Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.
nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Voyager 14.04 LTS » Le 01/07/2014, à 12:46

Christophe C
Réponses : 377

Moi cela m'intéresse. Ca marche avec quel WM ? Mutter, ou xfwm4 ?

#1 Re : -1 »  Nouveautés & Infos de la 14.10 "Utopic Unicorn" » Le 13/07/2014, à 16:22

Christophe C
Réponses : 515

mac est très intégré, et assez fonctionnel, mais après avoir testé l'iphone, j'en suis revenu : j'avais des crash de temps en temps (pas beaucoup, mais j'en avais), les fonctionnalités sont bridés, c'est cher, ça communique péniblement avec autre chose qu'avec des logiciels apple.
Au final, j'ai trouvé l'expérience utilisateur plutôt décevante.

Depuis, je suis sous ubuntu et android, et pas que par idéologie : c'est juste plus simple et plus puissant pour moi. Et BEAUCOUP moins cher. le rapport qualité / prix est sans comparaison.

Mais je ne dirais jamais que mac c'est de la daube : tout le monde les copie. C'est juste qu'à l'usage je trouve cela assez surfait, super-frustrant tant c'est fermé, et CHER.

#2 Re : -1 »  Consommation Ram XFCE » Le 30/07/2014, à 19:20

Christophe C
Réponses : 14

Perso j'ai 2 install avec xfce + conky + le dock plank sur une machine avec 4 Go.
J'ai désactivé certains des prog aux démarrages (tout ce qui ne bloquait pas le fonctionnement, en fait).

Xubuntu 14.04 : 270 Mo.
Debian jessie : 170 Mo.

Je ne sais pas trop pourquoi jessie est plus léger. Debian est notoirement plus light qu'ubuntu, mais je ne sais pas trop sur quoi. De ce que j'ai repéré :
- je n'ai pas installé plymouth dans Debian
- la version xfce de debian jessie est la 4.10, là ou celle d'ubuntu est la 4.11 (un mélange de la 4.10 et de certains composants de la 4.12).

#3 Re : -1 »  Consommation Ram XFCE » Le 31/07/2014, à 08:42

Christophe C
Réponses : 14

Ce que tu dis est approximatif. Voyons ce qui est écrit dans le wiki Debian :

Y-a-t-il des mises à jour de sécurité pour sid ?
Pas en tout cas dans le sens habituel avec stable. Si le mainteneur d'un paquet corrige un bogue de sécurité et télécharge le paquet, il sera introduit dans sid de façon ordinaire. Mais si le mainteneur ne le fait pas, il n'y aura pas de mise à jour de sécurité. L'équipe de sécurité ne s'occupe que de stable (et peut-être de testing... il y a un débat là-dessus).

La sécurité plus rapide de sid est donc le produit de son instabilité / mise à jour rapide, et est largement compensée par son instabilité (qui recrée en permanence des trous de sécurité).
Stable, par contre, est effectivement plus sur. Que tu conseil stable, je le comprend donc, mais sid, en termes de sécurité est par construction plein de bugs, et ceux-ci ont de nombreuses conséquences en terme de sécurité. Sid ne sera JAMAIS plus sur que testing, la rapidité des corrections étant largement compensé par l'apparition permanente des bugs.

Pour compléter, testing a un dépôt de sécurité rapide : deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie main (auquel j'ai rajouté main et non-free, à tout hasard), dans lequel remontent les correctifs de sécurité les plus urgents.

Au final, jamais entendu parler de problème de sécurité significativement plus sérieux dans testing que dans stable, même si stable est sur le principe forcément plus ... stable.

Bref, testing reste un compromis acceptable, tant en terme de stabilité que de nouveauté et de sécurité. Mais rien n'est jamais parfait.

Mais tout cela est HS par rapport au sujet du fil.

#4 Re : -1 »  Consommation Ram XFCE » Hier à 09:47

Christophe C
Réponses : 14

ok, c'est intéressant. Mais pour l'instant testing correspond bien à mon besoin.

A noter que l'apparition d'un dépôt comme deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie main contrib non-free vient justement corriger ce problème en fournissant rapidement [mais comment par rapport à testing, je ne sais pas] des correctifs de sécurité.

