Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#376 Le 29/01/2013, à 18:50

temp000

Re : L'intervention militaire française au Mali

6steme1 a écrit :

Rien, que pour ça, ça valait le coup d'y aller, cette joie des gens, c'est un vrai bonheur !  smile

C'est bien. Tu as le bonheur simple, mais peut-être à courte vue...  Pas grave, ce qui se passe après, on s'en fout (comme ailleurs)... N'est-il pas ?

Hors ligne

#377 Le 29/01/2013, à 18:53

6steme1

Re : L'intervention militaire française au Mali

temp000 a écrit :
6steme1 a écrit :

Rien, que pour ça, ça valait le coup d'y aller, cette joie des gens, c'est un vrai bonheur !  smile

C'est bien. Tu as le bonheur simple, mais peut-être à courte vue...  Pas grave, ce qui se passe après, on s'en fout (comme ailleurs)... N'est-il pas ?

Tu sais, il faut libérer d'abord pour que cesse au plus tôt l'intolérable ou l'ignominie.
L'après appartient à l'avenir et l'avenir nous est par essence inconnu.


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#378 Le 29/01/2013, à 19:10

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

mazarini a écrit :
temp000 a écrit :
Ayral a écrit :

Pour les avoir pratiqués de l'intérieur dans le temps, je reconnais à 1000 mètres la prose paraissait dans le temps dans les pages de la revue "Rouge". C'est un texte militant, comme bien d'autres. Je ne le qualifierais pas comme formant un texte d'information.

Des militants ? Quelle horreur !
Les militaires, c'est beaucoup mieux !

C'est souvent la même chose question propagande

La propagande vas-t-en-guerre est bien plus mauvaise que celles du militantisme, toutes obédiences confondues.

6steme1 a écrit :
sweetly a écrit :
6steme1 a écrit :

Ce qui est mieux que de vivre de rien et d'être soignés par personne !  wink

Ah, ce petit sentiment de supériorité colonialiste, pas facile à gommer, hein ? wink

N'importe quoi !

On souhaite à des gens d'avoir des conditions de vie meilleures et on est traité de colonialiste : on se demande si les mots simples ont le même sens pour chacun.

Bah, tu souhaites à des gens d'un autre pays d'avoir des conditions de vie meilleures et pour se faire tu piétines leur souveraineté, le mot simple pour designer ça, c'est colonialisme. Le rôle positif du colonialisme blablabla, la mission civilisatrice de l'occident etc.

Des balivernes.

Les conditions de vie catastrophiques qui prédominent dans nos anciennes colonies sont de notre fait. C'est largement parce que nous les avons colonisés qu'ils vivent désormais dans la misère. Parce que la colonisation n'a rien de positif, il s'agit du pillage pur et simple des ressources de ses pays. Quand on nous a mis à la porte, nous ne leur avons rien rendu, pire, nous avons su détourner les indépendances nationales pour continuer à user et abuser des ses fameuses ressources. Et nous continuons à le faire avec les mêmes méthodes. Celles en actions en ce moment même au Mali et dans de nombreux pays d'Afrique.

Mais toussa c'est rien que de la propagande n'est-ce pas ! Islamiste en plus cette propagande !

La réalité c'est bel et bien que nous apportons bonheur et prospérité partout ou nous bombardons.


system1 a écrit :

L'après appartient à l'avenir et l'avenir nous est par essence inconnu.

Ce qui justifie de pouvoir se permettre à peu près tout et n'importe quoi. Car on ne sait pas de quoi sera fait l'avenir.

En même temps, l'avenir d'un village ruiné et détruit, perso, j'ai ma petite idée quand à son avenir. Et c'est pas joli à voir.

Dernière modification par side (Le 29/01/2013, à 20:02)


Sauvons là-bas si j'y suis
« Une situation pré-révolutionnaire éclate lorsque ceux d’en haut ne peuvent plus, ceux d’en bas ne veulent plus et ceux du milieu basculent avec ceux d’en bas » - Lénine.
___
textup.fr

Hors ligne

#379 Le 29/01/2013, à 19:35

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

En l'occurence, qui détruisait Tombouctou il y a quelques semaines encore ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#380 Le 29/01/2013, à 19:39

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :

En l'occurence, qui détruisait Tombouctou il y a quelques semaines encore ?

Des types qui si nous n'avions pas fait nawak en Afrique ne serais jamais arrivé jusque là.

C'est facile de dire qu'il faut parer au plus urgent. Sauf que les conditions de l'urgence sont largement de notre fait.

Gageons que les acteurs du moment soient moins des brèles ou moins des ordures (au choix) que tous leurs prédécesseurs. Ca ne mange pas de pain d'être naïf.


