Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#26 Le 25/04/2010, à 17:39

c-cube

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Р'tite G☢gole mad a écrit :

Bah non, c'est comme ça que ça évolue. Le sens des mots n'a jamais été figé.

¡ ʇuǝɯǝʇɔɐxǝ

Dernière modification par c-cube (Le 25/04/2010, à 17:41)


Il y a quelque chose d'ubuntu dans Trisquel.
Bons vendeurs d'ordinateurs
La musique libre ? J'aime !

Hors ligne

#27 Le 25/04/2010, à 17:55

Le Farfadet Spatial

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Salut à tous !

Neros a écrit :

Alors que les anglicismes, ils sont utilisé tel quel.

Cela dit, il faut être bien français pour traduire « car park » en « parking »... Par exemple.

   À bientôt.

   Le Farfadet Spatial


L'antre du farfadet :
http://le.farfadet.spatial.free.fr/
Textes, musiques et peintures

Hors ligne

#28 Le 25/04/2010, à 17:56

na kraïou

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Neros a écrit :

À la Renaissance, les mecs ont introduit plein d'italianismes, dans la langue, alors que c'était parfaitement inutile puisque ça remplaçait des mots qui existaient déjà (genre fantassin à la place de piéton, cavalier à la place de chevalier, etc.), et ça ne gêne plus personne.

Pourtant, ces mots italiens ont été adaptés au français, on ne les utilise pas dans leur langue d'origine.

Bah oui, un demi-millénaire plus tard, évidemment que ça s'est fondu dans la langue... À l'époque, il y avait peut-être des gens qui trollaient pour pousser des coups de gueule contre les italianismes inutiles.

Neros a écrit :

En plus l'italien est basé sur la latin et donc très proche du français.

Alors que les anglicismes, ils sont utilisé tel quel. Et l'anglais n'est pas aussi proche du français.

Il y a un degré de proximité fixé pour déterminer la frontière entre l'interdiction et l'autorisation de faire des emprunts ? tongue En plus, ils ne sont pas utilisés "tel quel" : ils sont inscrits dans une structure grammaticale française, par exemple, "le rewriter" : on lui donne un genre (masculin), etc.

pierguiard a écrit :
Р'tite G☢gole mad a écrit :
pierguiard a écrit :

encore un anglicisme a la con.

Bah non, c'est comme ça que ça évolue. Le sens des mots n'a jamais été figé.

ouais et non, parce que  mon signal du doigt ne sert pas a grand chose dans un ordinateur

L'évolution du sens d'un mot n'est pas forcément très logique... quand tu vois l'évolution de "merci", par exemple.

Je trouve qu'avoir une approche aussi intellectuelle de l'évolution de la langue, avoir autant de mépris pour l'usage - pour les autres usages que les siens -, porter des jugements sur les types de langage, ça, c'est du pédantisme. tongue


Triste !
Intégriste ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant ! Ingrat !

Hors ligne

#29 Le 25/04/2010, à 18:46

Ras'

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

blunt a écrit :

Tout ceci me fait penser, lors du mois passé, j'ai eu l'occasion de rencontrer une jeune française en visite au Québec. Elle me disait qu'elle avait passé l'après-midi à faire du shopping et s'était acheté un sweat-shirt vraiment nice. Elle m'a aussi raconté que dans un restaurant le serveur n'avait pas réussi à la comprendre, même après plusieurs répétition, qu'est-ce qu'elle voulais bien dire par: « je vais prendre un coca light. »

Maudits français... > http://tinyogg.com/watch/SaRcG/

Sinon je trouve certains anglicismes ridicules, mais certains que j'utilise doivent sonner ridicules à l'oreille d'autre personnes. Et puis il y a les anglicismes francisés aussi, c'est fun.
T'as checké tes mails ?

Enfin, c'est une évolution de la langue. Et je préfère un mot qui vient de l'anglais et qui est bien utilisé qu'un mot qu'on nous impose comme les couriels et autres débilités qu'on essai de nous apprendre.
Et puis par moment il y a des expressions anglaise qui nous parlent beaucoup plus que leur traduction française.


