Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  [Résolu]Mise à niveau ubuntu 10.04 LTS vers 12.04.2 LTS » Le 01/03/2013, à 19:02

X0rg
Réponses : 15

- Le pire à craindre, c'est pour tout le système. Pratiquement l'intégralité du système va être modifié, la plupart des paquets vont passer à une version supérieure, donc j'ai déjà connu ça, le système peut se retrouver "cassé" après une mise à niveau, mais heureusement ça n'arrive pas systématiquement. L'essentiel, c'est que la machine ne s'arrête pas pendant la migration. Sur certaines machines peu puissantes, c'est mieux de ne pas utiliser l'ordinateur pendant la mise à niveau pour économiser des ressources qui seront nécessaires à la mise à niveau du système.
- Tes documents ne devrait pas être affectés. Mais c'est aussi pour cela qu'on conseille de séparer le /home, pour permettre de réinstaller le système plus facilement (en cas de très gros problème) sans perdre toutes ses donnés. Au passage, je rappelle qu'il est fortement nécessaire de toujours avoir des sauvegardes de ses documents personnels.
- Les préférences de tes logiciels, tout comme tes documents, ne devraient pas être affectés. Firefox utilise ce qu'on appelle des profils, qui sont stockés dans le répertoire personnel (~/.mozilla/firefox/ plus exactement).
Firefox offre aussi la possibilité de Sync, une fonction qui te permet de synchroniser les données de Firefox que tu veux (historique, marque-pages...) avec un serveur, pour y avoir accès depuis n'importe quel Firefox.

#1 Re : -1 »  [Résolu]Mise à niveau ubuntu 10.04 LTS vers 12.04.2 LTS » Le 03/03/2013, à 17:10

X0rg
Réponses : 15

Tu finiras par de plus recevoir de mises à jour et ton système deviendra vulnérable et obsolète.

Tu peux toujours tenter la mise à jour... Vu ta machine, bon c'est sûr, tu pourras aller faire un petit tour sur Internet à la limite, mais un jeu vidéo je déconseille quoi. lol
Une installation d'Ubuntu c'est bateau, l'étape la plus importante est celle du partitionnement manuel, mais tu peux t'inspirer de l'idée de Grandtoubab pour cela.
L'essentiel pour le partitionnement manuel, c'est de remettre le / là où il y avait le /, remettre le /home là où il y avait le /home. Après je conseillerai de cliquer sur la case "Formater" pour ton /, et uniquement ton /, rien d'autre.

#2 Re : -1 »  [Résolu]Mise à niveau ubuntu 10.04 LTS vers 12.04.2 LTS » Le 03/03/2013, à 20:11

X0rg
Réponses : 15

De l'époque où j'avais Ubuntu, il suffisait d'ouvrir le 'Gestionnaire de mises à jour', cliquer sur le gros bouton 'Mettre à niveau' et laisser faire.
Après, c'est comme n'importe quelle mise à jour hein : téléchargement des paquets puis installation. La seule différence, c'est que ça sera des mises à jour majeures et il devrait y en avoir beaucoup.
Je t'invite à lire cette page qui décrit comment procéder : migration_natty_oneiric (globalement ça reste la même procédure).

Pour faire une "réinstallation", je préfère tout simplement parler d'installation dans ce cas, il faut créer un Live CD/USB ou autre. Regarde la page installation, tout simplement. Ubuntu, c'est assez guidé de A à Z l'installation, il ne faut pas avoir peur.

Par rapport à ce que j'ai dit, en gros retient juste que oui tu peux bien entendu utiliser ton ordinateur pendant la mise à niveau, mais je pense que le mieux est de le laisser tranquille le temps que la mise à niveau s'accomplisse.

#3 Re : -1 »  clé internet ZTE » Le 01/03/2013, à 18:54

X0rg
Réponses : 24

Je ne vois pas la rapport entre le titre et le contenu du message.

Oui c'est normal que tes ".exe" ne fonctionnent pas sous Linux, car comme tu le dis toi-même ce sont des logiciels conçus pour Windows (et non Linux).
Après si tu parles d'une "clé internet", il faut que les bons modules soient chargés.
Tu peux ouvrir un terminal et taper dedans :

lsusb

Et chercher ta clé. Ensuite tu pourras chercher le module qu'il lui faut.

