Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

nombre réponses : 25

#0 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 27/06/2012, à 13:12

Eldermê
Réponses : 340

Qu'entend-on exactement par "identité de genre" ? Puisqu'il est question de "transidentité" à propos du genre masculin/féminin, j'imagine qu'il y a derrière une notion d'identité de genre qui serait distincte du sexe biologique, mais je ne vois pas trop à quoi il est fait allusion.

#1 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 27/06/2012, à 15:34

Eldermê
Réponses : 340
Marie-Lou a écrit :
Eldermê a écrit :

Qu'entend-on exactement par "identité de genre" ? Puisqu'il est question de "transidentité" à propos du genre masculin/féminin, j'imagine qu'il y a derrière une notion d'identité de genre qui serait distincte du sexe biologique, mais je ne vois pas trop à quoi il est fait allusion.

On entend par là qu'« on ne naît pas femme, on le devient » (Beauvoir) mais aussi « qu'on ne naît pas homme, on le devient », c'est-à-dire qu'on ne peut concevoir le fait d'être « une femme » ou « un homme » seulement selon des critères biologiques, physiques (le sexe) mais que, pour comprendre ces catégories, il faut également saisir les constructions sociales qui les modèlent nécessairement.

En fait, je ne vois pas cette nécessité de définir un genre féminin ou masculin en dehors de considérations purement biologiques (qui d'ailleurs elles-mêmes peuvent être difficile à définir d'après ce que j'ai lu dans le lien que tu as donné plus haut). Pour essayer de clarifier ma pensée, je ne vois pas de différences entre une catégorie "les hommes" et une catégorie "les femmes" mis à part ce qui est directement lié à l'apparence physique. Je ne comprends donc pas quelles différences représentent le genre, ni ce que signifie vouloir changer de genre.

#2 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 27/06/2012, à 16:53

Eldermê
Réponses : 340
Marie-Lou a écrit :

Ce que je ne comprends pas, c'est où tu perçois une « nécessité de définir un genre féminin ou masculin », et la part de qui.

Personnellement je ne ressens pas du tout cette nécessité. Mais quand on parle d'identité de genre, c'est bien qu'à un moment on définit un concept qu'on appelle le genre, non ? Sinon, pourquoi rajouter une notion de genre à la notion de sexe ?

En fait, j'ai du mal à comprendre ce que signifie vouloir être considéré de genre masculin si on a un corps biologiquement féminin (ou le contraire). Pas que je veuille "faire chier" (pour reprendre les termes de Grünt) quelqu'un pour ce qu'il veut mettre sur sa carte d'identité, c'est juste que c'est une démarche dont je ne comprends pas le sens.

#3 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 27/06/2012, à 17:16

Eldermê
Réponses : 340
Marie-Lou a écrit :

Oui on définit un concept nommé « genre » parce que celui de « sexe » n'est pas suffisant. Les travaux de Laqueur l'illustrent bien, non ? Je ne vois pas où tu veux en venir.

Tu aurais des liens ? Je ne veux en venir nulle part, si tu entends par là que j'insinuerais je ne sais quoi. C'étaient de simples questions.

Marie-Lou a écrit :

Ben faut interroger les personnes en question, ou lire leur témoignage. Je ne me sens pas fondé à parler à leur place.

J'ai déjà lu des témoignages de trans mais à vrai dire cela ne m'a pas vraiment éclairée.

Grünt a écrit :

Vu que tu t'en sembles t'en foutre, tu ne vas pas relever ce détail.

Effectivement, je m'en moque pas mal. Je ne vois pas ce que ça change que je discute avec un homme, une femme, ou tout autre catégorie qu'on voudra définir. A part dans le cadre de la sexualité et de la reproduction, je ne comprends pas en quoi ça peut avoir une quelconque importance.

Edit :

Вiɑise a écrit :

Si vous voulez de la lecture sur la théorie du genre, y a une page wikipedia, et sinon la référence c'est Judith Butler. Son "gender trouble" a été traduit en français. Une des fondatrices de la théorie du genre.

Je vais commencer par regarder ça.

#4 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 29/06/2012, à 10:18

Eldermê
Réponses : 340

Merci pour ces témoignages.

