Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu-fr.org recrute toujours de nouveaux modérateurs, avec de l'expérience.

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez vous et reconnectez vous depuis ce lien en cochant le case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 10/06/2016, à 17:11

sucarno
Réponses : 300

Pour ma part, je me pose la grande question :

"Pourquoi on naît, puisque on va mourir à la fin ?"

#1 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 16/06/2016, à 14:09

sucarno
Réponses : 300
jackpot a écrit :
sucarno a écrit :

Pour ma part, je me pose la grande question :

"Pourquoi on naît, puisque on va mourir à la fin ?"

Je reviens sur cette question qui m'a travaillé pas mal hier soir avant d'aller me coucher (tout en regardant le match d'ouverture de la Coupe d'Europe France-Roumanie). J'ai tourné en rond, j'ai cherché des réponses perso sans succès alors ce matin je suis allé chercher quelques propositions de réponses chez nos vieux amis Grecs.

Je crois bien que ta question soulève au fond la question du sens (= que faisons-nous là au juste ? dans quel but?) mais aussi et surtout : celle d'une forme d'angoisse face à la mort. C'est sur ce dernier aspect que j'ai plutôt envie de rebondir ce matin.

D'Homère à Platon et en allant jusque chez les stoïciens, et en restant que dans le domaine d'une sagesse purement laïque, voici quelques pistes possibles :

- le sage est celui qui accepte la condition de mortel en étant capable d'affronter toutes les peurs (sociales, économiques, psychiques etc...) et de les surmonter : comment ? Vaste programme ! Par la contemplation, par la méditation peut-être, par un long travail sur soi-même aussi. C'est Confucius, je crois qui serait l'auteur de cette jolie formule : « Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même. »

- le sage est celui qui arrive à vivre pleinement au présent en s'arrachant à la pensée du passé et du futur qui nous empêchent sans cesse de mieux vivre au présent : c'est le fameux amor fati, c'est à dire l'amour de ce qui est là, devant nous tout simplement sans ressasser le passé (avec les sentiments du regret, de la nostalgie, ou des souvenirs de souffrance...) ni se tourner sans cesse vers l'avenir avec l'espoir que ça ira mieux demain quand on aura, par exemple, changé de voiture, ou de femme, ou de maison, ou qu'on aura fait un nouveau voyage ou trouvé un nouveau Dieu etc etc... Mais comme tout cela est très difficile, voire même quasiment impossible, disons plutôt que le sage est celui qui arrivera à regretter un peu moins et à espérer un peu moins !  arriver à ça sera déjà pas mal ! tongue

- le sage est celui qui devient alors un "fragment d'éternité" en n'ayant eu de cesse que de chercher à s'élever par la pensée. Dans la pensée stoïcienne, lorsque le sage parvient à s'ajuster à l'ordre du monde et à vivre en harmonie avec lui-même alors il devient un "fragment d'éternité" puisque, dans cette pensée -comme dans une large part de la pensée grecque antique d'ailleurs- le Cosmos est éternel. Les stoïciens n'arrêtent pas de le répéter dans leurs œuvres : la mort n'est pas effrayante, ce n'est qu'un passage de l'état de vivant à l'état de matière inanimée mais ce n'est pas une perte ni un néant, mais seulement une transition. Lorsqu'on est un fragment d'éternité on est soi-même éternel, on est un atome du Cosmos.

Voici ce que nous dit à ce sujet un beau texte d'Epictète qui dialogue avec un disciple :

« Les feuilles tombent, la figue sèche remplace la figue fraîche, le raisin la grappe mûre, voilà selon toi des paroles de mauvaise augure ? En fait, il n'y a là que la transformation d'états antérieurs en d'autres états. Il n'y a pas de destruction mais un aménagement et une disposition bien réglés. L'émigration n'est qu'un petit changement, -chez les Grecs l'émigration est une punition redoutable, elle signifie une forme de bannissement  de la Cité qui est une des formes du Cosmos- , la mort en est un plus grand. C'est ce que nous sommes actuellement qui va mourir mais pas la totalité de ce que nous sommes.
- Alors je ne serai plus ? demande le disciple
- Tu ne seras pas ce que tu es, mais tu seras autre chose dont le monde aura tout autant besoin. »

Moi j'aime bien cette perspective. Et toi ?

