Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 -1 »  Gros freeze sur nautilus et unity » Le 20/11/2011, à 16:23

Xinox
Réponses : 0

Bonjour,

Jusqu'à présent tout semblait marcher sans trop de problèmes, mais la j'ai un gros problème avec mon installation d'ubuntu qui n'est vraiment pas stable. Je vous explique :

Jusqu'à présent je tournais sur le pilote graphique nvidia, et j'ai récemment changé de carte son (une xonar essence stx à la place d'une xonar dx). Je lance nautilus, et je vois des problèmes graphiques, des noms de fichiers qui se baladent dans des endroits vide de nautilus. Si je navigue un peu dans nautilus, j'ai plein de ce genre de bug, et si je lance un truc avec vlc par exemple, gros freeze. Je doit allé sur un tty et tout relancer. J'ai aussi un problème étrange avec unity : quand je tape gedit, sa freeze complètement (pareil retour sur tty), alors que si je tape synaptic sa passe...
La première fois que sa l'a fait, il me dit qu'il y a des erreurs sur le disque et il les répare. Du coup comme nautilus plante j'utilise pcmanfm, et la sa marche, mais sa reste bizarre. Reste le problème avec gedit qui est chiant.

Je me suis demandé si sa venait du pilote nvidia, vu que le problème persiste malgré les majs. Je vire donc le pilote proprio pour passé à nouveau, toujours le même problème. Je vire tous mes fichiers de conf dans home, rien y fait, sa revient.

Je vois pas d’où sa vient, peut-être un bug avec le pilote alsa de ma carte son, d'ailleurs après plusieurs redémarrage de lightdm, la carte son n'était plus reconnu. En redémarrant sa remarchait.

#1 -1 »  Sortir tous les fichiers d'un (ou plusieurs) dossier ? » Le 14/05/2011, à 21:44

Xinox
Réponses : 4

Bonjour,

Je vous explique, j'ai supprimé par inadvertance mon dossier d'images lors de ma dernière installation. J'ai donc lancé un logiciel de récup, qui a eu la joie de me récupérer 999 dossiers blinder de centaines d'images, pour la plupart des images web de quelques ko, et évidemment les images qui m’intéressent sont dispersé dans ce merdier. En soit il suffit de filtrer avec nautilus par taille et ainsi récupérer les images plus lourdes qui sont en général les images qui m’intéressent, mais bon faut se farcir les 999 dossiers à la main.

D'où ma question : n'existe pas un belle commande pour sortir tous les fichiers d'un dossier, qu'on automatise à ce moment là pour tout sortir. Le but étant que toutes les images soient dans le même dossier pour pouvoir facilement les trier ?

A moins que vous n'ayez une autre idée ?

Merci smile

#2 Re : -1 »  Sortir tous les fichiers d'un (ou plusieurs) dossier ? » Le 15/05/2011, à 12:08

Xinox
Réponses : 4

Ok merci, par contre quand j'adapte ta commande à mon cas, il me dit :

find: Paramètre manquant pour « -exec »

#3 Re : -1 »  Sortir tous les fichiers d'un (ou plusieurs) dossier ? » Le 15/05/2011, à 13:45

Xinox
Réponses : 4

Sa marche si je vire le + en faite smile

Dernière question : si je veux que sa soit en ko et pas en mo, je fait comment ? Si j'adapte la commande en mettant K ua lieu de M, sa passez pas, j'ai essayé plein de truc mais marche pas smile


Edit : ok j'ai rien dit : vive man smile

#4 Re : -1 »  Ubuntu Desktop et Unity par défaut » Le 26/10/2010, à 16:05

Xinox
Réponses : 357

Bonjour,

De mon coté je trouve que la nouvelle est excellente. Gnome-shell sa n'a pour moi jamais ressemblait à rien et devoir me farcir ce genre de bouse ne m'intéresse pas. Je n'aime d'ailleurs pas du tout l'ensemble de la direction que prend gnome avec gnome3, et surtout, je commence à me dire que les devs de gnome sont de gros gland.

Ce qui est surtout amusant c'est l'intégration de Compiz, lui qui avait été violemment bannis par gnome avec le refus des devs d'adapter gnome-shell à d'autres gestionnaire de fenêtre que mutter. Maintenant sa ressemble un peu à une revanche de Compiz, et qui pour la peine trouve enfin une application majeur dans l'univers linux.

#5 Re : -1 »  Ubuntu Desktop et Unity par défaut » Le 01/04/2011, à 13:00

Xinox
Réponses : 357

De mon coté je viens de passer sur natty pour tester la beta. C'est plutôt cool unity, je trouve sa plutôt bien fini et utilisable. Après il faut se défaire de certaines habitude.

Il y a quelques défauts comme le lancement des applications qui est mal fait, ou le fait qu'on ne peut pas régler les menus, notamment celui de raccourcis.  A mon avis unity sera vraiment sympa pour ubuntu 11.10.

#6 Re : -1 »  OpenOffice.org : création de la Document Foundation » Le 28/09/2010, à 11:45

Xinox
Réponses : 271

Sa va apporter de ne plus être sous le giron d'oracle...  vu que ces derniers se foutent complètement de l'open source et ne sont là que pour faire du fric.

