Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#76 Le 14/07/2010, à 21:21

mydjey

Re : Une autre approche du C++ standard

Si je te posais cette question par rapport au site du zéro, c'est que j'ai vu qu'ils ont plusieurs cours sur Python, pareil pour les commandes Linux, les cours officiels sont plus mis en avant c'est la différence.

Ça donnerait plus de visibilité et de reconnaissance à ton travail, qui m'as l'air conséquent et de bonne qualité.

Suffirait de trouver un titre différent, genre : Programmation C++ orientée truc, ou : Prog C++ méthode machin ...

Allez j'arrête avec Le site du zéro, je comprend que tu n'adhère pas forcement.

En tout cas : Vive la diversité (même en programmation). wink


Mon site : http://mydjey.eu/

Hors ligne

#77 Le 14/07/2010, à 22:19

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

mydjey a écrit :

Suffirait de trouver un titre différent, genre : Programmation C++ orientée truc, ou : Prog C++ méthode machin ...

Pourquoi pas « Une autre approche du C++ standard », vu que c'est exactement ce que le présent document prétend être ?

En tout cas : Vive la diversité (même en programmation). wink

Tout à fait et c'est également un de mes objectifs : montrer qu'il n'y a pas qu'une seule approche possible.

   Tu n'as pas répondu à cette question : trouves-tu les codes du document difficile à lire ? Si oui, pourquoi ?

   La dernière version est disponible à l'adresse suivante : http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/RLzuvnHa.

   Les changements : ajout d'un contrat Creative Commons paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification. J'ai bloqué les modifications, même s'il serait plus efficace de travailler à plusieurs : je suis certain que je pourrais trouver quelques bonnes volontés très compétentes (sans doute même plus que moi) et refaire Advanced C++, qui est un excellent livre, mais ce n'est justement pas le propos. La date de composition du document apparaît désormais en deuxième page, avec les mentions légales. J'ai un peu repris le paragraphe sur la récursivité et corrigé les erreurs signalées. J'ai abandonné « int main (void) » pour « int main () » et remplacé « atoi » et consorts par « strtol » et équivalents. J'ai ajouté des noms aux remerciements, également et fait un travail sur la charte graphique du document (non encore achevée).

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial

Dernière modification par Le Farfadet Spatial (Le 14/07/2010, à 22:20)


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#78 Le 14/07/2010, à 22:52

mydjey

Re : Une autre approche du C++ standard

Le Farfadet Spatial a écrit :

Tu n'as pas répondu à cette question : trouves-tu les codes du document difficile à lire ? Si oui, pourquoi ?

Je viens de regarder la nouvel version et les codes sont on ne peut plus lisible pour un document noir et blanc.
* L'encadrement des codes est une très bonne chose qui permet de bien faire une coupure avec le texte.
* Le fait que tu aies mis le code en deux niveaux de foncé est impec, on visualise rapidement la structure du code
* Les commentaires sont en italique.

Non franchement rien à dire.


Mon site : http://mydjey.eu/

Hors ligne

#79 Le 14/07/2010, à 23:45

Link31

Re : Une autre approche du C++ standard

Les exemples de code sont beaucoup mieux dans cette version que dans la première que j'avais eu l'occasion de commenter.

Le dernier problème, à mon avis, est l'apparition de caractères non valides, en particulier les formes typographiques de " et ', qui empêchent de copier-coller les exemples.

Du point de vue cosmétique, je trouve les que les liens encadrés défigurent un peu le document, mais ça n'engage que moi. Heureusement, ils ne semblent pas s'afficher lors de l'impression !

Je n'ai pas (re-)lu le texte en détail au moment où je poste ces commentaires, donc je ne parlerai pas du contenu.

Hors ligne

#80 Le 15/07/2010, à 00:02

julius40100

Re : Une autre approche du C++ standard

moi niquel tres bons travail merci bien bientôt python ((non?)ou autres je prends).(perso le site du zero j'ai pas accrocher de l'approche d'ubuntu ou d'autres des bonnes info mais un peu cahiers de vacances tongue )

#81 Le 15/07/2010, à 09:58

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

mydjey a écrit :

les codes sont on ne peut plus lisible pour un document noir et blanc.

Si ce n'est qu'une question de couleurs, ça peut se régler. J'essaye juste de savoir si c'est pour toi une simple question d'habitude ou s'il y a vraiment une amélioration de la lisibilité (la couleur peut poser problème à l'impression).