#4 Re : -1 »  clé internet ZTE » Le 01/03/2013, à 19:16

X0rg
Réponses : 24

Bravo Grandtoubab, comme ça il pourra utiliser sa clé uniquement avec Wine, et encore. D'où ça s'est vu qu'on installe des pilotes Windowsiens avec Wine pour Linux ?

Tu peux t'aider de la documentation sur le wifi.

#5 Re : -1 »  shutdown sans passwd » Le 01/03/2013, à 18:50

X0rg
Réponses : 9

Mon sudoers ressemble plutôt à ça personnellement :

%admin ALL=(ALL) NOPASSWD: /sbin/shutdown

#6 Re : -1 »  démarrage long » Le 01/03/2013, à 19:11

X0rg
Réponses : 5
Haikai a écrit :

Pour la vérification, c'est la défragmentation automatique après 30 montages (faut pas redémarrer ta machine aussi souvent yikes wink).

OMG. J'aurais préféré ne pas venir faire un petit tour ici plutôt que de lire ce genre de stupidité. Sous Linux, on ne défragmente pas. C'est pas comme chez Microsoft où les systèmes de fichiers sont pourris et où ça fragmente à mort. L'ext4 par exemple à l'avantage de très peu fragmenter. Il n'existe pas d'outil pour "défragmenter" sous Linux, le meilleur moyen pour "défragmenter" est encore de déplacer l'intégralité des documents d'une partition sur une autre partition, puis de les replacer sur la première. Chez moi l'ext4 affiche moins de 1% de fragments, ce qui est très peu. On peut le vérifier simplement avec fsck.

Cette vérification est juste une routine pour vérifier qu'il n'existe pas de problèmes sur le système de fichiers, tel des i-nodes orphelins et j'en passe.

#7 -1 »  Limite de température du CPU puis Kernel Panic » Le 30/12/2012, à 14:27

X0rg
Réponses : 6

Bonjour.

J'ai Ubuntu Server 10.04 sur mon serveur, avec un noyau compilé fraichement à la main (3.7.1). Mais c'est bizarre, quand je stresse mon CPU, sa température plafonne à 70°C, et après un certain temps j'ai un Kernel Panic.
Je ne comprends pas trop d'où vient cette limite de température... Vu que le processeur est physiquement capable de monter à 100°C. Donc ça me bloque pendant mon OC. hmm
Puis le PWM n'est pas super efficace, le ventilateur mouline à 2200tr/min maximum, alors qu'il est capable de monter à 4000tr/min. J'ai pourtant bien activé le support du PWM dans le noyau.

Est-ce que c'est un paramètre dans le noyau dont je suis passé à côté, ou bien s'agit-il d'autre chose ?

Merci d'avance, bonne journée. smile

#8 Re : -1 »  Limite de température du CPU puis Kernel Panic » Le 30/12/2012, à 19:53

X0rg
Réponses : 6

Idem avec le noyau d'origine.

Oui, normal que le CPU soit utilisé à 100%, c'est le principe même du stress : tester la stabilité du CPU en lui en demandant un maximum. smile

#9 Re : -1 »  Limite de température du CPU puis Kernel Panic » Le 30/12/2012, à 22:07

X0rg
Réponses : 6

L'idée est là oui : une commande placée dans un script monopolise le processeur et l'utilise à 100% pendant une heure. C'est la commande "stress" d'ailleurs. Le but c'est simplement de torturer le processeur, de le faire calculer et donc de le faire chauffer à mort, pour simplifier.
Ensuite deux cas :
- au bout d'une heure, la machine est toujours OP, le test à réussis, donc la machine est stable.
- avant l'heure, le test s'est arrêté, suite à un Kernel Panic par exemple, ce qui prouve que la machine n'est pas stable. Dans ce cas, on peut augmenter le vCore, ou diminuer la fréquence du CPU, ou bien moi j'essaye de comprendre pourquoi j'ai ce Kernel Panic et comment faire pour ne plus l'avoir.

En fait, ce n'est pas la température du CPU qui me pose problème, loin de là, c'est ce Kernel Panic assez étrange, d'ailleurs je ne sais même pas si c'est un Kernel Panic, ça ressemble à ça mon erreur :

[ 212.736012] [<c1xxxxxxx>] ? xxxxxxxxxxxx
BUG: unable top handle kernel NULL pointer dereference at 00000001
IP: [<00000001>] 0x0
*pde = 0000000
Oops: 0000 [#4] SMP

Bref, je ne vais pas tout écrire. Les "x" c'est pour des variables, je tiens à préciser.