Vous semblez dire que l'incompréhension est nécessairement source de rejet et d'intolérance. Je ne suis pas trop d'accord avec ce point. Cela peut être le cas, mais "je ne comprends pas" peut aussi signifier "je reconnais que cela me dépasse" sans qu'il y ait un quelconque jugement de valeur. C'est plutôt dans ce sens-là que je dis ne pas trop comprendre.

Amanda Hinault a écrit :

@Eldermê C'est assez simple en réalité comme démarche : on demande a rendre l'ensemble de notre identité cohérente. Je suis née avec un corps physiquement masculin et un esprit féminin, d'où l'impression de vivre depuis mon enfance une incohérence, un mal être impossible à régler...

En fait j'ai du mal à comprendre cette notion d'esprit féminin ou masculin. Personnellement, je ne me représente pas mon esprit, ma façon de penser ou de ressentir, comme féminin ni masculin, et cette considération me semble aussi étrange que me ressentir comme blanche ou noire. Après, je conçois parfaitement que d'autres personnes puisse vivre cela différement, mais n'ayant évidemment pas accès à ce qu'elles ressentent au fond d'elles-mêmes, je ne crois pas pouvoir dire que je les comprends vraiment.

Pour rebondir sur ce que dit Sarah_2_0 :

sarah_2_0 a écrit :

Parce que j'étais un homme aux yeux de tous, je devais avoir des conversations de mec.  Et parfois j'en avais marre et j'allais plutôt du côté des filles mais du coup je me sentais rejetée.  Et du côté des mecs, je ne me sentais pas à ma place.

Personnellement, je ne me reconnais pas du tout dans les stéréotypes censés être associés aux femmes ("les femmes sont censées être plus douées en ceci, les hommes dans cela" ; bah non moi j'aime bien les sciences "dures", j'adore programmer et bidouiller, et ne me sens aucune facilité pour percevoir ce que ressentent les autres, capacité parait-il féminine). Dans mes études et maintenant dans mon boulot je suis surtout avec des hommes et mes amis sont essentiellement des hommes, mais pour moi c'est simplement une question de centres d'intérêt.

Cela n'est pas source de souffrance pour moi, cela ne me dérange pas. Peut-être parce que j'ai la chance de vivre avec des gens qui conçoivent qu'on ne soit pas forcément dans des petites boîtes étiquettées ? C'est vrai que quand je rencontre des gens qui m'ont l'air complètement obtus, je ne cherche pas à les revoir ensuite. Je ne comprends pas ce qui empêche de piocher d'un côté et de l'autre les aspects où on se reconnait, sans qu'il soit nécessaire de l'assortir d'une étiquette "masculin" ou "féminin".

C'est pour cela que j'ai du mal à comprendre ce que ressent un trans. Maintenant je ne nie pas qu'il y ait une réelle souffrance pour certaines personnes qui voient un décalage entre leur corps et leur esprit. Et je ne comprends pas trop non plus pourquoi on leur casse les pieds.

Juste concernant le numéro de sécu où je nuancerais un peu : autant je trouve assez stupide d'aller faire des statistiques genrées sur tout et n'importe quoi, autant regarder l'influence du sexe sur certaines maladies ne me parait pas absurde (je trouve ça crétin quand on m'explique que mes hormones devraient faire que je n'aime pas l'info (et je l'ai déjà lu hmm ), par contre que les hormones puissent influer sur telle pathologie, ça me semble un peu plus pertinent).

PS : j'ai bien aimé la réflexion du Fou aussi smile

#5 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 10/07/2012, à 10:32

Eldermê
Réponses : 340

Les articles sur les mythes autour du viol sont très intéressants.

Par contre, ceci me semble peu clair :

Grünt a écrit :

les hommes risquent, davantage que les femmes, de se faire agresser dans la rue, toutes agressions (sexuelles et non-sexuelles) confondues

Tu as des sources sur ce point ? (il n'y a guère de précisions là-dessus dans les articles) Je ne suis pas forcément d'accord avec ta conclusion (que les femmes ne devraient pas forcément s'inquiéter quand elles sont seules la nuit), suivant ce que reflète vraiment cette phrase.

Est-ce qu'on prend un échantillon d'hommes et un échantillon de femmes, où en moyenne dans chaque échantillon les gens sortent à peu près autant dans la rue, et dans à peu près les mêmes conditions (accompagnés ou non en particulier), et on regarde le ratio entre les personnes n'ayant jamais été agressées et les personnes ayant été agressées ? Dans ce cas, d'accord avec la conclusion.

