Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1051 Le 06/09/2013, à 07:51

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Au passage nous devons bien constater que la liberté d'expression s'arrête comme la démocratie, à la porte des entreprises à gouvernance capitaliste c'est-à-dire à l'immense majorité d'entre elle. Attention je ne parle pas des gens en général mais du système.

L'entreprise est un lieu où ni la libetrté d'expression, ni la démocratie n'existent plus ?
Donc dans une société , par exemple la notre, disons..démocratique, où la liberté d'expression est respectée, il y aurait comme ça des sortes d'ilots, où l'essentiel des libertés n'existeraient pas ?

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 06/09/2013, à 07:55)


%NOINDEX%
Tralalalalèèèèère
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)

Hors ligne

#1052 Le 06/09/2013, à 08:09

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

On vote en entreprise ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1053 Le 06/09/2013, à 08:17

GangsterAutorisé

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Et oui il est clair que les décisions d'entreprises sont beaucoups moins démocratiques que les décisions politiques. On pourrait même dire qu'en entreprise en termes de démocratie c'est encore la monarchie.
Oups pardon la propagande capitaliste essaie de faire croire que la liberté d'accumulation (parceque c'est ça en fait qui est appelé liberté d'entreprendre) soit le préalable à la liberté politique et d'expression. lol

Pour la liberté d'expression, c'est pareil, des restrictions supplémentaires s'appliquent dans l'entreprise

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 06/09/2013, à 08:26)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#1054 Le 06/09/2013, à 08:22

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Sopo les Râ a écrit :

On vote en entreprise ?

oui on vote


%NOINDEX%
Tralalalalèèèèère
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)

Hors ligne

#1055 Le 06/09/2013, à 08:25

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Montez un entreprise démocratique (cela existe ça s’appelle une SCOP), faites la réussir et après vous pourrez donner des leçons !! roll
Moi, j'ai essayé et j'ai failli y laisser ma petite maison que je n'ai pas encore fini de payer, donc j'ai renoncé a la démocratie et j'ai donné des ordres ! roll


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#1056 Le 06/09/2013, à 08:26

GangsterAutorisé

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

c'est d'ailleurs un leitmotiv patronal (mais ils ne sont pas à une contradiction près) : les décisions d'entreprises sont des décisions d'ordre privé d'après le patronat, ce qui veut bien dire que le patronat exclut la possibilité de décision collégiale. En même temps si les décisions étaient collectives, démocratiques en entreprise, nous serions en autogestion et il n'y aurait plus de patronat à proprement parler donc plus non plus de "liberté 'entreprendre" dans le sens capitaliste. Bref, ttri  fais pas semblant de ne pas comprendre. Tu es encore pris en flag de contradiction c'est tout.

edit : ppdm, donc la liberté d'entreprendre est de fait, une forme de négation de la liberté politique et d'expression , non ?

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 06/09/2013, à 08:30)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#1057 Le 06/09/2013, à 08:36

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

PPdM a écrit :

Montez un entreprise démocratique (cela existe ça s’appelle une SCOP), faites la réussir et après vous pourrez donner des leçons !! roll
Moi, j'ai essayé et j'ai failli y laisser ma petite maison que je n'ai pas encore fini de payer, donc j'ai renoncé a la démocratie et j'ai donné des ordres ! roll

Qui parle de donner des leçons  ?
Et vous ne répondez pas à ma question...enfin celle que pose krastus, plutot les propos krastusiens

moi a écrit :

L'entreprise est un lieu où ni la libetrté d'expression, ni la démocratie n'existent plus ?
Donc dans une société , par exemple la notre, disons..démocratique, où la liberté d'expression est respectée, il y aurait comme ça des sortes d'ilots, où l'essentiel des libertés n'existeraient pas ?

c'est d'ailleurs un leitmotiv patronal (mais ils ne sont pas à une contradiction près) : les décisions d'entreprises sont des décisions d'ordre privé d'après le patronat, ce qui veut bien dire que le patronat exclut la possibilité de décision collégiale.

Avises de faire quoique ce soit sans l'avis et l'aval du CE..et tu ne vas pas comprendre ce qu'il t'arrive.

En même temps si les décisions étaient collectives, démocratiques en entreprise, nous serions en autogestion et il n'y aurait plus de patronat à proprement parler

Comment veux-tu être en autogestion alors que l'activité , et l'entreprise , ont été créés par une personne ou un collectif de personnes. Sinon un moyen terme serait la cogestion

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 06/09/2013, à 08:39)


%NOINDEX%
Tralalalalèèèèère
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)

Hors ligne

#1058 Le 06/09/2013, à 08:39

GangsterAutorisé

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

PPdM a écrit :

Montez un entreprise démocratique (cela existe ça s’appelle une SCOP), faites la réussir et après vous pourrez donner des leçons !! roll
Moi, j'ai essayé et j'ai failli y laisser ma petite maison que je n'ai pas encore fini de payer, donc j'ai renoncé a la démocratie et j'ai donné des ordres ! roll


En capitalisme, donc dans le cadre d'un système de marché, bref avec de la concurrence, c'est difficile. Car c'est entre autres, ce qui est reproché aux idéologies basées sur la concurrence non faussée ("non faussée c'est très amusant), les modèles les plus compétitifs sont les modèles d'entreprises les plus rétrogrades en termes de liberté (je parle de la liberté de la grosse majorité de la population pas celles des patrons hein !)

cqfd la liberté d'entreprendre dans le sens capitaliste, c'est le dumping social. On le voit aussi dans les revendications patronales que tu défends ppdm , de suppression du salaire différé pour la grosse majorité (tu sais les cotisations sociales) pour rester compétitifs -> dumping social.


