Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#51 Le 06/11/2012, à 14:24

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Selon le livre de Françoise Cambayrac j'ai lu qu'en Amérique c'était le cas, les dentistes qui utilisent l'amalgame dentaire ont obligation de l'afficher et d'en dire les effets nocifs (comme on le fait pour les médicaments - Effets indésirables ou secondaires possible).
Au moins on est informé. Après chacun est responsable en connaissance de cause.

Édite : en réponse à >

pouchyk a écrit :
david96 a écrit :

Ça a changé depuis peux, voir mon poste #15, pour t'éviter de revenir à la page précédente voir ce lien : http://www.actu-environnement.com/ae/ne … 16069.php4
J'espère seulement que tout ça va s'accélérer, j'ai deux filles et je n'aimerai pas les empoisonner.

Merci pour le lien, david96. Intéressant en effet... mais c'est très récent. Mieux vaut tard que jamais?
Si les amalgames ne sont pas encore interdits aujourd'hui, j'espère au moins que les dentistes ont l'obligation de prévenir leurs patients de la toxicité de ce produit, pour que chacun puisse choisir en connaissance de cause. Je crois que c'est ainsi en Allemagne (sans certitude : les amalgames ne sont pas définitivement interdits, mais les praticiens ont l'obligation de tenir leurs clients informés des risques)

Dernière modification par david96 (Le 06/11/2012, à 14:25)

Hors ligne

#52 Le 11/11/2012, à 07:24

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Tenez, pour ceux que ça intéresse je viens de recevoir une pétition à signer pour dire Stop aux conflits d'intérêt dans les instances officielles de santé :
http://www.ipsn.eu/petition/petition_si … ns-Propres

Hors ligne

#53 Le 16/11/2012, à 13:24

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

J'ai posé la question à mon dentiste ce matin, pendant qu'il me trifouillait les dents.
Lui reste mitigé sur les dangers de l'amalgame, bien que dans sa vie il ai connu 2 ou 3 cas curieux. Cependant il utilise depuis toujours le composite. D'ailleurs, j'ai que du composite
Quoiqu'il en soit, le risque est lors de la pose ou dépose d'un amalgame. En conséquence, le praticien ou l'assistante ont même degré de risque que le patient, étant donné que c'est toute la salle qui est polluée. Pour un patient, le danger aussi est le mélange de métaux dans la bouche, exemple, des amalgames et des dents en or.
Il a fait un test un jour au détecteur. Celui-ci a trouvé une densité + importante de mercure sur son balcon (venant de la rue) que dans sa salle de soins En effet, les aspirateurs de salive, le froid des jets d'eau limitent la propagation.
L'usage du composite cependant est un instrument fort du lobbying industriel, (durée de vie moins longue, donc + intéressant financièrement) même si, aux EU, il y a un retour vers l'amalgame classique.
Le coût social est identique: 57€, quelle que soit la technique utilisée.
En revanche, pour le patient, le surcoût est de 220€ pour ce qui concerne  par exemple, un insert en céramique. Donc les mutuelles n'aiment pas trop

#54 Le 17/11/2012, à 00:33

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Soit, mais à ta lecture on peut voir que ton dentiste malgré son expérience doute, puis ce dit : « mais de tout façon… blabla… » Bref, il n'est pas super formé sur la question, du moins autant que nous et là c'est inquiétant.
Tiens, pourquoi si avec les nouvelles ampoules ironiquement désignées « écologique » on avertit (timidement) au client d'ouvrir les fenêtres en cas de cassure… Car ces dernières, qui sont fabriqués en chine (en passant c'est super écologique de les importer) contiennent du mercure ?

En passant, je ne fais pas le lobby des composites et vais d'ailleurs me renseigner sur la question, le poste d'un membre en informant aussi les dangers (en page 1 je crois).