Bien sûr rien n'empêche de critiquer cette philosophie stoïcienne ni d'aller chercher ses limites et de se dire que ce n'est pas elle qui te libérera totalement de ton souci (ni totalement du mien d'ailleurs non plus ) ! Et que ta question demeure toujours présente et sans véritable réponse satisfaisante. M'enfin, faut quand même bien chercher des pistes...  wink

Salut,

Oui, j'aime la perspective, mais elle date d'une époque où les grecs pas très pollués par d'innombrables agents extérieurs (médias, voisins, camarades, forums ...).

A notre époque, la vie est devenu plein de choses compliqués qui voulaient nous simplifier la vie.

Selon cette source : "C’est certainement l’interrogation éthique et métaphysique la plus fondamentale : quel est le sens de la vie ? Quelle est la finalité de l’existence ? Difficile de se dérober à cette question vertigineuse. Les réponses possibles sont légion : le sens de la vie, c’est se connaître soi-même, trouver le bonheur, aimer (Dieu, son prochain), faire des enfants, posséder une Rolex avant d’atteindre 50 ans… Comment s’y retrouver ? Peut-être en reformulant le problème : et si donner du sens à sa vie consistait avant tout à lui imprimer une direction clairement établie et fermement maintenue dans la durée ? Ici intervient Descartes. Le père du cogito a défini des règles pratiques pour guider sa propre existence. Sur un ton personnel, Denis Moreau, qui a récemment publié Dans le milieu d’une forêt. Essai sur Descartes et le sens de la vie (Bayard), nous explique comment il s’est lui-même approprié l’une d’entre elles : suivre avec opiniâtreté un même chemin, un même choix de vie… Cet appel à la résolution est central dans la morale de Descartes, qui est exposée dans la troisième partie du fameux Discours de la méthode. Celle-ci est présentée par un autre éminent spécialiste de la pensée cartésienne, Nicolas Grimaldi."

Par contre, celle là, plus positive :
/1/ "chacun-e de nous est appelé-e à construire pas à pas le sens de sa vie. Ce sens est unique, et nul ne peut l’imposer à quiconque."
/2/"Trouver du sens dans nos convictions et valeurs

Les philosophes de l’Antiquité étaient des maîtres de sagesse pratique bien plus que des théoriciens conceptuels, et leur enseignement visait à aider leurs congénères à s’élever à un niveau de vertu supérieur. Cette tradition s’est ensuite perdue et la philosophie s’est progressivement réduite à un ensemble de réflexions théoriques. Aux 19e et 20e siècles, les courants personnaliste et existentialiste ont réagi face à cette limitation. Pour leurs partisans, l’enjeu de la philosophie consiste plus à répondre à la question Comment vivre ? qu’à élaborer des réflexions théoriques. Pour de nombreuses personnes, c’est la dimension spirituelle qui répond à leur quête de sens. Ainsi Léon Tolstoï nous a livré un témoignage impressionnant d’une conversion individuelle comme réponse à une quête de sens à l’existence . A l’âge de cinquante ans, parvenu au faite de la gloire, il traverse une douloureuse période de désespoir qui le mène au bord du suicide. Après une quête infructueuse dans les sciences et la philosophie, il se tourne « vers ces immenses masses d’hommes simples, ni savants ni riches » dont la foi simple le bouleverse profondément et l’amène à cette certitude : « Je compris que la foi n’était pas seulement le dévoilement des choses invisibles, ni une révélation (...), ni la relation de l’homme à Dieu (...), mais que la foi était une connaissance du sens de la vie humaine, grâce à laquelle l’homme vivait plutôt que de se tuer. La foi était la force de la vie. Tant que l’homme vit, il doit croire à quelque chose. S’il ne croyait pas qu’il faut vivre pour quelque chose, il ne vivrait pas. »"


Je t'invite à bien lire le point /2/, et amha, il y'aurait une possible explication de tous les derniers attentats !

#2 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 16/06/2016, à 19:45

sucarno
Réponses : 300
jackpot a écrit :

...

Par contre ceux qui tuent et se font sauter « au nom d'Allah » le font bien en fonction d'une croyance religieuse qu'ils placent au-dessus de tout. La vie ne compte pas pour eux puisqu'ils sont prêts à la sacrifier (la leur et celles des autres d'ailleurs hmm) pour un intérêt qu'ils estiment supérieur et parfait. Donc rien de comparable avec le fait de chercher un sens dans la vie, bien au contraire. Ces gens-là méprisent tout à fait la vie. En fait ils ne vivent que par rapport à ce qu'ils projettent dans l'ailleurs de leurs croyances. Comme beaucoup de croyants des autres grandes religions d'ailleurs...