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#1059 Le 06/09/2013, à 08:42

GangsterAutorisé

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Avises de faire quoique ce soit sans l'avis et l'aval du CE..et tu ne vas pas comprendre ce qu'il t'arrive.

ttri c'est surtout toi qui ne répond pas aux questions et qui posent des questions faussement naïves.

L'avis des syndicats n'est que consultatifs, pareil pour le CE, mais tu le sais, tu prends juste les lecteurs pour des imbecilles.

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 06/09/2013, à 08:42)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#1060 Le 06/09/2013, à 08:47

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

GangsterAutorisé a écrit :

Avises de faire quoique ce soit sans l'avis et l'aval du CE..et tu ne vas pas comprendre ce qu'il t'arrive.

ttri c'est surtout toi qui ne répond pas aux questions et qui posent des questions faussement naïves.

L'avis des syndicats n'est que consultatifs, pareil pour le CE, mais tu le sais, tu prends juste les lecteurs pour des imbecilles.

Du tout...je peux te dire que dans une entreprise tu n'as pas interet à faire quoique ce soit sans l'avis et l'aval du CE. Ils n'ont peut-être qu'un rôle consultatif, néanmoins ils savent comment en user. Et ils ont des cabinets de consultants taillés pour eux. Donc avec leur simple pouvoir consultatif ils peuvent carrément bloquer une procédure comme bon leur semble.

tu prends juste les lecteurs pour des imbecilles.

Sinon bon..on va rester cool hein !
Et le pouvoir syndical, et le droit de grêve...etc...ce ne sont pas des expressions de la démocratie???Lorsque les travailleurs votent en assemblée une grêve, ce n'est pas une expression de la démocratiie das un espace "de non démocratie" ? ce n'est pas de la libre expression ?
Une assemblée syndicale dans une entreprise, ce n'est pas de la liberté d'expression ???

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 06/09/2013, à 08:52)


%NOINDEX%
Tralalalalèèèèère
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)

Hors ligne

#1061 Le 06/09/2013, à 08:58

GangsterAutorisé

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Sinon bon..on va rester cool hein !

ok

e peux te dire que dans une entreprise tu n'as pas interet à faire quoique ce soit sans l'avis et l'aval du CE

Et bien moi je peux te dire que le patronat fais absolument ce qu'il veut et qu'il ne tiens pas compte das avis consultatifs des syndicats. Il consulte puis ensuite il fais ce qu'il veut, c'est la loi, c'est tout. Ensuite, le seul rapport de force des syndicats c'est la grève. On le voit dans les licenciements boursiers, les recours juridiques sont risibles. Et puis tu le dis toi même :

Comment veux-tu être en autogestion alors que l'activité , et l'entreprise , ont été créés par une personne ou un collectif de personnes.

Faudrait savoir.

En fait en cogestion, les syndicats sont consultés mais le patronat continue à décider. Le but de la cogestion est de faire cautionner les décisions patronales pour diviser les salariés, susciter une adhésion artificielle, et désamorcer des éventuelles conflits. Par exemple en Allemagne, les syndicats sont consultés mais ils avalisent les régressions sociales (le nombre de travailleurs pauvres est je crois assez impressionnant, c'est quand mm le comble de travailler et de ne pas avoir assez pour satisfaire ses besoins vitaux !)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#1062 Le 06/09/2013, à 08:58

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Le CE décide du versement de dividendes ? Et toutes les délocalisations, les CE sont d'accord aussi ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1063 Le 06/09/2013, à 09:08

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Et bien moi je peux te dire que le patronat fais absolument ce qu'il veut et qu'il ne tiens pas compte das avis consultatifs des syndicats. Il consulte puis ensuite il fais ce qu'il veut, c'est la loi, c'est tout. Ensuite, le seul rapport de force des syndicats c'est la grève.

Ce n'est pas vrai.. et c'est moins faux en France qu'ailleurs. Penser que le seul rapport de force et la seule riposte, c'est la grêve, relève de la doctrine et non pas de la réalité.

En fait en cogestion, les syndicats sont consultés mais le patronat continue à décider. Le but de la cogestion est de faire cautionner les décisions patronales pour diviser les salariés, susciter une adhésion artificielle, et désamorcer des éventuelles conflits

Là tu entres clairement dans de la doctrine...moi je me refuse d'en parler ici.

