Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

La nouvelle clé USB Ubuntu-fr est en prévente
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#26 Le 12/05/2019, à 17:38

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Je te rejoins tout à fait sur le manque d'effort (ou la trop grande pudeur) à ne pas livrer une, voire deux/trois bureaux pour les flemmards (qui sont quand même majoritaires).
A ce jeu là, Xubuntu qui est infiniment confort, cf mon fil sur les bureaux Xfce est effectivement en version pour ascète spartiate quand on l'installe.

Après, des Zorin, Mint ou Voyager arrivent à faire leur beurre quasi juste avec un bureau plus joli...


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#27 Le 12/05/2019, à 18:25

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

nam1962 a écrit :

cf mon fil sur les bureaux Xfce

…oui j'y jette un œil de temps en temps ( vu que bon, contraint d'utiliser Xub sur quelques machines ) à la pêche aux idées… Et pardon d'avance pour ton amour d'xfce mais quand je vois les horreurs que font certains avec cet environnement je me dis que ça doit vraiment pas être drôle d'être un « développeur d'environnement graphique » et d'essayer de proposer un peu de cohérence ( ce qu'Unity tenta avec le bashing qu'on sait, ce que Gnome tente avec des choix qui ne me conviennent pas ) bref je me blâme autant que les autres sur le côté « presque jamais content » tout en ne comprenant pas comment on ne peut pas voir les trucs chouettes qui ont disparu avec la fin d'Unity par défaut ( menu global, menu localement intégré, accès en un clic à fichiers + applications + emplacements récemment utilisés, hud, corbeille et médias amovibles dans le dock et pas sur le bureau, signets accessibles dynamiquement au clic droit sur l'icône de fichiers… )
Bref… pour en revenir au sujet de la discussion, ça serait peut-être bien de poser la question aux développeurs de ces autres distros ( zorin, elementary, etc… ) et leur demander comment ils imaginent leur avenir avec ces nouveaux « packages » ?

Hors ligne

#28 Le 12/05/2019, à 18:35

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Tu peux parfaitement simuler Unity à partir d'Xfce (y compris cette horreur de barre de menu commune - à la MacOS).
Un exemple : https://www.reddit.com/r/unixporn/comme … lookalike/
Pour les horreurs que tu vois, après c'est chacun ses goûts, je ne pige pas la moquette par exemple, ni les tables basses en métal cerclé, maintenant cernains n'aimeraient pas ma table basse feuille de verre et mes tapis classiques wink

Sinon, j'ai posé la question sur Manjaro : pas trop inquiets (pas posé sur Debian)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#29 Le 12/05/2019, à 19:16

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Tu peux parfaitement simuler Unity → non pas parfaitement parce qu'il ne se résume pas à un menu global ( et le menu intégré localement ? Le reste ? ) Mais tu vois comme c'est curieux, malgré le pseudo-rejet autour de Unity, il y a un certain nombre de ses gadgets qu'on voit apparaître ailleurs ( mais pas l'ensemble de ceux que je voudrais retrouver dans un seul environnement ). Et mille fois oui, c'est souvent une affaire de goûts. Je dis « souvent » parce qu'y a des trucs qui me paraissent anti-pratiques des fois, mais là ce n'est plus une question de goût mais d'habitude de gestes ou de workflow…

Sinon, j'ai posé la question sur Manjaro : pas trop inquiets (pas posé sur Debian) → c'est lisible quelque part ?

Hors ligne

#30 Le 12/05/2019, à 19:38

melixgaro

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Pour les histoires de logiciels kde sur un environnement autre : j'installe systématiquement okular et qques autres logiciels plutôt pensés pour kde sur Xfce et je n'ai jamais eu de problème. J'avoue ne pas trop comprendre votre délire sur kdenlive qu'il-ne-faudrait-surtout-pas-installer-avec-apt. Je veux bien des détails.


Linux depuis ~2007. Xubuntu seulement.

