Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 25/04/2010, à 08:22

PPdM

Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Salut

J'en ai ras le bol des ces gens qui se croient toujours obliger de souligner leurs propos d'anglicismes parfaitements inutiles. mad
En plus souvent ceux ci sont employés a mauvais escient, quand ce n'est pas totalement a contre-sens.
Hier, j'écoutais  a la radio une interview d'un écrivain le journaliste lui  balance
«comment se passe le rewriter, comme ont dit, la correction quoi?»

Pas assez que je trouves déplacé d'utiliser un terme anglais alors que le terme français est tout a fait adéquat, mais en plus il alourdit sa phrase en faisant une redondance pour être sur d'être compris de tous.

Cela fait, provincial du trou du cul de la France profonde qui veut se la péter en étalant sa fausse culture .

A Marseille il y a un vielle expression pour ce genre d'individu on dit que cela fait genre jarron-tinette  et on rigole

Pour la traduction de l'expression je vous laisse un peut chercher

Dernière modification par pierguiard (Le 25/04/2010, à 12:18)

Hors ligne

#2 Le 25/04/2010, à 10:14

Antoine59

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

pierguiard a écrit :

Hier, j'écoutais  a la radio un interview d'un écrivain le journaliste lui  balance
«comment se passe le rewriter, comme ont dit, la correction quoi?»

une entrevue big_smile
Nan je rigole, je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai horreur de ça. Et le pire c'est que des fois on nous comprend mal quand on utilise un mot français parce que son équivalent en anglais est plus utilisé. Un exemple tout bête, en electro, par exemple, tout le monde (enfin les gens que je connais) dit machin il a "samplé" tel titre alors qu'on devrait dire échantillonné et c'est pas sûr que les gens comprennent du premier coup si on utilise ce mot.
Donc voilà, j'essaye de parler au maximum français mais il y a quelques exceptions, je dit mail, pas mél, chewing-gum, pas gomme à mâcher etc mais ça me parait correct.

Dernière modification par Antoine59 (Le 26/04/2010, à 21:16)

Hors ligne

#3 Le 25/04/2010, à 12:24

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Antoine59 a écrit :
pierguiard a écrit :

Hier, j'écoutais  a la radio un interview d'un écrivain le journaliste lui  balance
«comment se passe le rewriter, comme ont dit, la correction quoi?»

une entrevue big_smile
Nan je rigole, je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai horreur de ça. Et le pire c'est que des fois on nous comprend mal quand on utilise un mot français parce que son équivalent en anglais est plus utilisé. Un exemple tout bête, en electro, par exemple, tout le monde (enfin les gens que je connais) dit machin il a "samplé" tel titre alors qu'on devrait dire échantillonné et c'est pas sûr que les gens comprennent du premier coup si on utilise ce mot.
Donc voilà, j'essaye de parler au maximum français mais il a quelques exceptions, je dit mail, pas mél, chewing-gum, pas gomme à mâcher etc mais ça me parait correct.

Bien vue la correction, bien qu'il n'existe pas réellement d'équivalent, entrevue est plus une approximation, voila un cas ou l'anglicisme ne me dérange pas. le sens profond de entrevue et interview sont différents, par contre ton exemple est frappant et je l'ai constaté aussi, nous devons faire comme nos amis québécois, qui vont bien plus loin, puisqu'ils francisent absolument tout les mots.

Hors ligne

#4 Le 25/04/2010, à 12:51

Marie-Lou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Interview est dans le dictionnaire, rewriter ne l'est pas, ça fait tout de même une certaine différence. Si l'on cherche vraiment un terme qui « sonne » plus français, entretien me semble pouvoir convenir (mais il est moins précis).


Compte clôturé

Hors ligne

#5 Le 25/04/2010, à 12:58

petitevieille

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Ah les anglicismes pédants, ne m'en parlez pas...

On ne dit pas les moteurs de recherche, on dit le "search".
On ne dit pas navigateur, on dit "browser".
On ne dit pas opérations de réduction ou promotions mais "couponing".
On ne dit pas retour sur investissement mais "ROI" (double combo : anglicisme + acronyme).
On ne dit pas le résumé mais le "pitch".
On ne dit pas numérique mais "digital".
On ne dit pas suivi mais "tracking".

etc.:rolleyes:

Hors ligne

#6 Le 25/04/2010, à 13:13

bloublou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

petitevieille a écrit :

Ah les anglicismes pédants, ne m'en parlez pas...

On ne dit pas les moteurs de recherche, on dit le "search".