Ou est-ce que cela veut dire que si l'on regarde toutes les agressions qui ont eu lieu dans la rue et qu'on les classe en "agression sur des femmes" et "agression sur des hommes" (un groupe mixte se faisant agresser comptera dans les 2 cas), il y en aura davantage dans la 2ème catégorie ? Si c'est le cas, sans informations complémentaires, on ne peut pas en déduire grand chose.

Cela n'implique pas qu'une femme seule a moins de chance de se faire agresser qu'un homme seul. Il faudrait regarder aussi si les hommes ne sortent pas plus souvent dans la rue que les femmes : dans ce cas, le fait qu'ils soient davantage agressés peut être lié au fait qu'ils soient plus souvent en présence d'un agresseur potentiel. Il faudrait regarder aussi si ce sont surtout des personnes seules qui sont agressées, et si les personnes se promenant seules dans la rue sont davantage des hommes que des femmes ou pas.

Si ce sont surtout les personnes qui se promènent seules qui se font agresser et que les femmes sortent rarement seules (je ne sais pas si c'est vrai, hein, j'émets des hypothèses), savoir que les hommes se font davantage agresser ne donne strictement aucune information pour savoir si une femme seule a plus de chance de se faire agresser qu'un homme.

#6 Re : -1 »  Transidentité de genre sans changement de sexe » Le 10/07/2012, à 11:31

Eldermê
Réponses : 340
Grünt a écrit :

Non, je n'ai pas de sources, je me base sur des articles qui eux par contre en ont (le blog d'antisexisme est sourcé).

Oui, j'ai vu, mais je n'ai pas réussi à trouver le détail sur ce point précis. Je me demandais si tu avais des sources par ailleurs.

Grünt a écrit :

Ce qui inverse la balance, c'est le fait que la violence non-sexuelle est souvent dirigée contre les hommes (les femmes étant généralement considérées comme les enfants, c'est à dire en dehors du "champ de bataille" dans l'affrontement entre mâles dominants pour la maîtrise du territoire : les agresseurs provoquent la bagarre avec ceux qu'ils considèrent comme des égaux, des rivaux, alors qu'ils exercent sur les femmes un "simple" harcèlement pour rappeler une supériorité qu'ils estiment acquise et évidente).

Possible en effet. Cela dit, j'aurais tendance à considérer le harcèlement comme une forme d'agression.

Grünt a écrit :

Il me semble que les statistiques se basent simplement sur le vécu des gens : sur un échantillon représentatif de la population, il y aura davantage d'hommes ayant déjà vécu une agression physique dans la rue, que des femmes.

C'est ce que j'ai pensé aussi. Mais dans ce cas, la conclusion que la peur des femmes seules la nuit dans la rue est irrationnelle est un peu hâtive à mon avis. C'est dommage parce que pour moi cela fait perdre un peu de crédibilité au reste des articles (pour combattre de tels préjugés il faut une argumentation en béton), qui par ailleurs sont très instructifs.

#7 Re : -1 »  GLSL version 3 non supportée. » Le 19/05/2014, à 15:14

Eldermê
Réponses : 1

Bonjour,

Les dernières versions du driver libre radeon supportent OpenGL 3.3 (donc des shaders GLSL compilés en #version330) dès que le hardware le supporte (ce qui est bien le cas de ta carte) : xorg.freedesktop.org/wiki/RadeonFeature/
J'ai récemment fait marcher un bout de code OpenGL 3.3 sur ma Debian Sid avec le driver libre. Je ne sais pas où en est Ubuntu, mais  il y a des chances que les versions des paquets soient assez proches et que ça puisse aussi marcher chez toi.

Si tu tapes cette commande dans un terminal, ça te renvoie quoi ?

glxinfo | grep "OpenGL version"

Ensuite, dans ton application, il faut t'assurer que tu crées bien un contexte OpenGL 3.3. Pour le savoir, utilise glGetString(GL_VERSION).

Chez moi, j'avais besoin de demander un contexte "core" pour avoir de l'OpenGL 3.3. Par défaut, j'avais un contexte "compatibility" avec OpenGL 3.1, du coup impossible de compiler des shaders en GLSL 330. Il est possible que ce soit le même soucis chez toi. Par contre, le fait d'avoir un contexte "core" empêche d'utiliser les fonctionnalités obsolètes.

