Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 08/07/2014, à 15:02

Omniia
Réponses : 648

sucarno a écrit :

je parle de "passer toute sa vie seul/e".

Ben déjà je vois pas le problème à ce que des gens passent leur vie "seul-e". C'est une norme aussi ça. On se dit que si on ne reste pas pendant des dizaines d'années avec quelqu'un, à "construire des projets ensemble", ben que ce sera l'horreur, que ça voudra dire qu'on a loupé sa vie, etc. Et notre entourage nous fera chier avec ça, nous plaindra, nous "arrangera des rencontres", etc. Y a énormément de pression sociale pour tout ça, très peu de liberté de choix, de possibilités de réflexions sur la façon dont on veut mener sa vie.

Et surtout, je ne vois pas en quoi déconstruire "le couple", déconstruire les étiquettes liées au relations c'est "être seul-e". Perso je ne suis pas seul-e, ne me sens pas seul-e. J'ai des relations, auxquelles je ne donne simplement pas d'étiquettes et qui ne sont pas exclusives.

#1 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 08/07/2014, à 19:11

Omniia
Réponses : 648

Mais c'est quoi que vous entendez par "être seul-e" ou "vivre seul-e" exactement ? J'ai du mal à comprendre.

Par exemple :
Quelqu'un qui a plein d'amis qu'il voit tous les jours et avec qui il vit mais qui n'est pas "en couple" et n'a pas non plus de relations amoureuses et/ou sexuelles, il est seul ?
Quelqu'un qui a plusieurs relations amoureuses et/ou sexuelles avec différentes personnes mais qui habite seul et n'est pas "en couple", il est seul ?

#2 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 08/07/2014, à 22:30

Omniia
Réponses : 648
inkey a écrit :

c'est juste qu'être "seul" pour définir quelqu'un qui n'est pas en couple, j'aime pas du tout comme définition.
Être seul c'est encore autre chose.

+1 et pas que concernant "le couple". On n'est pas non plus forcément seul, on ne ressent pas forcément de solitude lorsqu'on n'a pas du tout de relations amoureuses et / ou sexuelles.
C'est assez terrible de croire que les gens qui n'ont pas de relations sexuelles et / ou amoureuses c'est nécessairement parce qu'ils n'ont pas le choix. Non il y a des gens qui n'en souhaitent tout simplement pas et / ou qui ne ressentent pas d'attirance pour les gens, etc.

#3 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 11:06

Omniia
Réponses : 648
inkey a écrit :
Omniia a écrit :

Non il y a des gens qui n'en souhaitent tout simplement pas et / ou qui ne ressentent pas d'attirance pour les gens

Dit comme ça , ils ont pas l'air très humain… autant je comprend qu'on peut critiquer de modèle du couple , autant je pense sérieusement qu'une personne normalement consisté tient pas debout "comme ça".

C'est un peu violent c'que tu dis je trouve hmm Ces gens existent et... sont humains a priori tongue
C'est un type d'asexualité.  Un des noms que ça porte est l'aromantisme je crois. Et en fait j'avais lu il y a longtemps des trucs sur l'asexualité (qui correspond en fait à plein de profils différents) et il me semble que ce qui faisait souffrir ces gens ce n'était pas en soi d'être asexuel mais c'était le fait que l'asexualité ne soit pas reconnue socialement, soit vue comme quelque chose... d'inhumain et d'anormal.

#4 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 11:41

Omniia
Réponses : 648
tontonrobertettantirene a écrit :

C'est toujours le problème: Si l’exception confirme la règle, est ce que l’exception doit infirmer une règle;, ou une norme

Ça permet simplement d'infirmer l'idée selon laquelle l'attirance sexuelle / amoureuse est universelle, connue par tout le monde. Et ça permet aussi d'infirmer l'idée selon laquelle ne pas en avoir amènerait nécessairement des souffrances.

#5 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 12:11

Omniia
Réponses : 648

@sucarno :

1) Tu penses que je dis ça parce que je n'ai jamais été follement amoureuse. 2) Tu penses que quelqu'un qui n'a pas vécu une situation dans sa vie personnelle ne peut pas avoir un avis valable, argumenté, etc. sur quelque chose.

