Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

T-shirt Seiche Cosmic, Série limitée

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.10
T-shirt Ubuntu-FR « Seiche Cosmique » en série limitée ! Prix spécial pré-vente (15€) jusqu'au 4 novembre 2018.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 18/07/2018, à 22:42

Valérie_z

Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Bonjour à vous !

Suite à une remise à niveau en 18.04, je dois réinstaller un serveur web en local avec un site créé sous Spip, déjà déployé, dont mon poste doit avoir la version de dev.

Contrairement à ma précédente installation où les fichiers se trouvaient sous var/www, j'ai essayé ce coup-ci de faire les choses "proprement", en suivant le tuto https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/lamp … de_travail
et en plaçant mon site sous media, avec un lien de var/www vers media, et un pointage sur la page index.
Ma config a été crée de sorte que mon site soit accessible via l'URL comme en production, avec simplement l'extension différente (monsite.org sur le net, et monsite.loc en local).

Tout fonctionne à merveille sur une simple page html, mais ce n'est plus du tout le cas lorsque je mets mon CMS "pour de vrai", en pointant la première page index.php. J'ai une seimple page blanche. Un seimple test d'affichage m'indique qu'il s'agit bien de la page index pointée par le lien, mais on ne va pas au delà.

Principalement, l'arborescence ne fonctionne plus. monsite.loc/images, par exemple, renvoie une 404.

La question est la suivante. En lisant les différentes contributions, on a l'impression qu'Apache est revenu en arrière sur les recommandations précédentes de ne PAS mettre ses fichiers directement sous /var/www, et donc modifier les droits de ces dossiers, mais faire plutôt des liens vers les dossiers de dev. Y compris celle dédiée à l'installation de Wordpress en local, qui préconise apparemment de tout mettre sous /var/www.
Du coup, faut-il vraiment aller jusqu'au bout de cette config, ou revenir simplement "à l'ancienne" ? Est-ce qu'il y a encore aujourd'hui de réels risques à se mettre sous /var/www ?

Merci !
V

Dernière modification par Valérie_z (Le 21/07/2018, à 00:07)

Hors ligne

#2 Le 18/07/2018, à 23:29

J5012

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

si ton serveur web n'accede pas au net et n'a pas besoin d'y etre accédé non plus, cas d'un site web en intranet isolé, tu peux laisser le reglage precedent ...

la regle de mettre les fichiers de l'application web ailleurs que dans l'emplacement root /var/www pour des raisons de securité s'appliquent aussi au root /media qui est utilisé en fait pour le montage non permanent des masses de stockage amovibles (disques usb, cles flash etc)

l'arborescence recommendée pour une application web est le dossier root /srv dans lequel l'admin cree et modifie les permissions pour chaque dossier d'applications web operationnelles ...

Hors ligne

#3 Le 19/07/2018, à 01:06

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Valerie.journet a écrit :

Contrairement à ma précédente installation où les fichiers se trouvaient sous var/www, j'ai essayé ce coup-ci de faire les choses "proprement", en suivant le tuto https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/lamp … de_travail

ce tutoriel est tout sauf propre. j'ai été d'avis de le supprimer, parce qu'il est inutile et ne rejoint pas du tout les recommandations générales pour ubuntu.

les recommandations générales pour debian et dérivés (donc ubuntu) avec apache ont toujours été de mettre les sites sous /var/www
ce sont plutôt les avis personnels des contributeurs de la doc qui orientent les utilisateurs soit vers une solution (par ex. mod_userdir), soit vers une autre (par ex. des symlinks depuis /var/www/html vers les répertoires personnels), sans cohérence d'un tuto ou d'une doc à l'autre.
j'ai essayé de reprendre les choses en main en uniformisant un peu tout ça (doc lamp, apache, php, wordpress, grav, etc.) et en gardant en tête les recommandations officielles d'apache et d'ubuntu, mais en ce qui concerne la page que tu cites je me heurte à un mur. en l'occurrence cette page conseille de déployer les sites sur un support externe (je pense que je comprendrai jamais pourquoi), et de modifier le fichier virtualhost par défaut (ce qui peut être écrasé lors de mise à jour majeur et qui va complètement à contresens des recommandations d'apache, qui recommande de morceler la config de chaque site ou service dans un fichier individuel)... bref.


