Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 01/06/2014, à 23:05

Bougron

[FYI] Installation ubuntu sur disque amovible.

Installation ubuntu sur disque amovible.
Bonjour/Bonsoir
Je viens d'installer avec succès et très rapidement ubuntu 14.04 sur un disque externe.
Ceci est un retour d'expérience mais finira par une question.
1)  Quelques remarques.
        -  L'intérêt est faible pour une personne utilisant un portable dans les transports en commun.
         - L'intérêt change pour qui veut utiliser un portable comme desktop. En effet les portables ont bien évolué d'abord leur prix, leur taille d'écran mais ils sont restés chétifs pour l'hébergement disque: C'est souvent un seul disque au lieu de 4 disques pour un desktop.
        - La norme USB3 permet une vitesse de transfert qui va approcher l'IDE. Elle permet d’atteindre la limite du débit du disque.
        - Supprime radicalement le  risque d'écrasement des données lors de l'installation de ubuntu . C'est  rassurant pour un débutant.
        - Supprime le besoin de préparer une partition recevant le logiciel,
        - Un disque USB est plus petit qu'un portable et peut aussi se connecter à un micro windows XP et faire une démo de meilleure qualité qu'une clé live-USB car c'est avec le vrai logiciel.
Dans ce dernier contexte, Il ne faut pas installer à la norme EFI, les anciens micros sont rares à être compatibles mais jusqu'à maintenant les nouveaux micros ne savent pas booter directement sur un disque externe connecté en USB.
- Il faut utiliser une version 32 bits. Cela fonctionne aussi avec un processeur 64 bits.
- Quelle version de Ubuntu?  =>  http://doc.ubuntu-fr.org/utilisateurs/a … tu_xubuntu

2) Comment s'y préparer.
     Le tuto qui m'a guidé est celui-ci  http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/insta … disque_usb
      Je ferais trois remarques.
              1- Il faut aussi comprendre que cela s’applique pour une clé USB de taille supérieure  à 4,71 Go (minima nécessaire pour fonctionnementde ubuntu installé classiquement).
              2- Le plus simple est de formater le disque en FAT32 avec tout logiciel le permettant et laisser l'installation faire le partionnement.
              3- Disque EFI  ou pas ? L’installation de ubuntu traite le problème de façon transparente. Si l’installateur est activé sur une machine EFI, le disque sera EFI. sinon classique.

3) Comment installer
    Totalement classique sauf que le disque externe peut ne pas être visible dans la liste des partitions proposées , il faut penser à descendre le curseur pour voir les partitions  (Ne riez pas).     en 30 minutes le tour est joué. On a deux partitions , La première est bootable. La seconde  a un point de montage /windows et une étiquette /home
     En prime on peut avoir un tri boot
         - boot sur la partition du  disque externe.
        - boot sur la partition du disque interne contenant ubuntu s'il est installé.
        - boot sur la partition bootable si le disque est EFI  pour windows  bizarrement Ubuntu n'y est plus.
4) Comment finaliser.
       - Après le boot,
         Lancer le "Gestionnaire de mises à jour". La logique voudrait qu'il n'y ait rien à faire,
             Pourtant un nouveau logiciel est apparu  pour la version 64 bits, c'est 'linux-image-3.13.0-24-généric". (5 minutes d'installation complémentaire).
                                                                              Pour la version 32 bits, il y en a eu pas mal et cela a duré tellement longtemps que j'ai eu un doûte. (mais Moniteur système était là).
         Si votre affichage se dégrade au fil du temps et fini par se bloquer voir plus, Il faut rebouter et
         Lancer  le 'Pilotes additionnels", pour prendre les pilotes du constructeur. Cela ne peut alors que moins mal fonctionner..
                    Absolument nécessaire pour la carte NVIDIA geforce 6600.  Cela peut se révéler très laborieux à faire.
 