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#30 Le 25/04/2010, à 18:55

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

cela part un peut dans tout les sens, je peste essentiellement contre l'utilisation abusive, comme dans l'exemple que j'ai donné plus haut.
Utiliser un mot anglais et sa traduction dans la meme phrase est le comble du snobisme parisien ou "branché"


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#31 Le 25/04/2010, à 19:15

Кຼزດ

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

pierguiard a écrit :
Antoine59 a écrit :
pierguiard a écrit :

Hier, j'écoutais  a la radio un interview d'un écrivain le journaliste lui  balance
«comment se passe le rewriter, comme ont dit, la correction quoi?»

une entrevue big_smile
Nan je rigole, je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai horreur de ça. Et le pire c'est que des fois on nous comprend mal quand on utilise un mot français parce que son équivalent en anglais est plus utilisé. Un exemple tout bête, en electro, par exemple, tout le monde (enfin les gens que je connais) dit machin il a "samplé" tel titre alors qu'on devrait dire échantillonné et c'est pas sûr que les gens comprennent du premier coup si on utilise ce mot.
Donc voilà, j'essaye de parler au maximum français mais il a quelques exceptions, je dit mail, pas mél, chewing-gum, pas gomme à mâcher etc mais ça me parait correct.

Bien vue la correction, bien qu'il n'existe pas réellement d'équivalent, entrevue est plus une approximation, voila un cas ou l'anglicisme ne me dérange pas. le sens profond de entrevue et interview sont différents, par contre ton exemple est frappant et je l'ai constaté aussi, nous devons faire comme nos amis québécois, qui vont bien plus loin, puisqu'ils francisent absolument tout les mots.

Ils québécisent les mots, nuance.
Personnellement, je trouve la francisation extrémiste encore affreuse que les anglicismes inutiles.
(oui, je n'emploierais jamais infolettre, bolidage, ou mèl ; par contre je veux bien utiliser courriel ou mail)


dou

Hors ligne

#32 Le 25/04/2010, à 19:20

matterhorn

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Il faudrait peut être aussi accepter que les langues évoluent yikes
Des échanges entre langues, il y en a plein, et ils ne se font pas toujours dans le même sens. Les anglais parlent bien d'un "cafay" ou d'un "rendaywous".

Hors ligne

#33 Le 25/04/2010, à 20:51

ottomeanseight

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Je dois dire que de par mon métier, l'emploi d'anglicisme ne me choque plus (ils ont souvent l'avantage de la simplicité), par contre, cela me gène plus de voir des journalistes ou des présentateurs qui ne savent pas faire de phrases correctes en français, utilisent des mots à la place d'autres, sans parler des insultes ou grossièretés diverses... on va dire que c'est l'époque qui veut ça et qu'il faut être moderne mon brave monsieur...
Quant à l'anglais, il me semble me rappeler qu'au temps de l'empire romain (oui je remonte encore plus loin que ptite gogole big_smile), il était du dernier chic de parler latin (la langue de la nation dominante finalement)... ce n'est donc pas une nouveauté de vouloir être snob par le langage qu'on utilise... On râlait moins quand le français était utilisé dans toute l'Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles smile


Le bien ne fait pas de bruit, et le bruit ne fait pas de bien.

Hors ligne

#34 Le 25/04/2010, à 21:12

Ankalogon

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Noir (black), entrevue (interview), courriel (e mail), gomme à mâcher (chewing-gum), nettoyeur (pressing), pris de court (overbooké), etc

Elle est belle la langue française.

Hors ligne

#35 Le 25/04/2010, à 21:24

Кຼزດ

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Ankalogon a écrit :

Noir (black), entrevue (interview), courriel (e mail), gomme à mâcher (chewing-gum), nettoyeur (pressing), pris de court (overbooké), etc

Elle est belle la langue française.

J'ai du mal à interpréter ton message…


dou

Hors ligne

#36 Le 25/04/2010, à 21:38

Кຼزດ

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Ankalogon a écrit :
mathieuI a écrit :

J'ai du mal à interpréter ton message…

J'entend plus souvent les mots entre parenthèses, et rarement les autres qui ne sont pas difficile à prononcer. Peut être une question de hasard, de milieu professionnel.

