission energy generation make their storage a rather formidable task to solve. Therefore the idea of artificial incineration of LLFP through their transmutation has been quite naturally incorporated into the concept of self-consistent nuclear energy system (SCNES) based primarily on fast breeder reactor technologies. However it is now acknowledged that neutron environment of fission facilities including fast breeder reactors does not seem most appropriate for LLFP transmutation. The issue has been then extensively developed within the framework of multi-component self-consistent nuclear energy system (MCSCNES). Neutrons of specific quality required for LLFP transmutation are proposed there to be of non-fission origin. Given neutron excess available and neutron quality, a fusion neutron source (FNS) is appearing as the candidate No.1 to consider for LLFP transmutation. Research on LLFP transmutation by means of FNS has very long history and has received an additional boost during the decade passed. In the present study, potential of thermal flux blanket of FNS is exemplified by transmutation of 93Zr and 126Sn, the most difficult LLFP to transmute. It is shown that transmutation of 93Zr is effective even with a rather modest neutron loading of 1 MWt.m-2, typical for ITER project. Transmutation of 126 Sn, however, requires neutron loading of as high as 3 MWt.m-2 for DD fusion and is quite unattractive for DT fusion. In the latter case, transmutation through the threshold (n,2n) reaction may be preferable.

Ensuite je ne sais pas si c'est en rapport avec le E-Cat …

J'ai tellement de choses à faire, ceci a l'air intéressant, mais à part alimenter ma curiosité ça ne me sert à rien cette année …

Nuclear Transmutation : The Reality of Cold Fusion (PDF de 8 pages datant de 1998)

#10 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 21:20

L_d_v_c@
Réponses : 208
WhiteKomokuTen a écrit :

Hi,

Le moteur Minato est un moteur magnétique surnuméraire, c’est-à-dire un moteur à aimants qui multiplie l’énergie initiale.
Il porte le nom de son inventeur, Kohei Minato.

http://energie-libre.com/moteur-minato/

https://www.youtube.com/watch?v=iEFYhzPDXQU

Jean Pierre Petit répond au sujet de "l'énergie libre" ancien Directeur de recherche au CNRS

https://www.youtube.com/watch?v=GDImaah7pLY

Je ne suivrais pas PPdM car je suis agnostique, j'y croirai quand je le verrai si je le vois un jour …

Apparemment les plans du moteur Minato.

Un lien intéressant : Un lien.

Un autre lien : Un moteur révolutionnaire alimenté par des aimants permanents, mis au point par un inventeur japonais. Une économie d’énergie de 80 %, pas de chaleur ni de bruit… de quoi séduire plus d’un investisseur ! Kuhai Minato veut toutefois privilégier une commercialisation locale par de petites unités indépendantes.

Et le plus drôle pour la fin : Moteur magnétique surnuméraire de Wasif Kahlonn (énergie libre)

Faut pas croire que je suis septique, mais j'ai déjà vu des vidéos truquées vraiment bien faites avec une multiprise dont on rebranche le bout dans le bloc et qui alimente une lampe à partir d'une étincelle, vidéo abracadabrante.

Je suis agnostique, les plans, le temps, ça marche ? on mesure … puis calcul de rendement du Moteur magnétique surnuméraire de Wasif Kahlonn (énergie libre).
Édit : il y a un usinage de malade pour faire tous les trous mais ce n'est qu'un bout de durite avec un serflex qui alimente raccorde l'arbre d'entrainement du moteur/alternateur … hmm

#11 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 22:04

L_d_v_c@
Réponses : 208
Fly0s a écrit :

En passant, @PPdM, c'est quoi la différence entre "fusion froide" et "transmutation" ?

Transmutation ! lol

#12 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 21/10/2014, à 22:30

L_d_v_c@
Réponses : 208

J'aime bien quand on transfère l'énergie, plutôt que de la récupérer, c'est plus académique … ( ? )

#13 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 22/10/2014, à 08:31

L_d_v_c@
Réponses : 208

Peut-être une modification : «Et pour le ramener à son point d'origine, il faut dépenser de l'énergie.»
Je propose  «pour le ramener à son point d'origine, il faut apporter de l'énergie.»

#14 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 22/10/2014, à 21:08

L_d_v_c@
Réponses : 208

Comment serait-il possible au nombre de toutes ces machines présentées, qu'une seule fonctionne réellement et qu'il n'y ait pas d'application ?
TOTOKOMA - Recherches et énergies - Un site sur les machines sur-unitaires
Bon casses-tête …

Bien sûr il ne faut pas oublier les principes de la thermodynamique sans oublier que ce ne sont que des principes (car non démontrés).
Et à partir de là, ça se complique …

Autant pouvons-nous évaluer avec plus ou moins de difficultés ce que nous savons, autant il est impossible d'évaluer ce que nous ne savons pas dans l'absolu (devenu agnostique pendant le lycée, ce n'est pas pas hasard, puisque le hasard n'existe pas d'un point de vue scientifique).

