Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  La question du gaz de schiste » Le 05/08/2012, à 20:01

jeanf
Réponses : 103
Dmitri Orlov a écrit :

Premièrement, qu'est-ce que le gaz de schiste ? Posez cette question, et l'on vous dira : "Taisez-vous, c'est du méthane." Mais en est-ce vraiment ? La composition du gaz de schiste a quelque chose d'un secret d'État aux États-Unis, mais l'information sur le gaz produit par les neuf projets de test polonais a fuité, et elle n'est pas jolie : le gaz de schiste polonais s'est avéré contenir tant d'azote qu'il ne brûle même pas. De la technologie existe pour nettoyer du gaz composé de, disons, 6 % d'azote, mais le gaz de schiste polonais est plus proche de 50 % et, étant donné les coûts de production élevés, les rendements faibles, l'épuisement rapide et la pression basse à la tête de puits, le nettoyer pour le porter aux spécifications (1 % d'azote) résulterait très certainement en une perte nette d'énergie.

Même si le gaz de schiste contient assez peu d'azote pour brûler, les difficultés ne s'arrêtent pas là. Il peut aussi contenir du sulfure d'hydrogène, qui est toxique et corrosif et doit être retiré avant que le gaz puisse être emmagasiné ou injecté dans un pipeline. Il contient probablement du toluène et d'autres solvants organiques — les ingrédients des cocktails de fracturation — qui sont cancérogènes. Enfin, il peut être radioactif. Toutes les argiles sont modérément radioactives, et le schiste est une sorte d'argile chauffée. Alors que le schiste de Barnett n'est pas particulièrement radioactif, le schiste de Marcellus, qui a récemment été le centre d'une activité de forage frénétique, l'est. Grâce au gaz de schiste de Marcellus, le gaz radon radioactif est livré directement dans votre cuisine, par les brûleurs de votre gazinière, ou aux cheminées de la centrale électrique à contrevent de là où vous vivez. On s'attend à ce que cela résulte en une augmentation des taux de cancer du poumon dans les années qui viennent.

http://www.orbite.info/traductions/dmit … ussie.html

#1 Re : -1 »  qui est responsable de la crise économique actuelle ? » Le 29/10/2012, à 19:21

jeanf
Réponses : 41
sucarno a écrit :

Salut,

pour ceux qui ne le savent pas encore.

Pour le coup la place de cet article est plus dans ce topic. Il énonce un lieu commun, ne dénonce personne et ne propose rien de concret.

#2 -1 »  bannissement ou ostracisme » Le 28/10/2012, à 13:07

jeanf
Réponses : 25

J'aborde un sujet sensible.
Le bannissement consiste pour les modérateurs à supprimer définitivement un compte sur le forum.
L'ostracisme consisterait à laisser la décision au forumeurs.
Ce que je propose, et si l'idée est retenue, nécessitera bien sur d'être retravaillé, mais dans les grands principes:

edit: option 1
- Seul les membres inscrits depuis une certaine période et ayant posté de manière régulière (à déterminer) seraient autorisé à ostraciser.
- Il faudrait pouvoir désigner facilement la personne à ostraciser (comme le bouton "avertir" sous les messages de chaque forumeur).
- L'ostracisé-e pourrait l'être de façon incrémentale (2 jours, puis 1 semaine, puis 1 mois,...).
- Il faudrait atteindre un quotat (15, 20, 30 votes ou +) pour que l'ostracisme soit effectif.
- Tout les mois, le compteur (les votes concernant la personne a ostraciser) serait remis à zéro.

edit: option 2

side a écrit :

Seuls les membres tirés au sort (nombre à déterminer) seraient autorisés à cliquer un nombre de fois précis (à déterminer) sur un bouton "avertir" mais seulement une fois pour un membre durant une période précise (à déterminer).

Si je propose cela, c'est parce que je pense que la fermeture d'un topic (celui sur la politique, au hasard...) est plutôt contreproductif puisque les intervenants pourront toujours intervenir ailleurs et de la même façon. L'idée serait donc d'essayer de responsabiliser les individus tout en faisant prendre conscience à certaines personnes (celles qui sont ou qui risques d'être ostracisée) que leur propos ne gêne pas une minorité de personnes, mais un plus grand ensemble.

Trop populiste ?

