Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

#1 Le 16/11/2013, à 22:00

maturesympa

Le logiciel libre

En visite à la cité des sciences, cette après-midi, ma première rencontre avec ceux qui font vivre le libre a été très porteuse. J'ai à dire combien j'ai ressenti une forte volonté que le vieux mec que je suis partage et une grande convivialité. J'ai compris que d'aucuns s'alarmaient d'une participation commerciale. Pourtant, dans une époque comme la notre, comment supposer que demain puisse exister sans financement? Serait-ce scandaleux si la distribution reste absolument libre? La seconde partie de l'expression est la plus importante. Sinon, demain, le libre pourrait disparaître. Des introductions de liens déplaisent, certainement à juste titre. Rien n'interdit de meilleures voies. Il n'en manque pas.
Comme tous de la communauté, je ne souhaite en aucun cas que la distribution soit commerciale. Sinon à revenir à Win. Pourtant, j'ai entendu que l'association est exsangue, quand le mécène initial pourrait lâcher la rampe. La liberté est magnifique, j'en suis un puissant adepte. Pourtant, elle se gère. Dans une époque où toutes les libertés fléchissent, ne perdons pas celle là.
Ubuntu est une preuve d'intelligence, la servilité un abandon, la clairvoyance une force, cependant qu'un budget n'est jamais absurde. La liberté a un prix. Le prix est inférieur à la volonté de conserver la notion première..
Très amicalement.

Hors ligne

#2 Le 17/11/2013, à 11:34

Ayral

Re : Le logiciel libre

maturesympa a écrit :

Pourtant, j'ai entendu que l'association est exsangue, quand le mécène initial pourrait lâcher la rampe. La liberté est magnifique, j'en suis un puissant adepte. Pourtant, elle se gère. Dans une époque où toutes les libertés fléchissent, ne perdons pas celle là.
Ubuntu est une preuve d'intelligence, la servilité un abandon, la clairvoyance une force, cependant qu'un budget n'est jamais absurde. La liberté a un prix. Le prix est inférieur à la volonté de conserver la notion première..

Je partage plusieurs de tes points de vue.
Quand tu parles d'association exsangue , de laquelle parles-tu ? Ubuntu France? Quel mécène ? Si je regarde la page de l'association Ubuntu-fr, je ne vois pas d'appel au secours... Étant moi même retraité et utilisateur d' Ubuntu, je l'installe à tous les membres du club d'aînés que j'anime avec un ami dans la ville proche, tous seraient malheureux sans Ubuntu, et moi désemparé si je ne pouvais compter sur la présence d'une forte communauté pour résoudre les éventuels problèmes.

Je ne me suis pas senti en colère avec ces liens vers Amazon, mais j'avoue que l'idéologie libriste arrive après la qualité d'Ubuntu dans mon choix d'arrêter Windows après plus de 20 ans de responsabilités informatiques sous les différentes versions de W. dans mon lycée.
Quand je compare au club du village d'à côté où c'est W. qui est utilisé, ils perdent 3 bons quart d'heures à faire du ménage sur leurs machines avant de commencer l'activité principale.

Hors ligne

#3 Le 17/11/2013, à 13:10

maturesympa

Re : Le logiciel libre

Merci de cette réponse. Il est clair avant tout qu'il convient de conserver une vision lucide des situations qui pourraient se produire. Pour le mécène, je parlais de l'initiateur, via Canonical. J'avoue avoir longuement discuté, lors de cette première rencontre physique avec la communauté. L'association "France" elle aussi, a besoin de vivre. C'est justement ainsi que vit une communauté, lors que l'esprit, l'intention, supplante un éventuel mercantilisme.

Hors ligne

#4 Le 18/11/2013, à 11:53

Kolibry

Re : Le logiciel libre

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre, et finira par perdre les deux."

Benjamin Franklin.

Pour ma part, je pense qu'il est important de ne pas "sacrifier" sa vie privée et ses valeurs au nom d'un confort d'utilisation. Honnêtement, si Ubuntu avait opté pour une commercialisation de son OS, et pas des données de ces utilisateurs au détriment de ceux-là, je pense que je n'aurais pas quitté Ubuntu.


Samsung N150 Plus - 10,1" -  Intel Atom N450 1,6 Ghz - 2 Go RAM - Disque dur SSD 32 Go - Carte Crystal HD Broadcom 900715 -
Manjaro Linux
Xfce, environnement de bureau léger

Hors ligne

#5 Le 18/11/2013, à 11:58

seb24

Re : Le logiciel libre

Pour ma part, je pense qu'il est important de ne pas "sacrifier" sa vie privée et ses valeurs au nom d'un confort d'utilisation. Honnêtement, si Ubuntu avait opté pour une commercialisation de son OS, et pas des données de ces utilisateurs au détriment de ceux-là, je pense que je n'aurais pas quitté Ubuntu.

