Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 16/10/2014, à 15:43

PileOuFace
Réponses : 274
Zurg a écrit :

Linux ça a énormément d'avantage :

- c'est fiable et stable
- c'est plus sécurisé que Windows (pas besoin de s'emmerder avec un antivirus, un antispyware, un antitrojan etc...)
- c'est modulable
- un large choix d'environnement suivant les goûts (Gnome3, Kde, Xfce, LXDE, Enlightnment, Cinnamon, Mate etc...)
- c'est un système libre (code source accessible, chacun peux le modifier, l'améliorer, créer sa propre dérivé de distribution etc...)
- gestion logiciel plus rapide et simple car ils peuvent directement êtes récupéré dans les dépôts.
- socialement plus éthique que Windows
- beaucoup de distribution comme "Debian" (mais pas tous par contre) ne dépendent pas d'une entreprise et n'a pas une logique commerciale. Ce sont des distributions communautaires avec des milliers de bénévoles a travers le monde.
- n'exige pas d'avoir forcément un pc performant, certains environnement sont conçu pour tourner avec très peu de ressource (vieux processseur, peu de ram) donc pas besoin forcément de renouveller le matériel pour passer a Linux.
- La plupart des distributions gratuites (mais ce n'est pas le cas pour Red Hat par exemple)

La gratuité n'est donc qu'un avantage parmi d'autre.

J'ai lu ailleurs que le principal problème ne concerne pas GNU/Linux proprement dit, mais sa suite bureautique qui pose des problèmes d'interopérabilité (et donc de productivité) avec Microsoft Office, qu'on retrouve presque partout ailleurs. C'est un sujet récurant...

#1 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 17/10/2014, à 10:59

PileOuFace
Réponses : 274
Zurg a écrit :

Je vois donc les choses dans le sens inverse, ce n'est pas LibreOffice qui pose problème parcequ'on ne peux pas afficher correctement certains documents de Microsoft Office, ce sont ceux qui ont envoyé des documents au format Microsoft qui ont fait l'erreur de ne pas utiliser le format OpenDocument.

Si le format OpenDocument est généralisé partout, il n'y aura absolument aucun problème ! et ce n'est pas spécifique a LibreOffice, n'importe quel fichier dans ce format même si il est fait sous un autre traitement de texte ne posera pas de problème de présentation car la norme est bien défini et le format ouvert donc pas de déformation.

C'est vrai sur le plan théorique, mais en pratique, c'est surtout une question de rapport de forces : "ceux qui utilisent MS Office" Vs "ceux qui utilisent Libre/OpenOffice". Les premiers étant ultra-majoritaires, les seconds doivent subir. Pire : si les seconds échangent des documents enregistrés en mode compatibilité MS Office avec les premiers, ça va aussi râler car ça ne fonctionnera pas complètement.

Il y a un autre problème au delà des outils bureautiques : de nombreux outils fonctionnent avec le format .doc(x). On doit donc obligatoirement fournir un tel document, sinon l'outil ne peut pas l'importer. De nombreux RH ont ce problème : ils exigent du .doc(x) non pas pour modifier le CV, mais pour l'entrer dans leur système de gestion des CV... qui n'accepte que les formats Microsoft.

C'est pour ça que je pense que le vrai problème de Linux n'est pas Linux mais ses suites bureautiques qui ont le malheur de ne pas porter le logo Microsoft ni d'être pleinement interopérables...

#2 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 17/10/2014, à 11:04

PileOuFace
Réponses : 274

Puisqu'on en parle, je viens de tomber sur un message sur developpez.com :
http://www.developpez.net/forums/d14559 … s-d-euros/

imikado;8000876 a écrit :

La dernière version de LibreOffice et également compatible oxml strict
http://www.developpez.com/actu/73798/Li … classeurs/

Mais comme vous pouvez le lire ici et la Microsoft travaille à sa non interopérabilité

Exemple
http://techrights.org/2014/08/02/ooxml- … nsitional/

=> Summary: Microsoft continues to distort the office suites market and impede interoperability using the OOXML pseudo ‘standard’, essentially by branching out into “Strict” and “Transitional”, making it exceedingly hard for developers to deal with files generated by Microsoft Office and vice versa

#3 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 17/10/2014, à 17:40

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

C'est quoi le monde "libre"? c'est les anarchos / écolos / cocos reconvertis dans l'informatique ou quoi? si oui vivez votre utopie vous avez le droit, mais ce n'est rien d'autre.

