Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  [photo]Le recadrage est il une retouche ? » Le 01/02/2013, à 20:07

greptempo
Réponses : 42

+10000 oleg !!!

La photo sans retouche n'existe pas, c'est une abstraction tout comme les Idées en philosophie.

Les Grand Anciens étaient plus chimistes que plasticiens (gélatine, plaques, températures de bain etc.) autant de paramètres qui participent d'une (re)touche. Même la camera obscura ou le pinhole sont des retouches (diamètre du trou, tirage etc.).

Comme le dit très bien Oleg, et sans parler du jpg craché par un APN, l'opération de dématriçage (drawtisation) est une retouche. Quid des profils colorimétriques des chaînes graphiques (icc des écrans jusqu'à l'impression,) sans parler du grammage du substrat et de la composition des encres (pigments minéraux, organiques, colorants) ? Tous ces paramètres font l'objet d'un choix (conscients ou non), donc de l'opération de retouche de l'image qu'avait le photographe en tête.

Bref, l'activité photographique en elle même est une retouche.
Entendre dire par un photographe, la main sur le cœur que c'est un roots hardcore et que ses photos sont garanties sans retouche est une vaste blague. Ceci dit le photographe en question peut (est) être sincère, de bonne foi et le croire mais cet absolu n'existe pas.

La photo n'est pas un objet inerte, elle prend vie dans la tête de la personne qui l'a matérialisée et poursuit sa vie dans les têtes des spectateurs, la photo est un genre de passeur d'idées, d'émotions. La photo est fluide et donc l'objet de perpétuelles retouches.

La photo ... c'est chouette pour toutes ces raisons !

#1 Re : -1 »  [photo]Le recadrage est il une retouche ? » Le 02/02/2013, à 13:52

greptempo
Réponses : 42

Oui oleg,

La photo est une succession de choix. C'est un exercice du choix.

Le risque est de se perdre (au sens perte de l'idée initiale) dans la technique, de ne plus voir la photo comme la cristallisation d'une émotion, d'une idée mais comme une chaîne d'opérations techniques.

Les deux aspects sont louables (technique et intellectuel/émotionnel), quant à moi c'est le deuxième aspect qui m'attire le plus, je me pose plus la question qu'est-ce que cette photo m'évoque? Quel message le photographe veut-il faire passer ? que Comment est-il arrivé à ce résultat ? Le cross-process, a été appliqué avant ou après le filtre passe haut ?. Sauf si la photo est à considérer comme une œuvre d'art où seul l'aspect « esthétique » est à prendre en considération sans chercher à trouver un quelconque message.

Aussi quand je prends des photos , pour éviter ce travers (se perdre dans les opérations techniques) je tente de limiter au maximum les tentations (paramètres) et n'utilise qu'une focale fixe (50mm), dans la majorité des cas je réalise le tirage (numérique) en N&B sur la couche rouge puis applique une légère courbe en S. Je passe plus de temps à ressentir des émotions (que se soit dans la rue, la nature, en intérieur) dans l'environnement de la photo qu'à tritouiller les RAW seul devant mon écran et dans moultes complexes applications (quoiqu'avec certaines il y a de quoi s'amuser : Rawtherapee, Darktable etc.).

Pour résumer tout n'est que choix (donc retouche), en limitant les choix je me rapproche le plus de l'idée initiale que j'avais car il y a moins d'étapes entre ce que j'avais en tête et le résultat final.

#2 Re : -1 »  [photo]Le recadrage est il une retouche ? » Le 03/02/2013, à 20:19

greptempo
Réponses : 42

oleg,

Ne te méprends pas.
Je ne suis qu'un bricolo en matière de photo. La photographie n'est pas mon métier et je ne suis pas un artiste (je n'ai jamais eu l'idée d'en avoir la prétention), je suis juste admiratif de gens qui ont du talent et tente de comprendre comment leurs productions ont tant d'impact et tant de choses à dire.