Valerie.journet a écrit :

Est-ce qu'il y a encore aujourd'hui de réels risques à se mettre sous /var/www ?

il n'y a jamais eu de risque à tout mettre sous /var/www


pour le problème de page blanche, consulte la doc de php : https://doc.ubuntu-fr.org/php#page_blanche
il faut activer le rapport d'erreur (ou lire le log d'erreur apache qui correspond au virtualhost en question)

Dernière modification par krodelabestiole (Le 19/07/2018, à 02:25)

Hors ligne

#4 Le 19/07/2018, à 01:08

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

J5012 a écrit :

l'arborescence recommendée pour une application web est le dossier root /srv

recommandée par qui ?

Dernière modification par krodelabestiole (Le 19/07/2018, à 01:08)

Hors ligne

#5 Le 19/07/2018, à 09:17

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

pour spip on est justement en train d'en parler là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.p … #p21943920

la doc est complètement obsolète mais bon la marche à suivre change pas trop de wordpress du coup.

il te faut simplement importer un dump SQL en plus, et éventuellement adapter le fichier de config de spip...

Hors ligne

#6 Le 19/07/2018, à 09:44

bruno

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

+1000 pour supprimer cette documentation

/srv est recommandé par FHS (Filesystelm Hierarchy Standard) http://refspecs.linuxfoundation.org/FHS … 03s17.html mais il n'y a aucun problème à mettre les sites sous /home ou sous /var. Le tout est d'être cohérent dans ses choix et rigoureux au niveau des droits d'accès.

Hors ligne

#7 Le 19/07/2018, à 10:34

kholo

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

salut,
j'étais justement en train de répondre sur un autre fil et j'ai vu celui ci...
j'en était là...

j'allais dire...  a écrit :

salut,
quand on veut coder et qu'on est débutant,
on ne veut pas toucher aux fichiers en y adaptant des valeurs : c'est trop compliqué.
au pire tout doit le faire en copier coller.
c'est tout le problèmes des hôtes virtuels

sans hôtes V ça donne quoi ?
une page ftp.
le seul soucis, mais qui n'est pas lié aux hôtes, vient des droits des dossiers.

il faudrait juste se mettre d'accord pour recenser les façons de poser les répertoires à partir de /var/www
en donnant suffisamment de droits pour l'utilisateur

je pense que c'est le problème lié à la doc qui se veut généraliste.

pour le test, je viens de créer un dossier dans /var/www/html

mkdir /var/www/html/sites_a_kiki

comme je n'utilise pas les hôtes virtuels, en localhost j'ai le nouveau dossier qui apparaît...
la question que j'étais en train de me poser :
si kiki (enfin, moi c'est su sur la machine mais c'est pareil) installe un wordpress dans ce dossier...
le dossier en soi devrait avoir www-data en proprio si je ne me trompe pas...
et donc, bien que dans un dossier avec les bons droits, le sous dossier, lui et son arborescence, ne pourront pas être modifiés par kiki...
je vais faire un essai pour voir

mais, ce que je veux dire :
peut on faire n'importe quoi ?
non !
le sudoer doit installer les cms et être dans le groupe www-data ?
l'utilisateur peut-il coder dans un environnement qui lui appartient entièrement... ou cela reste pour le sudoer ?
si un utilisateur qui n'est pas sudoer veut coder la solution est elle de l'ajouter à www-data

PS : et quid de mes tutos LAMP ?

j'ai une 18.04 en dur sous la main avec un LAMP "à ma sauce" (en fait tout normal sans Vhost)
je télécharge WP
pendant ce temps je crée un dossier dans phpmyadmin : monWP
ensuite Nautilus dossier Téléchargement
ctrl + t je vais dans mon dossier www...
je copie mon archive dans mon dossier...
je décompresse sur place et je ne garde que le sous dossier "wordpress" pour avoir
"/var/www/html/sites_a_kiki/wordpress"
firefox, dans mon localhost, je vais dans mon sous-dossier wordpress
pas de soucis...
un petit tour sur les droits :

su@XPS430-1:/var/www/html/sites_a_kiki$ ls -l
total 4
drwxr-xr-x+ 5 su su 4096 juil.  5 18:06 wordpress