J'ai bossé un temps dans une branche de Novell, qui éditait Suse Linux. Je trouve que les "anarchos / écolos / cocos" avaient un style plutôt "corporate" au contraire, c'était ambiance costume-cravate, chaussures bien cirées et il fallait que le pognon rentre. On avait même une machine à café Nesspresso avec une sélection de capsules à volonté, celles qui coûtent la peau des f*sses, on a vu mieux comme anars...

Je dois toujours avoir mon coffret de CD SUSE Linux Enterprise que j'avais récupéré dans la place, ça doit être collector maintenant.

#4 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 17/10/2014, à 20:20

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

Le "libre" ça vit grâce au pognon du monde commercial, qui n'est pas désintéressé, car la main d'oeuvre gratuite c'est intéressant et beaucoup moins cher qu'un CDI, ce n'est pas du cynisme que d'apprendre à quelques écervelés le monde dans lequel ils vivent, le fric, le fric, et puis quoi encore, Che Guevara?

Le "libre", ça permet aussi au monde commercial de faire du pognon, du chiffre, du fric. Si le monde commercial investit dans le libre, ce n'est pas pour faire les Che Guevara mais parce que c'est rentable, souvent d'avantage que si ils devaient tout refaire ou acheter des solutions sur étagères. La plupart des projets commerciaux comportent des briques de logiciels ou composants libre, parfois sans en respecter les licences. Plus il y a d'entités à utiliser un composant logiciel libre, plus il y a de contributeurs qui se partagent les coûts, tout le monde y gagne.

Il existe effectivement des développeurs libres qui codent pour la Science ou parce que c'est leur Joie, mais en général, les gros projets Libres sont surtout une affaire de gros sous. je pense par exemple à MySQL (licence GPL), Darwin (qui sert de base à OS X), le noyau Linux bien évidemment (utilisé par des centaines/milliers d'entreprises), Webkit (le moteur de rendu d'Apple, dérivé du projet libre KHTML).

Regardons simplement Apple qui est une machine de guerre commerciale : sans Darwin => pas d'OS X,  sans Webkit => pas de navigateur Saphari
Les ingénieurs d'Apple ont gagné énormément de temps (et d'argent) en basant leurs produits sur des composants libres. le moins qu'on puisse dire est qu'ils ont réussi à très bien valoriser ces investissements. On pourrait en dire autant de Google avec Androïd...

On pourrait aussi citer Wildfly (ancien Jboss), qui est un serveur d'application J2EE développé par Red Hat...

#5 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 17/10/2014, à 21:04

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

sans moi merci, mon PC d'en bas du bureau (Windows) pour jouer et surfer, mon PC d'en haut (Linux) pour surfer, et parfois "dans le dur", Linux c'est pour geeker,

Ça c'est ton usage, pas le mien. Ça fait un moment que je ne "geek" plus beaucoup et mes machines Linux me servent même à jouer, je n'ai pas besoin de descendre dans le bureau d'en bas pour ça.

Pator75 a écrit :

pas pour faire la révolution, mai 68 c'est loin, tous des petits bourges avec une bonne retraite maintenant, ils ont bien rêvé aussi pour fonder un monde meilleur, mais le résultat est exactement le contraire, la planète est pourrie, les libertés sont mal barrées, en partie à cause d'internet, mais au moins à cette époque ça a vraiment milité avec quelque chose dans le ciboulot, maintenant on milite pour Linux, avec pas grand chose sous le casque, demandez le programme!

Ça c'est ton idée de Linux, pas la mienne. Je ne milite pas, j'utilise juste et je ne fatigue personne avec ces questions.
Mieux, je reste très discret sur ce sujet car je sais qu'on peut facilement rencontrer des gens qui tombent dans la caricature et me décrivent un Linux d'une autre époque, à base de bidouilles et de geekeries où tout doit passer par la ligne de commande. Mais je n'ai pas une démarche prosélytique, ça me fatigue rien que d'y penser.