Sauvons là-bas si j'y suis
« Une situation pré-révolutionnaire éclate lorsque ceux d’en haut ne peuvent plus, ceux d’en bas ne veulent plus et ceux du milieu basculent avec ceux d’en bas » - Lénine.
___
textup.fr

Hors ligne

#381 Le 29/01/2013, à 19:43

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

C'est facile mais c'est vrai.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#382 Le 29/01/2013, à 19:47

The Uploader

Re : L'intervention militaire française au Mali

Non.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/KDE sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

#383 Le 29/01/2013, à 19:47

mazarini

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :

En l'occurence, qui détruisait Tombouctou il y a quelques semaines encore ?

A la limite, Tombouctou... mais les livres détruits ca me gêne beaucoup plus.

Sauf erreur de ma part, il y eu très peu de combats et les islamistes sont toujours... En fait on ne sait pas ou ils sont.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#384 Le 29/01/2013, à 19:55

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

The Uploader a écrit :

Non.

Ok. Donc, quelles auraient été les conséquences dans le cas qui nous occupe ? Quelle serait la situation au Mali ? Elle serait meilleure ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#385 Le 29/01/2013, à 19:56

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

La réalité c'est bel et bien que nous apportons bonheur et prospérité partout ou nous bombardons.

lol  lol  lol

#386 Le 29/01/2013, à 20:01

The Uploader

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :
The Uploader a écrit :

Non.

Ok. Donc, quelles auraient été les conséquences dans le cas qui nous occupe ? Quelle serait la situation au Mali ? Elle serait meilleure ?

Ben oui, vu qu'ils n'auraient pas une armée étrangère sur leur sol. Rien que pour ça, ce serait meilleur.

T'aurais l'armée américaine sur le sol français grâce à un prétexte quelconque, tu serais en train de sauter de joie toi ?

Ben non.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/KDE sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

#387 Le 29/01/2013, à 20:22

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

The Uploader a écrit :

T'aurais l'armée américaine sur le sol français grâce à un prétexte quelconque, tu serais en train de sauter de joie toi ?

Ca dépend le prétexte et le degré de réalité concrète du prétexte. Mais quoiqu'il en soit, je ne sauterais pas de joie. Avoir l'armée d'une autre Nation sur le territoire de la sienne, c'est forcément un échec.


Sauvons là-bas si j'y suis
« Une situation pré-révolutionnaire éclate lorsque ceux d’en haut ne peuvent plus, ceux d’en bas ne veulent plus et ceux du milieu basculent avec ceux d’en bas » - Lénine.
___
textup.fr

Hors ligne

#388 Le 29/01/2013, à 20:30

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

The Uploader a écrit :

Ben oui, vu qu'ils n'auraient pas une armée étrangère sur leur sol. Rien que pour ça, ce serait meilleur.

Oui, ils crèveraient souverainement. Super programme…

side a écrit :
The Uploader a écrit :

T'aurais l'armée américaine sur le sol français grâce à un prétexte quelconque, tu serais en train de sauter de joie toi ?

Ca dépend le prétexte et le degré de réalité concrète du prétexte. Mais quoiqu'il en soit, je ne sauterais pas de joie. Avoir l'armée d'une autre Nation sur le territoire de la sienne, c'est forcément un échec.

Exactement. En l'occurence, l'échec était patent avant même qu'on envoie nos troupes. Et les prétextes, bien concrets.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#389 Le 29/01/2013, à 20:45

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

au fait..me fait penser...parait-il que les maline sont fait appel à nous..c'est le gouvernement actuel je suppose...quelle légitimité ils avaient à le faire ? c'est vraiment une question.

#390 Le 29/01/2013, à 20:48

6steme1

Re : L'intervention militaire française au Mali

Pour mémoire, un certain 6 juin 1944, l'armée des USA a débarqué en France, nous a aidé à nous libérer d'un joug.
Elle s' y est installée, le plan Marshal qui l'accompagnait a permis à l'Europe de se reconstruire.
Les Trente Glorieuses, tant enviées de nos jours, commençaient...
Puis l'armée des USA a quitté le sol français sous l'impulsion d'un certain De Gaulle..

Quand j'étais gamin, je les voyais les soldats US : ils ne faisaient pas de mal et ils ne se comportaient pas comme des envahisseurs parce qu'ils étaient des libérateurs. Ils faisaient pas mal tourner les économies locales car ils étaient pétés de tunes. Et personne ne s'en plaignait.

La France va se retirer du Mali, aqmi n'est pas une conséquence de l'ancienne politique française sur l'Afrique (ceux qui prétendent cela ont tout faux, l'islamisme radical n'est pas une conséquence du colonialisme du XXeme siècle).