J'avoue ne pas avoir pris le temps d'étudier une rampe magnétique, car de vos explications, ce n'est que de la mécanique classique (utilisation du PFD).
Par ailleurs, il ne faut pas oublier que même si un aimant peut se déplacer facilement devant une bobine entraînant une tension à vide, la charge reliée à la bobine va engendrer une force contre-électromotrice, et donc une force résistante au niveau de l'aimant, qu'il faudra entraîner avec plus de force si je n'écris pas de bêtise. Plus évident avec un alternateur qui tourne assez facilement à vide, mais qui va présenter un couple résistant en fonction de la charge.

Ensuite je n'ai pas la maîtrise de la notion de gradient en magnétisme, donc je ne dirais que ce que je remarque sur une rampe magnétique horizontale (aperçue dans une vidéo), les aimants ne sont pas tous à la même hauteur. Mais je croyais que c'était une rampe de lancement, or, la bille s'arrête en bout de rampe. Le système conserve son énergie, et ne semble pas pouvoir fonctionner autrement, donc je ne conclurai pas, laissant le mystère, le trompe l'œil.

Nota : quand je vois une animation en 2D du lien TOTOKOMA - Recherches et énergies - Un site sur les machines sur-unitaires et que je lis «Sur un modèle a 16 aimants/15 bobines la contrainte est de 1 kilo....regarder le dessin et imaginer les forces d attraction s'annuler.» alors je me sens très con, car bien que la présentation soit en 2D, le champs magnétique est au moins en 3D … et mon cerveau n'est pas assez puissant, il faudrait que je mange plus de sucres rapides, et que je pose un effet pelletier sur ma tête ! (de préférence dans le bon sens afin de refroidir la tête smile )

À mon stade, je préfère m'informer de ce qui se fait dans ce domaine du sur-unitaire, mais je ne validerai rien sans mesures de rendements >1.

Maintenant, j'ai rencontré un étudiant en mécanique qui ne voulait pas de mes explications sur la chute des corps qui tombent à l'est de la verticale statique, car il voulait que je fasse la dérivée seconde, etc … pour en avoir la preuve mathématique et mécanique, car le raisonnement n'avait pas de valeur à ses yeux …
Depuis l'université, je distingue les verticales statiques (fil à plomb) des verticales dynamiques, et il m'arrive même de ne pas préciser, faisant référence à la verticale statique majoritairement usitée … Mais qu'est-ce que je bondis quand j'entends que les objets sur Terre tomberaient à la verticale ! Comme si la Terre ne subissait plus les forces de Coriolis … wink

#15 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 22/10/2014, à 21:45

L_d_v_c@
Réponses : 208
PPdM a écrit :

Quand on parle "production d’énergie " il y a un terme, que tout le monde oubli ici, c'est RENDEMENT,  …

moi a écrit :


À mon stade, je préfère m'informer de ce qui se fait dans ce domaine du sur-unitaire, mais je ne validerai rien sans mesures de rendements >1.

lol

#16 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 23/10/2014, à 09:17

L_d_v_c@
Réponses : 208
PPdM a écrit :

Mais toi tu n'es pas tout le monde ! big_smile

J'ai eu la chance de tomber dans le monde de la mécanique de précision et de l'électronique à la fin de la maternelle … wink Mon premier montage électronique avant d'entrer au CP, j'avais presque 6 ans, bien sûr je demandais à mon père comment ça fonctionnait, et il m'expliquait le bi-stable à transistors …

J'ai assisté mon père en mécanique, électronique, électricité, réparations en tous genres, dépannages chez les clients, de mes 8 ans à mes 15/16 ans (divorces des parents). J'étais rémunéré par le savoir et j'avais le droit de me servir dans la jerrican d'essence à partir de mes 8 ans, pour en mettre dans ma moto offerte à mes 7 ans, enfin par la suite j'avais ma propre jerrican car mon père n'aimait pas retrouver la jerrican de 20 litres vide … j'ai fait 40000 km entre mes 7 ans et mes 15 ans avec la Yamaha mini 80 cc autour du château d'eau d'ARÈS sur mon circuit de 320 mètres. - des fois juste le circuit de 40 mètres dans le jardin … en rond ou en huit autour du jet d'eau et du grand arbre.