#6 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Le 18/10/2014, à 14:09

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

Oui mais depuis il y a des attaques sur les serveurs Linux, et la faille Bash... le mythe de l'invulnérabilité est tombé, pas grave pour moi, c'était prévisible, mais le client professionnel a pris bonne note, si les linuxiens prennent souvent les clients pour des ignorants à linuxer, ce segment de clientèle est habitué à gérer le risque et le coût, il réfléchit, si le gratuit est risqué il n'aura plus le droit à l'avenir au leadership, une page est tournée.

Ce n'est pourtant pas la première fois que des failles sont détectées sur des OS comme Linux, Unix ou OSX, ça arrive de temps en temps. Je suis étonné car tu découvres ce type de problème en 2014 malgré ton immense savoir et tes explications doctes.

Libre et Open Source ne sont pas synonymes d'invulnérabilité, ça veut juste dire que comme le code source est ouvert, n'importe qui (ayant les compétences) peut vérifier le code. Ça ne veut pas dire que la faille sera découverte (il en reste sûrement d'autres...), ça signifie juste qu'on dispose des plans, que ce n'est pas une boite noire. Je ne le précise pas pour toi car tu sais déjà tout ça, c'est juste pour informer le lecteur néophyte qui passerait par là...

#7 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Hier à 10:55

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

J'ai déjà parlé de l'intolérance de certains linuxiens, intolérance aussi décelable dans des manifestations d'autoritarisme facilement repèrables dans certains commentaires sur ce forum, dans ce contexte on ne s'étonnera pas si la ville de Munich a adopté Ubuntu, car les syndicats allemands ont beaucoup à apprendre des nôtres (ils ont des syndicats par branche professionnelle, ce ne sont pas des fédérations, leurs dirigeants jamais bien loin physiquement du patron sont donc facilement corruptibles), donc le salarié prussien plie l'échine facilement, même s'il a des problèmes logiciels ou matériels, et des problèmes d'adaptation (bureau, agencement, clavier « linux »).

Pareil pour la gendarmerie en France, les gendarmes sont des militaires, pas de droit aux syndicats, donc on se tait et « garde à vous » devant Linux.
Mais chez Renault ou autre c'est une haute histoire... vive la France!

Merci pour cette brillante Analyse. Je viens de comprendre que Linux est un outil d'asservissement du travailleur et que le progrès social passe par l'éradication de ce fléau. D'ailleurs en y repensant, c'est vrai que les newsletters publiées par les syndicats français insistent régulièrement sur la nécessité de nettoyer les parcs informatiques de toute trace de Linux, synonyme d'oppression.

#8 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Hier à 12:12

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

Windows aime Linux,

http://www.numerama.com/magazine/31005- … linux.html

Mais pas les barbus.

Il faudrait savoir? Je croyais que Linux était développé par des régiments de barbus fanatiques. Microsoft aime leur travail mais pas les auteurs?

#9 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Hier à 12:48

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

Vive le bénévolat en entreprise capitaliste.

Oui, d'accord.

http://go.linuxfoundation.org/who-writes-linux-2012
=> page 10

The category “none” represents developers who are known to be doing this work on their own, with no financial
contribution happening from any company.
=> 17.9%

Pour le reste, en vrac : Red Hat, Novell, Intell, IBM, Oracle, Nokia, Fujitsu, Texas Instruments, Broadcom, Google, AMD, Parallels, Freescal, Cisco, HP, Samsung...

#10 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Hier à 13:01

PileOuFace
Réponses : 274
Rufus T. Firefly a écrit :

Ben non ! Ça n'a rien à voir ! Free (libre) et free (gratuit), ce n'est le même mot qu'en globish... Mais ça a bien 2 sens distincts...

