Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Consomation RAM » Le 22/08/2015, à 10:47

Christophe C
Réponses : 23

Rufus, c'est la ligne :

-/+ mémoire tampon/cache : qui compte. Tu ne la donnes pas ?

#1 Re : -1 »  Consomation RAM » Le 22/08/2015, à 13:30

Christophe C
Réponses : 23

Bizarre, je n'ai pas le même retour que toi (pas de colonne avaible)?
je suis pourtant en 15.04.

#2 Re : -1 »  Avenir de Lubuntu » Le 22/08/2015, à 10:11

Christophe C
Réponses : 104

Xubuntu 15.04, avec quelques services décochés au démarrage, mais le dock planck et un conky ajoutés : 283 Mo.

Debian testing XFCE, avec la même configuration : 261 Mo.

Bien qu'ayant pas mal utilisé Lubuntu, je suis dubitatif aujourd'hui. D'abord le marché des interfaces "classiques" est assez encombré : Xfce, LXDE, Mate, voir Cinamon.
D'autre part l'avantage mémoire de Lubuntu se réduit, et encore plus (semble t'il) avec LXQT (ceci dit, mon lubuntu 14.04 faisait 190 Mo, pas 240).
Enfin, l'interface est quand même plus rugueuse que XFCE. J'ai testé LXQT, et c'était le même type d'interface.

Donc l'avantage "concurentiel" de la bête n'est pas super convaincant. Sur un ordinosaure, mieux vaux une openbox "nue", avec une interface minimaliste. j'ai réussit à descendre à 55 Mo sur une Ubuntu mini (sans interface graphique), ou j'avais juste installé Openbox et 2 ou 3 autres trucs (dont un conky).

#3 Re : -1 »  Lubuntu à vide ça consomme combien de ram ? » Le 22/08/2015, à 10:44

Christophe C
Réponses : 21

C'est -/+ mémoire tampon/cache : qui compte.

Chez moi : Xub + plank + conky + firefox 40 et 8 onglets ouverts : -/+ mémoire tampon/cache :  792

Au démarrage : 282.

Je me souviens de mon lubuntu 14.04 (désinstallé) : 180.

#4 Re : -1 »  Dernier épisode de la lutte contre les racketiciels en France » Le 22/07/2015, à 12:32

Christophe C
Réponses : 56

Je ne veux pas casser l'ambiance, mais c'est un combat sans objet. Si quelqu'un veux un ordinateur sans OS, il en trouve un sans problème (c'est ce que j'achète depuis 15 ans au moins). Ce n'est pas un hasard si 98% des PC sont vendus avec OS : l'immense majorité des utilisateurs ne veulent SURTOUT pas en installer un (linux ou windows, d'ailleurs).

Obliger les distributeurs à désinstaller / rembourser un OS qu'on a forcé personne à acheter, c'est totalement shadock. Ceux qui pensent que cela permettra d'augmenter la part de marché du libre se font des illusions, je pense.

On pourrait également obliger les vendeurs de voiture à vendre des voitures sans roues (je peux remonter celles de la dernière voiture que j'avais), mais il y a un moment ou cela devient compliqué.

Perso, tant que je peux acheter un PC sans OS (et c'est simple à faire), je ne verrais pas le sens de monter des usines à gaz juridiques avec "10 ans de combat".

je tiens à préciser que je n'essaie pas d'être désagréable. je respecte ce type d'engagement, mais j'ai du mal à en comprendre le sens. On ne m'a jamais jamais obligé à acheter un OS dont je ne voulais pas.

#5 Re : -1 »  Dernier épisode de la lutte contre les racketiciels en France » Le 23/07/2015, à 12:21

Christophe C
Réponses : 56

il existe tout simplement une loi interdisant la vente liée, le "combat" consiste à la faire appliquer.

Non. la vente liée est parfaitement autorisée. Heureusement, d'ailleurs. Au nom de quoi interdirait-on de vendre des fraisses + chantilly ?
Ce qui est interdit c'est la vente liée quand le consommateur n'a pas le choix (entre autre dans les situations de monopole / oligopole). D'où le raisonnement de ceux qui indiquent que vu que 98% des PC sont vendus avec OS, il n'y a pas de choix. Et c'est recevable juridiquement (on verra bien ce qu'en décidera le tribunal). Mais criticable aussi.

