Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
nombre réponses : 25

#0 -1 »  Recherche image illustrant la facilité à manipuler les faits » Le 21/01/2015, à 12:44

Pl°°m
Réponses : 10

Bonjour,

Je recherche en particulier une photographie montrant deux soldats (américains ?) debout et un homme allongé et mal en point.
Selon le cadrage proposé, on peut y voir : soit un soldat visant à la tête l'homme allongé, soit un soldat donnant à boire à ce dernier.

À défaut, toute autre image (dé)montrant comment il est facile de déformer la réalité même sans logiciel de retouches d'images m'intéresserait.

#1 Re : -1 »  Recherche image illustrant la facilité à manipuler les faits » Le 23/01/2015, à 18:33

Pl°°m
Réponses : 10

Merci beaucoup !

C'est donc Gatsu qui a trouvé l'image précise que je cherchais.

Mais le dessin de RTDaemons est également intéressant.

Quand aux photos de Morgiver elles sont aussi parlantes que celle que je recherchais au départ.


Si vous avez d'autres images déformant la réalité (sans trucage numérique) n'hésitez surtout pas.

#2 Re : -1 »  Recherche image illustrant la facilité à manipuler les faits » Le 25/01/2015, à 19:40

Pl°°m
Réponses : 10

Pour la seconde image, il semble bien qu'il y ait eu une mise en scène. Je ne suis absolument pas spécialiste dans ce domaine, mais il me semblerait même possible que le personnage central ait été "ajouté" après coup.

Mais pour la première, elle est tellement petite, qu'on pourrait croire qu'elle a été trafiquée dans l'autre sens.
C'est à dire que quelqu'un aurait collé la vraie photo prise en extérieur sur un décor de studio et y aurait ajouté un photographe en avant plan.

C'est d'ailleurs ce qui m'intéresse dans cette recherche d'image. Apprendre à reconnaitre les ficelles. Au moins les plus grosses.

#3 Re : -1 »  Recherche image illustrant la facilité à manipuler les faits » Le 29/01/2015, à 13:41

Pl°°m
Réponses : 10

En effet. Les commentaires peuvent avoir le même effet qu'une retouche numérique ou qu'un cadrage particulier : orienter l'interprétation.

Par exemple, dans le cas de l'image de BHL commentée, il y a plusieurs interprétations possibles :
1. La photo a été prise sans BHL qui a été rajouté par la suite. Il s'agissait de nous faire penser qu'il est courageux.
2. Lorsque la photo a été prise (avec ou sans BHL) il s'agissait de nous donner une bonne image de l'armée. C'est pour cela qu'on a choisi des hommes qui présentaient le mieux et qu'on les a habillés avec les uniformes les plus neufs qu'on ait trouvés. En fait, parmi eux, il y a le fils d'un général, un cuistot et deux jeunes engagés que depuis hier ... .
3. Au moment de prendre la photo, on a bien expliqués aux soldats qu'ils devaient faire comme s'il protégeaient BHL (bien entendu, la photo a été prise dans un endroit sans risque). Mais on leur a aussi dit de bien regarder du côté du photographe. Dans ce cas la photo devait à la fois faire la pub de l'armée (soldats courageux, efficaces, bien tenus, etc.) et la pub de BHL (courageux et engagé dans l'action).
4. Le photographe ayant cassé son appareil photo, il a donc du faire un photomontage après coup pour rendre compte de cet évènement. L'évènement à donc bien eu lieu, mais pas sa photographie.
5. Un mélange de tout ça ... ou tout autre chose.

Il nous manque la connaissance de l'histoire de la photo : quand a t-elle été prise, par qui, où, dans quel but ?

"La vérité sort nue du puits, c'est pourquoi il y a tant de monde pour l'habiller."
Grégoire Lacroix

J'avais précisé dans ma demande que je ne voulais pas de photo retouchée numériquement. Tout simplement parce qu'il est impossible pour moi et mes connaissances de savoir si cela est le cas ou non.
Et ce type d'image étant contestable je ne peux pas les utiliser pour argumenter.

