Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Ecouter de la musique gratuitement et en illimité : Deezer » Le 23/08/2007, à 21:53

Rubika
Réponses : 107

Apparemment, il reste encore des négociations en cours vis à vis non pas du droit d'auteur mais du droit des producteurs (vis à vis d'Universal, BMG ou autres en fait...).

Maintenant, comme l'un des fondateurs l'indique, le devoir premier de rémunération va principalement aux auteurs et je suppose qu'au niveau légal, ce principe de site n'est pas encore réglementé de façon extensive (quoique...).

Enfin, toujours est-il que l'illégalité d'un tel principe est encore à prouver (voir à influencer... ce qui ne serait guère étonnant de la part des maisons de disque).

La bonne nouvelle au final pour l'utilisateur du point de vue de la pérennité de la solution, mais la triste nouvelle du point de vue des libertés et de la justice au sens large, c'est que Deezer est entrain de signer des accords avec les maisons de disque.

Je conçois que l'on puisse juger que Deezer profite de la pub financée par les maisons de disque pour la promotion des artistes, mais cela s'arrête là. Si rétribution il y a, j'espère que Deezer ne se fera pas avoir.

Cela me fait penser, on devrait monter des associations d'audiophiles et argumenter dans le sens où nos critiques participent à la promotion des artistes pour demander aussi une rétribution d'un nouveau type : droit des promoteurs. tongue

#1 Re : -1 »  Quickcam for Notebooks - 046d:08dd - bridge et sensor ? » Le 06/09/2007, à 17:09

Rubika
Réponses : 12

Euh... plop ?

Par hasard, pas de nouveautés sur ce sujet ?

#2 Re : -1 »  TinyERP "Tutorial" d'installation sur Feisty Fawn » Le 17/10/2007, à 22:14

Rubika
Réponses : 17
sardon a écrit :

quelle serait la procédure pour installer la version "4.0.3", une fois les sources téléchargés et les autres paquets également installées ?

Bonjour,

J'étais entrain de me poser la même question. J'ai trouvé ça : http://tinyerp.org/wiki/index.php/Main/ManuelDinstallation

Par contre, j'ai commencé l'install... Impossible de télécharger Python 2.4 par exemple. Ca commence pas bien. Sinon, y'a aussi le tuto en anglais pour Feisty sur le même site.

Bon courage, si j'obtiens des résultats valables et que j'ai des solutions, je mettrai à jour le wiki.

#3 Re : -1 »  [tutorial]: comment créer un bon troll » Le 21/08/2007, à 18:01

Rubika
Réponses : 33

Enfin quand même... C'est pas le bon endroit pour ça ! On a le wiki pour les tutoriaux ! tongue

Quand aux forums de jeuxvideo.com, c'est vrai que j'ai eu l'occasion de les visiter une fois en me disant : "Tiens c'est cool, des joueurs passionnés qui discutent des jeux entre eux !" - je suis reparti assez vite.

#4 Re : -1 »  Asus EEE à 200$ » Le 25/08/2007, à 18:33

Rubika
Réponses : 8

http://www.medisoncelebrity.com/

Vous avez entendu parler de ça aussi ? 150$ le portable avec Fedora Core... hmm

Ajout du 25 à 18h40 :
http://www.medisonscam.info/

Remarque, il semblerait que ce soit une arnaque.

#5 Re : -1 »  Asus EEE à 200$ » Le 25/08/2007, à 18:39

Rubika
Réponses : 8
Yann a écrit :

Il parait que le pc a 200$ aux US va couter 200£ en UK... (soit le double)
Moi je vous dit, ca refroidit sad

Et en France on va encore se faire avoir :

"200$ cool ! Alors on va l'avoir pour vraiment pas cher !"
"Oui, avec le change.... 250€ tongue"

hmm Ca me rappelle les prix d'une certaine PS3.

#6 Re : -1 »  quel est le nom de cette musique ? » Le 23/08/2007, à 23:20

Rubika
Réponses : 16

Sûrement pas la réponse que tu attends mais : j'en ai strictement aucune idée ! tongue

Ce que je sais, c'est qu'il existe un site qui permet de te répondre rapidement avec une communauté d'audiophiles qui sont prêts à justement informer sur les titres dont on ne se souvient plus.

Le problème............ C'est que je ne me souviens absolument plus du site. Euh... Essayes Google (ou tout autre moteur de cherche à ta convenance... tongue) !

