Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Optimiser au mieux Ubuntu 13.04 » Le 15/05/2013, à 14:23

men-go
Réponses : 15

Salut,

GZO a écrit :

Maintenant je comprend mieux pourquoi je reste sous Windows

Je ne comprends pas ce que tu as voulu dire par là. Ceci étant, personnellement avant de vouloir "améliorer" Ubuntu, 1) je fais des sauvegardes du système, 2) je me dis que des gens beaucoup plus calés que moi sur le sujet se sont déjà cassés le trognon afin que la distribution soit performante, 3) j'essaie de connaître un peu mieux comment le système fonctionne avant d'y apporter mon grain de sel.

Il est inutile de perdre ton temps sur le SWAP si ta machine est équipé d'une mémoire supérieure à 2Go. D'autre part tu as forcément GRUB (GRand Unified Bootloader) qui comme son nom l'indique te permet de booter. Enfin, avant de supprimer des paquets il vaut mieux avoir compris parfaitement comment il sont intégrés au système.

Le problèmes d'Unity tels que tu le décris est souvent très difficile à résoudre et plutôt que de se "farcir" les logs et vérifier les problèmes de droits d'accès, on va souvent plus vite à dépanner par la réinstallation ou la restauration de la sauvegarde.

#1 Re : -1 »  Optimiser au mieux Ubuntu 13.04 » Le 16/05/2013, à 18:32

men-go
Réponses : 15

Salut,

         Les symptômes d'Unity tels que tu les décris, je les ai eus lorsque j'ai voulu installer la 12.10 sur une vieille machine (qui supporte bien la 12.04). Dans la 12.10 Unity 2D a disparu et remplacé par une couche logicielle que cette machine ne supporte pas (moralité elle est toujours en 12.04 et le restera). Mais évidemment tu n'as pas le même problème.

      J'ai fait quelques transformations dans mes systèmes mais je dirais "assez cosmétiques" étant donné que je les reporte de version en version dans la mesure où ces transformations sont relativement simples à reporter. Tu vas beaucoup plus loin que je ne l'ai été parce que même si j'en avais été capable je me refuse à trop toucher. Mes systèmes sont architecturés de la même façon et à chaque nouvelle version d'Ubuntu ce serait la croix et la bannière pour les mettre à niveau. A titre d'exemple, en 13.04 Nautilus devient de plus en plus nul mais je le garde parce qu'il fait partie de la distribution. Je te souhaite bon courage.

#2 Re : -1 »  Optimiser au mieux Ubuntu 13.04 » Le 18/05/2013, à 08:29

men-go
Réponses : 15

Salut,

         Ubuntu est une distribution (améliorée ?) de Debian. Si Debian (je l'ai testé il y a quelques années) avait été le nec plus ultra de Linux, il aurait été inutile de faire un Ubuntu. Il existe des distributions Linux plus légères qu'Ubuntu mais il se trouve que dans le monde, Ubuntu est la distribution la plus populaire de Linux. Mais effectivement, pour des besoins bien particuliers une distribution légère peut convenir. Ceci étant, à un moment donné, pour avoir vraiment de la performance, seul un matériel adéquat peut l'obtenir.

#3 Re : -1 »  [résolu] Suppression d'une partition - dual boot à disparu » Le 02/04/2014, à 11:24

men-go
Réponses : 6

Bonjour,

            En ce qui te concerne c'est trop tard, mais pour ceux qui vont lire cette discussion, je voudrais conseiller qu'avant tout "tripotage" des partitions, sauvegarder le MBR (Master Boot Record) qui dans une table de partitions MSDOS contient la définition de chaque partition, par la commande:

sudo dd if=/dev/sda  of=nom_de_fichier bs=512 count=1

/dev/sda est le disque habituel, mais la procédure fonctionne avec une autre unité. nom_de_fichier peut être quelconque mais évidemment le placer sur une unité externe.

Pour restaurer:

sudo dd if=nom_de_fichier  of=/dev/sda bs=512 count=1

Ceci t'aurait permis de retrouver les partitions et y accéder au moins par un live Ubuntu.

