Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#26 Le 20/06/2017, à 15:41

Babdu89

Re : linux de secours

Bonjour.
Il me semble bien qu'on peut lancer un fsck en démarrant la machine en mode recovery, c'est proposé dans un panneau, sans rien avoir à ajouter. Non?

Je vérifie avec un Ubuntu 14.04.

Édit;
Oui c'est disponible ainsi que d'autres options

@+.   Babdu89   .

Dernière modification par Babdu89 (Le 22/06/2017, à 21:42)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#27 Le 20/06/2017, à 15:57

maxire

Re : linux de secours

Le mode recovery, ne serait-ce pas l'utilisation de l'image initiale par hasard?
Au moins lors de l'affichage du menu Recovery.

J'avoue ne jamais avoir creusé dans le fonctionnement du mode Recovery sauce Ubuntu.


Maxire
Archlinux/Mate + Debian Stretch/Gnome sur portable -- Archlinux/Mate sur poste de travail

Hors ligne

#28 Le 20/06/2017, à 16:02

zephirin

Re : linux de secours

Par défaut avec Ubuntu au minimum les deux derniers noyaux sont conservés, donc en cas de souci tu peux soit démarrer sur :
- le dernier noyau
- son recovery
- l'avant-dernier noyau
- l'avant dernier recovery

Après si au fur et à mesure des mises à jour tu n'as pas fait d'autoremove pour virer le surplus de noyaux tu peux en avoir beaucoup plus.


Imac 27 fin 2009 Intel core 2 duo 3Ghz 16gb ddr3 1T cg 512 Sierra - MacBook 2007 2GHz 4gb ddr2 ssd120 Léopard
Barebone cpu Athlon Xp 2600+ 1.9MHz 2003 et 2gb de ddr 400 - DF linux Xfce 32bit (Débian 8)
Lenovo portable i5 3610M 8gb ddr3 W10 64 - Tour asus p5p41d 2009 Intel 2,8GHz  e6300 2x2 gb ddr2 800 Ubuntu Artuf
Tour gamer Amd Phénom 4 cœurs 8gb ddr3 1T cg 4gb W10 pour l'instant ...

Hors ligne

#29 Le 20/06/2017, à 17:43

moissan

Re : linux de secours

quand on a un systeme de fichier cassé par une coupure de courant , revenir a un noyaux precedent ne sert a rien : les ancien noyaux sont dans le même systeme de fichier qui est inutilisable tant qu'on ne fait pas fsck

ce qui faisait le nettoyage automatique de windows98 c'est que quand on formatait un disque bootable on avait le contenu de la disquette msdos toujours accessible je ne sait comment indepandament du systeme de fichier ... quand le systeme de fichier etait cassé ce dos toujours accessible contenait le chkdsk

en linux il y a aussi un truc accessible dès le debut pour demarrer ... mais je regrette de ne rien savoir sur le demarrage de xubuntu ou autre linux ... j'en savait plus a l'epoque de windows98

ça rejoint aussi une autre question que j'ai deja posé : comment enregistrer tout ce que fait en detail l'ordinateur pendant la premiere instalation de linux ... et nouvelle question comment enregistrer ce qu'il fait pendant un demarage normal ! je suis sur que ça repondrait a toutes mes question !

Hors ligne

#30 Le 20/06/2017, à 17:52

zephirin

Re : linux de secours

"boot repair disk" doit savoir faire ça ... https://doc.ubuntu-fr.org/boot-repair

Dernière modification par zephirin (Le 20/06/2017, à 18:01)


Imac 27 fin 2009 Intel core 2 duo 3Ghz 16gb ddr3 1T cg 512 Sierra - MacBook 2007 2GHz 4gb ddr2 ssd120 Léopard
Barebone cpu Athlon Xp 2600+ 1.9MHz 2003 et 2gb de ddr 400 - DF linux Xfce 32bit (Débian 8)
Lenovo portable i5 3610M 8gb ddr3 W10 64 - Tour asus p5p41d 2009 Intel 2,8GHz  e6300 2x2 gb ddr2 800 Ubuntu Artuf
Tour gamer Amd Phénom 4 cœurs 8gb ddr3 1T cg 4gb W10 pour l'instant ...