Hors ligne

#31 Le 12/05/2019, à 20:11

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Son délire, pas le mien ;-)

Le fait est qu'installer un logiciel kde dans un environnement non-kde amène une bonne quantité de dépendances spécifiques à kde - qui ne seront donc utiles qu'à ces logiciels et inutiles du point de vue de l'autre environnement, voire problématiques si ces dépendances concernent des fonctions déjà traitées par l'environnement ( genre indexation des fichiers via baloo alors que tu as déjà une indexation via tracker ou autre, ça peut vite bouffer des ressources ).

Pas dit que ces problèmes potentiels soient complètement évités avec les paquets agnostiques :
⋅ « poids » : la place du framework de base + la taille de l'appli' avec toutes ses dépendances ( incluses et isolées du système mais toujours là donc )
⋅ ressources : à fonctions égales, c'est ( toujours ? ) plus gourmand en mémoire.

À chaque fois que possible apt/deb me paraît encore préférable. Si tel logiciel n'est dispo qu'en flat/snap/appim, ma foi…

Hors ligne

#32 Le 12/05/2019, à 20:58

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Je ne dis rien du contraire pour la priorité à apt/deb, modulo la propreté du paquet.
....dès qu'on est ailleurs (autre environnement ou privateur) les empaqueteurs containeurisés sont préférables.
Ça c'est aujourd'hui.
....quand ils seront prépondérants (et si snap survit ou pas) le paysage peut changer... (Ça c'est pour revenir au topic)

[Edit]@Cœur Noir, ma mémoire m'a rendu prétentieux à force de m'apprécier et me flatter : je n'ai fait que contribuer à un sujet similaire : https://forum.manjaro.org/t/which-of-th … p/77873/11

Dernière modification par nam1962 (Le 12/05/2019, à 20:59)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#33 Le 12/05/2019, à 21:52

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Merci pour ce lien Nam.
Mais ça reste une discussion un peu comme ici : des opinions d'utilisateurs - drôle aussi de voir que là-bas ils ont l'air moins réticents aux appim.

C'est l'avis ou la prospective des « fondateurs / initiateurs » de ces autres distributions qu'il m'intéresserait de lire ( parce qu'on se doute bien que Canonical défendra Snap et RedHat, Flatpak… quoi que si ces gens pouvaient nous éclairer sur une stratégie à moyen terme ? )

Je pense que les 2 gros machins ( soutenus par des sociétés commerciales à priori ) survivront car dans le fond ce sont 2 outils très différents : Snap sur serveur et IoT je crois comprendre son intérêt, sur bureau, bof, bof. Flatpak pour les distros non-apt/deb semble une avancée majeure mais ça se limite au bureau. Qui peut quand même servir aux autres distros.

Ma crainte : que les divers « défauts » de ces machins ( apparence, lenteur, gourmandise, traduction, bordel des répertoires perso et config's ) ne soient pas corrigés AVANT que les développeurs d'app's cessent de packager à l'ancienne ; on n'aura plus le choix que d'utiliser des logiciels qui marchent moins bien / moins confortablement qu'avant. En gros et sous toute réserve d'évolution car ça bosse beaucoup…

Reste AppImage : côté utilisateur, c'est le plus simple, le moins contraignant. Comment se fait-il qu'il n'ait pas déjà gagné cette « bataille » ? C'est juste parce que Canonical et RedHat font exprès de ne pas s'y intéresser ? Du coup peu de visibilité ou d'exposition. Ou il y a un loup ?

Je reste aussi en demande d'éclaircissement sur « les empaqueteurs containeurisés » : comment ça marche ? Bénéfice ? Contraintes ? Pardon mais pour moi ça sonne fumeux ( sans forcément l'être c'est juste que je ne comprends pas ), c'est comme quand on dit « cloud, informatique dans les nuages » au lieu de dire serveur/client sur tel réseau.

Oui voilà, dites moi pourquoi ce sera mieux dans mon travail quotidien d'avoir un Gimp ou un LibreOffice ou un dcp-o-matic « containeurisé » ?