#4 Re : -1 »  [résolu] Suppression d'une partition - dual boot à disparu » Le 03/04/2014, à 10:31

men-go
Réponses : 6

Bonjour,

            Je n'ai jamais eu l'occasion d'utiliser PartedMagic donc je ne sais sais pas ce qu'il vaut. Par contre il existe dans Ubuntu une application: TestDisk qui est capable de récupérer des partitions.  TestDisk est aussi capable de recopier des répertoires et/ou des fichiers. Le paquet qui installe cette application contient aussi Photorec. Ceci étant, si TeskDisk récupère tes partitions, tu n'auras besoin de rien d'autre. Si tu ne disposes pas encore d'un vrai système Ubuntu (pas un live), ça peut facilement s'installer sur une clé USB de 8Go. Après installation d'un Ubuntu, installer le paquet "testdisk". Pour le lancer, soumettre dans Terminal la commande:  sudo testdisk.
     
   Pour tester TestDisk, j'ai remis à zéro le MBR c'est à dire entre autres la table des partitions d'une clé USB contenant 4 partitions primaires: UBUNTU, Linux swap, DATA et home . Il a réussi à retrouver la structure des partitions mais il s'est un peu mélangé les pinceaux, puisque la dernière partition a été considérée comme logique. J'ai pu remettre en place la vraie structure et aussi sauvegarder la totalité de ce contient cette partition càd home (il faut jouer avec les flèches de direction).

#5 Re : -1 »  SSHD (hybride), partitionnement et points de montage » Le 08/04/2014, à 15:06

men-go
Réponses : 5

Bonjour,

           N'ayant jamais utilisé un SSHD (je n'en vois pour l'instant pas grand intérêt, ayant lu qu'il ne fallait pas écrire trop souvent sur ce type d'unité) je répondrais sur le montage des différents répertoires systèmes.

     Le contenu des répertoires dont tu parles peut être copié soit dans des partitions (avec les disques formatés avec une GPT il n'y a pas de problème au niveau du nombre de partitions. Même avec une table MSDOS on peut avoir autant de partitions logiques que l'on désire) soit dans des fichiers préparés pour cela. A titre d'exemple, j'utilise moi-même un petit fichier d'une centaine de Mo que je monte sur /usr/local, ceci pour éviter de contaminer le système d'origine.

     Linux (ou Unix) donne effectivement à l'utilisateur le choix de dispatcher ou non les différents répertoires systèmes. Il faut juste faire la part des choses entre la performance et la complexité de l'architecture qu'on va mettre en place. Pour la performance, il vaudrait mieux que les répertoires soient dispatchés sur différents disques (et non des partitions). Pour l'architecture, que se passera-t-il s'il faut de temps en temps réinstaller le système ? ou lors des incidents, ne vaut-il pas mieux pour le diagnostic avoir une architecture plus monolithique ? Personnellement  je ne dispatche que /home et crée une partition DATA accessible à tous les utilisateurs et tous les systèmes. Les définitions de ces ensembles sont dans /etc/fstab.

     Pour répondre plus précisément à tes questions, tu peux créer une partition pour chaque répertoire système, y recopier les éléments de chacun (ou les mouvementer) et faire les définitions dans /etc/fstab. Les points de montages sont les mêmes, par exemple si tu veux dispatcher /usr, sachant qu'il faut manipuler soit sur un autre système soit sur un live Ubuntu (ci-dessous, remplacer $USER par l'utilisateur courant et "sys_ubuntu" par le label ou l'uuid adéquat):

- Création d'une partition ext4 avec Gparted dont le nom aura pour label ou étiquette par exemple: USR
- Monter (si ce n'est déjà fait) avec Nautilus le système à recopier ainsi que la nouvelle partition
- Copie de /usr par:  sudo cp  -a /media/$USER/sys_ubuntu/usr /media/$USER/USR
- Modifier /media/$USER/sys_ubuntu/etc/fstab avec par exemple:
    # USR
LABEL=USR            /usr     ext4    rw,nosuid,nodev,uhelper=hal    0       0

     A noter que lorsqu'on monte un système de fichier sur un point de montage quel qu'il soit, le contenu d'origine du répertoire du point de montage est inaccessible pendant la durée du montage.