Link31 a écrit :

les formes typographiques de " et ', qui empêchent de copier-coller

Dans la mesure où j'inclus les fichiers sources dans le texte, je ne me posais pas de question. Je viens de tester le copier-coller et, en effet, je viens de constater que les guillemets et les apostrophes ne sont pas copiés comme il faut. De plus, l'indentation disparaît. Je vais essayer d'arranger cela.

Link31 a écrit :

je trouve les que les liens encadrés défigurent un peu le document, mais ça n'engage que moi. Heureusement, ils ne semblent pas s'afficher lors de l'impression !

En effet, les liens dynamiques n'apparaissent pas à l'impression (puisqu'ils n'existent plus). Je veux tout de même mettre en évidence le fait que le lecteur peut cliquer, mais je vais essayer de changer un peu l'aspect.

julius40100 a écrit :

moi niquel tres bons travail merci bien

Merci à toi.

julius40100 a écrit :

bientôt python

Je ne suis malheureusement pas, au moins aujourd'hui, le plus à même de réaliser un document permettant l'apprentissage de Python. De plus, il me semble que ce langage ne souffre pas du même problème que C++, dont la littérature le concernant est généralement mauvaise. Je vais donc déjà essayer de mener le présent document à son terme. En fonction du succès et de tout le reste, on verra si je me lance dans un autre langage et si ce langage sera Python ou Haskel (voir Prolog). Ou peut être un sur les méthodes de développement. Ou peut être rien…

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#82 Le 15/07/2010, à 12:27

bejazzy

Re : Une autre approche du C++ standard

Bonjour !

À propos des formes typographiques des simple quotes et double quotes.

Le Farfadet Spatial a écrit :

Salut à tous !

Link31 a écrit :

les formes typographiques de " et ', qui empêchent de copier-coller

Dans la mesure où j'inclus les fichiers sources dans le texte, je ne me posais pas de question. Je viens de tester le copier-coller et, en effet, je viens de constater que les guillemets et les apostrophes ne sont pas copiés comme il faut. De plus, l'indentation disparaît. Je vais essayer d'arranger cela.

Si tu utilises le paquet listings pour encadrer et écrire tes exemples de code en LaTeX, tu peux ajouter cette option dans la configuration de cet environnement:

\lstset{
  upquote=true
}

sans oublier d'inclure un nouveau paquet

\usepackage{textcomp}

Pour ma part, je n'affiche pas les espaces quand je montre du code. Je rajoute donc une autre option dans le lstset:

showstringspaces=false

Si tu n'utilise pas listings, ne tiens pas compte de mes remarques qui sont très spécifiques. Néanmoins, je reste curieux de savoir quel paquet tu utilises pour écrire ton code en LaTeX.

Le code avec le cadre, les mots-clés en gras, les commentaires en italique le rend beaucoup plus lisible.

Aparté. Comme tu souhaites partager et suivre ton projet sous un gestionnaire de version (Mercurial je crois), je ne pensais pas que ta licence  empêcherait les modifications. Ton projet pourra néanmoins accueillir des collaborateurs choisis par tes soins?

Bonne continuation.


Dell Inspiron 1525 - #!CrunchBang Linux 10 Statler Xfce --- #! FR

Hors ligne

#83 Le 15/07/2010, à 14:44

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

bejazzy a écrit :
\lstset{
  upquote=true
}

Cela ne change rien pour les guillemets, en revanche les apostrophes deviennent droites. Au niveau du copier-coller, cela fait apparaître des blancs, voire des retours à la ligne, en trop.

   Je pense que le problème vient surtout de la police utilisée dans les environnements « verbatim » et dérivés (« listings » dérive de « verbatim »).

Pour ma part, je n'affiche pas les espaces quand je montre du code.

Dans le cas présent, je préfère montrer les espaces, pour éviter les confusions.

Si tu n'utilise pas listings

Si, j'utilise « listings ».

Aparté. Comme tu souhaites partager et suivre ton projet sous un gestionnaire de version (Mercurial je crois), je ne pensais pas que ta licence  empêcherait les modifications. Ton projet pourra néanmoins accueillir des collaborateurs choisis par tes soins?

