Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#101 Le 17/09/2010, à 14:48

msg_dracula

Re : Diaspora, le futur facebook ?

cbrunos a écrit :

Donc, en gros, vous trouvez que fb c'est génial, mais comme ça appartient à une entité privée, ça pue. Diaspora c'est comme fb, MAIS comme c'est libre et décentralisé ça pue pas.

Ok.

Disons qu'apres la liberation du code source, il va y avoir un autre combat sur le net notamment qui est la protection des données personnelles. Il est toujours plus rassurant d'avoir le controle de ces données, et donc de les héberger chez soi.

Apres, si les personnes sont assez cons pour poster n'importe quoi, c'est leur probleme. Mais avec diaspora, si tu veux supprimer ton compte, tu supprime le logiciel sur ton serveur.

Comme je l'ai dis plus haut, si tu t'inscrit sur diaspora sur un serveur qui n'est pas le tien, en gros ça reviens au même que facebook. La personne qui maintient le serveur peut faire ce qu'il veut avec les données, et peu aussi modifier le code source. Donc on ne peu pas tout savoir.

Tu gagnes surement en controle. Mais faut pas faire n'importe quoi. C'est une autre étape. Mais Diaspora ne sera surement pas le seul à étre créé. Il y aura surement d'autre alternatives qui vont venir. Il aura le mérite d'avoir lancé le principe.

Hors ligne

#102 Le 17/09/2010, à 15:23

cbrunos

Re : Diaspora, le futur facebook ?

msg_dracula a écrit :
cbrunos a écrit :

Donc, en gros, vous trouvez que fb c'est génial, mais comme ça appartient à une entité privée, ça pue. Diaspora c'est comme fb, MAIS comme c'est libre et décentralisé ça pue pas.

Ok.

Disons qu'apres la liberation du code source, il va y avoir un autre combat sur le net notamment qui est la protection des données personnelles. Il est toujours plus rassurant d'avoir le controle de ces données, et donc de les héberger chez soi.

Apres, si les personnes sont assez cons pour poster n'importe quoi, c'est leur probleme. Mais avec diaspora, si tu veux supprimer ton compte, tu supprime le logiciel sur ton serveur.

Comme je l'ai dis plus haut, si tu t'inscrit sur diaspora sur un serveur qui n'est pas le tien, en gros ça reviens au même que facebook. La personne qui maintient le serveur peut faire ce qu'il veut avec les données, et peu aussi modifier le code source. Donc on ne peu pas tout savoir.

Tu gagnes surement en controle. Mais faut pas faire n'importe quoi. C'est une autre étape. Mais Diaspora ne sera surement pas le seul à étre créé. Il y aura surement d'autre alternatives qui vont venir. Il aura le mérite d'avoir lancé le principe.

Mais si l'intérêt est que ses données restent chez soi, personne ne devrait créer de compte autre part que sur son propre serveur! Est-ce qu'il y a moyen de communiquer d'un serveur à l'autre?


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#103 Le 17/09/2010, à 15:24

petifrancais

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Arcans a écrit :
petifrancais a écrit :
cbrunos a écrit :

Donc, en gros, vous trouvez que fb c'est génial, mais comme ça appartient à une entité privée, ça pue. Diaspora c'est comme fb, MAIS comme c'est libre et décentralisé ça pue pas.

Ok.

Oui, si je n'utilise pas Fb c'est bien parce qu'ils gardent mes données personnelles sur leurs serveurs.
Mais le concept - même s'il n'est pas révolutionnaire - est pratique.

Là, je tique un peu. Déjà ici, si j'ai bien compris, il y en a qui utilise un serveur mis à disposition par quelqu'un d'autre, ça commence bien en terme de gestion « chez soi » de ses données.

Ensuite, y'a un truc que je suis pas sûr d'avoir compris. Okay, on peut stocker ses données perso' sur son propre serveur. Mais ces données doivent rester disponibles et accessibles pour les autres utilisateurs (avec limitations par gestoin des groupes, toussa s'entend, mais accessible quand même sinon où est passé le réseau social), et comment sont-elles accessibles exactement ? Accès direct, P2P,… ? Les données restent-elles disponibles sur la toile même après suppression du serveur d'origine ? Etc.

