Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  [resolu]récupérer le code retour de la 1ere partie d'une commande » Le 08/06/2013, à 08:23

pode
Réponses : 7

Tu peux aussi rajouter au début du script:

set -o pipefail

#1 Re : -1 »  Syslog » Le 09/12/2012, à 20:58

pode
Réponses : 1
touttou a écrit :
auth.=debug        /dev/pts/0

Essaie plutôt (c.à-d. avec ajout du |) :

auth.=debug        |/dev/pts/0

et un redémarrage du service :

service rsyslog restart

Le test suivant :

logger -p auth.debug "bonjour"

donne dans le terminal correspondant à /dev/pts/0 :

[pode@pode-HP-G72-Notebook-PC 19:56:58 ~]$ 
[pode@pode-HP-G72-Notebook-PC 19:56:58 ~]$ Dec  9 19:57:02 pode-HP-G72-Notebook-PC logger: bonjour

#2 Re : -1 »  Une modif pour «à lire avant de poster» » Le 17/08/2012, à 18:58

pode
Réponses : 10
eme a écrit :

Ok mais quel est le bon endroit cqfd93? Merci pour ton aide

Il faut ouvrir son propre fil de discussion et arrêter de hacker les discussions des autres.
La démarche à suivre est indiquée en howto forum - initier une nouvelle discussion

Comme indiqué dans cette page, il faut choisir une section avant de poster. Pour ton sujet, tu peux choisir par exemple la section "Création graphique, musicale et vidéo" ou la section "Autres logiciels et problèmes généraux".

#3 Re : -1 »  [Résolu] variable dans awk » Le 03/09/2012, à 06:25

pode
Réponses : 21

Tu peux protéger les espaces qui sont dans le nom de la variable :

END {
nom="/tmp/test\\ awk.jpg";
comm="exiv2 " nom " | grep -i commentaire";
comm | getline resultat;
print resultat;
close(comm);
}

Avec ça, je n'ai plus de message "Échec de l'ouverture du fichier".

#4 Re : -1 »  CURL support et PHP » Le 18/08/2012, à 06:48

pode
Réponses : 12

Que donnent les commandes suivantes ?

$ sudo APACHE_RUN_USER=www-data APACHE_RUN_GROUP=www-data  apache2 -M
$ dpkg -L php5-curl | xargs ls -ld

#5 Re : -1 »  CURL support et PHP » Le 18/08/2012, à 17:51

pode
Réponses : 12
Hourra! a écrit :
sudo APACHE_RUN_USER=www-data APACHE_RUN_GROUP=www-data  apache2 -M
sudo: apache2: command not found

Sous Ubuntu 12.04, cette commande fonctionne, l'exécutable du serveur Apache étant sous /usr/sbin/apache2
Elle doit renvoyer entre autres :

 mpm_prefork_module (static)
[...]
 php5_module (shared)

Une erreur de frappe ? Ressaye éventuellement avec le chemin complet.

Hourra! a écrit :
$  dpkg -L php5-curl | xargs ls -ld
[...]
-rw-r--r--    1 root root    54 jun 13 19:25 /etc/php5/conf.d/curl.ini
[...]
-rw-r--r--    1 root root 71172 jun 13 19:25 /usr/lib/php5/20090626+lfs/curl.so
[...]

ça a l'air OK

Que donne la commande suivante ?

$ php curl.php 

avec curl.php contenant :

<?php
// Recupere la version de cURL
$version = curl_version();
echo "PHP-cURL en version ".$version['version'];
echo PHP_EOL;
?>

#6 Re : -1 »  CURL support et PHP » Le 18/08/2012, à 18:56

pode
Réponses : 12
Hourra! a écrit :

?? Impossible de trouver le fichier curl.php afin de vérifier son contenu ?

il faut que tu crées un fichier curl.php contenant ce qui est indiqué en commentaire 5, puis il faut lancer la commande php curl.php.
La commande Linux php est une interface en ligne de commande permettant de tester des scripts PHP.
Ça permettra de vérifier le bon fonctionnement de PHP-cURL.

#7 Re : -1 »  CURL support et PHP » Le 18/08/2012, à 19:49

pode
Réponses : 12
Hourra! a écrit :

Ok, voici :

php curl.php
PHP-cURL en version 7.22.0

Eh bien, en tout cas, cURL+PHP fonctionne bien...

lena31 a écrit :

[...]
ca me donne ca

/.
/usr
/usr/lib
/usr/lib/php5
/usr/lib/php5/20090626
/usr/lib/php5/20090626/curl.so
/usr/share
/usr/share/doc
/etc
/etc/php5
/etc/php5/conf.d
/etc/php5/conf.d/curl.ini
/usr/share/doc/php5-curl

Le paquet « xargs » n'est pas installé.