Hors ligne

#31 Le 20/06/2017, à 18:13

maxire

Re : linux de secours

J'ai repris les premiers messages et je ne comprends pas le problème de Moissan.
Comme beaucoup d'autres intervenants je n'ai jamais eu aucun problème en cas de coupure de courant avec un linux si ce n'est la perte des données non sauvegardées au moment de la coupure.

moissan a écrit :

le probleme n'est pas pour moi , quand j'ai eu ce probleme avec un ordinateur defectueux qui faisait des coupure intenpestive , j'ai su trouver dans la doc ubuntu-fr la page fsck , et voir qu'il suffisait d'utiliser gparted et son option verifier ... mais pour un utilisateur moyen ç'est du chinois ! un ordinateur doit automatiser ce qui peut etre automatique !

Il faudrait peut-être déjà cesser d'utiliser un ordinateur défectueux car ce n'est plus d'une simple panne de courant qu'il s'agit, cela n'a aucun bon sens.

Un ordinateur cela se répare et au pire cela se jette au recyclage.

Pour moi la discussion est terminée, c'est vraiment perdre son temps.

A+


Maxire
Archlinux/Mate + Debian Stretch/Gnome sur portable -- Archlinux/Mate sur poste de travail

Hors ligne

#32 Le 20/06/2017, à 18:48

zephirin

Re : linux de secours

coupures intempestives = alimentation à bout de souffle (soit trop sollicitée avec des lecteurs divers soit en fin de vie).


Imac 27 fin 2009 Intel core 2 duo 3Ghz 16gb ddr3 1T cg 512 Sierra - MacBook 2007 2GHz 4gb ddr2 ssd120 Léopard
Barebone cpu Athlon Xp 2600+ 1.9MHz 2003 et 2gb de ddr 400 - DF linux Xfce 32bit (Débian 8)
Lenovo portable i5 3610M 8gb ddr3 W10 64 - Tour asus p5p41d 2009 Intel 2,8GHz  e6300 2x2 gb ddr2 800 Ubuntu Artuf
Tour gamer Amd Phénom 4 cœurs 8gb ddr3 1T cg 4gb W10 pour l'instant ...

Hors ligne

#33 Le 20/06/2017, à 20:10

moissan

Re : linux de secours

c'est un peu comme les pompes a injection de voiture diesel ... certaine en cas de pannes seche se reamorcent automatiquement quand on remet du gazole d'autres , sont impossible a reamorcer sans intervention mecanique ... il suffit de dire on ne doit jamais etre en pannes seche ... la qualité d'une pompe qui se reamorce facilement est elle inutile ? ... pour moi j'aime bien la qualité maximum même si ça ne sert que rarement et surtout que souvent ça ne coute rien ... la facilité de reamorcage depand souvent d'un tuyau bien ou mal placé et ne change rien au prix de la voiture

la possibilité de redemarage de linux avec un systeme de fichier cassé depand du logiciel de reparation bien ou mal placé

même reaction pour la tolerance d'un systeme informatique aux coupure de courant ... vous pouvez dire , chez moi il n'y a pas de coupure , et les ordinateur defectueux je les ai deja mis a la poubelle

chez moi j'aime la qualité ! car même en essayant de faire le maximum on rate toujours quelque chose ... mais si on renonce a faire ce qui est possible en disant que ce n'est pas utile on rate encore plus de chose

donc ceux qui aprouvent la baisse progressive de fiabilité des logiciel ne peuvent pas m'aider

l'experience que je viens d'avoir avec un ordinateur defectueux n'est pas une façon de vouloir utiliser jusqu'au bout cet ordinateur ! il est presque neuf et sera reparé sous garantie ... c'est juste une façon de profiter de l'experience

regradez dans les messages qui passent combien de gens il y a avec le même genre de panne qui ne sont jamais resolue ... on leur demande de montrer des images , il n'y arrivent pas ...

Hors ligne

#34 Le 20/06/2017, à 20:21

Bougron

Re : linux de secours

Suis tous les jours le forum,
tu verras que la commande manuelle fsck s'apparente à la manivelle qui permettait de faire démarrer la voiture  en cas de batterie déchargée sans enquiquiner le monde.