Salut,

Ce que je voulait dire : que  c'est ce que manque à ces terroristes, c'est une psychologie-positive. Ces personnes ont perdu tout sens à la vie. Ils ont perdu tout ce qui peut les motiver pour rester en vie.

Tout en signalant qu'il y en a encore 4000 types fichés S, selon Cazneuve lors des infos FR2.

#3 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 17/06/2016, à 17:13

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :

Le terrorisme djihadiste est-il un nihilisme ?
tongue

Non, je ne pense pas.

Je suis même sur que les terroristes djihadistes (Merah, Coulibaly, Salah, Abaaoud ,..) ne savent pas ce qui le nihilisme ni de quoi il s'agit !
tongue

#4 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 27/06/2016, à 19:15

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :

Sans aucunes autre informations que ça, sur le camp de 3000 personnes.
Pourquoi ?
Parce que c'est bien plus simple de gérer une logistique d'aide dans un camp de 3000 personnes que dans un camp de 10.000.

Mais tu vas laisser crever les 10000 ?

#5 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 29/06/2016, à 00:51

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :
jackpot a écrit :

je pense quand même pouvoir  donner espoir aux 1500 restants en leur disant que d'autres secours vont arriver.

Sauf qu'ils sont condamnés et que tu ne peux en aider que 1500.

Tu condamnes d'autant plus ceux que tu ne peux pas aider en leur donnant de faux espoirs auxquels ils vont forcément se rattacher puisqu'ils n'ont plus que ça. Et les espoirs trahis, lorsqu'ils sont vitaux, c'est pas beau à voir.

...


Dans un camp de 10.000 personnes, c'est tout le contraire. Avec de l'aide pour 15% des individus sur place, c'est l’égoïsme individuel qui prendra le dessus, pour des raisons de survie. Les individus vont se ruer sur la précieuse aide. Il va forcément y avoir des phénomènes de contrebande de l'aide en question, de racket et d’oppression des plus forts pour s'octroyer ce que je ne peux pas leur offrir. Dans un camp de 10.000 personnes, c'est bien plus compliqué d'organiser l'aide dans de bonnes conditions et c'est tout aussi compliqué de s'assurer que les phénomènes sociaux cités ci-dessus n'apparaissent pas. 10.000 personnes à gérer quand on est en mesure d'en aider au mieux 15%, ça n'a juste rien à voir avec gérer un camp de 3000 personnes dont on peut sauver sur le papier 50%.

Dans le camp de 3000 je fait le pari de l'apparition de phénomènes d'abnégations et d'entre-aides que je crois très fort peu probable dans le camp de 10.000 vu les conditions : "mort certaine" pour ceux qui ne reçoivent pas d'aide.

...


Je préfère mentir à 3000 personnes en leur disant qu'ils peuvent tous s'en sortir vivant plutôt que de mentir à 10.000 personnes.

à Jackpot :

Je peux te dire que ton jeu est en fait la parfaite transcription de la réalité amère de ce qui se passe dans certains pays d'Afrique.
Une richesse limitée (pour 1000) à partager sur une population donnée (10000000).
Ce qui se passe, c'est que les dirigeants ne vont pas se mettre à philosopher sur le partage de cette richesse, mais à se comporter selon quelques descriptions mentionnées par side e(en gras).
Le malheur c'est que cette richesse est entrain de diminuer pour une population qui ne cesse de croître, et des dirigeants de plus en plus bêtes.

C'est exactement ce que me raconte des subsahariens que je croise ici, et qui prennent le chemin de l'exode vers le nord.

#6 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 29/06/2016, à 11:45

sucarno
Réponses : 300
jackpot a écrit :

...

Penser c'est déjà pas mal mais tenter de pouvoir "penser sa propre pensée", c'est encore mieux, voilà le challenge.

Il y a plusieurs définitions de la philosophie dont certaines pourraient être présentées sous forme de "questions bateau". Comme : la philosophie sert-elle à changer le monde ou à l'accepter ? La philosophie est-ce bâtir des systèmes ou faire des enquêtes ? La philosophie rend-elle sage ou... fou ? Etc etc

Mais il y a une définition que j'aime bien et qui est inspirée par la démarche socratique : à savoir que la philosophie c'est ce qui interroge sans cesse avec liberté ce que nous prétendons toujours savoir et ce dont nous pensons toujours être sûrs.

