Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
nombre réponses : 25

#0 -1 »  Clavier grec polytonique fondé sur l'agencement bépo » Aujourd'hui à 13:43

Arbiel
Réponses : 4

Bonjour

Je ne suis pas certain de poser ma question au bon endroit. Si tel est le cas, merci aux modérateurs de la déplacer au bon endroit.

Je dispose du clavier grec polytonique, fondé sur l'agencement "qwerty", qui ne me convient pas.

Merci d'avance à quiconque pourra m'indiquer où je peux trouver le clavier que je cherche, grec polytonique bépo, ou où se trouvent les fichiers qu'il me faut modifier, et comment les modifier.

Arbiel

#1 Re : -1 »  Clavier grec polytonique fondé sur l'agencement bépo » Aujourd'hui à 22:18

Arbiel
Réponses : 4

Bonsoir

Je te remercie de m'avoir répondu. Ce ne sont malheureusement pas les informations que je cherche.

"bépo" est un agencement de clavier, comment dirais-je, à l'opposé du clavier "azerty" ; il est défini pour minimiser le déplacement des doigts et donc augmenter la vitesse de frappe (je n'y suis pas encore, mais depuis que j'ai basculé vers bépo, je frappe sans jamais plus regarder mon clavier) alors que les claviers classiques, azerty ou qwerty ont été définis pour ralentir la frappe et éviter ainsi, dans les anciennes machines à écrire, que les marteaux ne se percutent les uns les autres et ne se bloquent.

Compte tenu de la faible population intéressée à la fois par bépo et par le grec ancien, j'ai peu de chance de trouver mon bonheur dans les claviers intégrés d'origine dans les distributions.

Arbiel

#2 -1 »  Crypter le système : comment faire ? » Le 17/04/2014, à 03:30

Arbiel
Réponses : 22

Bonsoir

J'envisage de crypter mon système, ou plus exactement certaines partitions, et je bute sur quelques points.

Tout d'abord, les informations dont j'ai pris connaissance préconisent l'utilisation de LVM. Après mes premiers essais je m'interroge sur les "incompatibilités" entre les commandes et logiciels de base (gparted, blkid, …) et LVM.  Quelles sont les commandes qui ne peuvent plus être utilisées sur les partitions cryptées ?

Quels sont les avantages effectifs de LVM pour ce qui concerne le cryptage ? Je comprends bien que, définissant une seule partition cryptée comme conteneur de toutes mes partitions "logiques", je n'aurai à entrer qu'une seule fois le mot de passe de déverrouillage de la clé de chiffrement. Mais je peux aussi, sans LVM, déverrouiller avec de petits fichiers toutes les clés de chiffrement de mes diverses partitions, sauf une, la seule pour laquelle je devrais entrer manuellement le mot de passe, dans laquelle je stockerais ces petits fichiers.

Par contre, je ne comprends pas bien comment s'organisent les traitements des fichiers crypttab et fstab. Décrypter une partition par un fichier dans crypttab nécessite d'y indiquer son chemin d'accès, et donc que fstab ait été préalablement traité, mais le montage d'une partition cryptée par fstab nécessite que crypttab ait préalablement été traité pour la création des "/dev/mapper". Les deux fichiers sont-ils exploités simultanément ?

Enfin, est-il vraiment intéressant de crypter la partition système ?

Merci d'avance à qui voudra bien m'indiquer où trouver des réponses à ces questions.

Arbiel

#3 Re : -1 »  Crypter le système : comment faire ? » Hier à 16:19

Arbiel
Réponses : 22

Bonjour à vous tous

Je vous prie de bien vouloir m'excuser de revenir si tardivement vous remercier pour toutes ces informations. Cette lenteur résulte de ce qu'elles m'ont conduit à réfléchir à mes objectifs, qui restent encore flous.