Dernière modification par Bougron (Le 20/06/2017, à 20:22)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#35 Le 20/06/2017, à 20:31

nam1962

Re : linux de secours

big_smile
Oui, mais c'était fatiguant !


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#36 Le 20/06/2017, à 20:49

moissan

Re : linux de secours

il n'y a plus beaucoup de voiture  avec une manivelle ...

j'avais la derniere : citroën GS qui demarrait bien a la manivelle ... progrès suivant citroën GSA avec allumage electronique , toujours une manivelle mais completement inutile car leur allumage electronique marche uniquement a une vitesse impossible a atteindre avec la manivelle , et une dizaine d'année plus tard toutes mes GSA sont tombé en pannes d'allumage electronique , et j'y ai monté l'allumage classique a rupteur de mes premieres GS ... et le demarage a la manivelle redevient possible

fsck n'est pas la manivelle ! il tourne tout seul sans se fatiguer , il est même beaucoup plus rapide que chkdsk de windows 98 , je pense grace a la qualité du format ext4 meilleur que fat 16 ou fat 32

mais le principal probleme reste que fsck n'est pas disponible la ou il est utile ... il me semble qu'il ne manque pas grand chose

Hors ligne

#37 Le 20/06/2017, à 20:53

Bougron

Re : linux de secours

Normalement tu dois avoir un message te disant de faire la commande. c'est déja pas si mal.
par exemple ce cas assez récent..
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.p … #p21748847

Dernière modification par Bougron (Le 20/06/2017, à 21:00)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#38 Le 20/06/2017, à 21:11

Babdu89

Re : linux de secours

Bonsoir.

Les derniers Os à faire seul un fsck étaient de la version 12.04 .

Chez moi avec mes Os de tests, lors de coupures provoquées ou non. Je voulais savoir ce qui se passe dans ce cas. J'ai même tester les coupures pendant les maj système, à l'installation de nouveau noyau en terminal, pour savoir si je pouvais finir l'installation des paquets en reprenant le démarrage en recovery.
Recherche et réparations des paquets cassés, puis proposition de reprendre l'installation des paquets.
Çà a fonctionné quelque fois. Les maj se terminaient l'Os redémarrait.

Je me souviens aussi de messages disant; La partition /dev/sd** doit être vérifier, avec des options pour; attendre, passer la vérification ou vérifier en manuel.
Des fois çà disait;  Vérification du système de fichiers, attendre que la vérification soit faite.

Je n'ai jamais revu ce comportement sur les autres versions Ubuntu.
Mais pour lancer un fsck, on peut toujours passer par le recovery.

@+.   Babdu89   .

Dernière modification par Babdu89 (Le 21/06/2017, à 12:47)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#39 Le 20/06/2017, à 21:27

Bougron

Re : linux de secours

il me semble que le recovery n'est pas proposé si présence d'un seul os sauf probablement a encore bricoler...pour avoir l'affichage du menu du grub

Dernière modification par Bougron (Le 20/06/2017, à 21:29)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#40 Le 20/06/2017, à 21:39

Babdu89

Re : linux de secours

Ha çà c'est certain. Et si Grub est cassé, sans menu Grub on ne peut pas démarrer en mode recovery.

@+.   Babdu89   .

Dernière modification par Babdu89 (Le 20/06/2017, à 21:50)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#41 Le 21/06/2017, à 09:04

moissan

Re : linux de secours

merci Babdu89 :  tu partage bien ma façon de faire des test sur machine sans usage important , plutot que d'etre surpris avec la machine ou l'on a ses application importante

tu confirme qu'un fsck automatique est possible puisqu'il a existé dans la version 12.04

dommage qu'il ne le soit plus ... même evolution que windows qui supportait les coupure d'alimentation a l'epoque de windows98 et ne le supporte plus actuellement ... sans savoir exactement a partir de quand ça a changé

avec un portable qui a une batterie en bon etat il n'y a jamais de coupure brutale ... mème quand on arrive en fin d'autonomie de batterie sans brancher le chargeur ça eteind l'ordinateur proprement ... mais pour les pc fixe il n'y a aucune protection : les coupure de courant sont toujours possible

comme les coupure sont rare l'investissement d'un onduleur ne se justifie pas , alors qu'une simple configuration logiciel qui automatise le fsck ne couterait absolument rien du tout ! a moins qu'il y ai eu un changement dans les dernier noyaux qui rende cette possibilité completement impossible ?

quand le pc sert a une tache automatique sans personne devant l'ecran un onduleur ne sert a rien : il ne fait que retarder la coupure de courant , mais si personne n'est la pour arreter proprement avant de vider la batterie ça fini aussi en coupure brutale

Hors ligne

#42 Le 21/06/2017, à 12:18

maxire

Re : linux de secours

Mouais, que de discussions autour d'un grand vide.