Le paquet « ls » n'est pas installé.

dpkg-query : erreur : package name in specifier '-ld' is illegal: doit commencer par un caractère alphanumérique

tu as oublié de taper le caractère |

#8 Re : -1 »  Erreur 7z » Le 15/08/2012, à 05:30

pode
Réponses : 3

Remplace -mt=on par -mmt=on

#9 Re : -1 »  [RESOLU]Notification de connexion sur SSH » Le 13/08/2012, à 06:23

pode
Réponses : 8

Dans le cas où le ssh est utilisé pour exécuter une commande, aucun shell de connexion n'est exécuté (et donc le fichier .bashrc n'est pas exécuté) :

man ssh
[...]
     If command is specified, it is executed on the remote host instead of a
     login shell.

Si tu veux que ce cas soit aussi pris en compte par ton mécanisme de traçage, il y a quelque chose qui est prévu directement dans ssh :

man ssh
[...]
     ~/.ssh/rc
             Commands in this file are executed by ssh when the user logs in,
             just before the user's shell (or command) is started.  See the
             sshd(8) manual page for more information.

#10 Re : -1 »  Impossible de changer l'UUID ! » Le 13/08/2012, à 22:04

pode
Réponses : 2

tune2fs ne fonctionne que sur des file system ext2, ext3 ou ext4, or Windows utilise plutôt NTFS

#11 Re : -1 »  [BASH] Ajouter une ligne dans un fichier système » Le 03/08/2012, à 19:50

pode
Réponses : 6

Parmi les syntaxes proposées dane le lien, celle-ci fait ce que tu attends :

$ echo 'ligne $PATH' | sudo tee -a /root/toto
ligne $PATH
$ sudo cat /root/toto

#12 Re : -1 »  [Résolu] java 7 pb installation » Le 01/08/2012, à 22:02

pode
Réponses : 11

Tu as téléchargé la JRE, mais après tu suis un tutoriel d'installation de la JDK.
La JRE est un environnement d'exécution Java (elle contient la machine virtuelle, i.e. l'exécutable, java) tandis que la JDK est un environnement de développement Java (elle contient notamment le compilateur javac) et d'exécution Java (la JDK inclut donc la JRE).

#13 Re : -1 »  [Résolu] java 7 pb installation » Le 02/08/2012, à 21:24

pode
Réponses : 11

Si je me souviens bien :

Pour la commande java en ligne de commande (i.e. la JVM), on peut la choisir avec la commande :

sudo update-alternatives --config java

Pour le compilateur javac en ligne de commande, on peut le choisir avec la commande :

sudo update-alternatives --config javac

Pour le plugin utilisé dans le navigateur, on peut le choisir avec la commande :

sudo update-alternatives --config javaws

C'est pourquoi la commande

java -version

peut renvoyer un résultat différent de ce qu'affiche le site Détection de la version de Java utilisée dans le navigateur

#14 Re : -1 »  pas de connection avec " localhost" <résolu> » Le 01/08/2012, à 21:53

pode
Réponses : 9

Quel est le contenu du fichier /etc/hosts ?

#15 Re : -1 »  pas de connection avec " localhost" <résolu> » Le 01/08/2012, à 22:22

pode
Réponses : 9

On dirait que le fichier /etc/hosts a été tronqué mais je ne pense pas que ce soit la cause du problème.


Malgré tout, sur la deuxième ligne, il y a

127.0.0.1       localhost.

(avec un point à la fin).
A mon avis, il y avait :

127.0.0.1       localhost.localdomain

Et au lieu de la ligne

::1     localhost ip6-loca

il devait y avoir :

::1     localhost ip6-localhost ip6-loopback

#16 Re : -1 »  Livre sur le terminal et les commandes ?? » Le 29/07/2012, à 20:26

pode
Réponses : 17
kaneyukio a écrit :

je cherche un livre qui regroupe un maximum de ligne de commande avec leur explications.

Il y a Linux en concentré (Linux in a nutshell, en anglais) de O'Reilly (plus de mille pages) qui est très bien et semble correspondre à ta demande.
Comme O'Reilly France a mis la clé sous la porte, tu ne pourras trouver le bouquin en français qu'en occasion.

#17 Re : -1 »  Propriétaire lors de l'écriture dans répertoire NFS » Le 29/07/2012, à 22:06

pode
Réponses : 9

rwxrwxrwx pour root...
L'ajout d'un sgid ne va certainement pas suffire.

Peux-tu donner, avec la commande ls -l, des exemples de droits de fichiers créés via l'interface et d'autres de fichiers créés via le montage NFS?