Le Mali a appelé à l'aide, la France a répondu parce que c'est son devoir moral. Les anciens qui ont exploité l'Afrique ne sont pas les dirigeants d'aujourd'hui. Le monde change, il faudrait en prendre conscience.
Et après la guerre froide bien terminée, un autre choc des cultures nous menace : le moyen-âge religieux contre la modernité.

Je ne parviendrais jamais à comprendre comment certains ne parviennent pas à se réjouir de voir des créationnistes perdre la face !

Dernière modification par 6steme1 (Le 29/01/2013, à 20:48)


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#391 Le 29/01/2013, à 20:54

The Uploader

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :
The Uploader a écrit :

Ben oui, vu qu'ils n'auraient pas une armée étrangère sur leur sol. Rien que pour ça, ce serait meilleur.

Oui, ils crèveraient souverainement. Super programme…

Si tu veux sauver le monde, il y a des dizaines de pays à envahir. Il n'y a pas que le Mali.

Mais évidemment un Président qui appelle à l'aide c'est une occasion d'impérialisme à ne pas louper !

Sopo les Râ a écrit :
side a écrit :
The Uploader a écrit :

T'aurais l'armée américaine sur le sol français grâce à un prétexte quelconque, tu serais en train de sauter de joie toi ?

Ca dépend le prétexte et le degré de réalité concrète du prétexte. Mais quoiqu'il en soit, je ne sauterais pas de joie. Avoir l'armée d'une autre Nation sur le territoire de la sienne, c'est forcément un échec.

Exactement. En l'occurence, l'échec était patent avant même qu'on envoie nos troupes. Et les prétextes, bien concrets.

Les prétextes ne sont que des prétextes. En l'occurence, l'impérialisme, le pillage de ressources, voilà les vraies raisons.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/KDE sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

#392 Le 29/01/2013, à 20:56

Grünt

Re : L'intervention militaire française au Mali

6steme1 a écrit :

Pour mémoire, un certain 6 juin 1944, l'armée des USA a débarqué en France, nous a aidé à nous libérer d'un joug.

Pour mémoire, les industriels américains ont activement travaillé avec le gouvernement nazi afin de partager le gâteau.

Elle s' y est installée, le plan Marshal qui l'accompagnait a permis à l'Europe de se reconstruire.
Les Trente Glorieuses, tant enviées de nos jours, commençaient...

Plan Marshal qui a asujetti économiquement l'Europe au libéralisme états-unien. En particulier, notre dépendance culturelle aux oeuvres et aux lois sur la culture américaines vient de là.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#393 Le 29/01/2013, à 20:56

6steme1

Re : L'intervention militaire française au Mali

The Uploader a écrit :

...En l'occurence, l'impérialisme, le pillage de ressources, voilà les vraies raisons.

Tu pourrais, stp (je suis sérieux), donner la liste du pillage des ressources que la France va réaliser au Mali ?


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#394 Le 29/01/2013, à 20:59

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

6steme1 a écrit :

Le Mali a appelé à l'aide, la France a répondu parce que c'est son devoir moral.

Non mais là tu pousse le bouchon un peu trop loin 6steme1. Oui, notre intervention est légitime. Oui, elle est bien accueillie sur place. Oui, elle va certainement sauver pas mal de vies. Mais de là à croire que c'est par bonté d'âme qu'on est intervenu, faut pas exagérer non plus. C'est aussi et surtout dans notre intérêt, que la région soit stable.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#395 Le 29/01/2013, à 21:00

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

Pour mémoire, les industriels américains ont activement travaillé avec le gouvernement nazi afin de partager le gâteau.

roll   comment on appelle ça déjà ?  sans dec, là tu pousses vraiment

Mais de là à croire que c'est par bonté d'âme qu'on est intervenu, faut pas exagérer non plus.

t'as rien compris...on ne voulait pas y aller...on nous a demandé

Dernière modification par mrey68 (Le 29/01/2013, à 21:02)

#396 Le 29/01/2013, à 21:02

mazarini

Re : L'intervention militaire française au Mali

Les américains n'avaient que des prétextes et je ne regrette pas qu'ils soient venus. Je ne leur en suis pas reconnaissant non plus.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#397 Le 29/01/2013, à 21:03

6steme1

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :
6steme1 a écrit :

Le Mali a appelé à l'aide, la France a répondu parce que c'est son devoir moral.

