Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

nombre réponses : 25

#0 -1 »  Une calculatrice multibases GTK+3. » Le 17/12/2014, à 06:52

ubuntuforce
Réponses : 0

Salut les ubuntues,

je vient de publier sur mon site de programmation mon premier programme C ayant une GUI (GTK+3) pour Linux.

Le programme porte le nom bizarre de Ghobdcalc (Graphical Hexadecimal Octal Binar Decimal Calculator) basé sur une library personnelle dont il existe a l'heure actuel que les fichiers de développement disponible dans l'index de mon site.

Le programme est une calculatrice multibases comme son nom l'indique avec quelques fonctionnalités supplémentaire d'ordre trigonométrique et de génération de feuille de calcule dans divers formats ainsi qu'une fonction de mémorisation de valeurs pour usage ultérieur.

A noter que le programme n'a pas été baclé ce n'est pas le terme mais je voulais implémentés quelques fonctionnalités supplémentaires, ce que je n'ai put faire par manque de motivation.
Quelques précisions a ce sujet sont donnés dans le README disponible dans divers formats.

Je vous invite donc, si le cœurs vous en dit, de voir un peu mon programme.

Si vous voulez simplement le tester: essayer de le crasher pour voir si une erreur de segmentation se produit.

Si vous voulez aller plus loin et jeter un coup d'œil au code source, vous pourrez me dire ce que vous en pensez, car en tant qu'autodidacte l'on est livré a soit-même et l'on ne connaît pas forcément les bonnes manières appris dans une école ou centre de formation.

Si vous doutez de l'exactitude des calcules j'avoue que le plus gros problèmes a été les chiffres a virgules et la précision d'affichage car un:

1.0002 + 2

peut facilement se transformer en:

   3.00019999999999

suivant la précision choisis dans un appel a sprintf().

Si vous doutez de la conversion entre différentes bases visualiser plutôt la library sur laquelle est basé le programme: hobdcalc.

PS: Si quelque chose vous gêne dans le format de fichier: paquetage deb il existe un tarball du programme dans l'index de mon site.

#1 -1 »  couleurs RGB dans terminaux xterm et gnome-terminal... » Le 25/11/2014, à 06:02

ubuntuforce
Réponses : 2

Salut les Ubuntues du terminal,
Bon en faîtes je cherche a programmer en C les deux points suivants dans les pseudo terminaux:
-Pouvoir écrire dans n'importe quelle couleur donnée sous forme RGB (Red, Green, Blue).
-Pouvoir ajuster la taille des caractères a volonté.
Je suis arriver a mes fins dans un terminal xterm grâce au code suivant:

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>  



int main(int argc, char *argv[]) {
  /** This example programm display an text in the color given as argument.
   *  In the xterm terminal.
   *  Usage:
   *  $ xterm 
   *  [xtrem]$ ./a.out red[0-255] green[0-255] blue[0-255]
   * **********************************************************************/
  
  if (argc != 4) {
    fprintf(stderr,"usage: %s red green blue\n",argv[0]) ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  char *red, *green, *blue ;
  
  red   = argv[1] ;
  green = argv[2] ;
  blue  = argv[3] ;
  
  fprintf(stdout,"\033[38;2;%s;%s;%sm",red,green,blue) ; /** Escape RGB fg color setting sequence. */
  /** For further informations sea:
   *  /usr/share/doc/xterm/ctlseqs.txt
   ***********************************/ 
  fprintf(stdout,"This text appears in the color of your choice !!!!\n") ;
  fprintf(stdout,"\033[0m]") ;
  
  exit(EXIT_SUCCESS) ;
}

Une fois compiler lancer l'exécutable dans un pseudo terminal xterm:

[gnome-terminal]$ xterm
[xterm]$ ./a.out 127 127 255

Et vous verrez apparaître le message dans la couleur RGB donner en argument.

Bon j'aimerai faire pareil avec un gnome-terminal seulement les séquences d'échappement ne sont pas les mêmes et je n'ai pas trouver de documentation a hacker pour trouver la séquence a utiliser.
Aider moi a trouver la doc ou si vous connaissez la séquence, vous seriez trop sympa de me la donner.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Second points je n'ai pas réussis a rétrécir|agrandir la police du xterm.
Par contre le gnome-terminal dispose d'une option zoom qui permet cela, reste a trouver comment faire ça en C.

[gnome-terminal]gnome-terminal --zoom=0.3

Toute aide est la bienvenue et si vous ca vous dit vous pouvez vous plonger dans la documentation de xterm disponible à:

/usr/share/doc/xterm/ctlseqs.txt.gz

   

Je cherche surtout un document analogue a celui évoquer ci-dessus concernant le gnome-terminal cette fois.

Merci pour votre aide et vos réponses ses éclairées.

#2 Re : -1 »  couleurs RGB dans terminaux xterm et gnome-terminal... » Le 25/11/2014, à 10:46

ubuntuforce
Réponses : 2

Merci je l'avait déjà trouver dans mes recherches, mais il n'indique rien concernant la taille de la police, dommage.
Merci quand même et:...
Continue de perquisitionner Google pour moi et ceux que ça intéresse, merci.

#3 -1 »  Jouer un CD grâce a ioctl et les pseudo fichier-driver. » Le 24/11/2014, à 23:31

ubuntuforce
Réponses : 0

Salut les C Linux,

Comme le titre l'indique je cherche a jouer un CD avec la fonction ioctl (Input/Output Control) en ouvrant le pseudo fichier-driver du cdrom.

Voici le code:

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>
#include <inttypes.h>

#include <sys/types.h>
#include <sys/stat.h>
#include <fcntl.h>


#include <sys/ioctl.h>

#include <linux/cdrom.h>

int main(int argc, char *argv[]) {
  
  /** Programme who should play the first track from an CD with ioctl(...) calls */

  int fd ;
  
  
  struct cdrom_tochdr   table_of_content_headers  ; // First && Last Track infos.
  struct cdrom_tocentry table_of_content_entries  ; // Offsets every track on the CD.
  
  struct cdrom_msf      msf_playing_data_structur ; // Used by CDROMPLAYMSF to set the Start and playing End.
  
  struct cdrom_subchnl  playing_data_informations ; // Keep status, current position min,sec,frame infos...
  
  if ((fd=open("/dev/cdrom",O_RDONLY)) == -1) {
    perror("Error open device") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  fprintf(stdout,"Press any key to initialise the CD...\n") ; 
  getchar() ;
  
  if ( ioctl(fd, CDROMREADTOCHDR, &table_of_content_headers) == -1) {
    perror("ioctl read cdrom T.O.C headers error") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  uint8_t first   = table_of_content_headers.cdth_trk0 ; // First track from the CD number.
  uint8_t last    = table_of_content_headers.cdth_trk1 ; // Last track  from the CD number.
  
