Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Les conditions de travail: Hier, aujourd'hui et demain » Le 06/11/2014, à 14:22

Berneri
Réponses : 456

Mouais… J'ai l'impression que c'est un peu des affirmations gratuites, là… C'est typiquement un débat qui va tourner en rond, surtout s'il est alimenté par des « impressions » que « c'était mieux avant » (c'est une tendance tellement courante qu'elle a dû faire l'objet d'études en sociologie, non ?) ou des impressions qu'au contraire, ce n'est pas pire.

Il faudrait faire un test, le même pour une année scolaire donnée, à différentes années d'intervalles, et comparer les résultats. De cette façon, on saurait de quelle façon le niveau évolue. Il faudrait aussi corriger pour de possibles facteurs confondants tels que l'accès à l'information, ou, plus largement les évolution de la société.

En l'absence de ces données, la discussion est, au mieux, une perte de temps, parce que ce n'est pas une discussion sur un forum, fût-il de profs, ou les biais idéologiques d'un syndicat de droite qui vont nous renseigner sur l'état réel du niveau (pas plus, d'ailleurs, que les biais idéologiques d'un syndicat de gauche).

ttri a écrit :

On causait monde du travail, pas des sujets de certif

En plus.

#1 Re : -1 »  Les conditions de travail: Hier, aujourd'hui et demain » Le 06/11/2014, à 14:41

Berneri
Réponses : 456

Oui, mais comment marche PISA, est-ce le même test fait d'une année sur l'autre, ou est-ce qu'il change au fil des ans ? Ensuite, oui, plusieurs tests, c'est mieux, surtout parce que, d'abord, un test n'est pas assez (c'est un peu comme le « one study syndrome » qu'on observe ici ou là) pour tirer une conclusion, et parce que, aussi, il peut être mal dessiné, ce qui va immanquablement fausser les résultats.

Mais bon, c'était juste pour dire que les impressions, c'est tout sauf un moyen fiable de connaître une tendance et que tant qu'à avoir une discussion, autant produire les données.

#2 Re : -1 »  Les conditions de travail: Hier, aujourd'hui et demain » Le 06/11/2014, à 15:26

Berneri
Réponses : 456
Fly0s a écrit :

Pisa est une étude sérieuse, assez bien standardisée et sur le long terme (il font une étude tous les 3 ans et ne s'amusent pas à changer le protocole tous les mois...).

Je n'en doute pas.

Fly0s a écrit :

Tout le monde ne commente que le classement, mais on s'en fout du classement. Le but, c'est pas d'avoir la plus grosse...

Je suis assez d'accord.

Fly0s a écrit :

La tendance inquiétante est la tendance temporelle en France. Et ça, personne (de sérieux...) ne le remet en cause concernant Pisa.

Partant, cela déplace le problème d'une observation — que je veux bien, à défaut d'être plus amplement informé sur le sujet, admettre — à trouver les causes de cette observation (dont tu en as suggéré au moins une) et à y remédier, ou au moins essayer.

Bon, j'ai des OGM à faire…

#3 Re : -1 »  Les conditions de travail: Hier, aujourd'hui et demain » Le 11/11/2014, à 10:51

Berneri
Réponses : 456

Je n'ai pas trop eu le temps de rebondir sur certains trucs ici ou là (d'abord parce que j'aurais besoin de m'informer un peu plus sur certains trucs), mais une réflexion en passant : ce fil était d'abord sur les conditions de travail, non ?

Or, celles-ci me semblent avant tout être déterminées par l'employeur, et pas par  le niveau de formation des travailleurs (je travaille avec des gens très formé — mastère, doctorat — et des conditions de travail de merde, j'en ai vu quand même). Comment se fait-il que l'on se mette à parler de formation ? Je veux dire, la formation détermine un travail pas nécessairement les conditions dans lesquelles se travail est fait. Faut-il donc blâmer les travailleurs pour leurs conditions de travail ? On dirait que c'est le message sous-jacent, ici.