Ben tu te plantes... Pour le 1 et le 2.

J'ai déjà été follement amoureuse ET je pense que l'asexualité existe ET qu'elle peut être bien vécue (en dehors des souffrances liées à la pression sociale). C'est fou hein.

sucarno a écrit :

Je ne prétends nullement détenir la vérité générale ; toutefois, j'exprime un avis différent de temps en temps. c'est le but d'une discussion sur un forum, non ?

Le but c'est d'argumenter, de fournir des informations et / ou de fournir un témoignage sur une situation. Tu n'as fait aucune de ces choses là en fait.


Pour que tu comprennes mieux je vais refaire notre discussion en prenant un autre sujet (celui de l'homosexualité) :

Moi : "Ça permet simplement d'infirmer l'idée selon laquelle l'hétérosexualité est universelle, connue par tout le monde. Et ça permet aussi d'infirmer l'idée selon laquelle être homosexuel-le amènerait en soi nécessairement des souffrances."
Toi : "Le jour où tu seras (follement) amoureux/se de quelqu'un d'un sexe différent du tien, tu changeras d'avis. C'est plus fort que soi d'être hétéro."


Tu saisis mieux en quoi ce que tu dis est con, méprisant et n'apporte strictement rien au débat ?

#6 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 12:22

Omniia
Réponses : 648

Ben tu peux me dire en quoi ce que je dis est faux.

#7 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 13:32

Omniia
Réponses : 648

@inkey : Ce que je voulais dire c'est qu'il y a des gens qui n'ont pas de relations sexuelles et / ou romantiques, ou qui ne sont pas en couple, etc. par choix. C'est un choix conscient, volontaire. Ils n'en veulent pas pour X raisons et ça peut durer peu de temps ou très longtemps (voire toute une vie).
Mais il y a aussi des gens pour qui ce n'est effectivement pas un choix, c'est simplement qu'ils ne ressentent et ne ressentiront jamais l'envie d'avoir des relations sexuelles et / ou romantiques, ou d'être en couple, etc.
Ça ne veut pas dire qu'ils ne s'intéressent pas aux gens, qu'ils ne ressentent rien pour les autres, qu'ils ne peuvent pas avoir d'attirance intellectuelle, amicale, etc. Mais concernant certains types d'asexualité, en ce qui concerne l'attirance sexuelle et / ou romantique, elles sont inexistantes.

J'espère ne pas dire trop de conneries parce que je ne maîtrise pas du tout le sujet. J'avais juste lu quelques trucs là-dessus il y a quelques temps. Je regarderai les liens qui ont été mis ici.

Edit : J'ai relu la phrase qui t'a posé problème et effectivement je me suis super mal exprimée. Ils ne ressentent en effet pas rien pour les gens ^^

#8 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 17:36

Omniia
Réponses : 648

On va me dire que je chipote sans doute mais bon :

lukophron a écrit :

Quand j'ai une blonde à côté, c'est très sexuel ^^

neutral Je ne sais pas si tu appelles une femme "une blonde" ou si tu n'aimes que les blondes ou bien si tu as une petite amie blonde... Dans tous les cas j'suis pas fan de ta phrase...
(En parlant de termes, j'ai vu plusieurs fois le terme "homme(s)" employé pour désigner les hommes ET les femmes...).

Au-delà du terme "blonde" je suis pas fan de ta phrase pour une autre raison : avoir une érection liée à une réaction physiologique n'a pas forcément un côté sexuel. Je me doute que ce que tu as dit était plus de l'humour qu'autre chose mais je trouve ça quand même dangereux ce genre de propos. Ce n'est pas parce qu'un mec a une érection et qu'il y a une nana à côté que c'est sexuel, qu'il souhaite avoir une relation sexuelle avec elle. Ce genre de phrases fait penser à plein de meufs que si un mec a une érection à côté d'elle c'est qu'il a envie de coucher avec elle (je ne parle pas d'un mec qui souhaite montrer qu'il est en érection hein mais juste d'un mec qui n'y peut rien, qui a une érection [et qui est souvent hyper mal à l'aise]).

