Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#1 Le 06/01/2017, à 08:22

40Gilbert12

Quelle version installer

Bonjour, j'avais UBUNTU 14.04 sur un portable qui est mort...J'ai récupéré un portable qui "tourne" avec XP éd familiale, AMD Sempron, Processeur 3200+, 1,61GH, 496 Mo de RAM, DD 38,2 Go. Que puis je installer, sachant que je ne peux pas y installer UBUNTU 14.04?
Merci de votre réponse. Bonne journée.

Hors ligne

#2 Le 06/01/2017, à 08:40

strokkur

Re : Quelle version installer

Vois ici :

J'avais déjà réussi à faire tourner des ordis avec 256 Mo de RAM (Toutou Linux, ou Antix, pas mal dans le look en plus)
Bonne journée

Hors ligne

#3 Le 06/01/2017, à 09:57

Nicolas St

Re : Quelle version installer

Bonjour,

Toutou, Antix, ou Slitaz.

Le mieux serait encore d'augmenter la ram si tu en as la possibilité et si ta machine le permet.


Desktop: HP Pavilion a6435 (Athlon64 2x 2,6Ghz, Radeon R7-240, Ram 4 Go, DD 500 Go) / Debian Stretch (XFCE)

Laptop: Packard-Bell EasyNote G1320 (Celeron 1,3 Ghz, ATI Mobility Radeon 9100 IGP, Ram 1,2 Go, DD 40 Go) / Debian Stretch

Hors ligne

#4 Le 06/01/2017, à 11:11

Rufus T. Firefly

Re : Quelle version installer

Salut,

Une de celles-là :
antiX16
hydrogen de bunsenlabs
ou tout simplement
debian mate ou debian lxde

Contrairement aux précédentes, toutou ou slitaz ne sont pas des dérivées de Debian. Donc ce qu'on peut trouver dans une doc Debian-like (y compris celle d'ubuntu) n'est pas nécessairement très adapté. Cela dit, ce sont toutes les 2 des distributions gnu/linux ! Et très légères...


La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds. (Bertolt Brecht)
Il n'y a pas de route royale pour la science et ceux-là seulement ont chance d'arriver à ses sommets lumineux qui ne craignent pas de se fatiguer à gravir ses sentiers escarpés. (Karl Marx)
Il est devenu plus facile de penser la fin du monde que la fin du capitalisme

Hors ligne