Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#51 Le 07/04/2017, à 13:46

bluc

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Tristan07 a écrit :

Mint n'a peut être pas dépassé Ubuntu en popularité pour rien ?

Ha bon !...


Clevo  :Ubuntu Gnome 16.04 (avec Dash to Dock)
Packard Bell : Deepin 15.4 ❖  Ubuntu 16.04 Unity et Gnome
Toshiba A 100-187 :  LXLE 12.04❖Zorin Os Lite

Hors ligne

#52 Le 07/04/2017, à 14:16

Coeur Noir

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

krodelabestiole a écrit :

j'ai jamais dit que unity faisait pas ça.
en fait dans ma tête je répondait à ça :

cqfd93 a écrit :

Oui, moi aussi si Unity 7 disparaît, je vais vraiment le regretter ! J'ai tellement perdu l'habitude de naviguer dans des menus, sous-menus, sous-sous-menus… pour lancer mes applications que ça me pèserait vraiment de revenir à l'âge de GNOME !

qu'elle est anti ergonomique au moins de premier abord, et je l'ai en effet pas beaucoup utilisée depuis la première sortie de l'interface (…) alors perso j'ai couramment plus d'une centaine de logiciels installés sur ma machine de production (je fais du développement web, du graphisme, de la vidéo, de la mao et de l'électronique). j'ai une mémoire de merde et j'ai effectivement couramment besoin d'accéder au tri par catégorie pour accéder à des softs que je n'utilise pas quotidiennement !
en plus quand j'installe un linux chez madame michu (qui ne sait absolument pas ce qu'est chrome, ni firefox, qui veut juste lire ses mails), avec les interfaces traditionnelles je montre : alors pour la bureautique c'est dans bureautique, pour internet c'est dans internet, les jeux sont dans jeux.

Merci pour tes éclaircissements et désolé pour le faux procès mais tes propos soulignent quand même mon pressentiment : un genre de rejet automatique absolument pas fondé sur ce que propose factuellement Unity.

Ton exemple des + de 100 logiciels et catégories : dans Unity les logiciels ( et documents ) que tu utilises le plus souvent apparaîtront en premiers dans le dash, sans rien faire de particulier, c'est pratique et rapide. Et pour les catégories, bah si j'y tape « internet » il propose ( chez moi sous 14.04 ) empathy, chromium, firefox, web-browser, si je tape « bureautique » il propose le lanceur global de Libre Office, si je tape PAO v'là Scribus, là c'est foutrement plus efficace que de naviguer dans des catégories et sous-menus en cascade. Cette recherche « sémantique » demanderait cependant des progrès, c'est vrai : taper traitement de texte ne propose pas writer ( mais ça marche avec texte ), par exemple, ou multimédia ne me propose que vlc, graphisme ne propose rien ( alors que j'ai installé une bonne quinzaine de logiciels qui pourraient rentrer dans cette catégorie )… là faudra passer par la loupe Applications.

Et ma ( mauvaise ? ) foi quand je cherche un autre fichier, j'ouvre l'explorateur de fichiers, ils sont tous équipés d'outils de recherche, car c'est leur boulot. Tout en reconnaissant qu'une indexation dans le dash a toujours manqué.

Le cas des Mr Mme Michu me laisse perplexe - comme la ménagère de moins de 50 ans à la télé : pourquoi vouloir faire croire qu'un appareil, quel qu'il soit, ne demande pas d'apprentissage ??? Même le plus simple outil de bricolage demande parfois un minimum de prudence. Alors un objet électronique, polyvalent, multimédia, en plus connecté au web, c'est juste intellectuellement malhonnête de prétendre que ça puisse être « sans apprentissage », c'est juste du marketing qui pose la simplicité comme un argument de vente pour mieux enfermer les utilisateurs dans des écosystèmes fermés, parce que les marques comptent sur l'ignorance ou la fainéantise de leurs clients pour vendre des solutions pré-mâchées certes confortables, certes flatteuses pour l'ego de l'utilisateur mais finalement dangereuses ( pour la liberté, la vie privée, la sécurité des données… ) et très lucratives grâce aux données collectées et revendues.