#3 Re : -1 »  bannissement ou ostracisme » Le 28/10/2012, à 19:12

jeanf
Réponses : 25

Soit, cependant pour les rares qui foute le bazar, le topic "politique" à récemment été clos quelque temps, péjorant tout les autres qui auraient pu y participer. Ce topic "politique" n'a rien d'essentiel bien-sur, mais ce que je propose permettrait d'éviter d'arriver à de tel mesures restrictives de la part d'un modo. Je comprend que ce soit compliqué à mettre en place malgré tout, disons que ça peut rester une idée à garder sous le coude smile

#4 Re : -1 »  bannissement ou ostracisme » Le 28/10/2012, à 20:21

jeanf
Réponses : 25

@soryne:
L'idée ce serait d'une part d'éviter qu'une personne ostracisée/bannie recrée un compte pour voter par vengeance contre d'autres qu'illes estime responsable, d'autre part éviter qu'une personne entretienne 2 (ou +) comptes pour avoir plus de droit de vote (je pense que poster sous plusieurs pseudos de façon régulière et pour entretenir l'illusion doit devenir fatiguant à la fin). Mais si tu pense à autre chose pour régler le prob, la discussion est ouverte, même si apriori l'idée va rester de coté.

#5 Re : -1 »  bannissement ou ostracisme » Le 28/10/2012, à 20:40

jeanf
Réponses : 25
Gemnoc a écrit :

Quand on constate que l'essentiel de l'activité de certains se concentre dans les sections Café et Être ou ne pas être... roll

C'est mon cas.
Je me suis mis au logiciel libre pour l'idéologie qu'il y a derrière, non pour mes compétences en informatique qui sont très faible. Donc pour ma part ça ne me dérange pas que certains interviennent seulement dans les sections que tu dit, j’apprends toujours des débats qui y ont lieux.

#6 Re : -1 »  bannissement ou ostracisme » Le 02/11/2012, à 18:06

jeanf
Réponses : 25
mloupiot a écrit :

Absolument ! J'ajouterai que contrairement à l'affirmation de certains, la majorité de ceux qui interviennent dans la discussion sur la politique (au hasard …) du moins ceux qui vous gênent (on de demande pourquoi, comme le dit yrieix "si on trouve que ça pue, pourquoi on continue de les visiter ?" sauf les modos évidemment), fournissent aussi des aides précieuses dans d'autres discussions sur le forum .

Sous entendu, aider quelqu'un sur le forum donne un passe droit pour ce comporter comme un "lourd" ailleurs. J'adhère à l'opinion qu'a exprimé side ici parce que je constate que les tentatives d'argumentations que l'on mène avec ces individus finissent par échauffer les esprits, avec les conséquences que l'on connait. Il me semble que ce que je propose permet de faire prendre conscience de cela avant d'en arriver à des solutions extrêmes, comme la fermeture d'un topic.

#8 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 13/08/2012, à 07:57

jeanf
Réponses : 21
billou a écrit :

Ps :  Même pas une petite formule de politesse...

J'en ai bien une qui me viens à l'esprit, mais c'est du style Le grand Rorh Shah, j'imagine que ça va pas le faire ! big_smile

#9 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 13/08/2012, à 11:56

jeanf
Réponses : 21

C'est un reproche que quelques personnes commencent à lui faire. Il se trouve que pour l'instant c'est un des rares à s'investir autant pour défendre cette cause, ce qui pour m'a part lui fait pardonner en parti son ton dogmatique et exalté. Ça ne m'empêche pas de prendre du recul, je ne suis pas d'accord sur ce qu'il dit de Meyssan où Onfray par exemple, mais je viens de découvrir Guillemin grâce à lui et c'est une vraie mine d'information ( qui du coup me conforte dans le principe que répète Chouard: Ce n'est pas aux hommes de pouvoirs d'écrire les règles du pouvoir).

#10 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 13/08/2012, à 12:26

jeanf
Réponses : 21
Morgiver a écrit :

ça a plutôt l'air restrictif pour les élus.

Dans le principe ça va encore plus loin que de la restriction pour les élus puisque l'idée est réinvestir les citoyen-nes dans la vie politique active, par là on peu supposer qu'à terme les élu-es n'auront plus de rôle de décision. Les élu-es (que l'on assimilera à des expert-es dans un domaine) pourraient n'être désigné-es que pour des missions bien précises, pour lesquelles les citoyen-nes  auront donné leur accords et pour lesquelles les élu-es devraient rendre des comptes.

Intégrer le vote de valeur serait hautement plus constructif et aurait un impact beaucoup plus puissant sur les élu.