J'utilise SDL qui permet de demander explicitement un contexte OpenGL 3.3 core. Apparement tu utilises SFML, je suppose que c'est possible aussi.

#8 Re : -1 »  Pourquoi des gens critiquent Ubuntu? » Le 22/08/2012, à 17:27

Eldermê
Réponses : 64
david96 a écrit :

Peut-être voulaient-ils dire les PPA (paquets non officiels) inventés cette fois-ci par Ubuntu.

Archlinux a AUR, Gentoo a ses overlays ; de manière générale dans n'importe quelle distribution n'importe qui peut rajouter des dépots non officiels avec ses paquets.
Ubuntu n'a pas inventé les dépots non officiels, la création de dépots perso a juste été simplifiée (ce qui peut être fort utile et plaisant pour peu que ce soit utilisé à bon escient, je te l'accorde).

J'aime beaucoup Gentoo, et Portage est à mon avis une merveille, mais critiquer apt parce qu'il n'a pas toutes les fonctionnalités de Portage est à mon avis déplacé : ce n'est pas du tout la même philosophie, ni les mêmes contraintes.

#9 Re : -1 »  Tuxworld un jeu programmé en C++ » Le 16/02/2013, à 12:37

Eldermê
Réponses : 15

Je viens de tester rapidement. C'est marrant à jouer, assez dynamique effectivement.

Quelques remarques sur des points que tu pourrais améliorer :

- pouvoir passer l'introduction serait souhaitable, comme dit plus haut. Ce serait pas mal qu'il y ait quelques animations dans l'intro aussi.
- j'utilise Gentoo, chez moi le fichier unifont.tff est dans /usr/share/fonts/unifont/, pas dans usr/share/fonts/truetype/unifont/. Pas trop grave, j'ai édité la source pour que cela fonctionne, mais tu devrais tester plusieurs répertoires pour trouver la police pour que cela fonctionne sous différentes distributions.
- effectivement, dire quelque part que la touche "q" permet de quitter le jeu. Si la touche "escape" fonctionnait aussi, ainsi que la petite croix pour fermer la fenêtre, ce serait pas mal aussi. C'est ce que j'ai essayé en premier ne sachant pas qu'il fallait utiliser la touche "q" parce que c'est ce qui me semblait le plus habituel.
- peut-être rajouter une touche pour mettre le jeu en pause
- j'ai eu un plantage du jeu à la fin du niveau 1 (quand le gros lapin explose), avec comme message :

terminate called after throwing an instance of 'std::out_of_range'
  what():  vector::_M_range_check

Je n'ai pas réussi à reproduire le bug par contre, difficile de savoir dans quel cas il a lieu.
- dans le niveau 2, il n'est pas toujours évident de distinguer ce qui est "solide" (sur lequel on peut marcher) et ce qui n'est que décor (sur les pommes et leurs feuilles en particulier). Peut-être rendre moins contrasté ce qui est purement décoratif pour qu'on comprenne de suite sur quoi on peut marcher.

Voilà, j'espère que cela t'aidera à améliorer le jeu. Bonne continuation !

#11 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 21/08/2012, à 13:17

Eldermê
Réponses : 25

Très sympa, ce petit conte smile

Pour les illustrations, tu recherches un style particulier ?

#12 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 21/08/2012, à 14:18

Eldermê
Réponses : 25

Ca me tenterait bien d'essayer d'illustrer smile
Par contre, je vais partir 15 jours en vacances à la fin de la semaine, donc pas dispo tout de suite.

Tu comptes le distribuer sous quelle licence ? En CC by-nc-nd comme le texte du conte ?
J'aurais quelques réserves sur cette licence, où je rejoins pas mal les remarques de TuxFamily expliquées ici : http://faq.tuxfamily.org/Licence/Fr#Pou … e_libre.3F

#13 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 22/08/2012, à 08:25

Eldermê
Réponses : 25

Oui, vraiment. Je n'ai jamais fait de dessins pour des enfants, mais ça m'intéresse d'essayer pour changer.

Pour les dessins à montrer, j'ai dû pas mal me battre hier soir avec sane qui pour des raisons inconnues ne voulait plus discuter avec mon scanner. Je devrais pouvoir en poster ce soir.