#5 Re : -1 »  Mozilla utilise un esp... un anti-malware de google dans Firefox 31 » Le 26/07/2014, à 16:39

Christophe C
Réponses : 84
ignace72 a écrit :

Les logiciels libres, ne s'occupent pas de pognon.
Ça, c'est uniquement des préoccupations OpenSource.

C'est un scoop, dis donc smile. Si tu trouve une licence qui soit "open-source", mais pas "libre" (ou l'inverse) je suis intéressé. Juridiquement il n'y a aucune différence.
C'est pour cela qu'une licence cc-by-nc (non commerciale) n'est pas reconnue comme libre par la FSF (puisqu'elle limite la liberté 0, à savoir la liberté d'utilisation).

#6 Re : -1 »  Mozilla utilise un esp... un anti-malware de google dans Firefox 31 » Le 26/07/2014, à 17:54

Christophe C
Réponses : 84

cc-by-nc n'est PAS une licence open-source. L'open-source initiative, qui définit les licences open-source, le fait avec 10 critères. Le 1er est clair "1. Free Redistribution : The license shall not restrict any party from selling or giving away the software as a component ...".

Je le redis, il n'y a aucune licence open-source (OSI) qui ne soit pas libre (FSF), et inversement.

Incidemment, tu indiques "Les logiciels libres, ne s'occupent pas de pognon. Ça, c'est uniquement des préoccupations OpenSource", avant d'indiquer que l'open-source est le seul a avoir des licences non commerciales. Ce qui est l'inverse de ta phrase précédente.

Bon, enfin ce n'était pas pour avoir un débat juridique, je rappel juste que ces 2 dénominations renvoient à 2 groupes concurrents (FSF et OSI) qui ont des critères différents, mais qui certifient rigoureusement les mêmes licences. Ce qui n'empêche pas Stallman de passer son temps à expliquer qu'ils sont vendus au grand capital (alors qu'ils défendent rigoureusement les mêmes licences que lui - troll inside tongue).
Et, fait amusant, c'est la GPL, dont Stallman est le papa, qui est utilisée par linux, lequel linux est toujours critiqué par stallman comme vendu au grand capital (ce qui n'est pas faux, d'ailleurs). Et alors que c'est Stallman qui au début (vers 1985) a tranché le débat commercial / non-commercial, en indiquant que des licences ouvertes mais non commerciales (il y avait déjà des trucs dans ce genre à l'époque) ne pouvaient être libres, puisqu'elles réduisaient la liberté de l'utilisateur. C'est dans sa bio (très intéressante, d'ailleurs).

Enfin bref, ces différences de dénomination ne renvoie à rien de concret, mais sont basés sur des règlements de compte entre groupes rivaux, rigoureusement sans intéret.

#7 Re : -1 »  Mozilla utilise un esp... un anti-malware de google dans Firefox 31 » Le 27/07/2014, à 10:24

Christophe C
Réponses : 84

Bon, je vais arréter là, mais juste pour le dire une dernière fois : les licences que tu cite comme open-source ne le sont pas aux yeux de l'OSI, qui certifie les licences open-sources. Ce que tu cite est juste une liste de licences plus ou moins permissives, mais en aucun cas open sources aux yeux de l'OSI.
C'est pour cela que le terme "licences permissives" a été forgé, pour regrouper des licences acceptant certaines libertés prônées par l'OSI et le FSF, mais pas toutes.

Après, tu peux donner une autre définition de l'open-source, qui te soit propre, et ensuite expliquer que open-source pas-bô, mais cela n'engage que toi.

Je précise que je ne cherche pas à être agressif dans le débat (ce n'est jamais très clair dans un écrit), j'essaie juste de rappeler qu'il y a des définitions précises, et qu'elle veulent dire quelques choses.

Concernant ce que tu indique :

L'Open Source exige que la licence ne doit pas contaminer d'autres logiciels.
Ce point permet de de créer des logiciels privatifs avec de l'Open Source dedans ce qui est inacceptable pour une licence libre.

, je ne suis pas sur de comprendre ce que cela veux dire (du point de vue OSI). Mais en toute hypothèse, les licences libres non-copyleft (BSD, Apache, MIT) permettent "de créer des logiciels privatifs avec de l'Open Source dedans", et elles n'en sont pas moins libres aux yeux de la FSF. Donc, si, intégrer les 2 est bien acceptable pour une licence libre. Mais ensuite, on peut très bien être réticent avec ces licences, et préférer les licences libres et copyleft. C'est d'ailleurs mon cas.