Édite : Lampe fluorescente : En cas de casse
C'est sûr wikipédia, donc ton dentiste s'il est contre peut modifier wink

Dernière modification par david96 (Le 17/11/2012, à 00:39)

Hors ligne

#55 Le 17/11/2012, à 13:06

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Le problème, c'est que les dentistes - comme les médecins - tiennent leurs "informations" des laboratoires qui fabriquent les produits et médicaments. Les pseudos-études sont faites par des chercheurs qui sont aussi payés par les laboratoires... Et on sait qu'il y a des sommes énormes en jeu.
Bref, l'objectivité qui devrait être de rigueur en matière de santé, est bafouée et inexistante.
Et par dessus le marché, peu de dentistes et médecins ne s'informent de manière personnelle, en lisant d'autres études ou des témoignages par exemple. Bêtise? Paresse? Intérêt financier? Quoi qu'il en soit, ce sont les patients qui payent les dégâts.

Quant aux ampoules au mercure, effectivement fabriquées en Chine, par des personnes qui ne se protègent absolument pas contre l'empoisonnement (ou du moins, de manière insuffisante et inefficace), certains pensent que ce sera un des prochains scandales sanitares (et selon moi, il y en aura beaucoup d'autres, car les gens entendent des témoignages, voient ou subissent les effets de tous ces poisons, lisent, regardent la télé, et finissent par ne plus considérer les propos du médecin comme parole d'évangile) : il y aura là, d'un côté, la population qui n'aura pas eu d'autre choix que d'utiliser ces ampoules basse consommation, et d'un autre côté, des Chinois qui porteront plainte contre les pays industrialisés pour empoisonnement...

Concernant la discussion sur le composite : j'ai trouvé un dentiste "bio" qui connait les dangers des plombages gris, qui les a dénoncés auprès de ses patients et de ses confrères, et qui a eu de gros soucis avec l'ordre des dentistes. Il se tient visiblement informé - de manière privée, loin des affirmations rassurantes des laboratoires - et se renseigne régulièrement des avancées qui concerne sa spécialité. Je fais donc assez confiance à son jugement...
Et il a justement un avis très mitigé sur les composites : selon lui, il y a encore des "cochonneries" dedans qui sont mauvais pour l'organisme (sans aucune assurance, car il y a longtemps que j'ai eu cette discussion avec lui, et mon souvenir reste très flou : je crois qu'il m'a parlé de Bisphénol A... Et on sait maintenant qu'il s'agit ici d'un autre poison).
Il évoque aussi la durée de vie moins longue que celle des plombages au mercure, et le fait qu'une candidose pourrait être agravée par l'emploi de ces composites... Mais considère cela comme moins grave que les composants au mercure.


J'ai quitté Windows sans regrets pour Kubuntu que j'ai aussi placé sur le pc de mes parents.
Le Dell Studio 1737 que mon frère a récupéré, tourne aussi sous Kubuntu.
Et la blonde que je suis, a réussi à installer Kubuntu sur son Dell Inspiron 5720, malgré le secure boot de windows 8 !
Comme quoi, tout est possible ! Merci quand meme à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#56 Le 17/11/2012, à 13:28

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Concernant mon dentiste...il me racontait que de l'amalgame il en a , mais ça fait 5 ans qu'il n'en a pas utilisé.
Je comprends plus le débat: D'un coté, il devrait y avoir des dentistes, même des dentistes "bio" qui se tiennent soit-disant informés et n'utilisent pas l'amalgame..ils utilisent quoi alors? le composite...et d'autre part, il y a les dentistes qui se laissent intoxiqués par les industriels qui, justement, encouragent l'utilisation du composite.

#57 Le 17/11/2012, à 18:36

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Justement, c'est ça le truc, trouvé une alternative vraiment saine, ce serait plus le rôle des chercheurs, et quand on cherche, on trouve, suffit d'y mettre les moyens. Mais puisqu'il s'agit de santé publique, le ministère de la santé devrait normalement se pencher sérieusement sur ce dossier et pas attendre tranquillement que le scandale éclate dans 20 ans.
Sous l'aire Sarkozy, ils ont fait une demande à ce propos, mais malheureusement pas extrêmement approfondis ; de cette enquête ressort qu'il n'y a pas de danger, la seule alternative est le composite, mais il est déconseillé.

http://www.sante.gouv.fr/les-amalgames- … ,8075.html

Bon en même temps, on sait que les gouvernements (droite ou gauche) en France sont malheureusement constitués de lobbyiste et carriériste, donc…

Hors ligne

#58 Le 17/11/2012, à 19:33

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Justement, c'est ça le truc, trouvé une alternative vraiment saine, ce serait plus le rôle des chercheurs, et quand on cherche, on trouve, suffit d'y mettre les moyens.