#14 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 22/08/2012, à 19:05

Eldermê
Réponses : 25

Pour le scanner, c'est très bizarre : il n'est plus détecté ni sur ma Gentoo ni sur ma Debian, mais par contre sur mon Arch ça marche (oui j'aime bien tester diverses distributions ^^). Pas encore compris ce qui coince. Si maintenant les scanners se mettent à alimenter les trolls entre distributions, où va-t-on ? lol

Bref, voici quelques dessins que j'ai faits il y a quelque temps :
mini_997097femmepapillon.jpg  mini_961779reinexalde.jpg

Un peu de couleur :
mini_472208falenis.jpg  mini_937091shaldelanefusion.jpg  mini_812314orjenes.jpg


J'ai fait un premier essai rapidement de sorcière hier soir smile
mini_709816essaisorciere.jpg
Peut-être que quelque chose de davantage épuré conviendrait mieux ?

#15 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 24/08/2012, à 07:15

Eldermê
Réponses : 25

C'est chouette ce qu'elle dessine. Dommage que tu n'aies plus de nouvelles.

MaryPopy a écrit :

T’emploie de la gouache très diluée ou de l'aquarelle ?
Tu connais le papier CANSON pour aquarelle ?

C'est de l'aquarelle. Pour le papier, c'est du papier épais pour aquarelle, je ne me rappelle plus de la marque par contre, si c'est du canson ou pas.

#16 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 09/09/2012, à 17:10

Eldermê
Réponses : 25

Hello !
Je viens de rentrer de vacances. Des nouvelles du projet ?

#17 Re : -1 »  Je recherche un (des) conteurs et un dessinateur pour... » Le 15/09/2012, à 15:58

Eldermê
Réponses : 25

Up.
Tu as finalement trouvé quelqu'un d'autre, ou tu es toujours ok pour que j'illustre le conte ?

#18 Re : -1 »  OpenGL et erreurs de segmentation » Le 12/10/2012, à 10:18

Eldermê
Réponses : 6

Je ne peux pas tester ton programme maintenant, mais je vois une piste que tu pourrais regarder.

OpenGL version string: 1.4 Mesa 8.0.2

C'est vraiment une version en conserve, ça. Tu es sur une vieille config ?

madmaxpt a écrit :

Les fonctions comme glGenBuffers ne sont arrivées qu'avec GL 1.5, c'est pourquoi j'utilise glGenBuffersARB (qui est une extension implémentant les mêmes fonctionnalités pour les versions antérieures).

Mais rien ne garantit que ton implémentation d'OpenGL te permet de profiter de l'extension nécessaire pour les vertex buffer objects (celle qui te permet d'utliser glGenBuffers[ARB], glBindBuffer[ARB] et compagnie). As-tu vérifié qu'elle est disponible ? Comme tu utilises Glew, tu peux utliser la fonction glewIsSupported. Ou tu peux regarder simplement si tu as bien un GL_ARB_vertex_buffer_object (ou un GL_EXT_vertex_buffer_object) dans la liste de tes extensions quand tu fais glxinfo.
Si Mesa te dit que tu utilises de l'OpenGL 1.4 (et pas 1.5 ou supérieur), il y a sûrement une bonne raison. L'absence de support des VBO en serait une.

Si la création de ton VBO a échoué, cela expliquerait que ça plante à l'appel glDrawArrays.

#19 Re : -1 »  OpenGL et erreurs de segmentation » Le 12/10/2012, à 13:06

Eldermê
Réponses : 6

Ok, donc a priori, la création de ton VBO a dû marcher. A tout hasard, peut-être vérifier que glIsBuffer (VBO) renvoie bien GL_TRUE pour être sûr que le glGenBuffers a fait son travail ? Et appeler glGetError() pour vérifier qu'il n'y ait pas eu de soucis ailleurs ?
Pour ton driver, je ne sais pas trop, n'ayant jamais utlisé de chipset intel.

L'utilisation de glVertexAttribPointer m'étonne : normalement, on passe par cette fonction pour envoyer des attributs de sommets qui peuvent être n'importe quoi (d'où son nom !) lorsqu'on utilise des shaders. Ce n'est pas ton cas ici, tu utilises le pipeline fixe. Il me semble que l'indice 0 est censé correspondre aux coordonnées de sommets, donc que ça devrait marcher en théorie, mais je trouverais plus logique et plus sain dans ton cas de passer par glVertexPointer. C'est une fonction obsolète à partir de OpenGL 3, mais vu que tu es en OpenGL1, ce n'est pas vraiment un soucis.