Sérieusement, t'habites dans quel pays pour entendre « le search » ? hmm

Hors ligne

#7 Le 25/04/2010, à 13:30

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

louiz' a écrit :
petitevieille a écrit :

Ah les anglicismes pédants, ne m'en parlez pas...

On ne dit pas les moteurs de recherche, on dit le "search".

Sérieusement, t'habites dans quel pays pour entendre « le search » ? hmm

Salut  louiz'
j'ai déjà entendu ce borborygme, et oui il y en a qui l'utilise, même dans notre bonne vielle France. hmm

Hors ligne

#8 Le 25/04/2010, à 13:37

petitevieille

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Dans certains milieux professionnels que je peux cotoyer, on dit ça hélas.
Le "marketing" est un univers très anglicismophile (on peut aussi faire de très vilains mots en français big_smile ).

Tiens un autre : on ne dit pas mise en avant mais "push".

Hors ligne

#9 Le 25/04/2010, à 13:50

Piccolo62

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Me rappelle pendant les JO d'hiver, certaines courses : "Oui c'est un très bon rider, son ride était vraiment smooth, bien que son flip l'ai mis out".

Et autres joyeusetés.

Hors ligne

#10 Le 25/04/2010, à 14:04

na kraïou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Fun. tongue

Bon, sinon, c'est comme ça que se construit une langue, nan ? À la Renaissance, les mecs ont introduit plein d'italianismes, dans la langue, alors que c'était parfaitement inutile puisque ça remplaçait des mots qui existaient déjà (genre fantassin à la place de piéton, cavalier à la place de chevalier, etc.), et ça ne gêne plus personne.

En fait, j'avais déjà posté un truc à ce propos, il y a un petit bout de temps. Je pense que le problème n'est pas l'anglicisme (ou la francisation dans le cas inverse), mais l'usage : il y a des mots que l'on s'approprie, d'autres non. Certains deviennent naturels, d'autres font pédants. Moi, quand j'dis fun, cool, yep... c'est spontané, ce n'est pas pour me la péter : c'est comme ça que je parle.
Par contre, je trouve que "courriel" et "rewriter" sont aussi pédants l'un comme l'autre.

Du coup, un anglicisme peut être "pédant" à un moment, et devenir naturel plus tard. Ça dépend des personnes aussi : un mot est fait pour exprimer la pensée, si tu fréquentes beaucoup un milieu anglophone, c'est normal que dans le domaine, le premier mot qui te vienne à l'esprit, celui qui te semblera le plus juste, ça soit l'anglais.

Sinon, vous êtes un peu normatifs, sur le forum, quand même. Y a toujours des sujets pour expliquer qu'il ne faut pas employer telle expression, ou qu'il faut utiliser tel mot... tongue Alors que personne n'est foutu de respecter les standards orthographiques et grammaticaux. Pourtant, l'usage d'une expression pas label Académie française™ ou d'un mot étranger à l'occasion me semble nuire beaucoup moins à la communication (ce qui est quand même l'objectif principal d'une langue, il me semble).

Dernière modification par Р☢w ! ✰ :mad: ✰ (эй !) (Le 25/04/2010, à 14:05)


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#11 Le 25/04/2010, à 14:44

Le Farfadet Spatial

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Salut à tous !

   Ah ! Anglicisme, acronymes et jargon, tout un poème ! J'en ai fait un bonus sur mon site « recherche » -- attention, cette page contient de l'humour, mais elle illustre tout de même assez bien mon point de vue sur ce sujet.

pierguiard a écrit :

nous devons faire comme nos amis québécois, qui vont bien plus loin, puisqu'ils francisent absolument tout les mots.

C'est amusant, j'avais un peu le même point de vue que toi. Puis, je suis passé dans le coin et je me suis rendu compte de plusieurs choses. Tout d'abord, les québécois sont cernés d'anglophone et doivent se battre pour conserver leur identité linguistique. Cela dit, le français québécois est fortement déformé par l'anglais. Par exemple, l'utilisation de mots valises, comme « courriel », est typique d'une langue saxonne -- anglais, allemand, etc. --, mais assez éloigné du français -- pour ma part, j'utilise le vocable « courrier électronique ». En revanche, les emprunts à une langue étrangère sont la marque d'une langue vivante.

   L'équilibre est toujours difficile à trouver, mais il est vrai que lorsqu'il existe déjà un terme dans sa langue qui exprime très précisément le sens que l'on veut dire, l'emprunt à une autre langue est non seulement superflu, mais à mon avis mal venu.