C'est un dilemme, mais c'est ainsi que je l'ai résolu : d'un côté, il est certain qu'il serait plus efficace et moins risqué de s'adjoindre des collaborateurs ; de l'autre, je n'ai pas fini de prendre les choses pas dans le sens qu'on le fait habituellement et c'est aussi l'un des objectifs de ce document. Le risque, en facilitant trop les modifications, c'est que des gens – compétents, là n'est pas le problème, pourquoi pas plus que moi – viennent apporter la logique plus traditionnelle et donc lisser, voire faire disparaître, le côté « une autre approche ».

   Cela dit, si le contrat utilisé interdit de diffuser une copie modifiée, il n'interdit en aucun cas de faire une modification et de me la proposer. Pour ma part, je garde la possibilité de m'adjoindre des coauteurs, voire de changer de contrat de diffusion.

   Une fois la première partie rédigée, je verrais comment faire évoluer le comité de rédaction – la partie originale se situera surtout dans les parties une et trois, la deuxième sera nécessairement plus classique et la quatrième une conséquence des trois autres.

   Sinon, désolé pour le dépôt Mercurial, ça traîne un peu.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#84 Le 29/07/2010, à 16:49

Skadi

Re : Une autre approche du C++ standard

Coucou, smile

Le Farfadet Spatial a écrit :

mon idée est que le lecteur devrait avoir une première expérience de la programmation (si possible pas en C) et en analyse -- algorithmique, modélisation...

Ma principale question, est, pourquoi ce "si possible, pas en C" ?

C'est le seul langage que je connais à peu-près, car c'est tout ce que j'ai vu en cours, mis à part du VHDL, mais ça, c'est de la programmation concurrente...
La seule POO qui sera au programme sera du Java, pas du C++.
Or, j'aimerais bien apprendre le C++, par simple culture personnelle, et aussi, car c'est un langage assez inévitable et que les projets libres qui m'interesse sont fait avec ce langage...
De plus, je préfère que tout soit fait dans les règles de l'art, d'où que j'apprécie fortement ton initiative. smile

Je me doute qu'après une année de C à l'IUT orienté info indus/embarqué, et sur le site du zéro. Je dois avoir une bonne tonne et demi de mauvaises habitudes et n'avoir qu'une connaissance très parcellaire du sujet... (tout du moins, c'est vraiment l'impression que ça me donne : d'être particulièrement mauvaise...)

Donc, quelles sont ces mauvaises habitudes dû au C ? (mauvaises habitudes pour du C++ s'entend) Car je suppose que c'est de cela que tu dois parler ? smile

En tout cas, merci encore, je vais suivre avec grand intérêt l'évolution de ton livre, et même, le sujet en lui-même.:)
Car, je n'en suis qu'au tout début, et j'ai déjà appris des choses...ce qui m'inquiète vraiment par rapport à ce que j'ai "appris" en cours...

Dernière modification par Skadi (Le 29/07/2010, à 16:50)


Confortablement installée dans la sécurité d'un soyeux cocon d'ennui…

Hors ligne

#85 Le 29/07/2010, à 17:31

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

Skadi a écrit :

Ma principale question, est, pourquoi ce "si possible, pas en C" ?

Parce qu'apprendre C avant C++ est une source de confusion, tout simplement.

   Cela dit, il n'est pas impossible d'apprendre C++ après avoir appris C. Simplement, il faut alors garder en tête qu'il s'agit d'un autre langage : lorsque l'on programme en Java, il ne viendrait pas à l'esprit d'avoir la même approche qu'en C. Hé bien, c'est pareil pour C++ : il faut faire abstraction du fait que visuellement ça ressemble à du C et opter pour une approche appropriée au langage.

Donc, quelles sont ces mauvaises habitudes dû au C ? (mauvaises habitudes pour du C++ s'entend) Car je suppose que c'est de cela que tu dois parler ? smile

On peut faire de très bon code en C, bien entendu.

   En C++, on utilise beaucoup moins les pointeurs qu'en C. Dans la grande majorité des cas, il y a une meilleure solution que les pointeurs. C'est la première erreur à éviter.

   Ensuite, la bibliothèque standard n'est pas la même. Tant que l'on ne maîtrise pas la bibliothèque standard C++, on ne connait pas C++.

  Également, C++ a un contrôle des types plus strict que C et il faut en faire usage. Par exemple, il est préférable de bannir les conversions à la C pour utiliser les opérateurs de conversion : « static_cast », « dynamic_cast » et « reinterpret_cast ».

