Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#101 Le 14/01/2013, à 16:42

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ayral a écrit :
anti mercure a écrit :

Et puis si le sujet ne t’intéresse pas ou te dérange,rien ne te force , a venir écrire sur ce post qui parle du mercure...
Moi la vérité sur le mercure ne me fait pas peur, mais c est vrai que ça en dérange beaucoup d'en parler en France... smile

Au passage et ce sera mon dernier post dans cette discussion, tu crois peut être avoir fait une découverte avec la problématique du mercure dans l'environnement ou dans l'organisme, mais cela est l'objet de polémiques (le mot "polémique" est un euphémisme) depuis les années 30 de ce siècle. Cela s'appelle la maladie de Minamata. Les conséquences législatives de cette maladie sont réglées et/ou en cours de règlement depuis les années 90 au Japon.
D'après ce qui semble orienter les décisions de nos nos organismes de santé il n'existe pas d'alternative parfaitement sûre et efficace, à part laisser nos dents partir en vrac, ou les arracher avant...
http://pix.toile-libre.org/upload/img/1358173677.jpg

nimporte quoi,ou  tu vois que je suis le seul a avoir fait cette découverte.Je l'ai écrit???Donc ne fait pas me dire ce que je n ai pas dit et n arrange pas tous a ta sauce...Merci...Je fais part d une anecdote car je m'estime etre victime comme beaucoup de personne...Faux arrettez de fumer du mercure!!!
Eh excuse moi de te dire que si ,il y a bien des alternatives au mercure dentaire ,la preuve etant c'est que les pays nordiques européens s'en passent tres bien...Il est plus rentable de poser du mercure car ca va beaucoup plus vite que les resines composites....

Dernière modification par anti mercure (Le 14/01/2013, à 17:04)

Hors ligne

#102 Le 14/01/2013, à 17:09

mazarini

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Je n'ai pas écrit que le mercure était inoffensif, j'ai juste exprimé des doutes sur 3 de tes arguments.

Le "Je n'y crois pas" par exemple, c'est uniquement pour un lobby de médecins voulant soigner plus de malades du mercure. Qu'il y ait des médecins malhonnêtes, surement, mais qu'il puisse s'organiser en lobby pour augmenter leur clientèle...

J'ai eu des "plombages", j'en ai surement encore (de moins en moins). Je pense que le mal est fait et qu'il n'est pas nécessaire de les faire enlever sans problème dentaire le justifiant.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#103 Le 14/01/2013, à 19:09

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

mazarini a écrit :

Je n'ai pas écrit que le mercure était inoffensif, j'ai juste exprimé des doutes sur 3 de tes arguments.

Le "Je n'y crois pas" par exemple, c'est uniquement pour un lobby de médecins voulant soigner plus de malades du mercure. Qu'il y ait des médecins malhonnêtes, surement, mais qu'il puisse s'organiser en lobby pour augmenter leur clientèle...

J'ai eu des "plombages", j'en ai surement encore (de moins en moins). Je pense que le mal est fait et qu'il n'est pas nécessaire de les faire enlever sans problème dentaire le justifiant.

Il faut s avoir etre explicite et nuancé et pas trop rester dans le flou,et pas trop jouer avec les mots comme font beaucoup les dentistes,s'il te plait ,,si tu penses qu il n est pas innofensif ,c est que tu penses quelquepart qu il provoque des problemes de santé??vrai ou faux???

si tu avais des problemes digestifs, reinales ou neuronales,et que ça te pertuberait au plus haut point dans ta vie quotidienne,peut etre  te poserais-tu les bonnes questions pour essayer d'en connaitre l'origine ,et que tu aurais une autre maniere de penser  et que tu t'investirait énormement dans la lecture des articles scientifiques du net ou des bouquins qui parlent du mercure ou des pesticides ...
personnellement je n ai plus besoin d etre convaincu ,car autour de moi,je vois beaucoup de gens malades avec les amalgames et tres peu pour ceux qui n en ont pas...
Par ailleurs a l'etranger,jadis il y avait un docteur generaliste qui regarder les dents de ses patients lors qu il etait malade...Peut etre savait il  pas mal de choses sur le probleme du mercure et qu il etait en avance parmi tous le docteurs...
A ton avis pkoi a t'on réduit au silence le docteur melet en France???
Et egalement sais tu pkoi as t'on radié de l'ordre du conseil des dentiste ,le dentiste dr  Bernard Montain, ce qui l a obligé a exercé son métier a l'étranger ??
Je dirais de plus en plus que beaucoup de docteur a l'etranger affirme que le mercure provoque des problemes de santé, ainsi que les homeopathes français qui en parlent de plus en plus entre eux...