#7 Re : -1 »  Combien votre pseudo est-il classé dans Google ? » Le 12/09/2007, à 00:32

Rubika
Réponses : 61

433 000 ......

Et mince, mon blog n'est qu'en deuxième place.... hmm

#8 Re : -1 »  Propagande Ubuntu » Le 23/08/2007, à 22:35

Rubika
Réponses : 52

une des première chose que les gens font quand on leur dit qu'ils sont dans l'erreur c'est de  nier.

Hmm... Attention, je ne pense pas qu'il faille considérer les personnes qui utilisent des logiciels ou systèmes d'exploitation privateurs comme des personnes qui sont dans l'erreur. Je pense que cela rentre dans la liberté 0 des libertés fondamentales dont nous parle Richard Stallman. Oui, ce n'est pas suffisant, car la vrai liberté du logiciel réside dans la somme des libertés 0, 1, 2 et 3. Mais au moins c'est un début...

Alors, notre rôle est de les informer, sur les autres libertés, sur la philosophie, sur son développement, sur les avancées qui ont été faites à l'aide de la venue de plus en plus de contributeurs aux projets GNU/Linux, sur l'efficacité actuelle du système et de ses logiciels et aussi sur ses défauts qui sont malheureusement encore nombreux sur certains sujets.

Je pense que la philosophie du logiciel libre, n'en déplaise à certains, fait partie intégrante de ce qui attire vers les solutions GNU/Linux. Cette philosophie transcende les aspects politiques et sociaux et, d'autant plus en France pays des droits de l'homme et du citoyen, nous interpelle à un niveau humain.

C'est un ensemble qui a fait qu'aujourd'hui je suis passé à GNU/Linux, et c'est je pense, cet ensemble qu'il faut présenter aux autres, car on ne sait jamais ce qui interpellera la personne qui est en face de nous.

Et franchement, entre la beauté du code couplée à un fps de folie, et une vision éthique et morale de l'informatique, je pense qu'il faut vraiment se poser la question sur lequel des deux aspects va vraiment frapper la fameuse ménagère française.

Pourquoi "emmerder" quelqu'un avec des problèmes qu'il n'avait pas.

Parce que nous lui enlevons une épine du pied pour des problèmes qu'il avait.

Je crois que l'histoire du Windows qui tourne bien sans jamais aucun problème à la sortie de la boite est un mythe... Je pense qu'il ne faut pas de voiler la face, le GNU/Linux qui tourne bien sans jamais aucun problème à la sortie de la boite est malheureusement aussi un mythe.

Pour notre plus grand malheur parfois et notre plus grande chance dans d'autres cas, ce ne sont malheureusement pas les mêmes, ce qui était donc devenu habituel choque dans le bon ou le mauvais sens. Et suivant l'utilisation de l'ordinateur, l'un ou l'autre système semble plus adapté à notre usage.

Au final, c'est à la personne de choisir.

Imagine quelqu'un qui ne sait pas sur quel icone il faut cliquer pensant que son PC est "en panne", migrer sur linux et découvrir la joie du xorg et fstab et des problèmes de droits et d'accents etc....?

La personne qui ne bricolait pas sur Windows ne bricolera pas plus sous GNU/Linux. La grande différence se jouera dans le rôle du "petit neveu crack de l'informatique" qui dans les deux cas lui dépannera son ordinateur, soit d'un écran bleu persistant soit d'un GNU/Linux tout d'un coup en mode ligne de commandes... hmm

Supposons une jeune maman toute heureuse avec son PC tout neuf avec sa licence payée, avec son aimessene qui marche, son appareil photo plug&play et qui n'a aucun problème.
Pourquoi veux-tu  la rendre malheureuse et l'embêter ? C'est pas bien.

Je suis d'accord avec toi. Ce qui ne doit quand même pas nous empêcher de l'informer. wink Car il y a de grandes chances que cette personne, après quelques mois aura rendu son système instable...

Ce n'est pas le cas ? Hmm... Attendez quelques mois de plus ! tongue D'expérience, un PC sous Windows devient forcement instable au bout d'un temps suffisamment long à force de navigation sur le net, d'installations de logiciels divers et variés, de dépendances plus à jour etc...

La décision me semble souvent plus émotive que réfléchie. Si l'interlocuteur n'a pas  envie de lacher son Windows, dix pages d'arguments incontestables n'y changeront rien, à moins d'avoir à faire à un curieux.