Tu crois pas qu'il y a d'autres priorités? J'ai 2 personnes dans ma famille très très proches en phase ultime de cancer...alors je me dis que s'il faut mettre le paquet dans la recherche, c'est plutôt ailleurs que dans les alternatives aux amalgames. Mais bon, tu me diras que c'est pas une raison, et c'est vrai.
Autant que je sache, mais chui pas un expert, l'alternative c'est actuellement la céramique, l'insert . Simple, efficace, inerte (c'est du sable vitifié. Sauf que c'est pas du même ordre de prix. C'est 5 fois + cher que l'amalgame classique.
Ton lien...ooh la mauvaise foi !

le site a écrit :

Le mercure est un élément naturel

ça rassure !   cool

le site a écrit :

Ainsi, dans le monde entier et malgré les innombrables amalgames dentaires posés depuis des décennies, l’on ne connaît pas un seul cas documenté d’intoxication mercurielle d’un patient par les amalgames dentaires dont il est porteur.

C'est un vrai mensonge. Même mon dentiste m'a cité un cas qu'il a vécu. Et pourtant, c'est pas un ayatollah
En même temps ça peut se comprendre **: on veut quoi ? que toute personne soit en mesure de se faire soigner les dents sans que ça ne lui coûte. Y a pas d'alternative à ça, c'est l'amalgame. Si tu veux mieux tu payes !
** j'ai dit "comprendre", pas "excuser"

Dernière modification par mrey68 (Le 17/11/2012, à 19:40)

#59 Le 18/11/2012, à 02:00

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

Justement, c'est ça le truc, trouvé une alternative vraiment saine, ce serait plus le rôle des chercheurs, et quand on cherche, on trouve, suffit d'y mettre les moyens.

Tu crois pas qu'il y a d'autres priorités? J'ai 2 personnes dans ma famille très très proches en phase ultime de cancer...alors je me dis que s'il faut mettre le paquet dans la recherche, c'est plutôt ailleurs que dans les alternatives aux amalgames. Mais bon, tu me diras que c'est pas une raison, et c'est vrai.

Oui je sais bien, la relativité des malheurs, mais le truc, c'est de mettre la recherche vraiment au service de la santé (qqs soient les problèmes) et non pour faire du profit.

Dernière modification par david96 (Le 18/11/2012, à 02:02)

Hors ligne

#60 Le 18/11/2012, à 17:50

Madeba

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

J'ai posé la question à mon dentiste ce matin, pendant qu'il me trifouillait les dents.
Il a fait un test un jour au détecteur. Celui-ci a trouvé une densité + importante de mercure sur son balcon (venant de la rue) que dans sa salle de soins En effet, les aspirateurs de salive, le froid des jets d'eau limitent la propagation.

Ça relève un peu de l'anecdote. On trouve des meta études sur science-direct ou pubmed qui montrent que les émanation de mercure au cabinet dentaire dépassent (parfois largement) les limites imposées dans l'industrie (!).


david96 a écrit :

Justement, c'est ça le truc, trouvé une alternative vraiment saine,

Il existe déjà les céramiques. Encore faut il trouver une mutuelle qui accepte de les rembourser correctement, ou du moins de façon non dérisoire.

david96 a écrit :

Bon en même temps, on sait que les gouvernements (droite ou gauche) en France sont malheureusement constitués de lobbyiste et carriériste, donc…

Contrairement à ce qu'on lit sur ce fil, les rapports officiels, même en France soulignent  certains problèmes des amalgames (toxicité sur le foetus ou le cerveau en formation, sur les reins, et doutes concernant la sclérose en plaque). La conclusion est que le rapport bénéfices/risques reste positif (ce que tous les autres pays, sauf l'Angleterre, rejettent)
Il y a une vidéo qui traine sur le net, ou un des rapporteurs qui faisait partie de cette commission d'étude dit que lui n'en mettra jamais dans sa bouche, car il y a trop de problèmes avec l'amalgame, mais qu'il ne faut pas  provoquer de panique chez la population roll
Ici, à 1:58
http://www.youtube.com/watch?v=PdnO_Kv2rbs
Grandiose non ?
Ça en dit long sur l'information que reçoivent les dentistes...

