Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

#1 Le 30/12/2012, à 20:02

matiuzalem

"Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

qu'est-ce que vous en dites?

"Juste une interrogation en passant… Ubuntu est conçu par une communauté. Il est conçu gratuitement et librement. Je me demande s’il ne s’agit pas un peu d’exploitation, de tirer parti d’un travail gratuit et louable, à la base, pour se faire des millions de dollars ? Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

c'est le dernier commentaire de cet article: http://ubuntulesjours.free.fr/?p=16

merci et bonne fin d'année!

Hors ligne

#2 Le 30/12/2012, à 20:40

Hibou57

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

matiuzalem a écrit :

Ubuntu est conçu par une communauté.

Erratum : Ubuntu est utilisée par une large communauté, mais n’est conçue que par un petit nombre de gens dont la majorité de la communauté ne peut pas se revendiquer; et la plus large majorité de la communauté n’y contribue pas, excepté pour les aides à l’utilisation (aide de toute manière de moins en moins nécessaire, vu le degré de maturité d’Ubuntu depuis Ubuntu Precise).

-- edit --

L’article a écrit :

la licence pour les différents logiciels (Micro $oft et autres)

Ça s’écrit Microsoft, avec un s, pas un $; aucun mot ou nom ne s’écrit avec un $.

Dernière modification par Hibou57 (Le 30/12/2012, à 20:55)


Hajimemashteeeee… \(^o^)/ Tachikoma desu (^_^;)
Le saviez‑vous : le j’m’en foutisme est la cause de la plupart des fléaux du monde contemporain.
Mangez des standards : un grand bol de Standard tous les matins, et vous débutez la journée en pleine forme !
bulleforum.net — Forum de discussions, La Bulle (papotage de la vie courante ou choses trop sérieuses)

Hors ligne

#3 Le 30/12/2012, à 21:10

Heliox

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

matiuzalem a écrit :

qu'est-ce que vous en dites?

"Juste une interrogation en passant… Ubuntu est conçu par une communauté. Il est conçu gratuitement et librement. Je me demande s’il ne s’agit pas un peu d’exploitation, de tirer parti d’un travail gratuit et louable, à la base, pour se faire des millions de dollars ? Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

c'est le dernier commentaire de cet article: http://ubuntulesjours.free.fr/?p=16

merci et bonne fin d'année!

Il ne faut pas oublier que ce travail fait par une communauté est protégé par sa licence.
La plus répandue étant la GPL qui oblige les mise à disposition des modifications apportées au travail initial. Donc ce qu'une entreprise utilise et améliore à partir de la base fournie par la communauté, elle doit le rendre à la communauté. Regarde par exemple, Free a été assigné en justice par une association qui défend le logiciel libre (j'ai oublié le nom) car l'entreprise a utilisé des logiciels libres (busybox, entre autres, si je me souviens bien) pour la confection des micrologiciels de ses Freebox sans diffuser les modifications qu'elle y avait apportées. Maintenant le problème a été résolu et Free publie ses modifications.
Là ça aurait pu être un exemple de ce que tu appelles « la perversion du libre » mais les logiciels ont été protégés par leur licence. La justice a protégé le fonctionnement initial de la GPL et finalement c'est gagnant-gagnant, à la fois pour Free et la communauté.

Hibou57 a écrit :

Erratum : Ubuntu est utilisée par une large communauté, mais n’est conçue que par un petit nombre de gens dont la majorité de la communauté ne peut pas se revendiquer; et la plus large majorité de la communauté n’y contribue pas, excepté pour les aides à l’utilisation (aide de toute manière de moins en moins nécessaire, vu le degré de maturité d’Ubuntu depuis Ubuntu Precise).

Ça dépend ce que tu appelles "concevoir". Si pour toi concevoir c'est empaqueter des logiciels et les mettre à disposition dans des dépôts et, à partir de là, former un ensemble plus ou moins homogène et utilisable alors oui Ubuntu est conçu par un petit nombre (quoique c'est là minimisier le travail du projet Debian dans lequel Ubuntu puise la plupart de ses paquets tous les 6 mois). Mais si par "concevoir" on entend coder et mettre au point les logiciels qu'utilise Ubuntu, alors là ce n'est pas un petit groupe qui conçoit Ubuntu mais bien toute la communauté du Logiciel Libre et même au delà.

#4 Le 30/12/2012, à 21:24

xabilon

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

Euh... Mark Shuttleworth a dépensé des millions de dollars pour créer et lancer Canonical et Ubuntu.
Alors dire qu'Ubuntu a été créée bénévolement à partir de rien, et que Canonical "pervertit le libre" en voulant l'exploiter pour en sortir des bénéfices, je trouve ça un peu fort de mauvaise foi...