   Un petit fascicule que je trouve intéressant sur l'évolution du français par le linguiste Claude HAGÈGE : [url=http://www.[Spam probable, merci de signaler]/francais-histoire-combat-claude-hagege-20099.html]Le français, histoire d'un combat[/url].

   Et mes amitiés à nos amis québécois et plus généralement canadien.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#12 Le 25/04/2010, à 15:50

Piccolo62

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Р'tite G☢gole mad a écrit :

Du coup, un anglicisme peut être "pédant" à un moment, et devenir naturel plus tard.

Plus un pédant pédantise un mot, moins ce mot est pédant cool

Faut attendre que quelques pédants se dévouent à "naturaliser" un mot avant de pouvoir l'utiliser lol

Hors ligne

#13 Le 25/04/2010, à 15:52

na kraïou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Non. C'est justement quand il est utilisé par d'autres gens que les pédants qu'un mot ne l'est plus. Reste à déterminer ce qu'est un pédant. On tire à la courte ?


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#14 Le 25/04/2010, à 16:22

K4ede

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Je suis assez d'accord avec le Farfadet Spatial. Par contre je voudrais souligner que les Québécois utilisent eux aussi pas mal d'anglicismes, même si ce ne sont pas les même que nous. Par exemple, un "lighter" pour un "briquet", ou "checker" pour "vérifier", etc... Certes ils font bien l'effort de chercher des nouveaux mots pour remplacer les anglicismes, mais leur langue n'est pas si authentiquement française qu'on voudrait le croire !


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#15 Le 25/04/2010, à 16:23

Piccolo62

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Non. Reste à déterminer x.

On décalre le nombre de personnes parlant la même langue ( population ), et le nombre de personnes utilisant le mot ( pop_utilise ).

On teste sur ce mot :


Fonction booleen mot_pédant?

Si pop_utilise > (population / 4 ) Alors
	mot_pedant := faux
sinon
	mot_pedant := vrai
finsi
	retourner(mot_pedant)
finfonction

On sait avec ça si un mot est pédant

On fout tous les mots dans un tableau puis on teste tous les mots qu'une personne utilise :

Fonction booleen personne_pédante?

Pour mot = premier_mot jusqu'à derniermot

	Si T[mot] == pedant alors
		compteur = compteur ++
	finsi
mot suivant

Si compteur > x alors

	personne_pedante = vrai
sinon
	personne_pedante = faux
finsi
	retourner(personne_pedante)
finfonction

Ou sinon on juge à la gueule, c'est plus simple et aussi efficace roll

Hors ligne

#16 Le 25/04/2010, à 16:27

na kraïou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Piccolo62 a écrit :

Non. Reste à déterminer x.

On décalre le nombre de personnes parlant la même langue ( population ), et le nombre de personnes utilisant le mot ( pop_utilise ).

C'est comme ça qu'on se retrouve avec un vocabulaire de cent cinquante mots... tongue


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#17 Le 25/04/2010, à 16:31

compte supprimé

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Р'tite G☢gole mad a écrit :

Fun. tongue

I completely agree with the Little Gogole's latest post. tongue

#18 Le 25/04/2010, à 16:44

blunt

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

K4ede a écrit :

Je suis assez d'accord avec le Farfadet Spatial. Par contre je voudrais souligner que les Québécois utilisent eux aussi pas mal d'anglicismes, même si ce ne sont pas les même que nous. Par exemple, un "lighter" pour un "briquet", ou "checker" pour "vérifier", etc... Certes ils font bien l'effort de chercher des nouveaux mots pour remplacer les anglicismes, mais leur langue n'est pas si authentiquement française qu'on voudrait le croire !

Je ne crois pas qu'il faut tomber dans ce genre de débat, à savoir quelle nation possède le français le plus authentique.
Comme le faisait remarquer Le Farfadet Spatial, ici, nous sommes 7 millions de Québécois, dont 5 millions de francophones entourés par près de 400 millions d'anglophones. Il est carrément impossible de ne pas avoir d'influence par l'anglais sur notre langue, pire encore au niveau familier, bien évidemment. Il ne faut donc pas comparer le niveau de langue familier avec le registre de langue neutre qu'est supposée avoir une entrevue radiophonique.