Mes «productions» ne contiennent ni maîtrise ni maturité.
Justement, parce que je n'ai aucune de ces caractéristiques, je tente malgré tout de me faire plaisir lorsque je fais quelques photos.
Pour éviter de me perdre dans tous les paramètres et de me frustrer/m'éparpiller, j'ai fait le choix de limiter les variables.

Voilà pour la justification (au fait, pourquoi me justifier ?).

Les photos que je prends n'ont pas forcément vocation à être diffusées.

#3 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 07/02/2012, à 14:00

greptempo
Réponses : 54

Ci-dessous une liste qui vaut ce qu'elle vaut ...

Pandaboard
Beagleboard
Raspberry Pi
Trim-slice
Efika
Aleutia-fanless

Cordialement,

#4 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 08/02/2012, à 09:29

greptempo
Réponses : 54
Aneldix a écrit :

Voir même un proc i3 2120T à TDP de 35w (contrairement à 65 ou 90W pour les plus puissants) avec carte mere mini Itx
Mais là pas de solutions passives il me semble ?

Il me semble que si, chez aleutia, jusqu'au i5 ...

#5 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 08/02/2012, à 10:24

greptempo
Réponses : 54
Aneldix a écrit :

Tu connais d'autres références du même genre ?

Il pourrait y avoir aussi ceci :
Smallpc
Stealth

Faut avoir le porte-monnaie adapté aussi ...

#6 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 10/02/2012, à 17:19

greptempo
Réponses : 54
Aneldix a écrit :

J'ai encore trouvé celui ci (i3/i5/i7)

Ouaip mais il ne semble pas être fanless
Si l'idée de ce topic est de constituer un genre d'annuaire de solutions passives, on peut encore ajouter 2 ou 3 trucs. hélas c'est souvent destiné à l'industrie ou à une utilisation pro (post-prod vidéo temps réel etc.) donc avec des conditions de vente et de prix très comment dire ... pro ?

- HFX
- Tranquil PC
- Anteor
- MyIPC
- IdotPC
- Eurotech
- Nexcom
- Vecow
- Norhtec qui fait des joujoux rigolos, oubliez les i3 et autres
- bref ça ne manque pas trop ...

#7 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 13/02/2012, à 08:26

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

comment se situent les intels atom, celeron M, i3, i5 et i7 par rapport à ce que j'ai?

Tu peux avoir quelques précisions :
- directement du fondeur
- d'un tableau un peu plus synthétique

CasseTaTele a écrit :

J'ai pas de gros besoins, actuellement je surf et je regarde des films et je fais tourner le cube compiz, est-ce que tout ça sera possible avec cette machine: aleutia?

Le système graphique de la boîte sur laquelle tu lorgnes (Intel® 945GSE with Integrated Graphics Media Accelerator 950) est largement suffisant pour l'utilisation à laquelle tu penses.

#8 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 13/02/2012, à 16:24

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

Est-ce qu'il y a des concurents similaires dans les mêmes prix?

Toujours chez aleutia, il y a le Tango basé sur la dernière génération de plateforme Atom.
Question stress acoustique c'est le nec plus ultra étant donné qu'il n'embarque que des disques SSD. Donc zéro virgule zéro décibel (p'têtre un grésillement de l'alim, comme toute alim).
Si c'est ton choix il te faudra organiser ton système de fichier pour avoir le dossier des logs et tmp (/var) montés en RAM afin d'alléger les sollicitations du SSD.

#9 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 13/02/2012, à 19:29

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

J'espère que je pourrai facilement installer ubuntu (ou une autre distribution) à partir du lecteur dvd (externe je crois)...

Bah ... pour 17.21€ de plus il te sera fourni avec une 10.10 64bits préinstallée. C'est une de options que propose l'assembleur londonien (4ème option combo-box de la page du produit).

#10 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 14/02/2012, à 10:25

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

[...]
mais surtout du point de vue des nombreuses écritures/lectures qui risquent d'impacter la durée de vie du SSD...

C'est pour cela que je t'avais indiqué de déplacer le système de fichiers journaux et temporaires en RAM pour ne pas solliciter outre mesure le SSD :

greptempo a écrit :

Si c'est ton choix il te faudra organiser ton système de fichier pour avoir le dossier des logs et tmp (/var) montés en RAM afin d'alléger les sollicitations du SSD.

