Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Ubuntu-fr: signaler des erreurs et aider à améliorer le site » Le 25/09/2014, à 19:31

na kraïou
Réponses : 1367

Bonsoir,
À titre personnel, je ne suis pas certain que beaucoup de gens lisent les règles ou l’aide à l’utilisation du forum, et il sera toujours probablement nécessaire (et plus rapide) de re-expliquer la chose à chaque fois. Mais ce n’est qu’un point de vue.

#1 Re : -1 »  Projet informatique et social - recherche collaborateurs. » Le 12/10/2014, à 15:38

na kraïou
Réponses : 26

Salut,
Simple curiosité :

100305 a écrit :

Des volontaires S.D.F.

As-tu parlé de ton projet à des « SDF » ?

As-tu déjà parlé tout court à des « SDF » ?

#2 Re : -1 »  Projet informatique et social - recherche collaborateurs. » Le 13/10/2014, à 20:58

na kraïou
Réponses : 26

Bonsoir,
Je persiste à ne pas comprendre ce projet, ni même comment on en arrive à l’idée qu’un « SDF » a besoin d’être occupé.

Outre l’aspect extrêmement infantilisant, on en vient à utiliser des termes sans savoir ce qu’ils veulent dire. Un SDF a éventuellement besoin… d’un DOMICILE (thank you captain Obvious…). Sans rentrer dans l’extrême diversité des situations dues au fait qu’on a affaire à des individus et non des clones, et qu’un domicile pas fixe ça peut être des tas de trucs, il y a des chômeurs avec un toit sur la tête − et tous les chômeurs ne sont pas inactifs −, et des travailleurs sans domicile fixe.

À partir de là, deux choses.

Soit on fait du caritatif, et pour ne pas tomber dans les caricatures de charité bienpensante type XIXe siècle, on va voir les gens, on regarde ce dont ils ont besoin et on tente de répondre à leurs attentes. On est à leur service. À mon avis, une bonne façon de commencer, c’est d’aller dans une asso déjà en place, participer, observer, parler avec les gens, de façon à acquérir de l’expérience et voir ce qui peut être amélioré ou ce qui manque, et dans quel cadre ça pourrait être mis en place.

Soit on a un projet personnel avec des besoins humains clairement définis (Quelle activité ? Quelles compétences attendues ? Activité salariée ou bénévole ? Quelle possibilité de formation ?), et on recrute des gens selon ces critères. Des « gens », pas des « SDF » ou je ne sais quelle fantasme social.

#3 Re : -1 »  Projet informatique et social - recherche collaborateurs. » Le 16/10/2014, à 01:50

na kraïou
Réponses : 26
100305 a écrit :

Pourquoi pas vouloir occuper uns « 3sdf », quelqu'un qui est en marge de la « société » Je ne vois pas le coté néfaste ou préjudiciable?

Parce qu’il semble que tu bases ta réflexion sur l’idée que tu te fais des « SDF » et non sur ce que sont et souhaitent réellement les individus que tu classes sous cette appellation. L’idée même que les marginaux ou les SDF (au passage, je me répète, mais ces deux catégories ne sont pas synonymes et recouvrent une grande diversité de situations, de besoins, de désirs…) aient besoin d’être occupés : mais c’est une occupation, déjà, de vivre dans la rue ou dans la marge ! Qu’est-ce que tu t’imagines ? Que les mecs, ils attendent que tu te pointes comme une fleur pour leur proposer de les occuper ?

Ton projet, il est dans ta tête, le seul problème c’est qu’il ne prend pas en compte le réel. Le réel, pas l’idée que tu te fais du réel. Après, tu fais ce que tu veux, mais il me semble que tu risques de te prendre le réel dans la gueule.

Par ailleurs, quelle que soit la bonté de tes intentions, je trouve ton discours assez condescendant à l’égard des gens que tu prétends utiliser (ou aider), notamment en raison d’un certain nombre de préjugés.

#4 Re : -1 »  Projet informatique et social - recherche collaborateurs. » Le 19/10/2014, à 13:53

na kraïou
Réponses : 26

Et pourquoi pas ? L’absence de logement n’empêche pas d’être par ailleurs normal. Et le RSA n’impose pas un domicile fixe.

