Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Linux est-il vraiment utilisable par un débutant en informatique? Oui » Le 03/04/2009, à 12:45

mesmento
Réponses : 1367

Pour l'utilisateur surtout débutant il ne doit pas y avoir de "sans (trop) de problèmes", ça doit fonctionner c'est tout

Et c'est pour ça qu'il y a plusieurs OS différents. En fonction des besoins et des habitudes, pour certains le "ça doit fonctionner" signifie Windows, pour d'autres MacOSX, et pour d'autres, dont moi, un système Linux.

Mais un OS qui fonctionne parfaitement pour tous le monde, en tout lieu, tout le temps et en toute circonstance, ça n'existe pas et n'existera jamais.

#1 Re : -1 »  Petit guide pour aider au choix d'un langage » Le 21/06/2011, à 11:41

mesmento
Réponses : 270

Je n'ai pas encore lu l'ensemble de la discussion, il est donc possible que ce que je vais dire soit redondant.

Tout d'abord, bravo pour ce petit guide ! C'est assez complet, et ça reste simple.

Quelques remarques cependant :

1) LISP :

Emacs LISP n'est pas le langage de macro-commandes d'Emacs, il est plus que cela : il est le langage dans lequel Emacs est écrit ! Ainsi déplacer son curseur, copier, coller du texte, se déplacer dans les buffers, tout cela appelle une commande LISP.

Emacs n'est pas vraiment un éditeur de texte, c'est un interpréteur LISP spécialisé dans le traitement interactif de données textuelles.

Parmi les livres à lire sur LISP / Scheme :

Structure and Interpretation of Computer Programs d'Abelsson et Sussman.

Premier cours de programmation en Scheme de Jean-Paul Roy.

Land of LISP: Learn to Program in Lisp, One Game at a Time! de  Conrad Barski

Les livres de Roy et Barski sont très récents (2010 et 2011), l'Abelsson et Sussman est un très grand livre, un "classique".

2) Perl :

Deux livres en français me semblent importants (le Programming Perl est maintenant vieux et en partie dépassé) :

Learning Perl chez O'Reilly, la dernière édition couvre Perl 5.10

Perl Moderne, excellent livre par Damien Krotkine, Sébastien Aperghis-Tramoni, Jérôme Quelin, Philippe Bruhat chez Pearson. Toutes les dernières pratiques et les meilleures bibliothèques (Moose pour l'OO puissance 10 !).

3) Javascript :

NON ! Java et Javascript ne sont pas du tout cousins, mais alors pas du tout ! Javascript est bien plus proche de Scheme que de Java. C'est une sorte de LISP habillé en C avec le modèle Objet par Prototype de Self.

De plus avec Node.js Javascript est également présent côté serveur sur un créneau (l'asynchone) sur lequel il est en tête.

Le bouquin de Wenz est bien, mais sans plus.

Les indispensables :

Eloquent JavaScript A Modern Introduction to Programming by Marijn Haverbeke, la meilleure introduction au langage

Javascript the Definitive Guide, de David Flanagan, ouvrage de référence.

Javascript, gardez le meilleur ! de Douglas Crockford, les meilleures pratiques.

4) COBOL

Et oui, il ne faut pas oublier COBOL ! Premièrement parce que c'est un langage encore massivement utilisé, et pour longtemps. Car s'il est obsolète dans pleins de domaines, il en est un dans lequel il est au top : les finances. C'est un langage qui continue d'évoluer, dernier standard en 2002, et qui va bientôt être en manque de mainteneur. Si vous voulez trouver du boulot, vous savez quoi faire wink

Programmer en COBOL Développement et Maintenance de programmes Christine MEICHELBECK

#2 Re : -1 »  Petit guide pour aider au choix d'un langage » Le 21/06/2011, à 12:08

mesmento
Réponses : 270
tshirtman a écrit :

c'est "si ça marche, touche pas ptit con, le pognon tourne!".

C'est un peu caricatural.

1) Les programmes COBOL sont bien souvent des programmes critiques, risquer de passer des millions de lignes de codes COBOL en Java : c'est très coûteux et très risqué, ça ne se fait pas à la légère.

