Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Linux : mon désaveu » Le 09/04/2014, à 21:40

Arcans
Réponses : 46
Vaykadji a écrit :

(…)
- Support des langues anciennes décevant
Si vous avez déjà essayé d'utiliser de l'Hébreu ou du Grec ancien, vous me comprendrez
(…)

Pour l’hébreu, je ne sais pas, mais pour le grec ancien, dès lors que j’ai apris à utiliser LaTeX d’abord, puis surtout à exploiter les possiblités de l’unicode ensuite, aucun problème, au contraire avec l’unicode tout devient tellement plus simple !!! J’ai même eu droit à des éloges à ce propos jusque lors de ma défense orale de mémoire pour la qualité du rendu et l’intégration des passages en grec.
Donc c’est quoi ton problème exactement là-dessus ?

#1 Re : -1 »  Linux : mon désaveu » Le 09/04/2014, à 22:15

Arcans
Réponses : 46

Pour que ceux qui tomberaient dessus par mégarde n’en reste pas à ce message et voient que les points soulevés ne sont pas aussi manichéen que ce qui est écrit. tongue

#2 Re : -1 »  Linux : mon désaveu » Le 10/04/2014, à 09:34

Arcans
Réponses : 46
Vaykadji a écrit :
Arcans a écrit :

dès lors que j’ai apris à utiliser LaTeX d’abord, puis surtout à exploiter les possiblités de l’unicode ensuite, aucun problème, au contraire avec l’unicode tout devient tellement plus simple !!!

Le problème c'est que je n'ai pas "des passages" à écrire en Grec, mais je l'utilise sans arrêt (grosso-modo 1 mot sur 3 dans un bouquin de 600 pages).
LibreOffice, par exemple, me permet d'utiliser à ma guise des caractères grecs (y compris les jeux d'accent, d'esprit et de iotas souscrits) simplement avec une police grecque. Mais libreoffice ne permet pas d'éditer des documents extrêmement lourds qui sont destinés à l'édition, justement. Quant à LaTeX, comme je l'ai dit plus haut, c'est peut-être très bien, mais mon imprimeur ne l'utilise pas.

La méthode de changement de police dans un document pour mettre du grec (si j’ai bien compris : ou bien alors tu utilises l’insertion de caractères spéciaux, ce qui doit te prendre un temps à la con) est la pire de toute, car au niveau du codage informatique, ça n’utilise pas un caractère grec mais c’est juste l’image affichée qui est changée. Donc ça fonctionne… seulement si la police nécessaire est présente. Une horreur pour l’interopérabilité et la conversion. En utilisant l’unicode, tu fais passer ton clavier en clavier grec (il est même possible de faire ça par un raccourcis clavier) et c’est bien le caractère grec que tu entres (accents, esprits et iota souscrit avec. Exemple : άὰᾶἀἁἄἃἂἅἆἇᾱᾰῃ). D’autant plus avantageux que tu peux utiliser une seule et même police dans ton document (la seule condition étant que celle-ci ait le jeu de caractère grec), ce qui assure une meilleure uniformité visuelle, et surtout que tu peux faire des copier-coller beaucoup plus aisément. La seule condition : il faut taper un peu à l’aveugle, mais on s’y fait vite, je remarque sur l’instant que bien que je ne l’ai plus utilisé depuis quelques temsp, ça me revient assez vite.

Quant à LaTeX, personnellement je décroche de toute façon car c’est devenu bien trop bordelique pour les usagers simplement que j’ai actuellement, donc je ne vais pas trop chercher à le défendre car j’en suis venu à LibreOffice ou à Markdown selon mes besoins et n’utilisent plus LaTeX que pour une mise en page poussée après conversion de mes fichiers Markdown. Pour LibreOffice, quand il s’agit de traîter des documents de grandes ampleurs, je pense que le mieux est scinder le tout, chapitre par chapitre par exemple, pour en alléger la gestion.

Du reste, je m’étonne d’une chose, c’est que tu es quand même apparemment parvenu à faire tourner FrameMaker : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1413791. Donc ton logiciel, tu l’as. Il existe aussi des logiciels de conversions de format à format, mais n’ayant jamais dû produire des fichiers pour FrameMaker, je ne sais pas quelles sont exactement les possiblités existantes à ce niveau (LaTeX est cependant un format qui se convertit assez bien en autre chose du moment que tu évites d’utiliser des options trop exotiques).

pierrecastor a écrit :
Vaykadji a écrit :

Et puis FrameMaker est utilisé dans l'édition depuis de nombreuses années, j'fais quoi de LaTeX si mon imprimeur travaille avec des documents FM ? hmm

J'ai cru comprendre que beaucoup d'éditeur acceptais les documents tex. Sinon, faut tanner adobe pour qu'ils sortent une version linux. Ce n'est pas la faute au développeurs linux si ce logiciel ne tourne pas sur leur OS.