Ce sont quelques récentes mésaventures, sources de fuite de mes fichiers dans la nature, pour l'instant sans autre conséquence que le désagrément de savoir une partie de ma vie privée potentiellement exposée à quelques yeux indiscrets, mésaventures auxquelles s'ajoutent, bien que non correllés, les scandales des écoutes et une fraude à ma carte bancaire, restée sans conséquence, qui m'ont incité à me pencher sur le sujet.

Peut-être suis-je un peu naïf de penser que n'appliquer que quelques principes de sécurité, contrairement à la position qu'apparemment partagent pascal34, hoper et SangokuSS, devrait suffire à mon bonheur. Mais, d'un autre côté et pour tenter de leur donner raison, s'il n'est pas vraiment plus difficile d'appliquer des principes plus fiables, alors pourquoi devrais-je me limiter ?

Ce sont les arguments de tiramiseb

tiramiseb a écrit :

- si quelqu'un te vole ton ordinateur il n'aura pas accès à tes données
- si tu as une panne logicielle quelconque tu vas galérer à récupérer tes données
- si tu as une panne de disque dur "mal placée" tu risques de perdre toutes tes données alors que sans chiffrement tu ne perdrais qu'un fichier ou deux

qui me font hésiter.

Tiramiseb, ton premier argument "si quelqu'un te vole ton ordinateur il n'aura pas accès à tes données" est en contradiction avec

http://doc.ubuntu-fr.org/cryptsetup a écrit :

Afin de protéger au mieux vos données personnelles, il peut être nécessaire de chiffrer vos partitions utilisateur. En effet, si via le système il est impossible d’accéder aux fichiers qui ne vous appartiennent pas, un simple passage sur un livecd permet d’accéder à n’importe quel fichier de votre système

Qu'en est-il vraiment ?

J'aimerais aussi, s'il te plaît, avoir quelques explications sur les deux autres arguments.

Que peut bien être la panne logicielle, ou l'erreur de manipulation (?), que tu envisages ? Penses-tu à l'altération de la clé de chiffrement ? Cette clé, où est-elle enregistrée ? N'est-il pas possible de la sauver quelque part ? Penses-tu à d'autres événements ?

La panne disque "mal placée" correspond-elle à l'impossibilité de relire le secteur où la clé de chiffrement est enregistrée ?

La parade présentée par SangokuSS

SangokuSS a écrit :

l'utilisation d'une synchro à la Owncloud

ne me paraît pas du tout appropriée, car, et cela va peut-être dans le sens de la réplique de pascal34, si j'ai bien compris, l'envoi à l'extérieur d'un fichier enregistré sur une partition chiffrée n'est pas lui-même chiffré. Il y est donc à la disposition de quiconque a accès à cet extérieur. Pour bien faire, ne faut-il pas alors chiffrer le fichier lui-même, et alors, à quoi bon chiffrer la partition ?

Pour en revenir à d'autres points que j'avais évoqués

incompatibilités : après avoir chiffré une partition et laissé passer quelques jours, j'ai voulu écrire la ligne de crypttab de création du "bloc device" et j'ai eu des difficultés pour trouver l'UUID ; pour ce qui concerne GParted, j'ai voulu modifier l'étiquette de la partition support (et je n'y suis pas encore parvenu) et celle de la partition déchiffrée (et j'y suis parvenu par le gestionnaire des disques)

réticences à utiliser LVM : si une erreur affecte la ou une des partitions support, tout le contenu me semble perdu. À tord ou à raison, j'ai plutôt tendance à multiplier les partitions pour limiter l'ampleur des catastrophes que je provoque par mes maladresses et qui sont plus fréquentes que le piratage de mes fichiers.

fichiers crypttab et fstab : compte de ma réticence à utiliser LVM et de mes interrogations sur l'ampleur de la cible de mon chiffrement, j'envisage(ais) de chiffrer plusieurs partitions ; pour éviter d'entrer autant de fois le mot de passe que de partitions chiffrées, et en l'absence d'une option qui permettrait d'utiliser un même mot de passe pour retrouver la clé de chiffrement de plusieurs partitions, il faut bien passer par un ou des fichiers ; j'espérais pouvoir mettre ces fichiers sur la première partition traitée dans crypttab (le premier "bloc device" construit par mapper), mais je comprends dans tes explications, hoper

hoper a écrit :

crypttab est lu très, très tot. Bien avant fstab

que ce n'est pas possible ; utiliser un support amovible

hoper a écrit :