Tout ceci me fait penser, lors du mois passé, j'ai eu l'occasion de rencontrer une jeune française en visite au Québec. Elle me disait qu'elle avait passé l'après-midi à faire du shopping et s'était acheté un sweat-shirt vraiment nice. Elle m'a aussi raconté que dans un restaurant le serveur n'avait pas réussi à la comprendre, même après plusieurs répétition, qu'est-ce qu'elle voulais bien dire par: « je vais prendre un coca light. »


edit: correction de syntaxe

Dernière modification par blunt (Le 25/04/2010, à 16:46)


T400 Intel T9900 duo core 3.06ghz 4G ram Radeon3470 ArchLinux 64 bits
AMD 64 3200+ 1G ram Debian Lenny

Hors ligne

#19 Le 25/04/2010, à 16:47

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

juste un petit rappel je parle des anglicismes inutiles  comme dans cette phrase

«comment se passe le rewriter, comme ont dit, la correction quoi?»

qui est un exemple de stupidité pédante, utiliser un terme anglais, inutile, et sa traduction dans la même phrase
Ce qui signifie que, un je connais le terme, deux tu est trop bête pour comprendre donc je traduit.
Donc soit ut utilise le terme anglais, ce ne pas heureux mais passons, soit le terme français,  ce qui est mieux, mais les deux, c'est prendre ceux qui t'écoutent ou qui  te lisent pour des cons.ex
«je connais un racing driver, comme on dit, un pilote de course»
soit tu la fait pédante
«je connais un racing driver, comme on dit, »
soit tu la fait en français «je connais un  un pilote de course» mais les deux en un cela fait, je me la pète et tu est un con

Hors ligne

#20 Le 25/04/2010, à 17:16

SODⒶ

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

petitevieille a écrit :

On ne dit pas le résumé mais le "pitch".
On ne dit pas numérique mais "digital".

On ne traduit pas pitch par résumé mais synopsis.

Digital est un mot français.

wink


Le covoiturage pour partager les taxes.
Blablacar pour taxer le partage.

Hors ligne

#21 Le 25/04/2010, à 17:28

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

pinballyoda a écrit :
petitevieille a écrit :

On ne dit pas le résumé mais le "pitch".
On ne dit pas numérique mais "digital".

On ne traduit pas pitch par résumé mais synopsis.

Digital est un mot français.

wink

Oui mais non
digital est français quand cela a rapport aux doigts  «empreintes digitales» mais un barbarisme du a une approximation entre digit anglais:
chiffre [masc.].
doigt [masc.].
orteil [masc.].
donc on ne devrais pas traduire  Digital signal par signal digital mais par  signal numérique. encore un anglicisme a la con.

Hors ligne

#22 Le 25/04/2010, à 17:30

c-cube

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

J'en ai ras le bol des ces gens qui se croient toujours obliger de souligner leurs propos d'anglicismes parfaitements inutiles. mad

Non mais c'est vrai quoi ! What the fuck à la fin ?!!! mad

Si encore ils se contentaient de confondre l'infinitif et le participe passé comme plein de monde... wink

Par contre, oh fan de Lune !... Les régionalismes inutiles j'trouve pas toujours ça mieux boudiou !

Bon. C'est pas tout ça mais, en cette fin de week-end, j'me taperais bien une 'tite chocolatine moi...

Dernière modification par c-cube (Le 25/04/2010, à 17:34)


Il y a quelque chose d'ubuntu dans Trisquel.
Bons vendeurs d'ordinateurs
La musique libre ? J'aime !

Hors ligne

#23 Le 25/04/2010, à 17:30

na kraïou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

pierguiard a écrit :

encore un anglicisme a la con.

Bah non, c'est comme ça que ça évolue. Le sens des mots n'a jamais été figé.

Dernière modification par Р☢w ! ✰ :mad: ✰ (эй !) (Le 25/04/2010, à 17:31)


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#24 Le 25/04/2010, à 17:34

Neros

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

À la Renaissance, les mecs ont introduit plein d'italianismes, dans la langue, alors que c'était parfaitement inutile puisque ça remplaçait des mots qui existaient déjà (genre fantassin à la place de piéton, cavalier à la place de chevalier, etc.), et ça ne gêne plus personne.

Pourtant, ces mots italiens ont été adaptés au français, on ne les utilise pas dans leur langue d'origine.
En plus l'italien est basé sur la latin et donc très proche du français.

Alors que les anglicismes, ils sont utilisé tel quel. Et l'anglais n'est pas aussi proche du français.


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#25 Le 25/04/2010, à 17:35

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Р'tite G☢gole mad a écrit :
pierguiard a écrit :

encore un anglicisme a la con.

Bah non, c'est comme ça que ça évolue. Le sens des mots n'a jamais été figé.

ouais et non, parce que  mon signal du doigt ne sert pas a grand chose dans un ordinateur par contre sur le bord de la route il peut être utile !:P

Hors ligne

Haut de page ↑