Bref : à celui qui a faim, vendre un poisson ou lui apprendre à pécher ? Aujourd'hui la tendance - partout - c'est prétendre donner un poisson en fait sponsorisé par une marque d'aquarium, et non une marque de canne à pèche… et ça m'attriste que Canonical abdique face à cette tendance.

Dernière modification par Coeur Noir (Le 07/04/2017, à 14:18)

Hors ligne

#53 Le 07/04/2017, à 14:46

nam1962

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Humm.. Il faut comprendre le fonctionnement de l'open source.
1. les devs ne vivent pas de l'air du temps
2. l'open source c'est un projet "libre"
3. l'open source se finance par un produit (qui finance les devs).

Pour piger : KDE Neon qui va remplacer Kubuntu est un projet, l'un de leurs produits est une ordi préinstallé (comme W$ tongue ) : https://neon.kde.org/slimbook

Maintenant, les variantes Ubuntu vont faire perdurer l'OS desktop et Ubuntu ne pourra s'en passer (même RedHat qui a quasi abandonné le desktop en direct favorise CentOs et continue à fournir un Redhat enterprise desktop.)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux)  Et vous ?
57 convertis  IRL (leur ai pas donné le choix, aussi...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#54 Le 07/04/2017, à 16:05

Coeur Noir

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

…j'entends bien Nam1962 et je n'ai rien contre le ( bon ) commerce : d'où la distinction entre aquarium et canne à pèche lol

Ubuntu n'a il me semble jamais rien vendu aux particuliers UbuntuOne est un autre exemple de tentative avortée… vendre de l'espace de stockage cloud synchronisé ( une espèce de poisson disons ) + de l'assistance premium ( un modèle de canne à pèche ) ne serait pourtant pas idiot.

Ils le font mais à une autre échelle, sur de nombreux produits : Juju, Landscape…

Dernière modification par Coeur Noir (Le 07/04/2017, à 16:08)

Hors ligne

#55 Le 07/04/2017, à 17:44

nam1962

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

..Pour les particuliers, c'est forcément compliqué : la seule chose qu'ils sachent vraiment acheter ce sont les... antivirus (là ils pêtent leur pognon n'importe comment).

L'OEM leur a depuis longtemps donné l'impression de ne pas acheter l'OS (c'est pour çà que je trouve l'initiative slimbook de KDE Neon intéressante : faire payer l'OS en achetant l'ordi est dans "la norme".

Regarde Zorin (que je n'apprécie pas car je ne les trouve pas clairs) : ce n'est pas un franc succès leur canne à pêche..

Pour revenir à Unity, même si un moment j'ai pensé que la convergence de devices était une idée (Apple a montré que non en développant deux OS différents), pour le reste c'était une usine à gaz et rien dans l'UX ne peut pas être répliqué dans un autre DE.

Perso, ça m'a donné l'idée d'un dock à gauche sur mes Xfce, mais c'est à peu près tout (je n'utilise pas topmenu car je déteste le menu unique à la Os X qu'ils avaient copié, mais là encore, rien d'unique)

Dernière modification par nam1962 (Le 07/04/2017, à 17:45)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux)  Et vous ?
57 convertis  IRL (leur ai pas donné le choix, aussi...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#56 Le 07/04/2017, à 18:12

krodelabestiole

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Coeur Noir a écrit :

Le cas des Mr Mme Michu me laisse perplexe - comme la ménagère de moins de 50 ans à la télé : pourquoi vouloir faire croire qu'un appareil, quel qu'il soit, ne demande pas d'apprentissage ??? Même le plus simple outil de bricolage demande parfois un minimum de prudence. Alors un objet électronique, polyvalent, multimédia, en plus connecté au web, c'est juste intellectuellement malhonnête de prétendre que ça puisse être « sans apprentissage », c'est juste du marketing qui pose la simplicité comme un argument de vente pour mieux enfermer les utilisateurs dans des écosystèmes fermés, parce que les marques comptent sur l'ignorance ou la fainéantise de leurs clients pour vendre des solutions pré-mâchées certes confortables, certes flatteuses pour l'ego de l'utilisateur mais finalement dangereuses ( pour la liberté, la vie privée, la sécurité des données… ) et très lucratives grâce aux données collectées et revendues.