Dernière modification par Madeba (Le 18/11/2012, à 17:56)

Hors ligne

#61 Le 18/11/2012, à 19:56

lawl

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Il existe déjà les céramiques. Encore faut il trouver une mutuelle qui accepte de les rembourser correctement, ou du moins de façon non dérisoire.

Toute la problématique est là interdire les amalgames signifierait qu'une grosse proportion de la population n'aurait plus accès a des soins dentaires de base !

Hors ligne

#62 Le 18/11/2012, à 20:25

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Tout à fait..il n'y a que les mutuelles d'entreprises qui accordent des remboursements corrects...sinon c'est 1x ou 2x le tarif sécu

Ça en dit long sur l'information que reçoivent les dentistes...

C'est vite dit..après tout pourquoi un dentiste serait-il + mal informé que tout autre ?
Ah tu as dit"qu'ils reçoivent" Ben oui....

Dernière modification par mrey68 (Le 18/11/2012, à 20:28)

#63 Le 18/11/2012, à 22:35

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Madeba a écrit :
david96 a écrit :

Justement, c'est ça le truc, trouvé une alternative vraiment saine,

http://www.youtube.com/watch?v=PdnO_Kv2rbs
Grandiose non ?
Ça en dit long sur l'information que reçoivent les dentistes...

Écœurant, merci pour la vidéo.

Hors ligne

#64 Le 18/11/2012, à 22:57

Madeba

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

Ça en dit long sur l'information que reçoivent les dentistes...

C'est vite dit..après tout pourquoi un dentiste serait-il + mal informé que tout autre ?
Ah tu as dit"qu'ils reçoivent" Ben oui....

Oui, qu'ils reçoivent, et ils pourraient donc théoriquement faire plus. Mais vont ils se former par eux même ? J'ai des doutes. La plupart des dentistes que j'ai croisés refusent même l'information qu'on leur donne, sur le ton "Qui êtes vous pour nous donner des leçons ?".
Ces dentistes invoquent alors le canal officiel d'information qui est le rapport du CSHPF (sur lequel repose en grande partie le rapport ultérieur de l'AFSSAPS). La réponse du rapporteur dans cette vidéo montrent qu'ils ont bien tort (une lecture attentive de ce rapport leur montrerait aussi qu'ils ont tort, mais amha, ils ne lisent que le résumé envoyé au format A4 chez eux.)

D'autres pays ont été beaucoup plus malins pour éviter la "panique dans la population" : ils ont interdit l'amalgame pour raisons environnementales. Je ne serais pas surpris que cette solution politiquement correcte soit aussi celle adoptée bientôt par la France.

Dernière modification par Madeba (Le 18/11/2012, à 22:57)

Hors ligne

#65 Le 18/11/2012, à 23:23

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Par rapport à ce que tu dis...quel intérêt les dentistes auraient-ils de préférer l'amalgame au composite ?.aucun

#66 Le 19/11/2012, à 01:11

Madeba

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

Par rapport à ce que tu dis...quel intérêt les dentistes auraient-ils de préférer l'amalgame au composite ?

