Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu-fr.org recrute toujours de nouveaux modérateurs, avec de l'expérience.

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez vous et reconnectez vous depuis ce lien en cochant le case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  [doublon] [contourné] Startpage en moteur de recherche (virrer google) » Le 31/12/2015, à 00:54

jibe
Réponses : 9

Salut,

remp a écrit :

pourquoi pas Qwant

J'ai découvert Qwant... hier ! Du coup, j'ai été un peu surpris des critiques que j'en ai vu, mais effectivement quand on lit les critiques en se référant au site actuel, il y a un sacré décalage !

Le truc me plaît beaucoup, pour deux raisons :

  1. La philosophie : respect de la vie privée poussée à l'extrême, vue différente et plus complète du web... sans compter que ce que j'ai entendu ou lu de ce que disent les fondateurs me semble très juste et convainquant;

  2. Le fait qu'ils sont vraiment à l'écoute des internautes : lien contactez-nous en bas de chaque page, refonte complète de l'interface, problèmes signalés généralement corrigés très vite...

A noter aussi qu'ils ont aussi une version lite (Light) et une double version Junior, une pour les écoles et une pour les particuliers. Les instits et profs peuvent signaler, dans la version scolaire, les résultats qui sont passés au travers des filtres et, si j'ai bien compris, la suppression se fait en temps réel.

Question résultats, je n'ai pas encore assez de recul pour juger, mais la première impression est plutôt bonne. J'ai eu plusieurs fois des résultats plus pertinents qu'avec Startpage (donc google). Par contre, si je fais

une recherche site:forum.ubuntu-fr.org

Qwant ne donne aucun résultat, au contraire de Startpage. Apparemment, leur bot soit n'est pas encore passé soit n'est pas conçu pour passer sur les forums... Dommage, mais Rome ne s'est pas faite en un jour, espérons simplement que ça ne tardera pas trop.

Aux admins d'ubuntu-fr.org

Si je peux me permettre quelques remarques et suggestions :

  • Si le choix de Google comme moteur de recherche pour le site se justifiait probablement à l'époque où il a été fait, l'évolution de la politique de Google et des possibles alternatives ainsi que ce qu'on sait maintenant de manière certaine (par Snowden entre autres) me semblent des raisons suffisantes pour remettre ce choix en question,

  • Je trouve assez peu compatible l'usage d'un moteur de recherche en situation de monopole et de quasi dictature et l'absence de logiciels non libres dans les dépôts officiels,

  • Ce fil n'est pas le seul à demander un changement, et je serais surpris que la majorité silencieuse voie d'un mauvais œil un changement pour une solution plus respectueuse de la vie privée,

  • Startpage ou Ixquick me semblerait un excellent choix, mais je pense qu’une collaboration avec Qwant serait profitable bien sûr à Ubuntu-fr autant qu'à Qwant, mais aussi à tous les internautes Ubuntuistes, Linuxiens ou ayant choisi le côté obscur de la force, français ou non : une alternative même modeste à une situation de monopole est toujours une excellente chose pour tous, et une collaboration est toujours beaucoup plus productive que la somme des entreprises individuelles.

Donc, il me semble que le volume de requêtes que représentent les recherches sur ubuntu-fr.org est vraiment susceptible d'aider Qwant à progresser, lequel peut certainement apporter des choses intéressantes à Ubuntu-fr. Si j'ai bien compris leur philosophie et leur politique, je pense qu'ils seraient très intéressés par une collaboration qui leur donnerait l'occasion de s'ouvrir aux forums, ce qui semble cruellement leur manquer encore. En tous cas, prendre contact avec eux est simple et rapide, et n'engage à rien : si le courant passe, je suis sûr que les retombées positives ne se feront pas attendre, et s'il ne passe pas cela n'aura pas d'autres conséquences que de savoir que ça ne semble pas possible.

#1 Re : -1 »  [doublon] [contourné] Startpage en moteur de recherche (virrer google) » Le 31/12/2015, à 01:09

jibe
Réponses : 9
Elzen a écrit :

Un seul, ça suffit !

Bravo et merci pouir ton script !

Il y a aussi la requête

mots clés site:[doc/forum.]ubuntu-fr

déjà signalée ailleurs et qui fonctionne avec tous les [meta]moteurs que je connais.

Reste que, puisqu'il y a un champ de recherche intégré, ce serait mieux qu'il ne pointe plus sur google...