La définition de l'Open Source se base sur 9 points au lieu de 4 pour les licences libres.

Je suis assez d'accord avec toi. Au final, ma référence reste la FSF, même si l'obsession des "guerres sémantiques" de Stallaman m'agace (il engueule celui qui parle d'open-source, ou de linux, et ce sont de vrais engueulades smile ). C'est son côté gourou. Dont il se moque parfois (saint ignucius), mais que je trouve lassant. Enfin, quand j'ai besoin d'une référence, je reviens tout naturellement aux écrits de la FSF.

#8 Re : -1 »  Mozilla utilise un esp... un anti-malware de google dans Firefox 31 » Le 27/07/2014, à 11:53

Christophe C
Réponses : 84

Énormément (la majorité ?) de licences dites Open Sources ne le sont pas.

Mais dites open-sources par qui ? Par toi ? Pas par l'OSI, qui est le seul à donner sa certification "open-source". Et desquelles parles-tu ? celles que tu m'a donnée ne SONT PAS opensource / OSI.

Si une version modifiées donne naissance à un logiciel privatif, la liberté 3 n'est pas respecté

Oui, et dès lors le logiciel modifié n'est plus libre / opensource. Mais le logiciel d'origine l'est. En tout cas pour la FSF. Tu peux penser qu'ils ont tort, mais ils ont bien certifiés ces licences non-copyleft (BSD, apache, MIT) comme libres.

L'Open Source existe pour ne pas faire peur aux entreprises avec avec les logiciels libres.

A l'origine pas vraiment, c'était surtout pour sortir de l'ambiguïté anglaise : free signifiant à la fois "libre" et "gratuit".
Depuis que Saint ignicius a rejeté (assez vertement) le terme, oui, c'est devenu par défaut le terme "apolitique" qui fait bien vis-à-vis des entreprises.

Je te suis là-dessus, mais je redit juste qu'on est, comme tu le dis, dans le marketing, le wording. Il n'y a pas de différence juridique ou même pratique.

Le vrai débat est ailleurs, sur les modèles de développement : communautaire ou étroitement contrôlé par un groupe privé (que ce soit une entreprise, un dév unique ou une assoc, d'ailleurs). C'est un débat qui me semble plus intéressant que les problèmes de terminologies, et qui ne recoupe pas clairement la sémantique open-source / libre. Qui contrôle le développement ?
En fait, des développements totalement ouverts, il y en a très peu. En général, les dev sont un petit groupe de volontaires ou de salariés, qui controlent assez étroitement ce qui se passe. D'où les forks.

#9 Re : -1 »  Mozilla utilise un esp... un anti-malware de google dans Firefox 31 » Le 27/07/2014, à 16:19

Christophe C
Réponses : 84
PPdM a écrit :

Sauf erreur de ma part, Open Source signifie que la source et ouverte et consultable, mais pas obligatoirement libre et gratuite, la licence peut restreindre un certain nombre de liberté sans que ce la change le fait que le code est publique et ouvert, donc Open source.

il serait bien que quelqu'un accepte de lire les 10 principes de l'OSI . Pour qu'une licence soit site open-source, il faut que les sources soient modifiables.
L'OSI certifie les mêmes licences que la FSF.

Ensuite je peux appeler une licence free truc muche ou opensource trucmuche, cela ne prouvera rien quand au caractère libre / opensource de la dite licence. C'est bien pour cela que l'OSI et la FSF donne une liste des licences approuvées :
- celles de l'OSI : http://opensource.org/licenses/alphabetical (qui date de 2009 et qui n'est pas à jour - on y trouve pas les licences CC, alors que des textes de l'OSI les valident, du moins celles qui sont libres.
- Celle de la FSF : https://www.gnu.org/licenses/license-list.fr.html

Maintenant, pourquoi l'OSI a fait sa petite liste de principe en forkant la FSF ? Parce qu'ils se sont disputé avec la FSF, ce qui est assez simple quand on connait le côté sympa de Richard smile. En gros, le même point de départ que pour de nombreux fork. Et je confirme que c'est un doublon inutile. Mais dans un monde libre, tout le monde a bien le droit de créer son association de n'importe qui sur n'importe quoi.