#11 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 14/02/2012, à 19:24

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

mais je me demandai si le SSD supporterai les téléchargements...

Euh ... c'est vague (très) comme question ...
Tu as déjà l'expérience d'un disque SSD il semblerait (cf un de tes précédents posts), donc tu devrais déjà avoir un début de réponse.
Je t'encourage aussi à lire un peu de documentation sur la toile par exemple ici à la ligne "Reliability and lifetime" qui pointe sur des références externes (#74 à #78).

La technologie se renouvelle assez rapidement, aussi la consultation des sites des constructeurs peut apporter quelques réponses (à relativiser, les constructeurs ne vont pas non plus se tirer une balle dans le slip).

Edit : si toutefois tu passes à l'acte et commande une bestiole du type Tango je serais extrêmement intéressé du retour que tu pourrais nous faire de l'installation de l'OS (si tu optes pour je fais tout de la cave au grenier) et de ton appréciation de ses performances (lecture vidéo 1080, dual screen, vitesse de boot etc.).

En te remerciant par avance.

#12 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 15/03/2012, à 19:30

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

Ayé j'ai commandé le tango!

Des nouvelles de la machine ?
N'oublie pas de nous tenir au courant de tes aventures ...

#13 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 18/03/2012, à 11:34

greptempo
Réponses : 54
CasseTaTele a écrit :

Je pense qu'ils doivent mettre un taux de conversion approximatif sur leur site pour les prix en euros...

Je le pense aussi. La réactualisation doit se faire de manière hebdomadaire.
Ce peut être un peu gênant surtout si la commande se fait via une solution de type e-carte bleue où, pour la transaction, un compte est créé avec le montant affiché lors de la commande. Le solde de ce compte peut alors être insuffisant et la commande refusée ...

#14 Re : -1 »  Choix d'un mini-pc silencieux » Le 29/03/2012, à 08:50

greptempo
Réponses : 54

Merci pour ce retour. Dommage que ce soit galère pour l'affichage et désolé de ne t'être d'aucun secours pour résoudre ce problème.
Effectivement en voyant, sur leur site, la mention Ubuntu pré-installé on pouvait s'attendre à avoir quelque chose de fonctionnel.
Ce n'est peut être, je l'espère, qu'une question de temps pour avoir les pilotes finalisés.

#15 Re : -1 »  Pilotes intel atom cedarview, 12.04 + kernel 3.3, passer en 1680x1050 » Le 20/03/2012, à 17:12

greptempo
Réponses : 42

Regarde peut-être de ce côté : ici et (suis sous arch, ce dernier lien pointe sur un wiki relatif à cette distro).

#16 Re : -1 »  Pilotes intel atom cedarview, 12.04 + kernel 3.3, passer en 1680x1050 » Le 20/03/2012, à 18:54

greptempo
Réponses : 42

Et un bête : sudo Xorg -configure ne pourrait-il pas générer un xorg.conf tripotable ?

#17 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 19/10/2011, à 17:59

greptempo
Réponses : 2500
1emetsys a écrit :

Et pourquoi tant de chercheurs français se cassent à l'étranger un peu à l'instar des capitaux qui fuient vers les paradis fiscaux ?

Attention, les points ci-dessous constituent des fictions. Toute ressemblance ne serait que coïncidence fortuite (quoique j'en ai vu certains ... c'est à se demander). Ces scenarii ne se veulent que propositions de pistes de réponses. Aucun n'est le bon ? Tous ont une part de vérité ? Je n'en sais fichtre rien. Je suppute, j'imagine, je remue mes méninges, je déverse en vrac, je n'écarte pas certaines redondances. Une bonne âme pour aider à trier ?