#6 Re : -1 »  SSHD (hybride), partitionnement et points de montage » Le 09/04/2014, à 12:34

men-go
Réponses : 5

Bonjour Bruno,

                       Comme je me suis plus focalisé sur le système Ubuntu lui-même, j'avoue qu'au niveau matériel je ne suis la technologie que de loin en loin. C'est pourquoi après avoir bien lu, effectivement, ma remarque est en partie erronée.

     Concernant les performances des disques, déjà le système Linux maintient un cache en mémoire centrale (voir la commande free). Il suffit pour s'en rendre compte de lancer LibreOffice puis de l'arrêter et de le relancer. On se rend compte que la relance est beaucoup plus rapide que le lancement initial. Je regrette par contre qu'on ne puisse pas agir sur le contenu de ce cache au moment du boot, c'est à dire que l'utilisateur pourrait mettre en cache via un fichier de paramètres les applications qu'il utilise le plus souvent ce qui ferait que même le premier accès serait performant (il existe bien des fonctions C pour gérer le cache système, évidemment inaccessibles à l'utilisateur lambda).

     Mais il est vrai qu'un cache au niveau du sous-système disque pourrait aussi améliorer les performances et le mieux serait que le cache soit au niveau de contrôleur. Ça existe sur les mainframes mais je ne sais pas si sur les petits systèmes ça existe aussi. L'avantage serait que le contrôleur réponde directement en cas de "hit cache" et qu'il suffirait d'utiliser des disques "normaux" donc moins onéreux. Ceci étant pour les mainframes qui gèrent parfois des dizaines de milliers d'utilisateurs, la milliseconde est très importante puisque les entrées/sorties se comptent aussi parfois en milliers par seconde. En ce qui nous concerne je ne suis pas certain que je puisse voir la différence entre deux entrées/sorties durant 5 et 50 millisecondes.

Cordialement,

                        men-go

#7 Re : -1 »  [RESOLU] Compaq CQ-58 - Problème au démarrage » Le 06/04/2014, à 13:58

men-go
Réponses : 3

Bonjour,

           Normalement, tout PC avec un micrologiciel UEFI est capable de booter sur une "live clé USB", c'est à dire une clé USB contenant l'image du fichier iso permettant d'installer Ubuntu et il n'est nul besoin de modifier quoi que ce soit, une fois cette "live clé USB" créée. La plupart des micrologiciels de ce genre permettent aussi d'afficher un menu avec lequel on peut choisir l'unité sur laquelle on veut booter.

     D'après ce que j'ai compris (je ne sais pas exactement ce que contient ta clé USB), il se pourrait que les manipulations avec boot-repair aient fusillé Windows.

     Booter sur une vraie "live clé USB" ne devrait pas poser problème, même avec "Secure boot". Le fait de pouvoir compter sur un système qui fonctionne est un atout en cas de dépannage. Quant à Windows, démarrer comme si on allait le réinstaller et peut-être que l'option "Réparer l'ordinateur" va vraiment le réparer.

#8 Re : -1 »  [RESOLU] tableau de bord » Le 02/04/2014, à 10:51

men-go
Réponses : 3

Bonjour,

            J'ai défini  2 administrateurs (Ex: admin1 et admin2. Si dans ton cas tu n'en a qu'un seul, il faudrait que tu en définisses un deuxième). Lorsque j'ai des problèmes avec Unity sur admin1 j'ai un moyen relativement simple pour m'en sortir. A partir de admin2, je procède de la façon suivante:

- Sauvegarde de /home/admin1 (au cas où)
- Suppression de tous les répertoires /home/admin1/.* sauf .mozilla et .thunderbird
- Logon avec admin1. Ceci va recréer les répertoires .*
- Personnalisation de la session avec éventuellement des recopie d'objets qu'on a sauvegardés précédemment.