  table_of_content_entries.cdte_track  = first     ;  // We set the first track to get Table of Content offset for playing starting offset.
  table_of_content_entries.cdte_format = CDROM_MSF ;  // Set the format.
  
  if ( ioctl(fd, CDROMREADTOCENTRY, &table_of_content_entries) == -1) {
    perror("ioctl read cdrom T.O.C entries error") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  msf_playing_data_structur.cdmsf_min0=table_of_content_entries.cdte_addr.msf.minute  ;  // Set playing the start offset.
  msf_playing_data_structur.cdmsf_sec0=table_of_content_entries.cdte_addr.msf.second  ;  // Set playing the start offset.
  msf_playing_data_structur.cdmsf_frame0=table_of_content_entries.cdte_addr.msf.frame ;  // Set playing the start offset.
  
  table_of_content_entries.cdte_track  = first+1   ; // We set the second track to get Table of Content offset for playing end offset.  /** Alternative: CD end definition CDROM_LEADOUT */
  table_of_content_entries.cdte_format = CDROM_MSF ; // Playing management format.
  
  if ( ioctl(fd, CDROMREADTOCENTRY, &table_of_content_entries) == -1) {
    perror("ioctl read cdrom T.O.C entries error") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  msf_playing_data_structur.cdmsf_min1=table_of_content_entries.cdte_addr.msf.minute  ;  // Set playing the end offset.
  msf_playing_data_structur.cdmsf_sec1=table_of_content_entries.cdte_addr.msf.second  ;  // Set playing the end offset. 
  msf_playing_data_structur.cdmsf_frame1=table_of_content_entries.cdte_addr.msf.frame ;  // Set playing the end offset.
  
  fprintf(stdout,"Press any key to ear the first track...\n") ;
  getchar() ;
  
  if ( ioctl(fd, CDROMPLAYMSF, &msf_playing_data_structur) == -1) {
    perror("ioctl cdrom playing error") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  
  playing_data_informations.cdsc_format=CDROM_MSF ;
  if ( ioctl(fd, CDROMSUBCHNL, &playing_data_informations) == -1) {
    perror("ioctl cdrom get informations error") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  
  
  while (playing_data_informations.cdsc_audiostatus != CDROM_AUDIO_COMPLETED ) {
    /* This part is experimental because i cannot play the CD from this programme actually */
    
   /** Get 
   * 
   * playing_data_informations.cdsc_audiostatus 
   * 
   * values with command:
   * 
   * $ grep AUDIO_ /usr/include/linux/cdrom.h
   * ******************************************/
    
    fprintf(stdout,"Press any key to pause the CD...\n") ;
    getchar() ;
    
    if ( ioctl(fd, CDROMPAUSE) == -1) {
      perror("ioctl cdrom pause error") ;
      exit(EXIT_FAILURE) ;
    }
    
    fprintf(stdout,"Press any key to resume the CD...\n") ;
    getchar() ;
    
    if ( ioctl(fd, CDROMRESUME) == -1) {
      perror("ioctl cdrom resume error") ;
      exit(EXIT_FAILURE) ;
    }
    
    /** Update the informations struct to display progressbar per example. */
    if ( ioctl(fd, CDROMSUBCHNL, &playing_data_informations) == -1) {
      perror("ioctl cdrom get informations error") ;
      exit(EXIT_FAILURE) ;
    }
  }
  
  close(fd) ;
}

Mais ce n'est pas le cas, dans le bouquin qui date du 8. Avril 2010, il est dit qu'il faut définir le lecteur de cdrom comme source sonore active, pour que cela fonctionne, ce qui peut être fait grace au programme aumix.

Extrait de aptitude show aumix:

Description : Programme de contrôle de mixeur audio simple en mode texte
aumix est un petit programme simple à utiliser pour contrôler le mélangeur de
votre carte son.

Par la commande:

$ auxmix -c 100

Mais ça ne fonctionne pas car dès que l'on insère le CD il est pris en charge par le démon udev qui vous sape le droit sur votre lecteur CDROM comme l'atteste le petit programme suivant:

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>  

#include <sys/types.h>
#include <sys/stat.h>
#include <fcntl.h>


#include <sys/ioctl.h>

#include <linux/cdrom.h>

int main(int argc, char *argv[]) {
  
  int fd ;
  
  if ((fd=open("/dev/cdrom",O_RDONLY | O_NONBLOCK)) == -1) {
    perror("Error open device") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  
  
  fprintf(stdout,"Press any key to eject CDROM...\n") ; 
  getchar() ;
  
  if ( ioctl(fd, CDROMEJECT) == -1) {
    perror("ioctl cdrom eject error") ;
    exit(EXIT_FAILURE) ;
  }
  
  exit(EXIT_SUCCESS) ;
}

Qui fonctionne parfaitement quand aucun média n'est dans le lecteur de CDROM mais si l'on insère un CD ca ne fonctionne plus:

$./a.out
Press any key to eject CDROM...

ioctl cdrom eject error: Input/output error

Bref le problème est le demon udev qui je crois est un module du kernel, qui nous prives, en général des accès au pseudo fichier-driver contenus dans le répertoire:

/dev/

Le problème se voit quand ont essaie d'accéder aux pseudo fichier-driver pour par exemple enregistrer un son et le jouer car ALSA ou ESound ont remplacer OSS celui ne pouvant ne jouer qu'une seule source sonore a la fois et je crois est devenus propriétaire et donc obsolète.

Bon il a été définis que la sacré rétrocompatibilité devait être assurer en émulant les pseudo fichier-driver de OSS:

-) /dev/audio
-) /dev/sequencer
-) /dev/mixer
-) /dev/dsp

Mais ce n'est guère le cas sur mon système dans /dev, je trouve le répertoire /dev/snd qui comportes des nom barbares par rapport a la logique des fichiers-driver évoquer ci-dessus:

cd /dev/snd ;  ls -l 
total 0
drwxr-xr-x  2 root root       60 nov.  24 23:15 by-path
crw-rw----+ 1 root audio 116,  7 nov.  24 23:15 controlC0
crw-rw----+ 1 root audio 116,  6 nov.  24 23:15 hwC0D0
crw-rw----+ 1 root audio 116,  5 nov.  24 23:17 pcmC0D0c
crw-rw----+ 1 root audio 116,  4 nov.  25 00:01 pcmC0D0p
crw-rw----+ 1 root audio 116,  3 nov.  24 23:17 pcmC0D1p
crw-rw----+ 1 root audio 116,  2 nov.  24 23:15 pcmC0D2c
crw-rw----+ 1 root audio 116,  1 nov.  24 23:15 seq
crw-rw----+ 1 root audio 116, 33 nov.  24 23:15 timer

Bref moi qui comprend pas grand chose au son mais qui trouve la logique de OSS assez explicite et qui aurai sûrement permis a mon petit lecteur de CD de fonctionner en son temps. Je trouve que Linux devient de plus en plus fermée a sa logique (Un kernel module nous barre la route a la philosophie tout est "simplement" fichier) : l'intervention d'un kernel-module sur le cdrom qui vous en barre l'accès n'en n'est qu'une démonstration.