Je corrigerais d'abord ta phrase : cette pétition est bien la preuve que tous les dentistes ne défendent pas l'amalgame.
Il y a plusieurs raisons de défendre l'amalgame pour certains dentistes :
-D'abord simplement parce que c'est ce qu'ils ont appris. Appris à poser comme soin parfaitement adapté,  mais aussi appris à la fac et par l'AFSSAPS  que ce n'est pas dangereux. Pourquoi se remettre en cause ?
-Parce que ça n'est jamais facile d'admettre qu'on a empoisonné les gens pendant ses années d'exercice (dissonance cognitive : si j'admets maintenant qu'il est toxique, j'admets avoir empoisonné les gens, même inintentionnellement...).
-Parce que mécaniquement, l'amalgame est un excellent matériau : il est maléable,  ne gonfle pas à la pose  contrairement aux  composites.
-Conséquences : il est vite posé et donc plus rentable pour un même remboursement. A la décharge des dentistes, il faut avouer que les soins de base comme ceux là sont mal payés.
-Il est durable : il ne se rétracte pas dans le temps comme les composites et dure plus longtemps. Les patients ne viennent pas se plaindre par la suite!
-Il est bactériostatique (en fait toxique pour tout le monde, et donc y compris pour les bactéries wink). Hé oui, l'amalgame n'a pas que des désavantages!
-parce que la meilleure alternative c'est la céramique, mais que c'est cher et donc inadapté aux  patients qui n'ont pas les moyens. Un des noeuds du problème reste l'argent!

Dernière modification par Madeba (Le 19/11/2012, à 01:14)

Hors ligne

#67 Le 19/11/2012, à 04:18

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Et c'est d'ailleurs le gros nœud du problème. D'ailleurs admettre par l'État que les amalgames dentaires sont dangereux pour la santé, obligerait par extension à rembourser les chélations, tests laboratoires pour savoir si on est contaminé etc…
Mais déontologiquement  : est-ce que l'argent passe avant la santé de son patient ?
De plus, si on y réfléchit, même si dans un premier temps, cela aurait un coût par la sécu, dans le deuxième temps, elle ferait des économies si il est avéré que les amalgames dentaires causes de nombreuses maladies.

Hors ligne

#68 Le 19/11/2012, à 09:54

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

@madeba: ok...je ne connais pas le milieu médical, encore moins celui des dentistes.
Le fait est que je vais en voir un qui n'utilise pas l'amalgame. Il me disait en avoir bien entendu, mais que la dernière utilisation remontait à 5 ans au moins.. J'ai du mal à croire que d'autres soient aussi largués que ça, mais soit.
Qu'un des noeuds du problème soit l'argent, on s'en serait douté. Mais entre l'amalgame et le composite, je ne vois pas le problème d'argent, ni pour la collectivité, ni pour le praticien sauf à investir dans le "pistolet laser"  qui durci le composite, changer ses habitudes, et suivre éventuellement un stage.
Je pense qu'à un moment, il faut peut-être une intervention de l'Etat.

D'ailleurs admettre par l'État que les amalgames dentaires sont dangereux pour la santé, obligerait par extension à rembourser les chélations, tests laboratoires pour savoir si on est contaminé etc…

c'est à dire, à rembourser des interventions dont la plupart des gens n'ont nul besoin. En parlant de dangers, j'ai lu que le traitement par chélation n'est pas innocent non plus, à cause au moins de ses effets secondaires possibles.
Tout ça n'est pas si simple

#69 Le 19/11/2012, à 10:09

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

c'est à dire, à rembourser des interventions dont la plupart des gens n'ont nul besoin.

roll

mrey68 a écrit :

En parlant de dangers, j'ai lu que le traitement par chélation n'est pas innocent non plus, à cause au moins de ses effets secondaires possibles.
Tout ça n'est pas si simple

Excat, il faut regrouper les informations, les comparer, trouver des témoignages, les vérifier etc…

Hors ligne

#70 Le 19/11/2012, à 12:25

Madeba

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

entre l'amalgame et le composite, je ne vois pas le problème d'argent, ni pour la collectivité, ni pour le praticien sauf à investir dans le "pistolet laser"  qui durci le composite, changer ses habitudes, et suivre éventuellement un stage.

Le composite n'est pas un matériau biologiquement parfait (relargage de bisphenol, dommage à l'ADN) et moins intéressant à travailler pour les dentistes (cf mon précédent message). J'imagine que certains dentistes s'en méfient, se disant qu'ils vont changer pour un matériau imparfait et  que les problème vont recommencer avec celui là.
Mais si l'on en croit les gens qui étudient les matériaux dentaires, du point de vue biocompatibilité il est nettement préférable d'avoir un composite à un amalgame.
C'est déjà très positif que ton  dentiste n'en pose plus!

mrey68 a écrit :

Je pense qu'à un moment, il faut peut-être une intervention de l'Etat.