Pour faire simple, c'est clairement lié au Kernel et à la température, car si je lance le test normalement, ça va crasher après un petit quart d'heure, alors que si j'arrête manuellement le ventilateur, ça crashe dans la minute, et la température est à peine au dessus de 70°C à ce moment là, alors que le processeur est physiquement capable d'encaisser 100°C (sur du très court terme, bien entendu).

Je sais que mon processeur est chaud, mais c'est un serveur, donc je préfère qu'il chauffe, plutôt qu'il s'arrête sur ce type de message, car ce n'est pas pratique un serveur qui ne répond pas...

#10 Re : -1 »  Limite de température du CPU puis Kernel Panic » Le 31/12/2012, à 01:23

X0rg
Réponses : 6

Oui, mais c'est pour chez moi... Un serveur de boot PXE sur lequel je fais mes backups, autant dire qu'il tourne moins d'une fois par mois... Mais c'est dommage quand ça crash en pleine sauvegarde.

#11 -1 »  [Résolu] Serveur PXE : question sur DHCP » Le 10/08/2012, à 14:21

X0rg
Réponses : 9

Bonjour.

Je me suis monté un petit serveur maison avec Ubuntu Server 12.04 LTS dessus, tout fonctionne bien, j'ai même réussis à créer un serveur PXE.
Mais je n'arrive pas à comprendre une petite chose qui concerne le serveur DHCP... Sur la machine, je n'ai qu'un port Ethernet (eth0), pas de WiFi.

Si je démarre mon serveur avec un câble RJ45 entre mon modem (NeufBox 4) et mon serveur, puis qu'ensuite je débranche le câble côté NeufBox et que je le branche sur le PC client, quand je boot le PC client en PXE ça marche sans problème.
Mais moi, ce que je voudrais, c'est démarrer en PXE sans avoir besoin de relier mon serveur sur Internet avant, et là je ne sais pas quoi faire, je dois avouer que je me perds dans tout ce qui concerne DHCP.

Voici le contenu de mon /etc/dhcp/dhcpd.conf :

#
# Sample configuration file for ISC dhcpd for Debian
#
# Attention: If /etc/ltsp/dhcpd.conf exists, that will be used as
# configuration file instead of this file.
#
#

# The ddns-updates-style parameter controls whether or not the server will
# attempt to do a DNS update when a lease is confirmed. We default to the
# behavior of the version 2 packages ('none', since DHCP v2 didn't
# have support for DDNS.)
ddns-update-style none;

# option definitions common to all supported networks...
option domain-name "example.org";
option domain-name-servers ns1.example.org, ns2.example.org;

default-lease-time 600;
max-lease-time 7200;

# If this DHCP server is the official DHCP server for the local
# network, the authoritative directive should be uncommented.
#authoritative;

# Use this to send dhcp log messages to a different log file (you also
# have to hack syslog.conf to complete the redirection).
log-facility local7;

# No service will be given on this subnet, but declaring it helps the 
# DHCP server to understand the network topology.

#subnet 10.152.187.0 netmask 255.255.255.0 {
#}

# This is a very basic subnet declaration.

#subnet 10.254.239.0 netmask 255.255.255.224 {
#  range 10.254.239.10 10.254.239.20;
#  option routers rtr-239-0-1.example.org, rtr-239-0-2.example.org;
#}

# This declaration allows BOOTP clients to get dynamic addresses,
# which we don't really recommend.

#subnet 10.254.239.32 netmask 255.255.255.224 {
#  range dynamic-bootp 10.254.239.40 10.254.239.60;
#  option broadcast-address 10.254.239.31;
#  option routers rtr-239-32-1.example.org;
#}

# A slightly different configuration for an internal subnet.
#subnet 10.5.5.0 netmask 255.255.255.224 {
#  range 10.5.5.26 10.5.5.30;
#  option domain-name-servers ns1.internal.example.org;
#  option domain-name "internal.example.org";
#  option routers 10.5.5.1;
#  option broadcast-address 10.5.5.31;
#  default-lease-time 600;
#  max-lease-time 7200;
#}

# Hosts which require special configuration options can be listed in
# host statements.   If no address is specified, the address will be
# allocated dynamically (if possible), but the host-specific information
# will still come from the host declaration.