#7 Re : -1 »  La bourse de Londres amoureuse de Linux pour la St-Valentin » Le 20/02/2011, à 14:20

Xinox
Réponses : 10

Ce qui m'a fait marré c'est la campagne de put microsoft "get the fact" ou ils disaient que justement windows server c'est mieux car la bourse de londres y est dessus smile

#8 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 24/12/2010, à 23:41

Xinox
Réponses : 684

De mon coté j'ai fait la maj ce matin et... mon dieu que c'est moche ! Quel choc !

Le nouveau fond d'écran est parfaitement hideux, tout comme les modifs appliqués à Air. En plus j'aime pas du tout le thème oxygen à la base, donc sa m'a bien piqué les yeux !

Bref, j'ai vite changé sa yikes

Par contre il reste de mon coté des bugs persistants. Tous les sons système se jouent 2 fois, en plus d'être horriblement déformé. Kwin n'aime pas du tout l'interface de vlc, si par exemple j'essaye de sélectionner un sous titre, sa plante lol Quand à  Smplayer c'est du même goût, vu que le programme fait planter le PC quand je met des fois en plein écran.

Au chapitre des points positifs de cet version... j'ai pas vu grand chose de nouveau ! Il y a un nouveau sélecteur de plasmoid qui est mieux qu'avant (surtout celui de la beta en faite wink ), un filtre à droite avec dolphin et l'intégration de pulseaudio dans phonon.  Sinon on peut pas dire que les nouveautés sautent aux yeux ! Un signe de maturité peut-être smile

#9 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 30/12/2010, à 20:16

Xinox
Réponses : 684

De mon coté j'ai tous les problèmes cités par ft, mais en plus :

kde-config-qt-graphicssystem ne marche pas, si je sélectionne autre chose que X11... ben sa revient sur X11. lol

Je remarque aussi pas mal de ralentissement, faut dire que je m'étais habitué au mode Raster qui booste pas mal les perfs.

Sinon ce que j'ai remarqué : quand je lance VLC, le mini explorateur de fichier (pour allé cherché les sous titre par exemple) fait planté l'application. Quand à smplayer, c'est la barre du bas qui ne s'affiche pas en plein écran, ou des fois quand je quitte le mode plein écran sa plante en foutant un joli merdier (gros ralentissement, des fois je dois fermer la session par un tty...).

Sinon dolphin est remarquablement lent je trouve, et des fois me fait des trucs bizarres. Par exemple, si je dezippe un fichier, le fichier n'apparait pas. Si je quitte et relance dolphin, la il apparaît big_smile
Un truc emmerdant aussi, c'est si par un regrettable hazard, un fichier se trouve avec un caractère non pris en charge, qui apparaît avec un point d'interrogation, dolphin ne peut rien en faire, le couper, le supprimer... impossible. Du coup je doit utiliser thunar ou pcmanfm, qui eux marchent.

Il y a aussi Amarok qui me fait des erreurs de segmentations en quittant, c'est assez chiant. Sur le forum j'avait lu que sa vient du backend de phonon, moi je suis sur le backend vlc 0.3, et sa déconne, mais j'ai la flème de mettre gstreamer lol

Un dernier truc : Mais quand est-ce qu'ils vont enfin ajouter la prise en charge des boutons avant/arrière des souris dans kde big_smile Cet fonction est présente partout (enfin, sur ce que je connait, gnome, xfce, et windows...) sans manipulation, et elle m'est quasi indispensable. A chaque version j'espère qu'il dev aura entendu ma prière... mais non mad

Au final cet version de kde n'est pas mal, on peut pas dire que les nouveautés pleuvent, mais il y a quelques améliorations intéressantes.

#10 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 30/12/2010, à 22:13

Xinox
Réponses : 684

Idem pour moi. Des fois c'est même des saccades qui durent 2-3 sec.

#11 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 31/12/2010, à 14:44

Xinox
Réponses : 684

Pour la souris, j'ai trouvé mon bonheur sur un forum d'archlinux, si sa peut intéressé quelqu'un :  https://bbs.archlinux.org/viewtopic.php?pid=854541

Enfin ce qui est chiant c'est qu'on doive dans tous les cas faire une manip, alors que ce genre de fonction devrait être automatique...

Sinon pour pulseaudio, j'ai jamais trop comprit l'intérêt de ce machin, à par faire chiez son monde. En plus dès qu'on a le malheur d'activer une fonction autre que le truc de base, sa merde en général bien comme il faut. En plus ce qui me gonfle, c'est qu'on a aucune gestion direct du matériel, les pilotes alsa ont souvent un certains nombres d'options qui passent à la trappe dans les mixeurs de nos distributions modernes. Par exemple, j'ai un casque audio que je branche en façade, ben impossible d'activer l'audio en façade avec les outils lié à pulseaudio. Soit le mixeur gnome, les outils pulseaudio ou maintenant phonon. Seul solution que j'ai trouvé : gnome-alsamixer, et rien sous kde.  Bref il faudrait enfin qu'on se décide à proposer une vrai interface commune pour le réglage de l'audio, qui inclue pulseaudio et alsa.

En parlant de qualité audio, je suis un grand défenseur des cartes sons. Passé de ces merdes d'audio intégré à une carte son, sa s'entend et il n'y a pas photo. Après l'audio intégré c'est suffisant, mais surement pas si on veux écouter de la musique dans de bonnes conditions.