#4 Re : -1 »  Les conditions de travail: Hier, aujourd'hui et demain » Le 11/11/2014, à 11:22

Berneri
Réponses : 456
PileOuFace a écrit :

Si tu as une armée de personnes très formées pour 5 postes disponibles, il y a des chances pour que la paye et les conditions de travail soient plutôt mauvaises.

En l'espèce, ces conditions sont déterminées par l'employeur : après, nonobstant l'offre et la demande, il a le choix de définir les conditions de travail.

PileOuFace a écrit :

L'employeur n'a pas toujours le choix, il doit parfois "subir" des coûts salariaux élevés (si il a du mal à recruter par exemple)

Pas compris.

Mazarini a écrit :

Les salariés ont quand même leur part de responsabilité. S'ils arrivent à s'entendre et à faire bloc, ça aide à obtenir de meilleurs conditions

Oui. Mais on revient à la conscience de classe évoquée par side.

#5 Re : -1 »  Les conditions de travail: Hier, aujourd'hui et demain » Le 11/11/2014, à 11:54

Berneri
Réponses : 456
PileOuFace a écrit :

=> tu prends un salarié très qualifié qui n'a que l'embarras du choix pour travailler. Ton employeur lui propose le SMIC, mais le salarié peut trouver largement mieux ailleurs. Dans ces conditions, l'employeur pourra difficilement recruter pour son poste aux conditions qu'il propose. Il n'aura donc que deux choix : faire sans/autrement (si il peut), ou améliorer son offre. Ce n'est donc pas lui qui décide de tout, il "subit" également l'état du marché.

Ok, comme ça, c'est plus clair. J'ai des trucs à développer là-dessus, tant sur la structure de certaines carrières très qualifiées que sur le fait que les employeurs identifient très bien leurs intérêts et que ceux sont eux, in fine, qui déterminent la dynamique de ce marché, mais je n'ai pas le temps. Ce sera donc pour plus tard.

#7 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 09/10/2014, à 13:45

Berneri
Réponses : 161

C'est tout un blog, quand même. Maintenant, bon, il y a l'unadfi sur le sujet aussi. C'est essentiellement à titre d'infos : les écoles Steiner ne sont pas ce qu'elles semblent être à première vue, apparemment.

Il y a des pédagogies alternatives quand même qui elles ne prêtent pas le flanc à ces soupçons, telles que la pédagogie Freinet, utilisée dans certaines écoles publiques, par exemple.

Après, et j'insiste sur ce point, ce n'est pas à moi de dire où mettre vos gamins à l'école. Personnellement, je ne mettrais pas mes gosses dans une école Steiner, ça, c'est clair.

#8 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 09/10/2014, à 15:35

Berneri
Réponses : 161
tiramiseb a écrit :

C'est tout un blog, quand même.

Plein de choses sont "tout un blog" quand même.
Tu crois aveuglément tout ce que disent des blogs ?
Théories de la conspiration ? Les OVNIs ? L'énergie libre ?

Oui, ma remarque était maladroite. Et non, je ne crois pas tout ce que disent les blogs. Je ne peux pas tout savoir, mais je choisis de croire ce qui est écrit en fonction de différents facteurs. En l'occurrence, on a un ancien anthroposophe qui connaît donc très bien les rouages de l'anthroposophie et des écoles Steiner et qui a vu les organisations anthroposophes perdre les procès en diffamation qu'elles lui ont intenté. Ces facteurs m'inclinent à faire confiance à ce blog.

#9 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 09/10/2014, à 15:49

Berneri
Réponses : 161

@ttrtti : il y a des choses entre Waldorf et l'E.N. Plein.

Tu m'étonnes !

side a écrit :

0 écran avant 6 ans. Règle de base. Les écrans sont nuisibles à la formation du cerveau des enfants, et sont nuisibles en général à l'attention.