01- Parce que tu 'ois un chercheur tu 'ois c'est quelqu'un de hype tu 'ois et que c'est carrément trop la classe tu 'ois de tâter de l'Erasmus s'trop bien, ça pète su'l CV
02- Parce que tous les hommes sont tous des frères qu'ils soient de mon quartier ou de ma planète et que je suis de nulle part
03- Parce que les voyages forment la jeunesse
04- Parce que je crois à tous les clichés du yuppie qui rentre au pays après y avoir fait fortune et fondé une famille
05- Parce que les labo français sapue et le mobilier qu'on dirait du Derrick (formica, armoires gris-bleues), et encore des premiers épisodes
06- Parce que ça va montrer k'chus carrément trop mobile tu 'ois
07- Parce que j'veux rentrer dans une grosse boate tu 'ois et qu'obligé qu'chois allé à l'étranger
08- Parce je suis un génie et que ce dernier à besoin de gros moyens et que les français du Frankistan ne sauront jamais me donner les moyens de m'essprimer à ma juste valeur
09- Parce que je suis en cavale
10- Parce que la France ça bouge trop pas et qu'si tu veux t'éclater le mardi soir bah tu trouves rien ça ferme tout à 21h, alors qu'là-bas, saperlipopette, ça ne dort jamais
11- Parce que je me contrefous de mes voisins, je suis un winner, il me faut mieux et plus
12- Parce que je n'ai pas envie d'agir concrètement à mon petit niveau et en local, nan, moi j'vise haut, en fait chuis un nolife et je vis dans ma tête et me nourris des clichés qui pullulent comme quoi qu'si t'es pas allé au moins une fois avant 30 ans au ***** c'est un symptôme de ta nullitude
13- Parce que les autres le font
14- Parce que les filles/mecs sont chaud(e)s comme des baraques à frites
15- Parce que je crois aux contes de fées
16- Parce que l'herbe est (semble) plus verte ailleurs
17- Je ne sais pas, c'est comme ça, c'était écrit su' la brochure d'la formation
18- Je vais chercher des mercenaires pi en rentrant qu'on va tout péter
19- Je vais faire des rencontres, c'est bon pour se faire un réseau coco, kle jour où qu't'en auras besoin kisra là
20- Pour qu'ça biche sur mon blog
21- Parce que dans le poste de tévé comme ça y z'y dise comme ça qu'y faut y faire d'la croissance et qu'la croissance qu'elle est mieux ailleurs que nous ici qu'on sait pas faire, et qu'en partant la-bas comme ça j'vais apprendre à la faire cette croissance
22- Parce que je ne sais pas où je vais et que partir m'ouvrira de nouveaux horizons et me permettra d'accéder à un autre niveau de conscience
23- Parce que le boulot à l'international coco, yaksa d'vrai, ceux qui restent c'est des loosers, m'demande pas pourquoi c'est comme ça pissétou
24- Pour les miles sur ma carte de fidélité com'sa j'vais pouvoir m'offrir mes prochaines vacances
25- Parce que tous ces chômeurs, c'est bien assez du malheur comme ça ma pôv dame, que ya peu d'chance que je trouve quelque chose ici ....
26- Parce qu'ici ça commence à puer non ?

...

En espérant que cela aidera à faire avancer un peu l'étude du sujet ...

#18 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 19/10/2011, à 19:07

greptempo
Réponses : 2500
1emetsys a écrit :

Les financiers spéculent avec l'économie et les chercheurs qui s'expatrient peut-être qu'ils spéculent sur leur savoir dans l'espoir de gagner beaucoup plus ailleurs. Des faiseurs de fric quoi !

Dans les faits et comme résultat assurément pour les entreprises qui les engagent et rémunèrent ! Pour elles assurément c'est le pactole (surtout dans les pays à forte culture libérale où tout se fait et se défait très vite).

Mais je suis sûr que beaucoup de ces chercheurs s'expatrient en toute bonne foi et sans volonté aucune de nuire et en toute sincérité. D'où la candeur de certains des points que j'ai tenté d'avancer.

Comme le nomadisme, le village planétaire, la mondialisation (blurp) et autres joyeusetés vénéneuses tendent à devenir une sémantique normative avec tout ce que cela comporte comme injonctions, beaucoup de candidats au départ ne se rendent pas compte des implications de leur geste (social, familial, économique, logistique etc.)