5) Installation complémentaire.
    - J'ai pensé à installer Gparted. Installation classique depuis la logithèque.
   - J'ai pensé à installer boot-repair.
                Je n'arrive pas à le trouver dans la logithèque, Je ne sais pas trop le nom à mettre pour le faire apparaître. Comme il y a maintenant 6 semaines que la version 14.04 est sortie j'espérais pouvoir le trouver
          Si quelqu'un a la solution pour le trouver dans la logithèque, je suis preneur.
  - J'ai pensé à ce bidouillage   http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/boot-info
       Comme toujours, c'est casse-gueule. (Je ne savais pas si bien dire . dans la seconde de mon poste, je trouve http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 1#p1710169
           sudo add-apt-repository ppa:yannubuntu/boot-repair   => OK
           sudo apt-get update;
                    => erreurs sur http;//ppa.launchpad.net   trusty/main amd4 packages     404 not found
           sudo apt-get install -y boot-repair
                  => impossible de trouver le paquet de boot-repair
Voilà où j'en suis ce soir.
Merci de ne pas me proposer du bricolage. J'ai trop donné avec ce package. ( http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1551491)  http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1564721  et http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1574431

Mais si quelqu'un peut me donner une piste pour atteindre les concepteurs de logiciel afin de savoir si ce package a (aura) une certification ubuntu, je suis preneur.
En attendant plus de boot-info possible sauf à utiliser un autre package disponible dans la logithèque.
6) Fonctionnement au quotidien.
      6.1 Avec le disque externe EFI

C'est le piège, Le micro ne peux plus booter si le disque USB n'est pas présent.
    C'est l'écran d'accueil classique du grub qui est affiché avec sa ligne de commande GRUB>    Mais le boot reste malgré tout possible si je rebranche le disque USB (Il y a juste un contrôle de l'intégrité du disque qui s'opère).
    Cela me permet de refaire une commande sudo update-grub  puis de nouveau un boot. Mais résultat identique.
   J'ai déja rencontré ce cas.
Donc J'applique la solution indiquée par M. maxire.
         grub>set root=(hd0,gpt7)
         grub>set prefix=(hd0,gpt7)/boot/grub
         grub>linux /boot/vmlinuz  root=/dev/sda7 ro
         grub>initrd /boot/initrd.img
         grub>boot
  puis sudo update-grub
  puis arrêt machine pour vérifier.
  puis constat que le problème reste entier. Je recommence donc et continue par les commandes:
         sudo apt-get update
         sudo dpkg --configure -a
         sudo apt-get dist-upgrade  => tout était ok dans la machine 0 et 0 et 0 et 0
         sudo grub-install --recheck --debug /dev/sda
  puis boot  => Résultat OK Le dual boot initial est de retour.
Conclusion le secteur de boot a été détruit, et le biosEFI boote malgré tout sur le mbr.
Comment s'est faite la destruction du secteur de boot
   Mauvais choix au moment de l'installation sur le disque usb. J'avais pourtant fait attention de positionner sur le disque sdc car je redoutais le risque du mauvais choix.
Une fausse manip est possible, C'est pour cela que je vais recommencer la totalité de l'installation sur disque externe en étant extrèmement vigilant sur ce point.
Je viens de relancer
    J'ai fait l'installation classique avec la mise a jour mais je me suis arrêté avant de mettre gparted et boot-repair,
    J'ai déconnecté le disque usb, J'ai booté; Le problème est de nouveau présent
Je relance en prenant la décision de faire un disque externe au format EFI car j'ai vu que l'installateur savait créer des partitions.
=> Le problème reste entier. Je vais faire la procédure avec cette contrainte.
=> Les tests de relance des OS se passent  très très mal , IL n'y a plus que windows qui est proposé.

6.2) Avec le disque externe classique
    - J'ai fait peu de test sur le micro qui a servi à fabriquer le disque classique.
             Même avec le pilote dédié NVIDIA, les affichages ne sont pas très fluides. Je pense que c'est un problème de l'affichage 3D sur un écran de taille respectable (PROLITE E2409HDS) car la consommation CP  a des hauts et des bas. La RAM utilisée ne dépasse  pas 0.5 GO.
     -  J'ai fait peu de test sur un autre micro.
            Je m'attendais à des problèmes.  Je n'ai pas suffisamment de recul pour dire qu'il n'y en aura pas.
            Juste une surprise lorsque le dual boot m'a proposé Windows XP media center car cet OS n'est pas présent sur le second disque:

Dernière modification par Bougron (Le 07/06/2014, à 01:02)

Hors ligne

#2 Le 06/06/2014, à 22:38

Bougron

Re : [FYI] Installation ubuntu sur disque amovible.