éventuellement un chemin d'accès à la clef (ça ce serait con sauf si c'est sur un média amovible)

est envisageable, d'autant plus qu'actuellement je ne démarre plus mon PC que par support amovible, mais comment donner le chemin d'accès à ce fichier dans crypttab puisqu'au moment de l'exploitation de ce fichier, rien n'est encore monté ?

question vocabulaire : surpris par ton affirmation

tiramiseb a écrit :

Pour commencer, le mot "crypter" n'existe pas en français.

je me suis reporté à mon dictionnaire, "Le Petit Larousse, 2008", dans lequel j'ai trouvé, entre autres les termes suivants : "chiffrer", "chiffrement", "chiffreur", "cryptage", "crypter" (terme pour lequel le dictionnaire précise qu'en informatique on dit aussi "encrypter"), "cryptogramme". Certaines émissions de télévision ne sont-elles pas cryptées ?
Par contre, c'est bien volontiers que je me conforme à

tiramiseb a écrit :

Le verbe à utiliser est "chiffrer".


Enfin, et le problème me semble bien plus important, mais bien plus difficile à résoudre car il ne concerne pas chacun de nous individuellement, ce sont les messages que nous échangeons qui représentent notre plus importante vulnérabilité.

Encore merci pour vos conseils, vos explications et vos commentaires, et bonnes fêtes de Pâques à tous

Arbiel

#4 Re : -1 »  Crypter le système : comment faire ? » Aujourd'hui à 22:50

Arbiel
Réponses : 22

Je prends conscience d'avoir été inconscient de laisser traîner dans la nature, en clair, des informations somme toute banales, mon identité, mon adresse, mes déplacements. La messagerie électronique et le calendrier google sont deux pièges dans lesquels je me suis fait un plaisir de tomber.  Je m'attelle au nettoyage de tout ça.

Pouvez-vous m'indiquer deux produits, GNU/Linux et Android pour gérer et synchroniser mon calendrier ?

#5 Re : -1 »  Problème démarrage » Le 13/04/2014, à 15:53

Arbiel
Réponses : 8

Bonjour

Le rapport que tu publies, à la ligne 82 a écrit :

Linux not detected by os-prober on sda2. Veuillez indiquer ce message à boot.repair@gmail.com

Arbiel

#6 Re : -1 »  Problème démarrage » Le 17/04/2014, à 03:39

Arbiel
Réponses : 8

ce message indique qu'il n'y a pas d'OS dans ta partition /dev/sda2.

Comment as-tu essayé d'installer ?

#7 Re : -1 »  Problème démarrage » Le 17/04/2014, à 22:27

Arbiel
Réponses : 8

Bonsoir

Si je te comprends

jfred a écrit :

Aprés l'execution du CD Boot Repair j'ai ce message

tu peux démarrer ton PC à partir d'un CD-Rom. C'est un point positif qui devrait te permettre de t'en sortir, si tant est qu'il ne s'agisse pas d'une défaillance de ton disque dur, ou d'un autre composant matériel.

Le disque de ton PC est, à mes yeux, mal organisé, avec une partition swap (sda1) et une partition "fourre-tout" (sda2), avec ton système, qui semble, certes, avoir disparu et tes données. Si tu réinstalles un système sur sda2 tu risques fort de tout perdre. Il te faut donc prendre des précautions.

La première des précautions est de faire la sauvegarde de tes données. En as-tu les moyens matériels et la capacité ?