Maintenant faut-t-il que j'écrive un driver de carte audio ou y a-t-il un moyen pour que le kernel-module ne vous ôte pas la pain de la bouche: sûrement, seulement je ne le connais pas...

Merci pour vos réponses, réactions, avis sur la question.

#4 -1 »  Programmation C et lib externes. » Le 27/10/2014, à 03:30

ubuntuforce
Réponses : 4

Salut les ubuntues C,
je vous demande de part ce post votre aide afin de trouver des lib externes pour le langage de programmation C, car je suis un peu en panne d'inspiration et que malgré que je connaisse la libc je ne connais que quelques lib externes, si peu que je peut vous les cités:

-libnet
-pcap
-ncurse
-espeak
-xlib

Alors je suis un peu comme un python sans modules externes, c.a.d sans véritable modules spécialisé dans un domaine afin de créer un soft dans une branche un peu plus exotique que ce que l'on peut faire avec la library standart.

Je vous demande simplement si vous le désirez bien,
si vous connaissez une lib externe: de poster le nom avec un petit descriptif ça serai sympa.
Afin d'élargir mon horizon de programmation en C.

Je me débrouillerai pour trouver la doc nécessaire et connexes.

Grand merci pour votre aide de la part d'une âme en panne d'inspiration.

Que Ubuntu fasse la force.

#5 Re : -1 »  Programmation C et lib externes. » Le 27/10/2014, à 18:58

ubuntuforce
Réponses : 4

Merci quand même les gars.
Une remarque pour telliam il n'y en a pas qui sortent du lot ?
Une remarque pour benoitfra: je crois que je vais revoir ce bouquin (Concernant GNOME 3) la que j'ai lu il a quelque temps mais qui n'a pas été très constructifs.

#6 -1 »  [Tutoriel python] Introduction a la programmation 3D avec pyopengl. » Le 29/09/2014, à 05:01

ubuntuforce
Réponses : 4

Salut les ubuntues,

Suite a de longues semaines d'étude d'un ouvrage sur OpenGL, j'ai acquis pas mal de connaissances sur le sujet.

Et j'ai décidé de transmettre ce que j'ai put tirer comme connaissance du livre étudié, en écrivant un tutoriel portant sur l'implémentation python de OpenGL: pyopengl.
Le tutoriel est plutôt un HOW-TO de la programmation 3D avec pyopengl.

J'ai beaucoup entendus que la programmation 3D avec OpenGL été compliquer et ajouter au faîte que python est un langage lent en terme de vitesse d'exécution par rapport aux langages compilés comme C ou C++ par exemple.
Python n'est pas idéal pour la programmation 3D qui demande pas mal de code a exécuter, souvent dans une boucle.

Le tutoriel est la preuve que l'on peut faire de la programmation 3D avec pyopengl et il est simpliste c.a.d, que les grands théorèmes mathématiques permettant les calcules de coordonnées par matrices ou génération de polyèdres sont a peine effleurer.

Le tutoriel est construit afin de vous donnez les bases nécessaires a la génération de polyèdres régulier (tétraèdre, cube, octaèdre, dodecaèdre, icosaèdre, etc...) et les outils pour les animés, c.a.d les codes des formules de calcul des coordonnées dans un repère en 3 Dimension (matriciel ou pas).

J'ai écrit ce tutoriel dans le but de donner a mes amis python la possibilité de créer des programmes 3D, malgré qu'un complément est nécessaire pour user de toute la puissance de OpenGL.

Pour finir j'ai écrit un module d'aide a la programmation 3D, nommer pyglut, qui reprend pas mal de codes issue du tutoriel, donc si vous (étudiez) lisez le tutoriel vous n'aurai aucun mal a vous servir du module.

Je serai ravis d'animer la flamme de la programmation 3D en vous et espère que vous irez plus loin en téléchargeant d'autres tutoriels, voir d'acheter un livre sur OpenGL.
Il n'en existe pas pour l'implémentation python de OpenGL mais dans d'autres langages si mais pas beaucoup en français.


A ce propos une petite anecdote: a écrit :

J'ai a un moment commencer le livre, dont les codes sont écrit en C++, puis j'ai lâchement abandonner au bout de quelques dizaines de pages,
puis quelques temps plus tard, après avoir appris les rouages du langage C (La syntaxe du C est proche du C++), j'ai repris le livre... regarder le tutoriel et vous devinerez ce qu'est devenus la deuxième tentative de lecture du livre.

La morale est que, en tant que python, apprendre le C est un avantage mais c'est difficile également.

Vous trouverez le fichier du tutoriel nommer Introduction_a_pyopengl.zip dans l'index de mon site sous forme de fichier *.zip contenant des pages *.html composant le tutoriel.

PS: Il y a eu une correction d'orthographe et de grammaire mais la correctrice étant une littéraire a déchiqueter mes phrases en changeant le sens de celle-ci involontairement, alors j'ai du rectifier en gardant une partie du document non corriger qui est donc enclin a contenir des fautes orthographique et grammaticale, désolé.

#7 Re : -1 »  [Tutoriel python] Introduction a la programmation 3D avec pyopengl. » Le 07/10/2014, à 04:11

ubuntuforce
Réponses : 4

Ca n'intéresse personne: pas de réponses (commentaires, critiques, etc...) !!!

Je vous pris si vous avez lu mon tutoriel de bien vouloir laisser un court commentaire.

Car le silence et l'indifférence et la pire réponse de la communauté python face a l'annonce de parution d'un nouveau tutoriel.

Merci pour vos réponses éclairés.

#8 Re : -1 »  [Tutoriel python] Introduction a la programmation 3D avec pyopengl. » Le 09/10/2014, à 10:27

ubuntuforce
Réponses : 4

Merci telliam pour cette réaction, ton encouragement et ton analyse après "une lecture en diagonale".

Le tutoriel est au format zip car générer avec sphinx:

c'est le générateur de documentation pour python qui est basé sur le langage de documentation officiel par convention pour python:
ReST (Re Structured Text).