En réponse, WhiteKomokuTen me propose un lien vers un site qui propose d'analyser l'image.
Mais cet outil (qui peut être intéressant dans d'autres occasions) me parait limité il suffit de feuilleter leur tutoriel et mise en garde pour en être convaincu.


En fait les images qui répondent vraiment à ma demande sont doubles (ou triples), puisqu'elles présentent plusieurs points de vue : celui qu'on choisit de faire passer et un autre qui représente "l'histoire de la photo" (au moins en partie).
C'est en particulier le cas des deux photos de Morgiver.


Je me souviens d'une autre image qui avait fait le buz parce qu'elle représentait une tragédie, un évènement émotionnellement très fort. Mais qui avait ensuite été suivie par une autre photo, prise en même temps, qui montraient une série de photographes, tous allongés au sol, afin de prendre la même photo selon l'angle le plus attractif. La première photo donnait l'impression d'une prise de risque par un photographe pour rendre compte du réel, la seconde montrait que la photo était entièrement fabriquée, mise en scène.


PS : je n'arrive plus à accéder à l'image de Gatsu, c'est normal docteur ?

#4 Re : -1 »  Clé Wifi reconnue mais pas de connexion » Le 27/10/2012, à 20:11

Pl°°m
Réponses : 8

Bonsoir,

Est-ce que le premier ordi (Fujitsu Siemens) est relié à la box par câble, ou est-il lui aussi en connexion sans fil ?

Est-ce que tu as accédé à la page d'administration de ta box pour vérifier si la box voit ton second ordi (NEC Express) ?

À +,

#5 Re : -1 »  Clé Wifi reconnue mais pas de connexion » Le 28/10/2012, à 21:10

Pl°°m
Réponses : 8

Je ne sais pas interpréter les lignes de commandes, mais si tu peux voir des box avec ta clé wifi lorsqu'elle est branchée sur ton second ordi, c'est certainement juste un problème de configuration.

1- Dans la page de configuration de la livebox (http://192.168.1.1/) :

Onglet "configuration" puis "paramètres wifi" :

- Activer le wifi : coché (vérifier également que le wifi est actif sur la livebox en contrôlant que le voyant est bien allumé)
- Nom du réseau (SSID) : LeNomQueTuVeux
- Diffuser le SSID : coché
- Clé de sécurité : LaPhraseQueTuVeux
- Mode : WPA/WPA2 (TKIP/AES)

NB1 : cette manip peut être faite de n'importe quel ordi connecté à la box ...

NB2 : Il peut être nécessaire de relancer la box pour que cela soit bien pris en compte (l'éteindre et la rallumer)

2- Sur l'ordi (NEC Express) :

* En cliquant sur l'icône de connexion internet, vérifier que "Activer le réseau" et "Activer le réseau sans fil" est bien coché.

* Toujours en cliquant sur cette icône pour afficher le menu, il doit y avoir quelque chose comme "créer une nouvelle connexion sans fil".
Dans les fenêtres qui s'ouvrent, il faut :
- Renseigner le SSID : c'est LeNomQueTuVeux que tu as choisis tout à l'heure
- Choisir le niveau de sécurité : WPA WPA2 personnel
- Renseigner la clé de sécurité : c'est à dire laPhraseQueTuVeux choisis tout à l'heure (tu as un petite case à cocher pour voir ce que tu saisis au clavier).

Si c'est juste un problème de configuration comme il semblerait, tu devrais pouvoir t'en sortir comme cela.

Il y a aussi la documentation qui peut peut-être t'aider.

#6 Re : -1 »  Alias ne fonctionne pas avec Alt+F2 » Le 22/01/2012, à 16:22

Pl°°m
Réponses : 11

Salut,

Je tombe sur ce fil en cherchant également à lancer un "alias" par Alt+F2.


C'est peut-être un peu tard, mais Il existe une solution de contournement :
-> Faire un script.