Procédure pour installer ubuntu 14.04 dans un disque USB externe.
Important: L’installation d’ubuntu en disque externe en EFI ne pose pas de problème particulier sauf que l’utilisation d’un disque EFI n’est pas possible sur les ordinateurs non EFI.
1)  Le défi  est de trouver la version 14.04 dont nous avons besoin.
C’est une version 32 bits double amorçage pour nous éviter une redondance.
Sachant qu’il y a pas mal de déclinaisons standards voir professionnelles.
En vrac et donc nécessairement incomplet :
      Série U  disponible ici http://releases.ubuntu.com/trusty/
      Série C  disponible ici
      Série L   disponible ici
      Série X   disponible ici
   Bref, Le choix est large, Une version peu évoluée couvre certainement le maxima de cas.
2) Le choix de l'utilitaire de fabrication de la clé usb bootable.
Faire une clé usb bootable sur un ordinateur EFI et un ordinateur non EFI semble être réglé par la majeur partie des acteurs. Le  hasard m’a fait prendre « unetbootin-windows-603.exe".
La sortie est donc une clé USB ou un DVD voir un CD, C’est au choix. Si le micro n’a qu’un port USB de libre, il est préférable de ne pas faire une clé USB.
3) Le choix du disque externe qui va recevoir le logiciel ubuntu.    De préférence en USB3,   Taille minima 4,71 Go.
     Si l’utilisation est en mode classique, un formatage en FAT32 suffit.
     Si l’utilisation prévue est en mode EFI,
         Le répertoire /dev/sda?/efi/ doit être sauvé.
         Le  disque externe doit être formaté GPT.
Je n'ai pas trouvé de procédure fonctionnant sous ubuntu certainement par recherche insuffisante. ( http://doc.ubuntu-fr.org/fdisk )
Voici la procédure pour windows ‘(sauf XP). (procédure testée avec windows 8.1 entreprise).
Il faut connecter votre disque.
Il faut  faire l’ "invite de commandes (admin)".
   Frapper  diskpart
                  List disk             =>  La liste de tous vos disques , Il apparaît comme celui qui contient de l’espace dynamique sous un nom disons "disque 2 ".
                  Select  disk 2
                  List partition       => c’est le moment de vérité…. (si erreur on veut tout arrêter).
                  Clean                 => il n’y a plus rien sur le disque (nécessaire pour le convert).
                  Convert gpt       (ou convert mbr pour revenir ancien).
                  Exit
    Démonter le support externe.
4) Installation  proprement dite.
    4.1) Connecter la cle usb d’installation (ou le dvd).
    4.2) Booter (Votre bios étant réglé pour booter sur support externe avant les disques).
    4.3) Choisir «install Ubuntu»..
        4.3.1) Choisir la langue «Français». Choisir de télécharger les mises à jour pendant l’installation.
         4.3.2) Connecter le disque (ou la clé usb mais je n’ai pas fait ce test) devant recevoir le système d’exploitation.
         4.3.3) Choisir obligatoirement « autre chose »  Dans les trois premiers choix, l’installateur ignore les disques externes. Il va jouer avec votre disque de façon plus ou moins recommandable.
5) Création et allocation des partitions.
               Lors d’un premier passage il faut s’allouer l’espace libre pour créer.
               Ultérieurement, il suffira de s’allouer la partition déjà existante. ( http://doc.ubuntu-fr.org/fdisk )
       5.1) Spécial EFI. Création de la partition de boot de EFI.
                   Choisir l’espace libre donc la totalité du disque. (Il sera certainement nécessaire de descendre le curseur pour l’apercevoir.).  Elle s’appelle probablement /dev/sdd.
                  Cliquer sur le symbole [+]
                  Mettre une taille de 192 Mo   partition primaire à utiliser comme « Partition de démarrage EFI ». et valider.
      5.2) Choisir la partition d’installation de ubuntu dans la liste proposée. Dans cet exemple, je retiens le principe d’une seule partition, mais vous pouvez organiser comme vous le voulez.
                 Choisir l’espace libre donc la totalité restante du disque.
                 Cliquer sur le symbole [+].