Qu'en tant que python je te conseille vivement car le ReST permet de générer des documents dans divers formats (*pdf, *.html, Latex, et même des manpages) d'après une syntaxe simple, grâce a des outils comme
rst2pdf,
rst2html,
rst2man
et donc aussi par le biais de sphinx qui est d'ailleurs le générateur de la documentation officiel de python ; avec coloration syntaxique avec pygment mais d'autres modules sont incorporables.

Bref pour pouvoir incorporer des liens des images, etc.. j'ai dû choisir le format de sortie HTML avec sphinx ce qui donne quelques fichiers de plus pour l'indexation etc... -> Donc une archive comme format de sortie s'avérait nécessaire.

Désolé pour les fautes de français il y a eu une correction orthographique mais avec un hic: sujet déjà aborder dans le premier poste.

telliam a écrit :

un polygone est une figure plane, donc je ne vois pas pourquoi tu décris des coordonnées en 3D ( à moins que le plan ne soit pas parrallèle au plan xy,yz, ou zx) mais ça ce n'est pas indiqué il me semble, ou alors le terme est mal choisi

Simplement parce que un polyèdre est construit a partir de polygones, donc il faut savoir générer des polygones avant un polyèdre et d'ailleurs la notion de plan XY, XZ et YZ a été aborder dans le génération de polygone il y a même une image qui représente 3 polygones: chacun dans un plan différent.

Et il faut noter la convention suivante qui décrit comment enregistrer les vertices d'un polyèdre dans un conteneur:

 conteneur polyèdre = [ polygone = vertex_du_polygone ]  

Désolé pour la confusion de droites et de segments et je n'ai pas aborder la théorie de base de la P.O.O car le tutoriel s'adresse a des python d'un niveau convenable.

Pour finir si vous lisez (étudiez) bien le tutoriel vous pourrez vous construire un petit arsenal de base de programmation 3D.
Chose que j'ai faîte par le biais du module pyglut disponible sur PyPI par le biais de pip, compatible Windows et Linux.
Désolé pour les docstrings avec l'IDLE il faudra lire la documentation fournis avec, généré grâce a sphinx ou disposer d'un interpréteur plus smart qui affiche correctement les longues docstrings.

La programmation 3D avec pyopengl n'est pas impossible avec python même si je reconnaît que ce  n'est pas le langage le plus adapter. Mais une implémentation existe alors pourquoi pas en profiter...

D'ailleurs j'ai fait un petit jeu de shoot-them-all nommer cube-hunter minimaliste dans sa conception mais marrant a jouer (même si il bug un petit peu):
- pas de niveaux différents.
- pas de liste de highscore.
Juste un écran de configuration du jeu, par manque d'envie (j'aurai pû l'étoffer ou vous le pouvez car il est bien sur Open Source).
Etc...

PS: j'aurai bien écrit 2 ou 3 chapitres supplémentaires mais ça ne s'est pas fait, désolé.

Merci beaucoup pour cette réaction telliam, ça fait chaud au cœurs que quelqu'un disent enfin quelque chose sur un truc que j'ai mis de longues semaines a construire. Dommage que tu n'ai pas (donner sur ton profil) de site perso à visité.

#9 -1 »  2 programmes GTK distribuer sous forme de paquetage deb. » Le 29/07/2014, à 14:48

ubuntuforce
Réponses : 0

Salut les ubuntues,
Je tiens a vous présenter mes 2 dernières créations en date, une évolution pour moi car utlisant (py)GTK comme GUI et distribuer sous forme de paquetage *.deb:

PyImaging: un programme de traitement d'image au multiples effets  avec des capacités de mixage d'images supportant pas mal de formats d'images.
Le programme fournit les effets de base:
-) Rotations gauche-droite de 90°.
-) miroir gauche-droite ou haut-bas.   
-) Réglages: couleurs, contraste, luminosité et netteté.
-) Changement de l'intensité par couleur ou globale.
-) de multiples effets.
-) Un système de mise en monochrome:
    -) En échelle de gris, rendant l'image grisâtre .
    -) En échelle de rouge rendant l'image rougeâtre.
    -) En échelle de vert rendant l'image verdâtre.
    -) En échelle de bleu rendant l'image bleuâtre.
-) PyImaging implémente un système de matrice de mixage de couleurs, il faut connaître un peu le mode de codage des pixels RGB: Rouge, Vert, Bleu:
    -) En ajustant le pourcentage des couleurs.
    -) En offrant la possibilité d'intervertir des couleurs
-) Des fonctions basiques comme Undo-Redo, Files informations...

Sinon le programme offre des possibilités de mixage d'images selon un algorithme:
il faut renseigner 2 fichiers en entré et parfois donner des paramètres et l'algorithme produit une image de sortie prévisualisable avant un éventuel enregistrement.

Le fichier *.deb contient et copie sur le système cible la documentation du programme (en anglais tout comme le programme) sous forme de fichier *.pdf.



EraseDropBox: Une drop box d'effacement sécurisé.
Il suffit de glisser-déposer le dossier ou fichier a effacer, de manière sécurisé car le programme fait appel au programme wipe comme sous-processus, dans la drop box suite a quoi vous pourrez naviguer dans les dossiers sélectionnés ou ajouter, avec un sélecteur de fichier, retirer des fichiers ou dossiers ou encore retirer tous les éléments de la liste des fichiers et dossiers a effacer.

Bref un petit programme utile, simple et efficace.

Le processus d'effacement peut durer un petit moment: wipe faisant bien sont boulot en fonction du nombre de fichiers dossier a effacer et du nombre d'itérations choisie (nombre d'écrasement des fichiers).

Je suis ouvert a toutes formes de critiques, si vous désirez bien essayer mes programmes.

#10 -1 »  2 programmes GTK distribuer sous forme de paquetage deb. » Le 17/07/2014, à 12:22

ubuntuforce
Réponses : 0

Salut les ubuntues,
Je tiens a vous présenter mes 2 dernières créations en date, une évolution pour moi car utlisant (py)GTK comme GUI et distribuer sous forme de paquetage *.deb:

PyImaging: un programme de traitement d'image au multiples effets  avec des capacités de mixage d'images supportant pas mal de formats d'images.
Le programme fournit les effets de base:
-) Rotations gauche-droite de 90°.
-) miroir gauche-droite ou haut-bas.   
-) Réglages: couleurs, contraste, luminosité et netteté.
-) Changement de l'intensité par couleur ou globale.
-) de multiples effets.
-) Un système de mise en monochrome:
    -) En échelle de gris, rendant l'image grisâtre .
    -) En échelle de rouge rendant l'image rougeâtre.
    -) En échelle de vert rendant l'image verdâtre.
    -) En échelle de bleu rendant l'image bleuâtre.
-) PyImaging implémente un système de matrice de mixage de couleurs, il faut connaître un peu le mode de codage des pixels RGB: Rouge, Vert, Bleu:
    -) En ajustant le pourcentage des couleurs.
    -) En offrant la possibilité d'intervertir des couleurs
-) Des fonctions basiques comme Undo-Redo, Files informations...