Ensuite, je te conseille de créer une nouvelle partition sda3 dans laquelle tu pourras installer un nouveau système sans compromettre les données présentes dans sda2. Pour cela, il te faut utiliser un disque contenant Gparted (SystemRescueCD par exemple, et  avec GParted, redimensionner sda2 en baissant sa limite supérieure d'une vingtaine de Go, et utiliser la place ainsi libérée pour créer sda3

Ce programme te convient-il et sais-tu t'en sortir seul ?

On verra la suite quand cette partition sda3 existera.

Arbiel

#8 Re : -1 »  Acer n'aime pas Ubuntu !!! » Le 09/04/2014, à 13:15

Arbiel
Réponses : 22

Bonjour à tous

amanro a écrit :

Mais si une loi est passée pour se faire rembourser Windows, ce n'est pas pour rien, c'est parce que c'est de la vente forcée et un abus de position dominante de la part de Microsoft et c'est considéré, au regard de la loi, comme une infraction ! et tout à chacun a le droit de choisir la marque qui lui plaît et de faire valoir ses droits car la loi est la loi ! et il ne faut surtout pas se laisser faire car il ne faut pas oublier que c'est nous les consommateurs qui les faisons vivre et même très largement quand on voit les bénéfices qu'ils engrangent...

Mais il ne suffit pas d'exiger le remboursement de Windows. Encore faut-il pouvoir faire jouer la garantie. Et, dans le contexte actuel, ce n'est pas gagné. J'en ai pour preuve le dénouement de mes difficultés avec Dell.

Fin janvier, comme je l'écrivais au #17, j'ai refusé de réinstaller Windows. Après de nouvelles tergiversations, le 4 février, j'ai adressé un message à un responsable dont j'avais trouvé les coordonnées dans le message d'un de mes interlocuteurs, et envoyé une copie à un bon nombre des interlocuteurs avec lesquels j'avais été en relation depuis le début de mes embêtements :

arbiel a écrit :

Bonjour Monsieur

À plusieurs reprises je vous ai indiqué, à vous-même et à vos collègues, que les pannes, c'est-à-dire les mises en veille intempestives, qui perturbent le fonctionnement de mon ordinateur depuis l'intervention 07304056817 du 30/10/2013 ne sont jamais survenues avant cette date et que, depuis, elles surviennent aussi bien lorsque je travaille (en utilisant le système GNU/Linux) que lorsque je fais des tests (en utilisant le système Windows, dans le seul but de vous prouver que les pannes ne résultent pas de l'utilisation de GNU/Linux).

J'ai récemment constaté, et j'ai fait part de ce constat à mon dernier correspondant, vraisemblablement Said Otmoucha, que ces pannes sont aussi provoquées, mon ordinateur étant sous tension mais inactif, par le simple fait de passer un chiffon, pour nettoyer mon ordinateur, de part et d'autre du "touchpad", mais surtout à droite de ce "touchpad", en dessous du clavier et sans même en effleurer aucune touche. J'ai fait ce constat mon ordinateur ayant été amorcé sous Windows comme sous GNU/Linux.

Les pannes semblent ainsi provoquées par un faux contact, intermittent et lui-même provoqué par le frottement de ma main sur cette partie de l'ordinateur. Elles ne sont pas systématiques, mais arrivent par périodes où elles deviennent extrêmement fréquentes au point de me forcer à abandonner mon travail.

Je constate que j'ai bien des difficultés à me faire entendre de vous-même et de vos collègues, que ce soit par écrit, par mes messages électroniques, ou par oral lors de nos communications téléphoniques. Je ne cesse de vous répéter et je vous le répète encore :

_les pannes surviennent aussi bien avec Windows qu'avec GNU/Linux. Elles ne sont donc corellées à aucun de ces deux systèmes. _