Dernière modification par Coeur Noir (Le 12/05/2019, à 22:02)

Hors ligne

#34 Le 12/05/2019, à 22:19

Roschan

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

les divers « défauts » de ces machins ( apparence, lenteur, gourmandise, traduction, bordel des répertoires perso et config's )

J'ai pas snap mais clairement pour flatpak, il y a la plupart des thèmes sur flathub, la lenteur est tolérable, les traductions n'ont aucun problème, la config marche sans aucun souci, et avec GTK+ 3 ou Qt5 il n'y a pas de problème à accéder aux fichiers du répertoire personnel. Seule reste la gourmandise en espace disque.

Hors ligne

#35 Le 12/05/2019, à 23:12

Zakhar

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Caribou22 a écrit :

Perso, depuis qu'Ubuntu a abandonné ses projets emblématiques dont Unity, je ne vois plus l'intérêt qu'elle soit une distribution à part entière qui n'apporte pas grand chose de plus que Debian.

Absolument !

Une blague circulait d'ailleurs, avec l'adoption de Gnome en remplacement d'Unity : "Quelle est la différence entre Ubuntu et Fedora ?"

Réponse : apt / dnf !


"A computer is like air conditioning: it becomes useless when you open windows." (Linus Torvald)

Hors ligne

#36 Le 12/05/2019, à 23:27

Zakhar

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Coeur Noir a écrit :

Mais tu vois comme c'est curieux, malgré le pseudo-rejet autour de Unity, il y a un certain nombre de ses gadgets qu'on voit apparaître ailleurs ( mais pas l'ensemble de ceux que je voudrais retrouver dans un seul environnement ). Et mille fois oui, c'est souvent une affaire de goûts. Je dis « souvent » parce qu'y a des trucs qui me paraissent anti-pratiques des fois, mais là ce n'est plus une question de goût mais d'habitude de gestes ou de workflow…

Non, c'est juste que les gens sont enkystés dans leur habitudes et refusent d'essayer autre chose 5 minutes pour voir si c'est mieux ou pas.

De façon très factuelle (j'ai fait un post et personne n'a trouvé de contradiction), Unity est l'interface qui sauvegarde le mieux l'espace vertical qui est de plus en plus rare depuis que les vendeurs d'écrans sont passés du 4/3 au 16/9.

Une application maximisée est VRAIMENT maximisée, et occupe vraiment tout l'espace vertical. A côté sur Gnome 3, entre la barre globale, la barre de titre et la barre de menus... c'est tout juste s'il reste encore de quoi afficher la partie utile de l'application.

Et ça c'est juste factuel.

Mais pour revenir au sujet du post, effectivement, je suis resté en 16.04 (Unity) parce qu'avec Snap ça m'a permis d'upgrader un des programmes qui est essentiel à mon usage : VLC !..

Pour le reste, Firefox et Thunderbird sont déjà en "rolling", donc tout va bien !..

Je compte sauter la 18.04 (même si l'option Unity existe encore en version "communauté") et je verrai quand la 20.04 sera là s'il y a du mieux ou si je file sur Debian tant qu'à avoir Gnome...


"A computer is like air conditioning: it becomes useless when you open windows." (Linus Torvald)

Hors ligne

#37 Le 13/05/2019, à 00:18

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Roschan a écrit :

J'ai pas snap mais clairement pour flatpak, il y a la plupart des thèmes sur flathub, la lenteur est tolérable, les traductions n'ont aucun problème, la config marche sans aucun souci, et avec GTK+ 3 ou Qt5 il n'y a pas de problème à accéder aux fichiers du répertoire personnel. Seule reste la gourmandise en espace disque.

Bon bah ça progresse par rapport à mes tentatives passées, tant mieux !

La config' d'un flatpak elle tombe où, pas dans ~/.config ? Les thèmes s'installent automatiquement en fonction de ceux déjà utilisés par le système hôte ou faut le faire manuellement ?
( je demande avant de re-tenter Gimp ou Krita en flatpak, sur 16.04 et 18.04 )

C'est quoi le lien entre « accès au répertoire perso » et gtk+3/qt5 ? gvfs ? Tu as constaté des pépins avec des gtk/qt plus anciens ?