#12 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 01/01/2011, à 16:08

Xinox
Réponses : 684

De mon coté j'ai une asus xonar DX, il existe aussi la D1 (ce sont les mêmes mais une en PCI l'autre en PCI-e), qui est assez abordable (60 euros fdpin) et qui offre un excellent rapport qualité prix. Les composants inclus sur cette carte sont d'ailleurs de meilleurs qualité et plus orienté audiophile qu'une creative x-fi par exemple, et le support sur linux est bien meilleur.

Après asus a sortit deux nouvelles cartes, à peu pret au même prix (un peu moins que les DX/D1) mais différente, la DS et la DG, mais je ne saurait te dire ce qu'elles valent. L'une semble avoir un ampli casque intégré, ce qui est bien si t'a un bon casque audio.

Après si tu veux le top t'a la xonar essence st (j'aimerais me l'offrir un jour wink ), ou sa rivale (fallait bien que creative réagisse), la titanium hd.

#13 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 01/01/2011, à 20:25

Xinox
Réponses : 684

Si on s'intéresse aux cartes sons, on aperçois qu'à part creative, y'a jamais eu grand monde. Du coup creative c'est jamais trop foulé sur la qualité de ses produits, les composants sont ainsi de qualité assez moyenne. En plus les pilotes creative sur windows sa a toujours été la merde, je ne parle même pas du support de linux.
La vision de creative n'a jamais été de faire de l'audiophile, mais des cartes pour joueur. Et justement asus je trouve qu'ils ont fait assez fort, car ils se sont recentré sur la qualité des composants de la carte... après y'a beaucoup moins de fonction que les creatives, genre eax, x-ram et tous ces trucs... mais bon j'ai envie de dire qu'on s'en fous. En terme de qualité d'écoute les asus sont vraiment très bonnes, au dessus des creative je trouve.

Je me rappelle il a 4-5 ans, j'ai acheté une audigy 4 et un kit Z5500 de logitech. J'ai pu faire la comparaison avec et sans carte son, et c'était flagrant. Et quand je suis passé de l'audigy 4 à l'asus, la aussi j'ai senti un très net gain de qualité, le son était beaucoup plus claire. Et l'avantage c'est que les asus sont bien prit en charge sur linux, et ceux depuis assez longtemps : http://www.alsa-project.org/main/index. … endor-Asus

D'ailleurs de temps quand je rentre chez mes parents, en général je tourne sur mon pc portable que je branche sur un bon ampli. Et bien quand à la place je branche mon pc de bureau avec une carte son, sa change tout big_smile

#14 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 02/01/2011, à 12:52

Xinox
Réponses : 684

Sa marche absolument pas ton truc big_smile

#15 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 02/01/2011, à 16:26

Xinox
Réponses : 684

Ben avant si je sélectionne qtcurve sa se barré desuite, maintenant j'ai bien qtcurve de séléctionné mais sa ne s'applique pas, j'ai essayé plusieurs redémarrage de kde et rien n'y fait.

#16 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 03/01/2011, à 15:05

Xinox
Réponses : 684
mathojojo a écrit :
Xinox a écrit :

Si on s'intéresse aux cartes sons, on aperçois qu'à part creative, y'a jamais eu grand monde. Du coup creative c'est jamais trop foulé sur la qualité de ses produits, les composants sont ainsi de qualité assez moyenne. En plus les pilotes creative sur windows sa a toujours été la merde, je ne parle même pas du support de linux.
La vision de creative n'a jamais été de faire de l'audiophile, mais des cartes pour joueur. Et justement asus je trouve qu'ils ont fait assez fort, car ils se sont recentré sur la qualité des composants de la carte... après y'a beaucoup moins de fonction que les creatives, genre eax, x-ram et tous ces trucs... mais bon j'ai envie de dire qu'on s'en fous. En terme de qualité d'écoute les asus sont vraiment très bonnes, au dessus des creative je trouve.

Je me rappelle il a 4-5 ans, j'ai acheté une audigy 4 et un kit Z5500 de logitech. J'ai pu faire la comparaison avec et sans carte son, et c'était flagrant. Et quand je suis passé de l'audigy 4 à l'asus, la aussi j'ai senti un très net gain de qualité, le son était beaucoup plus claire. Et l'avantage c'est que les asus sont bien prit en charge sur linux, et ceux depuis assez longtemps : http://www.alsa-project.org/main/index. … endor-Asus

D'ailleurs de temps quand je rentre chez mes parents, en général je tourne sur mon pc portable que je branche sur un bon ampli. Et bien quand à la place je branche mon pc de bureau avec une carte son, sa change tout big_smile

Je ne suis quand même pas tout à fait d'accord. Creative fabrique de très bonnes cartes sons avec ses chipset X-Fi. Alors évidemment, elles sont orientées et optimisées pour le jeux, mais une bonne carte son Creative a une qualilé de restitution tout à fait honorable et largement suffisante.
En ce qui concerne ASUS, les chipsets gérant le son qu'il intègrent sont bien souvent des chipsets que l'on retrouve partout, généralement du VIA, du Realtek ou du X-Fi justement... Mais dans ce dernier cas, les drivers sont différents de ceux proposés par Creative (ce dernier profite de plus de raffinement, d'options).

Pour obtenir un son qui commence a être irréprochable, il faut se lancer dans les cartes audio semi-pro, utilisées pour la MAO. Il faut alors se tourner vers des marques tel que M-Audio, Edirol (Roland), E-MU ...


Pas du tout justement ! Et le fait est que tu confond certains truc.