Dernière modification par anti mercure (Le 14/01/2013, à 19:49)

Hors ligne

#104 Le 14/01/2013, à 19:40

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

senat.fr a écrit :

Les effets des métaux lourds sur l'environnement et la santé
1. Les thermomètres

Le mercure présente certaines caractéristiques physiques qui ont été mises à profit pour entrer dans la fabrication de produits courants : son coefficient de dilatation a servi aux appareils de mesure de température et de pression (thermomètres, baromètres, manomètres...). Son excellente conductivité a servi aux petits matériels électriques (piles, lampes au néon...). La plupart de ces usages ont été prohibés, mais l'interdiction porte sur les nouvelles mises sur le marché. Des stocks anciens, encore chargés de mercure, restant en usage, et présentant parfois des risques pour les utilisateurs.
[…]
b) Les risques liés aux thermomètres à mercure

Bien que banalisé, le thermomètre à mercure n'est pas sans inconvénient ni danger.
[…]
Ces risques ont été considérablement réduits depuis deux ans, avec l'interdiction de mise sur le marché des thermomètres au mercure et le remplacement des thermomètres à mercure dans les hôpitaux, où les risques de bris étaient importants et le remplacement des anciens, au rythme de 10 % par an. Néanmoins, ce risque n'a pas été évincé dans la mesure où il existe toujours un stock important de thermomètres de mercure dans les foyers français, encore estimé à 12 millions d'unités (soit 24 tonnes de mercure).

Les Français sont peu sensibilisés à ce risque mercuriel et l'on regrettera que la vente de produits n'ait pas été accompagnée d'une notice de précaution d'emploi en cas de bris. On se contentera de rappeler ici quelques règles de conduite élémentaire.

Les gestes interdits :

  • passer l'aspirateur (le mercure serait vaporisé et remis en circulation) - risque maximum

  • utiliser un balai (idem)

  • jeter le mercure dans l'évier (le mercure s'accumule dans le siphon et est libéré en vapeurs avec l'eau chaude)

Les gestes recommandés :

  • collecter le mercure par feuille, essuie-tout, ruban adhésif*

  • placer le mercure dans une boite hermétique en plastique

  • remettre le mercure à une pharmacie ou un établissement de soins

* La récupération est plus difficile lorsque le mercure tombe sur une moquette. L'usage de l'aspirateur est toujours la pire des solutions. La collecte est facilitée par le saupoudrage de la zone avec de la poussière de zinc, avec laquelle le mercure va s'amalgamer.

Une information régulière dans la presse grand public diffusée en pharmacie pourrait être utile.

Source : http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-261159.html
Quand on sait que les nouvelles ampoules à la con sont composées de mercure, qu'elles sont devenues obligatoires, ça craint vraiment du boudin. yikes

On fait la même erreur qu'avec les thermomètres, le consommateur n'est points informé… Bravo.

Dernière modification par david96 (Le 14/01/2013, à 19:49)

Hors ligne

#105 Le 14/01/2013, à 19:52

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

david96 a écrit :
senat.fr a écrit :

Les effets des métaux lourds sur l'environnement et la santé
1. Les thermomètres

Le mercure présente certaines caractéristiques physiques qui ont été mises à profit pour entrer dans la fabrication de produits courants : son coefficient de dilatation a servi aux appareils de mesure de température et de pression (thermomètres, baromètres, manomètres...). Son excellente conductivité a servi aux petits matériels électriques (piles, lampes au néon...). La plupart de ces usages ont été prohibés, mais l'interdiction porte sur les nouvelles mises sur le marché. Des stocks anciens, encore chargés de mercure, restant en usage, et présentant parfois des risques pour les utilisateurs.
[…]
b) Les risques liés aux thermomètres à mercure

Bien que banalisé, le thermomètre à mercure n'est pas sans inconvénient ni danger.
[…]
Ces risques ont été considérablement réduits depuis deux ans, avec l'interdiction de mise sur le marché des thermomètres au mercure et le remplacement des thermomètres à mercure dans les hôpitaux, où les risques de bris étaient importants et le remplacement des anciens, au rythme de 10 % par an. Néanmoins, ce risque n'a pas été évincé dans la mesure où il existe toujours un stock important de thermomètres de mercure dans les foyers français, encore estimé à 12 millions d'unités (soit 24 tonnes de mercure).