    Si cela ne suffisait pas on pourrait repartir d'un situation neuve en supprimant et en recréant admin1. Dans la mesure où son home a été sauvegardé, on pourra y piocher les objets (répertoires, fichiers ...) dont on aurait besoin pour repersonnaliser la session.

#9 Re : -1 »  Message d'erreur lors de l'installation wubi sur Windows XP Erreur 404 » Le 25/03/2014, à 09:56

men-go
Réponses : 12

Bonjour,

            Je n'ai jamais utilisé Wubi parce que pour moi il n'y a pas grand intérêt dans la mesure où on peut très bien essayer Ubuntu avec une clé ou mieux un disque USB (je ne comprends pas pourquoi vouloir installer un Ubuntu qui est exempt de virus dans un système potentiellement malade). Ceci étant, il faudrait que tu donnes les caractéristiques de ta machine ainsi que des disques externes dont tu disposes pour qu'on puisse voir comment installer au mieux un Ubuntu.

#10 Re : -1 »  Message d'erreur lors de l'installation wubi sur Windows XP Erreur 404 » Le 25/03/2014, à 12:07

men-go
Réponses : 12

Re,

     A compter du mois prochain Windows XP n'est plus supporté. Wubi ne supporte que la 12.04 d'Ubuntu, mais si ton choix va vers Wubi sous XP, why not.

#11 Re : -1 »  Message d'erreur lors de l'installation wubi sur Windows XP Erreur 404 » Le 25/03/2014, à 14:21

men-go
Réponses : 12

Re,

     Je pense que le meilleur moyen de commencer à s'initier à Ubuntu SANS RIEN CASSER et sans que cela ne coûte trop cher, c'est de l'installer sur une clé USB (8Go suffisent, 16 c'est mieux). Ainsi on voit toute la phase d'installation, on bénéficie de GRUB, on a un VRAI système qu'on peut secouer comme on veut et même si ce n'est pas très violent au niveau performance (ça l'est toujours plus qu'un CD ou DVD), on pourra même recopier le système sur un autre support (dans la monde libre on n'a pas les contraintes du monde payant). On pourra recommencer l'installation autant de fois que l'on veut de telle sorte qu'on puisse intégrer complètement le processus.

     Si on ne possède pas une application spécifique à Windows qu'on veut absolument continuer à en bénéficier, effectivement à terme et dans ce cas particulier, on sauvegarde tous les fichiers et on remplace Windows XP par Ubuntu.

#12 Re : -1 »  dual boot W7 et Ubuntu : 32 bits et 64 bits? » Le 23/03/2014, à 16:42

men-go
Réponses : 12

Bonjour,

           Je ne comprends pas pourquoi on se focalise sur le "dual boot", dans la mesure où lorsqu'on "boote" avec GRUB, ce dernier, moyennant un menu correct permet de charger n'importe quel système. A titre d'exemple, on peut booter sur une clé ou un disque USB contenant un Ubuntu (donc GRUB), si on a fait le nécessaire, GRUB peut charger tout système accessible sur les disques vus par la machine (même si on n'a pas fait le nécessaire, on a toujours la possibilité d'éditer "en live" un choix dans le menu de GRUB).

     Concernant les partitions, je rejoins GP974 en y ajoutant que les nouvelles machines (2 ans environ) ont un micrologiciel UEFI qui contrairement au BIOS n'a plus ces contraintes du nombre de partitions. Ceci étant, l'exemple suivant permet d'appréhender ce qu'on peut encore faire en BIOS:

cyclope@RHEA:~$ sudo parted /dev/sda print
[sudo] password for cyclope: 
Modèle: ATA Hitachi HTS72503 (scsi)
Disque /dev/sda : 320GB
Taille des secteurs (logiques/physiques): 512B/512B
Table de partitions : msdos

