Contenu | Rechercher | Menus

#26 Le 29/12/2012, à 09:38

The Uploader
Membre

Re : De l'utilisation du terme "extrémiste"

Ayral a écrit :

60 % des mots anglais viennent du latin (ou du français). Et dans ce qui reste, un paquet vient des anciens grands bretons car ils habitaient l’Angleterre avant les saxons qu'ils ont chassés. Le reste de la civilisation des saxons.

Du point de vue de la linguistique historique, surtout lorsqu'on compare l'anglais aux autres langues germaniques telles que l'allemand, le néerlandais, le danois, etc., on se doit de constater que la langue anglaise est devenue fortement romanisée en raison de l'influence du français et du latin, qui ont été déterminants dans l'évolution de la langue anglaise. Par ailleurs, le français a été grandement germanisé par le francique lors de la période romane, contrairement aux autres langues romanes (espagnol, italien, portugais, etc.). Autrement dit, l'anglais est aux langues germaniques ce que le français est aux langues latines: des langues influencées par une autre génétiquement différente. Si l'anglais demeure une langue particulière parmi les langues germaniques, le français l'est tout autant parmi les langues romanes.

Mais ce n'est pas tout. Tout au cours de son histoire, l'anglais, à l'exemple du français, a toujours abondamment puisé dans le latin et le grec pour acquérir les mots dont il avait besoin. L'anglais a aussi hérité des travers orthographiques du français. De plus, les linguistes estiment qu'environ 60 % des mots anglais proviennent à la fois du français et du latin. En revanche, le français ne doit à l'anglais qu'un vocabulaire variant entre 3 % et 5 %. Cela dit, l'anglais et le français ont en commun plus de 3200 mots. Par exemple, abandon, bizarre, fiancé, important, moustache, objection ou troglodyte ont exactement la même orthographe et le même sens, alors que d'autres se sont adaptés, comme mushroom (< fr. mousseron), laundry (< fr. lavandier),  powder (< fr. poudre), school (< fr. escole: école), etc. Tous ces faits expliquent en partie certaines ressemblances étonnantes entre les langues française et anglaise.

Comme le rapporte si bien la linguiste Henriette Walter (L’aventure des mots français venus d’ailleurs, Paris, Éditions Robert Laffont, 1997, p. 177) au sujet de l'histoire commune des deux langues, l’anglais demeure un «vieux compagnon de route» pour le français (ou l'inverse). En effet, depuis neuf siècles, les rapports entre l’anglais et le français ont toujours été «intimes» et les échanges entre les deux langues ont toujours été déséquilibrés, d’abord à l’avantage du français, puis aujourd’hui à celui de l’anglais. En effet, entre le XIe siècle et le XVIIIe siècle, le français a transmis à l’anglais des milliers de mots. Puis le processus s’est inversé à partir du milieu du XVIIIe siècle, alors que les mots anglais ont nourri la langue française. Ensuite, depuis le milieu du XXe siècle, la tendance s’est considérablement accélérée à partir, cette fois-ci, des États-Unis d’Amérique. Autrement dit, le français et l'anglais ont toujours été dans une relation d'«emprunteurs mutuels». Pour conclure, on peut affirmer que les deux langues officielles du Canada ont certainement des points de similitude qu'elles ont hérités de l'histoire commune de la France et de la Grande-Bretagne.

Histoire de la langue anglaise


- Laptop : ASUS N56VV (Core i5-3230M @ 2.60GHz, Intel HD4000 + GeForce 750M, 12 Go de RAM, HDD 750 Go 7200 RPM, Windows 10)
- Desktop : Asus B85M-G C2 (Pentium G-3258 @ 3.2 Ghz, MSI GeForce GTX 950 OC, 8 Go de RAM, SSD 1 To, Windows 10)

Hors ligne

#27 Le 29/12/2012, à 09:45

pololasi
Membre

Re : De l'utilisation du terme "extrémiste"

Smon a écrit :

Bande d'extrémistes de l'anglais technique !

Farpaitement, rien que des ayatollahs intégristes linuxiens.
Alors que linusque c'est plein de virus... big_smile


Perso : Deux Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 et P8800 ; 2Go et 4Go  DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu  64 bits
            Asus EeePC900  ; Intel Celeron 900MHz ; Intel 915GM ; 1Go DDR2 - SSD 16Go ; Manjaro Fluxbox 32 bit
           Proliant ML 110 Open Media Vault
Boulot : Dell Optiplex AIO ; Intel Pentium CPU G2130 ;  8 Go DDR3 ; Linux Mint 17.3 Cinnamon 64 bits

Hors ligne