Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Etre payé pour pirater un site légalement, ça se fait? » Le 11/06/2013, à 12:19

sweetly
Réponses : 17
tiramiseb a écrit :

Le denial of service a été inventé pour neutraliser une machine afin d'usurper son identité.

Le DoS (dont le DDoS est une variante) a pour objectif de neutraliser la machine, oui : de la faire tomber.

Ensuite, on peut en effet (mais c'est très loin d'être facile) usurper son identité, se faire passer pour elle auprès du reste du monde pour éventuellement récupérer les identifiants d'utilisateurs, par exemple.
Mais cette usurpation est très difficile, il faut manipuler les DNS, éventuellement faire un MITM, réussir à contrôler une machine sur le même réseau, pirater les routeurs pour rediriger le flux... Tu l'auras compris, ça ne va pas de soi.

Ces derniers temps, les DDoS ont surtout été utilisé comme représailles (voir l'usage qu'en font les Anonymous par exempleà.

Et, dans tous les cas, même si l'identité du serveur est usurpée, ça ne permet toujours pas de pénétrer sur le réseau de la société...

Les DDoS sont surtout utiliser par pas mal de Blackhat qui disposent de botnet comme une source de revenus régulière : soit par racket (simple, tu fais un DDoS  sur un site commercial, tu demandes un somme modique pour que ça ne recommence plus, bien souvent, vu le manque à gagner du marchand, il paie), ou alors en louant son service pour un tiers qui veut faire "tomber" un site pour une raison X ou Y.

#1 Re : -1 »  Geary, le client mail de nos rêves, se lance dans le crowdfunding! » Le 18/04/2013, à 11:59

sweetly
Réponses : 41
mydjey a écrit :

Les besoins ça marche dans les deux sens.
Si les besoins des utilisateurs pour un client mail ne sont pas là (peu de gens utilisent encore un client mail de nos jours) rien ne sert de se fixer des objectifs irréalistes.

Source ?

#2 Re : -1 »  Geek et sexisme ordinaire… » Le 18/03/2013, à 14:45

sweetly
Réponses : 53
HP a écrit :
Dalai-Lama a écrit :

Amalgame land cet article smile

+1

-1

#3 Re : -1 »  Geek et sexisme ordinaire… » Le 18/03/2013, à 18:28

sweetly
Réponses : 53
HP a écrit :

Comme plus de 60% de l'article est consacré aux « gamers » et que les gamers ne sont pas, au sens originel du terme, des geeks… on a, donc, au moins, une certaine incohérence entre le titre de l'article et son contenu, d'où amalgame. CQFD.

Geek est un terme fluctuant. Qui a tendance, maintenant, à être sacrément polysémique selon les personnes qui l'émettent et ceux qui le reçoivent.
Maintenant, dans bon nombre d'acceptation, les gamers sont des geeks. Les rôlistes sont des geeks. Qui plus est, l'auteurte parle de Stallman et du PP.

Mais bon, si ton avis sur un texte de plusieurs milliers de mots consiste à faire des stats entre le contenu de l'article et ton interprétation de son titre, la discussion ne va pas aller loin.

#4 Re : -1 »  [résolu] Comment publier? » Le 06/03/2013, à 08:37

sweetly
Réponses : 3

Je publierais ça sous CC-BY-SA. Tu peux rajouter les autres clauses si tu veux, mais je n'en vois pas trop l'intérêt. Pour la licence, en en-tête de fichier, un petit (Ce contenu est publié sous la licence CC-BY-SA. Avec un petit lien vers le texte de la licence.

Avec cette licence, ton travail sera copyleft et tout ce qui en découlera aussi.

Sinon, pour ce boulot, à part le vocabulaire anglais (ou autre), ben, t'as des sources à citer ?

#5 Re : -1 »  Requête “Stackoverflow” : bug de Google ou piratage de référencement ? » Le 28/02/2013, à 10:10

sweetly
Réponses : 15

Ah, ces gens qui ne font pas l'effort de rajouter .com pour accéder directement au site big_smile

#6 Re : -1 »  Requête “Stackoverflow” : bug de Google ou piratage de référencement ? » Le 28/02/2013, à 16:48

sweetly
Réponses : 15

Ah, ces gens qui utilisent encore une barre d'adresse et de recherche séparées big_smile

#8 Re : -1 »  L'avenir de l'environnement Unity » Le 28/02/2013, à 10:26

sweetly
Réponses : 10

Va voir du côté de elementary OS.