Raison de plus qui me chagrine quand j'entends des phrases comme : "Lachez nous avec la philosophie du libre" sur ce même forum.

#9 Re : -1 »  Propagande Ubuntu » Le 23/08/2007, à 23:34

Rubika
Réponses : 52

Mais comment veux-tu expliquer cette complication de double boot selon le logiciel à utiliser ??
Tu rebootes selon l'application dont tu as besoin ?
Mais pourquoi faire des noeuds au cerveau pour madame Michu ?

Un PC, il y a un bouton marche/arrêt et ça doit marcher, point final.
Ce n'est pas de l'extrémisme, mais du pragmatisme utilisateur.

De plus, je ne vois pas madame Michu redimensionner sa partition windows et installer un "dual-boot".
Désolé, mais là, je rigole ! Pas crédible du tout.
Dual-boot: tu tombes dans les problèmes de gestion de droits d'accès et d'accents d'une partition FAT partagée.
Bonjour la découverte de linux.

D'un autre coté... Je doute que Madame Michu utilise des logiciels de calcul mathématique ou physique spécifiques à Windows qu'elle devrait absolument utiliser pour ses études... tongue Ou qu'elle veuille se faire une partie de Battlefield 2012 entre la préparation du goûter des petits et son cours de tennis.

Le problème du Dual-boot ne concerne quasiment que les joueurs... (ok, ils/nous sont/sommes nombreux) et certaines applications vraiment spécifiques pour lesquelles aucune solution libre n'a encore été développée.

Par exemple, mon père est médecin... Il a besoin d'une multitude de logiciels entre l'OS, le logiciel qui va gérer la carte vitale, le logiciel qui va gérer ses consultations, son vidal informatique, etc... Je suis certain que certaines solutions existent pour un ou plusieurs de ces problèmes précis. Mais je ne crois pas qu'il existe une distribution spécifique pour ce corps de métier et que l'ensemble des fonctions nécessaires au bon fonctionnement d'un cabinet médical soient réalisables sous GNU/Linux.

Je suis vraiment étonné quand vous parlez tous de cette fameuse Madame Michu... Car quand je boot mon Ubuntu pour la première fois, j'ai quasiment devant les yeux ce que demandent ma mère et ma petite amie. Un OS pour faire de l'internet et naviguer entre aufeminin et cuisineaz, parler sur MSN, envoyer des mails, faire quelques belles illustrations, écrire des lettres sur Texte, écouter un peu de musique, aller sur Youtube ou Dailymotion, se faire un solitaire ou un démineur de temps en temps.......

Et euh... Vous parlez de l'installation.......... Parce que vous croyez que ce sont elles qui installent ou dépannent windows ? Bah euh... non, c'est soit le magasin, soit moi ou mon frère quand on passe et qu'il faut le faire.

Ce qui est certain, c'est qu'à la première occasion ma mère passera sous GNU/Linux et plus particulièrement sous Ubuntu, bien plus simple à administrer à distance. Elle doit s'acheter un portable, je lui ai déjà conseillé l'offre de Dell.

#10 Re : -1 »  Nouveau design pour la prochaine LTS ? » Le 19/08/2007, à 19:59

Rubika
Réponses : 66
shamanphenix a écrit :

@Rubika : oui, ça existe déjà. smile

Ah et euh... Où ? tongue

#11 Re : -1 »  mon pere » Le 29/08/2007, à 15:55

Rubika
Réponses : 80

parce que pour un môme, il sortira plus intelligent a apprendre Linux que de rester sous Windows a passer sons temps a Trouver des crack pour les progs qu'il a pas les moyens de payer et a passer du temps a secure son windows ( scan virus, spyware.... )

Même si c'est vrai la plupart du temps, je pense qu'il existe aussi des activités "intelligentes" sous Windows. On peut y faire globalement les mêmes choses que sous GNU/Linux. Et la plupart du temps avec les mêmes logiciels. Je suis venu à GNU/Linux par OOo, PHP+MySQL et The Gimp par exemple...

Tout le monde ne pirate pas sous Windows...

Ensuite, en ce qui concerne le système en tant que tel, chaque système dispose de ces spécificités et de son architecture.