Ensuite, je donne mon avis : j'achète un PC sans OS sur internet ou chez l'assembleur du coin quand je le veux. Donc même si le marché des PC sans OS est microscopique, cela ne vient pas du fait qu'il y a un monopole des vendeurs (ce n'est clairement pas le cas), cela vient du fait que de même que 99% des acheteurs de voitures ne veulent pas monter les roues, 98 ou 99 % des acheteurs de PC ne veulent pas installer un OS.

C'est pour cela que je dis que le combat est sans objet : en france, cela fait des années que la désinstallation / remboursement des OS est obligatoire (même si des procès sont toujours en cours), et cela change quoi ? Ceux-qui ne veulent pas d'OS ne s'embètent pas, ils vont sur LDLC ou un concurrent et achètent sans OS, et les autres ne demandent rien.

Au final, l'évolution du droit ne changera strictement pas la situation. Cela ne me dérange pas particulièrement qu'on oblige au remboursement des OS. Pourquoi pas ? C'est juste que cela ne change rien. C'est pour cela que j'ai dis que c'était sans objet (ou plutôt sans enjeu, disons).

Ensuite, ayant une formation de droit, je suis très dubitatif sur le fonds du dossier. Mais c'est un sujet de technique juridique en droit de la concurrence, que je connais mais dont je ne suis pas non plus un spécialiste, donc on verra bien.

#6 Re : -1 »  Dernier épisode de la lutte contre les racketiciels en France » Le 23/07/2015, à 12:46

Christophe C
Réponses : 56
SRC a écrit :
Chcristophe C a écrit :

    Si quelqu'un veux un ordinateur sans OS, il en trouve un sans problème.

Une des plus grosses conneries lues sur ce forum...
Y'a pas d'autres mots.

Tu sais, tu n'es pas obligé de m'insulter. Surtout que je pense que la moitié des gens du forum font comme moi : ils achètent chez un assembleur ou sur le web, sans OS. LDLC, rue mongallet, etc ... En pièces détachés, déjà montés, etc... Donc dire que c'est impossible n'est pas très crédible.

Par contre ce que dit MdMax, à savoir il y a plein d'ordinateurs sans OS, mais pas toujours avec le bon look / la bonne config, donc que pour certaines contraintes le choix est limité, ça c'est un argument plus recevable. Cela ne me fait pas vraiment changer d'avis, mais j'entends l'argument.

#7 Re : -1 »  Dernier épisode de la lutte contre les racketiciels en France » Le 23/07/2015, à 13:17

Christophe C
Réponses : 56

Aujourd'hui, le débat juridique concret n'est pas de forcer la vente sans OS, c'est forcer le remboursement.

#8 Re : -1 »  Dernier épisode de la lutte contre les racketiciels en France » Le 24/07/2015, à 12:42

Christophe C
Réponses : 56

Sincèrement, je ne vois pas en quoi vendre une machine avec mac dessus, ou linux, ou android, ou windows, violerait les articles L 120-1 (pratique déloyale) et L 122-1 (refus de vente). Les pratiques déloyales impliquent généralement un élément caché, ou une contrainte. Ce n'est pas un hasard si ces dernières années la plupart (tous, peut-être) des procès engagés sur ces moyens ont été perdus.

Concernant la location, non, ce n'en est pas. La location est un contrat à exécution successive. Il se traduit par le fait de payer un loyer de façon répétitive pour une utilisation répétitive. Si le loyer s’arrête, on doit rendre le bien (et cela, ça se développe pour les jeux). Dans le cas de la propriété intellectuelle, qui date du XVIIIe siècle, on a fait un distinguo entre la propriété sur l'aspect immatériel de l’œuvre (les mélodies d'une partition, le code d'un programme, les phrases d'un livre), et la propriété sur son aspect matériel (propriété du PC, du disque, du programme du livre). On peut détruire son livre (qu'on possède), mais on ne peut le copier (on a pas les droits de copie, qui font partie de la propriété intellectuelle). Et la propriété sur l'aspect immatériel s'éteint 75 ans après la mort de l'auteur (après 95 ans pour les œuvres collectives). Personnellement, je pense que cette distinction (et pire encore sa durée délirante de protection) est une pure aberration intellectuelle, pour plein de raison économique, morale, politique et juridique, mais c'est un autre débat.
Bref, réaction de juriste pour dire que non, la propriété intellectuelle n'est pas de la location. Mais elle implique sans aucun doute une réduction du droit de propriété (et ici souvent au bénéfice des plus puissants) qui est à mon sens dommageable au bien commun.