Numéro  Début   Fin     Taille  Type      Système de fichiers  Fanions
 1      41,9MB  8632MB  8590MB  primary   ntfs                 démarrage              (W7 RECOVERY)
 2      8632MB  47,3GB  38,7GB  primary   ntfs                                        (W7 système)
 3      47,3GB  57,0GB  9664MB  primary   ext4                                        (Ubuntu système)
 4      57,0GB  320GB   263GB   extended
 5      57,0GB  60,2GB  3221MB  logical   linux-swap(v1)                               (Partition SWAP linux)
 6      60,2GB  64,5GB  4295MB  logical   ntfs                                         (W7-page: contient pagefile.sys)
 7      64,5GB  70,9GB  6442MB  logical   ntfs                                         (W7-DATA)
 8      70,9GB  81,7GB  10,7GB  logical   ext4                                         (2ème système Ubuntu)
 9      81,7GB  307GB   226GB   logical   ext4                                         (DATA commun)
10      307GB   316GB   8590MB  logical   ext4                                         (home 1er système Ubuntu)
11      316GB   320GB   4295MB  logical   ext4                                         (home 2ème système Ubuntu)

#13 Re : -1 »  dual boot W7 et Ubuntu : 32 bits et 64 bits? » Le 23/03/2014, à 19:54

men-go
Réponses : 12

Re,

@Babdu89. Il est vrai que je me suis mal exprimé et qu'effectivement les systèmes quels qu'ils soient connaissent les tables de partitions GPT depuis plusieurs années. C'est tellement vrai qu'en BIOS, on peut installer un Ubuntu sur un disque ou disque/clé USB formaté avec une GPT moyennant une petite partition avec le drapeau "bios_grub".

    Je suis d'accord avec tout ce que tu dis mais la notion de GPT même si elle est relativement ancienne a été popularisée avec les "nouveaux" PC vendus avec un Windows, un micrologiciel UEFI (et un "secure boot") qui n'admet qu'un disque GPT pour pouvoir booter. Quant au BIOS legacy, les derniers PC (Lenovo) auxquels j'ai eu affaire (août 2013) j'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé, mais peut-être que je n'ai pas bien cherché ?

#14 Re : -1 »  dual boot W7 et Ubuntu : 32 bits et 64 bits? » Le 23/03/2014, à 21:19

men-go
Réponses : 12

Re,

     Pour éviter toute confusion, le BIOS ne gère que le MBR (Master Boot Record) qui est le premier secteur d'un disque qu'il soit MSDOS ou GPT.

   Ce sont les systèmes d'exploitation qui gèrent les partitions avec les systèmes de fichiers qu'elles contiennent. La technique que j'évoquais précédemment ne fonctionne qu'avec GRUB puisque GRUB s'installe dans la piste 0 sur un disque MSDOS et dans la partition "bios_grub" sur un disque GPT. Sachant que GRUB peut charger tout système, avec Ubuntu c'est certain ça marche et il est en théorie possible d'installer un Windows avec GRUB moyennant quelques contorsions. Mais comme je n'ai pas essayé, connaissant (un peu) Windows je ne suis pas du tout certain que ça fonctionne.

#15 Re : -1 »  Problème de partitions. » Le 05/01/2014, à 16:18

men-go
Réponses : 15

Bonjour,

           Dans ton cas particulier, je supprimerais la dernière partition (Ubuntu (U:)) et en ferais une partition étendue. Puis dans cette même partition étendue, je créerais autant de partitions logiques qu'il en faut (au moins une partition pour le système en EXT4 et une linux-swap). Noter qu'on peut parfaitement booter avec GRUB sur une partition logique, donc ne pas s'en priver.