#5 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 09/10/2014, à 22:28

na kraïou
Réponses : 161

Salut,
Je trouve ton choix super intéressant, surtout que le collège (et plus généralement l’éducation nationale), en ce moment, c’est attérant, en seconde, j’ai vu des tas de jeunes, tu te demandes concrètement ce qu’ils ont foutu pendant leurs neuf dernières années. C’est un gâchis épouvantable, je ne sais pas comment on a pu tomber si bas, si vite, et c’est clair que si j’avais des gamins, il serait hors de question de les placer là-dedans. C’est vaguement possible de limiter les dégâts en choisissant les bonnes options qui permettent d’être dans les bonnes classes des bons établissements, mais franchement, même là, ça ne fait pas rêver.

Par contre, ta situation nécessite d’avoir confiance en son gamin, qu’il soit responsable, j’imagine que ce n’est pas à la portée de tout le monde.

Pour la sociabilité… Ta fille voit des gens. L’école n’apprend rien de la vraie vie : dans la vraie vie, on n’est jamais contraint de passer ses journées avec une trentaine de personnes du même âge, dans un établissement qui regroupe quelques centaines de personnes également du même âge.

#6 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 09/10/2014, à 23:17

na kraïou
Réponses : 161

Oui, j’imagine qu’il y a une grosse pression. La société a vachement tendance à vouloir faire rentrer dans le rang qui en sort, ça s’applique à tous les choix de vie originaux et il y a une grosse culpabilisation, quand en plus, ça implique des enfants.

Il y a quelques années, je n’aurais pas eu le même discours, mais quand je vois à quoi mène l’école (l’école au sens large : la scolarisation)… Il me semble qu’un enfant qui s’investit lui-même, qui va chercher l’info, fait l’effort de la comprendre, de l’appliquer… se l’appropriera bien mieux que celui qui est passif devant le prof (bon, la grande mode, c’est justement de rendre les élèves actifs, mais si on enlève le pipeau, je n’ai rien vu d’extraordinaire, à part des pédagos se faisant mousser) et peut se contenter des maigres exigences de l’école.

Par ailleurs, je trouve que les jeunes (plus 15-16 ans que 12, mais j’imagine que c’est pareil) les plus intéressants que je peux croiser sont ceux qui ont une expérience forte, à côté de l’école (par exemple, ceux qui sont investis dans le secourisme, ou chez les scouts, ou qui ont vécu une alternative à la scolarité traditionnelle, ou qui ont passé du temps à l’étranger, ou qui y touchent réellement en informatique…), surtout si ça les amène à côtoyer des gens d’âges divers.

À côté de ça, quand je vois quel niveau de puérilité un groupe de 25-30 lycéens parfois presque majeurs peut atteindre, juste parce qu’ils sont en cours… -___-’

#7 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 14:36

na kraïou
Réponses : 161
Wacken a écrit :
na kraïou a écrit :

L’école n’apprend rien de la vraie vie : dans la vraie vie, on n’est jamais contraint de passer ses journées avec une trentaine de personnes du même âge, dans un établissement qui regroupe quelques centaines de personnes également du même âge.

Généralement, c'est le cas : ça s'appelle le travail. C'est ce que font tous les employés de bureau, les ouvriers dans les usines, etc.

Moui… ’fin, je ne suis pas une bille, j’ai déjà bossé, et je ne me suis jamais retrouvé avec des gens qui avaient tous le même âge que moi. Il y avait toujours des plus vieux, des plus expérimentés, et progressivement des plus jeunes. Même à la fac, j’ai eu l’occasion de fréquenter des gens plus âgés.

#8 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 14:49

na kraïou
Réponses : 161
david96 a écrit :

Sur le site de l'académie tu as tous les cours du CP à la terminal, en accès gratuit : http://www.academie-en-ligne.fr/default.aspx

C'est déjà une base correcte.

Carrément.

J’avais causé avec des profs de sciences qui se plaignent de réformes récentes qui auraient fait complètement chuté le niveau en maths, y compris chez les meilleurs. J’avais demandé ce que devrait faire quelqu’un qui voudrait maintenir le niveau de ses gosses en maths, ils m’avaient cité ce site. De ce que j’en ai regardé, si ta fille maîtrise réellement tout ce qu’il y a dedans, elle sera potentiellement largement au-dessus de ce qu’elle pourrait faire à l’école.