Enfin pour l'absence de représentation nationale, si, les conventions protégeant la propriété intellectuelle (comme la convention de Berne de 1886 et toutes ses modifs) ont bien été ratifiées par le parlement. Encore, les premières durées de protection (20 ans, je crois), était acceptables, mais aujourd'hui c'est devenu du grand n'importe quoi sous la pression de société comme Disney (première prolongation en 1976, puis le détestable Mickey Mouse Protection Act de 1998). On a créé une économie de la rente ou l'héritier vit sur son tas d'or.
Le problème n'est pas le déficit de souveraineté nationale, c'est son utilisation en faveur d'un vrai capitalisme de la connivence, c'est à dire au bénéfice de grosses société essayant d'échapper à la concurrence.

Mais pour revenir au sujet d'origine, je doute qu'on ait réellement des pratiques déloyales dans le fait de vendre un téléphone, un serveur ou un PC avec OS. Il faudrait un monopole côté vendeur et zéro offre de PC nus ou avec d'autres OS. L'évolution de la jurisprudence tend à me donner raison. Mais ce n'est qu'un avis juridique, et je ne suis pas un spécialiste de ce domaine.
Et même si le devoir de remboursement de l'OS était établis définitivement (ce qui pourrait m'intéresser pour certaines machines haut de gamme), linux ne passerait pas à 80% sur les PC. Pendant les années ou la jurisprudence obligeait à la chose, ça n'a pas bougé d'un millimètre.

C'est le copyright, le problème, pas la vente de PC avec OS.

#9 Re : -1 »  Dernier épisode de la lutte contre les racketiciels en France » Le 25/07/2015, à 11:15

Christophe C
Réponses : 56
Vu a écrit :

Tu es d'accord que sur le fond, le hardware et le software relèvent de 2 sphères juridiques différentes ? Pourquoi, on ne peux connaître le prix de ces 2 composants ?

Question morale ou juridique ? smile Juridiquement, la vente liée c'est le fait de proposer un ensemble de biens sans en mentionner le prix séparément. On parle aussi de vente intégrée (ou conjointe). Les sphères juridiques ne sont donc pas séparées, c'est clairement défini pas une même législation. Sauf si le législateur interdit ces ventes, ce qui n'est pas le cas. L'interdiction mènerait d'ailleurs assez vite à des problèmes complexes : la vente de pneus est-elle indispensable pour une voiture ? doit-on les vendre à part ? Doit-on vendre les box internet sans le linux intégré, à charge pour l'utilisateur de l'installer ? Doit indiquer le prix de tous les composants, et jusqu'à quel niveau de détail ?

Donc il a été décidé que tant que les gens avaient le choix, le producteur proposait ce qu'il voulait (seules les "pratiques déloyales" sont donc interdites). Sur cette base, des associations ont souhaité faire reconnaitre que vendre un PC avec OS était une pratique déloyale.

J'avais lu une décision de justice défavorable, qui considérait que le PC ne pouvant fonctionner sans OS, on ne pouvait pas considérer qu'en installer un était un acte déloyale ou hostile au consommateur. Le tribunal constatait aussi (de mémoire) qu'on trouvait des PC sans OS, et que le libre choix du consommateur n'était pas entravé.

Arguments juridiquement valides, à mon sens.

Bon, pour l'aspect juridique il suffit d'attendre.

Pour l'aspect "utilitaire" d'une distinction obligatoire entre pC et OS, j'ai dis que je ne pensais pas que cela changerait quoi que ce soit.

Pour la partie philosophique de ce qu'est le libre choix, je crains qu'on ne tranchera pas le débat. Mais à titre personnel je reste réticent devant les contraintes légales sauf si elles sont strictement obligatoires. Pour revenir sur mon dada, le copyright, on a commencé en disant qu'on allait protéger les pauvres créateurs exploités (ce qui était vrai, d'ailleurs, les créateurs du XVIIIe siècles vivaient dans la misère, tout le monde les pillaient), puis leur descendants. Puis Disney a payé les législateurs, et hop, on se retrouve avec des durées de protection concrètes de 120 ou 130 années. L'horreur. Alors laissons donc les vendeurs vendre ce qu'ils veulent, et les acheteurs acheter ce qu'ils veulent. Et perso je continuerais à acheter des PC sans OS.