Les Français sont peu sensibilisés à ce risque mercuriel et l'on regrettera que la vente de produits n'ait pas été accompagnée d'une notice de précaution d'emploi en cas de bris. On se contentera de rappeler ici quelques règles de conduite élémentaire.

Les gestes interdits :

  • passer l'aspirateur (le mercure serait vaporisé et remis en circulation) - risque maximum

  • utiliser un balai (idem)

  • jeter le mercure dans l'évier (le mercure s'accumule dans le siphon et est libéré en vapeurs avec l'eau chaude)

Les gestes recommandés :

  • collecter le mercure par feuille, essuie-tout, ruban adhésif*

  • placer le mercure dans une boite hermétique en plastique

  • remettre le mercure à une pharmacie ou un établissement de soins

* La récupération est plus difficile lorsque le mercure tombe sur une moquette. L'usage de l'aspirateur est toujours la pire des solutions. La collecte est facilitée par le saupoudrage de la zone avec de la poussière de zinc, avec laquelle le mercure va s'amalgamer.

Une information régulière dans la presse grand public diffusée en pharmacie pourrait être utile.

Source : http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-261159.html
Quand on sait que les nouvelles ampoules à la con sont composées de mercure, qu'elles sont devenues obligatoires, ça craint vraiment du boudin. yikes

On fait la même erreur qu'avec les thermomètres, le consommateur n'est points informé… Bravo.

les ampoules a LED devrait normalement baisser pour revenir a des prix plus raisonnables d'apres des vendeurs de magasins de bricolage...L' urgence c'est quand meme celui que lon pose dans notre bouche...Il faudrait une interdiction rapide...Et qui il y est un groupe de recherche pour faire des amalgames beaucoup moins toxiques...

Dernière modification par anti mercure (Le 14/01/2013, à 19:56)

Hors ligne

#106 Le 14/01/2013, à 22:23

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ayral a écrit :

Oui il a le droit, bien sûr, je sais, mais ça m'étonne toujours  qu'on s'investisse autant de cette façon, d'autant qu'à mon avis il mène sans doute la même technique d'entrisme sur plusieurs forums simultanément.

D'autre part, le prosélytisme, c'est à dire le fait de vouloir faire changer d'avis mes semblables sur des sujets importants (politique, social, scientifique...) est le propre de la jeunesse ou de l'orgueil, et donc avec l'âge et la sagesse, je constate que je m'en suis départi depuis presque 20 ans.

Pour conclure sur cette histoire d'amalgames, mon seul problème c'est la collecte et le retraitement des déchets de chirurgie dentaire en cabinet ou en milieu hospitalier. Ni plus ni moins que pour les autres déchets médicaux (seringues, matières actives dans les selles et urines des malades en traitement).

Pour le reste, pour des raisons d'éthique personnelle et sociale, je fais confiance aux institutions démocratiques pour assurer la régulation, sans verser ni dans la naïveté ni encore moins dans la paranoïa. Chacun fait c'qui lui plaît.
Pour l'instant, et vue entre autre l’augmentation régulière de l'espérance de vie de notre société occidentale, les seuls problèmes à mes yeux sont:
- la gestion de la fin de vie à des âges aussi avancés (la société progresse moins vite que la médecine)
- l'accès pour tous à la médecine par  la solidarité du corps social.

Je persiste donc et je signe: le reste n'est que billevesée au regard des problèmes bien plus grave de notre société.

Je conseille aux pusillanimes de s'investir dans une cause du genre Secours populaire ou catho, resto du cœur, droit au logement, et j'en passe, ils auront de quoi se révolter et s'activer utilement. Mais bon, j'ai rien dit...

Pour ma part c'est secours pop et l'animation d'un club informatique d'aînés à la campagne et sous Ubuntu. La solitude est un des fléaux les plus graves de la vieillesse, et j'habite à la campagne.

  Il en est malade du mercure, normal qu' il s' en investisse autant. Je pense que pas mal de monde ferait comme lui.


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#107 Le 16/01/2013, à 00:07

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

merci ungars smile En ce moment, il y a le congrés sur le mercure a geneve du 13 au 18 janvier  a Genéve,articles tres interessant:
On y parle du devenir des amalgames au mercure,enfin peut etre une prise de conscience...