Sinon le programme offre des possibilités de mixage d'images selon un algorithme:
il faut renseigner 2 fichiers en entré et parfois donner des paramètres et l'algorithme produit une image de sortie prévisualisable avant un éventuel enregistrement.

Le fichier *.deb contient et copie sur le système cible la documentation du programme (en anglais tout comme le programme) sous forme de fichier *.pdf.



EraseDropBox: Une drop box d'effacement sécurisé.
Il suffit de glisser-déposer le dossier ou fichier a effacer, de manière sécurisé car le programme fait appel au programme wipe comme sous-processus, dans la drop box suite a quoi vous pourrez naviguer dans les dossiers sélectionnés ou ajouter, avec un sélecteur de fichier, retirer des fichiers ou dossiers ou encore retirer tous les éléments de la liste des fichiers et dossiers a effacer.

Bref un petit programme utile, simple et efficace.

Le processus d'effacement peut durer un petit moment: wipe faisant bien sont boulot en fonction du nombre de fichiers dossier a effacer et du nombre d'itérations choisie (nombre d'écrasement des fichiers).

Je suis ouvert a toutes formes de critiques, si vous désirez bien essayer mes programmes.

#11 -1 »  Comment rendre une manpage créer accessible [résolu]. » Le 22/06/2014, à 06:55

ubuntuforce
Réponses : 6

Salut les Ubuntu,
Je suis en train de intéresser a Sphinx et donc j'ai installer rst2pdf et je me suis aperçus qu'il existait un programme connexe appeler:

rst2man

Ont peut donc créer des manpages grâce au langage de balisage Rest: génial mais comment faire pour que la manpage soit accessible par la commande:

man mon_prog

J'ai pas encore chercher et pose bêtement la question, peut être faut-t-il que la manpage, dont je ne sait quelle extension je doit donner au fichier de sortie, soit dans un emplacement précis ???

Merci pour vos réponses éclairées, illuminant les ténèbres de mon ignorance.

Que Ubuntu fasse la force.

#12 Re : -1 »  Comment rendre une manpage créer accessible [résolu]. » Le 26/06/2014, à 06:33

ubuntuforce
Réponses : 6

Donc il faut mettre le fichier gzipper, dans le dossier de la variable MANPATH.

Mais il se trouve que la variable $MANPTH est vide aussi chez moi aussi mais je vais trouver l'emplacement des pages man, a vrai dire je me suis pas vraiment préoccuper pour l'instant du sujet, j'ai bêtement poser la question. 

Merci pour ces illuminations je vais voir ça de plus près quand j'aurai besoin d'une manpage pour un de mes programmes.

Que Ubuntu fasse la force.

#13 -1 »  Migrer d'une LTS vers une autre [résolu] ? » Le 12/06/2014, à 11:08

ubuntuforce
Réponses : 4

Salut les Ubuntues,
Je tourne sous 12.04 (avec Bureau gnome-shell ) et dans la configuration de mon gestionnaire de mise a jours j'ai configurer "Uniquement les LTS." .
Seulement je n'ai toujours pas la possibilité de upgrader par le gestionnaire de mise a jours, c'est plus secure je pense.
Alors je commence a douter que de la possibilité de passer d'une LTS a une autre, ou alors c'est dû au bureau car gnome-shell car il a été ajouter ?

Merci de bien vouloir illuminer mon ignorance.

Que Ubuntu fasse la force.

#14 Re : -1 »  Migrer d'une LTS vers une autre [résolu] ? » Le 12/06/2014, à 19:53

ubuntuforce
Réponses : 4

Merci pour ces illuminations,
est-ce-que vous pensez qu'il est possible de migrer depuis Ubuntu (Normal ???) avec gnome-shell d'installer vers la distro: Ubuntu-Gnome. ???
Ou faut il passer par une réinstallation ?
merci d'illuminer de part vos réponses éclairées la profondeur des ténèbres de mon ignorance.
Il est vrai que la réponse est contenus dans la réponse de jplemoine...

#15 -1 »  Mon nouveau site dédier a l'imagerie 3D. » Le 09/05/2014, à 06:53

ubuntuforce
Réponses : 0

Bonjours,
J'annonce de par ce présent message l'ouverture de mon nouveau site dédier a mes créations graphiques 3D avec le programme sketchup de Google.

Concernant le contenus: le site est constituer de galeries d'images avec un page pour chaque création, composé souvent de

-) 2 différentes galeries d'images:
 
  -) Une avec affichage des arêtes permettant de voir la technique de construction du dessin, présentant l'objet sous plusieurs angles distinct.
  -) Une sans les bordures permettant de mettre en valeur le rendu visuel de l'objet présenter également  sous différents angles.
 
-) Un lien permettant de télécharger le fichier source du dessin afin de pouvoir le visualiser dans le programme sketchup dont ma homepage contient un lien permettant de télécharger le programme.


Concernant le technique de création du site:

J'ai utiliser un C.M.S (Drupal) ; Drupal est un bon C.M.S largement soutenus par les acteurs du PHP et de l'open-source que je tiens a remercier, tant mieux si presque tout le monde peut créer facilement un site statique. Internet appartient a tout le monde et le tout monde fait internet.

Je vous pris si vous le désirez de bien vouloir jeter un oeil a mon site et surtout a son contenus et a ne pas ménager les critiques et commentaires.
Je suis ouvert a toutes formes de critiques.

J'ai voulus présenter mes créations du mieux que je pouvais et a fournir le fichier source afin de pouvoir les visualisés en se baladant dans l'espace 3 dimensionnel.   

Merci pour vos réponses.

#16 -1 »  ioctl et termios (élimination des chars spéciaux). » Le 11/03/2014, à 09:45

ubuntuforce
Réponses : 0

Salut les Ubuntues terminal et ligne de commande,
Je ne sait si je suis dans le bon forum mais comme le titre l'indique je cherche de part la programmation C,
et plus précisément par un appel a ioctl ne pas mettre le terminal en mode canonique seulement la partie des caractères d'échapppements qui apparaissent quand ont appuie sur les touches fléchés par exemple:

^[[A^[[D^[[C

J'ai essayer avec les man pages et j'ai chercher dans l'excellent livre de Blaess sur la programmation système en C au dernier chapitre traitant le sujet,
sans succès.
Merci d'éclairé mon ignorance de part vos réponses illuminant mon esprit.
Que Ubuntu fasse la force.