#9 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 17:44

Omniia
Réponses : 648

Ah oui ok, c'est vrai. Mais ce n'est pas un peu péjoratif ? Et on dit "blond" aussi pour un petit ami ?

#10 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 18:20

Omniia
Réponses : 648

@lukophron : ok smile

lukophron a écrit :

L'humour est dangereux ? Peut-être, mais sérieusement, je ne vais pas arrêter mes blagues sexistes, racistes, xénophobes, sur les handicapés ou sur les hommes blancs hétéro, c'est ça qui me permet de mettre à jour les gênes des autres et les miennes, d'en rire, de les surmonter.

Même s'il est dangereux donc ?

blagues [...] sur les hommes blancs hétéro

On en entend pas très très souvent quand même  !

Donc tu chipotes tongue

Et j'en suis fière tongue

#11 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 20:58

Omniia
Réponses : 648

Ça ne m'étonne pas que ça te fasse rire Elzen. Tu fais partie du clan des chipoteurs tongue smile

#12 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 22:28

Omniia
Réponses : 648

@lukophron : C'est plus clair oui, j'avais effectivement pas saisi la blague tongue

Du coup, tu ne trouves pas ça dangereux de faire de l'humour sur les gens dominés ? De faire du second degré sur quelque chose qui est en fait pensé / vécu au 1er degré par la majorité des gens ? Pourquoi selon toi ça ferait dégonfler le cerveau des gens qui génèrent des idées de merde plutôt que de le gonfler ?

#13 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 09/07/2014, à 23:27

Omniia
Réponses : 648

Je pense que tu peux répondre smile

#14 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 10/07/2014, à 00:53

Omniia
Réponses : 648
lukophron a écrit :

Quand tu vois un comportement, souvent insidieux, sexiste ou raciste (même combat), tu fais quoi toi ?

Soit j'en parle calmement soit je râle très fort soit je ne dis rien soit je pleure.

lukophron a écrit :

Je travaille dans un milieu de diversité culturelle, c'est à dire avec des gens de tous horizons. J'ai essayé de faire remarquer les schémas de dominance qu'on y retrouve malheureusement. Boarf, "c'est comme ça".
Mais après, quand je balance ma vanne devant tout le monde : "ah non, toi tu peux pas faire chef, t'es pas blanc", "non ça on peut pas lui donner, c'est pour les chefs, tu sais, ceux qui savent, ceux qui commandent... les blancs quoi !". Bah ça rit jaune, aussi bien du côté des dominants que des dominés qui ont trop intériorisé cet état de fait. Et ça fait réfléchir.
Alors oui, des fois ça passe pas. Tout le monde n'arrive pas à entendre "ta gueule femme, va faire la cuisine !". Mais normalement, quand tu me vois faire aussi le ménage, t'arrives à saisir que je me rebelle contre les faits que les hommes soient assis pendant que les femmes travaillent...
Je ne le fais pas systématiquement, car je me méfie de ceux qui colportent des idées sous couvert d'"humour". Là je te parle de le faire ouvertement, pas genre "on est entre nous, on peut faire des blagues grasses".
Je sais que c'est blessant, parfois. Mais qu'est-ce qui blesse ? Mon trait d'humour foireux, ou cette putain de situation ?
Est-ce qu'un handicapé est blessé quand je dis "tu pourrais lever ton cul fainéant", ou est-ce qu'il est content (me connaissant, j'attends un peu pour ça...) que je le traite comme je traite n'importe qui ?
Est-ce que je suis un connard de mettre à jour la connerie ?
Ou est-ce que tu es une connasse de prendre n'importe quel dominé pour quelqu'un de trop fragile pour entendre la vérité ?
[Est-ce que traiter de connasse son interlocuteur, par simple intention de choquer, est vraiment judicieux de une "démonstration" ? (question subsidiaire)]

Ben le truc c'est que quand tu te prends des remarques / insultes au premier degré régulièrement, quand tu subis des violences régulièrement, je ne vois pas ce que ça apporte de subir en plus les mêmes remarques en 2nd degré.