#9 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 16:19

na kraïou
Réponses : 161
Fly0s a écrit :

Ce que je me dis, du coup, c'est que si on devait généraliser un peu (pas à toute la société, mais disons... démocratiser cette façon de faire), il faudrait une petite dose de formation pour les parents qui ne sont pas aussi à l'aise que toi avec Internet. Tu es d'accord ?

Pas forcément, je pense. Il n’y a pas une seule façon d’être alternatif, et le savoir ne se trouve pas que sur Internet. Des parents peu convaincus par internet peuvent parfaitement encourager leurs enfants à aller à la médiathèque, ils peuvent emprunter des DVD (des trucs d’intellos, du genre C’est pas sorcier), leur faire fréquenter des associations ou des animations (style découverte de la nature, club d’astronomie, de sciences, d’arts, etc.), leur acheter des encyclopédies (comme l’encyclopédie autodidactique Quillet) et des livres…

#10 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 12/10/2014, à 22:17

na kraïou
Réponses : 161
tontonrobertettantirene a écrit :

Donc il ne s'agit pas seulement de savoir si les parents sont ou non au courant de ce qui se passe à l'école, mais il s'agit de savoir quel moyen est le + approprié pour assurer un rôle essentiel (confié à l'école) qui est la transmission du savoir. Et accessoirement, la préparation à des évaluations, des examens...etc...
D'ailleurs, je me demande même si les parents sont les mieux à même de toujours décider de ce qui est le mieux pour leurs rejetons...j'en doute fort !  roll

Je préfère vivre dans une société qui laisse aux individus la possibilité de faire de « mauvais » choix que dans une société qui décide pour eux ce qui est le mieux.

Quant à la préparation des examens, c’est bien simple, il faut faire des épreuves et des notations qui permettent à 90% des gus d’obtenir ledit examen. Si l’école avait pour but la transmission des savoirs, ce serait un sacré échec.

#11 -1 »  Radio-amateurs, radio-écouteurs » Le 11/10/2014, à 22:59

na kraïou
Réponses : 7

Salut les gens ! tongue

Y a-t-il des radio-amateurs ou des écouteurs, ici ? Ça fait quelques temps que je lis des trucs à ce propos sur Internet, ça a l’air sympa, mais je n’y connais rien et je ne sais pas trop par quoi commencer, ni vers qui me tourner, pour apprendre et/ou essayer.

#12 Re : -1 »  Radio-amateurs, radio-écouteurs » Le 12/10/2014, à 13:36

na kraïou
Réponses : 7

Il faut avoir quoi ? Juste le petit truc du bon coin ?

Moi j’veux ça : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c … tation.jpg

Le grand Rorh Sha a écrit :

Ah, j’avais pas vu ça, merci !

#13 Re : -1 »  Radio-amateurs, radio-écouteurs » Le 12/10/2014, à 22:16

na kraïou
Réponses : 7

Merci pour les infos !

parametre a écrit :

Écouter les bandes radio-amateur sans investissement, il suffit d'installer openjdk7 et icetea7 :

http://www.websdr.org/
On a accès via internet à une multitude (82, je crois) de récepteurs amateurs situés sur les 5 continents, que l'on peut utiliser depuis son pc.

Oui, mais j’aimerais une vraie radio. tongue

#14 Re : -1 »  Une distribution Francaise? » Le 27/09/2014, à 18:35

na kraïou
Réponses : 26

Salut,

nack a écrit :

Je parle pas juste de l'origine, mais aussi le fais que ça sois des français qui la fabrique et ou la customise et dans le cas ou il y a pas ce genre de distribution pourquoi?
Les français ne sont il pas compétant?

Je ne sais pas s’il est très pertinent de chercher une approche nationale dans les distros, vu qu’elles sont par nature le fruit d’un travail collaboratif entre des développeurs du monde entier. C’est plus efficace de profiter du travail international en ajoutant une surcouche francophone, plutôt que de vouloir réinventer l’eau tiède uniquement dans le but d’avoir une eau tiède française.