#16 Re : -1 »  Problème de partitions. » Le 05/01/2014, à 18:15

men-go
Réponses : 15

Re,

Ci-dessous un exemple de partitionnement:

Modèle: ATA Hitachi HTS72503 (scsi)
Disque /dev/sda : 320GB
Taille des secteurs (logiques/physiques): 512B/512B
Table de partitions : msdos

Numéro  Début   Fin     Taille  Type      Système de fichiers  Fanions
 1      41,9MB  15,8GB  15,7GB  primary   ntfs                 démarrage
 2      15,8GB  60,8GB  45,0GB  primary   ntfs
 3      60,8GB  69,4GB  8590MB  primary   ext4
 4      69,4GB  320GB   251GB   extended
 6      69,4GB  73,2GB  3758MB  logical   linux-swap(v1)
 7      73,2GB  81,7GB  8590MB  logical   ext4
 8      81,7GB  90,3GB  8590MB  logical   ext4
 9      90,3GB  261GB   171GB   logical   ext4
10      261GB   270GB   8590MB  logical   ext4
11      270GB   274GB   4295MB  logical   ext4
12      274GB   278GB   4294MB  logical   ext4
 5      278GB   320GB   41,9GB  logical   ntfs

Il y a 3 systèmes Ubuntu (3,7,8) et un W7. Il est vrai que grub.cfg se trouve sur une partition primaire (3), mais GRUB accepte les partitions étendues. De toute façon, tester sur une partition étendue ne coûte rien, alors que modifier ce qui fonctionne bien en ce moment, il faut être certain qu'après on n'en aura plus besoin.

#17 Re : -1 »  Problème de partitions. » Le 06/01/2014, à 12:58

men-go
Réponses : 15

Personnellement n'ayant jamais eu l'intention d'utiliser les volumes dynamiques, je n'ai effectivement pas d'expérience sur le sujet. Par contre je fais les sauvegardes et éventuellement les restaurations de partitions NTFS avec l'utilitaire ntfsclone. A titre d'exemple, lorsque j'ai acheté en 2010 la machine sur laquelle je suis entrain de sévir, j'ai sauvegardé toutes les partitions de W7 (système & recovery) avec ntfsclone, j'ai remis une table de partitions (gparted), restauré l'ensemble (toujours avec ntfsclone) pour vérifier que si je devais changer de disque je n'aurais pas de soucis. J'ai aussi eu quelques cas où j'ai dû restaurer un Windows (quel qu'il soit en dehors de W8 où je n'ai pas d'expérience) sans qu'il y ait eu le moindre problème.

     En dehors des solutions proposées par wholes sur lesquelles je n'ai pas de commentaire (ne les ayant jamais utilisées mais qui méritent d'être étudiées), pour éviter de perdre des données, je propose:

- Sauvegarder les partitions NTFS avec ntfsclone et utiliser la solution 1 de wholes. En cas d'obligation de réinstallation, on pourra éventuellement restaurer les partitions sur un disque externe et y récupérer des données manquantes

- Installer Ubuntu sur un 2ème disque interne. Ça coûte des sous mais au moins on garde la totalité des données ainsi que la possibilité de booter sur l'un ou l'autre disque (j'ai une machine dans cette configuration, je boote sur le 2ème disque et avec GRUB, on peut atteindre n'importe quel autre système)

- Installer Ubuntu sur un disque (ou une clé) USB (c'est légèrement moins violent qu'un disque interne -surtout la clé- mais on ne casse rien) et au niveau du BIOS mettre le disque (ou clé) en 2ème rang (après le CD) sur la liste des unités bootables

     Ceci étant, je prépare toujours les partitions avant installation, n'ayant pas une confiance absolue (bien loin de là) aux automatismes.

#18 Re : -1 »  Dualboot Ubuntu 12.10 + Windows 8 » Le 01/03/2013, à 10:18

men-go
Réponses : 4

Salut,

        Tu as installé Ubuntu et par la même occasion GRUB sur un autre disque que celui de W8. Les fonctions boot en UEFI se trouvent sur la première partition FAT de chaque disque. Or la partition EFI du deuxième disque sur lequel tu as installé Ubuntu n'a évidemment pas la fonction boot de W8.

    Je n'ai pas encore eu l'occasion d'expérimenter l'UEFI, mais normalement tu dois pouvoir booter W8 à partir du micrologiciel UEFI de ta machine ou bien suivre les recommandations de Boot-Repair tout en bas du rapport:

Le démarrage de l'ordinateur a été correctement réparé.