Quand tu as été violé, ça t'apporte quoi d'entendre des blagues sur le viol ? Quand tu as violé une meuf, ça t'apporte quoi d'entendre des blagues sur le viol ? Quand tu viens de subir une insulte raciste, ça t'apporte quoi d'entendre une blague raciste ? Idem pour celui qui vient de faire une insulte raciste ? Etc.

Un peu plutôt dans la conversation tu parlais du fait de "ne pas dramatiser". Je suis pas de ton avis : on doit dramatiser, non pas au sens "d'exagérer" mais au sens de "c'est réellement dramatique". Je ne crois pas que l'humour de dominant (= fait par les dominants pour faire de l'humour sur les dominés) fasse comprendre à beaucoup de gens que les choses sont dramatiques.

Je m'aperçois dans ma vie personnelle que les gens qui font le plus "d'humour" sexiste, raciste, etc. en public ben... ce sont les plus racistes, sexistes, etc. Bon ce n'est que mon exemple personnel mais à mon avis beaucoup de gens peuvent constater la même chose dans leur entourage et c'est quand même révélateur de quelque chose, non ?
Je pense que ce serait intéressant de se demander qui aujourd'hui se bat le plus pour "pouvoir rire de tout". Amha ce sont en moyenne davantage des hommes blancs hétéro ...

Je n'ai pas en soi de problème avec l'humour envers les dominés à condition qu'il soit fait avec des gens dont on est sûrs qu'ils n'y verront que de l'humour, dont on est sûrs que ce ne sont pas de gros racistes, sexistes, etc. C'est beaucoup pour cette raison que ce type d'humour sur des forums publics, qui peuvent être lus par n'importe qui, ça me dérange. Parce qu'on ne sait pas ni comment ni par qui ça va être pris.

Sinon, ça me saoule un peu le côté "dès qu'on dit qu'un truc n'est pas cool pour les dominés c'est qu'on les prend pour des gens fragiles, qu'on les infantilise / victimise".
Déjà, ma critique concernant certains types d'humour peut être tout à fait indépendante de la façon dont les "blagues" sont directement perçues par les personnes appartenant à une classe dominée. Je pense en effet que ce type d'humour a un effet négatif sur les personnes dominantes, qu'il aggrave / augmente les stéréotypes, etc.
Et sinon, je pense effectivement que les classes dominées sont des victimes, qu'elles sont au quotidien fragilisées et que c'est pas dégueulasse d'avoir de l'empathie pour les gens victimes de discrimination, de s'intéresser à leur vécu, etc. Que ce n'est pas être une connasse non. Perso quand je viens de me faire sexuellement agresser par un mec, ben ouais je me sens fragilisée, et non ce n'est pas le moment de faire une blague sur l'agression sexuelle parce qu'il n'y a pas de quoi rire.

Pour finir, juste une remarque à propos des blagues que tu fais à des gens handicapés moteur : Je ne vois pas en quoi c'est les traiter comme tout le monde que de faire des blagues sur le fait qu'ils ne peuvent pas se lever de leur chaise. Ce serait davantage les traiter comme tout le monde si tu faisais aussi des blagues à des gens sur le fait qu'ils sont valides et peuvent se lever de leur chaise.

#15 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 10/07/2014, à 01:19

Omniia
Réponses : 648

@david96 : Avoir un ressenti négatif envers des gens pour des raisons essentialistes (= parce qu'ils sont nés avec tel sexe, avec telle couleur de peau, etc.). ce n'est pas être sexiste, raciste, etc. ?
Et, préciser qu'on a un ressenti négatif envers tel groupe ça veut généralement dire qu'on en a pas ou moins pour son propre groupe. Quelqu'un qui dit qu'il n'aime pas les femmes ou qu'il n'aime les noirs et qui s'arrête là, ça veut généralement dire qu'il préfère les hommes et qu'il préfère les blancs, non ? Du coup il y a bien hiérarchie.
Honnêtement, je ne comprends pas ce que tu veux dire et je me demande quelle est ta définition du racisme. Le racisme c'est pas juste de dire de manière explicite "les racisés sont inférieurs".