Ensuite, je pense que GNU/Linux Ubuntu est plus simple à l'utilisation et à l'installation (en dehors de toutes les spécificités des utilisateurs avancés). Imagine quelqu'un qui vient d'Ubuntu seulement qui se trouve devant une installation d'un programme Windows. Il trouverait ça super compliqué aussi : "Pourquoi il me demande où je veux l'installer ? C'est quoi toutes ces questions, je veux juste que ca marche..."

#12 Re : -1 »  Cegetel : offre musique-fantôme et microsoft » Le 20/08/2007, à 21:07

Rubika
Réponses : 37

Hmm... Je ne sais pas si je vais me faire bien voir, mais je trouve que cette initiative est plutot un bon signe pour l'avenir.

Oui, bien sur... Il reste des problèmes évidents : les DRM, un système non ouvert, conditionné par le fait de rester chez le FAI. Mais au fond, n'est-ce pas un pas assez intéressant ?

Pour moi qui suis 100% sous Linux (pas de double boot) je sais pertinemment que je pourrai pas utiliser ce service. Et donc je ne regarde pas cette annonce avec jalousie ou autre, mais plutot avec curiosité. Et je trouve que c'est une initiative qui pourrait faire son nid.

Quand on sait que les DRM ont de moins en moins de supporteurs, on pourrait imaginer au moyen terme une évolution d'une telle offre.

Je crois profondément en une évolution vers le mieux des services, des logiciels et de l'informatique en général. Vers le mieux veut dire vers la satisfaction d'un nombre de plus en plus importants d'utilisateurs. Et à ceux qui crient "au loup" je répondrai que sans cette évolution vers le mieux, nous ne serions pas entrain d'utiliser notre système d'exploitation préféré de façon simple et efficace mais nous serions tous sur des systèmes propriétaires estampillés M$.

Cette évolution vers le mieux se fait pas à pas... Mais je trouve que cette initiative est un pas intéressant. Voilà.

#13 Re : -1 »  Cegetel : offre musique-fantôme et microsoft » Le 22/08/2007, à 20:48

Rubika
Réponses : 37

Et par pitié arretez de comparé  une offre internet avec des trucs invraisemblables.... ou de faire vos rebelles de la societé...

Boarf, faut pas s'énerver pour ça... J'aime beaucoup ta dernière comparaison à mon avis plus honnête. J'y ajouterai simplement :

Imaginez on vous dit vous rentrez dans le supermarché on vous dit vous choissisez un rayon et vous prennez tous ce que vous voulez... et pour 4.99€ vous prennez tous les 150 000 articles....mais a une seul condition vous devez revenir tous les 30 jours et obligatoirement en voiture sans permis. Oui, les fusées à ions supersoniques avec grand coffre, gps et autopilote sont interdites sur le parking.

Ce qui m'ennuie dans l'histoire, c'est que j'ai une fusées à ions supersoniques avec grand coffre, gps et autopilote de marque Ubuntu.... :s

#14 Re : -1 »  Ironie du soir, Vista ou ubuntu » Le 25/08/2007, à 18:02

Rubika
Réponses : 22

C'est marrant...

Moi je trouve que le thème Human, quelque peu remanié, est super classe.

Capture.png

Et même si il y a de l'inspiration prise sur d'autres systèmes (l'horloge et le dock) au moins on a quelque chose de très Ubuntesque. tongue

#15 Re : -1 »  Linux ça pue, Windows c'est le bien ! » Le 23/08/2007, à 23:16

Rubika
Réponses : 39

m$ continuera à sortir des produits non finis, sans aucune innovation majeure et donc sans aucun rapport entre le prix et le contenu.

Je ne suis pas d'accord sur ce point... Non pas le fait que le produit ne soit pas fini, ni qu'il n'y ai aucune adéquation entre le prix et le contenu, mais plutôt sur l'innovation entre deux systèmes.

J'ai testé Vista pendant une journée, et je trouve que le système apporte pas mal de nouveautés par rapport à XP. Bien sur, je ne suis pas rentré dans le détail... Ma 7.04 commençait à s'impatienter. Mais en tous cas, je trouve que certaines évolutions sont pas mal (DirectX10 qui semble quand même prometeur / bien que pas pour nous... bon, ok c'est lourd mais c'est pas une raison pour en diminuer les avancées). Elles manquent d'originalité c'est vrai (bureau 3D par exemple) mais tout de même !