   Enfin, il faut se méfier des macro-commandes à la C : C++ dispose des modèles (« template ») et de la directive « inline », qui permettent de faire aussi efficace et plus sûr.

   Voilà pour les premiers écueils à éviter qui me viennent, mais la liste n'est pas nécessairement exhaustive.

Car, je n'en suis qu'au tout début, et j'ai déjà appris des choses...ce qui m'inquiète vraiment par rapport à ce que j'ai "appris" en cours...

L'un des gros problèmes de C++, c'est qu'il est mal enseigné. De toute façon, une connaissance n'est vraiment acquise que lorsqu'on la remise en cause et cela vaut également pour ce que tu trouveras dans le document que je suis en train de rédiger.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#86 Le 29/07/2010, à 17:34

grim7reaper

Re : Une autre approche du C++ standard

J'ai aussi commencé par le C et je me mets au C++. Je vais te donner mon point de vue (qui vaut ce qu'il vaut…).

Skadi a écrit :

Ma principale question, est, pourquoi ce "si possible, pas en C" ?

Parce que le C est très permissif par nature. Il est donc facile de prendre de (très ?) mauvaise habitudes si l'on ne s'astreint pas soi-même à une certaine rigueur.
De plus, il est courant de considérer le C++ comme un C amélioré (ce qu'il était à sa création, il y a plus de 15 ans). Or, ce n'est plus vrai maintenant. C'est un langage à part entière, qui va bien au-delà d'un simple C-with-class.

Donc, quelles sont ces mauvaises habitudes dû au C ? (mauvaises habitudes pour du C++ s'entend) Car je suppose que c'est de cela que tu dois parler ? smile

Effectivement, certaines habitudes en C ne sont pas les bienvenues en C++ (cela dit, certaines ne sont pas non plus les bienvenue en C). Le Stroustrup* (le seul livre disponible en français qui soit valable sur ce sujet, si tu peux te le procurer n'hésite pas) comprend d'ailleurs un petit paragraphe à l'intention des programmeurs C.

Quelques exemples de mauvais usages :
- Les macros (et les "bidouilles" à coup de préprocesseur en général, exception faite des guardiens);
- les void*;
- les casts violent à coup de (type) : privilégie les opérateurs du C++ static_cast & cie.

* :  Le langage C++
      Bjarne STROUSTRUP
      Pearson Education.

Hors ligne

#87 Le 29/07/2010, à 18:07

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

   Hé ! Grim7reaper, tu m'as piqué m'a réplique ! Ça ressemble énormément à plusieurs interventions que j'ai faites sur le sujet.

   Non, en fait, ça donne l'impression d'être écouté, donc je suis plutôt content.

   Cela dit, je t'ai grillé quand même : tu n'es pas encore assez rapide, petit scarabée !

   Juste :

grim7reaper a écrit :

sa création, il y a plus de 15 ans

Tu peux facilement ajouter 10 ans de plus : Bjarne STROUSTRUP a commencé à travailler sur C with classes en 1979. En 1983, le nom a changé pour C++. Voir :

      The Design and Evolution of C++
      Bjarne STROUSTRUP
      Addison-Wesley Educational Publishers Inc.

Le langage C++
      Bjarne STROUSTRUP
      Pearson Education.

Mais c'est qu'il me copie même dans le mode de citation !

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#88 Le 29/07/2010, à 18:16

grim7reaper

Re : Une autre approche du C++ standard

Le Farfadet Spatial a écrit :

Hé ! Grim7reaper, tu m'as piqué m'a réplique ! Ça ressemble énormément à plusieurs interventions que j'ai faites sur le sujet.

   Non, en fait, ça donne l'impression d'être écouté, donc je suis plutôt content.

Ça vient aussi du fait que je partage totalement ton point de vue à ce sujet. Mais il est vrai que j'ai tendance à faire preuve de mimétisme ce qui peut expliquer la ressemblance dans le style.

Le langage C++
      Bjarne STROUSTRUP
      Pearson Education.

Mais c'est qu'il me copie même dans le mode de citation !

Oui, là j'avoue, c'est du plagiat total tongue (repris sur le sujet "Petit guide pour aider au choix d'un langage").