#2 Re : -1 »  [doublon] [contourné] Startpage en moteur de recherche (virrer google) » Le 31/12/2015, à 09:28

jibe
Réponses : 9

Salut,

Ok, merci pour l'info et l'initiative !

Et bonnes fêtes de fin d'année à tous !

#3 Re : -1 »  EBP sous Linux » Le 05/03/2015, à 19:55

jibe
Réponses : 25

Salut,

cgr a écrit :

Je venais donc aux nouvelles afin de savoir comment jibe s'en est finalement sorti (s'il est toujours inscrit...).

Oui, je suis toujours inscrit, mais je ne passe plus que très exceptionnellement. C'est vraiment un hasard que je sois passé moins d'une semaine après ton post !

En fait, je ne m'en suis pas sorti : c'est le client qui m'a sorti ! En gros pour deux raisons :
- Je suis technicien, pas commercial, et à priori un bon baratineur l'a convaincu que W$ c'est mieux et bien plus simple,
- Le client a fini par me dire que la sécurité et la liberté sont finalement bien chers (pas seulement financièrement) et que dans son cas c'est un luxe inutile !

Donc, je ne pourrai pas t'aider sur le coup, si ce n'est te confirmer que la solution d'un Windows en VirtualBox fonctionne maintenant très bien pour peu que tu aies un peu de mémoire (je mets généralement 16Go, et si ma mémoire est bonne, j'en attribue 12 à la VM) et un proc à peu près correct. Je mets maintenant ça sans trop me poser de questions quand j'ai des applications spécifiques Windows. Ça donne un ensemble pas trop cher et très satisfaisant sur le plan pratique.

J'installe généralement Windows 7, pour être plus tranquille : je trouvais XP bien mieux, mais on a de plus en plus de choses qui ont des problèmes pour tourner dessus. Mais XP est bien moins gourmand en ressources, et permet de mettre un PC moins puissant...

#4 -1 »  Comment ré-affecter les UID/GID créés par idmap ? » Le 06/03/2015, à 01:54

jibe
Réponses : 0

Salut,

J'ai d'authentifié plusieurs 12.04 sur un serveur Samba (SME en l'occurence). Tout fonctionne bien, sauf que j'ai utilisé TDB et que ça me fait des numéros d'UID et de GID différents sur chaque poste. Je voudrais avoir les mêmes, entre autres à cause d'un dossier local commun entre Ubuntu et une autre distrib en dual boot.

Je pense que l'utilisation de RID au lieu de TDB serait une bonne solution pour harmoniser l'attribution des UID/GID, mais comment faire pour modifier ceux qui ont déjà été affectés ? Où sont-ils mémorisés ?

Je précise que les utilisateurs et les groupes du réseau ne sont pas créés en local, donc il n'y a rien les concernant dans /etc/group, /etc/passwd et /etc/shadow.

#5 -1 »  rsync, hardlinks et broken pipe » Le 30/07/2013, à 11:27

jibe
Réponses : 5

Salut,

J'utilise rsync pour faire des sauvegardes, et je voudrais créer des hardlinks pour que les fichiers sauvegardés la fois précédente ne fassent pas de doublons. Un principe utilisé par beaucoup pour concilier les avantages de la sauvegarde totale et ceux de la sauvegarde incrémentielle.

Aucun problème avec rsync : je le fais en mettant les sauvegardes sur FreeNAS (via NFS) sans problème. Je voudrais le faire en mettant les sauvegardes sur un poste Ubuntu, mais cela refuse de fonctionner.

Je procède pourtant exactement de la même manière qu'avec FreeNAS : montage NFS du répertoire de sauvegarde sur la machine à sauvegarder, puis lancement de rsync pour faire la sauvegarde dans ce répertoire.

Au premier essai, je me suis vite aperçu que j'avais un problème de droits, et que les hardlinks ne se faisaient pas. La sauvegarde était bien réalisée, mais rsync se plaignait de ne pas pouvoir faire de chown, et je me retrouvais avec une sauvegarde appartenant à nobody:nogroup.