A quoi sert la philosophie ?

#7 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 01/07/2016, à 17:22

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :

...
En tant que matérialiste, je nie complètement l'existence du non-être et réfute radicalement on approche des choses ... qui n'ont aucun sens du point de vue matérialiste).

...

Tu réfutes le vide ?

#8 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 02/07/2016, à 11:33

sucarno
Réponses : 300

Par contre, Platon affirmait que " le vide n'existait qu'à l'extérieur de l'Être, l'Être serait plein ".

Donc, à l'extérieur du plein, il y a du vide.

#9 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 02/07/2016, à 17:10

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :
sucarno a écrit :
side a écrit :

...
En tant que matérialiste, je nie complètement l'existence du non-être et réfute radicalement on approche des choses ... qui n'ont aucun sens du point de vue matérialiste).

...

Tu réfutes le vide ?

Le vide est.

Record battu pour le post le plus court de side !

Mais cette réponse marrante à une question super-floue m'a rappelée un vieux souvenir d'un sujet de Bac de philo :" L'audace ? ". L'un des candidat  a eu l'audace de remettre une copie vide.
Et  c'était la bonne réponse, et il a eu la première note (dans les années 70).

#10 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 02/07/2016, à 17:24

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :
sucarno a écrit :

Par contre, Platon affirmait que " le vide n'existait qu'à l'extérieur de l'Être, l'Être serait plein ".

Donc, à l'extérieur du plein, il y a du vide.

Ce n'est pas la seule ^^^^^^ qu'il a pu sortir.

Il n'y a rien à l’extérieur de l'Être. L’extérieur de l'Être n'est pas.
Donc s'il y a du vide alors le vide est.

fixed.

Je vais préciser mon idée pour plus de clarté.

Bon là sur terre, la densité de l'air est élevée et on le ressens qu'il y pleins de choses qui remplissent l'espace autour de nous.
A fur et a mesure qu'on monte en altitude, l'air se raréfie et il y a de moins en moins de matière.
Arrivé à une certaine altitude, on sort de l'atmosphère, et qu'est-ce qu'on trouve après ?
Ben rien de tout, du vide, pas de matière.

Donc à priori, si comme on a posé de la matière pleine (terre, lune, autres astres) pour que le tout navigue dans le vide.

C'est cet espace vide qui me fascine, d'où vient-il ?

#11 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 04/07/2016, à 13:03

sucarno
Réponses : 300
Rufus T. Firefly a écrit :
jackpot a écrit :

On parle et on raisonne en français, admettons que c'est  notre lange de naissance...

Et chacun sait que les langes, il faut les laver, de temps à autre... lol

Je verrais bien un petit texte sur "Les langes et les limbes"... Une sorte de saut de lange relativiste...

Un moment, Un philosophe est le berger des mots !

#12 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 04/07/2016, à 16:20

sucarno
Réponses : 300
Rufus T. Firefly a écrit :
side a écrit :
Rufus T. Firefly a écrit :

Mais ça marche aussi dans le vide (sauf pour toi... lol )

Ca marche pour tout le monde ainsi. Indépendamment de la volonté de quiconque.
J'vois pas pourquoi tu dis que ça ne serait pas le cas pour moi. 

C'est toi qui ne marche pas très bien dans le vide, en tous cas pas très longtemps... lol

marcher dans le vide, c'est voler, non ?

#13 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 04/07/2016, à 17:12

sucarno
Réponses : 300

Salut,

Normalement, la terre (donc la matière inerte) est apparue en premier, puis la vie est apparue ensuite sur cette terre.

Donc c'est la science physique qui doit nous expliquer l'apparition de la matière dans l'Univers. La biologie prendra la relève pour nous expliquer celle de la vie ensuite.

#14 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 04/07/2016, à 21:23

sucarno
Réponses : 300

Salut;

Cependant, dans ces transitions (source 1, source 2) du physico-chimique au biologique, on trouve toujours le HASARD pour combler les lacunes.
Je préfère plutôt le créationnisme, sous forme de conte de fée, plus charmant et poétique. wink

#15 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 05/07/2016, à 12:01

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :
sucarno a écrit :
Rufus T. Firefly a écrit :

C'est toi qui ne marche pas très bien dans le vide, en tous cas pas très longtemps... lol

marcher dans le vide, c'est voler, non ?