#9 Re : -1 »  Caranille - Editeur de RPG en PHP » Le 06/02/2013, à 18:01

sweetly
Réponses : 4

En passant, vite ait, je n'ai pas tout lu sur ton projet, mais une fois le JV fait, y'a moyen de le convertir en epub ? Genre, "dontvousetesleheros" ou ça va plus loin ?

#10 Re : -1 »  Mac bientôt devant Windows ou bug statistique ? » Le 14/02/2013, à 15:49

sweetly
Réponses : 29

Dans les labos de recherche scientifiques (maths applis, physique) que je côtoie, c'est plus de la moitié des ordis qui sont des macs.
Y'a des trucs qui explique cela :
- Besoin d'ordi portables performants, pour une utilisation à la fois bureautique et développement (en terme de calcul scientifique, de visu, et donc exit windows), avec une bonne autonomie (donc "demi" exit GNU/Linux)
- Gestion de l'ACPI et des écrans externes facile (le chercheur veut brancher chez lui et au bureau sans se prendre la tête)
- Machines ergonomiques (et effet de mode, sûrement)
- A puissance et autonomie égales, les macs, dans le cadre des offres publiques, ne sont pas plus chers.
Je ne dis pas que c'est la panacée, mais franchement, pour l'instant, j'ai pas rencontré d'ordi portable sous GNU/Linux aussi performants, autonomes et ergonomiques que les MBP, out of the box (ou presque), surtout pour l'aspect "je trimballe ma tour de PC avec moi". Mais ça existe peut-être.

En ce qui concerne les desktops, par contre, je suis beaucoup plus circonspect. Un PC avec GNU/Linux, dans ce contexte, a largement plus mes faveurs.

#11 Re : -1 »  Mac bientôt devant Windows ou bug statistique ? » Le 14/02/2013, à 17:30

sweetly
Réponses : 29
Hibou57 a écrit :
MrAzerty a écrit :

C'est assez typique des universités. Une fois j'ai acheté un Vaio à un étudiant en médecine qui m'a dit qu'en gros il avait pas le choix, il lui fallait un MAC pour ses études. J'en doute, je pense surtout que l'effet de mode et l'image «classe» d'Apple joue à fond.

Variante : « Mais si maman/papa, je t’assure, pour l’école c’est le crayon rose fluo avec spider‑man dessiné dessus qu’il me faut, c’est la maitresse qui a dit que c’est celui là qu’il faut » (cheese); ça doit être à peut prêt ça, en version plus âgé.

sweetly a écrit :

Dans les labos de recherche scientifiques (maths applis, physique) que je côtoie, c'est plus de la moitié des ordis qui sont des macs.

Alors tu penses que ce n’est plutôt pas du pipeau ce qu’ils rapportent.

Quand tu parle d’autonomie, tu parle de l’autonomie de la batterie ?

Non, je parle d'une véritable volonté d'indépendance de l'ordinateur vis-à-vis des humains. Skynet est en marche. No Pasarán.

Plaisanterie mise à part, oui. Mais effectivement, en médecine, en tant qu'étudiant, sans convention pour "toucher" les macs moins chers, ça n'a pas d'intérêt spécial d'en avoir un. Après, franchement, niveau portable (du type macbook pro), c'est quand même le mieux que j'ai pu voir, pour peu que l'on ne veuille pas faire du jeu récent full détails. Le reste de chez apple, clairement, non.

#12 Re : -1 »  Mac bientôt devant Windows ou bug statistique ? » Le 15/02/2013, à 11:22

sweetly
Réponses : 29
Fly0s a écrit :
Hibou57 a écrit :

Mais qu’est‑ce qu’il a Mac OS, que le noyau Linux n’a pas, pour le calcul intensif ? D’ailleurs, la différence vient‑elle du noyau ou de l’environnement ? (l’environnement qui monopoliserait trop le processeur sur Ubuntu ?)

Pour le calcul intensif, rien... À vrai dire, tous les super-calculateurs que je connais sont sous Linux, sauf... le petit de mon labo ! (Oui, oui, c'est à ce point ! tongue Remarque, je leur reproche pas, ils sont sous Mac OS, ils prennent un calculateur sous Mac OS. Mais j'ai l'impression que pour l'administration, ils galèrent à mort)

Par contre, pour le reste... J'avoue que je sais pas trop pourquoi Mac OS... Les gens trouvent ça plus ergonomique que Windows et je suis plutôt d'accord, pour une utilisation avancée, mais je reste persuadé que pour une utilisation avancée, un DE Linux permet plus de choses (notamment une interconnexion ligne de commande/interface graphique plus aboutie, souvent). Après, les habitudes de travail...