J'ai donc modifié mon fichier /etc/exports pour y ajouter l'option no_root_squash. Mais c'est là que ça coince : au bout d'un temps variable (de 30 à 65 mn), j'ai une erreur que je retrouve dans les logs :

Sun Jul 21 20:30:07[21999]: Running rsync...
Sun Jul 21 20:30:07[21999]: Exec Cmd: /usr/bin/rsync --archive --stats --delete-during --ignore-errors --delete-excluded --relative --partial  --modify-window=3600 --inplace --timeout=900  --numeric-ids --rsync-path='/usr/bin/rsync'  --link-dest='/var/svgserv/jour.0'    "/home" "/etc" /var/svgserv/tmp/
Sun Jul 21 20:55:01[21999]: Exec Out: rsync: writefd_unbuffered failed to write 7 bytes to socket [sender]: Broken pipe (32)
Sun Jul 21 20:55:01[21999]: Exec Out: [sender] io timeout after 30 seconds -- exiting
Sun Jul 21 20:55:01[21999]: Exec Out: rsync error: timeout in data send/receive (code 30) at io.c(140) [sender=3.0.9]
Sun Jul 21 20:55:01[21999]: Exec Out: 30
Sun Jul 21 20:55:01[21999]: Exec Out: rsync: writefd_unbuffered failed to write 316 bytes to socket [generator]: Broken pipe (32)

Mettre et enlever l'option no_root_squash fait systématiquement apparaitre/disparaitre cette erreur. Il ne s'agit donc pas, comme on le penserait à priori, d'un quelconque problème de communication... Alors, c'est quoi ? Comment puis-je faire en sorte d'avoir les hardlinks et les bons droits sans que ça génère une telle erreur ?

#6 Re : -1 »  rsync, hardlinks et broken pipe » Le 30/07/2013, à 22:34

jibe
Réponses : 5

Salut,

Merci pour l'idée, mais je cherche à résoudre mon problème, pas à le contourner smile

En fait, j'utilise un truc du même genre, que je tiens à garder parce que j'ai plusieurs systèmes sauvegardés par lui, que j'en suis très satisfait, et que le problème ne vient très probablement pas de là, mais de NFS.

Le même serveur est sauvegardé à distance sur FreeNAS, et comme je l'explique ça fonctionne très bien. Pas de broken pipe via Internet, mais j'en ai avec une liaison gigabit dans le LAN !?!? La seule chose qui change par rapport à ce que je fais d'habitude, c'est que là je n'ai pas de FreeNAS en local, et que j'utilise à sa place un poste sous Ubuntu. C'est la première fois que je tente ça... et la première fois que je me heurte à un problème de broken pipe ! Je n'ai jamais eu ça même avec des sauvegardes qui se font via Samba sur des postes W$...

#7 Re : -1 »  rsync, hardlinks et broken pipe » Le 31/07/2013, à 22:12

jibe
Réponses : 5

Salut,

Ah ? Bon, excuse-moi, alors : j'ignorais totalement
1 - Que rnapshot est le seul et unique outil permettant de faire des hardlinks avec rsync,
2 - Que ne pas chercher à comprendre et utiliser autre chose est totalement différent de contourner le problème (donc, je n'ai pas compris ce qu'est contourner le problème, mais tant pis : je mourrai idiot, puisqu'il ne faut surtout pas essayer de savoir)
3 - Qu'oser dire qu'on aimerait comprendre est très mal vu par la communauté Ubuntu

Je vais donc installer FreeNAS à la place d'Ubuntu, puisqu'utiliser l'outil fait pour stocker des fichiers n'est pas contourner le problème.

Merci de m'avoir ouvert les yeux sur ma bêtise à vouloir utiliser Linux là où BSD fonctionne à merveille.

#8 Re : -1 »  Script Shell qui transforme les fichiers doublons en liens durs » Le 30/07/2013, à 10:36

jibe
Réponses : 10

Salut,

Désolé de déterrer ce vieux sujet, mais

BorX a écrit :

Bon, il semble que l'utilitaire fslint fasse, entre autres, ce genre d'opérations. roll
Je ne l'ai pas encore essayé, j'énumérerai les différences une fois que je l'aurai essayé.

Le comparatif m'intéresserait. Si l'essai a été fait...

nesthib a écrit :

ps. veux-tu que je déplace ton fil dans "trucs astuces et scripts utiles" ?

fais donc un hardlink tongue
(plus sérieusement, mais complètement hors sujet, c'est une possibilité que je n'ai jamais vue sur les forums, mais qui serait intéressante et utile ! Ce sujet en est un bon exemple, puisqu'il irait aussi bien là-bas qu'ici)

#9 Re : -1 »  Script Shell qui transforme les fichiers doublons en liens durs » Le 30/07/2013, à 23:13

jibe
Réponses : 10

Merci pour ces explications. Mais je comprends mal si ton script fait exactement la même chose (ni plus, ni moins), ou s'il apporte quelques avantages. Tu parles d'automatisation, c'est un point qui peut être intéressant ! Y en a-t-il d'autres ?