Après analyse du code de l'image initiale Debian Stretch (sans doute le même que celui de Ubuntu), il s'avère que l'image initiale exécute systématiquement un contrôle des systèmes de fichiers à monter.
Cela correspond aux vagues souvenirs que j'avais de la chose.
Mais en cas d'échec du fsck un message est envoyé demandant l'application d'un contrôle manuel.

Cf:
les script local et functions dans /usr/initramfs-tools/scripts plus précisément la fonction checkfs.
Le travail de contrôle proprement dit est réalisé par la fonction checkfs_once

Et vraiment désolé Moissan, même avec un pc fixe une coupure de courant n'a aucune incidence sur le démarrage à moins d'un problème matériel non lié à cette coupure si ce n'est la perte des données non sauvegardées.


Maxire
Archlinux/Mate + Debian Stretch/Gnome sur portable -- Archlinux/Mate sur poste de travail

Hors ligne

#43 Le 21/06/2017, à 13:08

Babdu89

Re : linux de secours

Bonjour.
@Maxire.

Oui, sans doute, mais une coupure intervient sans qu'on y soit pour quelque chose, en utilisation normale la machine peut redémarrer sans trop de bobo.

Mais çà arrive aussi lors de mises à jour système, comme j'évoque plus haut. Et là, çà n'arrange pas les choses. Sans tester j'y ai eu droit.

Sur des Os de tests. Pour tester la réinstallation de Grub avec Boot-Repair, en utilisant l'option "Purger les kernel, puis réinstaller le dernier kernel". J'ai fais des coupures volontaires, pendant les maj système en terminal, au moment du changement de version du noyau proposé dans les maj. Boot-Repair c'en est bien sorti, la machine à redémarré sur le dernier noyau, sans avoir à passer par le recovery.

On voit quelque fois des demandes d'aide sur le forum, avec comme souci, des utilisateur dans l'embarras qui faisaient des maj système, victime d'une coupure.

@+.   Babdu89   .

Dernière modification par Babdu89 (Le 21/06/2017, à 13:20)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#44 Le 21/06/2017, à 13:12

nam1962

Re : linux de secours

Lors d'une coupure lors d'une mise à jour (ou pire d'une installation), comme déjà dit, il se peut qu'un fichier vital soit en cours de réécriture.
A ce moment là, tout est en vrac.
Forcément.

Dernière modification par nam1962 (Le 21/06/2017, à 13:12)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#45 Le 21/06/2017, à 16:25

LeoMajor

Re : linux de secours

bonjour,

Il faut laisser aussi systemd atteindre sa maturité, car il révolutionne pas mal de choses en matière de débogage. L'ancienne approche "mode recovery", est d'ailleurs quasiment obsolète. L' exigence, le dogme de tout graphique, est également, un problème pour les utilisateurs, qui veulent une solution trop facile et trop simple.

quelques exemples;

systemd.unit=multi-user.target
systemd.unit=emergency.target
systemd.debug-shell=1
...
fsck.mode=auto    par défaut (ou force/skip )
fsck.repair=preen     par défaut (ou yes/no) 
...

mise à jour, migration interrompue

sudo dpkg --configure -a 
sudo apt-get -f install ou sudo aptitude install

systemd debug
systemd fsck

Hors ligne

#46 Le 21/06/2017, à 21:12

Bougron

Re : linux de secours

maxire a écrit :

il s'avère que l'image initiale exécute systématiquement un contrôle des systèmes de fichiers à monter.
Mais en cas d'échec du fsck un message est envoyé demandant l'application d'un contrôle manuel..