C'est le point qui me laisse encore très perplexe (hormis le fait que je ne suis pas du tout fan des réseaux sociaux) vis-à-vis de Diaspora.

Oui je suis bien d'accord, mais il n'y a plus qu'une seul entreprise qui stocke les données mais plusieurs réparti de part et d'autre dans le monde.
Évidemment il y a encore la question du référencement de nos données par les moteurs de recherche, mais certains points (très) noirs de Fb sont plus ou moins comblés. Et puis il sera peut-être possible de mettre notre profil seulement accessible par nos contacts (donc pas de référencement).


Kubuntu 12.10 - KDE 4.9.5
Venez nous rejoindre sur le serveur minecraft zcraft.fr : http://forum.zcraft.fr/index.php

Hors ligne

#104 Le 17/09/2010, à 15:26

Dalai-Lama

Re : Diaspora, le futur facebook ?

cbrunos a écrit :

Mais si l'intérêt est que ses données restent chez soi, personne ne devrait créer de compte autre part que sur son propre serveur! Est-ce qu'il y a moyen de communiquer d'un serveur à l'autre?

C'est le principe.

Hors ligne

#105 Le 17/09/2010, à 15:30

msg_dracula

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Dalai-Lama a écrit :
cbrunos a écrit :

Mais si l'intérêt est que ses données restent chez soi, personne ne devrait créer de compte autre part que sur son propre serveur! Est-ce qu'il y a moyen de communiquer d'un serveur à l'autre?

C'est le principe.

+1. C'est clairement le principe de Diaspora. Un reséau social décentralisé en P2P.

Hors ligne

#106 Le 17/09/2010, à 15:35

cbrunos

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Mas au final les problèmes de confidentialité se posent toujours. Au final, vaut mieux rien mettre sur le net qui puisse s'avérer compromettant.


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#107 Le 17/09/2010, à 15:37

Dalai-Lama

Re : Diaspora, le futur facebook ?

cbrunos a écrit :

Mas au final les problèmes de confidentialité se posent toujours. Au final, vaut mieux rien mettre sur le net qui puisse s'avérer compromettant.

Ton serveur, ta (tes) liste(s) de contacts, je vois pas où ce situe le problème de confidentialité ?!

Hors ligne

#108 Le 17/09/2010, à 15:42

cbrunos

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Confidentialité; le mot est mal choisi ou je n'ai pas encore bien tout saisi.

C'est infos qu'elles soient chez moi au ailleurs, au final, par rapport à fb ce que j'y gagne c'est de pouvoir être sûr que quand je les supprime, bein elles sont supprimées. Ce que je poste est potentiellement accessible publiquement à travers les moteurs de recherches ( à moi de régler une option je suppose; comme dans fb) etc etc… je me trompe?
Je suis aussi perplexe qu'Arcans sur le coup.

Dernière modification par cbrunos (Le 17/09/2010, à 15:43)


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#109 Le 17/09/2010, à 15:47

Dalai-Lama

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Si tout ce passe bien (le truc n'étant pas fini difficile de juger), les infos ne seront données qu'à tes contacts.
Yaura sûrement un flux qui sera public, mais là ya clairement séparation entre chaque groupe, donc les membres des différents groupes ne peuvent pas voir les message que tu indiques dans les autres groupes.

Donc en théorie non, on ne pourra pas récupérer tes infos comme ça.

Hors ligne

#110 Le 17/09/2010, à 15:50

Jules Petibidon

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Très amusant cette histoire de confidentialité.

Un principe de base d'Internet, c'est de rendre publiques les informations que l'on souhaite partager.

Le principe des réseaux sociaux est de pouvoir restreindre les informations que l'on partage à un auditoire restreint.

Confidentialité :
Internet base = 0
Facebook = ? > 0 -- ? Parce que toutes les informations que l'on publie (pour un auditoire restreint) sur Facebook peuvent être lues/récupérées/copiées par un équivalent de l'utilisateur root sur n'importe quelle machine sous Linux.
Diaspora = ? > ? Facebook -- ? Parce que toutes les informations que l'on publie à l'attention d'un auditoire restreint peuvent être récupérées/copiées par cet auditoire, et rebalancées à des personnes ne faisant pas parti de l'auditoire initial.