Ce qui fait la qualité des cartes dépend évidemment d'un certains nombre de paramètres, bruit, distorsion, linéarité du signal... et sa dépend en grande partit des composants internes, des condos, opamp, du convertisseur digital/analogique, etc...
Et creative justement n'a jamais trop cherché à inclure des composants de très bonne qualité pour atteindre un statut "audiophile", car par définition, et dans l'esprit de tout le monde, un pc n'est pas fait pour être transformé en chaîne hi-fi. Ceux qui achètent une carte son, le fond pour avoir un bon son, mais rarement pour avoir un son parfait, de qualité audiophile. Pour sa, tu le dis toi-même, les produits de creative sont suffisants. Mais si vraiment tu veux, comme moi, avoir la meilleur qualité possible (au détriment des aspect "traditionnelles" du pc, à savoir le jeu ou l'écoute occasionnel de mp3 de piètre qualité), alors oui ce n'est pas suffisant.

Et justement, asus a voulu apporter ce coté hi-fi au carte son. Tu prends la xonar essence st, et tout dans cette carte est fait pour avoir le meilleur son possible, et les composants sont souvent retrouvé dans les ampli hi-fi de bonne gamme. D'ailleurs creative à réagit en sortant une sorte de clone, basé sur le même principe (op-amp interchangeable) et des composants très proche... mais jamais il n'aurait inclus des composants de tel qualité si concurrence il n'y avait pas eu.

Et asus utilise une puce maison avec un chipset C-Media, ce qui est assez loin de chipset bas de gamme comme les VIA ou Realtek. Quand aux x-fi, le seul qui l'utilise il me semble, hors creative, c'est Auzentech.

#17 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 09/01/2011, à 13:47

Xinox
Réponses : 684

De mon coté j'ai eu plein de bug résolu avec cette rc2, les bugs qui restent sont kmix qui ne marche pas, et surtout les bugs de kwin avec smplayer et vlc. Pour le 1er l'interface refuse de s'aficher en plein écran, et si je quitte le plein écran sa fait tout freezer. Pour VLC c'est les menu avec mini-explorateur qui font tout planter (sélection d'un dossier, fichier, ou sous titre etc...)

C'est ou pour les rapports de bugs ?

#18 Re : -1 »  en route vers KDE SC 4.6 » Le 28/01/2011, à 13:23

Xinox
Réponses : 684

De mon coté sa c'est bien passé, sauf qu'au redémarrage j'ai eu une couille, non dépendante de kde au final.

Sinon tous les bugs que j'avait avec les précédentes RC et beta sont toujours présents, kwin est inutilisable pour moi et amarok déconne toujours. A voir avec les majs.

Tien une question, comment on fait pour désactiver ces saloperies de son système, qui chez moi déconnent et en plus se répètent deux fois d'affilés smile

#19 Re : -1 »  Un bug avec vlc avec kubuntu 10.10. » Le 05/02/2011, à 12:42

Xinox
Réponses : 18

J'en ai parlé 3 ou 4 fois de ce bug smile

Jajax, pourquoi lui demander de sortir le xorg.conf ou de parler de pilote, ici sa n'a rien à voir. C'est un bug de kde. Dès qu'on lance le mini-explorateur, avec "ouvrir un dossier", la sélection de sous titre, etc... vlc plante. Par contre en vidéo sa marche très bien smile

J'ai tester sur d'autre environnement, comme xcfe, et là vlc marche très bien. J'ai essayé d'autre style graphique, comme oxygen, bespin ou qtcurve, ou encore j'ai virer plusieurs fois les fichiers de configuration, rien y fait, le bug est toujours là !

#20 -1 »  Incompatibilité geforce8600M GT et ubuntu 10.10/11.04 ? » Le 13/02/2011, à 21:35

Xinox
Réponses : 0

Bonsoir,

J'ai un PC portable acer 5920G avec une nvidia 8600GT.

J'ai un problème chiant qui dure depuis quelques temps. Je tournais jusqu'à octobre sur ubuntu 10.04, sans problème particulier, avec le pilote nvidia. Tout marchait au poil.

Quand je suis passé sur ubuntu 10.10, j'ai eu une grosse incompatibilité. Quand je démarre, sur le livecd ou en dur, j'ai une résolution de merde, impossible à modifier (max 640x480...), en plus tout est lent, comme si j'étais sur le pilote mesa. Plymouth  est moche également. Cependant en redémarrant de nombreuses fois, au bout d'un temps plymouth est beau et arrivé sur le bureau, la résolution est la bonne (1280x800), et tout est "rapide". Sa semble être totalement aléatoire et des fois je doit redémarrer 10 fois avant que sa marche.
Autre truc bizarre, sur ubuntu 10.10 impossible d'installer le pilote nvidia. Je l'installe, fait bien attention à ce que le module soit bien compilé et fonctionnelle, je fait bien un sudo nvidia-xconfig avant de redémarrer... et sa marche pas. Je tombe directement sur console. Jamais réussis à lancer un serveur x avec le pilote nvidia.

J'ai tout essayer : plusieurs réinstallation, attendu les maj (on est mi février... depuis octobre !). J'ai switcher version 32 bit et 64 bit, installer plusieurs version du pilote nvidia, j'ai fait les majs à partir du ppa xorg-edgers ... rien n'y fait. J'ai aussi tenté cette après-midi de passer sur l'alpha de natty, exactement le même problème.