Bonsoir.
je pense que tu as bien résumé.
Le logiciel nous demande de faire la commande
fsck /dev/sdxN
Mais je continue de pas comprendre pourquoi il ne commence par cela.


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#47 Le 21/06/2017, à 21:35

moissan

Re : linux de secours

j'aimerais bien comprendre en detail ce qui se passe pendant le demarage

fsck ne peut corriger un systeme de fichier que si il n'est pas monté

quand le  logiciel nous demande de faire la commande fsck /dev/sdxN , il est probable que le sdxN soit monté donc impossible a corriger d'ou l'utilité de le faire depuis un CD ou clé live

ce que je cherche , c'est justement un moyen de pouvoir le faire automatiquement

Hors ligne

#48 Le 22/06/2017, à 16:31

maxire

Re : linux de secours

Moissan,
L'image initiale (le démarrage système) ne monte la racine qu'en toute fin d'exécution et applique systématiquement un fsck sur tous les systèmes de fichiers référencés dans fstab et donc lorsque ceux-ci sont non montés.

Donc le fsck est déjà automatique!

Lorsque tu obtiens un message te demandant d'appliquer un fsck c'est que c'est vraiment le bazar et dans ce cas ne rien réaliser en automatique, Réfléchir à la situation en analysant le problème puis envisager différents modes de réparation et là effectivement un linux de secours est utile en plus d'être soi-même expérimenté.

C'est le même problème avec un WIndows lorsque celui-ci se plante après des tentatives de réparation automatiques.


Maxire
Archlinux/Mate + Debian Stretch/Gnome sur portable -- Archlinux/Mate sur poste de travail

Hors ligne

#49 Le 22/06/2017, à 16:35

maxire

Re : linux de secours

Bougron a écrit :

Mais je continue de pas comprendre pourquoi il ne commence par cela.

.
Justement il vient de rater un fsck et c'est pour cela qu'il demande d'en réaliser un autre mais avec d'autres options que celles qu'il a tentées.


Maxire
Archlinux/Mate + Debian Stretch/Gnome sur portable -- Archlinux/Mate sur poste de travail

Hors ligne

#50 Le 22/06/2017, à 16:35

libc6

Re : linux de secours

Babdu89 a écrit :

Bonsoir.

Les derniers Os à faire seul un fsck étaient de la version 12.04 .

Chez moi avec mes Os de tests, lors de coupures provoquées ou non. Je voulais savoir ce qui se passe dans ce cas. J'ai même tester les coupures pendant les maj système, à l'installation de nouveau noyau en terminal, pour savoir si je pouvais finir l'installation des paquets en reprenant le démarrage en recovery.
Recherche et réparations des paquets cassés, puis proposition de reprendre l'installation des paquets.
Çà a fonctionné quelque fois. Les maj se terminaient l'Os redémarrait.

Je me souviens aussi de messages disant; La partition /dev/sd** doit être vérifier, avec des options pour; attendre, passer la vérification ou vérifier en manuel.
Des fois çà disait;  Vérification du système de fichiers, attendre que la vérification soit faite.

Je n'ai jamais revu ce comportement sur les autres versions Ubuntu.
Mais pour lancer un fsck, on peut toujours passer par le recovery.

@+.   Babdu89   .

C'est exact ! Quand mon portable était encore sous debian et que parfois j'avais un arrêt brutal suite à une batterie foireuse, l'OS faisait un recovery du journal de lui-même au boot... Et tout rentrait dans l'ordre sans aucune intervention, apparement, ce comportement serait toujours d'actualité sous l'actuelle stable Jessie.

Il me semble que SystemD complique cette tâche actuellement, (en fait il complique tout mais je ne suis pas objectif car je n'aime pas systemD big_smile ), voir la doc : https://doc.ubuntu-fr.org/fsck

Édit: apparement, le mode recovery permet bien des choses sur les *buntu: https://doc.ubuntu-fr.org/recovery_mode

Dernière modification par libc6 (Le 22/06/2017, à 16:39)


... Bof... Linux c'est lent | (^_*) . J'aime mieux Windows 10 et J'attends avec impatience Windows 11 qui va enterrer définitivement Linux !
https://www.youtube.com/watch?v=nPkLueQDXpM

Hors ligne