Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Equivalent ubuntu de Dreamweaver » Le 05/05/2009, à 09:01

zecreator
Réponses : 22

Sincèrement, je n'ai pas trouvé d'équivalent de Dreamweaver et Fireworks sous Ubuntu. D'un point de vue ergonomique j'attend.

Quand on a touché pendant des années à ces 2 outils, difficile de trouver les autres aussi performants.

J'ai donc installé ma licence Studio MX sous Ubuntu et la lance avec Wine, ça fonctionne impéccable, même avec ma petite bécane (cpu 1,5 Mhz, 256 Mo de RAM).

Un jour peut-être que des sociétés de développement investiront avec intérêt sur des OS comme Ubuntu, et nous fourniront des outils plus flexibles. En attendant...

Zecreator.

#1 -1 »  Quel salaire demandé ? » Le 01/10/2009, à 15:30

zecreator
Réponses : 19

Bonjour,

Je postule pour un poste d'intégrateur HTML "Confirmé" sur Paris. J'ai 9 ans d'expérience dans le domaine du dev web, j'ai un DUT et un BTS IG.

un CDI - 35h...

Quel tranche de salaire demanderiez-vous ?

Merci.

#2 -1 »  Clavier + Bureau à distance (version 32.1456.8 RC 4) » Le 03/03/2009, à 23:19

zecreator
Réponses : 1

Bon, je pense que le problème a déjà été rencontré, mais pas la solution, sans doute ! Je prend à distance mon PC de bureau, sous Ubuntu 8.10, depuis mon portable, lui aussi sous 8.10.

J'ai un clavier USB Azerty sur mon portable et un clavier sans fil (Azerty aussi) sur mon PC de bureau. Sur chaque machine tout fonctionne, sauf en contrôle à distance, où certains caractères ne passe pas (Alt Gr + 4) pour faire l'accolade, ben rien !

Pour info, même configuration de langue des 2 cotés pour le clavier (France autre).

Une idée ?

Merci.

Zecreator

#3 Re : -1 »  Du swf : devinez chez qui ? » Le 25/05/2009, à 16:41

zecreator
Réponses : 232

La vache,

6 pages de discussions, et j'ai toujours rien compris au sujet ! Il semblerait qu'au départ il y ait un problème avec le .swf, mais ça fini par dériver sur Office ???

Bref, je pense qu'il doit y avoir un intérêt à cette discussion, sans doute, mais laquelle ?

Zecreator.

#4 -1 »  Recommandations w3c et IE » Le 16/05/2009, à 10:27

zecreator
Réponses : 8

MARRE DE CETTE HISTOIRE D'INCOMPATIBILITE !

Je m'efforce de produire du code validé par le w3c (XHTML et CSS) et sous Mozilla Firefox, mon site fonctionne nickel. Mais voilà que sous IE, ma page est mal affichée (le CSS semble ne pas être pris totalement) et le chargement de mes données bloque (l'écran reste en chargement).

Bref, je ne sais pas qui a tord ou qui a raison, mais dans un domaine où on demande aux développeurs de produire du code dans des délais courts, ce type de problème ne devrait plus subsister.

Alors bien entendu, on va me rediriger vers des Frameworks de développement, qui peuvent rêgler ce problème. mais bon, la majorité sont des usines à gaz, généralement une panoplie de code infectes même pas validables par le w3c (qui est tout de même là pour garantir qu'un site est correctement codé selon les recommandations du web).

Et comme IE reste le navigateur le plus utilisé, on a pas le choix que de faire fonctionner ses appli web dessus. Raaaage !

Bref, un coup de gueule car franchement c'est décourageant de faire un site, qui plante juste parce qu'on utilise un code que le navigateur ne respecte pas.

Pour les curieux : www.baptiste-bideaux.com

Arg !

#5 Re : -1 »  Recommandations w3c et IE » Le 16/05/2009, à 10:52

zecreator
Réponses : 8
w@$p a écrit :

Pub en vue yikes

Merci de plomber le sujet ! Et je vois pas où tu vois de la pub ! C'est juste un site qui parle de moi ! Enfin bref, y a toujours des paranos...