Vous pouvez maintenant redémarrer votre ordinateur.
N'oubliez pas de régler votre BIOS pour qu'il amorce sur le fichier sda1/EFI/ubuntu/grubx64.efi !

#19 Re : -1 »  Dualboot Ubuntu 12.10 + Windows 8 » Le 02/03/2013, à 10:22

men-go
Réponses : 4

Re,

jonnefoy a écrit :

Peut-être que quelqu'un à un lien à me donner pour cette manip ?

     Il faudrait pour cela que tu donnes un peu plus de précisions sur ta machine et l'UEFI qu'elle contient. L'UEFI est l'équivalent du BIOS qui est différent en fonction des constructeurs et par conséquent les façons d'y accéder sont différentes aussi. Comment veux-tu que quelqu'un te donne un lien s'il ne connaît rien à ton environnement ?

     En ce qui me concerne, j'ai quand même pu faire un boot UEFI à partir d'un ASUS N55S qui a cette possibilité mais dont le système a été distribué avec des partitions MSDOS. J'ai donc créé un système Ubuntu sur une clé USB formatée en GPT et contenant cette fameuse partition EFI. Le seul moyen que j'ai eu pour booter sur cette clé a été de paramétrer le BIOS de telle sorte que ce soit par défaut, autrement dit à la mise sous tension, il bootait sur cette clé et non sur le disque dur. Ceci étant, la machine ne m'appartenant pas, je n'ai pu faire des essais exhaustifs mais peut-être que ça pourra t'aider.

     D'après ce que j'ai compris, à la mise sous tension, tu bootes sur sdb, c'est à dire Ubuntu. Je pense que tu dois avoir moyen de reparamétrer ton UEFI pour revenir sur sda pour tenir compte des recommandations de Boot-Repair, mais je ne pourrai pas te dire comment faire.

J'ai en effet 2 partitions EFI (une sur chaque disque) car j'avais cru comprendre qu'il en fallait une par disque dur GPT ? Je me suis peut être trompé ?

     Personnellement j'aurais fait pareil, ne serait-ce que si un disque devient inaccessible, on puisse booter directement sur l'autre. Dans ton cas le boot est fait à partir de la partition EFI sdb qui ne contient pas le boot de W8. Boot-Repair a fait en sorte que la partition EFI de sda charge GRUB et non W8. Si GRUB est chargé à partir de sda, il est à son tour est capable de booter aussi bien W8 que Ubuntu/sdb. C'est en gros ce que je comprends.

#20 Re : -1 »  [Résolu] Installation en dual boot avec Windows XP » Le 17/02/2013, à 21:13

men-go
Réponses : 111

Salut,

Arbiel a écrit :

Les explications de men-go, à savoir que les problèmes étaient dus au fait que le premier secteur de disque n'ait pas été un programme valide d'amorçage, ne me convainquent cependant absolument pas

Je n'ai à convaincre personne et l'explication que je donne, chacun en fait ce qu'il en veut. Ceci étant j'invite les non convaincus à lire: structure du MBR et aussi le paragraphe "Modern boot loaders" de la page principes de boot, juste pour connaître de quoi il en retourne.

     Pour ceux qui sont fâchés avec l'anglais, je leur propose une expérience instructive et pas chère:

- Avec GParted, installer un table de partition sur une clé USB qui par hypothèse a l'unité sdc
- Créer une partition ext3 sur la clé USB, y mettre l'étiquette ou label TESTMBR. A ce stade, le partitionnement de la clé a la même structure que le disque de halt2010 avait au moment de l'"incident", à savoir les partitions sont vides.
- Tester éventuellement le boot sur cette clé
-  Lister le MBR de cette clé USB avec la commande:

sudo dd if=/dev/sdc bs=512 count=1 | hexdump -C

- Faire la même chose avec /dev/sda:  sudo dd if=/dev/sda bs=512 count=1 | hexdump -C  ceci pour voir que les deux MBR sont "légèrement" différents
- Copier sur /media/TESTMBR le répertoire /boot d'un quelconque Ubuntu (ou même un Ubuntu entier pour être plus crédible)
- Installer GRUB sur la clé USB avec: sudo grub-install --boot-directory=/media/TESTMBR/boot  /dev/sdc
- Relister le MBR de cette clé (voir plus haut).  Qu'y a-t-il de changé ?
- Si un Ubuntu a été copié, tester le boot.
     