Chez les éditeurs spécialisés dans les sciences, oui. Mais dans le domaine des lettres, beaucoup sont bloqués sur le WYSIWYG, “plus facile” (même si ça donne des résultats immondes parfois, comme je l’ai vu avec un recueil d’articles dans lequel un ami était publié où c’était visiblement du .doc mal foutu), sur le premier truc qu’on leur a foutu en main. En fait, qu’ils utilisent un vrai logiciel d’édition peut même être vu comme un point positif par rapport à ce que certains autres font. Et c’est pas en leur demandant d’utiliser ce que toi tu utilises que ça va faire avancer les choses.

#3 Re : -1 »  Linux : mon désaveu » Le 10/04/2014, à 10:04

Arcans
Réponses : 46

Changer une habitude, ça pose un soucis à beaucoup de monde, surtout quand cela signifie de changer une habitude centrale à tout un processus de travail. Parce que oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, le document (et donc le fichier et son format depuis que l’édition est informatisée) est un peu au centre du processus éditorial.

Et il y a une sacrée différence entre “en parler” et “demander à l’utiliser”.

#4 Re : -1 »  Linux : mon désaveu » Le 10/04/2014, à 14:36

Arcans
Réponses : 46

Et soudainement, je me souviens de pourquoi je ne mets normalement jamais les pieds dans le Café… -_-'

#5 Re : -1 »  Navigateurs disponibles pour Ubuntu » Le 12/08/2013, à 10:27

Arcans
Réponses : 25
docanski a écrit :

Ça existe, cette perle ?

En un mot comme en cent, non.
(Pas faute d’avoir cherché.)

#6 Re : -1 »  Polices d'écriture sous Linux » Le 04/09/2013, à 17:10

Arcans
Réponses : 15

Salut,

Il existe des polices libres de très bonne qualité dans les dépôts, tu peux chercher pour les Freefront, Liberation, Linux Libertine, Droid, DejaVu et faire ton choix en fonction de tes préférences. smile

De manière général, tu as des suites de polices dans les dépôts dont les nom de paquet commencent par ttf-… Pour celle que je t’indique par exemple ça devrait être ttf-freefont, ttf-liberation, ttf-linux-libertine, ttf-droid et ttf-dejavu.

#7 Re : -1 »  Polices d'écriture sous Linux » Le 05/09/2013, à 11:00

Arcans
Réponses : 15
Domeee a écrit :

@ Arcans : nickel, très bon tuyau, il y a effectivement plein de polices dans les dépôts, dont des équivalents du Gill, Baskerville, futura, etc : ça roule !

Avec plaisir. smile

#8 Re : -1 »  Une idée utile pour faire de grosses économies d'eau ? » Le 11/08/2013, à 22:51

Arcans
Réponses : 30

Je ne suis pas spécialement convaincu par le fait d’alimenter les plantes à coup d’eaux pleines de savons et autres joyeusetés peuvent se retrouver dans l’eau de machines à laver ou de salles de bain… neutral

#9 Re : -1 »  [résolu] LaTeX sous Ubuntu 12.04 LTS » Le 26/07/2013, à 17:45

Arcans
Réponses : 7

Salut,

Il semblerait que pour des raisons de licence, le package picins ne soit pas disponible dans la distribution texlive (cf. http://ctan.org/pkg/picins et http://ctan.org/license/other-nonfree). Tu peux le télécharger ici : http://ctan.org/tex-archive/macros/late … rib/picins, choisi l’archive zip qui est proposée (sur la droite). Tu peux ensuite l’extraire dans /usr/share/texmf/tex/latex/. Normalement, un dossier picins y est apparu. Exécute ensuite la commande sudo mktexlsr. Et le package picins ne devrait plus poser de problème lors de la compilation.