Et puis, si il est vrai que nous avons une nouvelle version tous les 6 mois pour Ubuntu, l'évolution n'est pas flagrante non plus. Maintenant, il est clair que si nous comparons un Ubuntu de l'époque de la sortie d'XP (cette distribution existait d'ailleurs ? hmm) à aujourd'hui, la différence sera flagrante.

Je suis par contre d'accord, quand on regarde le contenu de Vista et son prix... Y'a de quoi être vert. Je le suis d'autant plus que j'ai pas su attendre l'offre de Dell pour acheter mon nouveau portable et que donc j'ai payé la license Vista...... sad

Mais bon : my mistake.

#16 Re : -1 »  La culture menacée par Internet ! » Le 22/08/2007, à 20:30

Rubika
Réponses : 26

Hmm... L'article est intéressant, bien que je ne sois absolument pas d'accord avec certaines de ses conclusions.

Tout d'abord Andrew Keen rapproche la situation du web actuel de l'idéologie communiste. Je pense qu'il s'agit d'un contresens assez important. L'évolution du web ressemble plutôt à une expression pure et dure du capitalisme. Attention, j'entends par cela un capitalisme idéologique pas l'image que malheureusement beaucoup de personnes y porte.

Je m'explique.

Le capitalisme du net pour moi se caractérise par la liberté pour tout un chacun d'y apporter sa pierre, par ses contributions, par des sites, la liberté des échanges d'information, la recherche de reconnaissance, de la performance, etc...

Alors oui, la profusion de tout sur la toile rime avec une certaine hétérogénéité de la qualité des contenus. Et alors ? Nous ne sommes pas idiots, nous le savons très bien (enfin j'espère).

Je dirai même que justement, cette hétérogénéité qui engendre une concurrence forte est fondamentalement bonne car elle permet de tirer le meilleur de chaque chose si l'on sait où chercher. Et plus l'on surfe sur la toile, plus l'on cherche ; et plus l'on cherche, plus l'on trouve ! Et ce qui est formidable avec cette possibilité de communiquer, de partager et d'échanger, c'est que nous en faisons profiter ceux qui partagent nos valeurs et nos centres d'intérêts.

Je suis bien plus inquiet aujourd'hui de lire que certaines sociétés modifient les articles de wikipedia à leur avantage que je ne le serai si d'un commun accord l'ensemble de la communauté se mettait d'accord pour dire que 1 et 1 font 3. Car dans ce cas, je pense qu'il y aurait une bonne raison...

Ce qui inquiète sûrement ces personnes qui fustigent la communauté (quelle qu'elle soit...) c'est que le sens commun, l'analyse, et la force d'interprétation de la masse a été, est et sera toujours supérieur à celui d'un seul.

Il n'y a rien de plus dangereux qu'une foule c'est vrai... Mais sur le net, ce n'est pas à une foule que nous avons à faire, mais à une agora technologique où chacun fait valoir ce qu'il apporte et a la possibilité de juger ce qu'apporte les autres...

Alors oui, bien sur, la qualité des productions laisse parfois à désirer... Après tout, nous n'avons pas tous le même temps à accorder aux choses, et les mêmes acquis et connaissances qui nous permettent de "faire avancer le schmilblik". Mais c'est à la communauté de juger, et les contenus pauvres sont la plupart du temps mis de coté et/ou oubliés.

Je finirai en disant que oui, le web, c'est le chaos... Mais sans chaos, pas de créativité. Et à quoi ressemblerait la culture sans créativité ?

#17 Re : -1 »  La culture menacée par Internet ! » Le 22/08/2007, à 20:57

Rubika
Réponses : 26

Oui, cela colle mieux, tu as raison... big_smile

Note pour self : Rah mais quelle quiche ! lol

Enfin bon... Je pense qu'il faudrait quand même y réfléchir, dans le sens où le libéralisme s'oppose naturellement à toute idée de communautarisme... Hors j'aborde l'idée de la communauté comme une partie fondamentale qui à la fois produit dans le chaos et juge la production.

Hmm... Faut que je réfléchisse.