Le CE décide du versement de dividendes ? Et toutes les délocalisations, les CE sont d'accord aussi ?

Alors là...bizarre, dans les grosses boites le taux de syndicalisation est fort...néanmoins les syndicats qui ne sont pas contre la lutte des classes acceptent la distribution des dividendes...pourquoi ? tous vendus ?
Clairement , la distribution des dividendes n'est pas de la compétence du CE ni d'une instance syndicale. Je te signale que dans ton administration on retrouve les mêmes travers


%NOINDEX%
Tralalalalèèèèère
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)

Hors ligne

#1064 Le 06/09/2013, à 09:13

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

tontonrobertettantirene a écrit :

Clairement , la distribution des dividendes n'est pas de la compétence du CE ni d'une instance syndicale.

Où est la démocratie alors ?

Dernière modification par Sopo les Râ (Le 06/09/2013, à 09:14)


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1065 Le 06/09/2013, à 09:23

Ayral

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Sopo les Râ a écrit :
tontonrobertettantirene a écrit :

Clairement , la distribution des dividendes n'est pas de la compétence du CE ni d'une instance syndicale.

Où est la démocratie alors ?

Qui a prétendu que la vie d'une entreprise était une vie démocratique ? Personne ne l'a même prétendu, je pense.
Un CE est un lieu de concertation, de dialogue éventuellement, mais pas de décision.

Hors ligne

#1066 Le 06/09/2013, à 09:26

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Ben tontonroberettanteirene le prétend.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1067 Le 06/09/2013, à 09:44

Grünt

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Waw, 43 pages de soi-disant "politique" sans parler de féminisme, vous faites fort les gars. (Oui, comme par hasard y'a que des mecs sur ce topic).


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#1068 Le 06/09/2013, à 09:46

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Qu'est-ce que c'est que ce gros troll velu ? On dirait un faustus à l'envers. neutral

Dernière modification par Sopo les Râ (Le 06/09/2013, à 09:48)


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1069 Le 06/09/2013, à 09:47

mazarini

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Je ne vois pas trop le lien entre entreprise et démocratie. L'entreprise est un lieu ou on vote avec ses pieds, même si le chômage rend cela de moins en moins vrai. On échange ses bras (et éventuellement de l'intelligence) contre un salaire, je ne vois pas trop l'intérêt d'aller plus loin.
J'ai regardé la boite ou j'étais couler sans aucune compassion pour les cons qui la dirigeais. Pas plus pour le client ou je travaille actuellement.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1070 Le 06/09/2013, à 09:47

pierrecastor

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Sopo les Râ a écrit :

Qu'est-ce que c'est que ce gros troll velu ? neutral


Grunt. big_smile


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#1071 Le 06/09/2013, à 09:50

mazarini

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Grünt a écrit :

Waw, 43 pages de soi-disant "politique" sans parler de féminisme, vous faites fort les gars. (Oui, comme par hasard y'a que des mecs sur ce topic).

Ha ? que des mecs ? C'est pas une question que je m'étais posée. Information sans intérêt pour le moment dans les discussion.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1072 Le 06/09/2013, à 09:55

GangsterAutorisé

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Grünt a écrit :

Waw, 43 pages de soi-disant "politique" sans parler de féminisme, vous faites fort les gars. (Oui, comme par hasard y'a que des mecs sur ce topic).

lol


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#1073 Le 06/09/2013, à 10:00

Grünt

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

mazarini a écrit :
Grünt a écrit :

Waw, 43 pages de soi-disant "politique" sans parler de féminisme, vous faites fort les gars. (Oui, comme par hasard y'a que des mecs sur ce topic).

Ha ? que des mecs ? C'est pas une question que je m'étais posée. Information sans intérêt pour le moment dans les discussion.

Si, la question de savoir de quelle position (sociale) on parle est intéressante.
Elle éclaire sur les motivations des interlocuteurs, sur leur quotidien et leur vision du monde smile

Imagine un topic politique sur lequel il n'y aurait (par exemple) que des rentiers : forcément, les discussions relatifs à l'économie, au capitalisme, seraient orientées, non ?


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#1074 Le 06/09/2013, à 10:05

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Grünt a écrit :

Imagine un topic politique sur lequel il n'y aurait (par exemple) que des rentiers : forcément, les discussions relatifs à l'économie, au capitalisme, seraient orientées, non ?

Ça s'appelle BFM Business. big_smile


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1075 Le 06/09/2013, à 10:15

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Sopo les Râ a écrit :
tontonrobertettantirene a écrit :

Clairement , la distribution des dividendes n'est pas de la compétence du CE ni d'une instance syndicale.

Où est la démocratie alors ?

j'en ai parlé plus haut. M^me si ce n'est pas un lieu démocratique (je n'ai pas d'avis sur la question) je remarque qu'il y a des expressions de la vie démocratique.

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 06/09/2013, à 10:16)


%NOINDEX%
Tralalalalèèèèère
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)

Hors ligne

Haut de page ↑