à mon avis là tu extrapoles complètement. les dev de whisker, gnome, solus, cinnamon par ex. ne collectent pas tes données perso pour les revendre...

et il y a bien des interfaces plus intuitives que d'autres. certain dev travaillent d'ailleurs sur des interfaces qui ne requirent prétendument pas d'apprentissage. il s'agit des interfaces dites "naturelles". dans les faits je pense qu'il faut au minimum expliquer qu'on obtient des actions quand on touche l'écran, il faut savoir lire, etc. Il y a effectivement toujours des "codes" à adopter. Mais il y en a plus ou moins, et des plus complexes que d'autres.

Quand je te dis que pour Mme Michu un menu comme Whisker requiert 20 sec d'apprentissage, je parle d'experience. Alors certes il y a une question d'habitude avant, qui dépend des experiences précédentes de madame Michu, mais même dans l'absolu il est plus facile de choisir parmi une liste de mots clé / catégories que d'en inventer à chaque fois qu'on veut ouvrir un nouveau logiciel. L'idéal serait évidemment une interface qui propose les 2.

Je développe mon propre CMS et je passe justement du temps à rendre des interfaces les plus intuitives possible. Des clients qui ne sont pas des bêtes d'informatique sont au final d'excellents tests : quand je peux rendre mon client autonome en moins de 20 minutes d'explication, j'ai gagné. Avec WordPress par ex. pour quelqu'un qui n'y a jamais touché il me faut au minimum une heure.
Tu noteras qu'il s'agit bien de rendre le client autonome (de lui apprendre à pécher) : je ne dis donc pas qu'il ne faut pas apprendre à pécher, je dis que c'est en premier lieu le travail des designer / ergonomes de rendre la phase d'apprentissage d'une interface la plus rapide possible.

C'est pareil avec ubuntu, comme on dit en informatique : "if it works, don't fix it". Il me semble que le menu de gnome 2 fonctionnait très bien. Il y a toujours manière à améliorer, mais lâcher ou cacher cette fonctionnalité primordiale pour un débutant qui plus est dans le cadre d'une distro qui se veut la plus intuitive et simple possible a été à mon avis complètement contre-productif.

Hors ligne

#57 Le 07/04/2017, à 18:20

nam1962

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

krodelabestiole a écrit :

(...)

Quand je te dis que pour Mme Michu un menu comme Whisker requiert 20 sec d'apprentissage, je parle d'experience. (...), comme on dit en informatique : "if it works, don't fix it".(...)

Je partage cette expérience pour les 20 secondes (et les 20 minutes pour WP) wink

A ton dicton on peut en ajouter un autre sur l'UX (et donc le DE) :
"une interface utilisateur c'est comme une blague : si il faut l'expliquer c'est qu'elle est mauvaise"


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux)  Et vous ?
57 convertis  IRL (leur ai pas donné le choix, aussi...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#58 Le 07/04/2017, à 18:25

krodelabestiole

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

héhé très bon ^^

Hors ligne

#59 Le 07/04/2017, à 18:46

echazare

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

hors sujet mais quand on voit la progression de Manjaro (base Arch) qui vient de détrôner Ubuntu et talonne Debian....moi j'y suis passé et impossible de revenir a autre chose, bien plus rapide, stable, toujours à jour.

Dernière modification par echazare (Le 07/04/2017, à 18:50)


Ubuntu 15.04 Unity

Hors ligne

#60 Le 07/04/2017, à 18:48

krodelabestiole

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Christophe C a écrit :

Ce qui me gène, c'est par contre l'image que l'abandon de Unity fait passer : désengagement total du desktop (et puis c'est dit ouvertement par Mark). Ubuntu va souffrir d'une image dégradée, et la confiance va baisser. L'identité visuelle sera moins claire, voir inexistante.

l'identité visuelle d'ubuntu est bien plus ancienne que unity. que ce soit le logo, la typo, le code couleur...
gnome reste très configurable, sans doute même plus que unity donc je prendrai pas vraiment ça comme un argument.
le désengagement général du desktop est par contre plus gênant. mais d'autres petites distros sont en train de monter et sont parfois mieux optimisées pour le desktop justement. et de toute façon je pense que le secteur tout entier est en train de muter avec l'avènement du mobile. je pense que ceci explique aussi cela.