#17 -1 »  Calculette mutibases [Casse tête en C] [résolu]. » Le 22/02/2014, à 11:58

ubuntuforce
Réponses : 8

Salut les C,
Comme le titre l'indique je bosse sur un projet de calculette avec entres autres fonctions de conversion et de calcule dans les 4 bases suivantes:

-Décimale.
-Binaire.
-Octal.
-Hexadécimale.

Bon après avoir construit les fonctions de conversion et de calcule j'ai attaquer une GUI avec ncurses, après une série d 'assertions:

-) 10000 random values pour les entiers dans toutes les bases: résultat de type long long ou le string binaire, octal, hexadécimale correspondant.
-) 10000 random values pour les floats dans toutes les bases: résultats de type long double ou le string binaire, octal, hexadécimale correspondant.

Passer plusieurs fois a la moulinette... c'est du tout cuit pour la GUI.

Mais ânes ignârd que je suis j'ai oublier un petit détails:
Les valeurs négatives !!!

Je me serai bien passer de votre aide, excusez la forme, mais je bute sur le fait que:

Brefs après avoir essayer en négatif,
ça passe en résultat de type (double) négatif pour la base binaire mais pas pour les autres bases (décimale omise).
Et comme les fonctions de conversions sont très analogue je ne comprend pas pourquoi le binaire ça passe et pas les autres... I Hit a -Wall.

Après mon séjours a l'hôpital pour commotion cérébrale je poste un process SOS:

Voici le code de mes assertions pour vous mettre l'eau a la bouche mais si vous voulez m'aider il faudra télécharger les sources (y pas tant de sources que ça et c'est tout commenter).

/*
 * hobdcalc 
 * Copyright (C) 2014 Bruggemann Eddie.
 * 
 * This file is part of hobdcalc  .
 * hobdcalc is free software: you can redistribute it and/or modify
 * it under the terms of the GNU General Public License as published by
 * the Free Software Foundation, either version 3 of the License, or
 * (at your option) any later version.
 *
 * hobdcalc is distributed in the hope that it will be useful,
 * but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
 * MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. See the
 * GNU General Public License for more details.
 *
 * You should have received a copy of the GNU General Public License
 * along with hobdcalc. If not, see <http://www.gnu.org/licenses/>
 * 
 ************************************************************************************/

#include <stdio.h>
#include <string.h>
#include <stdlib.h>
#include <tgmath.h>
#include <ctype.h>
#include <limits.h>
#include <inttypes.h>
#include <stdbool.h>
#include <ctype.h>
#include <errno.h>
#include <sys/time.h>

#include "conversion/utils/conversion_utils.c"

#include "conversion/int_hex/calc_int_hex.c"
#include "conversion/int_bin/calc_int_bin.c"
#include "conversion/int_oct/calc_int_oct.c" 


#include "conversion/float_to_bin/float_bin.c"
#include "conversion/float_to_oct/float_oct.c"
#include "conversion/float_to_hex/float_hex.c"

#include "operations/int_result/calc_hex_int_operations.c"
#include "operations/int_result/calc_oct_int_operations.c"
#include "operations/int_result/calc_bin_int_operations.c"

#include "operations/float_result/calc_hex_float_operations.c"
#include "operations/float_result/calc_oct_float_operations.c"
#include "operations/float_result/calc_bin_float_operations.c"


/* hobdcalc can compute in the 
 * -) binar
 * -) octal
 * -) hexadecimal
 * bases without problems with unsigned values.
 * 
 * but i hit a wall because:
 * the binar computing work with signed values for floating operations 
 * and not in octal and hexadecimal bases, and the signed integer computing.
 * because the computing functions are very similary that is why i don't understand what go wrong !!!  
 * I it the -Wall -Wall -Wall !!!
 * 
 * I hope you will have no problems with the code who is in my very simplistic beginner style. 
 *
 * You must link the type generic math file with:
 * $ gcc hobdcalc.c -lm
 * to compil the code.
 * 
 * Thank's to everybody who try to help me, 
 * if the "C HEADS break this ugly -Wall i it in"
 * thank's to send the result of their work to:
 * mrcyberfighter@gmail.com
 * or forking this code what is authorize by his author throught the GPLv3 License. 
 * 
 * For information:
 * This programm has an ncurses user interface not provided here in case as long this big bug
 * will not be resolved. 
 * 
 * Note: I don't care about strtold() or strtoll() and the %x %o %a placeholders, only raw computing, because i made
 *       bad experience with it during developpment and testing.    
 * ******************************************************************************************************************/

void float_operations_test(void) ;

void integer_operations_test(void) ;

int main() {
  /** float_operations_test() ; */
  /** integer_operations_test() ; */
  return 0 ;
  
}

void float_operations_test(void) {
  long double op1,op2 ;
  struct timeval tv ;
  char *op1_str=malloc(128) ;
  char *op2_str=malloc(128) ;
  int c ;
  
  for (c=0 ; c < 10000 ; c++) {
    
    gettimeofday(&tv,NULL) ;
    srand(tv.tv_usec / 4) ;
    
    op1=(double) (rand() % (9223372036854775807/2)) / ((rand() % (9223372036854775807/2))+1) ;
    /* set: 
     * op1 = - (double) (rand() % (9223372036854775807/2)) / ((rand() % (9223372036854775807/2))+1) ; // (long double) not work !!!
     * for help bugfix tests.
     * Thank's for your collaboration and your help.
     ******************************************/
    
    srand(tv.tv_usec / 3) ;
    op2=(double) (rand() % (9223372036854775807/2)) / ((rand() % (9223372036854775807/2))+1) ;
    /* set: 
     * op2 = - (double) (rand() % (9223372036854775807/2)) / ((rand() % (9223372036854775807/2))+1) ; // (long double) not work !!!
     * for help bugfix tests.
     * Thank's for your collaboration and your help.
     ******************************************/
    
    memset(op1_str,'\0',128) ;
    memset(op2_str,'\0',128) ;
    floattobinfloat(op1,op1_str) ;
    floattobinfloat(op2,op2_str) ;
    if (c % 10 == 0) {
      printf("iteration: %d\n",c) ;
    }
    if (op1 + op2 != binfloataddbinfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion bin error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,binfloataddbinfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if (op1 - op2 != binfloatsubbinfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion bin error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,binfloatsubbinfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if (op1 * op2 != binfloatmultbinfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion bin error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,binfloatmultbinfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if ( (long double) op1 / (long double) op2 != binfloatdivbinfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion bin error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,binfloatdivbinfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    else {
      printf("%Lf\n%Lf\n%Lf\n%Lf\n",binfloataddbinfloat(op1_str,op2_str),binfloatsubbinfloat(op1_str,op2_str),binfloatmultbinfloat(op1_str,op2_str),binfloatdivbinfloat(op1_str,op2_str)) ;
    }
   