Je sais bien, mais le "débat" n'est vraiment pas à ce niveau, difficile d'entrer dans ces considérations quand on voit les lacunes

#11 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Hier à 16:44

PileOuFace
Réponses : 274

Mine de rien, on croise aussi des postes publics sous GNU/Linux de plus en plus souvent :

- aéroport international de Kuala Lumpur :
1348913089.jpg

- un bar à bières de Bruxelles :
1361040320.jpg

- Hotel à Bangkok : Ubuntu 14.04 en libre service :
1413369733.jpg
(À noter que ces machine étaient sous Windows, il y a quelques temps)

#12 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Hier à 19:19

PileOuFace
Réponses : 274

Soyons quand même justes : Pator75 penses surtout aux postes bureautiques/desktop quand il évoque les réticences des entreprises vis à vis de GNU/Linux wink

#13 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Aujourd'hui à 03:39

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

Pour revenir sur les propos du zozo qui disait à peu près « l'employée elle prend Linux et pas Windows ou c'est la porte... ».

Allez donc faire le coup à la SNCF, EDF, ou à la Poste, tenez donc un tel discours pour voir… faites bouffer du Ubuntu à ces petites dames sans concertation, que je me marre…

De mémoire, on ne s'est pas concerté avec moi très souvent pour décider des outils de travail informatique. Juste UNE fois, mon entreprise nous laissait installer ce qu'on voulait en dual-boot sur nos ordinateurs portables professionnels. En dehors de cette exception, on m'a toujours livré l'outil de travail avec OS et les outils de base préinstallés. Les grandes entreprises imposent même une procédure très rigide pour l'installation de nouveaux logiciels. Je comprend et j'approuve cette démarche pour plusieurs raisons, mais qu'on ne me parle pas de "concertation".

#14 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Aujourd'hui à 06:59

PileOuFace
Réponses : 274
PPdM a écrit :

Je ne connais pas l'organisation SNCF mais je doute que le personnel est le moindre choix, les PC sont verrouillés et tu travaille avec ce que la DSI a décidé.
Pator est un comique qui n'a pas la moindre idée de ce dont il parle.

J'ai travaillé chez Voyages-sncf.com, je confirme que là non plus on ne m'a pas demandé mon avis.

#15 Re : -1 »  Munich envisage un retour à Microsoft » Aujourd'hui à 12:15

PileOuFace
Réponses : 274
Pator75 a écrit :

si on a un mouvement social à cause de l'installation à la hussarde d'un OS dans une grande entreprise, il n'y aura pas de procès, et même s'il y a un procès, le juge, qui a de la jugeotte en général, ne condamnera pas les grévistes.

Ça m'étonnerait beaucoup qu'il y ait une grève pour ce genre de motifs, on en finirait plus. J'ai déjà travaillé chez des clients sur de véritables épaves sous Windows XP qui mettaient 10 minutes à démarrer et qui "ramaient" en permanence. pas seulement la faute à l'OS, aussi à cause des outils intégrés par l'entreprise qui étaient très lourds. Tout le monde râlait, protestait et subissait, mais ça n'allait pas plus loin. Ça change quoi pour l'employé, de toute façon c'est l'employeur qui assume le coût au final.

Je me rappelle aussi du Cl*b M*d où on avait des PC Windows XP avec 512Mo ou 1Go de Ram (c'était en 2006) pour développer sur des projets Java + serveur JBoss + base de donnée. Une fois l'ordinateur démarré et l'environnement de travail lancé (eclipse, jboss, BDD...), ça prenait 2Go de RAM, soit le double ou le quadruple de la mémoire disponible, le reste passait en Swap. Autant dire que la moindre action était très lente et le disque dur était tout le temps en activité. J'ai commencé à protester, mais on m'a rapidement calmé en m'expliquant que mon prédécesseur travaillait dans les mêmes conditions, tout comme le reste de l'équipe (qui râlait aussi).

Au quotidien, ça se passait comme ça : on se croyait revenu au temps des gros systèmes où il fallait réfléchir 3 jours avant de lancer une compilation ou une exécution, car... un build prenait 15 minutes et gelait la machine, on ne pouvait rien faire d'autre, tout était "freezé". Alors on réfléchissait bien avant de cliquer sur "build&run".

On a fait avec, personne n'a fait grève. Après tout, si le Cl*b M*d était content de notre productivité dans ces circonstances, grand bien leur fasse.