Un tel outil peut avoir diverses utilités. Si j'ai bien compris, tu t'en servais surtout pour préparer tes sauvegardes. Moi, c'est simplement pour faire du ménage dans mes disques, avec diverses actions selon les doublons : suppression, transformation en hardlink, en softlink... D'autres y trouveront peut-être d'autres utilisations.

Donc, puisque tu avais proposé un comparatif et puique, bien que le temps ait passé et que tu aies trouvé d'autres manières de procéder, comme tu sembles avoir le sujet à peu près en tête, te le demander est plus simple que télécharger puis étudier ton script et comparer moi-même avec FSlint. Mais bon, si tu n'as pas le temps ou pas envie, ce n'est pas grave : je remuerai ma flemme ! Après tout, le logiciel libre, c'est la liberté d'étudier le code, pas celle d'emm... l'auteur en lui demandant quels sont les atouts de son produit !

BorX a écrit :

Quant à l'idée du topic multi-rubriques, l'idée est bonne.
En gros, on remplace le système de rubriques par un système de tags. Un topic ne se retrouve donc plus dans une et une seule rubrique, mais appartient à un ou plusieurs tags...
Par contre, l'administration risque d'être bien plus ardue hmm

Bon, puisque tu as rebondi sur ce hors-sujet, je continue. Pour ma part, quand je parlais de hardlink, ça représentait exactement ce à quoi je pensais. Il pourrait être intéressant qu'un sujet puisse être référencé dans plusieurs rubriques, et donc qu'une fois créé dans l'une d'entre elles, on (l'auteur, les modos...) puisse créer un lien qui pointe dessus dans une autre rubrique. AMHA, ça ne rendrait pas l'administration plus hardue, puisqu'il n'y aurait toujours qu'un seul sujet. Simplement un peu plus de surveillance pour éviter que de tels référencements multiples soient utilisés à bon escient.

#10 Re : -1 »  lister les fichiers sans hardlink » Le 30/07/2013, à 10:54

jibe
Réponses : 3

Salut,

Dommage que cette question intéressante n'aie pas trouvé de solution...

Je ne la connais pas, mais à propos de l'option -F de ls :

le man a écrit :

-F
    Ajouter un caractère à chaque nom de fichier pour indiquer son type. les fichiers réguliers exécutables sont suivis d'un « * ». Les répertoires sont suivis de « / », les liens symboliques d'un « @ », les FIFOs d'un « | ». Les fichiers réguliers non-exécutables ne sont suivis d'aucun caractère.

C'est bien ce que je constate chez moi. Par contre, effectivement, les hardlinks ne sont pas repérés. Seulement les soft.

Un truc à creuser serait probablement le nombre de liens physiques (hardlinks) indiqué avec l'option -l de la commande ls... mais là, sans trop creuser, ça me parait nécessiter un petit bout de script ou une commande un peu complexe. Il y a probablement plus simple...

#11 -1 »  [RESOLU] Commande en root depuis programme C++ » Le 18/07/2013, à 23:02

jibe
Réponses : 5

Salut,

J'ai besoin, dans un petit programme en C++, de lancer une commande console en tant que root. J'ai tout bêtement (peut-être est-ce vraiment le terme exact ?) fait un

system("gksudo -- macommande > /tmp/ResultatDeMaCommande.txt")

mais j'obtiens un message "Impossible de verrouiller votre souris".

Pourtant, quand je lance cela dans un terminal, tout fonctionne bien... Que faire ?

#12 Re : -1 »  [RESOLU] Commande en root depuis programme C++ » Le 20/07/2013, à 15:24

jibe
Réponses : 5

Salut,

Merci pour tes suggestions intéressantes smile

Cependant, je ne pense pas que setuid soit une bonne solution pour moi, parce que je n'ai besoin de passer en root que sur demande de l'utilisateur, en principe de manière assez exceptionnelle.