Encore une fois je ne tente pas d'asséner des vérités, je ne porte pas de jugement de valeurs sur les décisions prises par les candidats, je n'ai pas de réponse générique, je m'interroge ...

Chacun, jusqu'à preuve du contraire, est libre de ses choix, mais encore faut-il bien examiner les conséquences de chacun d'eux. Chaque décision est respectable et je la respecte.

J'ai, lors de mes études, été confronté à la question, je te laisse imaginer ma décision ...

--- Edit ---

1emetsys a écrit :

La croissance ce n'est pas forcément la destruction ou l'épuisement de la Planète mais c'est surtout et avant tout le meilleur moteur du plein emploi et de l'ascenseur social.

Voilà l'illustration exacte de mon avant dernier paragraphe de ce message (avant cette édition).
M'est avis que toute décision doit se prendre avant l'examen de cette antienne ... Est-elle digne de crédit, n'est-ce tout simplement pas un voeu pieu, une sornette ? Un délire post-moderne ?
Depuis le temps je pense que cette profession de foi en a pris un sérieux coup dans le casque ...

#19 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 19/10/2011, à 19:23

greptempo
Réponses : 2500
1emetsys a écrit :

C'est une devinette ? J'ai une chance sur deux,  super !  wink

Cette probabilité me semble supérieure à celle que nous donnent les promoteurs de croissance de voir s'améliorer notre qualité de vie ...

#20 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 19/10/2011, à 19:40

greptempo
Réponses : 2500
1emetsys a écrit :

Ah au fait, la croissance est le meilleur moyen de rembourser ses dettes pour le quidam comme pour une nation !

Pourquoi et comment les dettes sont-elles contractées ?
N'est-ce pas après avoir succombé aux sirènes du tiens mon gars, achète-moi ça, tu verras avec demain sera meilleur et chantant ?
Encore une décision prise sans examen des conséquences non plus possibles mais fort probables.

Donc l'argument du remboursement du crédit ou du service de la dette se résume à acheter (à crédit) à chaque fois un plus gros marteau pour se taper sur un autre doigt en espérant faire diversion de la douleur causée par l'écrasement précédant d'un doigt par un marteau plus petit

#21 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 26/10/2011, à 18:45

greptempo
Réponses : 2500
darktomato a écrit :

L'INSEE a essayé un taux de pauvreté nouvelle version [...] accès à l'eau chaude, sanitaires, déplacement, part importante ou non de la nourriture dans les dépenses, possession d'une voiture, etc etc.

Voilà qui est bel et bon, la pauvreté basée uniquement sur des aspects matériels. Symptomatique du matérialisme à outrance. Comme si seuls ces aspects pouvaient définir et déterminer la notion de "pauvreté". Procéder ainsi est d'une certaine façon niveler vers le bas les aspirations de tout individu.
"Quoi ? qu'entends-je ? Tu as un toit au dessus de tes 10m², tu as du pain et de la soupe chaude tous les jours ? Mais voyons, de quoi te plains-tu, tu as tout pour être heureux !"
Relier uniquement la notion de pauvreté à des besoins primaires et purement physiologiques c'est une escroquerie sans nom.

darktomato a écrit :

Dans une société capitaliste, il est donc normal que certains aillent plus vite que d'autre, mais comme ils tirent les autres vers le haut (par exemple un bon entrepreneur créera des emplois), ça profite aussi aux autres et fait monter la moyenne

Théorie du ruissellement à la fois fausse et perverse.
C'est un argument idéologique sans appui concret. Ce ne sont pas les plus favorisés, qui par définition sont marginaux, qui font progresser l'ensemble mais bel et bien le complémentaire de la société, soit les fameux 99%.
Quant au qualificatif de normal, là aussi c'est un pur aveuglement et la preuve de la sauvagerie de ce modèle de société et renvoi aux thèses du darwinisme social (la loi du plus fort, les plus performants ont seuls le droit de perdurer etc.)
Le système capitaliste prône l'émancipation individuelle en imposant un paradigme de jungle, soit prône le développement individuel en reléguant l'individu au stade d'un ... animal en lutte. Je trouve cela paradoxal. Ce paradoxe a des admirateurs hardcores : les libertariens.