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

En ligne

#5 Le 30/12/2012, à 21:37

ares

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

matiuzalem a écrit :

Je me demande s’il ne s’agit pas un peu d’exploitation, de tirer parti d’un travail gratuit et louable, à la base, pour se faire des millions de dollars

C'est le principe de l'économie du logiciel libre... le «business modèle» comme ils disent

Tu en bénéficies, Cannonical, moi aussi et bien d'autres ; IBM, Google, Microsoft etc
Le financement du "libre" est fortement lié à son «business».
En faisant une autre analogie, le LL a favorisé le développement d'Internet, tout comme Internet a favorisé le LL


Signature modifié à la demande de L'Africain
«Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi.» (Joseph Joubert / 1754-1824)
Lieux des religions

Hors ligne

#6 Le 30/12/2012, à 22:31

sucarno

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

matiuzalem a écrit :

qu'est-ce que vous en dites?

"Juste une interrogation en passant… Ubuntu est conçu par une communauté. Il est conçu gratuitement et librement. Je me demande s’il ne s’agit pas un peu d’exploitation, de tirer parti d’un travail gratuit et louable, à la base, pour se faire des millions de dollars ? Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

c'est le dernier commentaire de cet article: http://ubuntulesjours.free.fr/?p=16

merci et bonne fin d'année!

Essayez de faire la même chose, juste de voir les milliards de Dollars que vous allez gagner (ou perdre).


ouɹɐɔns ||
**********************************

En ligne

#7 Le 30/12/2012, à 23:58

Ayral

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

matiuzalem a écrit :

tirer parti d’un travail gratuit et louable, à la base, pour se faire des millions de dollars ? Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

L'article a été écrit en  Janvier 2009, et prévoyait que Canonical allait devenir rentable en 2010. Outre qu'il présente les sociétés privées, forcément "capitalistes" dont les patrons doivent finir pendus avec les tripes du dernier stalinien, l'auteur de cet article est finalement un bien piètre prévisionniste: 4 ans plus tard, Canonical n'est toujours pas rentable. Les millions de dollars, c'est ceux qu'il a dépensés pour créer Ubuntu... Et le retour sur investissement, négatif . À part peut être le plaisir qu'il a eu à créer Ubuntu. En tous cas je le lui souhaite.

Dernière modification par Ayral (Le 30/12/2012, à 23:59)

Hors ligne

#8 Le 02/01/2013, à 13:51

ares

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

Ayral a écrit :

L'article a été écrit en  Janvier 2009, et prévoyait que Canonical allait devenir rentable en 2010. Outre qu'il présente les sociétés privées, forcément "capitalistes" dont les patrons doivent finir pendus avec les tripes du dernier stalinien, (...)

Parmi les pendus «avec les tripes du dernier stalinien» :
Patron d'IBM
Patron de Google
Patron de RedHat
Patron de Novell

Pratiquement toutes les SSII liés aux LL
Deux ou trois Gendarmes gradés (projet Mozilla)
Mon patron qui vient de s'augmenter de 8% malgré les difficultés de la SA
(...)
Si quelqu'un veut poursuivre la liste smile


Signature modifié à la demande de L'Africain
«Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi.» (Joseph Joubert / 1754-1824)
Lieux des religions

Hors ligne

#9 Le 02/01/2013, à 14:14

dauphinoix

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

avec plaisir!
bon OK je m'éloigne de la technologie mais il faut bien le citer:
Le CAC 40 !
Tu oubliais Bill Gates, ainsi que le 'nouveau' patron de facebook qui peut désormais se les tailler en or massif.

Bref à côté Canonical n'est pas à tailler, vu le travail fourni


Chaque ordi sous Linux, toutes versions confondues, a le même noyau. Cependant, chaque bureau est différent, unique, correspondant à l'utilisateur. C'est ce qui fait l'humanité de Linux.
ville sur Minecraft  là aussi

Hors ligne

#10 Le 02/01/2013, à 14:18

pololasi

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

Hibou57 a écrit :

Ça s’écrit Microsoft, avec un s, pas un $; aucun mot ou nom ne s’écrit avec un $.

Si, si il y a Ke$ha


Perso : Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04.1 LTS  64 bits
          Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits Mort après 11 ans d'utilisation
Boulot : Dell Optiplex All In One ; Intel Pentium CPU G2130 @ 3.20GHz ; Intel Xeon E3-1200 ; 4 ; 4 Go de ram ; Linux Mint 17 Cinnamon 64 bits

Hors ligne

#11 Le 02/01/2013, à 16:46

sucarno

Re : "Au final n’atteint-on pas là une perversion du libre ?"

Pfiout, je lui ajouterai même un autre $.


ouɹɐɔns ||
**********************************

En ligne

Haut de page ↑