J'ai cru lire que tu as un avis assez « méfiant » vis à vis des AppImage : leur⋅s gros défaut⋅s ?

Et une idée à propos de pourquoi ce sera mieux dans mon travail quotidien d'avoir un Gimp ou un LibreOffice ou un dcp-o-matic « containeurisé » ?

Hors ligne

#38 Le 13/05/2019, à 01:08

Roschan

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Coeur Noir a écrit :

La config' d'un flatpak elle tombe où, pas dans ~/.config ?

elle tombe où elle veut. Moi j'utilise dconf donc je demande l'accès à ~/.config/dconf mais on peut les mettre où on veut

Coeur Noir a écrit :

Les thèmes s'installent automatiquement en fonction de ceux déjà utilisés par le système hôte ou faut le faire manuellement ?
( je demande avant de re-tenter Gimp ou Krita en flatpak, sur 16.04 et 18.04 )

J'utilise Adwaita donc je ne peux pas répondre, je les installe après coup juste pour tester

Coeur Noir a écrit :

C'est quoi le lien entre « accès au répertoire perso » et gtk+3/qt5 ? gvfs ? Tu as constaté des pépins avec des gtk/qt plus anciens ?

En fait soit on demande explicitement l'accès à l'utilisateur, et on peut alors faire ce qu'on veut avec n'importe quel fichier accessible (typiquement : ce qu'on fait avec les fichiers de la config), soit on ne le demande pas et on doit alors avoir recours à un "portal". Ce terme de jargon, si j'ai bien compris, désigne des processus qui s'exécutent en dehors de la sandbox, et avec lesquels flatpak peut communiquer, ce qui se manifeste par l'ouverture d'une boîte de dialogue exécutée depuis l'extérieur de la sandbox et qui va "donner" un fichier à l'application (du coup il faut demander à l'utilisateur d'ouvrir/enregistrer chaque fichier via une boîte de dialogue, ce n'est pas un truc faisable dans son dos).

Et de telles boîtes de dialogue existent avec Qt5 et GTK+ 3, mais pas avec GTK+ 2 par exemple, donc pour pouvoir fonctionner GIMP et Inkscape sont exprès mal conteneurisées (ils demandent l'accès à tout le home, et si les fichiers voulus sont en dehors du home ça les rend inutilisables en flatpak).

Coeur Noir a écrit :

J'ai cru lire que tu as un avis assez « méfiant » vis à vis des AppImage : leur⋅s gros défaut⋅s ?

- aucune garantie qu'ils embarquent bien toutes les dépendances nécessaires
- aucune sécurité (on peut bidouiller un truc soi-même avec apparmor, mais combien savent le faire? combien le font ?)
- aucune mise à jour (ou alors chaque application embarque son mécanisme)
- aucune intégration en termes de lanceurs (ou alors chaque application embarque son mécanisme, mais ça ne partira pas à la désintallation)
- il faut savoir où les mettre, parce que si ils bougent tout est pété ; en pratique ça veut dire que ça traîne dans les téléchargements pendant des années, ou que l'utilisateur lance un audacieux "sudo nautilus" pour aller les mettre dans /opt

Coeur Noir a écrit :

Et une idée à propos de pourquoi ce sera mieux dans mon travail quotidien d'avoir un Gimp ou un LibreOffice ou un dcp-o-matic « containeurisé » ?

On en reparlera le jour où GIMP sera en GTK+ 3 big_smile

Théoriquement ça te fournit des versions plus à jour sans que ça ne demande un travail de backportage de la part des mainteneurs d'Ubuntu, et je ne sais pas comment est fait LibreOffice mais si ses permissions sont bien faites ça te garantirait une meilleure sécurité dans l'exécution des macros

Hors ligne

#39 Le 13/05/2019, à 01:40

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Merciiiiiii pour ces précisions, je savais que je pouvais compter sur tes éclairages !