#16 Re : -1 »  Jeux runesoft + lgp, prochaine commande » Le 17/10/2014, à 18:19

PileOuFace
Réponses : 9

"Linux DVD-Rom"
Sept ans plus tard, ça ne nous rajeunit pas...

1413562314.jpg

Fin 2014, en me basant sur le catalogue de Steam :
- Sacred Gold : Windows seulement
- Robin Hood : Windows seulement
- Jack Keane : Windows seulement
- Gorky 17 : Windows seulement
- X2 The Threat : Windows seulement
- X3 Reunion : Windows, Mac et Linux à un prix plusieurs fois inférieur à la version LGP

On ne doit pas être 100 en France à avoir encore ces jeux cool

#18 Re : -1 »  Jeux runesoft + lgp, prochaine commande » Le 20/10/2014, à 01:26

PileOuFace
Réponses : 9

Pour les jeux LGP, je crois que ça va être difficile à cause des DRM : leur site web de gestion des clés est HS :
http://keyserver.linuxgamepublishing.com/?
Du coup je ne sais même pas si on peut lancer les jeux. Je ne me souviens plus de mon mot de passe et je crois qu'il n'est plus récupérable du coup lol

Pour Runesoft c'est jouable si on réussit à gérer les éventuels problèmes de librairies. J'ai tenté une installation de Gorki 17, le jeu se lance à l'exception du son car il me manque une librairie 32bits (mon système est 64bits)

Pour Robinhood je viens de tester, àa plante à cause d'une librarieSDL, je regarde si on peut arranger ça...

#19 Re : -1 »  Jeux runesoft + lgp, prochaine commande » Le 20/10/2014, à 01:51

PileOuFace
Réponses : 9

Donc pour RobinHood : écran noir lors de l'intro, mais le reste a l'air de fonctionner après installation de ces librairies 32bits :
sudo apt-get install libsdl1.2debian:i386 libvorbisfile3:i386
Puis lancer "./robin.dynamic"

Bon, c'est quand même un peu rétro, la résolution max est de 1024x768. Il faudra que je le teste sur netbook...

Je viens de le trouver sur Desura en version Linux : http://www.desura.com/games/robin-hood- … f-sherwood

#20 Re : -1 »  Valve : Steam sous Linux (2) » Le 03/10/2014, à 10:09

PileOuFace
Réponses : 1804
The Uploader a écrit :

Envoyé mail à Inxile, et sur les forums :
http://steamcommunity.com/app/240760/di … 917376929/

Je ne serais pas étonné que ça vienne de là : bumblebee
http://steamcommunity.com/app/240760/di … 784286878/

#21 Re : -1 »  Oh ! j'ai cru voir Ubuntu !!! mais oui ! j'ai bien vu un pc ubuntu » Le 15/10/2014, à 12:42

PileOuFace
Réponses : 93

Vu des postes sous Ubuntu 14.04 en libre service dans un "Tune Hotel" à Bangkok :

1413369733.jpg

#22 Re : -1 »  Oh ! j'ai cru voir Ubuntu !!! mais oui ! j'ai bien vu un pc ubuntu » Le 15/10/2014, à 15:29

PileOuFace
Réponses : 93

C'est le moins qu'on puisse dire : internet et le navigateur de fichiers! Je n'ai pas vérifié si d'autres programmes sont installés.

#23 Re : -1 »  Jeux de rôle et d'aventure / RPG » Le 30/09/2014, à 05:25

PileOuFace
Réponses : 39
Gaara a écrit :

En attendant, il tourne très bien sous wine.

J'ai aussi celui-ci en ligne de mire (argh...)
Par contre je vais attendre sa sortie officielle sous Linux, sinon les développeurs vont dire que personne n'achète leur jeu sous cette plateforme et qu'ils ont travaillé pour rien, que ce n'est pas rentable, etc etc lol

#24 Re : -1 »  Jeux de rôle et d'aventure / RPG » Le 30/09/2014, à 15:06

PileOuFace
Réponses : 39

Oui, Fallout 1&2 fonctionnent parfaitement sous Wine, c'est déjà ça.