Hors ligne

#61 Le 07/04/2017, à 19:09

soshy

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

echazare a écrit :

hors sujet mais quand on voit la progression de Manjaro (base Arch) qui vient de détrôner Ubuntu et talonne Debian....moi j'y suis passé et impossible de revenir a autre chose, bien plus rapide, stable, toujours à jour.

Je me contenterai de dire qu'il n'y a strictement aucune source fiable sur le sujet. C'est completement subjectif a partir de metrique biaisee et/ou mal construites.

Hors ligne

#62 Le 07/04/2017, à 21:18

nam1962

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Je pense que echaraze parle du classement Distrowatch qui effectivement est un peu un classement "de spécialistes".
Cela dit, Manjaro qui a été surnommée la "Ubuntu de Arch" en référence à la relation entre Ubuntu et Debian n'est pas sans arguments.

J'ai expérimenté son déploiement sur des Michus : plus rapide et plus simple sauf... sur le sujet logithèque (qui reste un atout *buntu).

D'un autre côté Manjaro a un atout issu de Arch: AUR est très ouvert et bien plus clair que les PPA.

Cela dit, AUR n'a jamais vraiment pu/su intégrer la désormais défunte usine à gaz Unity !


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux)  Et vous ?
57 convertis  IRL (leur ai pas donné le choix, aussi...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#63 Le 07/04/2017, à 21:33

bluc

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Pour moi ce classement n'a pas la valeur que certains lui attribuent.ça mets seulement en evidence le nombre de clics vers le site d'une distro.
Il y a grande chance que Ubuntu soit la distro la plus utilisée et les utilisateurs de Ubuntu comme les utilisateurs d'autres distro vont sur ce site , alors je pense que les Ubunturos ne vont pas cliquer pour se renseigner sur Ubuntu , enfin je pense
Et quand bien même
Linux Mint , Manjaro ,c'est tous environnements confondus
Donc a Ubuntu il faudrait lui ajouter ceux de Mate, Xu, Ku , Lu , Gnome, Studio, etc ... et pourquoi pas les dérivées LXLE , Zorin , Linux Mint smile

J'ai été un des détracteurs de Unity en 2011 ensuite je suis allé sur Fedora, Linux Mint, Manjaro ,
il y a un an , je me suis forcé a réessayer Unity et depuis je trouve que c'est un très bon bureau, pas parfait mais bon tout de meme
La plupart des gens qui n'aiment pas Unity n'ont peut être même pas essayé ou alors tres peu ..hein,  nam ... 7 minutes quand meme ?...
Le seul environnement qui me plairait a part Unity c'est Deepin

Dernière modification par bluc (Le 08/04/2017, à 08:30)


Clevo  :Ubuntu Gnome 16.04 (avec Dash to Dock)
Packard Bell : Deepin 15.4 ❖  Ubuntu 16.04 Unity et Gnome
Toshiba A 100-187 :  LXLE 12.04❖Zorin Os Lite

Hors ligne

#64 Le 07/04/2017, à 21:50

Xarkam

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Ici https://plus.google.com/u/0/+MarkShuttl … LYubpaHUHH il est clair que les ressources d'Ubuntu vont partir vers ubuntu gnome.

Donc, Il n'y aura pas d'Unity 7 officiellement dans les version 18.x


Osames Manager
---
Asus Rampage V Extrême | Intel i7 5820K | Corsair 16GB DDR4 | NVIDIA GeForce 770GTX
Utilisateur d'Ubuntu, Debian, et Windows

Hors ligne

#65 Le 08/04/2017, à 02:40

Coeur Noir

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

nam1962 a écrit :

usine à gaz Unity

Misère… Tu es fan d'xfce - c'est ton droit - je trouve cet environnement moche et pas du tout agréable à utiliser même après des heures et des jours d'essai, de personnalisation diverses et variées - grâce entre autres à tes excellents conseils à son sujet. Xfce n'est pas pour moi, c'est pas grave. Cela dit je ne me réjouirais pas de le voir disparaître : il répond à des attentes c'est bien qu'il soit là.