Hors ligne

#40 Le 13/05/2019, à 07:11

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

@Zakhar : Sur mes Xfce, j'ai un dock masqué intelligement à gauche, un tableau de bord raccourci toujours masqué en haut à gauche et je profite de tout mon vertical !

Roschan a écrit :

- aucune garantie qu'ils embarquent bien toutes les dépendances nécessaires
- aucune sécurité (on peut bidouiller un truc soi-même avec apparmor, mais combien savent le faire? combien le font ?)
- aucune mise à jour (ou alors chaque application embarque son mécanisme)
- aucune intégration en termes de lanceurs (ou alors chaque application embarque son mécanisme, mais ça ne partira pas à la désintallation)
- il faut savoir où les mettre, parce que si ils bougent tout est pété ; en pratique ça veut dire que ça traîne dans les téléchargements pendant des années, ou que l'utilisateur lance un audacieux "sudo nautilus" pour aller les mettre dans /opt

Je te rejoins pour les deux premiers, pour les deux derniers, c'est résolu avec [url=[modéré : pas d’auto-pub, merci]-les-appimage-sous-linux/]AppImageLauncher[/url]

@Coeur Noir : les gens chez Manjaro, sont cependant très contents d'AUR, donc pas 100% fans des empaqueteurs.
Il est aussi judicieux de se poser la question économique (là je n'ai pas du tout d'expertise) :
- coût de l'empaquetement en temps/homme de chaque solution "universelle" - gain par rapport à un déploiement multidistro, multiversions (apt, dnf, zypper, pacman)
- snap est porté, centralisé, financé par Canonical, quid si il subit le sort de Mir, Unity, etc...
- flatpak a l'appui de RedHat et probablement d'autres à venir
- appimage, je ne connais pas le financement


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#41 Le 13/05/2019, à 08:50

moko138

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Roschan a écrit :

(...)
la logithèque n'est pas présente en version 3.32 ni dans Debian Sid ni dans Debian Experimental (alors que la majorité de GNOME 3.32 l'est)... parce que Canonical garde cette appli en version 3.30 pour Ubuntu 19.04 donc ils n'ont pas refait le paquet .deb

Info intéressante, merci Roschan !


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

En ligne

#42 Le 13/05/2019, à 23:39

Zakhar

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

nam1962 a écrit :

@Zakhar : Sur mes Xfce, j'ai un dock masqué intelligement à gauche, un tableau de bord raccourci toujours masqué en haut à gauche et je profite de tout mon vertical !

Comme le lien que tu nous as mis plus haut ? Ça peut s'avérer intéressant à regarder en alternative à l'empilement de N barres horizontales inutiles qu'est Gnome !

Sinon, pour l'empaquetage, Ubuntu garde l'avantage d'avoir les "PPA" qui compilent tout seul en "cloud" les packages qu'on veut bien faire. Ça reste pratique si on veut faire l'effort... qui en est vraiment un surtout parce que la documentation est hélas à chier, mais en insistant on finit par y arriver.
La "sécurisation" de la chose est qu'on ne peut pas livrer directement un binaire. On doit livrer des sources signés et ils sont compilés par la machine en cloud. Ça évite les truc malveillants en douce, puisque le code peut être vu, et le binaire correspond bien au code puisque ce n'est pas la machine du développeur qui l'a fabriqué.

Je ne suis pas certain que les autres distributions aient l'équivalent de cela, ce qui fait que pour distribuer des packages "privés" ailleurs, c'est davantage bricolage.

Dernière modification par Zakhar (Le 13/05/2019, à 23:43)


"A computer is like air conditioning: it becomes useless when you open windows." (Linus Torvald)

Hors ligne

#43 Le 14/05/2019, à 03:44

JLK

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Zakhar a écrit :
Coeur Noir a écrit :

Mais tu vois comme c'est curieux, malgré le pseudo-rejet autour de Unity, il y a un certain nombre de ses gadgets qu'on voit apparaître ailleurs ( mais pas l'ensemble de ceux que je voudrais retrouver dans un seul environnement ). Et mille fois oui, c'est souvent une affaire de goûts. Je dis « souvent » parce qu'y a des trucs qui me paraissent anti-pratiques des fois, mais là ce n'est plus une question de goût mais d'habitude de gestes ou de workflow…

Non, c'est juste que les gens sont enkystés dans leur habitudes et refusent d'essayer autre chose 5 minutes pour voir si c'est mieux ou pas.