#10 Re : -1 »  Nos bureaux Xfce (Xubuntu, Voyager, Ubuntu Studio...) » Le 11/07/2015, à 07:42

Christophe C
Réponses : 144

Les images de microsoft sont très belles. Dans un genre libre (et pas forcément wallpaper), je conseil vivement ça : https://commons.wikimedia.org/wiki/Cate … uselang=fr

#11 -1 »  Debian testing et son [résolu] » Le 20/06/2015, à 09:08

Christophe C
Réponses : 8

Ma question porte sur Debian, donc en toute logique je devrais aller sur un forum Debian, mais avant de m'y inscrire, comme j'ai l'habitude de ce forum, je tente le coup. Si personne ne sait j'irais voir ailleurs smile

J'ai installé en dual boot une debian testing à côté de Xubuntu. Je gagne presque 100 Mo de mémoire vive. Xub est toujours aussi bien, mais devient loooourd. Et puis cela me permet de creuser les config système.

Conforme à sa réputation, Debian est plus ardus à configurer, mais c'est amusant smile.

Globalement, j'ai tout résolu, sauf 2 petites choses pas très graves, qui tournent autour du son :

1/ lecture MP3 : je lis mes mp3 avec VLC (il a fallu que j'active le son via alsamixer, mais c'est bon, maintenant), youtube fonctionne nickel sans flash. Par contre, Quod Libet et Gmusicbrowser ne lisent pas mes mp3. Or je lis que cela devrait marcher nativement, le codec étant installé de base. J'ai installé pavucontrol pour affiner les réglages, mais tout semble normal.

2/ l'indicateur de réglage du son, dans la zone de notification. Il n’apparaît pas (en fait, aucun indicateur n'apparaît - la liste dans "indicateur greffon" accessible via "propriété" est vide).
Et dans le second greffon de notification "zone de notification" (bizarre qu'il y ait 2 greffons), il y a 3 indicateurs (VLC, Thunar et network-manager), mais pas le son.
Je règle le son avec les boutons multimédia du clavier, mais ce serait bien de l'avoir. J'ai les paquets :
xfce4-indicator-plugin
xfce4-mixer
xfce4-goodies

Mon sources.list :

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing main contrib non-free
deb http://security.debian.org/ testing/updates main contrib non-free

#12 Re : -1 »  Debian testing et son [résolu] » Le 20/06/2015, à 15:28

Christophe C
Réponses : 8

Super, merci. Donc le pb d'une icone pour le réglage son est réglé. Dans xub, c'est un indicateur, pas un greffon, sauf erreur (?)

Des idées pour utiliser un autre player mp3 que VLC ? (ce n'est pas grave, mais VLC est un player audio un poil rugeux).
Incidemment je ne peux pas non plus utiliser parole pour les vidéos : seul le son sur VLC marche.

Pour tamarou : si alasamixer n'est pas dans ta liste de greffons, il faut l'ajouter sur ton système. Je pense que c'est le paquet xfce4-mixer, ou peut-être xfce4-goodies.

#13 Re : -1 »  Debian testing et son [résolu] » Le 26/07/2015, à 11:31

Christophe C
Réponses : 8

Pour mon problème N°1, j'ai eu le son et le mp3 complet (et pas que sur youtube et via vlc) sous testing/stretch en faisant un sudo apt install gstreamer1.0 gstreamer1.0-fluendo-mp3. Ils sont dans le dépôt main, donc contrib n'a même pas besoin d'être activé.

#14 Re : -1 »  Firefox 39 et flash » Le 14/07/2015, à 17:51

Christophe C
Réponses : 90

Je ne veux pas lancer un nouveau troll sur flash, c'est réellement pour info : vous en avez besoin pour quoi ?

Quasi tous le grands sites de vidéo (dailymotion, youtube) sont désormais en html5.

#15 Re : -1 »  Nettoyage dans les noyaux (kernel) » Le 25/06/2015, à 13:19

Christophe C
Réponses : 631

Au fait, cet utilitaire peut-il fonctionner sous Debian ? Je suppose que oui, mais j'aimerais en être sur.

#16 -1 »  [résolu] changer une application de bureau » Le 20/06/2015, à 09:41

Christophe C
Réponses : 7

Bonjour,

Pour changer une appli de bureau, on fait un clic droit on fait 1 clic droit sur la barre de titre > déplacer vers un autre espace de ravail.

Question : peut-on faire la même chose en ligne de commande ?

#17 Re : -1 »  [résolu] changer une application de bureau » Le 21/06/2015, à 08:14

Christophe C
Réponses : 7

Merci. Je ne suis pas chez moi pour l'instant, mais je regarde des que possible.

#18 Re : -1 »  [résolu] changer une application de bureau » Le 04/07/2015, à 08:20

Christophe C
Réponses : 7

Parce que tu m'a dit d'utiliser wmctrl smile.

Quel avantage pour devilspie ?