#host passacaglia {
#  hardware ethernet 0:0:c0:5d:bd:95;
#  filename "vmunix.passacaglia";
#  server-name "toccata.fugue.com";
#}

# Fixed IP addresses can also be specified for hosts.   These addresses
# should not also be listed as being available for dynamic assignment.
# Hosts for which fixed IP addresses have been specified can boot using
# BOOTP or DHCP.   Hosts for which no fixed address is specified can only
# be booted with DHCP, unless there is an address range on the subnet
# to which a BOOTP client is connected which has the dynamic-bootp flag
# set.
#host fantasia {
#  hardware ethernet 08:00:07:26:c0:a5;
#  fixed-address fantasia.fugue.com;
#}

# You can declare a class of clients and then do address allocation
# based on that.   The example below shows a case where all clients
# in a certain class get addresses on the 10.17.224/24 subnet, and all
# other clients get addresses on the 10.0.29/24 subnet.

#class "foo" {
#  match if substring (option vendor-class-identifier, 0, 4) = "SUNW";
#}

#shared-network 224-29 {
#  subnet 10.17.224.0 netmask 255.255.255.0 {
#    option routers rtr-224.example.org;
#  }
#  subnet 10.0.29.0 netmask 255.255.255.0 {
#    option routers rtr-29.example.org;
#  }
#  pool {
#    allow members of "foo";
#    range 10.17.224.10 10.17.224.250;
#  }
#  pool {
#    deny members of "foo";
#    range 10.0.29.10 10.0.29.230;
#  }
#}

# Sample /etc/dhcpd.conf
# (add your comments here) 
default-lease-time 600;
max-lease-time 7200;
option subnet-mask 255.255.255.0;
option broadcast-address 192.168.1.255;
option routers 192.168.1.254;
option domain-name-servers 192.168.1.1, 192.168.1.2;
option domain-name "ubuntu-fr.lan";
option ntp-servers 192.168.1.254;
filename "ubuntu/oneiric/i386/pxelinux.0";

subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {
  range 192.168.1.10 192.168.1.100;
  range 192.168.1.150 192.168.1.200;
}

Merci d'avance. smile

#12 Re : -1 »  [Résolu] Serveur PXE : question sur DHCP » Le 14/08/2012, à 20:57

X0rg
Réponses : 9
ScahR a écrit :

Salut,

Si je comprends bien en fait, tu relies ton serveur à ta Box afin que cette dernière attribue une IP à ton serveur. Ensuite, tu débranche ton serveur de ta box pour y brancher tes clients.

Donc si ton soucis c'est ça, il te suffit tout simplement de mettre ton serveur en IP fixe, dans la même plage d'adresse que celle qu'attribue ton serveur DHCP, ici donc 192.168.1.0/24

Donc si par exemple tu mets ton serveur en 192.168.1.5, ça devrait marcher sans problèmes.

Oui, c'était bien ça. Ma NeufBox fournissait une IP fixe, mais pas mon serveur DHCP.

J'ai donc modifié mon /etc/dhcp/dhcpd.conf comme ceci :

default-lease-time 600;
max-lease-time 86400;
option subnet-mask 255.255.255.0;
option broadcast-address 192.168.1.255;
option routers 192.168.1.254;
option domain-name-servers 192.168.1.1, 192.168.1.2;
option domain-name "";
filename "gpxelinux.0";
subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {
 range 192.168.1.20 192.168.1.30;
}

Et j'ai configuré mon /etc/network/interfaces (je ne l'avais pas modifié, c'est pour ça que ça ne marchait pas) comme cela :

# eth0
auto eth0
iface eth0 inet static
address 192.168.1.26
netmask 255.255.255.0
broadcast 192.168.1.255
network 192.168.1.0

# lo
iface lo inet loopback

Et maintenant il marche correctement, mis à part que je n'arrive plus à aller sur Internet en ayant modifé ce deuxième fichier. Genre quand je veux mettre à jour le système, le dépôt ne peut être join, ou encore le ping ne fonctionne pas...

Merci beaucoup à toi. smile

#13 Re : -1 »  [Résolu] Serveur PXE : question sur DHCP » Le 15/08/2012, à 01:34

X0rg
Réponses : 9

DNS, je ping Google. Ça fonctionne que je remets l'IP en auto, et ça ne marche plus dès que je passe en fixe. hmm

#14 Re : -1 »  [Résolu] Serveur PXE : question sur DHCP » Le 19/08/2012, à 19:46

X0rg
Réponses : 9
# This file describes the network interfaces available on your system
# and how to activate them. For more information, see interfaces(5).