Ben, en fait, La majorité de ce que tu peux faire sous linux (en tant qu'utilisateur lambda, avancé, ou développeur), tu peux le faire sous Mac OS. C'est bien pour ça, qu'avec tous les avantages à-côtés qu'ont les MBP face à la concurrence, je toruve ces machines mieux. (MAO ou photo à part)

En revanche, pour une utilisation desktop, GNU/Linux me semble plus indiqué :
- Gestion des logiciels par dépôts bien plus pratique/sécure
- Personnalisation et optimisation de l'OS bien plus avancée et pratique que sous MacOSX
- Ergonomie équivalente
- OS infiniment plus "libre"

#13 Re : -1 »  Mac bientôt devant Windows ou bug statistique ? » Le 15/02/2013, à 14:57

sweetly
Réponses : 29
Hibou57 a écrit :
sweetly a écrit :

En revanche, pour une utilisation desktop, GNU/Linux me semble plus indiqué :
- Gestion des logiciels par dépôts bien plus pratique/sécure
- […]

Ça n’est pas pareil sous Mac OS X ? Ils n’ont pas de gestionnaire pour ça ? Je croyais tellement qu’ils avaient ça aussi que je le tenais pour vrai.

Depuis peu (1 an ?), il y a l'appstore (même modèle que sur iOS), mais, perso, la moitié des applis installées sur ma machine n'en proviennent pas (elles ne sont pas disponibles sur l'AppStore, et ne sont pas particulièrement exotiques). D'ailleurs, si l'installation de logiciels devait passer uniquement par l'appstore, contrôlé par une entreprise qui fait preuve d'un droit de regard assez réducteur et intrusif sur les apps qu'elle autorise, ben j'arrêterais tout de suite Mac OS X. Donc, pour mon travail de développeur, la gestion centralisée de logiciels sous mac osx, c'est pas encore ça. Et je ne sais pas si ça sera le cas un jour (et à quel prix).

EDIT : j'ajouterai qua, quand on a pas une dizaine d'années sous GNU/Linux (peu importe les distribs) et qu'on switche sur Mac OS X (et ça doit être pareil sous windows), le gestionnaire de paquets manque CRUELLEMENT.

#14 Re : -1 »  DRM des eBook et liseuses : pour / contre / pourquoi / alternatives ? » Le 11/02/2013, à 15:08

sweetly
Réponses : 33
Hibou57 a écrit :

Pour les personnes intéressées par des références.

PDF : Etude sur l’offre numérique  illégale des livres français  sur Internet en 2011  3e année (enssib.fr). PDF — 1.2M — Mars 2012.
Via : Notice bibliographique du document (enssib.fr)
Note : ENSSIB = École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques.

Je cite juste l’introduction en guise de présentation du contenu.

Le document a écrit :

Introduction

L’étude « EbookZ 1 », publiée en octobre 2009 et mise à jour en février 2011 (« EbookZ 2 »), a été la première en France à analyser spécifiquement l’offre illégale des livres sur Internet, et à répondre notamment aux questions suivantes :

• Quelle est la nature de cette offre ?
• Quels sont les livres et les éditeurs les plus concernés ?
• Par quels circuits et comment sont piratés ces ouvrages ?
• De quelles quantités parle‐t‐on ?

Les  prévisions  sont  à  l’explosion  du  marché  du  livre  numérique.  Ainsi  l’Idate  prévoit  un  chiffre d’affaires  mondial  de  5,4  Mds €  en  20151  (contre  0,7 Mds  en  2010).  Mais  à  l’heure  actuelle, ce marché est encore balbutiant, avec à peine 2 % du chiffre d’affaires du secteur du livre en France (1,8 % du revenu net global selon le SNE).

Dans  une  période  où  les  catalogues  des  éditeurs  se  structurent  autour  de  plates‐formes  de distribution numérique, il est intéressant d’analyser, en parallèle, évolue le piratage et dans quelle mesure il concurrence ou non l’offre légale.

[…]

Résumé : l'offre de diffusion illégale de livres et de BDs est en augmentation modérée mais s'installe durablement. De l'avis de celui qui a fiat ce rapport, de la majorité des auteurs et éditeurs interviewés, peu (voir pas) d'inquiétudes face au piratage (phénomène encore marginal, bouche à oreille, pas d'impact sur les ventes au contraire, sont les raisons invoqués), mais nécessité de construire une offre légale attrayante (Je me demande comment tu vas caser les DRMs dans "attrayante", Hibou...). Et Lewis Trondheim qui veut punir plus sévèrement et systématiquement les pirates, parce que, hein, bon, y'en a marre.