Du coup j'ai commencé à soupçonner un problème matériel. Or je suis repassé sur ubutnu 10.04. Pas de problème au premier démarrage (sur pilote libre donc), encore moins après les majs et l'installation du pilote nvidia.

Si vous avez une idée. J'attend vos retour avant d'aller informer les dev d'ubuntu...

Merci smile

#21 -1 »  Mes bugs avec kde » Le 26/11/2010, à 13:24

Xinox
Réponses : 13

Bonjour,

J'aime bien kde, je le préféré amplement à gnome. Seulement je n'ai pas souvenir de n'avoir jamais eu problème avec kde, toute version confondu, il a toujours quelques bugs sans importance mais chiants qui traînent et qui pourrissent l'expérience d'utilisation, ou alors de petits défauts approximatifs. Peut-être existe-il des solutions pour divers de ces problèmes :

La je suis sur maverick avec le dépôt kubuntu d'activé, donc la dernière version de 4.5. J'ai souvent des erreur de segmentation quand j'éteins kde, d'amarok, plasma ou kwin, obligeant du coup à fermer la fenêtre d'erreur quand je quitte. C'est chiant parce que je ne sais jamais quand sa va se produire, et par exemple si je programme une extinction quand je suis pas là, le pc du coup ne se fermera pas.

Dans le genre j'ai aussi un bug avec kwin qui s'obstine à me pourrir mon fond d'écran, en suspendant/réactivant les effets graphiques sa disparaît :

b6bb32cc7d1f81b1383678d28f43d1ec.png

J'ai aussi des problèmes de son désagréable avec amarok. Des fois le son saute. Certes j'ai pulseaudio, mais sa ne semble pas déconner quand j'utilise des applications qui ne passent pas par phonon, comme par exemple quod libet, ou un lecteur vidéo comme vlc ou smplayer.

Enfin j'ai le plasmoid réseau est totalement incohérent dans la gestion des connexions. Il m'affiche les connexions automatiques mais dans l'interface de gestion des connexions, plus rien n'apparaît. Des fois des connexions manuelles que j'ai créer apparaissent et disparaissent bizarrement.

J'ai d'autres bugs mais je n'ai pas vérifier si sa déconne toujours, comme sa arrivé des fois. Par exemple j'avait un bug avec le plasmoid d'indicateur de message : quand kopete se réduisais dans ce plasmoid, après il ne voulait plus se relancer si je cliquais sur son icone dans le plasmoid. Du coup c'étais la merde même pour le fermer. Mais a l'aire résolu.

Edit : à oui j'oubliez, un truc bizarre : impossible de lire avec amarok les fichiers flac que j'ai fait à partir de dvd audio en 5.1. Sa me fait un brouhaha, alors que sa passe avec vlc, mplayer etc...

Merci.

#22 Re : -1 »  Mes bugs avec kde » Le 12/12/2010, à 01:25

Xinox
Réponses : 13

Oui moi aussi, d'ailleurs ce qui marrant c'est que je pensais que ces erreurs de segmentation allé finir par partir avec les mises à jours... ben non. Chose plus troublante, des bugs qui disparaissent avec les mises à jours... et réapparaissent avec d'autres maj.

Tien je donne quelques exemples :
Le plasmoid qui contient kopete des fois se met à déconner : je clique sur kopete quand il est réduit et rien ne viens. C'étais partit et sa viens de revenir.
Dans amarok, si je clique sur "affiché la pochette" de l'album en court, souvent sa provoque un problème : je ne peut plus recliquer sur l'image après, et plus aucun menu dans amarok ne s'ouvre.
Toujours l'arrière bizarre que je cite en début de post, l'arrière plan du bureau avec un carré bizarre : les mises à jours l'ont fait disparaître, elle l'ont aussi fait réapparaître ! En faite les mises jours sont faites par un magicien...

A oui un bug chiant que j'avais oublier de cité avant : kwin est notoirement incompatible avec les interfaces de vlc et smplayer. Pour smplayer, quand je suis en mode plein écran, impossible d'avoir le menu en bas qui apparait. Si j'inciste sa fait planter smplayer. Sans parler des clignotement de l'image si je bouge la souris. Pour vlc le menu quand je suis en plein écran était lui très moche... jusqu'aux majs d'aujourd'hui lol  Pourvu que sa dure smile

A oui je fini avec ma salve de bug avec dolphin. Celui-ci n'est pas un gestionnaire de fichier très robuste et vif hélas. Par exemple l'autre jour j'ai décompressé un fichier avec des caractéres non prit en charge, qui sont apparut avec une sorte de point d'interrogation. Si je clique pour ouvrir le fichier, si je veut le renommer ou simplement l'effacer, dolphin me dit que le fichier n'existe pas. Il m'est toutefois arrivé d'avoir ce genre de fichier dans la corbeille, et jamais dolphin ne veut le supprimer... du coup je suis obligé de passé par PCmanfm ou thunar, qui eux le font très bien.

#23 Re : -1 »  Direct3D 10/11 sont maintenant nativement implementé dans Linux! » Le 26/09/2010, à 16:45

Xinox
Réponses : 39
Xinox a écrit :

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, quand vous dites qu'il ne faut pas considérer microsoft comme "l'ennemi". Dans le cas de l'industrie de l'informatique, linux souffre d'un fait simple : on manque globalement de ressources, et surtout de cohérence.  Et microsoft nous l’empêche de se développé par son omniprésence.