Quand les gendarmes motards venaient chez nous, c'était pour pousser et mettre en route la moto de course unique au monde : MV Agusta d'usine de 1955, un 125cc transformé en 204cc et retransformé en 240cc. Régime du ralenti : entre 9000 tr/mn et 12000 tr/mn, régime maximum : 15000 tr/mn, arrêt net en dessous de 6000-8000 tr/mn, pas assez d'inertie pour remonter le piston … Carters du moteurs en magnésium car l'aluminium était beaucoup trop lourd … interdiction de tomber en courses, sinon le magnésium pouvait se consumer comme un flash d'appareil photographique d'autrefois … (moteur à refaire après chaque course, c'était rare de finir une course sans casser le moteur)

Et à propos de rendement, j'ai fait une animation plein air sur 400 m² sans jamais dépasser 2 watts avec mes enceintes SONO à haute sensibilité (103 dB/W/m) il y a deux ans dans le jardin des voisins. Et ceux qui ont des chaines de 100 watts (ou plus) avec des enceintes de 85 dB/W/m me font pleurer … ils font du bruit qui n'est pas toujours musical (avec des sur-basses, des sur-aigus … car en plus d'avoir des chaines non-linéaires, ils dérèglent les boutons …).

Plus près du sujet initial, un ami à Macouria en GUYANE me passe cet article :
Énergie libre et mouvement perpétuel : la centrale de la société suisse Rosch Innovations, fonctionnant grâce à la poussée d’Archimède - Automne 2014 par BlueMan - mercredi 22 octobre 2014
J'avais déjà aperçu ce dispositif, mais je n'ai plus le temps d'en parler à cause de mon hors-sujet précédent smile mais je vous laisse découvrir :
La version finale commercialisable d'une centrale à énergie libre construite par la société suisse Rosch Innovations AG, produisant 5 kWh grâce à un mouvement perpétuel basé sur la poussée d'Archimède.

L'agnosticisme ne consiste pas à rejeter comme les athées, l'agnosticisme signifie «je ne sais pas, je veux voir» (en résumé PPdM, d'accord ? )
J'ai rappelé qu'on parles des principes de la thermodynamique. Car rien n'est démontré, «on a constaté par le passé que …» et on en a fait des principes.
Bien sûr, j'aimerais bien voir et mesurer un tel dispositif, une colonne de 10 mètres d'eau exerce une pression de 1 bar en bas de la colonne.

#17 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 23/10/2014, à 12:59

L_d_v_c@
Réponses : 208
mazarini a écrit :

Enfin, on peut exprimer de gros doute sur tout ce qui est mouvement perpétuel. Jusqu'à maintenant, tout les procédés se sont révélés non valable et ca n'intéresse aucun scientifique de se pencher sur ce genre de chose pour rien.

Oui, ce n'est pas du tout la définition d'un esprit scientifique malheureusement. Il faut au moins la curiosité de vérifier par soi-même, ou rester dans son domaine, et se rappeler devoir toujours rester agnostique et pragmatique en dehors de ce qu'on ne maîtrise pas, et qu'on ne connait pas.

Un documentaire diffusé en juillet 2014 par France 5 révèle les dernières découvertes - « révolutionnaires » selon ses propres termes - du Pr Luc Montagnier, colauréat du prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du virus du Sida.

La vidéo : La mémoire de l'eau avec Dr Benveniste - 52 mn
Pr Luc Montagnier, colauréat du prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du virus du Sida, se définit comme pragmatique, il refait toutes les expériences de 1984 réfutées par la communauté Scientifique … En plus il obtient des débuts de résultats qui restent en contradiction avec la Science actuelle … - mais il a des résultats démontrant la possibilité - S'il arrive à une transduction de l'ADN à 100% de fiabilité, comme expliqué dans la vidéo, il n'y aura plus besoin des médicaments que nous connaissons et les laboratoires vont tous fermer au passage … et on oubliera le trou de la sécurité sociale wink

Résultat : non seulement la PCR produit de l’ADN, preuve qu’il y a bien dans l’eau pure quelque chose à copier, mais l’ADN produit est identique à 98% à l’ADN d’origine resté à Jouy-en-Josas. La transduction a marché !

(Bon, conclure à 98% n'est que le travail des journalistes, puisqu'il faut atteindre 100% pour valider scientifiquement …)

Bien sûr, il arrive un moment où apprenant les sciences, des réflexes se créent, à partir de la foi en la Science et de ce qu'on nous y apprend.

Mais je pense que le meilleur conseil scientifique agnostique et pragmatique est le suivant :
«La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.» (Albert EINSTEIN) - et si tout le reste en dehors de l'expérience n'est que de l'information, ça peut virer à la désinformation.