#15 Re : -1 »  La décroissance informatique » Le 05/02/2013, à 18:16

sweetly
Réponses : 69

@Grunt : idem que mrey, je te suis à 100% sur le web (moins sur le ternet).
Par contre, niveau usage pro, pas tout à fait d'accord.
Y'a des vrais besoins ou demandes qui ont vu le jour grâce (ou à cause) à la puissance grandissante des composants. En recherche ou en production, ben ouais, dans certains domaines (et pas les plus négligeables en termes sociaux, technos, ou scientifiques), y'a besoin d'énormément de puissance de feu. Et y'en a pas assez.

#16 Re : -1 »  Un coup de poignard dans le dos... » Le 06/02/2013, à 17:49

sweetly
Réponses : 76

Wahou, au delà du retour utilisateur que je pourrais entendre de la part de mon cousin qui a une relation à la machine assez rudimentaire, pour ne pas dire flippante, franchement, de la part d'un journaliste, ça me dépasse qu'on puisse faire son boulot aussi mal et que ça passe sur un site comme ça. 

En fait, ce qui fait vraiment flipper, c'est de se rendre compte que sur un sujet que tu connais bien, le journaliste raconte de la merde, mais sur un sujet que tu ne connais pas, comment accorder du crédit, maintenant, à un journaliste ?

#17 Re : -1 »  Louer sa voiture à un particulier » Le 07/02/2013, à 19:23

sweetly
Réponses : 98
6steme1 a écrit :

Tissu d'emploi pour une tondeuse à gazon vendue :

Fabricant,
Sous-traitant du fabricant (métallurgie, motoriste, accessoires)
Transport des produits de sous-traitance.
Transport produit fini vers détaillant
Détaillant

Et je dois en oublier.

Si on ne vend plus qu'une tondeuse pour un groupe de clients donnés alors toute la chaîne précédente va souffrir en terme d'emploi.

C'est bien joli le partage mais si on collectivise un produit au lieu d'en vendre des dizaines : c'est du chômage en vue.

S'il fallait une preuve que tu n'étais pas socialiste, c'est bien celle-ci. Ça résume tout. Le conservatisme, le Dieu croissance, la consommation comme messie, le mépris de classes en faisant semblant de rien. Entre autres. Non vraiment, rien à dire. Quel beau discours de droite. Dure.

#18 Re : -1 »  Louer sa voiture à un particulier » Le 08/02/2013, à 19:39

sweetly
Réponses : 98
6steme1 a écrit :
pololasi a écrit :
6steme1 a écrit :

Le tissu social c'est un peu ce qui crée le bassin économique.
La solidarité et l'entraide c'est autre chose et si cela devient le seul moyen d'échange le bassin d'emploi se casse la gueule.
C'est aussi problématique que le travail au noir.

Il faut que les tâches soient rémunérées, qu'elles dégagent des taxes et impôts pour que les communes se subventionnent et puissent faire face aux dépenses de fonctionnement qui sont incompressibles (voirie, école, hygiène, éclairage public, etc...)

Ce n'est pas et de loin le seul moyen d'échange en vigueur me semble t'il, d'autre part ton raisonnement suppose un fonctionnement vertueux du système ce qui est loin d'être le cas aussi.
A part ça je suis assez content de payer des impôts pour garantir la pérennité de services publics, mais je ne me fais pas d'illusion sur l'espérance de vie des dits services publics. Etant fonctionnaire je constate chaque jour une marchandisation accrue des services publics.

C'est justement que, pour que perdurent le service public, il ne faut pas s'orienter vers des solutions qui le tueraient à coup sûr. Nous devons payer effectivement taxes et impôts pour financer le collectif qui devient de plus en plus coûteux.
Difficile de vivre pour les habitants qui voient leur commune se vider des services publics, des commerçants, des services médicaux, etc...

"Pour faire perdurer le service public, faisons donc en sorte qu'il ne ressemble plus à un service public. Et fusillons-le tranquillement, sur la durée, en oubliant pourquoi il existe, mimant le socialisme MAIS surtout vivant le pragmatisme. C'est à dire capitalistes. Merci et bien le bonjour chez vous d'un être bien vieux et sage. 6steme1."

#19 Re : -1 »  Jongler avec les tarifs : un peu de marketing-fiction » Le 06/02/2013, à 16:59

sweetly
Réponses : 16
lokololo a écrit :

Et faire payer en fonction de la tête du client, c'est d'un pitoyable..