Pis, si c'est mon lien qui te dérange, commence par enlever le tien dans ta signature. Toc !

#6 Re : -1 »  Recommandations w3c et IE » Le 16/05/2009, à 12:18

zecreator
Réponses : 8
UbunAdict a écrit :

He man, c'est plaisant ce que tu as fait mais si je peux me permettre sans vexer, tu n'as pour l'instant pas beaucoup de choses à l'intérieur de ce site.
Cette mise en forme a du te donner du travail sans aucun doute, as-tu essayé JOOMLA ?

Perso, j'ai commencé avec Quanta+, j'ai fait des choses pas mal mais qui ne fonctionnaient que sous firefox, bon, soit tu informes tes lecteurs de la chose, soit comme moi tu migres vers Joomla par exemple. cool

Merci pour tes remarques. Toutes les rubriques ne sont pas encore en place, j'y travaille encore.

J'ai pas voulu passer par des frameworks de type dojo par exemple, ou par des CMS de type Joomla car mon site doit présenter mes compétences en matière de développement web, et donc ma capacité à produire de A à Z du code que pourraient proposer ces outils. Autre souci de ces outils, le code produit n'est pas valider par le w3c. C'est mal !

En ce qui concerne mon lien, ce n'est pas le premier sujet qui propose des liens dans le message. Quand on propose des liens vers des sources placés sur des sites de dev pro, on n'en fait pas tout un patacaisse. Mais bon, il doit sûrement y avoir une différence que je ne comprend pas...

Mon site n'est pas commercial, il s'agit pour moi d'avoir un "book" web pour trouver un job. Si la communauté est contre ça, c'est dommage.

Maintenant, je ne suis pas forcément d'accord avec cette idée comme quoi on est sur une communauté Ubuntu, donc on ne trouve personne qui développe dans des environnements Microsoft. Faut vivre sur Mars pour échapper aux outils Windows. C'est même d'ailleurs tellement difficile de s'en passer que l'on à inventer Wine pour pouvoir les utiliser sous Ubuntu. C'est dire que j'ai tout de même une petite chance de tomber sur au moins un guy qui va lancer mon site sous IE.

Et encore un fois, je cherche juste une aide pour mon problème d'affichage de site sous IE, pas à vous vendre qqchose.

#7 Re : -1 »  Recommandations w3c et IE » Le 16/05/2009, à 13:22

zecreator
Réponses : 8
daemon666 a écrit :
<frameset rows="100%">
<frame src="http://srvaxial.dynalias.net/datas/site" title="Le site de Baptiste Bideaux" frameborder="0" noresize="noresize"/>
<noframes>
<body>
<h1>Le site de Baptiste Bideaux</h1>
<p><a href="http://srvaxial.dynalias.net/datas/site">http://baptiste-bideaux.com/</a></p>
</body>
</noframes>
</frameset>

Déjà n'utilise pas de frame "c'est le mal" !
Le seul défaut qu'il y a, tout ie confondu, ce sont tes images d'en haut qui dépassent et le texte en bas qui est plus grand.
Si tu veux un site compatible IE, je te conseille les commentaires conditionnels et un correctif css pour ie (n'utilise pas de hack css).
Je compatie à ta douleur, au travail je doit faire un site compatible IE6 :-°

Arf! C'est mon fournisseur de nom de domaine qui encapsule ma redirection dans ce jeu de frames. T'as raison, "c'est mal" . M'en vais régler cela.

Pour le CSS, je ne dirai qu'une chose : "Con de IE. Il peut pas faire comme les autres ?"

#8 -1 »  Départ négocié... » Le 20/04/2009, à 19:06

zecreator
Réponses : 39

Bonjour,

J'ai eu la désagréable surprise d'apprendre ce matin le remaniement du service de développement informatique de ma boite, et la nécessité d'éliminer certains postes (dont le mien).

Donc, je vais me retrouver rapidement sans emploi.