La pollution au mercure ferait perdre du QI et de l'argent à l'Europe:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html


L'ONU veut faire sauter les plombages au mercure:

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/n … rcure.html

Une menace pour la santé humaine et l’environnement: le Comité de négociation intergouvernemental sur le mercure, réuni à Genève du 13 au 18 janvier, va tenter d’aboutir à un accord international pour réduire la pollution au mercure. Rejeté dans l’environnement par les industries, notamment lors de l’extraction de l’or et de la combustion du charbon, le mercure pourrait avoir de graves conséquences pour la santé.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé le mercure comme «extrêmement préoccupant» pour la santé humaine. Même à de petites quantités, l’exposition au mercure «constitue une menace pour le développement de l’enfant in utero et à un âge précoce. Le mercure peut avoir des effets toxiques sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons, les reins, la peau et les yeux», rappelle l’OMS.
source: http://www.20minutes.fr/article/1079583 … -personnes

Si l'OMS ou l'ONU dit que le mercure est tres dangereux pour la santé humaine,je pense qu il n 'il y a pas a tergiverser,il faut l interdire et le bannir a jamais de notre vie quotidienne...

Dernière modification par anti mercure (Le 16/01/2013, à 00:25)

Hors ligne

#108 Le 16/01/2013, à 06:18

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Grâce à ton premier lien j'ai enfin compris pourquoi le poisson regorgeait de mercure :

Audrey Garric a écrit :

REJETS DANS LES LACS ET RIVIÈRES

Conséquence de ces rejets, les lacs et rivières se voient pollués. La quantité de mercure présente dans les 100 premiers mètres des océans de la planète a ainsi doublé au cours des cent dernières années, selon le rapport. Les concentrations dans les eaux profondes ont, elles, augmenté de 25 %. La consommation de poissons contaminés est alors devenue une source significative d'exposition au mercure.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

Mais y'a un truc qui me chagrine et qui me fait douter pour le coup… L'allaitement serait du coup à bannir ! Ça arrangerait bien certains lobbyiste pour l'alimentation des bébés.

Un dossier  complet sur ce sujet rassure, bien qu’alarmant sur certains points :

Santé Canada a écrit :

En quoi le méthylmercure diffère-t-il des autres formes de mercure?

Le méthylmercure est une forme de mercure organique qui est très toxique à des taux d'exposition élevés. Le méthylmercure est la forme de mercure la plus courante dans le poisson et dans certains types de poisson, celui-ci est présent en concentrations potentiellement dommageables pour la santé humaine. Chez l'humain, le méthylmercure est facilement absorbé dans le courant sanguin; il est disséminé à l'échelle de l'organisme et concentré en certains points tels que le cerveau et chez la femme enceinte, le foetus en développement.

Quels sont les effets de l'exposition au méthylmercure, la forme de mercure la plus préoccupante?

Une vaste gamme d'effets néfastes sur la santé a été observée chez l'humain à la suite d'une exposition au méthylmercure. La gravité de ceux-ci dépend en grande partie de l'ampleur de la dose et de la durée de l'exposition. L'altération des fonctions des systèmes nerveux central et périphérique constitue les effets prédominants de l'exposition au mercure sur la santé humaine. Par exemple, une exposition élevée au méthylmercure chez le foetus ou chez le jeune enfant peut entraîner la régression du Q. I., des retards dans l'apprentissage de la marche et du langage, une coordination déficiente, la cécité et les attaques. Chez l'adulte, une exposition excessive au méthylmercure peut entraîner des changements de la personnalité, des tremblements, des modifications de la vision, la surdité, la perte de sensibilité et de coordination musculaires, la perte de la mémoire, une détérioration mentale et, dans les cas très extrêmes, le décès.

Si j'allaite, puis-je consommer du poisson?