Non mais là tu pousse le bouchon un peu trop loin 6steme1. Oui, notre intervention est légitime. Oui, elle est bien accueillie sur place. Oui, elle va certainement sauver pas mal de vies. Mais de là à croire que c'est par bonté d'âme qu'on est intervenu, faut pas exagérer non plus. C'est aussi et surtout dans notre intérêt, que la région soit stable.

J'attends qu'on me dise ce qu'on va en retirer ?


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#398 Le 29/01/2013, à 21:03

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

mrey68 a écrit :

quelle légitimité ils avaient à le faire ?

La légitimité du gouvernement actuel au Mali est très réduite. Ca me semble assez évident.


Sauvons là-bas si j'y suis
« Une situation pré-révolutionnaire éclate lorsque ceux d’en haut ne peuvent plus, ceux d’en bas ne veulent plus et ceux du milieu basculent avec ceux d’en bas » - Lénine.
___
textup.fr

Hors ligne

#399 Le 29/01/2013, à 21:03

GangsterAutorisé

Re : L'intervention militaire française au Mali

Comme d'hab, system provoc et provoc encore (on a déjà parlé de l'uranium des pays voisins il y a 10 pages), je suppose que c'est pour faire fermer le topic pas assez conservateur/militariste ?


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#400 Le 29/01/2013, à 21:04

The Uploader

Re : L'intervention militaire française au Mali

Attention va falloir activer les neurones :
http://blogs.mediapart.fr/blog/henri-po … ne-lachete

La question du Mali est extrêmement compliquée,

L’expression "S’abstenir eut été une lâcheté inadmissible", parfois employée, semble la conclusion de la justification de l’intervention française en partant d’une situation ponctuelle de début janvier 2013, sans tenir compte du passé du Mali, des 50 ans de pseudo indépendance, de la responsabilité de la Françafrique.

Certes, c’est un drame épouvantable, mais la France a une terrible responsabilité.

Le Mali est devenu indépendant, "juridiquement", en 1960. MAIS, la France a contrôlé depuis cette date, sans aucune interruption, la vie économique, militaire, sociale et politique. Tout le système bancaire est constitué de filiales de banques françaises. C’est le Franc CFA qui en est la monnaie, contrôlée par la Banque de France. D’ailleurs, en début de cette indépendance, la monnaie malienne n’était pas le franc CFA, c’est la Françafrique qui le lui a imposé. Cette monnaie a été dévaluée d’environ 50% dans les années1994/95, générant une catastrophe économique dans tous ces pays d’Afrique sur décision française. Les dirigeants ont été mis en place par les hommes de Focard sous De Gaulle, et maintenus par la politique de Françafrique. Certes le régime malien a été sans doute l’un des moins corrompus et des moins dictatoriaux de cette région, mais il est toujours dépendant de la France.

Les frontières de ce pays ne correspondent à aucune logique historique de la construction d’une nation, c’est le fruit d’un découpage au cordeau entre les puissances colonisatrices qui ont dépecé le continent africain. De nombreux mouvements, y compris depuis l’indépendance de 1960, se sont fait jour dans le nord Mali pour une indépendance, durement réprimée par l’armée malienne soutenue par l’armée française.

Depuis l’arrivée de François Hollande à l’Elysée, malgré une promesse du candidat de remettre en cause la Françafrique, on constate au contraire, un maintien, sinon un renforcement. En 5 mois ce sont 3 dictateurs africains (Ali Bongo, le premier, puis Blaise Compaoré et Idriss Déby …) qui ont été reçus avec tous les honneurs.

Le Mali est l’un des principaux pays producteur d’or (mines à ciel ouvert), des gisements de pétrole importants sont connus depuis pas mal de temps, mais n’ont pas encore été exploités. Une réserve de gaz, colossale, vient d’être découverte récemment. Dans toute cette zone du Sahel (Sénégal, Algérie, Mauritanie, Mali…) il y a énormément d’uranium. Ces éléments, à eux seuls "justifient" une volonté de contrôle de ces ressources déterminantes dans les prochaines années.

Dès la fin mai, moins d’un mois après l’élection de François Hollande, le Ministre des affaires étrangères Laurent Fabius se rendait en Algérie "pour préparer le voyage du Président français à Alger, 4 autres ministres s’y sont rendus dans le même objectif. La presse française a été très, très discrète au sujet de ces voyages. Par contre la presse algérienne a quand même été un peu plus loquace. L’objectif fondamental étant d’obtenir de l’Algérie un accord pour le survol de son pays pour une intervention au Mali et si possible une aide, pour le moins une neutralité bienveillante. Dans la foulée, Laurent Fabius s’est aussi rendu au Maroc pour le même but. Cette première visite de Laurent Fabius fut un échec : l’Algérie avait refusé catégoriquement la moindre coopération avec la France pour une intervention au Mali. Le passé douloureux des années noires reste dans la mémoire de tous les Algériens. Par contre, avec le Maroc, il y a eu un accord qui n’a d’ailleurs été connu que ces derniers jours. Ces démarches démontrent qu’on est très loin d’une "surprise" comme la propagande de ces dernières semaines voulait le laisser entendre, et de la "justification" qui en a été faite dans les médias, à partir de la communication officielle, ministérielle et présidentielle.