Pareil, à part black. Mais il y en a certains que je cautionne, d'autres non tongue


dou

Hors ligne

#37 Le 25/04/2010, à 22:29

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

ottomeanseight a écrit :

Je dois dire que de par mon métier, l'emploi d'anglicisme ne me choque plus (ils ont souvent l'avantage de la simplicité), par contre, cela me gène plus de voir des journalistes ou des présentateurs qui ne savent pas faire de phrases correctes en français, utilisent des mots à la place d'autres, sans parler des insultes ou grossièretés diverses... on va dire que c'est l'époque qui veut ça et qu'il faut être moderne mon brave monsieur...
Quant à l'anglais, il me semble me rappeler qu'au temps de l'empire romain (oui je remonte encore plus loin que ptite gogole big_smile), il était du dernier chic de parler latin (la langue de la nation dominante finalement)... ce n'est donc pas une nouveauté de vouloir être snob par le langage qu'on utilise... On râlait moins quand le français était utilisé dans toute l'Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles smile

Encore une fois ce n'est pas temps l'emploi d'anglicisme qui m'énerve, c'est le fait de mal les employer
je trouve d'aussi mauvais gout « monter en haut» que «rewriter comme on dit, corriger»
soit on  dit «comment se passe le rewriter» soit on dit «comment se passe  la correction » mais on  ne dit pas
«comment se passe le rewriter, comme ont dit, la correction quoi?» c'est du même ordre que «descendre en bas» «marcher a pied» etc

Dernière modification par pierguiard (Le 25/04/2010, à 22:32)


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#38 Le 26/04/2010, à 01:32

xabilon

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Il y a une claire différence entre :
- les emprunts (pour raisons culturelles ou géographiques) aux autres langues, qui sont un processus normal
- l'utilisation de jargon technique, qui bien souvent utilise des mots anglais, par habitude et facilité de communication
- l'utilisation de mots anglais en remplacement intentionnel de mots courants français, qui peut être comme le dit pierguiard, mais aussi dans un but ironique.

Il y a d'autres exemples aussi "m'as-tu-vu", comme les pluriels de mots empruntés à l'italien ou au latin.
Dire "des scenarii" ou "des fora", alors que "scénario" et "forum" sont des mots qui font maintenant partie de la langue française (ils suivent donc les mêmes règles), je trouve cela tout aussi pédant.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#39 Le 26/04/2010, à 01:58

nathéo

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

D'ailleurs pourquoi utiliser « up » pour désigner un « rafraichissement» de topic ? tongue


C'est rarement par le sarcasme qu'on élève son âme.
Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.
De quoi souffres-tu ? De l'irréel intact dans le réel dévasté ?
N'oubliez pas d'ajouter un [RESOLU] si votre problème est réglé.ᥟathé൭о

Hors ligne

#40 Le 26/04/2010, à 08:07

Seisan

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Ça me rappelle la loi Allgood smile À mon époque on se foutait de sa gueule. 10ans plus tard certains lui refont honneur yikes
Tout ça pour 3 mots anglais qu'on utilise dans notre jargon. C'est pas ça qui tue le français. Ça ne fait pas se retourner Victor Hugo dans sa tombe qui n'en aurait rien à faire non plus.

Se battre contre le smeuslangage ou contre l'illétrisme ça aurait de l'intérêt mais là... Et quand je parle d'illétrisme je ne parle pas "dans le monde" mais en France, dans nos écoles... Les jeunes ne savent plus écrire. Le français se perd alors que c'est une langue riche et belle qui mérite qu'on la respecte, mais vraiment pas à cause de l'anglais.

Edit : 15ans plus tard

Dernière modification par Seisan (Le 26/04/2010, à 08:11)


Il y a des limites à la sagesse de l'être humain, arbrisseau fragile secoué par le vent. HAGAKURE.

Hors ligne

#41 Le 26/04/2010, à 08:57

compte supprimé

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

nathéo a écrit :

D'ailleurs pourquoi utiliser « up » pour désigner un « rafraichissement» de topic ? tongue

Tu veux dire de sujet ?

tongue

#42 Le 26/04/2010, à 11:08

MadeInGroland

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

xabilon a écrit :

Il y a une claire différence entre :
- les emprunts (pour raisons culturelles ou géographiques) aux autres langues, qui sont un processus normal
- l'utilisation de jargon technique, qui bien souvent utilise des mots anglais, par habitude et facilité de communication
- l'utilisation de mots anglais en remplacement intentionnel de mots courants français, qui peut être comme le dit pierguiard, mais aussi dans un but ironique.