Se focaliser sur Microsoft, c'est oublier qu'il n'est pas seul et que le problème n'est pas que ceux-la existent, mais que certaines pratiques aliénantes pour l'utilisateur sont très répandues.

Tout à fait, mais microsoft reste malgré tout l'entreprise dominante qui étouffe totalement linux.

personne n'a jusqu'à présent tenté de faire du linux vraiment "grand publique", avant canonical au final.

Mandriva a commencé sa carrière sous le nom de Mandrake : la distribution Mandrake Linux a été publiée la première fois en 1998, avec pour objectif de réaliser une distribution grand-public. Même si je trouve que le produit est moins bien fini que Ubuntu (qui d'ailleurs souffre de problèmes de stabilité), il y est globalement parvenu. Ce serait bien de ne pas jeter aux orties une entreprise française innovatrice.

   De même, Debian, quant bien même une distribution relativement technique, ne visait pas un public industriel. D'ailleurs, le fait que Ian MURDOCK ait utilisé le nom de sa femme, Debra, pour obtenir le nom de la distribution n'est pas anodin.

Dans le cas de mandrake, c'est vrai, mais la distribution n'a jamais percé, surtout que la société derrière n'a jamais eu un mode de développement très ouvert et transparent, et encore moins pratique pour l'utilisateur lambda. Ce n'est que récemment que mandriva a fait des efforts pour collé aux principes d'ubuntu. Je pense au principe du site internet avec wiki, forum, planet etc...

Quand à debian, j'ai beau cherché, sa n'a rien de grand publique. D'ailleurs, c'est plus axé "universitaire", comme système.

C'est là que fait le parallèle avec le sujet, linux n'étant pas assez soutenu dans l'univers grand publique, le coté graphique a été mis à l'écart depuis des lustres, car après tout, pour tourné sur un serveur, un ordi pro ou un smartphone, on se fous un peux de la 3D...

Je ne veux pas jouer le vieux routard, mais voilà treize ans que j'utilise des distributions GNU/Linux. Je fais de la modélisation, ce qui passe par une phase de visualisation en 3D : je n'ai jamais eu à changer de système pour pouvoir visualiser mes résultats. Avant la modélisation, il y a souvent une phase de CAO. Je ne la réalise pas, mais ceux qui le font et avec qui je collabore effectuent généralement leurs tâches de CAO sur des plate-formes GNU/Linux.

Peut-être aussi que ton application de CAO n'a pas les mêmes besoins en 3d que les derniers jeux...

Non, on ne « s'en fout » pas de la 3D. Par contre, il est vrai que le besoin est plus d'assurer la pérennité des codes que d'utiliser telle ressource cachée de telle carte graphique, d'où le choix d'un OpenGL qui évolue, mais en gardant sa cohérence initiale. Ce qui est vrai aussi, c'est qu'il n'est pas question d'abandonner les applications industrielles au profit des jeux : tant mieux s'il y a des jeux fonctionnant sous Linux, mais il n'est pas question d'abonner ou de moins bien réaliser ce qui se fait déjà très bien. Ce serait de toute façon une erreur extrêmement grossière.

Non, ce que je voulait dire, c'est que les principaux contributeurs au noyau n'ont pas aussi d'interet à mettre de l'argent dans le développement du coté graphique, car ces entreprises là s'en foutent d'avoir opengl3 d'implanter et performant, si l'utilisation qu'ils ont de linux se limite à vendre des serveurs ou des postes de travail pour entreprise, ou encore des bases de données.

Je ne suis pas un spécialiste, mais j'ai lu pas mal de truc : le dev du noyau voit des milliers de personnes participé à travers le monde (presque 7000 personnes par versions il semble). Mais au niveau de mesa, y'a beaucoup moins de monde à ce que j'ai pu voir (une poignée de dev), et mesa est ce qui est le moins fonctionnel dans l'univers linux : ne prend en charge qu'opengl2, obsolète depuis des années, et avec des performances très moyennes. Tous les espoirs sont portés sur gallium, et bêtement on se met à développé des pilotes pour gallium et pour mesa classique, soit du temps gaspillé pour rien.

On parle de directx comme étant plus pratique, les arguments qui reviennent sont souvent que sa fait tout, le son (avec plein de joli effet), la 3d, gestion des périphériques. Sur linux on a bien l'équivalent avec openal pour le son dans les jeux, et les périphériques sont bien géré. Reste la 3d...

Déjà si on avait une implantation solide de direct3d, sa pourrait permettre de porté les jeux et permettre plus d'engouement pour linux en desktop

Je suis désolé, mais je vois une grosse incohérence : d'un côté, tu dis que Microsoft est l'ennemi, de l'autre tu veux le renforcer en faisant en sorte que leur technologie fermée soit intégralement disponible dans les systèmes libres. De plus, tu dis que d'un côté il y a un manque de cohérence et une dispersion des ressources, de l'autre tu préconises de se lancer dans Direct 3D, alors que le projet Gallium est proche du but et qu'il est effectivement très prometteur…

Sa dépend de la façon dont on le voit. Ici il s'agit d'une implantation libre d'une technologie propriétaire, dont le but est d'assuré une compatibilité. Si on replace sa dans une guerre linux/windows, alors d'avoir d'implanter une technologie aussi importante est un point important pour linux, et sa devrait permettre de gagner des part de marché. C'est comme mono, sa a beau être une implantation d'une technologie microsoft moisi, il n’empêche que c'est souvent utilisé (surtout par gnome), et sa permet de porter des applications et de faite de gonfler le catalogue de logiciel linux.