En ce moment on lit ( pas forcément sur ce forum ) des gens qui ont l'air de se réjouir du « malheur » des autres, comme s'il y avait une revanche à prendre sur eux…

Dernière modification par Coeur Noir (Le 08/04/2017, à 03:10)

Hors ligne

#66 Le 08/04/2017, à 02:43

abecidofugy

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

nam1962 a écrit :

Pour piger : KDE Neon qui va remplacer Kubuntu est un projet, l'un de leurs produits est une ordi préinstallé (comme W$ tongue ) : https://neon.kde.org/slimbook

Remplacer Kubuntu ? Sources ?


Kubuntu Zesty Zapus 17.04 virtualisé dans Windows 8.1 (24 Go de ram) / Kubuntu en double-boot avec Win10 / Ubuntu 14.04 serveur sur machine dédiée.
Agence de communication en Alsace https://www.publicitem.pro
Pseudo Skype : agence.publicitem

Hors ligne

#67 Le 08/04/2017, à 02:46

Coeur Noir

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

krodelabestiole a écrit :

à mon avis là tu extrapoles complètement. les dev de whisker, gnome, solus, cinnamon par ex. ne collectent pas tes données perso pour les revendre...

je pensais à la façon de faire dans le monde majoritaire dominé par Microsoft, Apple, Google, Samsung… les premiers qui seront vus par les Mr Mme Michu, les premiers qu'on met entre les mains des enfants à l'école, les premiers sur lesquels on forme professionnellement des jeunes adultes à utiliser des suites logicielles « incontournables » Word, Excel, toshop, etc… Je ne pensais pas du tout aux logiciels libres, mes exemples sont je croyais assez clairs donc non pas d'extrapolation volontaire.

et il y a bien des interfaces plus intuitives que d'autres. certain dev travaillent d'ailleurs sur des interfaces qui ne requirent prétendument pas d'apprentissage. il s'agit des interfaces dites "naturelles". dans les faits je pense qu'il faut au minimum expliquer qu'on obtient des actions quand on touche l'écran, il faut savoir lire, etc. Il y a effectivement toujours des "codes" à adopter. Mais il y en a plus ou moins, et des plus complexes que d'autres.

Il n'y a rien de « naturel » dans tout ça, ce sont des machines, des outils, des produits de notre « intelligence », c'est purement culturel, résultant de divers apprentissages. Ce qui paraîtra « intuitif » ou « naturel » à l'un⋅e paraîtra complexe à un⋅e autre. C'est fonction de comment chacun envisage sa relation avec son outil. Le fait d'être droitier ou gaucher, la langue, le sens de lecture, la sensibilité aux couleurs plutôt  qu'à la forme, d'avoir une démarche analytique plutôt séquentielle ou plutôt globale sont autant de raisons qu'on ne peut pas dire « tel DE » est pour tout le monde. L'humain moyen ça n'existe ( quasiment ) pas, on est tous, chacun⋅e, au moins une exception par rapport à un⋅e autre…

Bien sûr qu'il faut conceptualiser, ordonner, réfléchir la création des interfaces, des systèmes mais il n'y a pas à ce sujet de solution universelle - si on garde à l'esprit que ce sont des humains qui les utilisent.

…donc affirmer qu'Unity n'est pas ceci ou cela, est ainsi ou comme ça, bah, moi j'affirme après dix ans d'Ubuntu qu'Unity a de suite simplifié mon usage informatique, et l'a donc enrichi puisque ça m'a permis d'aller bien au delà de ce que je connaissais déjà. Alors merci aux développeurs pour ça - et merci à tous ceux qui aident, partagent et s'enthousiasment.