Au cas où le problème viendrait de là (je ne vois pas trop pourquoi ça serait une cause de plantage cela dit, mais autant essayer), tu pourrais essayer de remplacer :

glEnableVertexAttribArrayARB(0);
glVertexAttribPointerARB(0, 3, GL_FLOAT, GL_FALSE, 0, 0);
glDrawArrays(GL_POINTS, 0, 1);
glDisableVertexAttribArrayARB(0);

par :

glEnableClientState(GL_VERTEX_ARRAY);
glVertexPointer(3, GL_FLOAT, 0, 0);
glDrawArrays(GL_POINTS, 0, 1);
glDisableClientState(GL_VERTEX_ARRAY);

Sinon je ne vois pas trop. Je regarderai chez moi demain pour voir ce que ça donne.

#20 Re : -1 »  OpenGL et erreurs de segmentation » Le 13/10/2012, à 11:10

Eldermê
Réponses : 6

Tu n'as pas besoin de glVertexAttribPointerARB pour cela.

glVertexAttribPointerARB sert quand tu utilises des shaders pour un rendu plus avancé. Cette fonction te permet d'envoyer des données qui peuvent représenter ce que tu veux, et que tu vas exploiter dans un shader. Par exemple, si tu veux renseigner une tangente pour tes sommets.

Ton code utilise le pipeline fixe, donc tu ne peux utiliser que les attributs de sommets que connait OpenGL de base.
glVertexPointer permet d'envoyer les coordonnées de sommets. Pour les normales ou les couleurs, tu as ses amis glNormalPointer et glColorPointer. Tu as aussi glTexCoordPointer pour les coordonées de textures.

A noter que tu peux envoyer toutes ces données dans un unique VBO et appeler glVertexPointer, glNormalPointer et compagnie avec la valeur de décalage qui va bien (dernier paramètre de la fonction), ou utiliser un VBO pour chaque et appeler les glBidulePointer sans décalage. Les 2 solutions fonctionnent, la 1ere étant a priori un poil plus performante (moins d'activation/désactivation de VBO à faire) mais parfois moins pratique.

Et tu peux effectivement englober les appels aux glBidulePointer dans un VAO pour améliorer les performances.

Bonne continuation !

#21 Re : -1 »  Un projet de petit RPG en 3D libre/open source » Le 23/07/2012, à 08:40

Eldermê
Réponses : 5

Je me souviens vaguement de la discussion sur les débuts du projet. C'est une bonne nouvelle de voir qu'il a avancé depuis smile

Je n'aurai pas le temps de vous aider, mais ça m'intéresse beaucoup de regarder l'avancement des projets de jeux libres. Est-ce que vous avez un forum, blog, wiki ou de manière générale un site où on pourrait récupérer des informations sur le projet ou suivre un peu son avancement ? Je trouve ça toujours très intéressant de voir comment les projets libres avancent, les difficultés qu'ont rencontré les équipes, comment elles ont été surmontées ou contournées.
"Saphira" dans Google ne me renvoie que des sites de fans d'Eragon lol

Pourquoi avoir choisi de faire un moteur maison plutôt qu'utiliser un moteur existant ? Est-ce que vous utilisez des bibliothèques particulières ?
On peut en savoir plus sur le scénario ?

Bonne continuation en tout cas smile

#22 Re : -1 »  Un projet de petit RPG en 3D libre/open source » Le 25/07/2012, à 10:12

Eldermê
Réponses : 5

Si vous avez prévu une mise à jour du pdf, ce serait pas mal d'en profiter pour corriger les vilaines fotedortograffe wink
Ca fait plaisir de lire un scénario de RPG qui ne soit pas un n-ème patchwork de clichés repompés sur Star Wars ou le Seigneur des Anneaux. Il y a de très bonnes idées dans l'univers et le scénario, je trouve.