Voilà voilà. smile

Arcans

Quelques petites remarques complémentaires :
1. La version 16.04 ne sortira qu’en avril 2016. Tu dois avoir une autre version d’Ubuntu. Ou bien alors tu as voyagé dans le temps.
2. Quand tu donnes des morceaux de fichiers, il peut être utile d’utiliser les balises code, pour des raisons de lisibilité (ce n’était pas fondamental ici, mais pour des logs par exemple, c’est mieux).
3. La solution que je te propose ici part du principe que c’est le package picins qui est manquant, c’est apparemment un problème qui a été rencontré par d’autres personnes, mais il s’agit juste d’une supposition de ma part basée sur le fait que tu signale que c’est à partir de de cette ligne précise qu’il “crie”. Cependant, le mieux pour la clarté aurait été que tu donnes directement le message d’erreur de la compilation en plus de l’en-tête de ton fichier afin d’avoir des indications complètes concernant le problème.
4. C’est effectivement un problème par fil de discussion, d’autant que pour l’affichage des lettres accentuées, ça semble être effectivement un problème de Texmaker sans rapport avec la compilation.

#10 Re : -1 »  [résolu] LaTeX sous Ubuntu 12.04 LTS » Le 26/07/2013, à 17:53

Arcans
Réponses : 7

Ah bien vu pour le 12pt, je me suis focalisé sur picins, mais effectivement il n’y a pas que ça qui peut coincer. D’où l’intérêt d’avoir le message d’erreur de la compilation. smile

#11 Re : -1 »  Quel moteur de recherche utilisez vous » Le 24/05/2013, à 09:42

Arcans
Réponses : 14

J’essaye autant que possible d’utiliser autre chose que Google, le plus souvent Duckduckgo qui est l’alternative la plus crédible que j’ai pu trouver. Mais bon, en terme de qualité de recherche pure, Google reste assez loin devant, il est donc difficile de s’en passer et je suis bien obligé d’y revenir de temps en temps.

Sinon, j’ai une petite remarque, Ixquick est un métamoteur de recherche et pas un moteur de recherche. wink

#12 Re : -1 »  Quel moteur de recherche utilisez vous » Le 24/05/2013, à 10:04

Arcans
Réponses : 14

Normal, il utilise notamment les résultats de Google.

#13 Re : -1 »  numérotation de page » Le 22/05/2013, à 12:48

Arcans
Réponses : 3

Salut,

Commence par insérer un pied de page, dans ce pied de page, tu peux y insérer les deux champs ad hoc (numéro de page et nombre de page), avec le texte que tu désires. Donc “<champs numéro de page> de <champs nombre de pages>”, et lui appliquer les mises en forme et alignement que tu désires. smile

Bon, sur ce, je retourne à mon propre document que je dois terminer en urgence. big_smile


Edit : arf, grillé… sad
Enfin, au moins on est tout les deux d’accord sur le cheminement, c’est déjà ça. smile

#14 Re : -1 »  Comment dissocier un fichier pdf en plusieurs fichiers ? » Le 12/05/2013, à 00:01

Arcans
Réponses : 3

Salut,

Il y a plusieurs logiciels qui permettent de faire ça, tu peux en trouver une liste dans la doc :
http://doc.ubuntu-fr.org/pdf#logiciels_ … ion_de_pdf

Après un rapide coup d’œil, il semblerait que tu puisses utiliser pdftk pour ce faire, avec la commande :

pdftk <fichier.pdf> burst

Pour plus d’information, tu peux consulter la doc :
http://doc.ubuntu-fr.org/pdftk#extraction
ou encore l’aide de pdtk (avec la commande pdftk --help).

#15 Re : -1 »  [Résolu]Openbox: agrandir fenêtre ne prends pas tout l'écran » Le 03/05/2013, à 15:18

Arcans
Réponses : 3

Salut,

Je dirais d’aller jeter un œil dans la configuration d’OpenBox, dans l’onglet “Marges” qui sert à délimiter des zones sur le bord de l’écran où les fenêtres ne vont pas, notamment lors de l’agrandissement.

#16 Re : -1 »  [Résolu]Openbox: agrandir fenêtre ne prends pas tout l'écran » Le 04/05/2013, à 13:46

Arcans
Réponses : 3

De rien.
Au passage, ça se trouve effectivement dans les fichiers de config’ (le rc.xml), dans la section “margins”… Mais bon, quand on ne sait pas trop ce qu’on cherche, le graphique est souvent plus pratique, d’autant plus qu’obconf est très complet. wink

#17 Re : -1 »  [Résolu] fichiers .bash_profile, . bash_logout et .bashrc ? » Le 06/04/2013, à 20:51