Le fait est quil faut choisir sa priorité : soit on est là pour créer une alternative la plus solide à windows, quitte à faire quelques concession pour garder des part de marché, soit on se contente du tout libre uniquement controlé par le libre (par fondation et ainsi de suite). Cet derniére option est plus propre, mais peut priver linux d'une soirtie de l'ombre.

Pour en revenir à gallium, il n'y a pas d'incohérence, car gallium n'est pas la même chose que mesa dans un sens. C'est juste une nouvelle architecture pour développer des pilotes qui communiquent ensuite à des state tracker (si j'ai bien comprit), et de fait il faut créer toute sorte de state tracker pour augmenter la compatibilité avec nombre d'api. Actuellement les state tracker ne sont pas encore très développé, l'opengl3 on en est encore loin... donc gallium a beau être prometteur, c'est encore loin d'être finalisé... Donc oui sa promet des choses, mais pas pour tout de suite ! Quand à mesa, l'implantation d'opengl est totalement obsolète et pas très performante.

D'autant que, comme il l'a déjà été signalé, en dehors de Microsoft Windows, c'est-à-dire sur la grande majorité des plateformes de jeux, la technologie utilisée est OpenGL : encore une fois, ce serait bien d'arrêter de se focaliser sur Microsoft. D'autant que les jeux comme Unreal Turnament ont prouvé que le portage d'un jeu sous Linux n'est pas vraiment un problème technique. Le fond du problème, c'est que les éditeurs ne voient pas comment gagner de l'argent avec des jeux sous GNU/Linux.

Parce que c'est le serpent qui se mort la queue. Actuellement le coté graphique libre de linux est franchement à la traîne, donc comment veut-tu porté des jeux dans ce cas ? Surtout si les devs doivent en plus porté leur moteur en opengl, car maintenant direct3d est en train de devenir le plus utilisé dans le jeux vidéo.
Le problème c'est que pour que la situation évolue, il faudrait une entreprise qui voit un profit potentiel à combler cet lacune de linux, un mécène en somme, et seul une entreprise ayant la volonté de faire du linux "grand publique" peut le faire. Ces entreprises existent, mais elle n'ont pas les ressources. Canonical par exemple ne peut pas engagé la même quantité de dev que microsoft a fait avec directx.

En lisant phoronix, on apprend que le coté graphique est développé par les gas de tungsten graphic, racheté par vmware, ainsi que quelques devs d'intel, de novell et de red hat. Mais la masse de dev n'est pas énorme.

et du coup permettre plus d'investissements pour une meilleur prise en charge du graphique en général, car la 3d et les jeux sont vraiment un point clé.

Globalement, le raisonnement fonctionne en termes de parts de marchés. Cependant, ce n'est pas totalement pertinent dans le monde des logiciels libres : si les parts de marchés étaient si essentielles, GNU n'existerait plus depuis longtemps.

Sa dépend en grande partit qui il y a derrière. GNU c'est développé par une bande de barbu, et pour eux GNU leur suffit. D'ailleurs GNU est si je me souviens bien, beaucoup développé par une réseau d'université.

Cela dit, il y a en effet un effort à produire sur les pilotes graphiques et sur la couche graphique. Mais prétendre que Microsoft est l'ennemi d'un côté, de l'autre le renforcer en utilisant massivement sa technologie (ce qui est un mauvais choix à long terme) n'aidera pas.

Comprend moi bien : je n'aime pas les technologies microsoft. Je déteste mono et et directx, seulement ce genre d'initiative est une aubaine pour la popularité de linux...

Le risque à terme est en effet que microsoft se débrouille pour fermer encore plus son api, ou de faire en sorte que l'implantation linux soit toujours à la traine. Seulement, microsoft n'a pas intérêt à rendre son api incompréhensible, encore moins de la fermer totalement, car plus personne ne l'utiliserait. Et opengl sera toujours là de toute manière, et tournera mieux (normalement) que direct3d, donc je pense qu'il faut pas trop s'en faire, surtout que cet implantation est totalement libre.

#24 Re : -1 »  Direct3D 10/11 sont maintenant nativement implementé dans Linux! » Le 26/09/2010, à 21:44

Xinox
Réponses : 39

Justement, c'est ce que je te disais : contrairement à ce que tu prétends, ces entreprises ne s'intéressent pas qu'aux serveurs. Ils ont aussi intérêt à avoir une couche graphique. Ce qui est vrai, en revanche, c'est qu'ils ne s'intéressent pas aux jeux vidéos.

Jeux-video ou autre, quel importance ? Un jeu video est une application 3d comme une autre.

Et je n'ai pas souvenir de voir des entreprises comme ibm, oracle, hp et autre, qui participent au noyau linux, faire partis du dev de mesa.

Cette guerre n'existe pas, ce n'est pas du tout ce sur quoi s'est construit Linux (j'y reviens).

Pas construit certes, mais c'est tout du moins l'objectif actuel, d'ubuntu notamment (rien que Bug 1), et le monde linux aimerais bien sortir de l'ombre de windows, mais je vais y revenir.

Surtout, cela permettra aux éditeurs de ne pas faire le moindre effort pour porter leurs jeux sous GNU/Linux, vu que ça fonctionnera quand même.