L'autre nouvelle est que mon futur-ex-patron ne désire pas mettre en place un plan de licenciement économique, mais plutôt négocier des départs volontaires.

Je suis dans cette boite depuis 2 ans, j'ai 35 ans, 2 enfants et une femme sans emploi (et en fin de droits ASSEDIC). Donc, je me dis que négocié un départ (donc rompre de moi-meme mon contrat de travail), n'est pas forcément une bonne idée, si je désire avoir la garantie de percevoir des allocations de chomage.

Quels sont les conseils à me donner, les pièges qu'il faut éviter et que pensez-vous de cette situation ?

Merci de votre aide.

Zecreator

#9 Re : -1 »  Départ négocié... » Le 20/04/2009, à 19:28

zecreator
Réponses : 39
xabilon a écrit :

Salut

Contacte le délégué syndical.

Pas de syndicat ici. C'est une petite PME qui a toujours fait en sorte de ne jamais dépasser 49 salariés. Juste une association du personnel, pour les billets de ciné, l'arbre de Noel... La représentation du personnel ne fait pas partie de la culture de cette entreprise qui compte énormément sur le "confiance" et les "valeurs" de chaque collaborateur.

Zecreator.

#10 Re : -1 »  Départ négocié... » Le 24/04/2009, à 18:11

zecreator
Réponses : 39

Suite de mon aventure :

Le lendemain de mon premier entretien, je reviens avec en mains, un compte rendu de ce qui avait été dit la veille, afin de bien mettre au clair que je ne suis pas en cause (par un manque de compétences ou par une faute) de cette situation.

Le DG n'a meme pas voulu le lire, et me dit : "Je nie tout ce qui est là-dedans. Il ne s'agissait que d'un entretien informel, je nierai tout en bloc de ce qui est là-dedans."

Ok... Sur ce, je lui signifie que d'après la situation, il s'agit pour moi d'un licenciement économique et rien d'autre. C'est la seule direction à prendre pour moi.

Il me met un peu la pression, car il veut éviter cette situation : "Je n'aurais pas choisi cela à votre place. C'est un mauvais choix. Surtout que j'étais prêt à vous proposer une allonge si vous partiez...". Bref, je tourne court à la négociation et lui repète mon souhait d'un licenciement économique. Il essaye encore quelques pressions, mais je ne laisse pas tomber.

En fin d'entretien, je tente tout de même de placer ma grille des heures supplémentaires qui ne m'ont pas été payées. Réponse : "je prend ça pour une plaisanterie. A ce moment, je peux aussi compter les bugs et les retards de développement. Non, n'avancer surtout pas sur ce terrain avec moi, je serai sans pitié. Avec moi, il ne fait pas dépasser les lignes blanches.".

2 jours plus tard, je reçois en recommandé, la date de mon entretien "dans l'éventualité" d'un licenciement économique.

Bref, suite au prochaine épisode.

Zecreator

#11 Re : -1 »  Départ négocié... » Le 24/04/2009, à 19:42

zecreator
Réponses : 39

Merci Xarkam,

Je ne baisserai pas les bras. Il s'agit pour moi de partir de façon digne, sans avoir le sentiment de mettre fais avoir.

Mais, j'angoisse un peu à l'idée de cet entretien, car je suis seul face à une équipe directoire qui s'y connait plus que moi en Droit du Travail, et j'ai peur qu'il me sorte un lapin du chapeau.

Surtout que ma boite a été rachetée il y a quelques années par un groupe Parisien, coté en Bourse, qui fait du bénéfice même pendant la crise... Donc, je me demande, si tout cela est vraiment très légal...

Zecreator

#12 Re : -1 »  Départ négocié... » Le 25/04/2009, à 15:59

zecreator
Réponses : 39

Merci Xarkam,

je savais qu'en postant mon problème sur ce forum, je pouvais compter sur la solidarité de la communauté. Merci à tous ceux qui me soutiennent dans cette période difficile, et me conseillent.