Dernière modification par Coeur Noir (Le 08/04/2017, à 04:01)

Hors ligne

#68 Le 08/04/2017, à 05:35

krodelabestiole

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Coeur Noir a écrit :

Il n'y a rien de « naturel » dans tout ça

oui oui, je suis bien d'accord avec toi. c'est pour ça que j'ai rajouté "dites" avant wink

Hors ligne

#69 Le 08/04/2017, à 07:05

frenchy82

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Coeur Noir a écrit :

les premiers qui seront vus par les Mr Mme Michu, les premiers qu'on met entre les mains des enfants à l'école, les premiers sur lesquels on forme professionnellement des jeunes adultes à utiliser des suites logicielles « incontournables » Word, Excel, toshop, etc…

C'est un peu moins vrai aujourd'hui.
Mon fils a la fac est sur Ubuntu(unity). Mes deux enfants au college travaillaient avec libreofice.
Au départ d'unity j'étais tres ctraintif sur la capacité qu'aura ma famille à l'utiliser. Tout cela c'est passé assez naturellement même si leur ordi a eux est sous windows.

Si mon portable assez ancien tourne bien avec xfce, unity lui fait le bonheur de mon fixe. j'ai gardé le fonds d'écran d'origine comme une revendication d'appartenance a un groupe.

Je ne connais que tres peu gnome aujourd'hui. Est ce que sans trop le bidouiller je retrouverai rapidement mes reperes?

Hors ligne

#70 Le 08/04/2017, à 07:57

nam1962

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

abecidofugy a écrit :
nam1962 a écrit :

Pour piger : KDE Neon qui va remplacer Kubuntu est un projet, l'un de leurs produits est une ordi préinstallé (comme W$ tongue ) : https://neon.kde.org/slimbook

Remplacer Kubuntu ? Sources ?

Quand tu vois le responsable d'un projet quitter son propre projet : http://www.cio.com/article/3027639/linu … osdem.html
..Quelques soient les déclarations d'intention, tu devines qu'il n'en resra qu'un à la fin. (il m'est revenu que ce n'était pas le seul dev senior à avoir fait la bascule).

@Coeur Noir : La qualification d'usine à gaz existe depuis longtemps, en particulier de la part de tous ceux qui ont tenté de déployer Unity sur une autre distrib : Unity était trrès (trop) intégré, les autres DE fonctionnent comme des applications et sont plus interchangeables. Par ailleurs Shuttleworth le dit aussi quand il parle de ressources, de Mir, etc...


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux)  Et vous ?
57 convertis  IRL (leur ai pas donné le choix, aussi...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#71 Le 08/04/2017, à 08:55

echazare

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

soshy a écrit :
echazare a écrit :

hors sujet mais quand on voit la progression de Manjaro (base Arch) qui vient de détrôner Ubuntu et talonne Debian....moi j'y suis passé et impossible de revenir a autre chose, bien plus rapide, stable, toujours à jour.

Je me contenterai de dire qu'il n'y a strictement aucune source fiable sur le sujet. C'est completement subjectif a partir de metrique biaisee et/ou mal construites.

Distrowatch est une source, fiable je ne sais pas, mais c'est cette source qui est utilisée par certain pour voir la popularité d'Ubuntu....


Ubuntu 15.04 Unity

Hors ligne

#72 Le 08/04/2017, à 09:33

dural

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Bonjour. Je ne suis pas Mme Michu, juste son mari.
Je suis passé sur Ubuntu avec la 06/06 (DD). J'ai abandonné une vieille habitude de Windows 3 : le dossier "en cours" dans lequel je fourrais tout ce dont je pensais avoir besoin : des exe, des doc, des data (perso) ...(j'étais médecin généraliste).
J'ai fui Unity, considérant que c'était une bonne interface tactile/clavier. Mon ordinateur n'était pas tactile, mon smartphone n'avait pas de clavier : j'ai mis Unity en attente et suis passé à tout_souris : xfce.
Récemment Mate est sorti, mais j'ai tellement Matifié mon xfce que même Mate ne ressemble pas au Mate de mes "rêves" même si c'est exactement le même. On s'est habitué l'un à l'autre à force de vivre ensemble (pathologie de l'addiction affective des animaux sociaux ?).
Et j'ai depuis recréé mon dossier "en cours" (cette fois-ci juste les fichiers de données) en plus du menu déroulant direct (pas Wisker, celui avec la souris dans la croix). L'esthétique parait être une affaire personnelle, en tout cas, pour moi.
J'aime bien toutes les aides proposées si elles me "ressemblent".