et

su@XPS430-1:/var/www/html/sites_a_kiki$ ls -l wordpress/
total 192
-rw-r--r--+  1 su su   418 sept. 25  2013 index.php
-rw-r--r--+  1 su su 19935 janv.  6  2018 license.txt
-rw-r--r--+  1 su su  7415 mars  18 17:13 readme.html
-rw-r--r--+  1 su su  5458 mai    2 00:10 wp-activate.php
drwxr-xr-x+  9 su su  4096 juil.  5 18:06 wp-admin
-rw-r--r--+  1 su su   364 déc.  19  2015 wp-blog-header.php
-rw-r--r--+  1 su su  1889 mai    3 00:11 wp-comments-post.php
-rw-r--r--+  1 su su  2853 déc.  16  2015 wp-config-sample.php
drwxr-xr-x+  4 su su  4096 juil.  5 18:06 wp-content
-rw-r--r--+  1 su su  3669 août  20  2017 wp-cron.php
drwxr-xr-x+ 18 su su 12288 juil.  5 18:06 wp-includes
-rw-r--r--+  1 su su  2422 nov.  21  2016 wp-links-opml.php
-rw-r--r--+  1 su su  3306 août  22  2017 wp-load.php
-rw-r--r--+  1 su su 37760 mai   10 23:05 wp-login.php
-rw-r--r--+  1 su su  8048 janv. 11  2017 wp-mail.php
-rw-r--r--+  1 su su 16246 oct.   4  2017 wp-settings.php
-rw-r--r--+  1 su su 30091 avril 30 01:10 wp-signup.php
-rw-r--r--+  1 su su  4620 oct.  24  2017 wp-trackback.php
-rw-r--r--+  1 su su  3065 août  31  2016 xmlrpc.php
su@XPS430-1:/var/www/html/sites_a_kiki$ 

bon, su a décompressé, donc il est le proprio !
je passe à la conf de mon WP
et j'arrive sur le soucis d'accès au fichier de conf de WP qui me propose de faire la modif à la main

l'install wordpress  a écrit :

Sorry, but I can’t write the wp-config.php file.

je crée donc le fichier comme demandé à la racine de wordpress puis fais un copier coller des lignes données par l'installateur...
... et Bingo !

voilà, j'ai essayé de ne pas trop m'éloigner de la demande initiale...
j'espère avoir aidé...

Hors ligne

#8 Le 19/07/2018, à 13:50

bruno

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Le problème des droits d'accès sur les fichiers d'un site web est récurrent. Il y a de nombreuses façons de résoudre ce problème qui ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients et qui différent selon qu'il s'agit d'un serveur sur un poste de travail pour le développement ou d'un serveur en production.

Sur ma machine de travail les sites en test ou en développement sont dans mon dossier personnel. Les fichiers et dossiers appartiennent à l’utilisateur bruno et au groupe www-data avec le SGID positionné sur le dossier racine et le umask à 0002. Mais cela ne résout pas tous les problèmes (copie de fichiers par exemple) et un coup de chown -R est parfois nécessaire. (NB : le serveur n'est en écoute que sur l'interface de bouclage).

Sur les serveurs en production, les sites utilisent PHP-FPM avec chacun leur pool et leur propre utilisateur. L'accès aux fichiers se fait exclusivement SFTP.

Au passage avoir un utilisateur qui s'appelle « su » ne me paraît pas une bonne idée wink

Hors ligne

#9 Le 19/07/2018, à 14:57

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

kholo, ton message soulève beaucoup de questions, dont pas mal qu'on a déjà abordées ensemble. je vais essayer de faire le tour.


- apache recommande d'utiliser un fichier de conf individuel pour chaque site ou service
ce n'est pas nouveau : la commande a2ensite est par exemple disponible sur ubuntu depuis 2007 et ne fonctionne que si chaque service est définit dans un fichier propre.
si on déploie un seul service on peut mettre toute la config dans un seul fichier mais :

- le fichier 000-default.conf est susceptible d'être écrasé lors d'un upgrade majeur d'apache
si on choisit d'utiliser la version du responsable du paquet au lieu de conserver la version existante
et 6 mois ou un an plus tard, si on n'est pas sysadmin il y a des chances qu'on ait oublié quel fichier on a modifié / pourquoi / comment.

- avoir plusieurs virtualhosts confère une plus grande souplesse
comme celle d'avoir des fichiers de logs individuels pour chaque site / service
ou de restreindre les accès spécifiquement à chaque site (par ip par ex.)