La position évolue sur le sujet. Il y a 30 ans, selon les autorités,  il n'y avait soi-disant aucun problème. Il ya 20 ans, on a admis que le mercure était diffusé dans le corps mais à faible dose, donc innofensif. Depuis une quinzaine d'année, les autorités admettent que ces doses  posent des problèmes de santé.
Aujourd'hui, on parle ouvertement de son interdiction...

david a écrit :

D'ailleurs admettre par l'État que les amalgames dentaires sont dangereux pour la santé, obligerait par extension à rembourser les chélations, tests laboratoires pour savoir si on est contaminé etc…

Il ya également une vidéo qui traine sur le net, où un député européen explique que ça ferait sauter la sécu, donc inenvisageable.

mrey68 a écrit :

c'est à dire, à rembourser des interventions dont la plupart des gens n'ont nul besoin. En parlant de dangers, j'ai lu que le traitement par chélation n'est pas innocent non plus, à cause au moins de ses effets secondaires possibles.
Tout ça n'est pas si simple

C'est vrai. Il ne faut pas oublier que ces traitements chélateurs déplacent le mercure dans le corps! S'ils semblent sécurisés pour le cerveau, certaines études rapportent des effets de concentration dans la moelle épinière voire une potentialisation des effets toxiques   pour certains produits (comme l'EDTA, qu'on retrouve parfois comme additif alimentaire). 
Bref, ce ne sont pas des panacées, et il faut évidemment être encadré médicalement si on les envisage.

Hors ligne

#71 Le 20/11/2012, à 20:05

ginette

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Mais c'est dingue ton histoire ! yikes
Comment as-tu atteri en faculté dentaire ?
Ils ne reconnaissent pas leur responsabilité ?
Comment pêux-t-on t'envoyer bouler ? t'es quand même malade non ? et c'est visible

Dernière modification par mrey68 (Le 20/11/2012, à 20:16)

#72 Le 20/11/2012, à 23:02

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

@anti mercure, merci pour ton témoignage, littéralement bouleversant et révoltant.
Est-ce que tu as fait des tests pour savoir tes gènes au niveau APOE ? Il y a de forte chance pour que tu te situes en E3 ou E4, mais si tu peux donner confirmation.

Même si je suis révolté par l'attente, et la réponse désagréable que tu as eu, je ne suis malheureusement pas surpris, dans les autres domaines c'est pareille. On dit qu'on est dans un pays de droit, mais dès qu'on veut les faire valoir ou s'informer, là on comprend qu'il n'en est rien.
Le dernier recours reste bien souvent les tribunaux, mais c'est long et couteux.

Édite : en y pensant, ça serait peut-être la chose à faire, avec l'aide  des associations.

Un tel jugement ne passerait pas inaperçu.

Dernière modification par david96 (Le 20/11/2012, à 23:06)

Hors ligne

#73 Le 21/11/2012, à 19:26

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

bonjour David96
peut etre qu'avec la nouvelle loi avec les lanceurs d'alerte qui est passé aujourdhui au SENAT ,les lanceurs d'alerte pourront etre entendu plus facilement et plus simplement,chose qui ne l est pas actuellement avec l'ANSM...L'UMP et UDI ont voté contre ce projet de loi crée par le parti Europe Ecologie Les Verts...Désormais ,je  voterais plus que pour ce parti Politique d'Europe Ecologie Les Verts qui met une importance évidente sur la santé des gens avant l interet financiers des LOBBYS puissants....