Je suis un des derniers touristes (fin novembre 2010) : j’ai effectué un voyage avec une association solidaire dans le Pays Dogon (Nord Mali). Quinze jours après, il n’y a plus eu un seul voyage touristique. J’ai pu constater que, dans cette région, tous les villages sont fermés, sous la "coupe" du chef de village omnipuissant. Un "étranger" ne peut rentrer dans le village sans son accord. Quand on constate la misère sur place : pas d’électricité dans les villages, seules quelques maisons disposent d’un mini panneau solaire qui recharge une batterie pour éclairer le soir, pas d’eau courante, seulement des puits communs, généralement réalisés en coopération avec des ONG. Si un groupe "militaro-religio-mafieux débarque dans un de ces villages et offre quelques dollars ou euros il obtiendra la complicité plus ou moins forcée pour être hébergé et pourra, pourquoi pas, "recruter" un "jeune soldat".

Le "déblocage" de l’Algérie, n’a été "possible" qu’après la visite de Hollande à Alger, moyennant un marchandage : une expression critiquant le colonialisme (pas le condamnant), au dernier moment un hommage à Maurice Audin…, en fait des concessions mineures quant à la responsabilité de la France dans la période coloniale et tout particulièrement la Guerre d’Algérie.

La question de la présence des groupes islamiques dans le Sahel (entre le Mali, l’Algérie, la Mauritanie, le Maroc,…) n’est donc pas nouvelle : plus de 2 ans. On ne peut reporter la responsabilité guerrière de la France sarkoziste sur le nouveau pouvoir en place, mais si des signes forts de changement de politique s’étaient faits jour, dans cette région, il est plus que probable que les évolutions n’auraient pas été les mêmes. A ce moment là, il y avait des négociations entre l’Algérie et les groupes jihadistes. Mais dans le même moment, les démonstrations d’amitié entre François Hollande et les dirigeants d’Arabie Saoudite et du Qatar ont donc fait capoter ces négociations. D’où l’offensive vers Bamako, présentée comme la "surprise" justifiant une réaction immédiate. Il ne faut pas oublier qu’au Mali, ces groupes islamiques : AQMI, ANSAR-DINE, MUJAO, sont plus des concurrents que des alliés. Il est annoncé ce 25 janvier qu’une scission serait intervenue au sein de ANSAR-DINE en vue d’une éventuelle négociation. Il est difficile d’apprécier l’impact de cette évolution.

Depuis les 2 ans de présence de commandos de ces groupes militaro-religio-factieux il faut se rendre à l’évidence que leur implantation a été réalisée avec des enracinements (que j’évoquais : corruptions diverses, apports financiers…). Les informations "officielles" présentant l’avancée des troupes françaises et maliennes sans réelle résistance pour "nettoyer" le terrain a une terrible ressemblance à la propagande de la période de la Guerre d’Algérie. Compte tenu que l’armée malienne est essentiellement composée de Maliens du sud, dont les rapports ont très souvent été très conflictuels avec ceux du nord, il faut s’attendre a la multiplication d’exactions, comme quelques unes viennent d’être dénoncées. Dans les 3 premiers jours de l’intervention française plusieurs dizaines de civils ont été les victimes de ces "effets collatéraux", le nombre va enfler avec la durée. Maintenant il n’y a plus d’informations qui filtrent à ce sujet.

Certes la situation que connaissent les Maliens était telle, il est naturel qu’ils attendent un soutien français pour se "débarrasser" de ces groupes militaro-religio-factieux qui ne sont pas dans leurs réelles traditions. Le Mali n’a pas, compte tenu de la politique Française menée depuis plus de 50 ans la capacité de résistance suffisante. Il est donc naturel, d’autant plus que la propagande officielle martèle cette seule issue, que la France est le seul recours possible. Aussi beaucoup de Maliens sont pris dans un dilemme catastrophe, quelque soit le choix retenu.

Désormais, la France étant intervenue de cette manière, il faut s’attendre à un enlisement de ce conflit, du fait même de la complexité de la situation. Le pire est désormais à attendre parce que ce foyer va très probablement se propager dans toute la région et pas seulement au Mali.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/KDE sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

Haut de page ↑