C'est le but !

D'autres systèmes – propriétaires ceux-là, donc pour lesquels les parts de marchés étaient importantes – ont joué la carte de la compatibilité avec les systèmes Microsoft : à chaque fois, ils ont disparu. C'est vrai que l'on peut se demander pourquoi allez voir ailleurs pour faire exactement pareil. La compatibilité est utile, mais ce n'est pas ça qui assure un quelconque succès.

C'est vrai, la compatibilité ne garantit rien, mais sa serait de l'hyporcrisie que de reconnaître que sa n'améliore pas les chances de succès. big_smile

Encore une fois, les parts de marchés ne sont pas un élément très pertinent lorsqu'il s'agit des logiciels libres.

Au contraire sa l'est toujours. Car c'est comme tout : part de marché = tune = recherche et dev. Tu vas pas me dire que si firefox ou openoffice n'était pas utilisé, ces projets n'auraient pas coulés depuis longtemps ! Ou n'auraient pas le niveau de perfectionnement actuel !


Pour en revenir à a guerre windows/linux. Oui je suis désolé, mais windows écrase linux, et c'est pas pourtant les exemples qui manquent :

- Pas de jeux sur linux, si linux aurait une meilleur part de marché, sa ne serait pas le cas.
- Nombre d'applications sont multi-plateforme mais moisi sur linux. Soit car ils sont eux-même porté à la vas-vite ou sans optimisation, firefox est un bonne exemple avec son interface ou ses performances, soit car la base est moisi sur linux, les applis java sont un bon exemple (j'ai jamais vu une appli java qui marchait au poil sur linux).
- L'état général de la pile graphique : mesa offre un open gl obsolète et peut performant, les pilotes libres vont du "pas mal mais incomplets" à l'embryonnaire. Mêmes les pilotes proprios sont largement au dessous de leurs homologues windows.
- Le nombre d'application. On a beau dire et beau faire, il y a moins d'applications sur linux. Je galère ainsi souvent à trouver des trucs équivalent et de qualité pour une tache très spécifique. Après dit-toi que sa ne t'arrive peut-être pas à toi, vu que tu dis ne jamais avoir eu besoin de windows, mais ton cas n'est pas une généralité. Les alternatives existent... le plus souvent, mais pas tout le temps !
- Le matos ! quand il est prit en charge (le plus souvent heureusement !) c'est parfait, rien à faire en plus, mais quand ce n'est pas le cas...
- Le manque de test des applications, sa rejoint les précédents points. Je ne pense pas avoir vu un jour une distribution dans bug. J'ai beau cherché. La je reviens du dernier opensuse, j'ai eu des bugs à répétition avec kwin de kde4 ou des problèmes de montage de partition, fedora n'a jamais voulu se lancer correctement sur mon pc, quand à ubuntu c'est assez stable, mais jamais parfait...
- Si guerre il n'y a pas, quel intérêt d'avoir développer wine ou mono ?

A mon avis, avec 50% de part de marché, les système linux n'auraient rien à voir avec ce que c'est actuellement, en terme de stabilité, performance et choix logiciels. Après je me trompe peut-être...

Encore une fois, plusieurs jeux ont montré que le problème n'est pas technique.

   Disons le autrement : la couche graphique actuelle, quelques soient par ailleurs ses défauts et manquements réels, est parfaitement capable de supporter des jeux de qualités. De plus, avec OpenAL, SDL et OpenGL, il existe des fondements portables pour pouvoir réaliser des jeux.

Il est en partit technique, car ni les pilotes libres ni mesa n'est capable de supporter des jeux, et sdl n'a pas le degré de perfectionnement de directx.

Le problème est ailleurs : la question que ce posent les développeurs de jeux est « comment vais-je gagner de l'argent en portant tel jeu sur tel plateforme ? »

   On peut arguer que ce sont des profiteurs, mais on peut aussi faire remarquer judicieusement que ceux qui passent leurs journées à créer des jeux vidéos ont aussi besoin de manger pour vivre. Or, le modèle économique des logiciels libres consiste à faire payer non pas le produit, mais le service. À part pour les jeux en réseaux, cela ne peut pas s'appliquer au jeu vidéo.  À ce niveau, l'arrivée des AppImages pourrait avoir beaucoup plus d'effet pour le portage de jeux sous GNU/Linux que l'implémentation de Direct 3D.

   Comme l'a fait remarquer Aisyk, un jeu comme Torchlight utilise le moteur Ogre, de sorte qu'il eût suffit d'une recompilation pour le porter sous GNU/Linux. Pourtant, ça n'a pas été fait, alors que les développeurs n'hésitent jamais à réaliser une version un peu moins gourmande pour les plateformes moins performantes (comme quoi le problème n'est ni technique ni dû à un manque de compatibilité).

La non seulement tu confond deux choses, mais en plus tu me donnes des arguments !

Si les devs ne veulent pas portés leurs jeux, c'est car linux est complètement étouffé par windows. Quel intérêt de porter un jeux pour un pourcentage infime d'utilisateurs ?
Tu prend l'exemple du modèle économique, mais en quoi il est interdit d'autoriser du propriétaire sur linux ? Ce n'est parce que le système est libre que toutes les applications doivent l'être ! D'ailleurs certains n'hésitent pas à le faire, world of goo est un exemple. De plus, rien n’empêche de faire payer un logiciel libre, car on fait souvent cet amalgame !