#18 Re : -1 »  Propriétaire lors de l'écriture dans répertoire NFS » Le 29/07/2012, à 21:29

pode
Réponses : 9
coubi64 a écrit :

Quand je crée un fichier dans l'interface web du NAS (DSM) , le propriétaire est admin.

Donc, le processus de l'interface web appartient au compte admin du NAS.

coubi64 a écrit :

Quand je copie un fichier dans mon partage NFS, le propriétaire est "1000".

C'est l'identifiant du compte Linux que tu utilises sur ton client NFS. Tu peux le vérifier avec la commande

id -u
coubi64 a écrit :

De ce fait les fichiers dont le propriétaire est 1000 n'apparaissent par exemple pas dans ma box (dlna).

Que donnent les commandes suivantes, sur le NAS, avec le compte admin ?

ls -ld /volume1/video
ls -ld /volume1/photo
ls -ld /volume1/music
id

Tu peux essayer la chose suivante : mettre un sgid sur les répertoires du NAS où tu veux écrire pour que les fichiers créés depuis le client NFS appartiennent au groupe propriétaire des répertoires (ça peut marcher si le compte admin du NAS fait partie de ce groupe et si les droits en lecture sont suffisants) :

chmod g+s /volume1/video
chmod g+s /volume1/photo
chmod g+s /volume1/music

#19 Re : -1 »  Propriétaire lors de l'écriture dans répertoire NFS » Le 29/07/2012, à 22:27

pode
Réponses : 9

Une possibilité, à faire sur le NAS :
1. Changer le groupe des répertoires :

chown :users /volume1/video
chown :users /volume1/photo
chown :users /volume1/music

2. Rajouter un sgid à ces répertoires :

chmod g+s /volume1/video
chmod g+s /volume1/photo
chmod g+s /volume1/music

3. Un petit coup de vérification :

ls -ld /volume1/video
ls -ld /volume1/photo
ls -ld /volume1/music

Les fichiers qui seront nouvellement créés via NFS devraient alors être du type :

-rw-rw-r--    1 1000     users        123456 Jul 29 22:25 toto.JPG

et accessibles en lecture / écriture par le compte admin et donc (logiquement) via l'interface web.
(pour les fichiers existants, il suffira de changer leurs droits manuellement).

Si ça ne marche pas, le retour arrière se fera facilement.

#20 Re : -1 »  Propriétaire lors de l'écriture dans répertoire NFS » Le 29/07/2012, à 23:03

pode
Réponses : 9
coubi64 a écrit :

J'ai un souci:

DiskStation> chown :users /volume1/video
chown: /volume1/video: Operation not permitted
DiskStation>

Les commandes chown et chmod indiquées précédemment doivent être exécutées sur le NAS en tant que root.

#21 Re : -1 »  Plus leger qu'XFCE tout aussi pratique pour 11' » Le 27/07/2012, à 06:11

pode
Réponses : 8

Plus léger que XFCE, il y a E17 (enlightment).

La distrib Bodhi est une des distribs basée sur E17.
Pour Ubuntu, il y a cette page
Pour Fedora, je ne suis pas sûr que e17 soit disponible ; ils en sont peut-être encore à e16 (la version d'avant)

#22 Re : -1 »  [RESOLU] Répertoire racine "/.rpmdb" apparu depuis hier. Qu'est ce ?.. » Le 25/07/2012, à 20:47

pode
Réponses : 4

Avec la commande suivante, tu peux savoir tous les paquets liés à RPM qui sont installés sur le serveur :

$ dpkg -l|grep rpm

Sur mon poste, ça donne :

ii  alien                                  8.86                                       convert and install rpm and other packages
rc  librpm1                                4.8.1-6ubuntu1                             RPM shared library
ii  librpm2                                4.9.1.1-1build1                            RPM shared library
rc  librpmbuild1                           4.8.1-6ubuntu1                             RPM build shared library
ii  librpmbuild2                           4.9.1.1-1build1                            RPM build shared library
rc  librpmio1                              4.8.1-6ubuntu1                             RPM IO shared library
ii  librpmio2                              4.9.1.1-1build1                            RPM IO shared library
ii  librpmsign0                            4.9.1.1-1build1                            RPM signing shared library
ii  python-renderpm                        2.5-1.1build1                              python low level render interface
ii  python-rpm                             4.9.1.1-1build1                            Python bindings for RPM
ii  rpm                                    4.9.1.1-1build1                            package manager for RPM
ii  rpm-common                             4.9.1.1-1build1                            common files for RPM
ii  rpm2cpio                               4.9.1.1-1build1                            tool to convert RPM package to CPIO archive
ii  yum                                    3.2.25-1ubuntu2                            Advanced front-end for rpm

ii => installé
J'ai tout ça car j'ai installé des paquets liés à RPM : alien, rpm2cpio, createrepo, ...