Nous ne somme clairement pas dans la même optique. J'ai abandonné l'idée que des élu-es puissent être plus compétent-es que moi et nous autres pour décider de nôtre avenir.

#11 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 13/08/2012, à 13:45

jeanf
Réponses : 21
Morgiver a écrit :

C'est pas en tirant au sort que tu donne plus de pouvoir au peuple.
Si tu tombe sur un élu nazi, t'es bien dans la merde.

Tu fais une grosse caricature d'un système sur lequel tu ne t'es pas informé, je te propose d'aller faire un tour sur le lien dans m'a signature. Mais il serait intéressant de reprendre cette discutions lorsque tu auras vu la vidéo que j'ai mis dans le premier post, on partira sur de meilleures bases.

Sopo les Râ a écrit :

Déjà, il faut commencer par définir de quoi on parle. Tirer au sort... les députés ? le président ? les sénateurs ? les ministres ?

Je crois me souvenir que tu avais mis sur ce forum un petit organigramme de ce que tu concevais.
J'ai bien une vision des chose dans laquelle le tirage au sort se ferait au niveau communal afin que chaque citoyen-ne puisse participer aux décisions politiques, avec ensuite une fédération de communes pour gérer le pays. Cependant si on parle de démocratie, mon choix sera légitimement remis en question parce que d'autres pourront avoir des propositions plus appropriées, mais pour en discuter encore faut il avoir adhéré au principe du tirage au sort. C'est pour ça que je pense qu'il faut d'abord casser les a priori qui circule sur le tirage au sort et encore en amont,sur le principe selon lequel d'autres individus élus sont plus légitime pour décider à notre place.

#12 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 13/08/2012, à 13:56

jeanf
Réponses : 21

Tient ! l'émission n'est plus en accès libre ! c'était pourtant le cas hier...
Pour la peine:

@si a écrit :

Il est devenu célèbre en 2005, grâce à un texte qui décortiquait le projet de constitution européenne. Etienne Chouard, figure des partisans du "Non" a poursuivi son chemin, toujours questionnant les textes qui se donnent pour but d'organiser la vie des citoyens. Sa conclusion, exposée en des centaines de milliers de mots sur son site, est radicale et claire : les élections ne garantissent en rien un système démocratique. Elles favorisent l'oligarchie. Au contraire… du tirage au sort ! Chouard appelle à refonder notre conception de la démocratie, en s'appuyant sur ce principe employé par les Athéniens il y a 2500 ans.

Maja est allé le rencontrer, chez lui, près d'Aix-en-Provence. Parce qu'une évidence nous est apparue : cultiver le "hors format", c'est aussi aller écouter des penseurs, des chercheurs, des fouineurs, qui ont décidé de prendre du recul, pour parler de notre monde d'une autre manière que les médias traditionnels. Et pour les entendre, il faut savoir… sortir de Paris.

Etienne Chouard répète inlassablement son message, sur son site ou lors de conférences, comme celle-ci. Comment travaille-t-il ? Où va-t-il puiser ses centaines de sources, et comment les organise-t-il ? Croit-il à une issue favorable à son combat ? C'est ce qu'il explique à Maja pendant près de deux heures.

De plus il me reste des "parrainages" (gratuit) pour avoir accès au site complet pendant 1 mois, si ça t'intéresse.

#13 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 14/08/2012, à 08:09

jeanf
Réponses : 21
side a écrit :

Cette vidéo n'a pas d'intérêt sinon pour ceux qui connaissent déjà le bonhomme et l'apprécient. Pour connaitre les idées il suffit de taper Chouard dans un moteur de recherche.

Genre : 18 min pour comprendre de quoi il retourne.

jeanf a écrit :

Tient ! l'émission n'est plus en accès libre ! c'était pourtant le cas hier...

C'est comme ça chez @si.

Après une demande d'information au webmaster du site, j'ai appris que maintenant ils mettaient les contenus et les émissions en accès libre pendant 24 heures. J'ai le "bien" que j'en pensais sur le forum et mystérieusement l'émission est repassée en accès libre aujourd'hui... (du coup, je ne sais pas pour combien de temps).
Mais bon, side à raison, il y a d'autres vidéos sur le sujet si l'on veut s'y intéresser, disons que ça me servait de prétexte pour essayer de relancer le débat sur un sujet qui me semble primordial.