Arcans
Réponses : 13

En effet, les fichiers dont le nom commence par un point sont des fichiers invisibles. Pour les afficher en console, tu peux utiliser ls -A (A pour “all”). Je te conseille par ailleurs d’aller jeter un coup d’œil à cette page pour survoler les commandes le plus usuelles en console. Et bien sûr, tu peux compléter pour chacune d’elle par un man <commande> pour découvrir plus en détails leurs options respectives. wink

#18 Re : -1 »  [Résolu] SliTaz 4.0 : comment l'installer? » Le 24/12/2012, à 12:50

Arcans
Réponses : 13

Salut,

La partie de la doc sur l’installation de SliTaz à partir du liveCD se trouve là :
http://doc.slitaz.org/fr:handbook:installation. wink

Si tu as, comme j’ai l’impression de l’avoir compris, réussi à lancer correctement le liveCD, tu devrais pouvoir t’en sortir en suivant les instructions.

#19 Re : -1 »  [Résolu] SliTaz 4.0 : comment l'installer? » Le 24/12/2012, à 13:10

Arcans
Réponses : 13

Ah d’accord. Pour ça, c’est dans la dernière section du lien donné par tiramiseb (http://doc.slitaz.org/fr:handbook:livec … asses-et-x), une fois dans un tty, lance le serveur X avec startx.

#20 Re : -1 »  [Résolu] SliTaz 4.0 : comment l'installer? » Le 24/12/2012, à 15:02

Arcans
Réponses : 13

Bon, en fait tu ne devrais normalement pas avoir affaire à un tty à base. Aurais-tu indiqué dans les paramètres un truc dans le genre de screen=text dans les paramètres de SliTaz ? Si c’est le cas, essaye sans ce paramètres. Si ça n’est pas le cas, ou que ça ne change rien, ça devient plus problématique car ce n’est pas vraiment le comportement attendu. Dans ce cas, je pense que tu ferais alors mieux d’aller directement dans la section francophone ad hoc du forum de SliTaz où tu trouveras sans doute une aide plus utilie (je dépends entièrement de la doc pour ma part) : http://forum.slitaz.org/forum/live-et-install

#21 Re : -1 »  [Résolu] SliTaz 4.0 : comment l'installer? » Le 24/12/2012, à 16:35

Arcans
Réponses : 13

1. Est-ce que tu pourrais répondre à ma question avant d’essayer autre chose ? J’ai dû mal à te suivre sinon. hmm
2. Que veux-tu dire par “je n’ai pas réussi à éditer” ? Les explications de la doc me semble assez clair sur ce qu’il faut faire, tu as eu quel type de problème ?
3. Je maintiens que vu comme tu es dans la bidouille, tu aurais sans doute une aide plus efficace sur le forum spécifique à SliTaz (que j’ai à peine testé il y a de cela plus d’un an soit dit en passant) qui n’a rien à voir avec Ubuntu (d’ailleurs, il faudrait vérifier le règlement du forum, mais normalement ce genre de message devrait être placé dans le café et non dans les sections support Ubuntu).

#22 Re : -1 »  [Résolu] SliTaz 4.0 : comment l'installer? » Le 24/12/2012, à 20:46

Arcans
Réponses : 13

Ah ben voilà hein. Tant mieux si ça fonctionne. wink
Bon bidouillage pour la suite.

#23 Re : -1 »  [RESOLU] Openbox: Conky sur un seul bureau » Le 21/12/2012, à 12:15

Arcans
Réponses : 5

Hum, effectivement, si j’en crois les explications sur les own_window* qui se trouve ici : http://conky.sourceforge.net/config_settings.html, avec un own_window_type desktop, tu as déjà une partie des hints qui sont implicites, dont vraisemblablement celui qui le fait apparaître sur tous les bureaux. Tu pourrais déjà essayer en essayant par exemple de mettre default à la place de desktop qui implique le hints sticky qui affiche conky sur tous les bureaux. wink


Une autre possibilité pourrait être aussi d’appliquer à la fenêtre conky une règle OpenBox (cfr. ici : http://git.icculus.org/?p=mikachu/openb … .4-working, section <application> à la fin), mais à nouveau il faut sans doute faire bien attention à ce que les règles définies ne soient pas en conflit avec la config’ de conky.

#24 Re : -1 »  [RESOLU] Openbox: Conky sur un seul bureau » Le 21/12/2012, à 13:05

Arcans
Réponses : 5

Avec plaisir. smile
Bon bidouillage en tout cas, c’est l’une des meilleures manières d’apprendre. wink