#16 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 10/07/2014, à 01:41

Omniia
Réponses : 648

@david96 : Je répondrai peut-être demain (peut-être seulement car j'en ai personnellement un peu marre, que ce soit afk ou sur des forums, que des gens nient le caractère raciste / sexiste / etc. de certaines choses et d'avoir tout le temps les mêmes discussions [souvent avec des gens dominants] autour de la définition du racisme / du sexisme / etc. alors qu'il y a des tas d'articles scientifiques, des blogs militants, etc. sur le sujet. Bref, rien à voir avec toi personnellement, j'suis juste fatiguée / énervée de tout ça).

#17 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 10/07/2014, à 13:42

Omniia
Réponses : 648

@lukophron : Je n'ai pas trop le temps de répondre. En tout cas, je ne te prends pas pour un con a priori et je ne souhaitais pas paraître agressive ou insultante dans mon post neutral
Juste, concernant le fait de rire SUR les dominés : je parle effectivement aussi du fait de rire sur une situation de domination. Je comprends ta distinction mais pour moi dans les faits ça revient souvent au même.
Sinon, j'ai l'impression que tu oublies que les gens sont tout à fait conscients des situations sur lesquelles tu fais des blagues. Par exemple l'idée selon laquelle "la place des femmes est en cuisine", tout le monde en est conscient. La question est de savoir si les gens interprètent cette idée comme quelque chose de légitime ou pas, comme de la domination ou pas, etc. Et je ne vois pas en quoi exposer avec une humour une situation dont tout le monde est conscient-es apporte quelque chose à ce niveau là, au niveau de l'interprétation, au niveau du fait de se rendre compte que c'est grave, etc.

J'ai subi des agressions sexuelles. Si quelqu'un fait une blague sur les agressions sexuelles (qu'il soit conscient ou non du fait que j'en ai subies), je ne vois toujours sincèrement pas ce que ça apporte à part des trucs négatifs : me dire qu'il dédramatise possiblement la violence de la situation sinon il n'en rirait pas / n'en parlerait pas avec autant de légèreté, me reconfronter à mes souvenirs d'agressions alors que je ne le souhaite pas forcément, etc. J'ai vraiment pas besoin de tout ça neutral

#18 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 11/07/2014, à 16:25

Omniia
Réponses : 648

Je passe encore en coup de vent. Quelques remarques sur le post de side :

En fait ce que je disais il y a quelques pages concernait juste la différence de vécu, plaisir, etc. entre les femmes et les hommes lors de relations sexuelles hétéros : à cause des normes liées à la sexualité, du sexisme, etc. les femmes prennent en moyenne beaucoup moins de plaisir que les hommes, ont peu d'orgasme, sont soumises au désir masculin, etc.

side a écrit :

Nan parce que là il y a un biais énorme de motivation supposée entre le comportement féminin et le comportement masculin dans les pratiques sexuelles avec multiples partenaires.
Perso, je ne suis pas d'accord. Les femmes qui ont plusieurs amants "jouent à la femelle alpha" et par conséquent se retrouvent souvent à jouer avec des types qui "jouent aux mâles alpha" dans des rapports hétérosexuels et avec des "femelles alpha" dans des rapports homosexuels. Et vice-versa.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est faux de penser que les femmes, à travers leurs pratiques sexuelles, seraient à la recherche d'un épanouissement personnel, beau, etc. tandis que les hommes, eux, seraient eux des bourrins qui veulent juste collectionner des partenaires, etc. Maintenant, c'est pas parce que je ne pense pas ça non plus, que je pense que les motivations des femmes et des hommes sont similaires. Au contraire, je pense (en m'appuyant sur des trucs que j'ai lu et sur les gens que je côtoie) que les femmes, et notamment celles qui aujourd'hui ont plein de partenaires sexuels "d'un soir", celles qui "paraissent très libérées sexuellement" aux yeux des gens, ne sont parfois (voire souvent) pas du tout épanouies sexuellement et adoptent ces pratiques à cause de l'intégration de normes sexistes : les femmes existent par et pour le regard et le désir masculins, elles doivent être collectionnées par les hommes, elles doivent faire prendre leur pied à leur partenaire, elles doivent peu s'interroger sur leurs envies et sur leur consentement réel, etc. Je reposte le lien d'un article en deux parties qui parle de l'objectivation des femmes (par les hommes, par les médias, etc.) et de l'auto-objectivation (intégration de l'objectivation de soi par les autres qui modifie l'image de soi, les comportements, etc.) :
http://antisexisme.net/2013/08/13/objectivation-1-2/
http://antisexisme.net/2013/08/13/objectivation-1-2/