     A un certain stade, Ubuntu va se planter (les fichiers systèmes n'ont pas été mis à jour) mais le boot aura été fait

#21 Re : -1 »  [Résolu] Installation en dual boot avec Windows XP » Le 17/02/2013, à 21:22

men-go
Réponses : 111

Salut,

        Je pense que tu pourrais déjà tester l'install de XP sur une clé USB. L'installation va peut-être se faire. Par contre connaissant MS tu n'auras aucune chance de booter sur cette clé (je peux peut-être me tromper, mais les différents tests que j'ai faits me conforte dans cette hypothèse). A moins que ton XP ait été passablement bricolé.

#22 Re : -1 »  [Résolu] Installation en dual boot avec Windows XP » Le 18/02/2013, à 10:56

men-go
Réponses : 111

Salut,

        comme tu as pu t'en douter, je se suis pas du tout partisan de "bricoler" le matériel pour une erreur de logiciel. Normalement la séquence de construction d'un ordinateur est déjà d'assembler la totalité du matériel et ensuite d'installer les logiciels.

     Si ton programme d'installation de XP voit le disque interne, il n'y a pas lieu de le toucher (le disque). Le dernier XP que j'ai installé il y a quelques jours, j'étais rechercher le CD qui date de Mathusalem (2003-2004) qui avait besoin du service pack 1 qui n'est plus distribué par MS et que j'ai retrouvé par ailleurs. Mais ce CD au moins il fonctionne.

     Je ne me souviens plus comment tu as récupéré ton propre XP, mais si tu me donnes la séquence exhaustive, j'ai de quoi tester.

#23 Re : -1 »  [Résolu] Installation en dual boot avec Windows XP » Le 18/02/2013, à 14:10

men-go
Réponses : 111

Re,

Arbiel a écrit :

Il n'empêche que moins on tripote le matériel, mieux on se porte.

Je suis tout à fait d'accord.

Arbiel a écrit :

Mais il faut aussi reconnaître que ton matériel se comporte de manière extrêmement surprenante : ne pas vouloir amorcer à partir d'un support externe sous prétexte que le disque interne ne serait pas initialisé correctement, ne pas vouloir installer Windows, sous prétexte de la raison x ou y.

Cela vaut peut-être la peine d'en référer à ton fournisseur.

Personnellement (désolé pour Arbiel) j'estime que la machine se comporte normalement. Je suis persuadé que par la fonction multi-boot de la touche ESC au boot on peut booter sur toute unité qui est capable de booter, externe ou interne. Quant à l'installation de Windows, il s'agit d'un problème purement logiciel. Ceci étant si ton fournisseur n'est pas un aigrefin il va rigoler sinon il va te faire payer une étude et éventuellement une pseudo-réparation.

#24 Re : -1 »  [résolu] Pas de sous-dossiers perso ou en anglais » Le 19/02/2013, à 12:45

men-go
Réponses : 2

Salut,

         J'ai utilisé l'Alternate CD pour les mises à niveau mais je n'ai jamais installé Ubuntu avec. Si ta machine est vraiment sous-équipée au niveau mémoire, il est vrai que l'Alternate CD est indispensable, mais si tu as au moins 768Mo il vaut mieux installer avec le CD normal qu'habituellement je vais chercher sur le site Ubuntu Release.

     Essaie dans un premier temps de créer un deuxième utilisateur pour voir si l'"erreur" persiste. Si c'est le cas, peut-être que c'est dû à l'Alternate CD. Si ça ne l'est pas c'est qu'il y a eu erreur dans l'installation. Dans les deux cas, je n'ai qu'un conseil à te donner: c'est de la recommencer avec une source Desktop.