Hors ligne

#89 Le 29/07/2010, à 19:00

Skadi

Re : Une autre approche du C++ standard

Merci à vous pour vos réponse. smile

Le Farfadet Spatial a écrit :

L'un des gros problèmes de C++, c'est qu'il est mal enseigné. De toute façon, une connaissance n'est vraiment acquise que lorsqu'on la remise en cause et cela vaut également pour ce que tu trouveras dans le document que je suis en train de rédiger.

Rassures-toi...ou pas...
Car, le C++ n'est pas le seul à être mal enseigné.
Si je disais ça, c'est que comme je ne connais pas du tout le C++, forcément, j'apprend de nouvelles choses.
Mais j'apprend aussi de nouvelles choses tout à fait valide en C, langage que j'ai théoriquement "appris".

Ne serait-ce que l'histoire du argc et du argv, où on ne m'a jamais expliqué ce que c'était...

Parce que, arrivant naïvement avec mon petit portable sur nunux, que les profs nous font utiliser pratiquement dès le premier cours, des bonnes bibliothèques bien windowsiennes du genre conio et de belles fonctions du genre getche. (je tiens à rappeller que je suis dans l'info indus/embarquée, donc windows normalement, ce n'est pas trop ça...)
Et quand -forcément- j'ai eu des problèmes à la compilation, la seule aide que j'ai eu de la part de la prof, c'était "De toute façon, on a toujours plein de problèmes avec linux.".

Je me dis que...je suis bien mal tombée...
Bon, le point positif, c'est que comme le C++ n'est pas au programme, si je choisis bien mes sources, je n'aurai pas un apprentissage massacré pour ce langage-ci...c'est déjà ça...

Bref, j'ai encore, énormément de choses à apprendre, et je crois que, je ferais mieux de tout recommencer depuis zéro, même pour le C...


Confortablement installée dans la sécurité d'un soyeux cocon d'ennui…

Hors ligne

#90 Le 29/07/2010, à 19:07

®om

Re : Une autre approche du C++ standard

Le C++ c'est que pour les terroristes lol

http://www.numerama.com/magazine/16319-pour-arreter-le-terrorisme-interdisons-la-programmation-c.html
http://www.numerama.com/magazine/16343-c-et-terrorisme-roland-jacquard-persiste-et-signe.html

Hors ligne

#91 Le 29/07/2010, à 19:36

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

grim7reaper a écrit :

Oui, là j'avoue, c'est du plagiat total tongue (repris sur le sujet "Petit guide pour aider au choix d'un langage").

Bon, au moins, il sert à quelque chose !

Skadi a écrit :

je ferais mieux de tout recommencer depuis zéro, même pour le C...

Je te conseille :

      Méthodologie de la programmation en C
      BRAQUELAIRE
      Dunod

   La troisième édition détaille C99, POSIX, se base sur les outils GNU et donne de bonne pratique en C, il donne même une méthodologie pour adopter une approche objet en C. Une fois cet ouvrage complètement lu, je t'invite alors à te procurer celui-ci :

      Maîtrise des algorithmes en C
      Kyle LOUDON
      O'Reilly

   À partir de là, tu devrais y voir beaucoup plus clair.

®om a écrit :

Le C++ c'est que pour les terroristes

Tes références m'ont fait beaucoup rire.

   Une petite réflexion en passant : lorsque l'on entend « sur Internet, il passe n'importe quoi », il faut également préciser que c'est également le cas à la télévision…

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#92 Le 29/07/2010, à 20:34

kamui57

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut

j'ai téléchargé la dernière version (celle dont tu as donné le lien sur free) et j'ai vu quelques coquilles, je suis donc en train de le lire et de les noter. Je trouve ce bouquin super intéressant, même qi j'en suis qu'au début, merci pour ce boulot !

Bon ben voilà, j'ai fait une première lecture rapide pour te dire les coqulles et mes remarques aussi vite que possible. Je n'ai pas potassé en détail le bouquin, mais j'aime to style d'écriture.

p 3 :
    "bel postérité" : bel est pour un nom masculin => "belle postérité"
    "sur-couche" : ne serait-ce pas "surcouche" ?
    "rhébarbatif" => rébarbatif
    "je ne traiterais pas" : veux-tu vraiment le conditionnel et non pas le futur "je ne traiterai pas" ?

p 4 :
    "tous ces outils ont l'avantage d'être libre" : on ne devrait pas mettre libre au pluriel ? (cf "portés" plus loin)
    "je ne le traiterais donc pas ici" => "traiterai" non ? (futur au lieu de conditionnel)
    "sur lesquels je vous encourage de vous pencher" => "je vous encourage à vous pencher" non ?
   