Bref, si on considère qu'il existe des "hommes alpha" et des "femmes alpha" ben je ne pense pas par contre qu'il faille considérer que leurs motivations et vécus sont les mêmes. Tu parles d'hommes et de femmes qui "collectionnent" les partenaires : même si a priori on pourrait se dire que c'est la même chose, eh bien souvent, ça ne l'est pas. Ce serait la même chose si on était dans une société non sexiste où les femmes et les hommes recevraient la même éducation (au sens général).
De manière générale aujourd'hui les hommes "collectionnent" bien plus les femmes, les prennent pour des "trophées", tandis que les femmes se sentent davantage comme des "trophées" et agissent davantage dans ce sens. Et c'est hélas logique que ça se passe comme ça : on nous éduque ainsi.
Et tout ça, tous ces trucs sexistes intégrés, ça a bien évidemment un impact sur les différences de vécu, de situations auxquelles on cède (sexualité sous contrainte, etc.) d'estime de soi, de soumission / domination, de souffrances, de plaisir sexuel, etc.  entre les femmes et les hommes.

#19 Re : -1 »  La Vérité sur la Masturbation » Le 11/07/2014, à 16:48

Omniia
Réponses : 648

Je suis d'accord avec toi. J'ai écrit mon post assez rapidement.
Ce que je voulais dire était : de manière générale la société incite davantage les hommes à "collectionner" les femmes et à la voir comme des "trophées" et de manière générale la société incite davantage les femmes à vouloir devenir des "trophées", à exister dans le regard et le désir masculin.
Je ne pense évidemment pas que tous les mecs et toutes les nanas voient les choses comme ça et agissent comme hein ! (D'ailleurs, généralisation ne veut pas forcément dire systématisation).

#20 -1 »  Besoin de participant-es pour un questionnaire de psycho sociale :) » Le 01/08/2014, à 20:09

Omniia
Réponses : 10

Salut smile

Dans le cadre de mon mémoire de M2 en psychologie sociale, j’ai créé un questionnaire sur le thème des communications sur Internet. Le temps nécessaire pour y répondre est de quelques minutes et les réponses sont anonymes. Ce questionnaire est ouvert à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans.

Si vous avez quelques minutes, le questionnaire se trouve ici

Merci beaucoup ! smile

#21 Re : -1 »  Besoin de participant-es pour un questionnaire de psycho sociale :) » Le 01/08/2014, à 21:14

Omniia
Réponses : 10

Merci pour ton avis Elzen et pour avoir répondu.

Je répondrai à tout ce que tu m'as dit dans quelques jours smile

#23 Re : -1 »  Besoin de participant-es pour un questionnaire de psycho sociale :) » Le 04/08/2014, à 11:53

Omniia
Réponses : 10

Merci d'avoir répondu smile

Pourquoi tu le trouves très orienté hommes ?

#24 Re : -1 »  Besoin de participant-es pour un questionnaire de psycho sociale :) » Le 04/08/2014, à 13:52

Omniia
Réponses : 10

Ok, merci smile
Comme je le disais à Elzen, je pourrai revenir en dire plus dans quelques jours (quand le recueil des données sera clos).