2) COBOL est très bien adapté à cette niche applicatives. Dans ce domaine il est vraiment supérieur à Java / C / Per / etc. Pourquoi ? Parce qu'ici les algorithmes ne sont pas complexes, toutes les fonctionnalités avancées des langages modernes sont superflues. En revanche sa verbosité, son "auto-documentation", est vraiment un avantage, la maintenance est facilité, et comme le programme doit durer des années, c'est une nécessité !

Bref, COBOL c'est l'opposé même de Perl. Perl est un langage puissant, mais il n'a pas grand chose à faire dans le domaine où COBOL est conseillé, et vice-versa !

Il faudrait changer de langage uniquement parce qu'il n'est plus à la mode ? Prendre des risques énormes pour cette seule raison ?

Alors qu'apprendre COBOL est simple et qu'il s'agit d'un langage standardisé qui continue d'évoluer pour s'adapter à certains besoins ? Bref, qu'il s'agit, comme le C par exemple, d'un langage pérenne ?

Ce serait simplement ridicule.

#3 Re : -1 »  Petit guide pour aider au choix d'un langage » Le 21/06/2011, à 12:37

mesmento
Réponses : 270

Je suis persuadé qu'on arrivera bientot a se débarrasser du C tongue il ne reste plus beaucoup d'endroit ou c'est le langage de choix smile

Dans des pleins de domaines, oui, c'est certains. Même dans l'embarqué il devient de moins en moins indispensable. Mais il reste que C est un langage pérenne : il est bien connu, enseigné, partout, et "n'appartient" officiellement à personne.

Pour le reste, au fond, je suis d'accord. Une migration est nécessaire, mais elle ne pourra être que lente et, surtout, elle doit se faire proprement vers un, ou des langages, adaptés et pas seulement le truc qui fonctionne du moment. Sinon c'est reculer pour mieux sauter !

Il reste que pour migrer il faut connaître le langage, et donc... l'apprendre wink Donc il y a du boulot !

#4 Re : -1 »  Petit guide pour aider au choix d'un langage » Le 21/06/2011, à 22:26

mesmento
Réponses : 270
farfadet a écrit :

En tout cas, tu parles déjà dans l’optique d’une professionnalisation, donc pas d’une découverte. Pour celui qui veut se lancer aujourd’hui dans la programmation, pour faire des programmes qui lui font plaisir (déjà pour commencer), je persiste à dire que ce n’est pas un bon choix et même qu’il peut faire peur.

C'est tout à fait vrai smile

farfadet a écrit :

J’en suis parfaitement conscient, mais je crains que l’explication ne soient un peu trop longue sachant que l’objectif est de présenter le langage, non pas GNU Emacs. Du coup, j’ai opté pour simplement dire qu’il s’agit du langage de macro-commandes, mais si tu as une proposition pour une explication courte qui soit plus proche de la réalité, je suis preneur.

hum... Je dirais : Emacs LISP est le langage dans lequel Emacs est écrit et qui permet aussi de l'étendre. Ou un truc du genre.

#5 Re : -1 »  Petit guide pour aider au choix d'un langage » Le 24/06/2011, à 15:16

mesmento
Réponses : 270

Ah ouais, mais le bouquin Javascript de Wenz n'est pas plus pour débutant que Perl Moderne.

De plus "Programmation en Perl" de Larry Wall, en plus d'être vieux et en partie obsolète, est bien plus difficile que Perl Moderne.

Le Learning Perl dispose d'une traduction française : Introduction à Perl. Malheureusement, comme O'Reilly France a fermé, la dernière édition n'est pas traduite.

Le bouquin de Flanagan sur Javascript dispose également d'une traduction.

Enfin, énormément de très bons livres sont en anglais. On ne va pas priver les lecteurs de ce fil pour une question de langue !

De plus :

1) Un débutant en progra n'est pas forcément un débutant en anglais (l'inverse est vrai aussi)

2) Il faut bien se mettre un jour où l'autre à l'anglais quand on fait de la progra.

#6 Re : -1 »  Unity vs gnome-shell pour "remplacer" gnome-panel ... » Le 12/09/2011, à 14:10

mesmento
Réponses : 27

C'est drôle, tout cela me fait penser au passage GNOME 1 -> GNOME 2.

À l'époque Gnome 1 c'était le truc ultra configurable comparé à KDE (le WM était Sawfish, un WM en LISP qui existe toujours). Il s'intégrait également très bien avec Enlightenment.