Je vais donc pouvoir quitter mes fonctions serein, en me disant que cela n'est pas de ma faute, je n'ai rien à me repprocher. Merci à la communauté Ubuntu, encore une fois.

Je ne manquerai pas de vous faire part de la suite, en souhaitant que cela soit une expérience pour d'autres.

Merci encore pour votre soutient à tous, et vive le monde libre !

Zecreator.

#13 Re : -1 »  Départ négocié... » Le 13/05/2009, à 10:04

zecreator
Réponses : 39

Suite de mon aventure.

J'ai donc eu mon entretien préalable de licenciement. J'ai été accompagné d'un conseiller que j'ai trouvé sur la liste établie par la préfecture. Un ancien contrôleur du travail, qui à écrit pas mal de bouquins sur le sujet, et donne des cours de Droit du travail à l'université. Un mec comme ça, ça rassure tout de suite.

L'employeur a été étonné de ma démarche. Il ne s'attendait pas à ce que je sois accompagné : "Si je commence à accepter ce genre de chose, c'est la porte ouverte aux CGTistes !" qu'il a dit.

Mais bon, il n'avait pas le choix. Donc, l'entretien se passe plutôt bien, je ne dit pas grand-chose et mon conseiller note tout. On me signifie les causes de ce licenciement économique, on me propose une liste de postes internes (qui sont totalement à l'ouest de ce que je fais), et la Convention de Reclassement Personnalisée (CRP).

J'ai adoptée la CRP, qui est avantageuse pour moi, puisque j'ai 2 ans d'ancienneté dans la boite, et donc je pourrait profiter de 80% de mon salaire pendant 8 mois, 70% pendant 4 mois.

Entre temps, les heures supp' qu'on ne voulait pas me payer ont été transformées en RTT (9 jours), que j'ai accepté et posé immédiatement en accord avec mon chef de service.

J'attend donc ma lettre de licenciement.

Zecreator

#14 -1 »  [résolu] JSON, java et Javascript » Le 08/04/2009, à 19:11

zecreator
Réponses : 1

Bonjour,

J'ai un problème de structure JSON (produit par java), sous javascript (fonction eval). Il semblerait que les label soient incorrects.

Code java qui génère le JSON :

    XStream xstream = new XStream(new JsonHierarchicalStreamDriver());
    xstream.setMode(XStream.NO_REFERENCES);
    StringBuffer sb = new StringBuffer();
    sb.append(xstream.toXML(o));
    String json = sb.toString();

Le résultat :

{"java.lang.Exception": {  "stackTrace": [    {"com.xxxxxx.xxxxx.web.server.classes.HttpClientRequestParser.managerRequest(HttpClientRequestParser.java:74)"},    {"com.xxxxxx.xxxxx.web.server.classes.HttpClientRequestParser.parseRequest(HttpClientRequestParser.java:51)"},    {"com.xxxxxx.xxxxx.web.server.classes.core.ServerThread.run(ServerThread.java:75)"},    {"java.lang.Thread.run(Thread.java:534)"}  ]}}

Le javascript qui reconstruit l'objet depuis le JSON :

		try{
			var str = arg_json_object;
			var object = new Object();
			object = eval(str);
			return object;
		}catch(arg_exception){
			alert(arg_exception);
			return null;
		}

Résultat : une erreur Javascript : Incorrect label

J'imagine que cela vient de Java qui donne les noms de classes avec leurs packages dans le JSON. Donc, les labels contiennent des "." et Javascript rale.

Avez-vous une idée ?

Merci

#15 Re : -1 »  [résolu] JSON, java et Javascript » Le 10/04/2009, à 07:54

zecreator
Réponses : 1

Bon,

Je ne sais pas si cela vient de la lib XStream, mais en passant par la lib org.json.JSONObject, c'est bon. Plus de soucis de label.

A vérifier.

Zecreator

#16 Re : -1 »  Le Flash c'est mal.... » Le 27/02/2009, à 11:20

zecreator
Réponses : 251

Flash est une technologie très implantée sur le web et sur la technologie mobile depuis pas mal d'années. Elle a permit au web de s'améliorer visuellement et de sortir de son aspect texte/image/lien.