Ceci dit, je regrette profondément firefoxos, et l'abandon de Ubuntuos la convergence (surtout à ce moment où la miniaturisation (ou la "portabilité" (physique dans la poche) nous offre les mini-machines tels le Raspberry et autres clones, surtout quand je voyage à l'étranger Et je me dis comme en 2003 avec mon PDA : on n'est pas loin de mes besoins. Mais on semble ne pas trop s'en être rapproché depuis 81 et mon Apple ][ .
A suivre donc, une fois de plus

Hors ligne

#73 Le 08/04/2017, à 09:41

nam1962

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

En fait, sur le sujet de la popularité de telle ou telle distro, voire des desktop GNU/Linux en général, les mesures sont trrrès peu fiables.
Un téléchargement d'iso peut servir à plusieurs installs, un installateur peut télécharger plusieurs isos et n'en utiliser qu'une...
Une rolling aura forcément moins de téléchargement qu'une distro à versions...

J'ai lu (je ne sais plus où) une interview d'un cadre d'Apple qui estimait que la "part de marché" desktop GNU/Linux était un multiple des estimations actuelles, tant parce que l'on fait des doubles comptes (ordi acheté avec W$ OEM qui sera installé sous Linux et décompté W$) que parce que les tracking de user agent ne sont pas forcément fiables, voire biaisé (stats réalisées... par des vendeurs d'antivirus par exemple...


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux)  Et vous ?
57 convertis  IRL (leur ai pas donné le choix, aussi...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#74 Le 08/04/2017, à 10:34

SpiKe

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Pour moi, cet abandon de Unity est plutôt une bonne nouvelle...

Non pas parce que Unity est un mauvais environnement de bureau, par bien des aspects je le trouve réussi.
Mais parce que Unity ne peut pas être installé sur les autres distributions : Unity repose sur des versions patchées à mort de GTK+3 et des composants Gnome.

Avec Unity 8, ça promettait d'être encore pire, à l'heure où les principaux environnements de bureau (Gnome, Plasma, plus tard Mate...) se tournent vers Wayland, personne ne s'intéressait vraiment à Mir.

Il y a quand même un truc qui m'a toujours rebuté avec Unity 7 : pourquoi une recherche de fichiers dans le Dash ne retourne-t-elle que les fichiers qui ont déjà été ouverts ?
Sur Gnome-Shell ou Plasma, tous les fichiers, déjà ouverts ou non, sont pris en compte dans les résultats de recherche...

Bref, si Ubuntu retourne vers un Gnome-Shell à sa sauce, tournant avec Wayland, ça ne peut être qu'une bonne nouvelle, cela évitera une inutile duplication des efforts et peut-être Canonical contribuera-il en retour au projet Gnome et/ou Wayland.


ArchLinux / KDE Plasma et Xfce.
Membre de l'équipe de traduction Xfce francophone.
Xonotic --> un fast-FPS fun et original avec une communauté sympa :-)

Hors ligne

#75 Le 08/04/2017, à 11:29

frenchy82

Re : Ubuntu 18.04 abandonnera UNITY au profit de GNOME shell

Bref, si Ubuntu retourne vers un Gnome-Shell à sa sauce, tournant avec Wayland, ça ne peut être qu'une bonne nouvelle, cela évitera une inutile duplication des efforts et peut-être Canonical contribuera-il en retour au projet Gnome et/ou Wayland.


Ça risque d'être chaud quand même, car l'origine de la création d'unity était un désaccord entre ubuntu et l'équipe de gnome.
De mémoire, leurs demande d’intégration de leurs patch étaient suffisamment refusées pour qu'ils partent en claquant la porte non?

Hors ligne