Une question: si un SDF a un netbook ou autre pc portable, combien lui ferais-tu payer l'installation d'Ubuntu????

C'est moi ou tu fais un énorme contresens en deux phrases ?

#20 Re : -1 »  Jongler avec les tarifs : un peu de marketing-fiction » Le 06/02/2013, à 17:51

sweetly
Réponses : 16
mohican a écrit :

Ben, ma petite histoire était bien provocatrice wink J'ai du appuyer là où ça fait mal.

Je continue un peu :

lokololo a écrit :

"Si" je suis un bobo et que je regarde sur internet ce qu'est Ubuntu et m'aperçoit que c'est totalement gratuit...

Hé bien tu arrête ta recherche là.
Parce qu'un truc gratuit ça n'intéresse pas les bobos*.
D'autant que l'idée comme quoi si c'est gratuit c'est sans valeur est bien répandue dans notre société capitaliste (pas seulement chez les bobos loin de là).

* Un truc gratuit peut néanmoins intéresser les bobos si c'est hype/branché/in/cool. Mais Ubuntu ne l'est plus apparemment : c'est ainsi que j’interprète le revirement rapporté dans ce post : Un coup de poignard dans le dos...

Va surtout faire gaffe à voir qui tu considères comme "bobos", parce qu'en l'état, ça ne veut rien dire.

#21 Re : -1 »  La france et la Liberté.. des logiciels, peut-être. Des peuples,... » Le 05/02/2013, à 18:04

sweetly
Réponses : 28
seb24 a écrit :
xabilon a écrit :

Salut

Vous connaissez Trustedbird ?
Regardez en bas de page qui gère le projet smile

lol chuuut.

Voltaire.net comme source... no comment...
Au passage le libre n'est pas liée a la politique ou a un modèle économique.

Ah bon ? Vraiment ? Pas de politique du tout dans le mouvement du logiciel libre ?

#22 Re : -1 »  La france et la Liberté.. des logiciels, peut-être. Des peuples,... » Le 05/02/2013, à 18:21

sweetly
Réponses : 28
seb24 a écrit :
sweetly a écrit :
seb24 a écrit :

lol chuuut.

Voltaire.net comme source... no comment...
Au passage le libre n'est pas liée a la politique ou a un modèle économique.

Ah bon ? Vraiment ? Pas de politique du tout dans le mouvement du logiciel libre ?

Les logiciels libres ne sont pas liée a un bord politique ou un modèle économique.

Ben si. Aux deux.

#23 Re : -1 »  La france et la Liberté.. des logiciels, peut-être. Des peuples,... » Le 05/02/2013, à 19:55

sweetly
Réponses : 28
seb24 a écrit :
sweetly a écrit :
seb24 a écrit :

Les logiciels libres ne sont pas liée a un bord politique ou un modèle économique.

Ben si. Aux deux.

non (pour faire avancer la discussion)

Comme l'a signalé et sourcé Side, les LL sont bien sûr liés à un modèle économique. En ce qui concerne l'aspect politique : comment appelles-tu l'établissement de lois sur la conception et la transmission de créations humaines à usage du genre humain dans ce qu'il a de plus vaste en terme de diversité géographique et culturelle sinon de la politique ?

Open source, Ok, ça peut se défendre uniquement techniquement (et rien que ça, ça a une portée politique), mais quand on établit un cadre si ferme que les LL, ben ouais, c'est de la politique. Ca n'est pas sale, c'est même sain, mais va falloir arrêter de prétendre le contraire, parce que ça ne sert ni idée ni personne.

#24 Re : -1 »  Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme. » Le 01/02/2013, à 17:51

sweetly
Réponses : 64
dauphinoix a écrit :

je viens de voir quelque chose d'assez surpernant aux actualités: il semblerait que 70% des Français jugent qu'il y a trop d'étrangers!! Évidemment, avec la question de la sécurité, de l'intégration des musulmans dans notre pays etc... perso j'ai un peu peur qu'on retombe dans le même scénario que dans les années 30, où la crise a engendré la pire horreur de tout les temps... et j'en ai plus peur que des musulmans qui prient dans la rue, même si je ne soutiens pas le radicalisme de certains.
voici le lien

à bon entendeur, je ne veux pas juger mais si certains sont de cet avis ici, j'aimerais entendre des raisons, pour voir si ma peur est fondée...

Moi, comme la majorité de mes concitoyens, je trouve qu'il y a trop d'étrangers. Beaucoup trop. Franchement, ils sont des milliards, nous, on est quoi ? 2 ? Au max 6, si je compte mes grands-parents.