Pour ce qui est de sudo, il me paraissait plus logique, puisqu'on est en mode graphique et que je n'ouvre pas de terminal, d'utiliser gksudo ? En tous cas, je viens de faire l'essai, et ça ne fonctionne pas. Est-ce parce que je n'ouvre pas de terminal ? Aucun mot de passe ne m'est demandé, et la commande semble ne pas s'executer, en tous cas ne retourne aucun résultat ni message d'erreur...

#13 Re : -1 »  [RESOLU] Commande en root depuis programme C++ » Le 27/07/2013, à 22:29

jibe
Réponses : 5

Salut,

Il doit bien y avoir quelqu'un qui a déjà fait ou essayé de faire ça ?

A tout hasard, je reformule mon besoin : lancer une commande normalement utilisée en ligne de commande depuis un programme C++ en mode graphique. Ceci de manière "cachée" (sans ouvrir de terminal). Jusque là, tout va bien, je sais faire et ça fonctionne nickel. Mais, pour des utilisateurs autorisés (figurant comme sudoers), il faut pouvoir de temps en temps lancer cette commande en tant que root. Ceci représente moins de 10% des cas, et pourrait se comparer à "ouvrir en tant qu'administrateur" qu'on trouve dans Nautilus.

Donc, dans ce cas, il me faut lancer la commande avec (gk)sudo, en demandant le mot de passe, si possible avec une interface graphique. Un truc qui me semblait tout simple, mais que je ne sais pas faire fonctionner...

#14 Re : -1 »  [RESOLU] Commande en root depuis programme C++ » Le 28/07/2013, à 23:01

jibe
Réponses : 5

Salut,

Effectivement, il ne m'est pas venu à l'esprit qu'une option de gksudo pourrait résoudre le problème, et je n'ai donc pas pensé à RTFM !

J'aurais dû : effectivement, le rôle de l'option -g est bien décrit et clair dans le man, et l'essai confirme que c'est bien ça qu'il fallait.

Merci ssdg !

Donc, pour ceux qui ont un besoin similaire, il suffit de faire un

system("gksudo -g -- macommande");

Pour info, le double signe moins après l'option -g sert à ce que la suite ne soit pas prise comme des paramètres ou des options de gksudo mais bien comme la commande à lancer avec les droits root. Il y a probablement des cas où il est inutile, mais comme il ne gêne pas, je préfère le mettre systématiquement : ainsi, aucun risque en cas de modif ou de reprise de code wink

#15 Re : -1 »  Pas d'affichage texte sous wine/mono » Le 16/07/2013, à 11:49

jibe
Réponses : 11

Salut,

Je n'ai pas réussi à installer le framework .net avec le script indiqué... Pas réussi non plus à installer l'addon playonlinux "Script créator" qui, je pense, aurait pu m'aider...

Bon, il faut dire que j'avais énormément de choses à faire et donc pas le temps de chercher, et que si j'utilise un peu wine, je n'ai aucune expérience ni connaissance de PlayOnLinux. J'ai vite installé W$ dans une virtual box pour que ça puisse tourner...

Donc, désolé, mais le problème n'est que contourné. L'idéal serait que j'étudie ça de plus près au moins pour une prochaine fois... Si j'en trouve le temps, je reviendrai donner la solution.

#16 Re : -1 »  [Racketiciel] mes procédures de remboursement de Windows » Le 11/07/2013, à 15:24

jibe
Réponses : 1 800

Salut,

Il ne nous reste donc plus qu'à écrire à nos sénateurs pour qu'ils prennent bien conscience que leur sagesse est ici indispensable pour le bien de tous !

#17 Re : -1 »  [Racketiciel] mes procédures de remboursement de Windows » Le 12/07/2013, à 08:38

jibe
Réponses : 1 800

Salut,

Et alors ?

Je ne vois là que de bonnes raisons de ne pas lâcher, qu'on y croie encore ou pas d'ailleurs !

Si le monde et notre démocratie vont si mal, c'est que beaucoup croient que les choses se font à coups de bulletins dans l'urne. Ils jouent le jeu des "politicards de merde", qui promettent n'importe quoi pour être élus et font n'importe quoi après. Pourquoi n'en profiteraient-ils pas ? On les élit, et on les laisse faire !

Ce sont nos représentants, ils nous doivent des comptes. Mais comme on ne leur en demande jamais...