#10 Re : -1 »  [Résolu] Mes premières impressions sur Ubuntu » Le 17/07/2014, à 12:45

Christophe C
Réponses : 30

Bizarre que tu installe un lecteur PDF : il y en a un de pré-installé. Ce n'est pas acrobat reader, mais il marche pareil. Tu avais testé le fichier, avant d'installer un lecteur ?

Et sinon, tu va dans la logithèque, tu tape PDF, et tu a une tripotée de lecteurs à installer. Reste plus qu'à choisir. Ils se valent, mais perso j'utilise evince.

La ligne de commande pour installer un logiciel : c'est possible, mais jamais obligatoire.

#11 Re : -1 »  Problème Adobe Flash. » Le 18/07/2014, à 13:10

Christophe C
Réponses : 4

Si tu a un message disant que tu n'a pas flash alors que tu l'a, c'est que tu utilise chromium. Il n'utilise pas la version système de flash, mais la sienne, pepper. Qu'il faut donc installer.

Tu peux aller dans la logithèque pour chercher et installer pepperflashplugin.

#12 Re : -1 »  elementary os » Le 07/07/2014, à 12:36

Christophe C
Réponses : 348

Pas de bug significatif sur ma version, à part sur Musique, logiciel très sympa, et effectivement pas mal buggué (il existe une version PPA plus mature et beaucoup plus stable). Sinon c'est plutôt stable.

EOS a indiqué qu'ils se caleraient sur les versions stables d'Ubuntu, donc normalement avec une version tous les 2 ans. Comme d'hab, les PPA permettront de mettre à jour ce qu'on estime nécessaire.

#13 -1 »  gnome 3.12, ou la galerie des horreurs » Le 13/07/2014, à 16:52

Christophe C
Réponses : 5

Ok, le titre sent bon son petit troll, mais je voulais faire réagir. Je voulais voir ce que donnais gnome 3.12. j'ai donc installé gnome ubuntu 14.04 + le PPA qui va bien.

Et donc, j'ai constaté un certain nombre de points qui font peur. Ma question aux gnomiste est donc : est-ce que j'ai raté / pas compris quelque chose, ou est-ce vraiment le fonctionnement normal de l'environnement ?

- certaines appli natives ont un menu à droite (genre gedit), d'autres, comme vidéo, on un menu "classique".
- certaines appli natives (comme video) ont un theme dark totalement indépendant du theme système.
- certaines appli (officielle) ont un système de thème clair différent de celui des autres (non officielles).
- il y a 2 systèmes de menu : 1 est dans la barre de tâche avec quelques fonctionnalités, et l'autre est le menu classique (qui est parfois présenté en barre, et parfois accessible par un bouton). Je parle bien des appli officielles. Pourquoi 2 menus ?
- le menu des applications installé (accessible via "activités") n'a aucune catégorie (bureatique, multimedia,...) ce qui doit en faire le seul menu de ce type sous linux. Tout est en vrac.
- Le menu système pour changer l'image de fonds a bien une option pour les images de fonds non fournies par le système (genre utiliser les images de l'utilisateur), mais pas compris comment ça marche. En pratique, impossible d'utiliser cette option.
- Si je passe les boutons de fenêtres de droite à gauche via dconf, cela ne marche que sur certains logiciels, pas sur d'autres. Une nouvelle fois, cela donne l'impression d'un empilement de gestionnaires de thèmes, tous incompatibles les un avec les autres.

Ce qui m'intéresse, ce n'est pas une bataille de polochon sur le thème bien / pas bien, mais plutôt de confirmer que ce que je vois est le fonctionnement normal du système, pas une accumulation de bug.

#14 Re : -1 »  gnome 3.12, ou la galerie des horreurs » Le 14/07/2014, à 10:35

Christophe C
Réponses : 5

Le menu est toujours en vrac sous 3.12.

Cet écran affiche les fichiers qui sont dans le répertoire identifié comme celui des images (~/Images en français je crois, ~/Pictures en anglais).

Non, puisque mes images sont dans ~/Images.

Si je passe les boutons de fenêtres de droite à gauche via dconf, cela ne marche que sur certains logiciels, pas sur d'autres.