    memset(op1_str,'\0',128) ;
    memset(op2_str,'\0',128) ;
    floattohexfloat(op1,op1_str) ;
    floattohexfloat(op2,op2_str) ;
    op1_str[128]='\0' ;
    op2_str[128]='\0' ;
    if (op1 + op2 != hexfloataddhexfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion hex error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,hexfloataddhexfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if (op1 - op2 != hexfloatsubhexfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion hex error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,hexfloatsubhexfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if (op1 * op2 != hexfloatmulthexfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion hex error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,hexfloatmulthexfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if ( (long double) op1 / (long double) op2 != hexfloatdivhexfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("assertion hex error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,hexfloatdivhexfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    else {
      printf("%Lf\n%Lf\n%Lf\n%Lf\n",hexfloataddhexfloat(op1_str,op2_str),hexfloatsubhexfloat(op1_str,op2_str),hexfloatmulthexfloat(op1_str,op2_str),hexfloatdivhexfloat(op1_str,op2_str)) ;
    }
    
    memset(op1_str,'\0',128) ;
    memset(op2_str,'\0',128) ;
    floattooctfloat(op1,op1_str) ;
    floattooctfloat(op2,op2_str) ;
    if (op1 + op2 != octfloataddoctfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("add assertion octal error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,octfloataddoctfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if (op1 - op2 != octfloatsuboctfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("sub assertion octal error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,octfloatsuboctfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if (op1 * op2 != octfloatmultoctfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("mult assertion oct error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,octfloatmultoctfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    if ( (long double) op1 / (long double) op2 != octfloatdivoctfloat(op1_str,op2_str) ) {
      printf("div assertion oct error by iteration %Lf:\nop1: %s == %Lf\nop2: %s == %Lf\nresult: %Lf\nerror: %Lf\n",op1,op1_str,op1,op2_str,op2,op1+op2,octfloatdivoctfloat(op1_str,op2_str)) ;
      break ;
    }
    else {
      printf("%Lf\n%Lf\n%Lf\n%Lf\n",octfloataddoctfloat(op1_str,op2_str),octfloatsuboctfloat(op1_str,op2_str),octfloatmultoctfloat(op1_str,op2_str),octfloatdivoctfloat(op1_str,op2_str)) ;
    }
    
    
  }
  free(op1_str) ;
  free(op2_str) ;
  
  return  ;
}

void integer_operations_test(void) {
  int c ;
  long long op1,op2 ;
  char *op1_str, *op2_str ;
  op1_str=malloc(128) ;
  
  op2_str=malloc(128) ;
  
  struct timeval tv ;
  
  for (c=0 ; c < 10000 ; c++) {
    srand(tv.tv_usec /2 ) ;
    
    op1=rand() % LLONG_MAX ;
    /* set: 
     * op1 = - rand() % LLONG_MAX ; 
     * for help bugfix tests.
     * Thank's for your collaboration and your help.
     ******************************************/
    
    srand(tv.tv_usec / 5 ) ;
    
    op2=rand() % LLONG_MAX ;
    /* set: 
     * op2 = - rand() % LLONG_MAX ; 
     * for help bugfix tests.
     * Thank's for your collaboration and your help.
     ******************************************/
    
    
    memset(op1_str,'\0',128) ;
    memset(op2_str,'\0',128) ;
    inttobin(op1,op1_str) ;
    inttobin(op2,op2_str) ;
    
    if (! (op1 + op2 == binaddbin(op1_str,op2_str) ) ) {
      printf("bin add error\n") ;
      break ;
    }
    if (! (op1 - op2 == binsubbin(op1_str,op2_str)) ) {
      printf("bin sub error\n") ;
      break ;
    }
    if (! (op1 * op2 == binmultbin(op1_str,op2_str)) ) { 
      printf("bin mult error\n") ;
      break ;
    }
    if (! ((long double) op1 / (long double) op2 == bindivbin(op1_str,op2_str)) ) {
      printf("bin div error\n") ;
      break ;
    }
    printf("-------------------------------------------------------------\n") ;
  
  
    memset(op1_str,'\0',128) ;
    memset(op2_str,'\0',128) ;
    inttooct(op1,op1_str) ;
    inttooct(op2,op2_str) ;
    if (! (op1 + op2 == octaddoct(op1_str,op2_str) ) ) {
	printf("oct add error\n") ;
	break ;
      }
    if (! (op1 - op2 == octsuboct(op1_str,op2_str)) ) {
      printf("oct sub error\n") ;
      break ;
    }
    if (! (op1 * op2 == octmultoct(op1_str,op2_str)) ) { 
      printf("oct mult error\n") ;
      break ;
    }
    if (! ((long double) op1 / (long double) op2 == octdivoct(op1_str,op2_str)) ) {
      printf("oct div error\n") ;
      break ;
    }

    printf("-------------------------------------------------------------\n") ;
  
    memset(op1_str,'\0',128) ;
    memset(op2_str,'\0',128) ; 
    inttohex(op1,op1_str) ;
    inttohex(op2,op2_str) ;
    if (! (op1 + op2 == hexaddhex(op1_str,op2_str) ) ) {
	printf("hex add error\n") ;
	break ;
    }
    if (! (op1 - op2 == hexsubhex(op1_str,op2_str)) ) {
      printf("hex sub error\n") ;
      break ;
    }
    if (! (op1 * op2 == hexmulthex(op1_str,op2_str)) ) { 
      printf("hex mult error\n") ;
      break ;
    }
    if (! ((long double) op1 / (long double) op2 == hexdivhex(op1_str,op2_str)) ) {
      printf("hex div error\n") ;
      break ;
    }

    printf("-------------------------------------------------------------\n") ;
  }
  free(op1_str) ;
  free(op2_str) ;
  return ;
  
}

Vous pouvez certes me laisser a mon triste sort mais ça serai un homicide par négligence car la tête ne résiste pas longtemps propulser a de maintes reprises contre un mur.
Je comprendrai.

Il faut savoir que les fonctions sont très basiques ainsi que mon style et je pense que vous n'aurez pas de mal a me dire ou est le problème si je suis encore vivant d'ici la.