- déployer ses fichiers dans des sous-répertoires de /var/www/html donne des url à ralonge
en l'occurrence avec ta config ton wordpress sera accessible à l'adresse http://localhost/sites_a_kiki/wordpress/
en plus de pas être élégant ça peut poser problème en phase de développement en particulier pour les débutants qui se prennent les pieds entre chemin relatif et chemin absolu.
en production la plupart du temps le site sera accessible à la racine du domaine.
ce que je propose dans la doc c'est http://wordpress/

- déployer ses scripts en vrac sous /var/www/html donne accès à tous les fichiers en amont du répertoire public
dans le cas où un script / CMS / framework utilise un sous-répertoire comme répertoire public, ce qui se fait de plus en plus couramment (on a déjà vu ce cas ensemble, c'est aussi celui de laravel, symfony, cakephp, etc.)
ça peut poser des problèmes de sécurité.

- les symlinks embrouillent les utilisateurs
c'est un problème qu'on constate régulièrement sur le forum, et qui s'explique très clairement : la résolution des chemins est plus alambiquée.
apache dispose d'une directive DocumentRoot qui sert expressément à indiquer l'emplacement des documents à aller chercher.
c'est un non-sens de la faire pointer sur /var/www/html alors que les fichiers du site se situent ailleurs.


pour les permissions des fichiers, pour faire simple c'est indépendant de la config des virtualhosts (on s'en fiche que les fichiers se trouvent ici ou là)
ce que je conseille (pour un mainteneur unique) est documenté là : https://doc.ubuntu-fr.org/apache2#permissions
cette recommandation est basée sur cette réponse qui a reçu les meilleures retours et semble faire consensus :
https://serverfault.com/a/357109
dans le cas où plusieurs personnes doivent administrer les fichiers sur la même machine c'est différent et cet aspect n'est pas documenté sur la doc ubuntu-fr

malheureusement pour wordpress c'est différent : https://doc.ubuntu-fr.org/wordpress#copie_des_fichiers

WordPress exige que les fichiers appartiennent à www-data et soient modifiables par le serveur pour faire fonctionner les mises à jour automatiques

ce choix des dev de wordpress est franchement questionable mais vu la gueule de l'usine à gaz je préfère ne pas me la poser.
d'une manière générale les CMS qui s'auto-updatent ont besoin de droits permissifs pour qu'apache puisse réécrire l'ensemble des fichiers. c'est pratique mais ça se fait au détriment du niveau de sécurité.
j'ai documenté ça pour grav là par ex. : https://doc.ubuntu-fr.org/grav#installation_de_grav

Dernière modification par krodelabestiole (Le 20/07/2018, à 12:04)

Hors ligne

#10 Le 19/07/2018, à 22:27

Valérie_z

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Bonsoir à vous, et merci de vos retours !

Je vois globalement qu'il n'y a pas tant de difficulté à rester dans /var/www. C'est un serveur web local qui accède à internet, mais n'est absolument pas accédé par d'autres, ce n'est qu'un poste de développement.

Donc en verrouillant correctement les droits sur les dossiers de cette arborescence, ça devrait aller (si vous avez de la doc bien faite, je suis preneuse). Et +1 pour le problème de la modif d'un fichier de config par défaut comme 000-default.conf, ça m'embêtait aussi un peu...

La seule chose qui importe pour faciliter les développements, c'est d'avoir une configuration en développement (quasi) totalement iso à la production dans la génération des URL, avec www.monsite.loc en local, pour un site accessible par www.monsite.org, donc pas de sous-dossier visible là où ils n'existent pas en production.

C'est d'ailleurs une question de curiosité personnelle, je n'ai pas encore compris à ce stade pourquoi l'arborescence ne fonctionne pas lorsqu'on a mis en place un lien symbolique, alors que cela fonctionne en direct depuis var. Il faudrait peut-être créer autant de lien que de dossier de l'arborescence du CMS, mais c'est impossible, notamment dans la gestion du cache. Bon, à creuser le jour où j'aurai le temps (avant la retraite).