Avec le paquet rpm, l'existence du répertoire /.rpmdb et de ses sous-répertoires semble normal :

$ apt-get source rpm
$ cd rpm-4.9.1.1
$ find . | xargs grep -E "(\.rpmdb|Providename)"
./doc/ja/rpm.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./doc/ja/rpmbuild.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./doc/fr/rpm.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./doc/ru/rpm.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./doc/rpm.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./doc/pl/rpm.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./doc/pl/rpmbuild.8:\fI/var/lib/rpm/Providename\fR
./lib/tagtbl.C:    { "RPMTAG_PROVIDENAME", "Providename", RPMTAG_PROVIDENAME, RPM_STRING_ARRAY_TYPE, RPM_ARRAY_RETURN_TYPE, 0 },
./debian/rpm.README.Debian:    cd ~/.rpmdb
./debian/rpm.NEWS:  each user, own database in ~/.rpmdb will be created. This avoids errors while
./debian/patches/rpmdb-in-home.patch:+%_dbpath		%(echo $HOME/.rpmdb)
./macros.in:%_dbpath		%(echo $HOME/.rpmdb)
./.pc/fix-directories.patch/macros.in:%_dbpath		%(echo $HOME/.rpmdb)
./python/rpmte-py.c: * @param tag	'Providename', 'Requirename', 'Obsoletename', 'Conflictname'
./python/rpmte-py.c:	'Providename', 'Requirename', 'Obsoletename', 'Conflictname'\n" },

#23 Re : -1 »  Udevinfo et /etc/rc2.d » Le 22/07/2012, à 12:33

pode
Réponses : 3
Ungars a écrit :

La commande udevinfo permet d’interroger les propriétés du périphérique
réseau à partir de sa représentation sysfs.

  Seulement chez moi, cette commande n' est pas existante. Je suis sur Lucid.
[...]

Les actions qui seront lancées après avoir exécuté la commande précédente
sont définies en deux endroits : /etc/inittab et /etc/rc2.d.

  Je n' ai pas de /etc/inittab et etc/rc2.d n' est pas un fichier, mais un repertoire, et les fichiers qu' il contient ne semble pas correspondre à ce que je vois sur le pdf.

Ta certification est orientée anciens systèmes Debian et RedHat, mais ça ne m'étonne pas. Les distributions Linux évoluent à vitesse grand V, et en plus toutes les distributions ne prennent pas le même chemin, au risque de favoriser la fragmentation.

Pour répondre à tes questions :

D'après, udevinfo, udevinfo a été remplacé par udevadm.

Le fichier /etc/inittab et le répertoire /etc/rc2.d (ainsi que d'autres) sont des éléments utilisés par les scripts d'initialisation SysVinit et le démon init utilisés à l'origine sur les diverses distributions Linux.
Actuellement, Ubuntu a remplacé SysVinit par upstart (tout en étant encore compatible avec les anciens scripts SysVinit). Si on prend le monde RedHat, la distribution Fedora a abandonné SysVinit pour upstart, puis est passé à  systemd (tout en étant encore compatible avec les anciens scripts SysVinit et avec upstart).

#24 Re : -1 »  Encore ce %µ£##%µµ* de CRON » Le 22/07/2012, à 14:54

pode
Réponses : 5

La commande

crontab -e

permet d'éditer la crontab de l'utilisateur courant.
Si cet utilisateur a comme nom toto, cette crontab est stockée sous :

/var/spool/cron/crontabs/toto

La commande

sudo crontab -e

permet d'éditer la crontab de l'utilisateur root

Le démon crond va traiter les crontab de tous les utilisateurs.

A côté de ça, le démon crond va aussi traiter une crontab dite système : le fichier /etc/crontab
Ce fichier permet, usuellement, d'exécuter des scripts présents sous /etc/cron.hourly, /etc/cron.daily, /etc/cron.weekly et /etc/cron.monthly, selon des horaires et dates pré-définis.

Le démon crond va aussi traiter des crontab présentes dans le répertoire /etc/cron.d qui, elles, peuvent être lancées à des dates et horaires ad hoc.

Le démon anacron va, de son côté, traiter une autre "table" système : le fichier /etc/anacrontab
Le souci est qu'il permet, usuellement, d'exécuter les mêmes scripts présents sous /etc/cron.daily, /etc/cron.weekly et /etc/cron.monthly, d'où parfois des conflits avec crond, tout du moins sur les systèmes où les deux démons tournent en même temps.

fcron, cronie, ... sont des évolutions des cron traditionnels.