  Ou puis je faire ce test génétique au niveau APOE,svp???Quel laboratoire et quel son prix???Est il remboursé par la Sécurité Sociale??
merci pour cette information ,si c'est vraiment une information capitale qui puisse m en apprendre plus sur ce qui m'arrive actuellement....J ai eu pleins de problemes de santé de mon appareil digestif,qui m ont fait beaucoup de mal sur ma vie quotidienne et professionnelle,maintenant il faudra certainement des années pour démonter que le mercure en est peut etre la cause....J ai eu des douleurs abdominales tres violente en allant aux WC,le colon irritable pendant plusieurs années,des brulures d estomac une bonne partie de ma vie....
Suite a la prise de la chlorella et charbon activé,mes douleurs abdominales violentes et diarées se sont arrétées et je sens que mes maux de tete ont diminué un petit peu en intensité,mais je trouve que c est tres long...C est pour cela que j envisage un traitement chélateuur au DMPS ou DMSA en injection,car d'apres certains médecins homéopathes on obtient ,une convalescence plus rapide...Le probleme pour moi,c est juste le cout de ces injections DMPS...
Grace a un internet ,les mauvaises choses que provoquent le mercure dentaire seront petit a petit mise a jour,mais bon je pense qu il faudra quelques années pour que les certitudes soit enfin une évidence pour tous les internautes...

Dernière modification par anti mercure (Le 21/11/2012, à 19:53)

Hors ligne

#74 Le 22/11/2012, à 20:15

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Lanceurs d'alertes : vive opposition de l'Académie de médecine

Amiante, Médiator®, prothèses PIP, autant de scandales sanitaires qui ont défrayé la chronique ces dernières années. Des scandales révélés ? souvent de façon informelle - par ce qu'il est devenu habituel d'appeler des « lanceurs d'alerte ». Il peut s'agir de représentants associatifs, de médecins ou de patients. Afin de permettre à ces derniers de se faire entendre sans subir de pressions ni de « mesures de rétorsion discriminatoires à leur liberté d'expression » le groupe Europe-Ecologie-les Verts a présenté au Sénat le 9 octobre, un projet de loi visant notamment à accorder un statut à ces « lanceurs d'alertes ». Cette proposition inquiète vivement l'Académie nationale de médecine.

Si cette dernière reconnaît naturellement « à tous le droit d'alerter », elle n'oublie pas pour autant que « l'alerte tend trop souvent à rester au stade médiatique (?). Or la médiatisation peut créer une confusion avec de véritables expertises ». De façon à peine dissimulée, l'Académie nationale de médecine vise l'étude du Pr Gilles-Eric Séralini sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). Une étude dont certains médias avaient révélé les résultats alarmants? avant même sa publication. « Un ?statut' légaliserait la dérive actuelle. Ce qui revient à tromper le public et les décideurs. Légitimer l'alerte au détriment de l'expertise risquerait de faire passer la prise de décision politique avant l'évaluation scientifique ».

L'Académie nationale de médecine demande donc une « reconnaissance de la primauté de l'expertise scientifique » :

L'évaluation des alertes doit pouvoir être menée sereinement sur des bases scientifiques validées ;

L'expertise collective doit être privilégiée afin d'éviter une personnalisation médiatique abusive ;

La déclaration des conflits d'intérêts doit s'imposer de la même façon à tous ceux qui interviennent dans le débat public ;

Enfin l'Académie réitère sa demande de création d'un Haut comité de la science et de la technologie. Proche du Président du Conseil supérieur de l'Audiovisuel, il serait chargé de rendre compte régulièrement de la manière dont les questions scientifiques sont traitées par les acteurs de la communication audiovisuelle.

Une étape franchie

A noter que le 21 novembre 2012, la proposition de loi sur la « protection des lanceurs d'alerte et l'expertise indépendante » était examinée au Sénat en première lecture. Par 173 voix contre 167, le texte est passé de justesse. Une première étape de franchie pour le groupe Europe-Ecologie-les Verts, à l'origine du texte. Lequel sera prochainement à présenté l'Assemblée nationale

source
http://www.letelegramme.com/partenaire/ … 916494.php

Hors ligne

#75 Le 23/11/2012, à 18:07

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mrey68 a écrit :

Ton dentiste te fait encore des amalgames en mercure ?

bjr mrey68 , il y a une majorité de dentiste qui utilisent encore l amalgame au mercure ...D apres les chiffres que j ai et qui viennent d'associations diverses , environ 70% des dentistes en poseraient encore....
Dans me  département ou j habite il y a que des dentistes qui posent  des amalgames au mercure...Sur la vingtaine que j ai appelé par telephonée,seulement quatre posent des résines composites ou inlays céramiques ou ciment de verre ionomére...

Hors ligne

Haut de page ↑