Il me semble que c'est une question toujours en débat, scientifiquement parlant. Mais bon, je ne suis pas trop la question.

#10 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 12:06

Berneri
Réponses : 161

C'est effectivement une excellente question (et faudra que je m'achète ce bouquin).

#11 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 12:41

Berneri
Réponses : 161
Fly0s a écrit :

[HS]
@Berneri : Je le conseille vraiment, il est plutôt bon, malgré le fait qu'il soit très affaibli par un tranchage assez partisan de sujets très complexes, surtout en ce qui concerne l'environnement (OGM, Bio, énergies, etc...), avec une argumentation "de comptoir". Pour un livre sur la concurrence connaissance/croyance, c'est un comble ! wink

Mais les mécanismes sociologiques et cognitifs qu'il mentionne, études de cas à l'appui, sont vraiment intéressants par ailleurs !
[/HS]

Ce sont ces mécanismes qui m'intéressent.

#12 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 16:02

Berneri
Réponses : 161
david96 a écrit :

@Fly0s Oui, mais internet est quasiment dans tous les foyers maintenant. C'est devenu un produit indispensable. La formation se fait en autodidacte. Et ça fonctionne plutôt bien.

Le problème, c'est que là, c'est circulaire. Comment un adulte peut-il déterminer qu'un site raconte n'importe quoi s'il n'a pas les outils pour ce faire ? J'ai suffisamment lu ici ou là, des inepties écrites par des adultes pour me méfier de la capacité de ceux-ci à discerner le bon grain de l'ivraie. Il n'est pas possible de tout savoir, du coup, tout le monde peut se faire avoir.

#13 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 10/10/2014, à 16:26

Berneri
Réponses : 161

Effectivement, mais je suis resté vague à dessein.

#14 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 13/10/2014, à 10:00

Berneri
Réponses : 161
David96 a écrit :

les Allemands parlent très bien anglais.

Ou ils aiment le croire. J'ai vécu en Allemagne, et je ne pense pas que les allemands soient en moyenne meilleurs que les français en ce qui concerne l'Anglais. À mon avis, c'est comparable…

#15 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 13/10/2014, à 13:14

Berneri
Réponses : 161
side a écrit :
Berneri a écrit :
David96 a écrit :

les Allemands parlent très bien anglais.

Ou ils aiment le croire.

Ou les français aiment à croire que les allemands parlent mieux l'anglais qu'eux.

Les français aiment à croire que n'importe qui parle mieux l'Anglais qu'eux.

#16 Re : -1 »  Instruction à la maison pour nos enfants » Le 13/10/2014, à 14:35

Berneri
Réponses : 161
slan a écrit :
Berneri a écrit :
side a écrit :

Ou les français aiment à croire que les allemands parlent mieux l'anglais qu'eux.

Les français aiment à croire que n'importe qui parle mieux l'Anglais qu'eux.

Ou les français aiment croire qu'ils parlent mieux l'anglais que n'importe qui. :-D

Ce n'est pas du tout ce que je voulais dire. En France, on entend régulièrement des commentaires sur le fait que les français seraient nuls en anglais, relativement à leurs voisins. C'est ce systématisme et cette relativité que je remets en cause…

#17 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 30/09/2014, à 15:03

Berneri
Réponses : 1619

C'est tout ce que t'as trouvé comme esquive ?

#18 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 30/09/2014, à 15:09

Berneri
Réponses : 1619

Cours, mon gars, plus vite. Plus loin…

Mais sinon, non, non, ça va très bien, merci…

#19 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 02/10/2014, à 15:41

Berneri
Réponses : 1619

C'est assez intéressant : on nous intime de réagir sur des crimes de guerre commis par des barbares (or, non, le silence à ce sujet ne vaut pas approbation, et oui ces crimes sont barbares ; c'est tellement évident que cela va sans dire), mais dans le même temps, d'indignation sur l'incendie volontaire de la maison des syndicats à Odessa et des crimes commis par les — pour l'instant — amis des gouvernements occidentaux, point. Apparemment, il y a des morts qui ont plus de valeur que d'autres.