La dernière demande qui m'a été faite, je pense par votre collègue Mhamed Benmoussa, est de réinstaller Windows. Cette réinstallation est tout à fait inutile, et chacun d'entre vous qui suivez mon dossier devrait en être convaincu, sauf à ne donner aucun crédit à mes propos. Vous devez en effet savoir que j'ai réinstallé Windows dans la seconde quinzaine de novembre 2013 à la suite du changement de disque que Dell m'a demandé d'effectuer, que je ne l'utilise depuis que pour vous prouver que les pannes ne résultent pas de GNU/Linux, et surtout que les pannes ne sont dues à aucun des deux systèmes Windows ou GNU/Linux. Cette réinstallation de Windows ne peut aboutir à rien d'autre qu'à effacer la trace des enregistrements que Windows a pu produire lors de la panne survenue vers 00h47 le dimanche 12/01/2014, panne que je vous ai relatée dans mon message du même jour à 01h41, mais que ni vous ni vos collègues n'ont pris la peine d'investiguer alors que vous aviez, vers le 20/12/2013, passé beaucoup de temps à investiguer une panne plus ancienne sur laquelle je ne disposais pas d'informations aussi précises.

Avant de réinstaller Windows, ce qui sera indiscutablement une nouvelle perte de temps, je voudrais savoir quels nouveaux tests vous me demanderez de faire en invoquant une procédure sur laquelle je n'ai aucune vision et connaître les diverses étapes par lesquelles vous me ferez passer avant de prendre enfin la décision qui s'impose pour faire disparaître ces pannes.

Sachez que la réinstallation de Windows n'aura évidemment aucun effet sur le fonctionnement de mon ordinateur, que des mises en veille intempestives se produiront encore comme elles se produisent actuellement et que je ne verrai aucune raison de l'amorcer à nouveau sous Windows comme vous me le demandez incessamment et ce dont je suis las.

Dans l'attente de vous lire

Salutations

Une nouvelle intervention a alors été déclenchée pour le 7 février : remplacement de la carte mère, du connecteur électrique et du repose mains. Ce qui n'a rien donné.

Un mois s'est encore écoulé avec moult péripéties et finalement mon PC a dû partir en atelier le 7 mars pour revenir 3 semaines après. le 27 ou 28 mars. Depuis, il semble fonctionner correctement.

Il aura donc fallu 5 mois à Dell et ma forte implication pour résoudre le problème. Et Dell, comme tu l'indiques, amanro, livre des PC avec Ubuntu ! Qu'en serait-il avec les autres constructeurs qui restent inféodés à Microsofs ?.

Amanro, avec ton XPS, as-tu été confronté à de telles difficultés ?

Arbiel

#9 Re : -1 »  installation ROOT » Le 13/04/2014, à 16:00

Arbiel
Réponses : 57

Bonjour

abdo77 a écrit :

Disons que je me remets gentiment à l'informatique

Il serait alors plus simple d'installer à partir d'un fichier iso, plutôt que de vouloir passer par des lignes de commande

Arbiel

#10 Re : -1 »  installation ubuntu 13.10 impossible avec clé usb » Le 13/04/2014, à 18:56

Arbiel
Réponses : 9

Bonsoir

Attention : le débit de tes ports USB peut être tel que tu aies l'impression que rien n'avance car la lecture des fichiers est peut-être longue.

Arbiel

#11 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 29/03/2014, à 17:26

Arbiel
Réponses : 20

Bonjour

Publie, s'il te plaît le résultat de la commande

VBoxManage list vms

Arbiel

#12 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 29/03/2014, à 23:58

Arbiel
Réponses : 20

Et que répond, également dans les 2 cas

VBoxManage showvminfo be29451a-4bab-4215-a746-198e9d680158

Encadre les retours entre des balises "code"  (http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/howto … ne_reponse)