      5.3) S'allouer la partition.
                          Choisir la taille. Un minima de 4,71 Go me semble nécessaire.
                          Choisir type de partition primaire.
                          Choisir le système de fichier journalisé EXT4. (Je n’ai pas pu booter avec le format EXT2 ( http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1596451  paragraphe 6).
                          Choisir le point de montage    c’est  /
6) Choisir le périphérique où sera installé le programme de démarrage,
                Attention c’est le piège EFI, Il y a une valeur pré-positionnée qu’il n’y a pas lieu de changer puisque le bios EFI ne recherche pas de partition bootable sur support USB  Dans le contexte classique, choisir le disque  (probablement SDD).
7) Cliquer sur installer maintenant.
             Bien sûr il va vous dire qu’écrire sur un disque est un palliatif à un manque de RAM. Il suffit qu’il apprenne à gérer sa RAM.(version Buntu moins gourmande en RAM. Hors de question de « revenir en arrière », On « Continuer ».
             7.1)   C’est parti, le disque externe clignote. On paramètre     Pays       Clavier    Les noms.
             7.2)   Installation terminée,
                      Démonter la clé USB d’entrée,
                       Laisser connecter le disque USB qui a reçu l’installation.
                       Faire le  redémarrage.
8) Quelques astuces.
     8.1) Spécial EFI, sauver le répertoire /boot/efi/EFI dans la partition boot du disque dur externe. Il y a de quoi lancer cet ubuntu en restaurant une partie de son contenu dans tout nouvel ordinateur sans recommencer l’installation et les diverses mises à jour.
     8.2) Spécial gestion RAM.
          Si l’ordinateur ne dispose pas d’une partition SWAP dans l’un de ses disques interne, Il me semble important de ne pas utiliser la RAM à 40% de ses possibilités.
          Modifier l’ espace RAM  http://doc.ubuntu-fr.org/swap
                   La commande   free –hs 20    permet de lire sous forme humaine la consommation mémoire toutes des 20 secondes.
                   La commande swapon –s   permet de connaître les fichiers de swap.
                   La commande cat /proc/sys/vm/swappiness permet de visualiser la gestion RAM.
                   La commande echo vm.swappiness=0 | sudo tee -a /etc/sysctl.conf permet d’utiliser la RAM à 100% de ses possibilités.
      8.3) Suppression de ce double boot.
             En mode classique, le système originel n’a pas été modifié.     
             En mode EFI, il suffit de restaurer /dev/sda?/efi/  à partir de sa sauvegarde.
      8.4) Installation dans un ordinateur (Procédure à faire à vos risques et périls).
              En mode classique, Il suffit de brancher le disque.
              En mode EFI,
                   Si l’ordinateur a déjà un dual boot ubuntu installé, il faut remplacer le fichier /boot/efi/EFI/ubuntu/grub.cfg  par /dev/SDD?/EFI/ubuntu/grub.cfg et penser à la sauvegarde et à la restauration après les tests.
                   Sinon c’est installer /dev/SDD?/EFI/ubuntu dans  /boot/efi/EFI et bricoler un peu plus.
      8.5) Intégration dans un ordinateur (Procédure à faire à vos risques et périls).
         Vous avez été conquis par ubuntu, vous souhaitez l'installer définitivement dans votre indinateur. C'est possible.
                  Pour un ordinateur EFI, Il faut rapatrier la partiton externe contenant ubuntu et modifier la première ligne du fichier "grub.cfg".
                      Les deux commandes 'sudo  blkid' et 'sudo pated -l' vous donneront les deux paramètres à modifier dans la première ligne du fichier 'grug.cfg' déjà mentionné. 
                   Pour un ordinateur non EFI, il faut aussi rapatrier la partition contenant ubuntu. j'espère que la commande "sudo update-grub" suffit à finir l'intégration.
                Dans les deux cas, je n'ai pas prévu de vérifier

Merci de votre lecture et bonne réflexion sur ce sujet.

Dernière modification par Bougron (Le 13/07/2014, à 18:03)

Hors ligne

Haut de page ↑