#15 Re : -1 »  Démarrage et extinction de Linux Mint 17 » Le 24/09/2014, à 16:27

na kraïou
Réponses : 1

Bonjour,
Doublon, merci de continuer sur l’autre fil. smile

#16 Re : -1 »  Question con: qu'est-ce que vous pensez des machintosh? » Le 02/09/2014, à 00:58

na kraïou
Réponses : 151

Salut,

src a écrit :

Machintosh... ça fait combien d'années que ce terme n'est plus utilisé ? lol

Mais carrément ! yikes En lisant le titre, je croyais que quelqu’un avait déterré un vieux topic…

#17 Re : -1 »  Problème de licence des cours de faculté » Le 13/09/2014, à 00:11

na kraïou
Réponses : 7

Salut,

titou345 a écrit :

Voici ma question, si j'enregistre un cours d'un professeur de ma fac' et que j'en fais une fiche personnelle, est-ce que, d'après la loi, j'ai le droit de la revendre en mon propre nom ?
Je suis auteur de la forme mais pas du fond, est-ce donc illégal de la revendre alors même que je n'emploie pas les mêmes termes que ceux utilisés lors du cours oral ?

Il me semble qu’il est illégal d’enregistrer quelqu’un à son insu.

Par ailleurs, je pense que ça va contre le droit d’auteur, c’est comme une œuvre dérivée. Quand tu mets sous licence libre, tu autorises les œuvres dérivées, si tu peux l’autoriser, c’est que de base c’est interdit. De plus, le pastiche ou la parodie sont des exceptions tolérées dans le cadre du droit d’auteur : si on les considère comme des exceptions, c’est que de base, on interdit les imitations ou reprises du fond en modifiant la forme.

#18 Re : -1 »  Pour helly… » Le 06/09/2014, à 15:17

na kraïou
Réponses : 218

C’est bien. smile Je me demandais, mais je ne savais plus qui contacter.

S’il y a besoin de plus de sous, je peux refaire un don, surtout que je suis un poil plus riche qu’avant.

#19 Re : -1 »  50000 euros vous en faites quoi » Le 25/08/2014, à 21:56

na kraïou
Réponses : 57
wido a écrit :

sachant qu'il ne faut pas le dilapider mais les investir dans quelle domaine?

J’investis dans mon bonheur et dans mes études, lesquels nécessitent du chocolat, du thé, de la bière, du piment de Cayenne, des moutons et des hiboux en peluche et des livres.

#20 Re : -1 »  50000 euros vous en faites quoi » Le 01/09/2014, à 23:35

na kraïou
Réponses : 57
ignace72 a écrit :

Si plus d'argent permettait d'être plus heureux, vous ne pensez pas qu'on aurait fini par le savoir depuis le temps ?

Oh… C’est probablement par pur soucis pour notre bonheur que nos gouvernants s’emploient à appauvrir leurs populations, alors. Et heureusement, les plus riches acceptent de façon totalement désintéressée de devenir encore plus riches, afin que la société toute entière plonge dans la félicité. tongue

#21 Re : -1 »  50000 euros vous en faites quoi » Le 01/09/2014, à 23:55

na kraïou
Réponses : 57

Oui, oui. C’est ce que j’expliquerai au clodo de mon quartier, la prochaine fois qu’il me demandera des sous. tongue

#22 Re : -1 »  Une initiative drôlement sympa! » Le 31/08/2014, à 02:29

na kraïou
Réponses : 8

Si c’est pour avoir accès à des vieux livres ou des vieux films, autant aller à la médiathèque ou à la bibliothèque…

#23 Re : -1 »  Une initiative drôlement sympa! » Le 31/08/2014, à 02:48

na kraïou
Réponses : 8

Oui, spas faux. Je pensais surtout aux films, en fait.

#24 Re : -1 »  Métiers de l’informatique… sur le terrain ? » Le 25/08/2014, à 11:50

na kraïou
Réponses : 25

Salut,
Les plateformes pétrolières ? Les bases scientifiques, genre terre Adélie ? Un webcafé au sommet de l’aiguille du Midi ? Les gus qui câblent la mer ?