#13 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 30/03/2014, à 15:27

Arbiel
Réponses : 20

Voila ce que donne l'utilisation des  balises "code"

usera@pc-ubuntu:~$ VBoxManage showvminfo be29451a-4bab-4215-a746-198e9d680158
Name:            <inaccessible!>
UUID:            be29451a-4bab-4215-a746-198e9d680158
Config file:     /home/userb/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Windows 7.vbox
Access error details:
VBoxManage: error: Runtime error opening '/home/zaou/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Windows 7.vbox' for reading: -38(Access denied.).
VBoxManage: error: /home/vbox/vbox-4.3.10/src/VBox/Main/src-server/MachineImpl.cpp[731] (nsresult Machine::registeredInit())
VBoxManage: error: Details: code NS_ERROR_FAILURE (0x80004005), component Machine, interface IMachine 
userb@pc-ubuntu:~$ VBoxManage showvminfo be29451a-4bab-4215-a746-198e9d680158
Name:            Windows 7
Groups:          /
Guest OS:        Windows 7 (64 bit)
UUID:            be29451a-4bab-4215-a746-198e9d680158
Config file:     /home/userb/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Windows 7.vbox
Snapshot folder: /home/userb/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Snapshots
Log folder:      /home/userb/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Logs
Hardware UUID:   be29451a-4bab-4215-a746-198e9d680158
Memory size:     3323MB
Page Fusion:     off
VRAM size:       98MB
CPU exec cap:    100%
HPET:            off
Chipset:         piix3
Firmware:        BIOS
Number of CPUs:  2
PAE:             off
Long Mode:       on
Synthetic CPU:   off
CPUID overrides: None
Boot menu mode:  message and menu
Boot Device (1): DVD
Boot Device (2): HardDisk
Boot Device (3): Not Assigned
Boot Device (4): Not Assigned
ACPI:            on
IOAPIC:          on
Time offset:     0ms
RTC:             local time
Hardw. virt.ext: on
Nested Paging:   on
Large Pages:     off
VT-x VPID:       on
VT-x unr. exec.: on
State:           powered off (since 2014-03-29T08:38:22.000000000)
Monitor count:   1
3D Acceleration: on
2D Video Acceleration: on
Teleporter Enabled: off
Teleporter Port: 0
Teleporter Address:
Teleporter Password:
Tracing Enabled: off
Allow Tracing to Access VM: off
Tracing Configuration:
Autostart Enabled: off
Autostart Delay: 0
Default Frontend:
Storage Controller Name (0):            IDE
Storage Controller Type (0):            PIIX4
Storage Controller Instance Number (0): 0
Storage Controller Max Port Count (0):  2
Storage Controller Port Count (0):      2
Storage Controller Bootable (0):        on
Storage Controller Name (1):            SATA
Storage Controller Type (1):            IntelAhci
Storage Controller Instance Number (1): 0
Storage Controller Max Port Count (1):  30
Storage Controller Port Count (1):      1
Storage Controller Bootable (1):        on
IDE (1, 0): /usr/share/virtualbox/VBoxGuestAdditions.iso (UUID: 96ffb899-15fc-4d6a-9ed5-fadd22b2085f)
SATA (0, 0): /home/userb/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Windows 7.vdi (UUID: 0235c278-cf85-4923-9f19-f89100971ffb)
NIC 1:           MAC: 080027551474, Attachment: Bridged Interface 'eth0', Cable connected: on, Trace: off (file: none), Type: 82540EM, Reported speed: 0 Mbps, Boot priority: 0, Promisc Policy: deny, Bandwidth group: none
NIC 2:           disabled
NIC 3:           disabled
NIC 4:           disabled
NIC 5:           disabled
NIC 6:           disabled
NIC 7:           disabled
NIC 8:           disabled
Pointing Device: USB Tablet
Keyboard Device: PS/2 Keyboard
UART 1:          disabled
UART 2:          disabled
LPT 1:           disabled
LPT 2:           disabled
Audio:           enabled (Driver: PulseAudio, Controller: HDA)
Clipboard Mode:  disabled
Drag'n'drop Mode: disabled
VRDE:            disabled
USB:             enabled
EHCI:            enabled

USB Device Filters:

Index:            0
Active:           yes
Name:             Generic USB Storage [9454]
VendorId:         05e3
ProductId:        0723
Revision:         9454
Manufacturer:     Generic
Product:          USB Storage
Remote:           0
Serial Number:    000000009454