Râler, c'est bien parce que ça réveille un peu les endormis. Mais ça trouve vite ses limites ! Dire que nos députés ou sénateurs nous coûtent cher, ce n'est qu'enfoncer une porte ouverte ! Ecrire une lettre ou un mail personnel en disant : "Monsieur, vous êtes mon représentant et c'est moi qui vous paie, alors vous faites votre travail correctement, sans quoi je vous tiendrai pour incapable et profiteur", ça a une autre portée que de simplement dire sur un forum qu'ils ne lisent jamais "Tous pourris".

En plus, toujours rejeter la faute sur les autres, c'est une attitude irresponsable et parasite. J'ai déjà eu l'occasion de le dire : n'a le droit de se plaindre que celui qui a fait ce qui est en son pouvoir. Et du pouvoir, nous en avons beaucoup si nous savons mobiliser nos énergies pour nous faire entendre là où on a des chances d’être entendu !

#18 Re : -1 »  [Racketiciel] mes procédures de remboursement de Windows » Le 12/07/2013, à 11:09

jibe
Réponses : 1 800
heuuuuu a écrit :

Je ne suis pas sûr qu'écrire à la députée en question (ou au président du groupe GDR) soit le plus pertinent, ils sont sans doute de bonne foi, et à
part les braquer, il n'y a pas grand chose à gagner.

Si tu relis mes interventions précédentes, j'ai surtout parlé d'expliquer et de soutenir les initiatives positives. cf la fin de ce post wink

heuuuuu a écrit :

Il serait je pense bien plus pertinent de contacter les sénateurs,

Là où on en est actuellement, tout à fait !

jibe a écrit :

Il ne nous reste donc plus qu'à écrire à nos sénateurs pour qu'ils prennent bien conscience que leur sagesse est ici indispensable pour le bien de tous !

wink

heuuuuu a écrit :

en particulier ceux du même bord politique [...] Mais aussi pourquoi pas ceux des autres groupes, notamment ceux dont les représentants ce sont engagés contre les racketiciels

1 - Pourquoi une telle ségrégation ? Pourquoi entretenir des clivages qui pourrissent la démocratie ? C'est bien qu'il y ait des sensibilités différentes, cela doit aboutir à des priorités différentes, non à des politiques opposées ! Et les citoyens que nous sommes devons, je pense, veiller à défendre ce qui nous parait important, mais surtout sans entretenir ces oppositions violentes entre différents partis. L'intérêt général est de trouver de bon compromis pour que chacun y trouve son compte. Or, un amendement tel que celui en question est bien d'intérêt général, et donc devrait être soutenu - ou au moins pas combattu, surtout pas par des coups bas (rappelons qu'un doute subsiste sur une manoeuvre d'un parti hostile pour provoquer l'absence au moment crucial).

2 - Il faut soutenir les partis (quelle que soit leur étiquette !) qui agissent dans l'intérêt général, et aussi ne pas oublier de rappeler aux autres que l'intérêt général doit toujours primer. Leur rappeler pourquoi il s'agit d'un intérêt général, et que le défendre est leur devoir.

3 - Je pense que chacun doit écrire à son député ou son sénateur. Celui qu'il a élu (ou pas !), mais qui est quand même son représentant. Et là, la question des partis politiques ne se pose même pas : tu es mon député/sénateur, tu es mon représentant, et en tant que tel je te demande d'aller dans tel sens, de plaider telle cause, et ce pour telle raison. (bon, faudrait peut-être remplacer les "tu" par des "vous" tongue C'était pour bien souligner qu'il faut s'adresser à M. Untel, député de telle circonscription, et non au parti politique qu'il "représente" : c'est nous qu'il représente, pas un parti ! De même, c'est lui qui nous représente, pas son parti !)



torpedolos a écrit :

Ca va comme ça ?

Tout à fait, au moins pour le fond : agir au lieu de critiquer/râler. Même si elle peut braquer, une telle lettre a au moins le mérite de faire bouger les choses et d'amener les élus à réfléchir à leur mission. Leur faire comprendre qu'on est attentif à leur travail ne peut que les amener à mieux le faire... ou finir par abandonner ou se faire rejeter.

Maintenant, pour ce qui est de la forme, ça dépend surtout de l'auteur de la lettre et du destinataire : peut-être qu'elle pourrait être améliorée, j'ai donné ci-dessus quelques pistes. Mais je ne peux ni parler à ta place de ce que tu ressens et ce que tu veux, ni parler à ton député ou sénateur que je ne connais pas et qui ne me représente pas.