Oui. Puisque la concentration de mercure dans le lait maternel est faible, les nourrissons allaités ne sont pas considérés à risque. Santé Canada fait la promotion de l' allaitement maternel en tant que meilleure façon qui soit de combler les besoins nutritionnels, immunologiques et affectifs pour la croissance et le développement du nourrisson. Les mères qui allaitent devraient se conformer à la consigne de consommation de poisson rédigée par Santé Canada et, dans les cas où le poisson issue de la pêche sportive est consommé, à toute consigne ayant été publiée par l'autorité gouvernementale responsable (habituellement provinciale ou territoriale)

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/securit/ch … qr-fra.php

Hors ligne

#109 Le 17/01/2013, à 19:39

anti mercure

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

"Chez le fœtus, le nourrisson ou l’enfant, le principal effet sanitaire du méthyle mercure est l’apparition de troubles du développement neurologique. L’exposition in utero, qui peut résulter de la consommation par la mère de poissons ou de crustacés contenant du méthyle mercure, est susceptible d’avoir des effets préjudiciables sur le cerveau et le système nerveux en développement de l’enfant. Des effets sur la cognition, la mémoire, l’attention, le langage, la motricité fine et la vision dans l’espace ont été observés chez des enfants exposés au méthyle mercure dans l’utérus de leur mère."
source OMS(Organisation Mondiale pour la Santé) :
http://www.who.int/phe/chemicals/faq_me … index.html

"Le mercure est très toxique, notamment lorsqu'il est métabolisé en méthylmercure. Il peut provoquer une intoxication mortelle en cas
d'inhalation et il est également nocif en cas d'absorption transcutanée. Après inhalation, la vapeur de mercure passe des poumons dans le
sang dans la proportion d'environ 80 %. Il peut avoir des effets délétères sur les systèmes nerveux, digestif, respiratoire et immunitaire
ainsi que sur les reins, tout en provoquant des lésions pulmonaires. Les symptômes d’une intoxication au mercure peuvent consister en
tremblements, troubles visuels et auditifs, paralysie, insomnie, instabilité émotionnelle, développement insuffisant chez le foetus, troubles
de l'attention et retard du développement chez l'enfant. Selon des études récentes, il n'existerait pas de seuil en dessous duquel il ne se
produirait pas d'effets indésirables."
"Le matériau le plus couramment utilisé pour les obturations dentaires est l'amalgame au mercure. Il est constitué de mercure et d'un
alliage métallique. Il contient habituellement 45 à 55 % de mercure, environ 30 % d'argent et d'autres métaux tels que le cuivre, l'étain et
le zinc. En 1991, l'Organisation mondiale de la Santé a confirmé que le mercure présent dans l'amalgame dentaire constituait la
principale source de vapeur de mercure dans les zones non industrialisées et entraînait pour les populations concernées une exposition à
des concentrations sensiblement supérieures à celles qui sont fixées pour les aliments et l'air.
( Source : http://www.who.int/ipcs/publications/ci … icad50pdf).
Selon un rapport présenté au Royaume-Uni par la Commission OSPAR (Convention pour la protection du milieu marin de l'Atlantique
du nord-est) , 7,41 tonnes de mercure provenant d'amalgames dentaires sont déversées chaque année dans les égouts, dans l'atmosphère
ou sur le sol. Par ailleurs, 11,5 tonnes sont recyclées ou rejetées avec des déchets médicaux. L'ensemble du mercure contenu dans les
amalgames ainsi que dans les appareils médicaux et instruments de laboratoire représentent environ 53 % du total des émissions
mercurielles."
source OMS également:
http://www.who.int/water_sanitation_hea … tstrat.pdf

moi je fais plus confiance au institution mondiale qu aux institution françaises... smile

Dernière modification par anti mercure (Le 17/01/2013, à 20:06)

Hors ligne

#110 Le 17/01/2013, à 20:29

dauphinoix

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

bon je sors du  sujet de l'amalgame dentaire pour faire un aparté sur la vie écocitoyenne:

Les piles, les lampes basse conso se contiennent du mercure, en + ou - grande quantité. Ces déchets doivent être recyclés dans les centres spécialisés. Il faut les déposer dans les points de collecte de + en + présents dans les supermarchés, les déchetteries etc... si on jette ces saletées dans les poubelles, elles finnissent dans la décharge ou dans l'incinérateur, donc dans la nature (pollution des sols, des eaux et des airs).
cependant, seulement 30% des piles et ampoules sont collectées. cela signifie un manque total de responsabilité de la part des français quant à leur geste indispensable de tri.
Je compte sur vous linuxiens qui voulez développer le libre pour participer à l'effort de tri, et pas seulement celui des piles et déchets dangereux.


Chaque ordi sous Linux, toutes versions confondues, a le même noyau. Cependant, chaque bureau est différent, unique, correspondant à l'utilisateur. C'est ce qui fait l'humanité de Linux.
ville sur Minecraft  là aussi

Hors ligne

#111 Le 18/01/2013, à 09:51

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Je plussoie, merci pour ce rappel très important.