Il y a d'autres exemples aussi "m'as-tu-vu", comme les pluriels de mots empruntés à l'italien ou au latin.
Dire "des scenarii" ou "des fora", alors que "scénario" et "forum" sont des mots qui font maintenant partie de la langue française (ils suivent donc les mêmes règles), je trouve cela tout aussi pédant.

Attention terrain glissant car certains noms d'origine étrangères gardent leur pluriel originel (étranger) exemples :
un tennisman >>>des tennismen
une garden-party >>> des garden-parties
un pizzicato >>> des pizzicati
un erratum >>> des errata
un desideratum >>> des desiderata
un lied >>> des lieder
etc...

Rien de pédant là dedans à se monter cultivé !


Viendez au Groland

Hors ligne

#43 Le 26/04/2010, à 11:24

Ras'

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Je ne suis pas sûr de ce que tu avances...
Autant errata et tennismen sont souvent rencontrés dans des articles de journaux ou autres, autant je ne sais pas si c'est logique de les utiliser. Erratums à l'air d'être accepté.
Pour moi c'est la même chose que scenari.

Et à partir du moment ou je ne mange pas un spagheto et des pizze, si je veux garder une certaine cohérence, je dis et j'écris "des erratums". Même si effectivement, ça sonne un peu faux.


La logique est que le mot a été emprunté de sa langue natale, et est devenu un mot français, qui s'accorde donc comme nimporte quel mot français

Dernière modification par Ras' (Le 26/04/2010, à 11:25)


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#44 Le 26/04/2010, à 11:54

Seisan

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Un forum des fora. Et puis voilà !!
et caetera*


Il y a des limites à la sagesse de l'être humain, arbrisseau fragile secoué par le vent. HAGAKURE.

Hors ligne

#45 Le 26/04/2010, à 12:53

PPdM

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

je crois que j'aurais du ajouter un sous titre a mon sujet.
qui font pléonasme avec des mot français !
ex ridicule
Direct live !:lol:


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#46 Le 26/04/2010, à 13:15

MadeInGroland

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

@ Ras' : Je regrette beaucoup mais les mots latins en "um" ont un pluriel en "a".

Un maximum >>> des maxima      Un minimum >>> des minima

Après, c'est juste une question de culture Is'nt it ? tongue

Et surtout de ne pas en arriver à des énormités comme "pécunier" alors que le vrai mot est "pécuniaire" donc sans aucun accord de genre masculin/féminin. Erreur très courante !

Sur ce : Good Bye tongue

Dernière modification par MadeInGroland (Le 26/04/2010, à 13:59)


Viendez au Groland

Hors ligne

#47 Le 26/04/2010, à 13:36

Ras'

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Donc tu dans la rue il t'arrive de voir un joli graffito sur le mur, et tu manges des pizze ?


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#48 Le 26/04/2010, à 14:15

MadeInGroland

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

le vocabulaire latin n'est pas le vocabulaire italien...
Et si quelqu'un te demande quels sont tes desideratums, tu pourras toujours lui répondre : "gos plouc j'ai seulement des desiderata ! " lol


Viendez au Groland

Hors ligne

#49 Le 26/04/2010, à 14:17

xabilon

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

Le pluriel de forum c'est fora ... en latin, mais pas en français
http://fr.wiktionary.org/wiki/forum

Idem pour scénario (c'est l'Académie Française qui l'a dit)


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#50 Le 26/04/2010, à 14:24

Ras'

Re : Coup de gueule contre les anglicismes inutiles

MadeInGroland a écrit :

le vocabulaire latin n'est pas le vocabulaire italien...
Et si quelqu'un te demande quels sont tes desideratums, tu pourras toujours lui répondre : "gos plouc j'ai seulement des desiderata ! " lol

C'est pareil, c'est un mot emprunté à une autre langue.
Même si le français descend du latin, il n'empêche que ce sont deux langues distinctes. Donc la même règle s'applique. C'est à dire que le mot "importé" s'accorde comme un mot français de souche.


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

Haut de page ↑