De façon très factuelle (j'ai fait un post et personne n'a trouvé de contradiction), Unity est l'interface qui sauvegarde le mieux l'espace vertical qui est de plus en plus rare depuis que les vendeurs d'écrans sont passés du 4/3 au 16/9.

Une application maximisée est VRAIMENT maximisée, et occupe vraiment tout l'espace vertical. A côté sur Gnome 3, entre la barre globale, la barre de titre et la barre de menus... c'est tout juste s'il reste encore de quoi afficher la partie utile de l'application.

Et ça c'est juste factuel.

Mais pour revenir au sujet du post, effectivement, je suis resté en 16.04 (Unity) parce qu'avec Snap ça m'a permis d'upgrader un des programmes qui est essentiel à mon usage : VLC !..

Pour le reste, Firefox et Thunderbird sont déjà en "rolling", donc tout va bien !..

Je compte sauter la 18.04 (même si l'option Unity existe encore en version "communauté") et je verrai quand la 20.04 sera là s'il y a du mieux ou si je file sur Debian tant qu'à avoir Gnome...

Je vois que je ne suis pas seul à être resté sur Ubuntu 16.04 (Unity également)... smile
Mais je me demande si je ne vais pas opter pour une véritable distribution en rolling release... Je suis en train de mesurer le pour et le contre.

En ligne

#44 Le 14/05/2019, à 08:15

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Zakhar a écrit :
nam1962 a écrit :

@Zakhar : Sur mes Xfce, j'ai un dock masqué intelligement à gauche, un tableau de bord raccourci toujours masqué en haut à gauche et je profite de tout mon vertical !

Comme le lien que tu nous as mis plus haut ? Ça peut s'avérer intéressant à regarder en alternative à l'empilement de N barres horizontales inutiles qu'est Gnome !
(...)

Comme ceci : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.p … #p17961391

@JLK : je ne suis pas déçu de Manjaro wink


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#45 Le 14/05/2019, à 18:15

JLK

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

nam1962 a écrit :

@JLK : je ne suis pas déçu de Manjaro wink

En utilisant XFCE ?

En ligne

#46 Le 14/05/2019, à 18:40

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Oui, évidemment tongue

Idem sur ma Debian et feu ma OpenSuse.


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#47 Le 16/05/2019, à 14:03

Coeur Noir

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Sympa, j'ai l'impression d'être une bête étrange à avoir toujours aimé Unity et à n'avoir jamais aimé Xfce ( même si je m'en sers parfois pour son côté « degré zéro » ).

Hors ligne

#48 Le 16/05/2019, à 14:09

rogn...

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Pffrt,
J'ai commencé avec Gnome 2, puis Unity, puis revenu à Gnome 2, puis essayé XFCE, puis KDE, puis Gnome 3, puis Mate, puis revenu à XFCE, j'ai essayé de nouveau KDE récemment, j'en reviens à XFCE. Ah oui, aucune réinstallation complète dans ces cas là.
Merde, on m'aurait menti ... yikes ?

XFCE reste à ce jour l'environnement que je trouve le plus pratique. Si des gens veulent que je leur fasse une petite démo de KDE, Unity, Gnome 3, pas de soucis. Je trouve Unity et Gnome 3 à chier, mais c'est mon avis personnel.


Rogn on GitHub
Manjaro MATE / Ubuntu & Xubuntu 19.10
"Marcher à contre sens du vent permet de péter dans le sens de celui-ci."