Hors ligne

#112 Le 19/01/2013, à 16:05

Madeba

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ayral a écrit :

D'autre part, le prosélytisme, c'est à dire le fait de vouloir faire changer d'avis mes semblables

Tu te trompes, il ne s'agit pas ici d'avoir un "avis" (ce n'est ni religieux, ni de l'idéologie politique),  mais de constater des faits scientifiques : les publications scientifiques indiquent que c'est dangereux. Point barre. Ton glissement sémantique me semble même dangereux : si on classait tous les donneurs d'alerte dans le "prosélytisme", Irène Frachon serait encore cataloguée dans les  "illuminés naïfs, parano..." et on flinguerait encore les gens avec le benfluorex. Les chercheurs ayant montré les problèmes? Illuminés aussi?
Belle avancée de société.

Ayral a écrit :

Pour conclure sur cette histoire d'amalgames, mon seul problème

Ton seul problème dis tu, sauf que celui ci est un problème de santé publique : il concerne quasiment tout le monde. Il ne s'agit pas de ramener les problèmes à son cas personnel. Ce n'est pas un concours... Évidemment  que d'autres problèmes peuvent gravement toucher d'autres personnes.  Mais cette remarque n'épuise pas le problème évoqué ici...

Ayral a écrit :

Pour le reste, pour des raisons d'éthique personnelle et sociale, je fais confiance aux institutions démocratiques pour assurer la régulation, sans verser ni dans la naïveté ni encore moins dans la paranoïa.

On se rappellera du mediator, de l'amiante  ou du sang contaminé en lisant cette phrase. On remarquera aussi le sophisme type "homme de paille" : n'écoutez pas ces gens, ils sont parano, naïfs et pusillanimes.

Ayral a écrit :

Chacun fait c'qui lui plaît.

On n'a pas cru comprendre ça en lisant tes messages.... roll

Ayral a écrit :

Pour l'instant, et vue entre autre l’augmentation régulière de l'espérance de vie de notre société occidentale, les seuls problèmes à mes yeux sont:

Très bien, alors revois le problème avec les amalgames dentaires ou l'amiante : ils limitent l'âge de vie en bonne santé et compliquent donc  les deux problèmes que tu évoques. Traiter les symptômes c'est bien, traiter la cause du problème c'est mieux.

Ayral a écrit :

Je persiste donc et je signe: le reste n'est que billevesée au regard des problèmes bien plus grave de notre société.

Billevesée, on admirera la nuance du propos. On en conclut au passage que tu es expert en la matière, vu l'avis tranché. Pour rappel, les autorités sanitaires ont fait volte face avec les amalgames cet été, désavouant l'Affssaps. 3 lignes plus haut, tu disais faire confiance aux autorités. Bonjour la contradiction.

Ayral a écrit :

Je conseille aux pusillanimes

Rapport avec le sujet?  Parano, naïf, pusillanimes...Vraiment sympa le message...:rolleyes: Est ce vraiment utile d'insulter les gens (surtout ici, franchement..)? Toute cette diatribe me semble d'ailleurs un peu trop violente pour honnête : si tu jugeais le sujet ausi dérisoire, le message ne serait pas aussi vindicatif.

Ayral a écrit :

de s'investir dans une cause du genre Secours populaire ou catho, resto du cœur, droit au logement, et j'en passe, ils auront de quoi se révolter et s'activer utilement. Mais bon, j'ai rien dit...Pour ma part c'est secours pop et l'animation d'un club informatique d'aînés à la campagne et sous Ubuntu. La solitude est un des fléaux les plus graves de la vieillesse, et j'habite à la campagne.

Qui te dit qu'anti mercure n'est pas impliqué autrement dans la vie? Tu juges sans savoir. Qui parlait d'orgueil au dessus?

Enfin, ce n'est pas parce que les problème que tu évoques sont importants que le reste doit être oublié. Tout le long de ton message, tu as essayé de glisser sur ce terrain : Regardez, ces problèmes là sont graves, donc oubliez le reste, qui n'est que billevesée!  Jamais compris cette attitude du "j'menfoutiste investi"...Aucun lien  logique.

Dernière modification par Madeba (Le 19/01/2013, à 16:07)

Hors ligne

#113 Le 20/01/2013, à 03:38

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Bâ c'est Ayral, pour lui le nucléaire, le gaz de schiste c'est le progrès, alors tu penses bien que le mercure, c'est du petit lait à côté… Tout une époque !