En fait, c'est l'énoncé du problème qui induit en erreur : ce n'est pas un alias qu'on va lancer par Alt+F2, mais un script.

#7 Re : -1 »  [résolu] easynote : Wifi devenu aveugle (options de boot) » Le 13/11/2010, à 20:19

Pl°°m
Réponses : 21

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi "lupin". Par contre /etc/grub.d/10_linux existe, et c'est lui qu'il faut modifier (la ligne 96 dans mon cas) :

.../...
if [ "x$5" != "xquiet" ]; then
    cat << EOF
    echo    '$(printf "$(gettext_quoted "Loading Linux %s ...")" ${version})'
EOF
  fi
  cat << EOF
    linux    ${rel_dirname}/${basename} root=${linux_root_device_thisversion} ro ${args} pnpbios=off acpi=force irqpoll
EOF
.../...

#8 Re : -1 »  [résolu] easynote : Wifi devenu aveugle (options de boot) » Le 14/02/2011, à 20:00

Pl°°m
Réponses : 21

Bonjour,

J'ai toujours le même portable (Packard Bell EasyNote R1934) et à chaque réinstallation ou mise à jour de distribution (actuellement la 10.10 en simple boot), je fais la même manip pour activer le wifi.

Es-tu sûr de mettre les commandes au bon endroit dans le fichier ?

Pl°°m a écrit :

Par contre /etc/grub.d/10_linux existe, et c'est lui qu'il faut modifier (la ligne 96 dans mon cas) :

.../...
if [ "x$5" != "xquiet" ]; then
    cat << EOF
    echo    '$(printf "$(gettext_quoted "Loading Linux %s ...")" ${version})'
EOF
  fi
  cat << EOF
    linux    ${rel_dirname}/${basename} root=${linux_root_device_thisversion} ro ${args} pnpbios=off acpi=force irqpoll
EOF
.../...

#9 Re : -1 »  Recherche économiseur d'ecran qui fait slideshow de photo » Le 13/11/2011, à 10:53

Pl°°m
Réponses : 5

À vue d'œil, je parierais sur un problème de pilote de carte vidéo.

As-tu regardé de ce côté ?

#10 Re : -1 »  Recherche économiseur d'ecran qui fait slideshow de photo » Le 11/11/2011, à 20:08

Pl°°m
Réponses : 5

Bonjour,

* Pour ce qui est de pivoter les photos, je pense que c'est à toi de le faire une fois pour toute.
Pour cela, tu peux les ouvrir avec l'éditeur par défaut (clic droit dessus -> ouvrir), puis les pivoter une à une avec les flèches, et, au moment de fermer l'éditeur, il te sera demandé si tu souhaites enregistrer. Si tu enregistres, les photos auront dorénavant la bonne orientation.

* Pour ce qui est de xscreensaver, il est hautement configurable et tu peux lui faire faire ce que tu souhaites.
1. Installer xscreensaver ET xscreensaver-gl
2. Lancer la commande

xscreensaver-demo

2a. Dans l'onglet Avancé
- En haut à droite cliquer sur Parcourir et définir le dossier où son rangées les photos que tu souhaites utiliser.
- Depuis cet onglet tu peux également régler le moment de la mise en veille et d'autres trucs.
2b. Dans l'onglet Modes d'affichage
- En haut à gauche, choisir le mode Seulement un économiseur d'écran
- Dans la liste au dessous, sélectionner GLSlideshow
- En bas à droite cliquer sur Paramètres, c'est là que tu vas pouvoir régler un comportement "slideshow tout bête".
Soit, si j'ai bien compris ton souhait : 100 % de l'image visible, aucun fondu et zoom à zéro. Mais à toi de faire des essais pour trouver le réglage qui te convient le mieux.

à +

#11 Re : -1 »  numeroté mes pages sous libre office [Résolu] » Le 11/11/2011, à 17:09

Pl°°m
Réponses : 7

Bonjour

Le wiki de libre office devrait pouvoir t'aider pour la numérotation particulière.