Avec Flash, les sites sont devenus vivants, attrayants. Et comme pour tout ce qui apporte "un plus", on en abuse. Difficile aujourd'hui de ne pas tomber sur une anim Flash en navigant sur Internet. Flash fait partie de la culture web. Difficile de faire sans.

Vouloir faire du simili flash, sans Flash, c'est possible, mais avec un minimum de maîtrise des différentes technologie du libre.

Sans parler de SVG, tu peux faire des animations en javascript si tu veux... C'est possible.

Encore mieux, si tu veux faire du Flash sans l'éditeur Flash, on peut passer par Open Lazlo (serveur Flash), qui génère une animation Flash à la demande (plutôt orienté interface utilisateur). Pareil en java, il existe des API free (JSwiff par exemple), qui permettent de créer des animation Flash par le code.

Mais pour faire du Flash, rien de mieux que Flash lui-même.

Zecreator

#17 Re : -1 »  cherche un IDE digne de 2009 » Le 24/02/2009, à 11:05

zecreator
Réponses : 43

Pour mettre mon grain de sel :

Je suis assez d'accord avec kevlar. En production, le développeur doit pouvoir compter sur l'IDE pour auto-générer les fichiers back nécessaires au projet (config, make et autres properties), et pouvoir uniquement se concentrer sur le développement de l'application.

Sinon, à quoi cela servirait d'avoir un IDE ? Autant coder bêtement sous gedit et faire la compile sous terminal.

JBuilder par exemple, le fait. Il faut paramétrer son projet, indiquer les libs à utiliser et c'est tout. Le reste est généré par l'IDE. C'est bien pratique pour le développeur.

Bien que cela ne dispense pas le développeur de maîtriser les fichiers de configuration de son projet, et d'en avoir la maîtrise afin, éventuellement de pouvoir apporter des optimisations (pour la compilation par exemple).

Coté dev perso en Java, j'ai utilisé Eclipse et Netbeans. Mais ces 2 IDE demandaient trop de resources système et un bon cpu. Mon brave portable 1,5 Mhz avec 512 Mo de RAM, c'était impossible de coder avec.

Donc, je me suis tourné vers Geany, IDE simpliste, peu gourmand en ressources. Mais il n'y a pas d'auto-complétion ni de débogueur sous Geany, habitudes qu'il faut s'habituer à perdre.

Autre souci rencontré (mais est-ce vraiment un souci), je dois faire la compilation de mon code à la main. Ceci dit, pas de problème, je me suis fais un script .sh pour ça, que je lance dans le terminal depuis Geany. Cela me rappelle l'époque où je faisais du DJGPP sous MSDOS smile .

C'est pas très productif, ni trop fiable comme système de développement, mais bon, sur des petits projets ça va.

Zecreator.

#18 Re : -1 »  cherche un IDE digne de 2009 » Le 24/02/2009, à 21:07

zecreator
Réponses : 43

Emacs, merci, mais non merci. J'ai vraiment beaucoup de mal avec son interface. Je ne me sens pas à l'aise de développé avec cet outil, meme si je suis persuadé qu'il a de très bonnes qualités (sinon, il ne serait pas aussi populaire auprès des développeurs).

Mais vraiment, je ne trouve pas mes repères à travers tout ces menus, je le trouve trop "exotique" par rapport aux autres éditeurs existants. Mais je ne remet pas en question ses qualités.

Le Farfadet Spatial => A 10 ans tu codais deja en 3D ? Moi je jouais aux Big Jim et aux Musclor. C'est plus tard vers 14 ans que j'ai commencé à coder (haaa ce bon vieil Amstrad CPC).

La programmation sur le tas, ou l'auto-formation est une bonne chose, vos acquis mettent en valeur votre curiosité. Vous avez l'esprit investigatif, et ça c'est un bon point. Cependant, cela a aussi son inconvénient : on n'apprend que ce qui nous intéresse, et on passe à coté de formalismes et de processus rasoirs peuvant etre aussi essentiels à la maitrise. Et souvent, ce type "d'apprentissage" montre ses limites face à des personnes ayant une formation plus complete et mieux suivie.