@ttri : tout-à-fait. Pour justifier des lois liberticides ici, on nous parle d'atrocités là-bas. J'ai déjà fait remarquer que ces lois n'auront, au mieux, aucun effet là-bas (et je pense d'ailleurs que ce n'est pas l'objectif : après tout, des arabes qui s'entretuent, qui s'en soucie ? On va en accueillir 500, chrétiens qui plus — parce que faut pas déconner non plus — ça fera plaisir aux médias et basta…) mais auront un effet réel sur la liberté d'opinion ici. Après, bien sûr, on nous présente celle-ci comme n'étant valide que si elle relaie le discours du gouvernement, donc bon…

Au passage, ça, c'est très intéressant ; et nous montre, n'en déplaise à PPdM, que, non, les américains ne sont pas tous cons. En fait, leurs médias, au moins certains d'entre eux, sont beaucoup plus critique de leur gouvernement que les nôtres (la vidéo que j'ai liée, et dont j'ai posté un lien vers la page wikipédia plus tard démontrait cela : la connivence entre médias et journalistes en France). À partir de 5:22 c'est particulièrement éloquent : « la CIA considère tout homme non handicapé et en âge de porter des armes mort dans des bombardements comme un terroriste, sauf s'il est prouvé qu'il n'en est pas un ».

Super : non seulement on a des exécutions extra-judiciaires, mais en plus, les gens sont présumés coupables. Si un jour ça arrive ici (et vu la dérive actuelle en termes de droits, ce n'est qu'une question de temps), faudra pas que ceux qui nous traitent de bisounours viennent se plaindre si ça arrive à quelqu'un de leur famille. C'est pas comme s'il n'avaient pas été prévenus !

#20 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 02/10/2014, à 16:45

Berneri
Réponses : 1619
inkey a écrit :
SystemeD a écrit :

Edit : d'ailleurs certains chrétiens font une lecture erronée de la bible comme les témoins de jéhovah qui refusent les transmissions sanguines.... Ce qui est criminel dans certains cas. Mais eux ne font ni attentats ni essais de prendre un pouvoir politique.

Ça peut leur arriver à eux aussi

Mais non, t'as pas compris voyons ! Il te parlait des Témoins de Jéhovah, pas de la Fraternité Saint-Pie X… P'tain mais faut tout t'expliquer à toi…

#21 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 02/10/2014, à 16:58

Berneri
Réponses : 1619
NotreSauveur a écrit :

Je vais te faire plaisir je combats autant les anti-avortements des cathos traditionalistes, les anti-condoms de Rome, etc...
Faut toujours tout citer pour que vous compreniez.

Il te faut des listes exhaustives pour que ton cerveau assimile le message ?

lol lol lol Lis ça, t'apprendras un nouveau concept.

NotreSauveur a écrit :

@ Sauzee : je mets à mal leurs petites certitudes de bien-pensants, évidemment cela les mets très mal à l'aise et les rend particulièrement agressifs.

lol lol lol

Merci, j'ai ri. Sinon, non, tu ne mets à mal rien du tout. Faut un peu plus que trois phrases ici ou là, des rétropédalages, des rétro-rétropédalages et des affirmations mégalos pour remettre en cause quoi que ce soit. T'es juste pas la bonne personne pour le job…

#22 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 03/10/2014, à 11:53

Berneri
Réponses : 1619

@ Side : je ne sais pas si il y a effectivement dans le monde, une remontée de la religion dans la société civile. Aux États-Unis et au Royaume-Uni, les derniers recensement font état d'un accroissement du nombre de personnes se réclamant d'aucune religion. Du coup, je me demande si, comme en France avec les intégristes et les anti-mariages pour tous, il n'y aurait pas une espèce de « chant du cygne ». Un chant du cygne qui se caractériserait par une recherche de visibilité accrue (pour les intégristes catholiques, la volonté de la curée de ré-évangéliser l'Europe doit jouer aussi).