Pour le positionnement à droite : sélectionner le pied de page puis Menu Format → Paragraphe → Alignement + Droite et Ok (ou bien en cliquant sur l'icône dans la barre de formatage).

#12 Re : -1 »  numeroté mes pages sous libre office [Résolu] » Le 11/11/2011, à 20:16

Pl°°m
Réponses : 7

Le lien vers le wiki Libre Office que je te donne dans mon message précédent t'explique de façon détaillée la marche à suivre.

À +,

#13 Re : -1 »  numeroté mes pages sous libre office [Résolu] » Le 12/11/2011, à 14:41

Pl°°m
Réponses : 7

Bravo.

Tu peux donc maintenant éditer ton premier message pour mettre [Résolu] dans le titre.

Bonne continuation.

#14 Re : -1 »  Comment passer Ubuntu en français ? » Le 13/10/2011, à 18:17

Pl°°m
Réponses : 10
lapinbleu2 a écrit :

... je viens d'installer linux ubuntu..

Bienvenue à toi.

... tout est écrit en anglais..
...
.. es ce que j'ai fait les bonnes manips ? ...

Sans doute pas.
Ce tutoriel de la documentation devrait pouvoir t'aider.

et pour arrêter l'ordi comment fait on ?

Cela dépend des versions d'Ubuntu.
Quand tu auras francisé ton système, tu devrais trouver sans problème.

... es ce que c'est possible de se passer du mot de passe afin d'ouvrir la session ...

Oui : voir cette page de la documentation.

... quand j'allume mon ordi je sélectionne UBUNTU avec une des flèches de mon clavier...

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu demandes, mais si il s'agit d'une installation en parallèle avec Windows, c'est effectivement à l’allumage de la machine que tu peux choisir entre Windows et Ubuntu. Il est impossible de lancer l'ordinateur par les deux systèmes en même temps.

bonne fin d'aprem à tous !!

Bonne découverte à toi.

#15 Re : -1 »  disfonctionnement "glabels" » Le 06/10/2011, à 10:30

Pl°°m
Réponses : 5

Bonjour,

Il existe beaucoup d'exemples de ce message d'erreur lorsqu'un logiciel gtk (gnome) est utilisé avec Kde : inkscape, gedit, mypaint, homebank, etc. sont ou ont été concernés.

Une piste ici : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=429407

Peut-être que la solution proposée (changer le thème d'icone) résoudra ton problème.

#16 Re : -1 »  Comment configurer proprement GUFW sans s'aracher les cheveux » Le 13/08/2011, à 14:53

Pl°°m
Réponses : 5

Bonjour et bienvenu,

La seule façon de configurer un pare-feu "sans s'arracher les cheveux" c'est de comprendre comment cela marche.
Il devient alors très facile d'interdire et d'autoriser les échanges selon nos souhaits avec une interface comme Gufw.

Voir la page sécurité de la documentation

et en particulier la page sur les pare-feu :

documentation Ubuntu : pare-feu $ 1. Ai-je besoin d'un pare-feu ? a écrit :

.../...
Cependant, avez-vous réellement besoin d'un pare-feu logiciel dans votre système d'exploitation Ubuntu ?
La majorité des réseaux domestiques sont aujourd'hui reliés à travers un routeur ou une *box. Or, la plupart des routeurs et *box incluent de base un module de pare-feu.
Il est parfois activé d'office ; d'autre fois, vous devez vous-même le mettre en route.
Dans ce cas, vous disposez déjà d'un pare-feu matériel.
.../...

À toi de voir ...

#17 Re : -1 »  Le pot d'adieu de Rawen » Le 04/12/2010, à 10:15

Pl°°m
Réponses : 245

Bonjour,

Il y a beaucoup plus de messages dans les catégories "support" que dans les catégories "divers", et pourtant cela semble demander moins de boulot aux modos.

Pourquoi ?