p 11 :
    "en général je ne donnerais pas d'exemple" => ça serait pas mieux en futur ? "donnerai"
    "donner des exemples permet de rendre les choses plus concrète" => "concrètes"
    "je prendrais comme " => "prendrai"
    "je ne présenterais que la façon de faire sous UNIX" => "présenterai" je pense, comme ce n'est pas une hypothèse.
   
p 13 :
    "il s'agit de la contraction de terme anglais" => "du terme"
    "la norme définie que" => "définit"
    "la fonction [...] renvoi toujours un entier"  => "renvoie"
    "paramètres d'exécutions" je dirais "paramètres d'exécution", comme "ligne de commande" ou "système d'exploitation", après je me trompe peut-être. J'ai cherché ça dans google, ça semble utilisé.
    "les points-virgules [...] indique" => "indiquent"
    "et enfin des accolades dans lequelles ont décrit" => on"
   
p 15 :
    "de la composition de fonction" => "fonctions" (dans ton exemple il y en a plusieurs, je suppose que c'est toujours le cas ;-))
    "paramètres d'exécutions" : cf plus haut (yen a plusieurs j'arrête ici)
   
p 16 :
    "qui peuvent très bien être changé" => "changés"
    "il est préférable d'opter pour des noms parlant" => "parlants"
    "il est donc possible de réaliser des programmes qui soient en réalités des fonctions" => "réalité"

p 17 :
    "cette fonction convertie une chaîne de caractères" => "convertit"
    "une option dont nous en parlerons" => "dont nous parlerons"
   
p 18 :
    "Dans les précédent programmes" => "précédents"
   
p 19 :
    "il faut donc ajouter un au nombre de paramètre" => je dirais "paramètres" non ?
    "la confusion [...] est la source d'erreurs courantes" : la ? Yen a qu'une ? je dirais "une source", mais je peux me tromper.
    "le programme affiche la méthode de son utilisation sous une forme synthétique" : je trouve ça lourd. Au labo de mon école ils utilisent le mot "usage" pour ça. Que dis-tu de "le programme affiche son usage" ? ou "le programme affiche une aide concise" ?
    "la fonction principale ne change pas sa valeur de retour si jamais le nombre de paramètres n'était pas bon" : je pense que la concordance des temps n'est pas bonne et qu'il faut mettre un présent "si le nombre de paramètres n'est pas bon". Je remarque d'ailleurs que tu utilises beaucoup "si jamais", ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu cette tournure.
   
p 21 :
    "une zone dans lequel" => "laquelle"
    "on peut déclarer, entre autre," => "entre autres"
   
p 22 :
    "des noms de fonctions et de paramètres qui soient parlant" => "parlants"
   
p 26 :
    "Fonction calculant la puissance entiere" => "entière" (tu mets réel après donc j'en déduis que tu n'as rien contre les accents)
   
p 27 :
    "un type d'entiers non-signés longs, qui dans notre cas est automatiquement convertit en <<unsigned>>" => "converti".
    "lorsque les deux opérandes de la division sont de types entiers" : je mettrais "type entier" car pour moi elles sont toutes deux du même type, le type entier, mais ça reste à confirmer.
    "programme qui calcul" => "calcule"
[HS]
Remarque de prog : tu mets
cout << "Usage : puissance2 x n ...
Ne pourrait-on pas mettre
cout << "Usage : argv[0] x n ...
ce qui éviterait de retaper le nom du programme ?
[/HS]
   
p 31 :
    "Il s'agit d'un type - définit" => "défini"
    "permet de transmettre des données sur la sortie standard" : transmettre à, ou écrire sur ?

p 39 :
    "tous les entiers relatifs pouvant être représenté" => "représentés"
    "programme qui calcul" => "calcule" (ça aussi t'aimes bien...)
   
p 41 :
    "exception indefinie" => "indéfinie"

p 69 : "il vient de [...] et à l'avantage" => "a l'avantage"

Voilà ce que j'ai noté, j'en ai peut-être oublié, yen a peut-être qui ne sont pas des fautes.