Ubuntu/Canonical ne commercialise pas des données.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#6 Le 18/11/2013, à 12:10

Ayral

Re : Le logiciel libre

Kolibry a écrit :

Pour ma part, je pense qu'il est important de ne pas "sacrifier" sa vie privée et ses valeurs au nom d'un confort d'utilisation. Honnêtement, si Ubuntu avait opté pour une commercialisation de son OS, et pas des données de ces utilisateurs au détriment de ceux-là, je pense que je n'aurais pas quitté Ubuntu.

On peut avoir le beurre et l'argent du beurre: il suffit de désactiver cette fonction, c'est très simple.
Tu sais, à 67 ans j'en ai vu passer des idéologies, j'ai milité à l'extrême gauche (PSU) étant jeune adulte. Comme je l'ai entendu d'un ancien communiste d'Allemagne de l'est, si on n'est pas communiste à 20 ans c'est qu'on n'a pas de cœur. Si on l'est encore à 50 c'est qu'on manque de raison.

Donc je prends le meilleur de ce que je trouve, je le fais partager, comme par exemple l'explique cet article de mon blog (ça a 3 ans... maintenant tout le club est sur Ubuntu).
On dit des gens qui tiennent de beaux discours mais retournent leur veste quand il s'agit de leur proximité (les Nymbies en anglais: Not In My Backyard pas dans mon jardin de derrière).
En ce qui me concerne j'inverse la proposition, j'essaie autant que possible de faire bouger mon environnement, pour le reste la contagion existe.


M'enfin bon, là on frise le troll.

Dernière modification par Ayral (Le 18/11/2013, à 12:18)

Hors ligne

#7 Le 18/11/2013, à 12:46

Kolibry

Re : Le logiciel libre

Utiliser Ubuntu en désactivant la fonction, c'est quand même utiliser Ubuntu, et donc cautionner la machine.

L'idéologie ne doit pas être aveugle ni passer avant tout le reste, mais elle ne doit pas être oubliée à des fins pratiques.

Ayral a écrit :

En ce qui me concerne j'inverse la proposition, j'essaie autant que possible de faire bouger mon environnement, pour le reste la contagion existe.

Entièrement d'accord.


Samsung N150 Plus - 10,1" -  Intel Atom N450 1,6 Ghz - 2 Go RAM - Disque dur SSD 32 Go - Carte Crystal HD Broadcom 900715 -
Manjaro Linux
Xfce, environnement de bureau léger

Hors ligne

#8 Le 18/11/2013, à 12:51

Smon

Re : Le logiciel libre

Kolibry a écrit :

Utiliser Ubuntu en désactivant la fonction, c'est quand même utiliser Ubuntu, et donc cautionner la machine.

Tu ne cautionnes rien vu que comme il t'a déjà été dit plus haut : Canonical ne revend pas les données personnelles.

Hors ligne

#9 Le 18/11/2013, à 13:46

Kolibry

Re : Le logiciel libre

Je n'ai pas dit que Canonical revendait des données.


Samsung N150 Plus - 10,1" -  Intel Atom N450 1,6 Ghz - 2 Go RAM - Disque dur SSD 32 Go - Carte Crystal HD Broadcom 900715 -
Manjaro Linux
Xfce, environnement de bureau léger

Hors ligne

#10 Le 18/11/2013, à 14:08

Ayral

Re : Le logiciel libre

Kolibry a écrit :

Je n'ai pas dit que Canonical revendait des données.

Kolibry a écrit :

si Ubuntu avait opté pour une commercialisation de son OS, et pas des données de ces utilisateurs au détriment de ceux-là, je pense que je n'aurais pas quitté Ubuntu.

Si tu n'as pas dit ça, alors il te faut revoir ta syntaxe de la langue française. Car ta phrase en citation disait le contraire. Elle disait de façon explicite que Canonical revendait ses données.
Dont acte, ta phrase a dépassé ta pensée.
Il faut avouer à ta décharge que l'enseignement de la langue française, faute de la fréquentation assidue des classiques, n'est plus ce qu'elle était.

Hors ligne

#11 Le 18/11/2013, à 15:23

Kolibry

Re : Le logiciel libre

Je sais qu'il est devenu commun sur les forums de dénigrer la langue française employée afin de discréditer telle personne, mais il faut aussi lire les posts pour ce qu'ils sont.

Peut être mon post a t-il été mal interprété, je serai donc plus explicite. Commercialisation de données de veut absolument pas dire obligatoirement revente de données. J'ai dit que Canonical se faisait de l'argent avec les données des utilisateurs, je n'ai jamais dit que c'était en les revendant directement à des sociétés commerciales. Il reste que c'est bien grâce à ces données que l'argent rentre.