#18 Re : -1 »  Bêtisier (k)ubuntu-fr » Le 20/08/2007, à 22:29

Rubika
Réponses : 15

je suis désolée car je ne viens pas faire un commentaire sur votre message:lol:. Mais comme je n'arrive pas à trouver le bon forum pour exposer mon problème, je me permets donc de le faire ici en espérant que  peut-être quelqu'un pourra m'aider !
voilà, je cherche désespérément à décoller ma crédence dans ma cuisine. En fait elle est collée sur du béton et donc avec de la colle trés  forte.
Comment  faire pour la décoller ? j'ai essayé au burin mais évidemment àa fonctionne ^pas
mille mercis  à vous

En tant qu'ex Leroy Merlin, je n'ai qu'une chose à dire : Ennnnnnnnnnnnnnnnnorme !

#19 Re : -1 »  Bêtisier (k)ubuntu-fr » Le 20/08/2007, à 23:22

Rubika
Réponses : 15
shamanphenix a écrit :

Vous savez que vous allez vexer ?
Je ne vois rien de drôle dans l'extrait de ®om, par exemple.

Moi je vois surtout un petit fils qui aurait quand même pu faire l'installation correcte d'Ubuntu pour son grand père... C'est pas cool vraiment. wink

Enfin... Ca aurait pu être pire... Imaginez, qu'il lui ait laissé une Gentoo... tongue

#20 Re : -1 »  Bac+4 vs Bac+5 ... ? » Le 20/08/2007, à 21:15

Rubika
Réponses : 56

C'est quand même marrant car dans l'éducation anglo-saxonne (celle dont je suis issu, j'ai un diplôme Anglais) : il existe pourtant un BAC+4... wink

En fait dans le système Américain, le BA/BSc se prépare en 4 ans et correspond à un BAC+4. Au Royaume-Uni, le BA/BSc est en effet un BAC+3, mais il existe un BA particulier : le BA/BSc Hons plus souvent appelé le Honours qui lui correspond à un BAC+4 puisqu'il ajoute au cursus la réalisation d'un mémoire.

BSc = Bachelor of Science (matières scientifiques)
BA = Bachelor of Arts (matières autres que scientifiques)

Pour ma part j'ai un BA International Business Administration with Honours et le sujet de mon mémoire était l'établissement d'un modèle de Marketing appliqué aux nouvelles technologies.

Tout ceci me prédestinait bien évidemment à travailler dans le secteur des .............................. ok, grandes surfaces de bricolage. wink

#21 Re : -1 »  L'informatique en 1970 » Le 20/08/2007, à 19:19

Rubika
Réponses : 7

C'est assez intéressant de se replonger dans le passé, c'est vrai !

J'ai commencé l'informatique à l'age de 5 ans, mais c'était déjà bien après la période à laquelle ce bouquin a été écrit. J'ai commencé à l'époque des TO7 et des MO5.

Ce qui est assez intéressant dans cette citation c'est que d'un coté, suivant sa vision, il n'y a aucun espoir pour les logiciels gratuits et pourtant....

L'importance économique et la valeur marchande acquise par le software pousseront les utilisateurs à se grouper pour définir des besoins communs sur des bases géographiques ou professionnelles, et partager les frais fixes de confection de packages.

Dans sa citation, les "frais fixes" font référence aux coûts de développement, et si on considère que ces coûts de développement sont uniquement matériels, on peut effectivement penser que le logiciel libre et gratuit n'avait aucun avenir.

Et pourtant... Les coûts de développement sont avant tout des coûts intellectuels, qui peuvent en effet être quantifiés en des termes financiers mais tout aussi en des termes de temps et d'investissement humain. Et c'est ce qu'il s'est passé : les utilisateurs se sont groupés sur la base de besoins communs sur des bases géographiques et professionnelles afin de partager les frais fixes de développement des packages, le temps et l'investissement qu'il fallait pour développer une solution correspondant au besoin de ces utilisateurs particuliers.

Voilà pourquoi la plus grande richesse de nos systèmes libres et opensource se trouvent en fait dans leurs utilisateurs car tout utilisateur est aussi un investisseur de temps potentiel. C'est la communauté qui se regroupe suivant des besoins communs, des bases géographiques (c'est vrai de moins en moins présentes : mondialisation oblige, ce qui dans notre cas est plutôt une opportunité) ou professionnelles (je pense à des distributions orientées sécurité par exemple, ou éducation, ou astronomie ou studio, tout ce qui existe quoi ! smile).

Et ce que je dirai pour finir, c'est que la compétition n'est aucunement condition de la non gratuité. La compétition telle que je la vois dans le monde de l'informatique est une compétition de fonctionnalité, de vision et d'idéologie.