Zecreator.

#19 Re : -1 »  cherche un IDE digne de 2009 » Le 26/02/2009, à 09:00

zecreator
Réponses : 43
Link31 a écrit :
zecreator a écrit :

Emacs, merci, mais non merci. J'ai vraiment beaucoup de mal avec son interface. Je ne me sens pas à l'aise de développé avec cet outil, meme si je suis persuadé qu'il a de très bonnes qualités (sinon, il ne serait pas aussi populaire auprès des développeurs).

Mais vraiment, je ne trouve pas mes repères à travers tout ces menus, je le trouve trop "exotique" par rapport aux autres éditeurs existants. Mais je ne remet pas en question ses qualités.

Pour les menus, je les trouve aussi assez mal agencés. De toute façon, un bon utilisateur d'Emacs a vite fait de les désactiver (ainsi que la barre d'outils, particulièrement inutile).

zecreator a écrit :

La programmation sur le tas, ou l'auto-formation est une bonne chose, vos acquis mettent en valeur votre curiosité. Vous avez l'esprit investigatif, et ça c'est un bon point. Cependant, cela a aussi son inconvénient : on n'apprend que ce qui nous intéresse, et on passe à coté de formalismes et de processus rasoirs peuvant etre aussi essentiels à la maitrise.

Comme ? Disons, à part l'UML ?
(c'est une vraie question)

Tout ce qui touche, par exemple, à la production. Se tenir à des délais, faire des concéssions, respecter une roadmap, un cahier des charges... Tout cela, il ne peut pas l'acquierir seul.

Ce que l'on retrouve beaucoup chez le développeur autodidacte c'est qu'il est avant tout un chercheur. Il peut passer beaucoup de temps à faire des recherches, des tests, à lire de la doc, avant de pouvoir démarrer un chantier. Car c'est ainsi qu'il a apprit son métier.

Créatif, il a tendance également à vouloir réinvinter la roue. D'ailleurs, je ne serai pas surpris si la plupart des coders sous Ubuntu étaient des autodidactes, à voir le nombre d'applications qui font la meme chose smile.

Cependant, en production il n'est pas toujours à son aise. Les contraintes de la roadmap, les documents d'analyse, la conception... sont une souffrance. Il existe aussi un vocabulaire du développeur, que l'on acquière par formation. Souvent, l'autodidacte confond les termes, voire utilise le meme terme pour définir des choses bien différentes.

L'autodidacte est tétu. Meme si on lui dit que ce n'est pas la bonne méthode, il le fera tout de meme.

L'autodidacte est une machine à apprendre, il a besoin d'acquirir de nouvelles connaissances. Il peut passer beaucoup de temps pour apprendre quelque chose qu'il n'utilisera qu'une fois ou pas du tout.

Zecreator

#20 -1 »  Contrats de support / maintenance » Le 27/02/2009, à 10:53

zecreator
Réponses : 0

Bonjour,

Je recherche des infos sur les différents types de contrats support/maintenance que l'on peut trouver dans les sociétés de services. J'ai besoin de créer un gestionnaire assez générique, qui permettra de créer et d'associer ce genre de contrats à des clients.

J'ai besoin de savoir comment un contrat est structuré, ainsi que ces agréments (adhésion) au contrat.

Merci.

Zecreator.

#21 -1 »  Server "Reflect" » Le 23/02/2009, à 22:26

zecreator
Réponses : 2

Bonjour,

Je bosses sur un petit projet Java : un serveur "Reflect" destine aux developpeurs web.

Il s'agit d'un serveur HTTP qui permet entre autres, d'envoyer un reflet de classe Java distante, sous forme d'objet Javascript. Une conversion de classe Java en javascript quoi.