Bref, lors du passage à GNOME 2 beaucoup ont critiqués : on ne peut plus rien faire, c'est limité, il faut trouver autre chose, etc.

Au final Gnome 2 a percé.

Aujourd'hui, même discours. On en reparle dans trois ans wink

#7 Re : -1 »  tous les jeux sur Linux peut-être pour bientôt!!! » Le 28/03/2009, à 13:16

mesmento
Réponses : 13

Le seul avantage de cette méthode, en ce qui concerne Linux, c'est qu'il suffit de travailler à la compatibilité du plugin avec wine pour que l'ensemble des jeux supportés par la chose fonctionne.

#8 Re : -1 »  Quelle utilisation faites vous de la virtualisation ? » Le 26/03/2009, à 12:38

mesmento
Réponses : 23

Utilisation d'OS divers (Hurd, Minix, HaikuOS, Windows etc.). La virtualisation est très utilisé par les fournisseurs de serveurs web dédiés.

#9 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 28/03/2009, à 12:03

mesmento
Réponses : 95

1) la dyslexie n'interdit pas l'utilisation d'un correcteur orthographique.

2) Il existe bien un binding QT pour C.

3) Rien n'oblige à faire de l'OO avec un langage ou un toolkit OO. À l'inverse il est possible de "simuler" de la progra OO avec des langages non OO. Ainsi il existe des moyens (or utilisation Objective-C) de faire de l'OO avec du C pur. C'est laborieux et inefficace, mais c'est possible wink

#10 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 28/03/2009, à 13:32

mesmento
Réponses : 95

Le correcteur ne corrige pas la grammaire, en effet. Mais il permet de corriger les "nonenclature" en "nomenclature" etc.

Il n'y a des debuggers pour les langages de prog, mais pas vraiment de correcteurs de noms de fonctions.

Un binding, c'est tout simplement une bibliothèque permettant d'interfacer une autre bibliothèque avec un langage pour lequel elle n'a pas été originellement conçue.

Ainsi QT est écrit en C++. Mais il existe des binding permettant de l'utiliser avec C, Python, Java etc.

GTK est écrit en C, mais il existe un binding C++ (libgtkmm), Python (pygtk), Guile (guile-gtk) etc.

#11 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 28/03/2009, à 14:15

mesmento
Réponses : 95

ok, peut on avoir un lien s'il te plaît.

Le binding se nomme Qtc, mais je crains qu'il ne soit plus développé. Je n'ai quasiment rien trouvé à son sujet :

http://lists.trolltech.com/qt-interest/1997-11/thread00050-0.html

ftp://ftp.kde.org/pub/kde/devel/qt-bindings/

C'est vieillissant.

#12 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 29/03/2009, à 11:17

mesmento
Réponses : 95

En C il existe également :

ZTK : http://fr.wikipedia.org/wiki/ZTK

Et évidemment LessTif

#13 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 29/03/2009, à 12:10

mesmento
Réponses : 95

Quant au reste, les tcl/tk, fltk, ztk, la c'est encore pire, rien que de voir un exemple de leur controle "button", j'en ai des frissons.

fltk c'est une lib de 300ko, ça répond à des besoins bien spécifiques.

#14 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 29/03/2009, à 19:17

mesmento
Réponses : 95

Les 59 mo c'est pour E17, pas pour l'ensemble de Debian wink Rien que le noyau est plus gros !

#15 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 29/03/2009, à 22:13

mesmento
Réponses : 95

La taille du noyau linux compilé sous Ubuntu, par exemple, est de 94mo décompréssé.

linux-image-2.6.27-11-generic : 94,4m

Il ne s'agit pas des sources.

#16 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 30/03/2009, à 10:31

mesmento
Réponses : 95

Je ne sais pas ce que vous me faites avec le noyau, je vais préciser.

Je répondais à Nicolas Sitbon qui croyait que 59mo c'était la taille d'install complète de la Debian de Kevlar. Je lui réponds en expliquant que le noyau Linux, sa taille une Debian-like non "customisée", c'est environ 90mo, dont Kevlar parlait bien de la taille de E17.

Ça m'étonnerait que tu charges en mémoire tous les modules noyau en même temps. De toute façon, certains d'entre eux sont mutuellement incompatibles.

Quel rapport ? Je parlais de la taille "physique" pas en mémoire.