#19 Re : -1 »  [résolu] changer une application de bureau » Le 04/07/2015, à 11:40

Christophe C
Réponses : 7

Ok, j'ai essayé.
Ca marche avec Gmusicbrowser, mais cela ne marche pas avec mousepad, thunderbird ou firefox. Bizarre. Il y a un truc ?

#20 Re : -1 »  [résolu] changer une application de bureau » Le 03/07/2015, à 17:38

Christophe C
Réponses : 7

ok, ça marche.

Pour lancer une application sur le bureau 3, il faut faire quelque chose dans son lanceur genre :

firefox & sleep 2 && wmctrl -r Firefox -t 2 (le bureau 1 c'est zéro, le 2 c'est 1, etc ...)

Un seul & avant le "sleep" pour parraléliser le traitement (sinon celui-ci attend la fermeture de firefox pour se lancer).
Le sleep sert à attendre le démarrage du prog avant d'essayer de le bouger, sinon cela ne marche pas. Plus le prog est rapide au démarrage, plus on peut réduire le sleep.

Pour retoucher le lanceur, le plus simple est de passer par le finder, et de faire un clic droit sur l'appli, l'éditer et modifier sa zone "commande". Le lanceur modifié sera automatiquement sauvegardé dans ~/share/applications (c'est totalement transparent).

#21 Re : -1 »  [Astuce] Raccourcis dans le gestionnaire de paramètres Xfce » Le 20/06/2015, à 08:40

Christophe C
Réponses : 6

Je confirme que cela marche (avec la version pour 4.10) dans 4.12.

Pour les réfractaires aux méthodes par ligne de commande, il suffit de faire un clic droit sur le gestionnaire de paramètres dans la liste des applications présentée par xfce4-appfinder (qui autorise l'édition du lanceur).
On change une lettre, l’icône, n'importe quoi, et cela copie automatiquement la version modifiée system-config-printer.desktop dans user/.local/share/applications/
Ensuite clic droit dessus,  et ouvrir avec > Mousepad

#22 Re : -1 »  Sortie de la nouvelle version de Debian : "Debian 8 : Jessie" » Le 13/06/2015, à 16:57

Christophe C
Réponses : 177

Bon, je suis passé à testing pour avoir xfce 4.12. marche très bien, mais cette fois-ci VLC ne marche plus (ou plutôt ne fait aucun son).

ca doit être mon sources.list de folie :

# 

# deb cdrom:[Debian GNU/Linux 8.0.0 _Jessie_ - Official amd64 xfce-CD Binary-1 20150425-12:51]/ jessie main
# deb cdrom:[Debian GNU/Linux 8.0.0 _Jessie_ - Official amd64 xfce-CD Binary-1 20150425-12:51]/ jessie main

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing main contrib non-free

deb http://security.debian.org/ testing/updates main contrib non-free

Ou mes paramétrages de ouf (heu, non, je suis sur une fresh install). En fait j'ai juste installé le firmeware qui me manquait et 3 ou 4 logiciels.

J'ai désinstallé VLC, réinstallé : rien. Une bizarrerie : au démarrage, le son est coupé comme si j'avais appuyé sur la touche clavier idoine. J'appuie dessus (pour réactiver), mais pas très efficace wink. On va dire que c'est la faute à testing.

Ils ont raison ceux qui disent que Ubuntu est un vieux mot africain signifiant "je ne sais pas configurer Debian" smile. Retour sur Xubuntu, ça me parait plus sage. Au moins ça marche. Ca me conforte dans mon idée que Debian reste plus pour les professionnels, les power-users ... et sans doute les chanceux smile.

#24 Re : -1 »  Sortie de la nouvelle version de Debian : "Debian 8 : Jessie" » Le 13/06/2015, à 18:28

Christophe C
Réponses : 177

Ah, j'ai compris. Tu a recherché des questions que j'ai posé au cours des 5 dernières années, et paf, preuve que ubuntu marche moins bien que Debian. Sauf que tu cite pas mal de cas ou j'avais fait des bricolages fumeux (genre une Ubuntu minimale), ou des vieilles versions (et certaines furent très instables).

Mais si tu penses sérieusement qu'une Debian actuelle marche out-of-the-box mieux qu'une Ubuntu actuelle ... et bien ça ne me gêne pas, mais n'essaie pas d'en convaincre un noob, c'est carrément pas sympa. Rien qu'au niveau son ou micro-codes, par construction cela ne marchera pas dans Debian, parce que c'est conçu comme ça.

Ca devient un peu ridicule. On peut aimer un produit sans le vendre pour ce qu'il n'est pas.