Maintenant, si ta lettre s'adresse à Mme Fraysse et qu'elle n'est pas ta députée, je dirais que ça relève aussi de la forme de l'action que tu choisis. Je pense qu'il vaudrait mieux écrire à ton député, ou si tu tiens à lui écrire à elle qu'il faudrait être plus diplomatique et encourageant (surtout que tu dois lui accorder la présomption d'innocence, à fortiori quand il y a des possibilités de manoeuvres de ses opposants). Mais c'est un avis personnel, et je répète qu'il vaut mieux agir, même au risque de se montrer maladroit, que de laisser faire et critiquer/râler. Après tout, si elle se vexe, elle devrait se demander si elle est bien faite pour tenir ce rôle. Et si elle ne se vexe pas, elle comprendra que, finalement, tu es favorable à l'amendement qu'elle a proposé et qu'il faut qu'elle le défende.

#19 Re : -1 »  [Racketiciel] mes procédures de remboursement de Windows » Le 12/07/2013, à 11:37

jibe
Réponses : 1 800

Je sais bien que tu agis : le fond de ma réaction visait d'ailleurs à renforcer tes propos (on a de bonnes raisons de ne pas se laisser faire !), quand à la forme elle répondait plutôt à ce qui s'était dit avant wink

Pour ce qui est de la sourde oreille, ça me rappelle une histoire que j'avais lue il y a très longtemps : je ne sais plus quel ministère avait mis à la poubelle 15942 pétitions (le chiffre est purement aléatoire - je ne m'en souviens pas - mais était précis à l'unité près).

Si ta députée met tes lettres à la poubelle, ça m'étonnerait quand même qu'elle ne les ait pas lues et d'une certaine manière prises en compte. Que veux-tu qu'elle te réponde ? Elle ne connaît pas le sujet, peut-être qu'elle s'en fout et/ou qu'elle a d'autres priorités. Mais plus elle recevra de lettres, plus elle sera obligée d'en tenir compte, plus elle s'apercevra qu'elle connaît très mal le sujet... Mine de rien, cela peut assez facilement aboutir à une abstention au lieu d'un vote défavorable. C'est déjà une belle victoire wink

[EDIT]Non, à la réflexion, ce n'est pas dit qu'elle ait lu tes lettres. Mais un subalterne quelconque l'a fait pour elle, et en tient certainement une comptabilité précise. Elle, elle sait qu'elle a reçu x courriers soutenant le logiciel libre. A partir d'un certain seuil, soit son subalterne tirera la sonnette d'alarme (Madame, les défenseurs du logiciel libre se montrent insistants. Il faudrait que vous vous informiez mieux sur le sujet), soit elle prendra conscience d'elle-même qu'il serait nécessaire qu'elle ne renouvelle pas la bourde du firewall open office, et donc qu'elle s'informe un peu ! Et à partir du moment où elle s'informe, les lobbies ont moins possibilité de la mener par le bout du nez !

#20 Re : -1 »  [Racketiciel] mes procédures de remboursement de Windows » Le 12/07/2013, à 12:08

jibe
Réponses : 1 800
heuuuuu a écrit :

Il fallait pas prendre mon message comme une attaque personnelle contre toi ou contre qui que ce soit.

Il ne fallait pas prendre ma réponse comme une réaction de défense wink

Désolé : j'ai parfois une façon de m'exprimer pas très claire, et je pensais que les smileys suffiraient à faire comprendre que je ne cherchais qu'à enfoncer un peu le clou pour ceux qui n'auraient pas compris.

Je suis dans l'ensemble assez d'accord avec tes propos. Je ne fais que les appuyer (peut-être pas toujours habilement...) ou approfondir le débat, selon le cas.

heuuuuu a écrit :

dans le cas des sénateurs qui sont élus au suffrage indirect, sauf erreur de ma part, on a tous ceux de notre département qui sont plus ou moins "à nous" (et donc en générale, plusieurs groupes sont représentés).

Oui, c'est vrai. C'est un peu différent entre les députés et les sénateurs, et ce que j'ai dit s'applique avant tout et surtout aux députés. N'empêche que :
- Il y a souvent un sénateur qu'on connaît mieux que les autres, et qui éventuellement nous connaît. Il me semble logique de s'adresser de préférence à lui : ça porte toujours mieux quand on se connaît ou qu'on est "dans le territoire" de l'intéressé.
- Je me vois mal écrire à un sénateur de l'autre bout de la France, simplement parce qu'il appartient à un parti qui me semble plus approprié.