#14 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 15/08/2012, à 09:14

jeanf
Réponses : 21
side a écrit :

Mais sinon il y a des sujets connexes sur lesquelles se prendre la tête, je pense au fédéralisme et sa déviance communautaire autonomiste et au jacobinisme et à sa déviance bureaucratique centralisatrice. A ce que deviens un Etat-Nation en démocratie véritable. Parce que pour moi, si la démocratie et plus que souhaitable, il est hors de question d'en user pour détruire l'état et la Nation et surtout pas sous couvert de pouvoir supra-national et autres billevesées de mondialisation et pas beaucoup plus sous prétexte de fédéralisme régional.

L'idée d'une démocratie véritable est quelque chose qui, pour moi, reste à taille humaine (les gens peuvent s'informer, débattre, décider et agir), un échelon trop grand crée trop de délégation et un échelon trop petit n'a aucune influence. J'imagine que le niveau national est le meilleur compromis entre délégation et pouvoir d'agir direct, mais je ne suis pas fermé à d'autre proposition. Si l'on souhaite une véritable démocratie, cela voudra dire détruire certains schémas de pensée (est ce que j'imagine que le niveau national est le meilleur parce que j'ai grandi dans une société où les individus se sont majoritairement construit autour d'état ?) pour lui laisser la possibilité de se développer selon ce qui lui convient. Je vois la démocratie comme quelque chose en perpétuelle construction mais obéissant à des principes clairs, la limite sera ce qui la fera basculer dans le populisme.

Sopo les Râ a écrit :

Je suis on ne peut plus d'accord. Et je pense que pas mal d'a priori viennent de ce que ceux qui défendent le tirage au sort (dont Étienne Chouard, et là je réponds aussi à side) en font une espèce de solution miracle à tous les problèmes, et, notamment, ne semblent pas s'attarder sur les contours éventuels de son appliaction (que j'évocais plus haut).

Ce que Chouard appelle "la cause des causes" c'est le principe selon lequel nous avons une mauvaise constitution (écrite par des personnes en conflit d'intérêt), je crois que c'est là le centre de son intervention. Effectivement le tirage au sort prend beaucoup de place dans ce qu'il dit parce que l'expérience athénienne antique a démontré la possibilité concrète de son application et ses vertus (il tient un fait en main, pas quelque chose de théorique et il s'y accroche). Mais sur son blog il y a un forum sur lequel ils débattent de ce que serait la constitution tel qu'ils la souhaitent, même si Chouard ne développe pas cela dans ses interventions. De toute façon, une constituante écrite de manière démocratique ne pourra pas ressembler à ce qu'un individu (Chouard) définira.

jeanf a écrit :

et encore en amont,sur le principe selon lequel d'autres individus élus sont plus légitime pour décider à notre place.

Je suis à nouveau d'accord (même si je ne pense pas apporter la même réponse que toi à cette problématique : il faut en parler avant même d'aborder la question du mode désignation (tirage au sort, élection, etc. : cf ce que j'écris juste au dessus).

Je fais de la politique un domaine qui doit être compréhensible et accessible à tout-e citoyen-ne, de là je ne m'inquiète pas de l'amateurisme des gens amenés à y participer. Bien sur dans un modèle de société dominé par la pensée capitaliste, l'écriture d'une constitution risque de virer au populisme. C'est encore quelque chose qu'il faut déconstruire (la pensée capitaliste, et surtout avant qu'il ne s'effondre de lui même) et travailler à l'émancipation des gens. Je ne pense pas que l'on arrivera à quoi que ce soit avant cela.

#15 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 15/08/2012, à 22:07

jeanf
Réponses : 21

oui c'est un peu le bordel, m'enfin pour la proposition de constitution c'est içi avec un organigramme en bonus.

#16 Re : -1 »  @si: "Pour affaiblir nos représentants : le tirage au sort !" » Le 19/08/2012, à 20:12

jeanf
Réponses : 21

Je vais pas défendre ce qui est proposé sur le site de Chouard parce que je pars du principe que la constitution qui pourra être écrite le sera par un ensemble de citoyen-nes réellement impliqué dans son écriture et non par une très petite minorité en ayant discuté sur le net (et donc non représentative).

Concernant les instances de contrôle, je ne crois pas que le simple outil du tirage au sort permettra de s'en passer. Si l'on continu à élire des expert-es dans certaines domaines, je trouve nécessaire de pouvoir contrôler que ceux-celles ci soit au service des électeur-trices. Cela apparaît comme une lourdeur administrative, mais dans un gouvernement où les citoyen-nes auront compris qu'illes ont à jouer un rôle cela devrait faire parti des fonctions qu'illes devront assumer. Après, quel place doivent prendre ces instances de contrôle, leurs nombres, leurs compositions,... tout cela je pense que c'est l'expérience concrète qui nous indiquera quel doit être la juste mesure.