Le progrès, le moderne, toujours plus, et encore plus, du travail, merci patron, même s'il n'y a plus rien: on nous en a fait avaler de la merde avec ses arguments.

Édite : en réponse à >

Madeba a écrit :
Ayral a écrit :

D'autre part, le prosélytisme, c'est à dire le fait de vouloir faire changer d'avis mes semblables

Tu te trompes, il ne s'agit pas ici d'avoir un "avis" (ce n'est ni religieux, ni de l'idéologie politique),  mais de constater des faits scientifiques : les publications scientifiques indiquent que c'est dangereux. Point barre. Ton glissement sémantique me semble même dangereux : si on classait tous les donneurs d'alerte dans le "prosélytisme", Irène Frachon serait encore cataloguée dans les  "illuminés naïfs, parano..." et on flinguerait encore les gens avec le benfluorex. Les chercheurs ayant montré les problèmes? Illuminés aussi?
Belle avancée de société.

Ayral a écrit :

Pour conclure sur cette histoire d'amalgames, mon seul problème

Ton seul problème dis tu, sauf que celui ci est un problème de santé publique : il concerne quasiment tout le monde. Il ne s'agit pas de ramener les problèmes à son cas personnel. Ce n'est pas un concours... Évidemment  que d'autres problèmes peuvent gravement toucher d'autres personnes.  Mais cette remarque n'épuise pas le problème évoqué ici...

Ayral a écrit :

Pour le reste, pour des raisons d'éthique personnelle et sociale, je fais confiance aux institutions démocratiques pour assurer la régulation, sans verser ni dans la naïveté ni encore moins dans la paranoïa.

On se rappellera du mediator, de l'amiante  ou du sang contaminé en lisant cette phrase. On remarquera aussi le sophisme type "homme de paille" : n'écoutez pas ces gens, ils sont parano, naïfs et pusillanimes.

Ayral a écrit :

Chacun fait c'qui lui plaît.

On n'a pas cru comprendre ça en lisant tes messages.... roll

Ayral a écrit :

Pour l'instant, et vue entre autre l’augmentation régulière de l'espérance de vie de notre société occidentale, les seuls problèmes à mes yeux sont:

Très bien, alors revois le problème avec les amalgames dentaires ou l'amiante : ils limitent l'âge de vie en bonne santé et compliquent donc  les deux problèmes que tu évoques. Traiter les symptômes c'est bien, traiter la cause du problème c'est mieux.

Ayral a écrit :

Je persiste donc et je signe: le reste n'est que billevesée au regard des problèmes bien plus grave de notre société.

Billevesée, on admirera la nuance du propos. On en conclut au passage que tu es expert en la matière, vu l'avis tranché. Pour rappel, les autorités sanitaires ont fait volte face avec les amalgames cet été, désavouant l'Affssaps. 3 lignes plus haut, tu disais faire confiance aux autorités. Bonjour la contradiction.

Ayral a écrit :

Je conseille aux pusillanimes

Rapport avec le sujet?  Parano, naïf, pusillanimes...Vraiment sympa le message...:rolleyes: Est ce vraiment utile d'insulter les gens (surtout ici, franchement..)? Toute cette diatribe me semble d'ailleurs un peu trop violente pour honnête : si tu jugeais le sujet ausi dérisoire, le message ne serait pas aussi vindicatif.

Ayral a écrit :

de s'investir dans une cause du genre Secours populaire ou catho, resto du cœur, droit au logement, et j'en passe, ils auront de quoi se révolter et s'activer utilement. Mais bon, j'ai rien dit...Pour ma part c'est secours pop et l'animation d'un club informatique d'aînés à la campagne et sous Ubuntu. La solitude est un des fléaux les plus graves de la vieillesse, et j'habite à la campagne.

Qui te dit qu'anti mercure n'est pas impliqué autrement dans la vie? Tu juges sans savoir. Qui parlait d'orgueil au dessus?

Enfin, ce n'est pas parce que les problème que tu évoques sont importants que le reste doit être oublié. Tout le long de ton message, tu as essayé de glisser sur ce terrain : Regardez, ces problèmes là sont graves, donc oubliez le reste, qui n'est que billevesée!  Jamais compris cette attitude du "j'menfoutiste investi"...Aucun lien  logique.

Dernière modification par david96 (Le 20/01/2013, à 03:43)

Hors ligne

Haut de page ↑