Mais c'est surtout un avis personnel... et une règle qui me semble plus facile à suivre : agir comme on peut, là où on est. Tout le monde ne s'appelle pas RMS, Benjamin Bayart ou Jérémie Zimmermann. Mais si chacun fait ce qu'il peut à son échelle, les choses bougeront !

#21 Re : -1 »  Créer un DVD-recueil de films » Le 12/07/2013, à 08:54

jibe
Réponses : 17

Salut,

Ah ? Je ne sais pas où j'ai vu que le projet était abandonné...

Ça tombe bien, parce que je ne trouve pas le truc pour faire ce que je veux avec DVDStyler : mes fichiers ont des formats divers et variés, et tous sont rejetés (j'ai lu à plusieurs endroits que DVDStyler n'acceptait que le mpeg2, apparemment c'est incontournable sad ). Pas trouvé la formule magique pour les convertir avec ffmpeg, et la conversion par ffDiaporama est extrêmement longue...

Il semblerait que Bombono soit bien plus souple au niveau des formats, en tous cas qu'il accepte le mpeg4. Je vais voir ça...

Sinon, si quelqu'un sait comment transformer des fichiers divers (avi, flv, mpg, mkv...) en fichiers compatibles avec DVDStyler, je suis preneur ! J'ai bien des commandes qui me les transforment en mpeg2, mais ils n'en sont pas plus compatibles... Doit me manquer quelque chose....

#22 Re : -1 »  Créer un DVD-recueil de films » Le 12/07/2013, à 10:05

jibe
Réponses : 17

Oui, je viens de découvrir WinFF, qui n'est qu'une interface graphique à ffmpeg, très bien faite d'ailleurs puisqu'on peut agir assez finement sur les options. Et l'avantage, c'est que c'est très intuitif pour des choses basiques tout en conservant la rapidité de ffmpeg. Et donc, pour les questions que je me posais ci-dessus, il suffit de choisir "DVD" et la qualité désirée, le tour est joué : on a un fichier mpeg2 avec son mp2 parfaitement compatible smile . Heureux d'avoir trouvé ce truc : si je manie assez volontiers la ligne de commandes (même souvent de préférence !), avec ffmpeg la lecture du man est indispensable et très rébarbative !

Par contre, je me rends compte que tout ça ne convient pas du tout : Si bombono accepte tous les formats (du moins, beaucoup), c'est simplement qu'il se débrouille tout seul pour réencoder, mais au final on a toujours des fichiers mpêg2.

Et c'est là que ça coince : soit ils sont plus gros (et tout ne tient plus dans un DVD), soit on perd en qualité...

Il n'y a vraiment pas moyen d'avoir un menu lançant des fichiers mpeg4 ? Je sens que tout ça va se finir par un bête DVD de données avec les films dessus : je n'ai finalement rien besoin de plus (et surtout pas de réencodage qui me fasse perdre soit de la place, soit de la qualité)... Un menu aurait été un plus très appréciable, mais uniquement s'il peut se faire en conservant taille et qualité des films.

#23 Re : -1 »  Créer un DVD-recueil de films » Le 12/07/2013, à 15:38

jibe
Réponses : 17

Ok, merci pour tous tes bons conseils.

Ils me seront certainement utiles un jour ou l'autre (à moi ou à d'autres...). Mais en l'occurence, dans le cas présent, la solution de garder mes films tels quels sans menu me convient mieux que d'avoir un menu et deux DVDs (ou un double layer).

En tous cas, je suis très heureux d'avoir découvert ffDiaporama : il m'a permis de faire mon intro (qui ne sera, du coup, pas jouée automatiquement, mais tant pis !) et aussi de faire un gros montage pour une amie hier soir. Vraiment facile et rapide, très agréable à utiliser ! Quelques bugs et trucs pas très pratiques dans ma version, mais si c'est une version en développement, c'est bien normal !

Merci encore pour ton aide !

#24 Re : -1 »  Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre » Le 11/07/2013, à 15:04

jibe
Réponses : 15

Salut,

lol Bravo !

Si effectivement la loi empêche d'introduire de telles causes, il y a du souci à se faire ! Et c'est bien la preuve que c'est le modèle économique qui définit la loi (voir mon post précédent) mad