#18 Re : -1 »  Calculette mutibases [Casse tête en C] [résolu]. » Le 22/02/2014, à 14:01

ubuntuforce
Réponses : 8

J'ai une excuse signer du medecin, pour la dislexie entre autres, merci pour le commentaire et a'tchao'.

#19 Re : -1 »  Calculette mutibases [Casse tête en C] [résolu]. » Le 23/02/2014, à 14:06

ubuntuforce
Réponses : 8

Salut melixgaro, pour faire court,
quand on crée un programme on vérifie le bon fonctionnement des fonctions qui le compose.
Dans mon cas, l'utilisateur de la calculette peut entrer n'importe quelles valeurs (et base), donc je vérifie, par assertions que les fonctions que la calculette utlise(ra) ne se trompe pas...

Donc je prends des valeurs aléatoires (random values) afinde tester 10000 fois (dans une boucle, avec chaque fois une valeur différente) que les fonctions ne se trompe pas car
par exemple disons un calcul en base 16 (hexadécimal) mes assertions:

-Convertissent 2 valeurs aléatoires en hexadécimale.
-Effectue le calcule
-Et reconvertisse le résultat en entier ou a virgule selon le cas.

Puis vérifie par simple calcule que le résultat renvoyer par l'ordinateur en base 10 est le même que celui de mes fonctions:

Peut-être comprendra tu mieux ce pseudo code:

value1 = random value in base 10 ;
value2 = random value in base 10 ;
hexvalue1 = résultat de convertir value1 en base 16 (hex)  ;
hexvalue2 = résultat de convertir value2 en base 16 (hex) ;
hexres = calcule_en_base_16( hexvalue1 + hexvalue2 )  ;
res = résultat de convertir hexres en base 10 ;
si    (value1 + value2)     différent de    res  {
    s'arrêter afficher erreur ;
}

 

Ce qui permet de tester entre autre
que le calcule directe en base 16 donne le bon résultat (si l'utilisateur entre des valeurs de calcul en base 16)
en passant par les fonctions de conversion.
car l'ordinateur sait calculer en base 10 de toute façon.

Désolé pour la réponse rapide chaotique je suis presser.

#20 Re : -1 »  Calculette mutibases [Casse tête en C] [résolu]. » Le 23/02/2014, à 23:20

ubuntuforce
Réponses : 8

La calculette dispose de 4 modes d'entrée différents:
-Décimal
-Binaire
-Octal
-Hexadécimal.
et fonctions de conversion d'une base vers une autre entre autre.

Merci pour ton lien que j'ai vaguement regarder et je connais vaguement la représentation interne des entiers signé.

#22 -1 »  ScreenLocker un économiseur d'écran sécurisable. » Le 24/02/2014, à 19:57

ubuntuforce
Réponses : 0

Salut les Ubuntues,

Je vous présente brièvement ma dernière création python:

ScreenLocker est un petit programme économiseur d'écran avec comme fonctionnalités optionnels:
-> Mot de passe pour sortir du mode plein écran.
-> Jouer un fichier *.mp3 ou *.wav pendant le mode plein écran.

Les animations tournant en boucle selon la vitesse configurer
sont de simples animations 2D hautement configurable.
Vous trouverez sûrement une configuration qui vous plaît,
en essayant les options que vous n'avez cas sélectionner pour que celle-ci soit effective au lancement de l'animation concerner.

Et vous pourrez la sauvegarder afin de la retrouver la prochaine fois que vous lancerai ScreenLocker.
Il existe pour chaque configuration une fonction reset vous permettant de retrouvez la configuration par défaut.

Notes au programmateurs pythons:
Les sources sont regrouper sous formes de modules commenter:
Un pour chaque animation
et un pour le sélecteur de fichier,
il est possible après avoir décommenter quelques lignes de les utiliser seul en dehors du contexte du programme que j'ai créer et donc de plus les configurer ou transformer.
Si le sélecteur de fichier Tkinter vous plaît il est aussi configurable en termes d'apparence. 
Si vous pratiquez le python vous pourrez les réutiliser.

#23 -1 »  kernel developpement (débuter et tester) [résolu] . » Le 18/02/2014, à 18:03

ubuntuforce
Réponses : 7

Salut les Ubuntues,
Comme le titre l'indique je m'intéresse au noyau linux et a son architecture ainsi que le développement ce qui me pose problème car je ne peut pas tester de code écrit par un débutant et même en recompilant le noyau je ne voit pas comment je pourrai débuter a écrire du code (et surtout le tester) car:

"Les sources /usr/src/linux-headers-$(uname -r)/* ne sont pas linkable" et je n'ai pas trouver d'équivalent dans /usr/include/

par exemple pour tester:

#include "usr/src/$(uname -r)/sched.h" // ce qui ne fonctionne pas je sais
struct task_struct *task ;
next_task(task) ;
printf("find a task structure [pid:%d]\n",task->pid) ;

J'ai chercher un paquet kernel-dev qui n'existe pas et je n'ai pas de dossier:
/usr/include/kernel

Alors comment tester du code noyau, quel est la méthodologie a utiliser pour débuter.

Je cherche juste la bonne méthodologie pour débuter et tester du code noyau sachant que le noyau n'est pas écrit en C normal mais en optimiser et que les fichiers sources sont inutilisables pour #include...

Je vous serai reconnaissant si vous voulez bien m'éclairez un peu sur le sujet et me guider.
Merci pour toutes vos réponses éclairés.

#24 Re : -1 »  kernel developpement (débuter et tester) [résolu] . » Le 20/02/2014, à 10:49

ubuntuforce
Réponses : 7

Grand merci a tous et en particulier a  grim7reapercool

Concernant les débats je m'abstiens de commentaires, car je ne sais que programmer, en C depuis plus d'un an je n'ai publier qu'un seule programme de protection contre les accès physique a votre système Ubuntu en votre absence : datetime-lock.

Mais il y a un hic avec je n'ai jamais eu l'occasion de m'intéresser au programme make (sauf taper make, make install) mais je sais a quoi il sert: automatiser la compilation.
Et donc a la syntaxe des fichiers Makefile...

Mais ayant suivis le mini tutoriel de grim7reaper qui ne fonctionne pas sur mon système, j'ai dû faire quelque chose de travers.
Et comme lecteur assidus de la presse Linux j'ai suivis l'article sur les DKMS du N° 167.

J'ai réussis a compiler un module en mixant les deux recettes (le sujet était légèrement différent dans le magazine mais je l'ai adapter) !!!
Personnellement je lis: Linux Kernel Development 
Et ça fait chauffer les neurones de la reine d'angleterre.

Grand merci a tous, que Ubuntu fasse la force et hacking the kernel is fun.