Donc rétropédalage, et retour au dossier fait pour :-)
Bonne soirée
V

Hors ligne

#11 Le 19/07/2018, à 23:19

J5012

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

les liens symboliques sont aussi soumis aux permissions et acces utilisateurs, le demon http de apache et l'interpreteur serveur php font partie de ces utilisateurs ...

les regles actuelles qui demandent aux developpeurs d'utiliser apache en configuration virtualhosting dans une arborescence dediée comme /srv , ont ete predefinies par un contexte multi serveurs multi masses de stockage , et non par un contexte mono ordinateur mono disque mono application ... wink

ce qui est etrange , c'est que beaucoup d'utilisateurs montent leur application web en lancant le gros apache dessus plutot qu'un serveur http+php plus leger .... wink

Hors ligne

#12 Le 19/07/2018, à 23:38

McPeter

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Problème réglé ! le tuto n'existe plus .. ça évitera de me faire royalement diffamer en public !


WordPress exige que les fichiers appartiennent à www-data et soient modifiables par le serveur pour faire fonctionner les mises à jour automatiques <-- et ça, ça continue à être une légende urbaine .. apt install libapache2-mpm-itk et wordpress fonctionne impeccablement avec les droits de l'utilisateur qui contrôle le répertoire où se trouve wordpress

Dernière modification par McPeter (Le 19/07/2018, à 23:41)

Hors ligne

#13 Le 19/07/2018, à 23:40

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

c'est pas très étonnant non : à ma connaissance apache est le seul serveur HTTP a proposer un module pour PHP. c'est la config la plus simple à mettre en place.

pour les autres serveurs il faut configurer php-fpm et sa communication avec le serveur HTTP.

c'est le plus simple à mettre en place, le plus ancien, le plus largement utilisé et le plus souple (.htaccess) donc fort logiquement la plupart des applications web documentent en priorité leur utilisation avec apache...

Hors ligne

#14 Le 20/07/2018, à 00:37

J5012

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

le module php de apache utilise la version cgi de php ... ce qu'un autre serveur http compatible cgi peut faire aussi ...

dans le paquetage ubuntu, lighttpd le fait dans son mode fastcgi ...

Hors ligne

#15 Le 20/07/2018, à 03:58

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

j'ai pas dit que les autres serveurs ne pouvaient pas utiliser PHP, j'ai dit qu'ils avaient besoin d'une configuration (et d'un service) supplémentaire pour le faire (à ma connaissance).
c'est ce qu'on évite avec le mod_php d'apache.

Dernière modification par krodelabestiole (Le 20/07/2018, à 04:09)

Hors ligne

#16 Le 20/07/2018, à 09:23

bruno

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

@McPeter : Je ne vois pas où il y a eu diffamation. La documentation en question était obsolète et correspondait à un cas d'utilisation particulier. Elle a posé à de nombreuses reprises des problèmes à des utilisateurs qui la suivaient aveuglément. C'est un constat, ce n'est en aucun cas un jugement sur son auteur d'origine.

Le MPM ITK permet effectivement de faire exécuter chaque hôte virtuel sous l'utilisateur et groupe de son choix. Ce n'est pas un module officiel d'Apache et il n'est pas des plus performant. L'utilisation de PHP-FPM offre une plus grande souplesse et de bien meilleures performances.

-----------------------

@J5012 : les liens symboliques n'ont pas de droits d'accès en tant que tels (un ls-l te montrera : lrwxrwxrwx). Leur accès est déterminé par les droits de leur cible.

Non, le module PHP d'Apache n'utilise pas CGI.  Avec ce module, les scripts PHP sont interprétés directement par Apache, il n'y a pas de processus externe (CGI) qui exécute le PHP.

-----------------------

WordPress exige que les fichiers appartiennent à www-data et soient modifiables par le serveur pour faire fonctionner les mises à jour automatiques

Ce n'est pas tout à fait exact et ce n'est pas spécifique à Wordpress. Un CMS ou plus généralement une application web a besoin de modifier ou de créer des fichiers dans son arborescence : téléversement de fichiers par l'utilisateur, modification de configuration, installation ou mise à jour de modules, d'extensions ou de thèmes.
Son arborescence doit donc être, au moins en partie, accessible en écriture à l'utilisateur qui exécute le PHP (www-data avec mod_php).

Encore une fois le problème des droits d'accès sur un poste de travail où l'on utilise Apache pour du développement n'a pas de solution universelle. Sur une installation de base avec mod_php, il faudrait que :
- l'utilisateur standard toto ait un accès en lecture/écriture que le propriétaire soit toto ou www-data (fichiers créés par l'appli web elle même) ;
- l'utilisateur système www-data ait un accès en lecture/écriture que le propriétaire soit www-data ou toto.

Dernière modification par bruno (Le 20/07/2018, à 09:33)

Hors ligne

#17 Le 20/07/2018, à 11:57

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

bruno a écrit :

WordPress exige que les fichiers appartiennent à www-data et soient modifiables par le serveur pour faire fonctionner les mises à jour automatiques

Ce n'est pas tout à fait exact et ce n'est pas spécifique à Wordpress. Un CMS ou plus généralement une application web a besoin de modifier ou de créer des fichiers dans son arborescence : téléversement de fichiers par l'utilisateur, modification de configuration, installation ou mise à jour de modules, d'extensions ou de thèmes.
Son arborescence doit donc être, au moins en partie, accessible en écriture à l'utilisateur qui exécute le PHP (www-data avec mod_php).

j'ai simplifié l'affirmation (vu qu'on documente principalement php en module d'apache avec www-data), mais c'est bien spécifique à WordPress.

pour reformuler : il ne suffit pas que l'interpréteur PHP ait accès en lecture, écriture voir exécution à l'intégralité de l'arborescence des fichiers de WordPress : WordPress refusera de se mettre à jour tant que le propriétaire de ces fichiers n'est pas précisément l'utilisateur qui exécute PHP.
c'est ce "choix" (si c'en est un) des devs de WordPress que je trouve particulièrement foireux.

Dernière modification par krodelabestiole (Le 20/07/2018, à 12:22)

Hors ligne

#18 Le 20/07/2018, à 12:17

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

// edit post 9 : ajout d'une mention au sujet des symlinks

Hors ligne

#19 Le 20/07/2018, à 13:13

bruno

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

krodelabestiole a écrit :

WordPress refusera de se mettre à jour tant que le propriétaire de ces fichiers n'est pas précisément l'utilisateur qui exécute PHP.
c'est ce "choix" (si c'en est un) des devs de WordPress que je trouve particulièrement foireux.

Tu as raison (Wordpress fait une maj par FTP dans ce cas), il faudrait voir le bout de code de Wordpress qui impose cela mais il y a des CMS qui font bien pire au niveau des vérifications sur les doits d'accès(certains développeur semblent ignorer l'existence de (is_readable et is_writable)

Dernière modification par bruno (Le 20/07/2018, à 13:26)

Hors ligne

#20 Le 20/07/2018, à 15:30

lool_lauris

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Salut,

McPeter a écrit :

Problème réglé ! le tuto n'existe plus .. ça évitera de me faire royalement diffamer en public !

Ben pas très cool de supprimer un truc juste comme ça !
Personnellement, moi il m'a servi à l'époque et j'aimerai pouvoir m'y référer si je devais réinstaller mon PC.
Y a t-il un moyen que tu me communiques le texte de ce wiki "Création des répertoires de travail sous LAMP" afin que je le stocke quelque part chez moi ?
Merci.


Soutenez le Libre => http://www.april.org/

En ligne

#21 Le 20/07/2018, à 15:37

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Hors ligne

#22 Le 20/07/2018, à 15:51

lool_lauris

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Je te remercie krodelabestiole.
Ce qui m'intéresse surtout sont les différentes modifications apportées aux fichiers de configurations (ainsi que leur localisation) car je ne range pas mes fichiers sous /media/...
Merci encore.


Soutenez le Libre => http://www.april.org/

En ligne

#23 Le 20/07/2018, à 16:46

krodelabestiole

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

la doc, propre, pour les virtualhost est là : https://doc.ubuntu-fr.org/apache2#hotes_virtuels

tu indiques simplement où tu mets les fichiers du site avec DocumentRoot

Hors ligne

#24 Le 20/07/2018, à 22:22

lool_lauris

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

OK merci !
À la prochaine install, je suivrai ces indications... en fait, ce sera beaucoup plus simple.  smile


Soutenez le Libre => http://www.april.org/

En ligne

#25 Le 21/07/2018, à 00:06

Valérie_z

Re : Installation site local directe sous var/www ou ailleurs ? [Résolu]

Bonsoir !
Le sujet est vaste... Merci en tout cas à krodelabestiole pour la doc propre que je note. Et pour ma part je marque Résolu sur le fil :-)

Bonne soirée
V

Hors ligne