Index:            1
Active:           yes
Name:             USB2.0 card Reader [9144]
VendorId:         05e3
ProductId:        0710
Revision:         9144
Manufacturer:     
Product:          USB2.0 card Reader
Remote:           0
Serial Number:    00014

Available remote USB devices:

<none>

Currently Attached USB Devices:

<none>

Bandwidth groups:  <none>

Shared folders:  <none>

VRDE Connection:    not active
Clients so far:     0

Video capturing:    not active
Capture screens:    0
Capture file:       /home/userb/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Windows 7.webm
Capture dimensions: 1024x768
Capture rate:       512 kbps
Capture FPS:        25

Guest:

Configured memory balloon size:      0 MB 

Visiblement usera n'a pas d'accès en lecture sur le fichier
'/home/zaou/.VirtualBox/machines_virtuelles/Windows 7/Windows 7.vbox'
ou peut-être ce fichier n'existe-t-il pas, ce dont je ne suis pas certain.

À court de temps, je reviendrai t'expliquer comment je vois les choses un peu plus tard.

Arbiel

#14 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 30/03/2014, à 17:45

Arbiel
Réponses : 20

Le mieux, il me semble, est de définir un répertoire unique pour le stockage des machines virtuelles et des fichiers qu'elles utilisent, ce qui n'est pas le cas actuellement dans ta configuration, les deux dossiers .VirtualBox se trouvant chacun dans un répertoire personnel différent.
Pour ce faire, le plus simple, pour garder une symétrie entre tes deux utilisateurs actuels, est de
1) créer un troisième utilisateur, de nom "vboxusers" si cela est possible (je pense que ça l'est)
2) recréer ta machine virtuelle dans une session ouverte par cet utilisateur
3) de donner à tous les utilisateurs du groupe vboxusers accès en lecture et en écriture au dossier .VirtualBox de cet utilisateur ainsi qu'à tout son contenu
4) d'inscrire tes deux utilisateurs dans le groupe vboxusers (ils doivent de toute façon y être inscrits pour profiter de toutes les options de VirtualBox)
5) de remplacer les répertoires .VirtualBox de tes deux utilisateurs par un lien symbolique vers le dossier .VirtualBox de ce troisième utilisateur.

Arbiel

#15 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 30/03/2014, à 18:50

Arbiel
Réponses : 20

Je viens de vérifier sur mon système ; un utilisateur n'appartient pas au groupe du même nom. Il te suffit donc certainement d'inscrire chaque utilisateur dans le groupe qui porte son nom

#16 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 04/04/2014, à 23:00

Arbiel
Réponses : 20

Bonsoir

Si je comprends bien, tu as créé deux machines virtuelles, une par utilisateur, et toutes deux utilisent le même disque système, ce qui n'était pas ta demande initiale.

Peut-être ne vois-tu pas exactement la différence. Tes deux machines vont évoluer indépendamment l'une de l'autre, avec des avantages et des inconvénients dont il te faut analyser les conséquences en prenant connaissance des informations suivantes :

Arbiel

#17 Re : -1 »  [Résolu] VM Virtualbox pour 2 utilisateurs différents sur ubuntu 13.10 » Le 05/04/2014, à 18:13

Arbiel
Réponses : 20

J'ai uniquement voulu t'indiquer que la solution que tu as retenue peut avoir des inconvénients.

Partager un même disque système entre plusieurs machines est une très bonne solution, d'autant plus que cela résout ton problème.

Arbiel

#18 Re : -1 »  [Résolu] [Grub2] Éternel problème de démarrage » Le 02/04/2014, à 00:00

Arbiel
Réponses : 13

Bonsoir

L'erreur ne provient pas des commandes "set root=" qui, suivies d'une commande "search --set=root" dont le but est justement d'initialiser la variable ${root}, ne servent strictement à rien, dixit Andrey Borzenkov. Elles ne seraient présentes dans le fichier grub.cfg, toujours selon Andrey, que pour une question de compatibilité avec d'anciennes versions de grub (je suis sceptique sur cette affirmation).