Les différents peuples, ce sont tous des humains ? Ou des créatures humanoïdes ?
Est-ce que vous avez des artworks, jolis dessins ou gribouillages à montrer pour qu'on se fasse une idée de la tête qu'ils ont ? Ou des images des différents lieux, ce serait intéressant aussi.
D'ailleurs, est-ce que toute l'histoire va se passer plus ou moins au même endroit, ou vous avez prévu qu'on aille dans les différentes villes ?

samuncle a écrit :

On utilise collada (colladom) pour les données 3D

Là ça m'intéresse beaucoup d'en savoir plus sur ce choix. Pour l'instant je suis sur un jeu abstrait, où des formes géométriques simples suffisent largement donc la question ne se pose pas. Mais pour un futur projet je vais avoir besoin d'afficher des objets 3D plus complexes.
J'avais regardé à une époque les différents formats de données 3D, et j'ai eu l'impression que c'est un vaste bazar où chacun refait son truc dans son coin. J'avais entendu parler de collada, mais difficile de trouver de la documentation dessus.

#23 Re : -1 »  Question pour les joueurs de RPG » Le 20/09/2012, à 20:10

Eldermê
Réponses : 7

Morgiver, connais-tu le site Les Forges ? C'est une vraie mine d'or, avec tout plein d'articles très intéressants essentiellement sur le game design.
Ils ont justement fait un article sur le game over assez récemment : http://www.lesforges.org/article/game-o … to=article
C'est plus large que les RPG, mais tu y trouveras peut-être des pistes de réflexion qui pourraient t'intéresser. En particulier dans la 3ème partie, sur la narration.

Pour répondre à tes questions, je dirais que de manière générale il est pénible de refaire 2 fois la même chose, surtout si c'est long. Si la mort doit être définitive, il faut alors que la partie suivante ne soit pas identique à la première, sinon le joueur va se lasser. Penser aussi que le joueur peut perdre pour des raisons indépendantes de sa volonté et fort peu roleplay, telles que "le chat a bondi sur le clavier au moment où son personnage affrontait le vilain seigneur noir du mal" : il faut éviter qu'il ait le sentiment d'avoir perdu plusieurs heures de jeux à cause de cela, parce que ce serait très frustrant (et puis ainsi tu sauveras des chatons !).

Enfin, je crois qu'il faut bien garder à l'esprit (cela parait évident, mais quand on est à fond dans son idée de jeu on peut avoir tendance à l'oublier) que le but premier d'un jeu est d'être ludique. Il vaut mieux sacrifier un peu l'aspect réaliste/cohérent/roleplay que rendre le jeu pénible à jouer.

#24 Re : -1 »  [RESOLU]Puis-je vendre les sources de mon logiciel sous licence GPL? » Le 23/07/2012, à 10:45

Eldermê
Réponses : 12

Ce que t'impose la licence GNU GPL, c'est de fournir les sources à ceux qui ont le binaire de ton programme, ou de donner un moyen de récupérer les sources s'ils le demandent.

En fait, je ne comprends pas trop où est le problème. Sous quelle forme comptes-tu vendre ton logiciel ?
Si tu comptes vendre les sources uniquement et la doc pour les compiler, c'est parfaitement compatible avec la GNU GPL.
Si tu comptes vendre le binaire et fournir les sources avec, c'est compatible aussi.
Le cas qui est incompatible, c'est de donner les binaires et de vendre les sources (autrement dit "si vous ne payez pas vous n'aurez pas les sources même si vous avez déjà les binaires"), mais tu n'as aucun besoin de choisir cette option, non ? Le cas "je vends le binaire à un prix et il y aura un supplément pour les sources" est assez obscur (le lien que tu as donné n'est pas très clair effectivement), mais là encore je ne vois pas trop pourquoi choisir cette option.

Autant tout vendre d'un coup, non ?

Edit :

Brunod a écrit :

À revoir aussi pour plus de certitude, mais je pense que pour un même "produit", des licences différentes peuvent coexister.

Cela a en effet longtemps été le cas de Qt par exemple : disponible soit gratuitement sous GPL (qui impose que les applications développées avec Qt soit également sous GPL) ou propriétaire et payant (ce qui permettait de faire une application propriétaire avec Qt). Maintenant les dernières version de Qt sont aussi disponibles sous LGPL.
Pour Firefox ou OpenOffice je ne sais pas trop par contre.

Il y a aussi la solution de mettre sous licence propriétaire la version n de son programme et de libérer la version n-1 (ce qui est fait pour les différentes version du moteur de jeu Id Tech).