Dernière modification par kamui57 (Le 29/07/2010, à 21:25)


Quand le dernier arbre aura été abattu, et le dernier animal exterminé, les hommes se rendront compte que l'argent ne se mange pas (proverbe indien)
Toshiba Satellite L655 4 Go RAM, Archlinux Gnome-shell,LXDE / W7
Toshiba Satellite M30 512 Mo RAM, Archlinux Gnome 3 restreint / Crunchbang LXDE
https://help.ubuntu.com/community/Pastebinit pour poster du texte sur internet en console

Hors ligne

#93 Le 30/07/2010, à 16:49

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

kamui57 a écrit :

Bon ben voilà, j'ai fait une première lecture rapide pour te dire les coqulles et mes remarques aussi vite que possible.

Merci, je propage tout cela.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#94 Le 30/07/2010, à 20:46

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

   Enfin ! J'ai mis en place le dépôt pour le document. Finalement, j'ai utilisé Darcs. Voici l'adresse du dépôt :

http://le-bars.net/yoann/repos/livre-C++/

   Pour ceux qui veulent se contenter de lire le PDF, il suffit de copier le fichier suivant :

http://le-bars.net/yoann/repos/livre-C++/livre-C++.pdf

   Et de revenir le consulter régulièrement, au gré des changements. Je modifie le message initial de ce fil de discussion pour y mettre l'adresse du dépôt. Si vous avez des questions au sujet du fonctionnement de Darcs, n'hésitez pas.

   Les derniers changements dans le document : j'ai mis de la couleur dans les codes, dites-moi ce que vous en pensez. Dans l'immédiat, je n'ai pas accès à une imprimante, donc si quelqu'un peu tester l'impression d'une page de code en noir et blanc et me dire ce que ça donne, ce serait sympa. Enfin, j'ai appliqué les corrections de Kamui57.

   Pour l'automatisation de la composition, je suis revenu à Make, parce que je ne connais pas d'outil vraiment efficace lorsque l'on a recours à XeLaTeX. Il va falloir sans doute faire du développement à partir de SCons.

   J'espère prochainement mettre en place un site Trac dédié à ce projet, voir une liste de diffusion qui avertira automatiquement lorsque des changements seront apportés au dépôt.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#95 Le 31/07/2010, à 00:44

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

   Un petit guide rapide pour utiliser Darcs. Tout d'abord, il vous faut installer Darcs version deux ou supérieure, par exemple la version des dépôts d'Ubuntu. Créez un répertoire dans lequel vous téléchargerez les fichiers. Là, exécutez la commande suivante :

$ darcs init --darcs-2

Ensuite, la première fois, exécutez la commande :

$ darcs get http://le-bars.net/yoann/repos/MIT-2010/

En utilisation quotidienne, faites :

$ darcs pull http://le-bars.net/yoann/repos/MIT-2010/

Ensuite, appliquez les modifications :

$ darcs whatsnew

Vous pouvez également lire le manuel d'utilisation de Darcs.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#96 Le 31/07/2010, à 00:52

helly

Re : Une autre approche du C++ standard

téléchargé, jverrais demain smile


Archlinux-wmii-dwb.
Un problème résolu ? Faites le savoir en mettant [résolu] à côté du titre de votre topic.
Un problème non résolu ? Faites le savoir en insultant ceux qui cherchent à vous aider.
Un site bleu super remasterised©, un wiki cherchant des volontaires pour traduire un site.

Hors ligne

#97 Le 31/07/2010, à 10:04

omc

Re : Une autre approche du C++ standard

Bonjour,
Quelques remarques, histoire de pinailler.... smile

* Il me semble plus judicieux de remplacer le caractère de saut de ligne '\n' par std::endl. En effet suivant les os (winberk) le '\n' ne fait que le saut de ligne, mais pas de retour chariot....

* Page 13, avec la fonction moyenne, tu divises par 2
Le compilo va faire alors une conversion implicite d'entier en flottant, cela peut être dangereux dans certains cas.
Personnellement je mettrais le chiffre 2 suivit du point -> "2." ou même encore plus parano double(2.)

* Là c'est vraiment du maxi chipotage:  page 18, la fonction "puissance"
Attention aux conversions int -> unsigned
Par exemple le petit bout de programme

void affiche(unsigned val)
{
  std::cout << val << std::endl;
}


int main () 
{
  affiche(-1);
  return 0;
}

Renvoie le nombre 4294967295
Ce que je ferais est (c'est un peu délicat pour ta progression) d'introduire les assertions avec ce cas:

double puissance (double x, int n) 
{
assert(n>=0);
if (n == 0) return 1;
else return x * puissance(x, n - 1);
}

Personnellement j'introduirais le concept de programmation par contrat assez tôt, cela me semble indispensable à la survie du programmeur en milieu hostile.