En chute libre dans le vide je n'aurais aucune sensation d'être en chute libre. Donc j'aurais l'impressoin de très bien marcher.
tongue

Rien ne vaut une petite expérience ! tongue

#16 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 05/07/2016, à 19:45

sucarno
Réponses : 300
GR 34 a écrit :
jackpot a écrit :
GR 34 a écrit :

NON !

Eh ! je ne suis pas sourd ! Et plutôt que d'affirmer prouve. Je suis tout à fait prêt à reconnaître mon erreur sur ce point.

En ce qui concerne la chaleur, qui est une entité abstraite, on a recours à la théorie cinétique des gaz. Cette théorie est régie par  l'équation de Boltzmann, qui repose sur le théorème de Liouville.
En résumé, on considère qu'il y a une distribution f microscopique des vitesses du gaz dans un volume donné. Toutes les grandeurs macroscopiques thermodynamiques (T, P, n) obtenues en faisant des moyennes statistiques sur la fonction f. 

La résolution de cette équation permet une interprétation de plusieurs phénomènes physiques (transferts thermiques, convection de Rayleigh–Bénard, écoulements de Fourier, ...).

#17 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 06/07/2016, à 19:16

sucarno
Réponses : 300
side a écrit :
jackpot a écrit :
side a écrit :

La négation de l'Être, si.

Non

lol

Si quand même !

La négation selon Hegel.

#18 Re : -1 »  La p'tite heure du café philo » Le 14/07/2016, à 12:23

sucarno
Réponses : 300
jackpot a écrit :

...

Un jeune penseur français,(Quentin Meillassoux) athée convaincu en l'état des choses, développe un point de vue très particulier.

Il nous dit : « Il faut croire en Dieu parce qu'il n'existe pas. » Quoi ? Quésaco ? Serait pas tombé sur la tête celui-la ?
...
Bien cordialement cool

Oui, c'est sûr , il serait tombé sur la tête.
Il est encore jeunot pour en être convaincu et encore plus pour convaincre les autres.
Mais ça reste un point de vue particulièrement bien particulier.
Il va surement changer d'avis dans dix ans.

#19 Re : -1 »  EURO 2016 : on a perdu » Le 11/07/2016, à 00:24

sucarno
Réponses : 10

Bon, allez on retourne à la loi el Komry !
On fait quoi demain ?

#20 Re : -1 »  Pourquoi diantre gedit dépend de libzeitgeist ? » Le 08/07/2016, à 01:07

sucarno
Réponses : 24
littlejohn75 a écrit :

Bonjour,

Lorsqu'un ingénieur du Département Recherche veut installer une distribution Linux sur sa station de travail, il pense immédiatement à Ubuntu.
gedit est alors l'éditeur quasiment incontournable.

...

Non, il y a vim qui marche qqe soit la distrib, depuis la nuit des temps ....

#21 Re : -1 »  j'ose ou pas ? » Le 08/07/2016, à 20:10

sucarno
Réponses : 11

Salut,

Merci d'avoir osé !

Mais tu peux toujours aider les autres en corrigeant leurs fautes à chaque fois que tu les repères !

#22 Re : -1 »  j'ose ou pas ? » Le 09/07/2016, à 09:35

sucarno
Réponses : 11
ar barzh paour a écrit :

finalement j'ai osé
...
ou des personnes qui ont quelques soucis avec la langue des francs

j'espère surtout que ce post pourra servir avant que la réforme de l'"orthographe" ne rende les règles d'écriture caduques

...

Je ne sais pas ce qu'on pense les francs (français) ? ...

Si Najat Belcacem passe par ici, q'elle nous donne son avis !

#23 Re : -1 »  des vêtements garantis 30 ans » Le 18/06/2016, à 12:32

sucarno
Réponses : 2
abecidofugy a écrit :

Salut,

Sympa la mode, dans ces conditions là : http://www.epochtimes.fr/jeune-entrepre … 11441.html

Perso, ayant un peu froid ce matin, j'ai mis un pull en laine que j'ai depuis 20 ans : pas une bouloche !

Il y a des usines qui vont fermer bientôt ! lol

#24 Re : -1 »  [Résolu] fichier atspool trop volumineux » Le 05/05/2016, à 10:24

sucarno
Réponses : 1

Salut,

j'ai pu résoudre le problème avec une purge et install de at.

sudo apt-get purge at
sudo apt-get install at

Mais je sais toujours pas d'où vient le problème ?
Peut-être une mauvaise utilisation de at ??