Il me semble que dans les catégories "support", la modération est largement prise en charge par les simples membres.
Combien de messages "ici, ce n'est pas une hotline", "fait un effort sur ton français", "regarde la page de la doc", etc, postés par de simples membres.

Je trouve 3 raisons (au moins) à ceci :

1- La première, la plus importante il me semble, les règles sont claires.
Elles sont rappelés dans un message épinglé en en-tête du forum. Elles sont aussi claires pour tout le monde parce qu'elles parlent de choses concrètes et faciles ("s'exprimer en français, pas de langage SMS", "images de 150*150" maxi., etc.).

2- En second, la personne qui poste pour demander de l'aide comprend rapidement qu'il a plus de chance de l'obtenir en s'auto-modérant.

2- En troisième, je dirais "l'esprit d'entraide".
Le membre qui répond à un message dans la catégorie "support", le fait généralement pour aider. Or, expliquer à quelqu'un les règles du forum, c'est l'aider à obtenir une solution à son problème (et oui, même lorsqu'on l'oriente vers un forum spécialisé dans le système qu'il utilise).

Alors bien sûr tout n'est pas aussi rose que je semble le dire, les messages sont parfois un peu, voire beaucoup, secs. Sur le fond également, il arrive par exemple qu'on envoie "bouler" une personne pour qui le français n'est pas la langue maternelle. Mais cela est généralement rattrapé par un post suivant.


Alors pourquoi ça ne se passe pas comme cela dans le café ?

1- Parce que les règles ne sont pas claires :
"Ici, les Ubunteros se rencontrent, discutent, débattent… de tout, et surtout de n'importe quoi !".
Oui, mais dans le cadre des règles générales du forum.
Extrait : " ... d'autres sujets peuvent être abordés dans les sections "Café des membres" et "être ou ne pas être" sous réserve de respect des convictions personnelles de chacun et de la Charte du Forum, c'est à dire pas de provocation."
Comment on fait pour respecter les convictions personnelles de chacun ? Vu le nombre de personnes sur le forum, on est presque sûr en postant n'importe quel avis (sur quel sujet que ce soit) de choquer au moins quelqu'un.
C'est quoi la provocation ? Essayer de chercher "provocation" sur Wikipedia, vous verrez à quel point leur réponse est pauvre et ne nous aide pas.
En comparaison, poster une vignette de 150*150 (maxi ;-) ) c'est vraiment plus facile ... .

2- Mais aussi parce que la personne qui poste n'a aucun intérêt à s'auto-modérer. Au contraire, s'il veut que son fil soit "vivant", il a tout intérêt à flirter avec la ligne jaune pour obtenir des réponses.

3- Et parce que les personnes qui répondent ne le font pas pour aider.
Le plus souvent (à mon avis) ils sont motivés par des émotions et veulent réagir à quelque chose qui les choque. (Bien qu'ils peuvent aussi tout simplement répondre dans une tentative de se désennuyer.)

Alors là aussi, l'analyse est un peu (beaucoup) simpliste. Il y aurait beaucoup à dire sur le thème de "la communication par média informatique". À mon avis, la plus part des Ubuntéros ne savent pas communiquer de cette façon (moi en premier). Et je ne parle pas de la simple nétiquette, mais de ce qui fait qu'une phrase sur facebook se traduit par une fâcherie de plusieurs mois, alors que cela aurait été réglé en quelques minutes dans la vie réelle.


Alors la solution c'est quoi ?

J'en ai pas de toute faite, mais j'irai chercher dans la clarification des règles.
À cette condition, une partie de la modération du café pourrait être prise en charge par les membres (comme dans les sections "support").

Mais j'ai bien conscience que c'est plus facile à écrire qu'à faire.