# eth0
auto eth0
iface eth0 inet static
address 192.168.1.26
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.1.1
#broadcast 192.168.1.255
#network 192.168.1.0

# lo
iface lo inet loopback

Ça ne fonctionne quand même pas. ><

#15 Re : -1 »  [Résolu] Serveur PXE : question sur DHCP » Le 20/08/2012, à 15:34

X0rg
Réponses : 9

Non effectivement...

Après avoir modifié mon /etc/network/interfaces comme ceci :

# eth0
auto eth0
iface eth0 inet static
address 192.168.1.26
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.1.1
dns-nameservers XXX.X.XX.XX XXX.X.XX.YY
#broadcast 192.168.1.255
#network 192.168.1.0

# lo
iface lo inet loopback

et après un reboot, le DNS apparaît bien dans /etc/resolv.conf et là ça fonctionne. big_smile

Merci beaucoup pour votre aide, bonne journée. wink

#16 -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 16/08/2011, à 12:44

X0rg
Réponses : 10

Bonjour.
Actuellement j'apprends la programmation en C (oui, c'est vraiment les bases lol), j'arrive à compiler des exécutables en 32 et 64 bits pour Windows et Linux (donc je me débrouille pour ça), et j'aimerai aller plus loin, c'est-à-dire associer une icône pour mon exécutable Windowsien (j'ai cru comprendre que pour Linux ça ne fonctionnait pas pareil et donc que ce n'était pas possible).
J'ai le fichier .ico, mais ensuite dans mon programme je ne sais pas comment faire pour lui dire d'utiliser telle icône. hmm

Merci d'avance à vous les expérimentés, et pour le pro-Linuxiens merci de ne pas mordre. ^^

PS : J'utilise Code::Blocks 10.05.

#17 Re : -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 16/08/2011, à 12:52

X0rg
Réponses : 10

En fait ce que je veux, c'est quand je me sers de mon application sous Windows, c'est avoir l'icône qui s'affiche. smile

#18 Re : -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 16/08/2011, à 15:29

X0rg
Réponses : 10

Mais, c'est bien ce que j'ai fait et pourtant, après compilation, je n'ai toujours pas l'icône sous Windows. ><

capture91.png

Alors est-ce qu'il faut que je mette dans mon main.c

#include <Ressources.rc>

?

Par que mon icône, j'ai créé une image en PNG, je l'ai ouverte avec The Gimp et je l'ai enregistrée en .ico.
Mon fichier "Calculatrice.ico" est dans le même dossier que le "main.c", et aussi dans le même dossier que "Ressources.rc".

Je suis passé à côté de quelque chose ? neutral

#19 Re : -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 16/08/2011, à 22:08

X0rg
Réponses : 10

J'ai téléchargé le paquet GoCR, mais je ne comprends pas son utilisation...

#20 Re : -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 16/08/2011, à 22:52

X0rg
Réponses : 10
Skipping file (no compiler program set) : Ressources.rc
g++ : obj/Realases/Ressources.res : Aucun fichier au dossier de ce type

Ca vient de là le problème. Comment faire ? roll

#21 Re : -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 17/08/2011, à 16:09

X0rg
Réponses : 10

J'ai essayé et c'est toujours pareil... sad

#22 Re : -1 »  Icône pour exécutable Windowsien ? » Le 27/09/2011, à 11:46

X0rg
Réponses : 10

Je rappelle que je suis sous Linux à la base, donc c'est normal que ça ne marche pas ou pas ?

#23 -1 »  [Résolu] Intégrer bordure de fenêtre à Firefox 5 (comme sous Windows) » Le 15/08/2011, à 09:50

X0rg
Réponses : 3

Bonjour à tous. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de me servir de Linux, et je m'y suis remis (en VM) mais c'est cool. tongue
Je constate que Firefox 5 sous Windows à les boutons Fermer, Niveau inférieur et Réduire intégrés à Firfox, tandis que sous Linux... Ils sont dans une bordure de fenêtre. Vous savez s'il y a moyen de supprimer cette bordure de fenêtre pour Firefox ? Merci d'avance. wink

#24 Re : -1 »  [Résolu] Intégrer bordure de fenêtre à Firefox 5 (comme sous Windows) » Le 15/08/2011, à 10:36

X0rg
Réponses : 3

Ah oui, la manipulation n'a pas l'air aisée. Je vais laisser tomber, mais je suis sûr que ça ferra plaisir à d'autres. Merci bien. smile