Si les anciens scientifiques avaient dit qu'il était impossible de passer à travers la matière et que d'autres n'avaient pas trouvé l'effet tunnel, nous n'aurions jamais connu les mémoires de clés USB avec des milliards d'octets dans un si petit volume ! … big_smile

#18 Re : -1 »  Energies Alternatives au Nucléaire » Le 23/10/2014, à 13:52

L_d_v_c@
Réponses : 208

En rapport avec : Énergie libre et mouvement perpétuel : la centrale de la société suisse Rosch Innovations, fonctionnant grâce à la poussée d’Archimède - Automne 2014 par BlueMan - mercredi 22 octobre 2014

THRUST KINETIC GENERATOR OF ELECTRIC ENERGY (disponible en allemand et en anglais, site du constructeur, pas de date de parution, pas d'histoire de 1er avril …)

The six water heaters of 2kW each are connected as consumers, they are submerged into water using in total 12kW. The above described proves the Rosch patent principals valid, or in other words used 4,2kW to supply three-phase air compressor ensured mechanical movement of the entire mechanism and secured kinetic energy that gained 12kW after being converted into electrical three-phase energy.

Un peu de mal avec l'anglais après manger …
J'aurais bien aimé une petite vidéo du dispositif en fonctionnement sur leur site pour ne pas laisser conclure : pas de vidéo - donc pas de … vidéo smile

#20 Re : -1 »  Smartphone OS Firefox modèle ZTE Open: Fonctionnement et questions. » Le 21/10/2014, à 21:38

L_d_v_c@
Réponses : 40
akasa2000 a écrit :
L_d_v_c@ a écrit :

Bonjour, je ne comprends pas sur mon téléphone Firefox OS, petits soucis en explorant les menus de débogages …
Hier j'ai bloqué mon téléphone Firefox OS ZTE Open C, en mode débug + lecteur à synthèse vocale + plein de trucs à l'écran (fréquences de rafraîchissement vidéo, et la grille pour compter les pixels …) + mode compose où il faut tout cliquer en double …

Il faut faire attention à cela: http://forums.mozfr.org/viewtopic.php?f=35&t=120393

Oui je confirme ! big_smile
Merci, mais il y a un autre problème plus important à régler entre le vendeur materiel.net, FREE, ZTE et moi … wink
J'aimerais pouvoir téléphoner avec le téléphone ZTE Open C.
ZTE me dit de le renvoyer ou de me rétracter, si je le fais réparer et qu'un autre bogue aléatoire ne se reproduit pas, je perdrais 70€ en plus chez le vendeur, perdant les frais de ports lors d'une simple rétractation …

Dans ce cas, il faudrait que je fasse un dossier pour vice caché … sad mais si le problème vient de FREE sad

#21 Re : -1 »  Smartphone OS Firefox modèle ZTE Open: Fonctionnement et questions. » Le 22/10/2014, à 09:07

L_d_v_c@
Réponses : 40
akasa2000 a écrit :

Quelle est ta version de Firefox OS ?

Paramètres > Informations > Logiciel

FFOS_FR_ZTE_OPENCV1.0.0B02

J'ai effectivement demandé à ZTE de rendre disponible la version Firefox OS 1.4 dans ses mises à jour …
Sinon il faudra bidouiller … Passer Firefox OS en version 1.4 sur ZTE Open C
Édit : attention, j'avais posté sur ce sujet ZTE Open, mais je possède le ZTE Open C, qui semble diverger …

#22 Re : -1 »  Smartphone OS Firefox modèle ZTE Open: Fonctionnement et questions. » Le 23/10/2014, à 16:20

L_d_v_c@
Réponses : 40

Merci akasa2000, je vais allez sur le forum spécialisé pour ne pas polluer le forum Ubuntu. En résumé : impossible de téléphoner correctement avec le ZTE Open C et FREE, plusieurs tests, rassemblant des coïncidences, dont certaines apparaissaient comme corrélations, mais je n'arrive pas à forcer le téléphone à utiliser les antennes d'Orange en 2G qui semblent moins bruitées que l'antenne FREE en 3.5G. Le mode automatique ne semble pas se débrailler. Trop long à expliquer ici …

#23 Re : -1 »  Smartphone OS Firefox modèle ZTE Open: Fonctionnement et questions. » Hier à 19:17

L_d_v_c@
Réponses : 40

Voilà, ce soir une mise de 26 Mo à jour faisant passer de FFOS_FR_ZTE_OPENCV1.0.0B02 → FFOS_FR_ZTE_OPENCV1.0.0B03 !
Plein d'espoirs ! wink

#24 Re : -1 »  Projet d'analyseur de spectre (cherche programmeur Csound et cecilia) » Le 23/10/2014, à 09:48

L_d_v_c@
Réponses : 13
benoitfra a écrit :

Peut être gstreamer peut-il t'aider dans ta démarche

Merci benoitfra, ça n'a pas l'air aussi évident avec gstreamer, mais c'est une piste intéressante, il faudra que je trouve de la documentation autour de gstreamer, mais surtout du temps. Sinon ce sera peut-être plus simple personnellement avec Csound et cecilia … il ne me manque que le temps mais je dois faire ça plus tard, c'est sur ma longue liste. Et je suis sûr d'arriver à une correction sur 1023 bandes facilement sans trop me casser la tête avec du C/C++ …