Et puis concernant "l'avis de  chacun sur chaque sujet" c'est bien sur impossible, cependant dans une assemblée de citoyen-ne on ne s'attend pas à ce que tout le monde s'exprime et ceux-celles qui le feront seront certainement les meilleur-es orateur-trices. Sauf que si le sujet du débat est annoncé en avance (je sais pas, genre 15 jours - 1 mois), il est tout à fait possible de s'approprier le sujet, d'en débattre hors des assemblées dans des réunions informelles (le marché (l'agora grecque), le bas de la porte, pendant le footing,...) et de faire émerger un avis dominants. Donc dans une assemblée, un-e citoyen-ne est un-e réprésentant-e averti est non un godillot ou un mandataire.

Bon, si Chouard ne te conviens pas, peut être qu'un peux plus de théorie avec Cornélius Castoriadis te conviendra, il s'agit d'une vidéo d'un peu plus d'une heure dans laquelle il développe un peu ce qu'était le système Grec antique et d'autres choses intéressantes.

#17 Re : -1 »  Pourquoi coloniser Mars (et les autres) ? » Le 10/08/2012, à 12:38

jeanf
Réponses : 91

personne n'a lu cette trilogie ? ça devrait vous donner des idées.

#18 Re : -1 »  Pourquoi coloniser Mars (et les autres) ? » Le 10/08/2012, à 16:20

jeanf
Réponses : 91
Mr Flibble a écrit :
jeanf a écrit :

personne n'a lu cette trilogie ? ça devrait vous donner des idées.

C'est vraiment bien ? Je cherche justement un bon roman de SF.

C'était bien, je ne sais plus pourquoi je n'ai pas lu le troisième (pas dispo à la bibli ou lecture d'un autre livre que j'avais réservé), mais pas parce que ça m'avait déplu.
Je vais peut être m'y remettre tient !

#19 Re : -1 »  OGM et semences "naturelle" » Le 31/07/2012, à 09:55

jeanf
Réponses : 66

@K@ede et Valeryan_24:
Je ne remets pas en cause vos compétences techniques, c'est pas le sujet pour moi.

  "productivité", "compétitivité", "rendement", "brevet", "commercialiser", "onéreux","durée de vie commerciale courte". C'est tout un discours capitaliste que vous nous tenez là, même si c'est enrobé de  bonnes intentions pour la biodiversité et les consommateurs. Je ne doute pas que se soit réellement votre intention de vous soucier d'écologie et de santé publique, mais en vous lisant j'ai vraiment l'impression que vous me ressortez la propagande d'une direction d'entreprise cherchant à préserver ses intérêts financiers. Hors la logique de faire du profit s'oppose clairement à celle de vouloir protéger les gens et l'environnement.
  Un autre biais pour moi est l'idée que "l'innovation", "le progrès" soit des sources de bienfait que l'on ne pourrait remettre en cause. Il y a pour moi l'illusion que l'on puisse toujours encadrer, corriger, diriger, pallier les erreurs de la recherche applicative sauf que l'on voit bien les limites du système (plus de productivité = appauvrissement des sols = apport en azote et phosphore = industrie lourde et extraction en mine = pas bien pour l'environnement).

#20 Re : -1 »  OGM et semences "naturelle" » Le 31/07/2012, à 13:10

jeanf
Réponses : 66

s'il s'agissait de répondre à un besoin, Monsanto (par exemple) n'aurait pas besoin de faire de la pub pour ces produits, je pense plutôt qu'elle crée le besoin. Maintenant bien sur que les industries n'ont pas tout les tords, elles utilisent les règles d'un système économique qui a été mis en place par les politiques. Sauf que par le biais des lobbys, certaines de ces industries participent aussi à la mis en place de ces règles.

#21 Re : -1 »  OGM et semences "naturelle" » Le 31/07/2012, à 19:42

jeanf
Réponses : 66

Je ne vais pas répondre sur tout, Arkseth y a répondu dans un sens qui me convient, juste:

Valeryan_24 a écrit :

Le capitalisme n'est pas un gros mot, même si certaines dérives (boursières, y compris la spéculation sur les graines alimentaires) sont néfastes.

C'est exact, le capitalisme n'est pas un gros mot, il a une définition qui correspond à ce que j'en ai dit.