Voilà pour les remarques, c'est vraiment du pinaillage et je comprendrais tout à fait que tu ne veuilles pas les prendre en compte.



Sinon, une question :
Comment fais-tu pour activer la coloration syntaxique avec latex de code C++.
Est-ce le package "listing", je ne suis jamais arrivé à activer cette fonction...

Merci,
Damien.

Dernière modification par omc (Le 31/07/2010, à 10:05)

Hors ligne

#98 Le 31/07/2010, à 10:14

omc

Re : Une autre approche du C++ standard

Une autre remarque:

Peut-être faudrait-il toucher deux mots de la portée des variables dans le paragraphe 1.10 ?
Et peut-être même des variables temporaires ?
C'est un point assez difficile pour le débutant...

Hors ligne

#99 Le 31/07/2010, à 10:14

grim7reaper

Re : Une autre approche du C++ standard

omc a écrit :

* Il me semble plus judicieux de remplacer le caractère de saut de ligne '\n' par std::endl. En effet suivant les os (winberk) le '\n' ne fait que le saut de ligne, mais pas de retour chariot....

Le problème c'est qu'il me semble que '\n' et std::endl n'ont pas la même sémantique (le second est une fonction qui fait, entre autre, un appel à ostream::flush() ce qui n'est pas forcément bienvenue)

Sinon, une question :
Comment fais-tu pour activer la coloration syntaxique avec latex de code C++.
Est-ce le package "listing", je ne suis jamais arrivé à activer cette fonction...

Oui, c'est bien avec le package listings, il suffit de le configurer au début avec la commande lstset. Tu trouveras plus d'info sur ce package et ses possibilités ici.

Hors ligne

#100 Le 31/07/2010, à 10:37

Le Farfadet Spatial

Re : Une autre approche du C++ standard

Salut à tous !

omc a écrit :

* Il me semble plus judicieux de remplacer le caractère de saut de ligne '\n' par std::endl. En effet suivant les os (winberk) le '\n' ne fait que le saut de ligne, mais pas de retour chariot....

Il y en a déjà été question plus en amont dans la discussion : "\n" effectue un retour à la ligne, tandis que « std::endl » effectue un retour à la ligne et vide le tampon : c'est la norme. Dans l'immense majorité des cas, il est préférable d'avoir recours au tampon, donc il est préférable de privilégier "\n". Si un compilateur ou un système d'exploitation ne respecte pas la norme, c'est une bogue et je ne veux pas donner de mauvaises habitudes à cause d'une bogue d'un système parmi d'autres.

* Page 13, avec la fonction moyenne, tu divises par 2
Le compilo va faire alors une conversion implicite d'entier en flottant, cela peut être dangereux dans certains cas.
Personnellement je mettrais le chiffre 2 suivit du point -> "2." ou même encore plus parano double(2.)

C'est clairement de la tetracapillechtomie ! Cependant, j'en suis également un adepte, alors je te l'accorde.

Personnellement j'introduirais le concept de programmation par contrat assez tôt, cela me semble indispensable à la survie du programmeur en milieu hostile.

Bien entendu, je vais introduire la programmation par contrat, c'est prévu depuis que je me suis attelé à la rédaction de ce document. Ce sera au chapitre quatre : « Gestion des erreurs ».

Comment fais-tu pour activer la coloration syntaxique avec latex de code C++.
Est-ce le package "listing", je ne suis jamais arrivé à activer cette fonction...

Grim7reaper a déjà donné les éléments de réponses. J'ajoute que si tu te poses une question sur comment j'ai pu produire tel ou tel chose, n'hésites pas à consulter les sources, qui sont désormais librement accessibles.

Peut-être faudrait-il toucher deux mots de la portée des variables dans le paragraphe 1.10 ?
Et peut-être même des variables temporaires ?
C'est un point assez difficile pour le débutant...

Comme tu peux le constater, la section sur les variables s'arrête en plein milieu d'une phrase : c'est encore en court de rédaction. Je vais parler de limiter la portée des variables et également pourquoi il faut, autant que possible, privilégier les constantes.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial

Dernière modification par Le Farfadet Spatial (Le 31/07/2010, à 11:06)


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

Haut de page ↑