#18 Re : -1 »  Le pot d'adieu de Rawen » Le 04/12/2010, à 18:03

Pl°°m
Réponses : 245

D'abord je tiens à préciser que je suis pour le maintien des sections "divers" qui apportent à mon sens, plus en termes de convivialité qu'elles ne nuisent aux buts d'Ubuntu-fr.

xabilon a écrit :

"Discuter de n'importe quoi", c'est pas non plus la même chose que "dire n'importe quoi"'

Je suis d'accord avec ceci, si cela veut bien dire "on peut discuter de tout, mais pas n'importe comment." Le problème c'est que j'ai du mal à définir ce que veux dire concrètement "n'importe comment".

"pour moi, la provocation consiste à chercher la maximisation d'un conflit plutôt que sa minimisation."

Mais alors que dire du "mon pauvre" apparu dans ce fil (post #102 et réponse post #114) ? C'est pas un peu de la provocation ça ? Pourtant (apparemment) personne n'a réagit.

"Il y a des concours du plus grand nombre de réponses sur ce forum ?"

Je pense que oui, même si c'est non dit. En tout cas on le dirait bien pour certains ;-)
Sérieusement, je pense que lorsqu'on poste, c'est pour obtenir des réactions, donc (la plus part du temps) des messages en retour. En fait c'est un peu ce que tu dis, lorsque tu signales la possibilité de "faire mourir" un fil en n'y répondant pas ... .
Cela est vrai pour les sections "supports" où on attend des solutions. Cela n'est pas vrai pour la section "évènements" parce que la réaction qu'on attend, c'est surtout beaucoup de monde à l'évènement en question. Mais même pour la section "trucs et astuces" je pense qu'on attend au moins un merci, sinon une critique (constructive si possible). Ou alors c'est juste un "pense bête" qu'on se fait pour ne pas oublier l'astuce en question.
Et pour le "café" où l'objet est clairement de discuter, forcément qu'on attend des réponses quand on poste.

"Faire un sujet intéressant est le meilleur moyen d'obtenir des réponses."

Oui, mais c'est plus fatiguant : il faut trouver une idée intéressante, la mettre en forme pour qu'elle soit "attirante" ... . On vient au "café" pour se détendre, pas pour se prendre la tête à construire un argumentaire.

"Ils peuvent aussi ne pas répondre"

C'est pourquoi je me suis bien juré de ne plus intervenir dans la section "café" (suite à une expérience que j'ai mal ressentie). Mais c'est un peu drastique (et simpliste) comme règle de conduite, non ? Et pourquoi cette règle uniquement pour le "café" ?

vous n'êtes pas chez vous entre amis.

Non, et pourtant je me sens d'office des affinités avec quelqu'un qui utilise Ubuntu (ou GNU/Linux en général). C'est idiot ? Certe. Mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir un apriori favorable. Et de croire que mes opinions personnelles sont partagées par la majorité des Ubuntéros, puisqu'ils sont "comme moi" (du moins en ce qui concerne leur OS).
Sauf que, même avec mes amis dans la vrai vie, je suis en désaccord avec eux sur certains points (entre autres, ils utilisent Windows ;-) ).
Et ce qui fait d'eux des amis, c'est aussi qu'on sait qu'on est pas d'accord, mais qu'on peut quand même communiquer ... . Alors pourquoi pas dans le "café" ?


Dans mon premier post j'insiste sur la clarification des règles, toi, tu m'interpelle sur les motivations des posteurs. Et tu as peut-être bien raison.
Parce que je réalise en écrivant qu'il n'y a pas un forum Ubuntu-fr, mais des sections qui ne fonctionnent pas forcément de la même manière.
Elles sont différentes en ce qui concernent les motivations des posteurs.

Et c'est peut-être de ce côté qu'il faut chercher pourquoi le "café" demande plus de modération que les autres sections.

#19 Re : -1 »  Tuto pour personnaliser les pointeurs sous Ubuntu » Le 12/09/2010, à 20:09

Pl°°m
Réponses : 20

Bonjour,


Quelle version d'ubuntu utilises-tu (http://doc.ubuntu-fr.org/versions) ?

Depuis Hardy il faut suivre la procédure sans gcursor expliquée dans la doc.