     Exemple :
           Classe java :
                       public maClasse{
                             public Strint title = null;
                             public maClasse(String title){
                                   this.title = title;
                             }
                       }

          Reflet javascript :
                       var maClasse = function(arg_String_value){
                             this.title; // String value
                       }

                        maClasse.prototype.getTitle = function(){
                              return this.title;
                        }

                         maClasse.prototype.setTitle = function(arg_String_value){
                                this.title = arg_String_value;
                         }

Bien entendu, il sera possible de faire le chemin inverse (envoyer les donnees d'un objet "Reflect" Javascript vers le serveur), et effectuer des qppels "metier" depuis le Javascript.

Un peu comme un serveur d'application (comme JBoss ou Jonas) avec une configuration plus simple, et sans deploiement capricieux.

J'aimerai, avant d'aller plus loin, savoir s'il y a un interet pour ce type de technique, quel type d'application on peut en faire. Bref, avoir vos avis, vos idees...

Zecreator.

#22 Re : -1 »  Server "Reflect" » Le 24/02/2009, à 08:24

zecreator
Réponses : 2

Voici un code  exemple d'utilisation depuis le client :

          <html>
                <head>
                    <script type="text/javascript" src="http://monserveur/import?org.package.classes.maClasse"></script>

                     <script type="text/javascript">
                         action =0; // les données seront créées sur le serveur
                         monObject = new maClasse();
                         maClasse.setTitle("Hello World !");
                         maClasse.send(action); // Envoi les données aux serveur
                     </script>
                </head>

L'idée est de pouvoir mettre en place un serveur léger multi-thread, qui permet l'échange simple de données entre le Javascript et le serveur.

Je me doute qu'il n'y a rien de révolutionnaire là-dedans, c'est avant tout un petit projet pour mes besoins persos. Mais si cela peut intéresser quelques uns...

P.S. : Je vais me pencher sur JSON, que je ne connaissais pas. Cela semble très intéressant...

Zecreator.

#23 Re : -1 »  Installation d'applis Windows avec Wine ! Quel intérêt ? » Le 19/02/2009, à 09:43

zecreator
Réponses : 38
la 'tite gogole a écrit :

Ouais, mais Wine permet à des gens de passer à Gnu/Linux malgré tout.

Oui, Wine est un produit d'appel en quelque sorte. Un peu comme Photoshop LE livré avec les scanners à une époque.

"Viendez les bons gens ! Avec Ubuntu vous pourrez faire tourner vos applis Windows sous un OS gratuit. Trop Cooooool !".

Sérieux, ceux qui installent MS Office sous Ubuntu n'ont jamais voulu faire l'effort de tester OpenOffice, c'est tout.

Avec Wine, on profite de la logithèque de Windows certes, mais du coup on se désintéresse de Ubuntu et des équivalences qu'il propose. Ubuntu est vite réduit à un OS gratuit qui nous évite de payer une licence Windows.

Zecreator.

#24 Re : -1 »  Installation d'applis Windows avec Wine ! Quel intérêt ? » Le 19/02/2009, à 13:04

zecreator
Réponses : 38
Seren a écrit :

Et si ton client te demande un fichier spécifiquement dans un format uniquement géré par une application windows tu fais comment

Quand tu es professionnel, tu fais en sorte de bosser avec les outils les plus proches de tes clients, surtout en informatique. Si tes clients sont sous Windows, tu bosses sous Windows. S'ils sont sous Mac, pareil.

Comment peux-tu faire efficacement de la maintenance client, si déjà t'as pas les mêmes technologies des 2 cotés ?

Tu fais quoi si le souci est lié au Windows de ton client, et que toi comme t'es sous Wine avec Ubuntu, ça ne se produit pas ? Tu lui réponds : "Ha, c'est votre Windows qui merde, je ne peux pas faire grand-chose..." ?

Les gars qui bossent sous des OS virtuels ou émulés (juste pour économiser des licences) ne peuvent pas assurer une prestation fiable, attendue par le client qui paye.

Et c'est surtout une mauvaise stratégie d'entreprise.

Zecreator.