Samsung N150 Plus - 10,1" -  Intel Atom N450 1,6 Ghz - 2 Go RAM - Disque dur SSD 32 Go - Carte Crystal HD Broadcom 900715 -
Manjaro Linux
Xfce, environnement de bureau léger

Hors ligne

#12 Le 18/11/2013, à 16:32

Smon

Re : Le logiciel libre

Tu as parlé de commercialisation des données de l'utilisateur.

Si ce n'est pas ce que tu voulais dire, admet que tu t'es mal exprimé et c'est tout.

Quand au fait que Canonical se fasse de l'argent avec les données des utilisateurs, c'est aussi faux. Canonical se fait de l'argent si un utilisateur achète un des produits qu'il lui a proposé via la lens shopping, ce qui est franchement différent.

Avec la lens shopping, Canonical se place comme un apporteur d'affaire en mettant en rapport un de ses client avec un de ses partenaires, ce qui est à proprement parler du courtage.

Hors ligne

#13 Le 18/11/2013, à 19:17

Gatsu

Re : Le logiciel libre

@ Kolibry

Tu ne comprends pas, tu nous dis que c'est blanc bonnet, alors qu'en fait c'est bonnet blanc.
J'espère que tu as bien compris la leçon dorénavant, et qu'on ne t'y reprendra plus.

Hors ligne

#14 Le 18/11/2013, à 19:41

compte supprimé x0

Re : Le logiciel libre

Smon a écrit :

Tu as parlé de commercialisation des données de l'utilisateur.

Si ce n'est pas ce que tu voulais dire, admet que tu t'es mal exprimé et c'est tout.

Quand au fait que Canonical se fasse de l'argent avec les données des utilisateurs, c'est aussi faux. Canonical se fait de l'argent si un utilisateur achète un des produits qu'il lui a proposé via la lens shopping, ce qui est franchement différent.

Avec la lens shopping, Canonical se place comme un apporteur d'affaire en mettant en rapport un de ses client avec un de ses partenaires, ce qui est à proprement parler du courtage.

Tu es un client de Canonical, toi ?

Moi je me sens à la rigueur un testeur bénévole, mais certainement pas un client ! Les clients, c'est la gendarmerie française et des choses comme ça. Et tu crois vraiment que s'ils cherchent un  type qui s'appelle Philips dans leurs fichiers, les gendarmes, on leur propose d'acheter un mixer ? lol

Dernière modification par Dr. Hugo Z. Hackenbush (Le 18/11/2013, à 19:45)

#15 Le 18/11/2013, à 19:50

seb24

Re : Le logiciel libre

Kolibry a écrit :

Peut être mon post a t-il été mal interprété, je serai donc plus explicite. Commercialisation de données de veut absolument pas dire obligatoirement revente de données. J'ai dit que Canonical se faisait de l'argent avec les données des utilisateurs, je n'ai jamais dit que c'était en les revendant directement à des sociétés commerciales. Il reste que c'est bien grâce à ces données que l'argent rentre.

Non plus tongue
Il se font pas d'argent avec les données des utilisateurs. Globalement tu envois que très peu de données. Au niveau commercial ça n'a de pas grande valeur. La ou Canonical peut se faire de l'argent c'est si tu décide de cliquer sur une article dans le dash et de faire un achat. Amazon ils font leur beurre sur la vente de produit pas sur les données utilisateurs. On est dans une configuration différente de Goole par exemple qui vit des données de ses utilisateurs.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#16 Le 18/11/2013, à 21:48

Smon

Re : Le logiciel libre

Dr. Hugo Z. Hackenbush a écrit :
Smon a écrit :

Tu as parlé de commercialisation des données de l'utilisateur.

Si ce n'est pas ce que tu voulais dire, admet que tu t'es mal exprimé et c'est tout.

Quand au fait que Canonical se fasse de l'argent avec les données des utilisateurs, c'est aussi faux. Canonical se fait de l'argent si un utilisateur achète un des produits qu'il lui a proposé via la lens shopping, ce qui est franchement différent.

Avec la lens shopping, Canonical se place comme un apporteur d'affaire en mettant en rapport un de ses client avec un de ses partenaires, ce qui est à proprement parler du courtage.

Tu es un client de Canonical, toi ?

Moi je me sens à la rigueur un testeur bénévole, mais certainement pas un client ! Les clients, c'est la gendarmerie française et des choses comme ça. Et tu crois vraiment que s'ils cherchent un  type qui s'appelle Philips dans leurs fichiers, les gendarmes, on leur propose d'acheter un mixer ? lol

Le mot client était mal choisi, utilisateur est plus correct.

Hors ligne

Haut de page ↑