Tu peux faire tenir une distribution Linux minimale sur une disquette, certes le noyau 2.6 ne facilite pas la tâche mais ça reste faisable.

Oui, je le sais, mais nous parlions d'une Debian.

On ne doit pas parler de la même chose ; car ous ceux qui tournent sous des environnements alternatifs ont de faibles empreintes mémoires (certains tournent avec sous DeliLinux avec 16 mo de RAM ! et en mode graphique, et en 2009)

Je parlais de la taille physique, sur le disque dur.

#17 Re : -1 »  Recherche de librairie graphique en c autre que gtk » Le 30/03/2009, à 19:50

mesmento
Réponses : 95

Je viens de relire le fil. En effet, le propos portait bien sur la conso mémoire. Sorry wink

Je viens d'avoir une idée comme en c++ il est possible de se servire de code c.
Il suffit de créer un nouveau projet comme si il s'agissait du c++ mais en codant en c a fin de profitter des librairies C++.
A votre avis c'est envisageable?

Je ne connais pas bien C++, mais coder en impératif avec ce dernier doit rapprocher très nettement de C.

Cependant le nombre de bibliothèques disponibles en C est suffisamment conséquent pour ne pas être obligé d'en arriver là, non ?

#18 Re : -1 »  creer un site web » Le 28/03/2009, à 13:43

mesmento
Réponses : 11

Vouloir créer un site sans connaître le HTML, c'est comme vouloir enfoncer un clou sans utiliser de marteau. Bref, c'est indispensable. Et par chance, ça s'apprend TRÈS rapidement.

#19 Re : -1 »  creer un site web » Le 28/03/2009, à 14:16

mesmento
Réponses : 11

Ouais, une demi-journée pour quasiment tout html et les bases de CSS.

#20 Re : -1 »  [Résolu et merci]Quel environnement pour travailler en PHP? » Le 28/03/2009, à 16:56

mesmento
Réponses : 14

LAMP = Linux + Apache + MySQL + PHP

En ce qui concerne les éditeurs de texte :

Emacs
Vim
Geany
Bluefish
Quanta (kde)
gPHPedit (gnome)

semblent indiqués wink

#21 -1 »  Projet gobuntu » Le 26/03/2009, à 20:09

mesmento
Réponses : 8

Bonjour,

Quelqu'un connait-il l'état du projet Gobuntu ? Le paquet gobuntu-desktop n'est plus dans les dépôts depuis Intrepid. Le projet est-il mort ?

#22 Re : -1 »  Projet gobuntu » Le 27/03/2009, à 12:10

mesmento
Réponses : 8

Je voulais juste savoir où en était le projet. Il est très facile d'avoir une Ubuntu 100% libre, il suffit de supprimer quelques paquets. Ayant une carte wifi et vidéo intel, je n'ai pas besoin de drivers proprio sur ma machine. Je les ai donc supprimés. J'ai compilé gnash 0.8.5 qui fonctionne vraiment bien etc.

Il y a évidemment le paquet vrms qui permet de savoir quelles applis sont libres ou non libres sur sa machine. Le problème c'est que se paquet se base sur les DFSG de Debian, ce qui pose problème pour la doc. En effet, GNU considère qu'une doc peut-être libre même si elle contient des parties invariantes, ce n'est pas le cas de Debian. Ainsi la doc Emcs est découpée en doc libre et non libre selon Debian, la doc de gcc est jugée non libre etc.

L'intérêt d'une gobuntu ou d'une gnewsense c'est de se baser sur les principes de liberté de GNU (identiques à Debian en matière de logiciels mais pas de doc), et de proposer une installation de base intégralement libre. Ce qui est intéressant.

Évidemment, tout cela est un détail, mais ma demande était une simple curiosité pour ce projet qui me semble avoir un petit intérêt.

#23 Re : -1 »  Projet gobuntu » Le 27/03/2009, à 12:43

mesmento
Réponses : 8

Pas du tout, les blobs sont séparés du paquet noyau de base, ce sont les modules restricted.

Pour bénéficier des maj auto il faut supprimer les métapaquets linux et linux-generic, et installer linux-image

#24 Re : -1 »  Projet gobuntu » Le 27/03/2009, à 13:13

mesmento
Réponses : 8

Très intéressant ! Merci beaucoup pour les informations. Je comprends maintenant mieux certaines polémiques qui me semblaient complètement infondées wink