Les renversements de situation existent pourtant. Par exemple, je ne suis pas fan du bio (amha, un attrape-couillon) mais à priori ça va à l'encontre des grands groupes. Pourtant la demande a commencé à grandir et des supermarchés s'y sont mis. S'il y a un marché, les industries s'y mettront.

Si les industries s'y mettent, c'est que cela ne va pas à leur encontres, donc l'argument est invalide.

kleim a écrit :

kleim@jeanf : tu te trompes. Tout le monde fait de la pub, ne serait-ce que pour se faire connaître ou rester dans l'esprit des gens pour que la marque s'impose d'elle-même au moment de l'achat. Pourquoi crois-tu qu'Apple dépense des sommes colossales en marketing alors que ses produits se vendent comme des petits pains ?

Il ne me semble pas avoir dit autre chose. Je mettrais une parenthèse à "tout le monde"; le producteur de légume chez qui je vais ne fais pas de pub mais à bénéficié du bouche à oreille. La différence je la fais dans le sens ou la pub part d'une entité vers des consommateurs (communication verticale) alors que le bouche à oreille correspond à une expérience positive que l'on souhaite faire partager (communication horizontale).

#22 Re : -1 »  OGM et semences "naturelle" » Le 31/07/2012, à 20:26

jeanf
Réponses : 66
Valeryan_24 a écrit :

C'est cette phrase qui m'a fait réagir, car telle que tournée, on ressent que le capitalisme ou la volonté de compétitivité, rendement, vivre de nos produits commerciaux sont négatifs, car opposés aux "bonnes intentions" et dans le seul but de faire de l'argent.

relis la définition au point B.-

Bien entendu que le but est d'en gagner, d'avoir le plus possible de ventes et de développer notre activité, mais ce n'est pas le seul objectif, on a aussi le sentiment de (je le mets entre guillements car ça sonne un peu grandiloquent) "faire progresser la recherche végétale".

Je travail dans une grande entreprise. J'ai le sentiment, moi aussi à mon niveau, d'être utile aux gens en exerçant mon activité, cependant je fais la différence avec les intentions de mon employeur qui par son discours renvoi à une logique de recherche de profit. C'est pour ça que je prendrais du recul par rapport à l'utilisation de ce "notre" et "on" qui sous entend que l'on s'identifie à son entreprise et aux valeurs qu'elle affiche. Cette critique est certainement plus difficile à faire lorsque l'on travail dans de "bonnes" conditions (salaire correct, bonne ambiance, reconnaissance de l'employeur,...) mais elle reste pour moi essentielle.

#23 Re : -1 »  OGM et semences "naturelle" » Le 01/08/2012, à 08:36

jeanf
Réponses : 66
K4ede a écrit :

Désormais, il faut qu'il cohabite avec d'autres modes de fonctionnement, sans en imposer aucun, en laissant le choix au consommateur (à travers l'agriculteur).

"moraliser le capitalisme"... le principe est encore plus utopique que de vouloir en sortir. Si un des principes du capitalisme est de promouvoir la "concurrence", il faut bien comprendre que lui même n'en admet aucune est qu'il adapte les lois à son idéologie (même les "droits de l'homme" ont un article promouvant le droit à la propriété). Même l'idée simple que tu propose pour encadrer la commercialisation des semences paysannes et anciennes n'est pas mis en place (et ne le sera jamais), et lorsque que l'on lit le déroulement du procès de kokopelli contre Baumaux comment ne pas trouver étrange le changement de décision radical des juges ?
Les législateurs ne sont pas moins bête que nous, ils se soumettent (de grès ou de force) à un système qui n'a qu'une vision économique des problèmes et ne souciera jamais de l'humain.

ArkSeth a écrit :

Et j'en suis content ; n'empêche que mon pseudo prend un S majuscule

Soit !

#24 Re : -1 »  OGM et semences "naturelle" » Le 01/08/2012, à 09:06

jeanf
Réponses : 66

@K4ede:
Rassure toi je ne baisse pas les bras, je propose une solution plus radicale que la tienne. Quant au rôle de l'état, tu vois bien qu'il se réduit de jour en jour, le lors du procès de kokopelli la décision à été européenne. Dans un capitalisme mondialisé, les états ne pouvant agir qu'aux niveau de leur nation ne pourront rein encadrer du tout (tu y faisait référence d'ailleurs en parlant de l'interdiction de semer des OGM en France tout en autorisant son importation, c'est bien le sens qu'il faut donner à ce "non-sens").