Après, il est certain que les « clivages » sont exploités de plus en plus : les politiques passent leur temps à dénoncer le « communautarisme », mais le favorisent de facto quand cette dénonciation ne s'applique qu'aux musulmans, et pas, par exemple aux Haredims ou au sociétaires de l'Opus Dei…

Sinon, oui, la loi de 1905 consacre la neutralité de l'État en matière religieuse. L'État ne favorise aucune religion et garantit aux croyants d'exercer toute religion sans être discriminé, tout comme il offre les mêmes garanties aux non-croyants. Sur la laïcité, on pourra lire cette note de blog d'un avocat au pseudo célèbre et que l'on ne peut pas soupçonner d'être laïcard, vu qu'il se revendique catholique.

#23 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 03/10/2014, à 14:12

Berneri
Réponses : 1619

@ αjet : De 2001 à 2008, il y a eu un accroissement de 5 millions de personnes ne se réclamant d'aucune religion aux États-Unis (c'est là, note 75 « Self-Described Religious Identification of Adult Population »). Effectivement, ça reste une minorité, et même pas une grosse. En Angleterre et au Pays de Galles, en revanche, les non-religieux font un gros quart de la population, proportion qui a au moins doublé en dix ans. En France, ce serait dans les mêmes proportions, avec une diminution de ceux qui se revendiquent catholiques de plus de 80% dans les années 70 à 65% en 2006 (des données plus récentes sont disponibles sur cette page wikipedia l'INED parle de 45% de Français sans religion, quand même), le seul truc que j'ai pu trouver de l'INSEE datait de 1998.

Bref, oui, j'ai été optimiste quand j'ai parlé de « chant du cygne », en tout cas aux États-Unis. Ceci dit, en France et au Royaume-Uni (j'extrapole étant donné la population de l'Écosse et de l'Irlande du Nord par rapport au duo Angleterre / Pays de Galles), le fait de ne pas être religieux est une grosse minorité. Une minorité qui croît rapidement au Royaume-Uni. On pourrait lire une espèce de réaffirmation de la pratique religieuse (ou de l'identité religieuse, par David Cameron, du Royaume-Uni) dans ce contexte d'augmentation du nombre de personnes se disant non-religieuses.

Mais oui, « chant du cygne » était trop optimiste, surtout aux États-Unis, où la religion a encore de beaux jours devant elle.

#24 Re : -1 »  Politique en ordre et avec du recul ... haem ... enfin ... non ... » Le 04/10/2014, à 16:34

Berneri
Réponses : 1619
systemeD a écrit :

Non, tu n'argumentes pas plus que les 3 autres

lol lol lol Excellent.
« SystemeD : ce truc là, c'est comme ça.
— D'autres : eux non, parce que telles et telles raisons.
— SystemeD : si vous n'êtes pas d'accord, vous n'êtes que des bisounours, et puis c'est pas ce que je voulais dire d'abord. Et vous êtes des méchants, na ! »

systemeD a écrit :

il n'y a pas de terroriste chez les musulmans, les terroristes ne se trouvent que chez les islamistes.

la proposition souffre d'un défaut de logique évident.

systemeD a écrit :

j'ai pu critiquer les Saoudiens mais j'ai autant le droit de le faire que vous qui ne vous gênez pas pour agonir les Américains

Intéressant. Je n'ai jamais lu que side critiquait les américains. Ni moi non plus, d'ailleurs. Le gouvernement américain, oui, mais les américains en tant que tels, non. En fait le seul que j'ai lu écrire qu'il tenait tous les américains pour des crétins, c'est PPdM.