Pour être plus précis, les logiciels comme terminal  ou vidéo on le bouton de fermeture à gauche.  Par contre Gedit l'a toujours à droite. Si je comprend bien, c'est parce qu'il fait parti des logiciels "next-gen", donc je suppose qu'on ne peut plus les paramétrer. Mais cela va créer des incohérence massive d'interface avec tous les logiciels "non gnome", non ?

C'est vraiment déroutant. J'ai l'impression que les dev vise plus un idéal lointain qu'une utilisation immédiate.

#15 -1 »  Mutter, GS et effets d'animation des fenêtres » Le 13/07/2014, à 12:09

Christophe C
Réponses : 3

Bonjour,

J'ai installé mutter dans xfce : sans rien paramétrer, j'ai un joli effet horizontal d'ouverture et de fermeture des fenêtres.

Dans gnome-shell, qui utilise mutter : rien. Pas d'animation.

Je suis allez regarder les clés mutter dans dconf, mais je n'ai rien trouvé. Si quelqu'un sait comment obtenir cet effet sympa dans GS, ça m'intéresse.

Cordialement.

#16 Re : -1 »  Mutter, GS et effets d'animation des fenêtres » Le 14/07/2014, à 10:24

Christophe C
Réponses : 3

Un fondu enchainé ?

Oui, en regardant TRES attentivement, il y a peut-être un léger truc à l'ouverture, mais il faut être sacrément attentif pour le voir. En fait je ne suis pas sur qu'il existe. C'est documenté ?

#17 -1 »  Mutter + xfce » Le 03/07/2014, à 12:36

Christophe C
Réponses : 6

je test xfce avec le windows manager Mutter au lieu de Xfwm4, pour voir.

C'est plus joli aux fermetures et ouvertures de fenêtres, par contre j'ai 2 pbs / questions.

- Changement de bureau : le changement ne se fait plus par la molette souris. Il faut faire ctrle-alt-flèche gauche (ou droite). Pas très pratique.
Quelqu'un sait-il si on peut avoir un affichage des bureau en mode exposé, ou si on peut récupérer le changement via la molette ?
Je n'utilise pas cairo-dock (qui a un utilitaire pour cela). Pas la peine de me le proposer smile.

- Conky ne s'affiche pas au démarrage. Je peut le lancer à la main, mais il disparait très vite. Je le lance avec un différé de quelques secondes, mais rien.

Voilà, ce n'est pas majeur, mais si vous avez une idée ...

#18 Re : -1 »  Mutter + xfce » Le 10/07/2014, à 12:44

Christophe C
Réponses : 6

Ah, c'est un peu lourd pour moi, mais merci.

#19 Re : -1 »  Mutter + xfce » Le 11/07/2014, à 12:23

Christophe C
Réponses : 6

Mais c'est une extension gnome ? Ca ne marchera pas dans Xfce, même avec Mutter ?

#20 Re : -1 »  Mutter + xfce » Le 12/07/2014, à 08:28

Christophe C
Réponses : 6

ya-pa-de-mal smile

#21 Re : -1 »  Comment se débarrasser de la restauration des fenêtres au démarrage? » Le 10/07/2014, à 12:49

Christophe C
Réponses : 7

En gros c'est un bug.

Une solution crade mais efficace consiste à aller sur ~/.cache/session (via thunar), à cliquer droit sur le répertoire, "propriété", "permissions", "accès", et activer "lecture seule" (après avoir vidé intégralement le répertoire, bien sur).
Et là, plus rien ne peut se sauvegarder dedans. Problème réglé.

Incidemment, cela accélère notablement la sortie et le chargement de Xfce.

#22 Re : -1 »  Plank et plank-config » Le 09/07/2014, à 13:41

Christophe C
Réponses : 20

comment fais-tu pour utiliser plank-config.deb sur arch ?

#23 Re : -1 »  Plank et plank-config » Le 10/07/2014, à 12:41

Christophe C
Réponses : 20

Ah, pas le même programme, mais le même nom. Amusant.

#24 Re : -1 »  personnalisation de LXDE » Le 29/06/2014, à 16:38

Christophe C
Réponses : 123

pour plank,  j'utilise effectivement un compositeur : compton. Ceci dit, si on utilise un theme de type panel on a pas besoin de compositeur.

Je n'ai pas les pbs que tu décrit.

Concernant tint2, c'est tune bonne barre de tâche, mais pas plus que lxpanel, qui est déjà dans lubuntu, donc je vois peu d’intérêt.