Aucune de tes partitions ne porte le nom de "W7".

On fait trop souvent l'erreur de dire que /dev/sda correspond à hd0. grub et linux font la correspondance entre les périphériques et leur nommage chacun de son côté et il se trouve que très souvent ces deux nommages se correspondent, mais ce peut être vu comme un hasard lorsqu'il y a plusieurs disques. D'où la nécessité de la commande "search".

Arbiel

#19 Re : -1 »  [Résolu] [Grub2] Éternel problème de démarrage » Le 05/04/2014, à 18:01

Arbiel
Réponses : 13

Je suis un peu sceptique que boot-repair sache créer le fichier BOOTMGR. Il te faudra aussi, je pense, un dossier BOOT

Arbiel

#20 Re : -1 »  [Tuto] utiliser Grub2 pour amorcer une image iso depuis le disque dur » Le 04/04/2014, à 18:47

Arbiel
Réponses : 24

Bonjour Aku

Ce doit être un problème de nommage de fichier. Pour que grub trouve ton fichier /amorces/clonezilla-live-20120127-oneiric.iso, il faut que celui-ci se trouve dans un répertoire nommé "amorces" présent à la racine de l'une de tes partitions.

Ce nommage présentant quelques difficultés, j'ai écrit, depuis l'ouverture de la présente discussion, pour automatiser la création des fichiers dont il est question ici, un script que tu trouveras à cette adresse

Arbiel

#21 Re : -1 »  [Tuto] utiliser Grub2 pour amorcer une image iso depuis le disque dur » Le 05/04/2014, à 18:16

Arbiel
Réponses : 24

Installe zenity, par exemple avec synaptic.

#22 Re : -1 »  Formatage disque dur » Le 05/04/2014, à 09:21

Arbiel
Réponses : 8

Bonjour

Le fait que tu utilises ton disque comme tu l'entends, à savoir que tu crées de nouvelles partitions et y enregistres ce que te chante ne peut avoir aucune incidence sur la garantie ou le coût de la réparation.

Par contre, si le SAV doit exécuter diverses opérations afin d'être en mesure de tester ton ordinateur, recréer un MBR "normal", réinstaller un OS ou des outils de tests qui étaient présents dans la configuration initiale, pour ensuite analyser le problème et réparer ton ordinateur, alors, comme tout travail (mis à part les conseils bénévolement fournis ici) mérite salaire, il est normal que tu sois facturé.

Mais ta question soulève à mes yeux innocents et naïfs un autre problème : la confusion des genres.

Si l'ordinateur dont il est question appartient à ta société, tu n'as pas à l'utiliser pour tes propres besoins.
S'il t'appartient. ta société doit te fournir les outils dont tu as besoin pour travailler, éventuellement en location pour parer aux aléas de la vie quotidienne.

Arbiel

#23 Re : -1 »  Comment effacer les documents présents dans le tableau de bord (12.04) » Le 01/04/2014, à 23:30

Arbiel
Réponses : 3

Bonsoir

Peux-tu préciser ce que tu appelles le tableau de bord ?

Arbiel

#24 Re : -1 »  [Clos] Supression de windows automatique » Le 02/04/2014, à 00:17

Arbiel
Réponses : 19

Bonsoir

Je pense qu'il s'agit effectivement d'un piège de Ubiquity, le logiciel d'installation. Il présente en effet une option consistant à prendre tout le disque, et arrive alors la désagréable surprise de perdre tous ses fichiers. Je suis tombé également dans ce piège et j'ai pensé à une époque écrire un rapport d'anomalie à ce sujet.  Je ne l'ai pas fait. Mais rien ne dit que ce rapport aurait eu un quelconque effet.

Enfin, ce que je dis là n'a certainement pas grand intérêt à tes yeux car cela ne te permet pas de récupérer tes fichiers.

Arbiel