Hors ligne

#49 Le 17/05/2019, à 14:09

erresse

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

Toutes ces digressions sont bien fatigantes et empêchent de suivre cette conversation qui se voulait un minimum utile, au départ !!!
Franchement, les états d'âme d'un peu chacun et les différences entre interfaces Gnome et Unity... MOI JE M'EN CONTREFOUS, je n'utilise que Ubuntu-Mate !
En réponse au titre de cette conversation, j'ai envie de dire : "Ce qui différencie Ubuntu (et ses variantes diverses) de Debian, c'est la constitution d'une distribution cohérente (autant que faire se peut). Les *buntu se veulent faciles à installer pour un public non averti, et embarquent dès l'installation tout le nécessaire pour prendre en charge correctement la plupart des matériels."
J'ai fais par le passé quelques tentatives d'installer et d'utiliser d'autres distributions, mais j'ai toujours eu plus de peine à obtenir un environnement de travail cohérent avec celles-ci. Il fallait toujours installer des applications, utilitaires ou modules essentiels qui ne l'étaient pas d'origine, ce qui nuit à une utilisation "prêt à travailler" comme on la trouve plutôt avec les *buntu.


Plus de 50 ans d'informatique, ça en fait des lignes de commandes en console, mais on n'avait pas le choix...
Excellente raison pour, aujourd'hui qu'on le peut, utiliser au maximum les INTERFACES GRAPHIQUES !
Important : Une fois résolu, pensez à clore votre sujet en ajoutant [Résolu] devant le titre du 1er message, et un bref récapitulatif de la solution à la fin de celui-ci. Merci.

Hors ligne

#50 Le 17/05/2019, à 14:23

nam1962

Re : Que restera-t'il à Ubuntu par rapport à Debian avec Snap et Flatpak ?

erresse a écrit :

(...) une utilisation "prêt à travailler" comme on la trouve plutôt avec les *buntu.

Je retiens ce concept qui est plaisant et diffère nettement du W$ qui, au démarrage te rends "prêt à payer".

Maintenant, je maintiens aussi la question d'origine : comme on l'a vu avec DFLinux, une install à la portée de débutants n'est plus l’apanage des *buntus.

Quand au "prêt à travailler" ou "prêt à utiliser", pourra-t'il être également réalisé avec les empaqueteurs universels ?


Modulo cet avis pour snap :

Christophe C a écrit :

Je viens d'installer krita version snap et version flatpak sur un core I3 avec SSD et 8Go de RAM.

1er lancement : SNAP = 30 secondes ; flatpak =7 secondes (4 x moins)

Lancements sur de nouvelles sessions : 13 secondes pour snap, et la moitié pour flatpak.
Pour 8Go ram + SSD !! J'imagine snap avec 4 Go de RAM et un DD magnétique : 40 sec. ?
Le démarrage d'Ubuntu est plus rapide que celui de krita sous snap !

La techno est clairement mauvaise (je n'aime pas insulter les développeurs, mais là on est est  dans le dysfonctionnel), et canonical gache son image en poussant une techno qui ne marche pas vraiment.

Les paquets universels sont sans doute l'avenir ou une bonne partie de celui-ci, mais en étant 2 à 4 fois plus rapide, flatpak n'a pas de soucis à se faire. Il reste sans concurrence sérieuse.

Et celui là pour AppImages :

Roschan a écrit :

- aucune garantie qu'ils embarquent bien toutes les dépendances nécessaires
- aucune sécurité (on peut bidouiller un truc soi-même avec apparmor, mais combien savent le faire? combien le font ?)
- aucune mise à jour (ou alors chaque application embarque son mécanisme)
- aucune intégration en termes de lanceurs (ou alors chaque application embarque son mécanisme, mais ça ne partira pas à la désintallation)
- il faut savoir où les mettre, parce que si ils bougent tout est pété ; en pratique ça veut dire que ça traîne dans les téléchargements pendant des années, ou que l'utilisateur lance un audacieux "sudo nautilus" pour aller les mettre dans /opt

Que comme, déjà dit, je rejoins pour les deux premiers,  les deux derniers étant résolus avec  AppImageLauncher


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne