Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

La nouvelle clé USB Ubuntu-fr est en prévente
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 10/12/2018, à 11:15

Anard

Stabilité de la virtualisation de console

Bonjour,

J'ai voulu essayer Mednaffe/Mednafen pour retrouver les jeux de mon enfance (principalement PS1).
Ca fonctionne très bien, mais j'ai quelques questions :

Je trouve les graphismes tout pourris, tout est pixellisé. Je me demande si c'est le fait de virtualiser la console qui crée de grosses pertes par rapport à la vraie console ou est-ce que simplement, je ne me souvenais pas que c'était si pourri à l'époque...
Aussi, les temps de chargements semblent être les mêmes qu'à l'époque. On a l'impression qu'il va lire sur un CD comme sur une vraie PlayStation alors que le jeu est enregistré sur mon HDD en SATA3, les temps d'accès devraient (selon moi) être beaucoup plus rapides... C'est normal ?


"iMack" : GA-H97M-D3H, Intel i5 4460, 16Go DDR3, Asus GTX670, SSD 128+120+60Go / Bootloader Clover - macOS Mojave / Ubuntu Bionic Beaver / Windows 10
"Portable" : Samsung P200, Intel Core2Duo T8100, 3Go DDR2, Radeon X1250, HDD 160Go / Grub2 - SliTaz 5.0 rolling / Windows 10

Hors ligne

#2 Le 10/12/2018, à 14:04

JLK

Re : Stabilité de la virtualisation de console

Salut. smile

Pour ce qui est de la vitesse de l'émulation du lecteur CD, peut-être qu'il émule à vitesse réelle, c'est-à-dire 1-2X. Je ne connais Mednafen que de nom, y a-t-il des options pour régler cela ?

Pour cette question de pixellisation, il faut se rappeler qu'à l'époque de la Playstation, on jouait sur des écrans à tube cathodique, qui réduisait un peu cet effet ; et puis notre enfance a tendance à beaucoup "embellir" les graphismes. Mais les LCD accentuent le phénomène. Pas mal de retrogamers préfèrent utiliser un bon vieux écran CRT. Cependant, la plupart des émulateurs possèdent le mode scanlines, qui diminuent la pixellisation, en contrepartie d'une baisse de luminosité. Regarde s'il propose des filtres graphiques (comme un mode antialiasing).

Dernière modification par JLK (Le 10/12/2018, à 14:08)

Hors ligne

#3 Le 10/12/2018, à 15:11

Anard

Re : Stabilité de la virtualisation de console

Merci. En effet, dans les options de Mednaffe, j'ai trouvé "OpenGL pixel shader" que j'ai mis sur "goat". Ca a l'ai un peu mieux au niveau de l'image (il lisse les pixels). Il y a d'autres options, mais je ne comprends pas bien leur rôle (c'est tout en anglais).
Pour la vitesse de chargement, je trouve ça vraiment étonnant. Ca fait "retro", c'est cool pour le côté nostalgie, mais ça va bien 2 minutes, après on se lasse ! lol J'ai essayé de cocher la case "Cache entire CD images in memory" sans vraiment de mieux…

Dernière modification par Anard (Le 10/12/2018, à 15:16)


"iMack" : GA-H97M-D3H, Intel i5 4460, 16Go DDR3, Asus GTX670, SSD 128+120+60Go / Bootloader Clover - macOS Mojave / Ubuntu Bionic Beaver / Windows 10
"Portable" : Samsung P200, Intel Core2Duo T8100, 3Go DDR2, Radeon X1250, HDD 160Go / Grub2 - SliTaz 5.0 rolling / Windows 10

Hors ligne

#4 Le 10/12/2018, à 17:16

JLK

Re : Stabilité de la virtualisation de console

Anard a écrit :

Merci. En effet, dans les options de Mednaffe, j'ai trouvé "OpenGL pixel shader" que j'ai mis sur "goat". Ca a l'ai un peu mieux au niveau de l'image (il lisse les pixels). Il y a d'autres options, mais je ne comprends pas bien leur rôle (c'est tout en anglais).
Pour la vitesse de chargement, je trouve ça vraiment étonnant. Ca fait "retro", c'est cool pour le côté nostalgie, mais ça va bien 2 minutes, après on se lasse ! lol J'ai essayé de cocher la case "Cache entire CD images in memory" sans vraiment de mieux…

Il y a parmi les utilisateurs d'émulateurs des puristes qui veulent que leurs jeux émulés fonctionnent EXACTEMENT COMME sur la machine réelle, c'est-à-dire que l'émulateur doit émuler EXACTEMENT les mêmes bugs, avec le même taux d'images par secondes avec EXACTEMENT les mêmes hausses ou baisses de performances... comme sur la machine réelle, quoi. wink On ne peut pas leur en vouloir sur le fond, ils ont même raison ; c'est surtout pour se rapprocher le plus possible des sensations de l'époque, et il peut y avoir une volonté de transmission aux générations futures d'un passé informatique ou vidéoludique, ou si tu préfères, du patrimoine numérique.
Et d'autres préfèrent les performances et les améliorations graphiques et sonores offerts par la plupart des émulateurs, plus la fonction des sauvegardes instantanées, etc.

Après chacun est libre de choisir. smile

Dernière modification par JLK (Le 10/12/2018, à 17:21)

Hors ligne