#20 Re : -1 »  Tuto pour personnaliser les pointeurs sous Ubuntu » Le 13/09/2010, à 07:35

Pl°°m
Réponses : 20
Jim Gauvain a écrit :

S'il ne faut pas utiliser Gcursor, ça veut dire qu'il faut le désinstaller ?

Tu peux le supprimer si tu veux (http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_supprimer_un_paquet?s).


Jim Gauvain a écrit :

et est-ce qu'il faut télécharger, malgré tout gursormaker ?

Uniquement si tu veux fabriquer ton propre thème ou utiliser un thème fabriqué sur Windows (ce qui correspond aux chapitres 4 et 3 du tuto).


Jim Gauvain a écrit :

dans la partie 2 du tuto on installe le thème à partir de Gcursor ; mais s'il faut laisser tomber Gcursor, qu'est-ce que je dois faire pour installer le thème ?

Faire ce qu'il y a d'écrit dans la doc, partie 2, paragraphe "Installation pour Ubuntu 8.04 et suivantes".


Edit : je viens de réaliser que tu suis le brouillon du tuto du forum, qui n'est pas tenu à jour, alors que je te parle de la page correspondante de la documentation : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_personnaliser_curseur_souris.

#21 -1 »  [résolu] Thunderbird refuse de s'ouvrir sans message d'erreur » Le 15/04/2010, à 15:16

Pl°°m
Réponses : 4

Bonjour,

Depuis un redémarrage intempestif du à une coupure de courant, thunderbird refuse de s'ouvrir.
En mode graphique, la zone de notification bouge un peu, mais thunderbird ne s'ouvre pas.
En mode console il n'y a pas de message d'erreur.

J'ai fait une copie de mon profil (.mozila-thunderbird 4,9Gio) après le plantage.

Mon espoir serait surtout de récupérer mes courriels.

Un profil vierge (thunderbird -P) me permet bien d'ouvrir un thunderbird comme neuf, sans accéder à mes messages.
Recréer mes comptes électroniques, puis dans Paramètres Serveur, indiquer le profil endommagé, ne donne rien.

J'utilise 4 adresses électroniques différentes, et je range mes messages dans divers sous-dossiers.

Il y a bien un forum d'aide pour thunderbird, mais il semble être surtout fait pour les windosiens ...


Bref, je suis à court d'idée.

#22 Re : -1 »  [résolu] Thunderbird refuse de s'ouvrir sans message d'erreur » Le 16/04/2010, à 00:01

Pl°°m
Réponses : 4

Il n'y a pas de fichier lock. Seulement un  .parentlock dont la suppression ne change rien.

#23 Re : -1 »  [résolu] Thunderbird refuse de s'ouvrir sans message d'erreur » Le 16/04/2010, à 08:32

Pl°°m
Réponses : 4

Résolu en ouvrant le profil abimé avec Thunderbird 3 (qui récupère vraiment tout : mails dans leur classement d'origine, filtres des messages, carnet d'adresse, tous les comptes électroniques, ... thunderbird 3 est vraiment une évolution alléchante).
Puis réinstallation de Thunderbird 2 = tout fonctionne nickel.

Merci hopimet.

#24 Re : -1 »  Quel logiciel pour réaliser un dossier de presse ou catalogue ? » Le 05/04/2010, à 17:37

Pl°°m
Réponses : 3

J'ai testé davantage Scribus. C'est très souple à condition de faire l'effort d'apprendre à l'utiliser. C'est très bien documenté et il est facile de trouver comment faire ce qu'on veut.
Mais (peut être parce que je débute) je le trouve lourd à gérer : pas adapté au traitement des brouillons en vrac des artistes ...
De plus il n'intègre pas de correcteur orthographique, et cela me manque (toujours à cause des brouillons en vrac, une aide est la bienvenue).

Alors j'ai finalement achevé ce dossier avec OOo Texte (en augmentant la capacité de la mémoire allouée et en "bidouillant" un peu).

Mais je suis toujours à la recherche d'une alternative qui s'adapte à ce travail ...