#22 Re : -1 »  L'informatique en 1970 » Le 21/08/2007, à 13:05

Rubika
Réponses : 7

Quel est la stratégie Microsoft concernant ceci ? Ca ne va pas les plomber ?

Je ne pense pas que ce type de stratégie puisse plomber Microsoft, et je dirai même qu'ils ont tout intérêt à faire en sorte que rien ne change et même, que la situation empire.
Par contre... pour GNU/Linux et l'OpenSource en général, c'est à mon avis une menace pernicieuse qui se met en place.

Je ne savais pas que le programme scolaire en informatique avait beaucoup changé, j'ai 24 ans et deux ans d'avance ce qui fait que j'ai aussi connu l'ancienne école :

- primaire = basic et découverte de l'informatique sur des vieux ordis où si tu veux faire quelque chose (même un jeu) faut le programmer
- collège = technologie donc pilotage de machines par informatique et utilisation de word (mouerf, c'est surtout les tableurs qui auraient été intéressants mais bon...)
- lycée = option informatique donc programmation (Turbo Pascal pour ma part)
- études supérieures = business mais orienté nouvelles technologies donc programmation, webdesign, CAD et traitement de texte/tableurs/bases de données

Pour la menace, en effet : si aujourd'hui nous créons des utilisateurs qui ne comprennent pas la base de l'informatique, même en simple surface, alors nous diminuons le nombre de contributeurs potentiels OpenSource de demain.

Par exemple, pour l'apprentissage de la conduite, nous apprennons donc à utiliser le véhicule, mais aussi à reconnaitre ses organnes, comprendre son fonctionnement et pouvoir réaliser des opérations de maintenance de base (changer une roue, vérifier le niveau d'huile etc...).

Il est clair que créer une armée de geek n'est peut-etre pas la solution miracle, mais au moins nos (futurs) enfants seraient prêts pour utiliser les outils de demain et pourquoi pas pour les créer.

J'ai l'impression que pour beaucoup, nous appartenons à une génération qui a connu la démocratisation de l'informatique. Démocratisation dans le sens de l'arrivée du PC. L'engouement qui a suivi et surtout, la curiosité et l'enthousiasme, nous a fait "mettre les mains dans le cambouis" pour comprendre et découvrir cette technologie qui, je n'ai pas peur de le dire, nous emerveille quelque part.

Cette curiosité et cet enthousiasme est aujourd'hui tombé, nous sommes entrés dans l'ère de l'utilisateur et les personnes qui aujourd'hui découvrent l'informatique le font avec une optique où l'informatique est devenu un simple "moyen de". La créativité cède sa place au fur et à mesure à la productivité.

La philosophie GNU/Linux est, à mon avis, orientée non pas vers les utilisateurs mais vers les contributeurs et elle s'articule dans une optique de créativité. Je ne veux pas dire que les utilisateurs n'en profitent pas, bien au contraire, mais la communauté, le noyau, contribue par nature (via les forums d'aide, via les wikis, via le code pour ceux qui peuvent se le permettre). L'utilisateur quand à lui, utilise sans se poser de question, sans chercher à "aller plus loin" et surtout sans optique de partage et d'optimisation créative...

Si le système éducatif aujourd'hui ne sait plus transmettre la curiosité et l'enthousiasme qu'il a transmis aux générations précédentes (avec bien sur des personnes plus ou moins receptives) alors je ne veux pas dire : mais on est mal parce que ca veut dire que les contributeurs vont demain se réduire en peau de chagrin. A moins que nous même, nous sachions transmettre aux futures génération cette philosophie de l'informatique...

#23 Re : -1 »  Ubuntu sur Xbox ? » Le 20/08/2007, à 20:51

Rubika
Réponses : 6
Zergy a écrit :

LOL lol
En même temps, je ne suis pas mieu, mon véhicule personnalisé dans F-Zero GX (sur Game Cube) est aussi au couleurs d'Ubuntu. (Et pour faire plus Geek, il porte le numéro 42 tongue)

Y'a des fois ou on me dit que je suis un geek... Erf... Bon, ok, j'suis noob vraisemblablement : 42 ?! Pourquoi ? smile

#24 Re : -1 »  Ubuntu sur Xbox ? » Le 20/08/2007, à 22:13

Rubika
Réponses : 6

Mouerf... En effet, pourtant j'avais vraiment apprécié ce film. Il faudrait que j'essaye le bouquin un de ces jours.. wink