#22 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 27/10/2011, à 07:06

greptempo
Réponses : 2500
darktomato a écrit :

Et tu veux estimer la pauvreté sur quelle base à part matérielle , gros malin ?

Ah zut alors, moi qui croyais que mon régime portait ses fruits.
La pauvreté peut être relationnelle, affective. Des personnes qui ont de quoi manger et se loger (donc ne pas être pauvre selon ces critères) peuvent être a plusieurs centaines de kilomètres de leur foyer, célibataires géographiques, être sous la coupe d'un employeur tyrannique, avoir des relations sociales très dégradées, vivre dans un environnement pollué etc. Le Bhoutan (pays certes folkloriques) calcule un Bonheur Intérieur Brut. Le bonheur (et son corollaire la pauvreté dans son acception la plus large) qui est un sentiment donnerai un meilleur indice du développement humain (l'indice du moral des ménages est assez comique car uniquement basé sur la consommation)

Et tu fais d'énormes confusions un peu partout. Par exemple les favorisés ne le sont que par l'intervention de celui qui est censé aider les pauvres, à savoir l'Etat (qui copine avec les riches). Un entrepreneur qui réussit n'a rien d'un favorisé.

Permets moi d'esquisser un sourire devant tant de candeur.
L'accès à la justice, aux soins, à l'éducation : cela commence à se voir ...

Sachant que le capitalisme n'est pas social, qu'il peut être socialiste ou libéral et qu'aucune de ces deux idéologie ne prône la loi de la jungle, non.

Erreur de lecture de mes propos, je disais que le capitalisme prônait "l'émancipation individuelle en imposant un paradigme de jungle", pas qu'il prônait la jungle. La jungle en était une conséquence directe.

D'ailleurs tu noteras que les revendications sociales viennent avec la montée de la richesse, ce qui ferait plutôt dire que le capitalisme a participé à détruire la loi de la jungle. smile

En détruisant toutes les formes d'associations antérieures, en mettant de la distance et de la défiance dans les relations sociales, en déifiant l'individu roi, en exacerbant l'instinct de compétition ...

Suis-je toujours dans la confusion ?

#23 Re : -1 »  Le topic des présidentielles - 2012 » Le 27/10/2011, à 09:47

greptempo
Réponses : 2500
Marie-Lou a écrit :

Que l'on cherche à établir des « super-indices » qui prennent en compte un maximum de critères, c'est très bien, mais ces super-indices ne peuvent être établis que si on a à notre disposition des indices plus restreints, des indicateurs de mesure précis. Et je ne vois pas pourquoi l'indice dit de pauvreté ne pourrait être de ceux-là.

Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas en tenir compte. Je tentais simplement de faire comprendre qu'il ne fallait pas se limiter qu'à celui-ci. Or pour des raisons de commodité, voire idéologiques et comme tu le fais remarquer :

Un autre risque de ces indicateurs très extensifs est aussi de tendre vers le normatif, c'est-à-dire d'imposer comme « normal » un mode de vie, un mode « d'être en société » dont l'infraction constituerait une forme de pathologie

c'est précisément la dérive du seul indicateur de pauvreté, il tend vers le normatif et vers un modèle inacceptable car à minima.

Donc :
- ne pas tomber dans le subjectivisme des indicateurs extensifs
- ne pas considérer uniquement des indicateurs restrictifs axés sur des considération matérielles pour en déduire des conclusions à portée globales

Ton rappel de la définition de l'OMS est tout à fait à propos et je t'en remercie.

#24 Re : -1 »  Vos systèmes GNU/Linux et BSD [sondage] » Le 17/01/2012, à 19:52

greptempo
Réponses : 35

Boulot : seven (agréablement surpris par sa stabilité et sa souplesse, je suis objectif, constat amer pour un linuxien mais constat ... vala)
Maison : archlinux depuis quelques mois (trèèèès agréablement surpris)