Donc quoi que tu publies, confidentialité et Internet, bah non. Mais ce n'est ni la faute de Diaspora, ni de Facebook, ni même d'Internet. C'est le principe de la publication.

Hors ligne

#111 Le 17/09/2010, à 15:50

msg_dracula

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Pour un blog, on peut créer des fichier à la racine permettant d'exclure les moteurs de recherche du site. Je ne vois pas pourquoi il serai impossible de le faire avec Diaspora.

De plus ton noeud n'est accessible "theoriquement" (a verifier dans le code source, et a blinder la sécurité, ce qui n'est pas encore 100% le cas) qu'aux personnes avec qui tu échange.

Edit : apparement, c'est encore du gruyere en terme de sécurité !
http://www.theregister.co.uk/2010/09/16 … landmines/

Dernière modification par msg_dracula (Le 17/09/2010, à 15:55)

Hors ligne

#112 Le 17/09/2010, à 16:00

mimoun

Re : Diaspora, le futur facebook ?

msg_dracula a écrit :

Pour un blog, on peut créer des fichier à la racine permettant d'exclure les moteurs de recherche du site. Je ne vois pas pourquoi il serai impossible de le faire avec Diaspora.

Ouais sauf que rien n'empêche un moteur de recherche de lire les informations quand même, si c'est bien du robots.txt dont tu parles.
Le robots.txt ne gère pas l'accès aux données, il signale juste aux moteurs de ne pas indexer.
Si tu ne veux pas que tes données soient accessibles publiquement, ce n'est pas de l'indexation par les moteurs de recherche qu'il faut se soucier...

Dernière modification par mimoun (Le 17/09/2010, à 16:00)

Hors ligne

#113 Le 17/09/2010, à 16:06

Arcans

Re : Diaspora, le futur facebook ?

petifrancais a écrit :
D'autres a écrit :

Oui je suis bien d'accord, mais il n'y a plus qu'une seul entreprise qui stocke les données mais plusieurs réparti de part et d'autre dans le monde.
Évidemment il y a encore la question du référencement de nos données par les moteurs de recherche, mais certains points (très) noirs de Fb sont plus ou moins comblés. Et puis il sera peut-être possible de mettre notre profil seulement accessible par nos contacts (donc pas de référencement).

Non, en effet, il n'y a plus une seule entreprise avec ses CGU abusives à la con, mais potentiellement des milliers de serveurs tenus par des privés dont on ne pourra compter que sur la bonne éthique. Je ne sais pas si c'est vraiment mieux.

Après, on peut monter son truc chez soi, mais là on exclu déjà de base pas mal de Mme Michu du truc, qui préfera nettement utiliser des serveurs préfaits. L'air de rien si la centralisation marche bien, y'a une raison, la facilité pour ceux qui n'y connaissent rien.

msg_dracula a écrit :

Un reséau social décentralisé en P2P.

Donc c'est du P2P. Mais alors je tique un peu car dans mon idée du P2P, c'est aussi qu'une fois que la source de donnée de base n'est plus disponible, les données restent justement présentes sur la toile par l'intermédiaire de ceux qui les ont reçues.

Si c'est comme ça que ça marche, alors que le coup « vos données sont sur votre serveur à vous », ça tourne vite caduc en fait. Après, j'ai peut-être manqué un truc aussi, mais c'est ma première impression quand même.


« Mais je ne suis pas spécialement mécontent de ne pas être cela dit. »
     — Arcans
« Axiome de base de la théorie des ensembles : s'il existe dans un ensemble X un élément x ayant des propriétés potentiellement casse-couille, c'est de la faute d'Arcans. »
    — Le Rouge

Hors ligne

#114 Le 17/09/2010, à 16:09

mimoun

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Faudrait un truc similaire à freenet, mais du coup, ça serait lent.
Parce que ouais, je suis pas sûr que les gens ait plus envie de mettre leurs données sur le serveur d'un inconnu plutôt que sur les serveurs d'une grosse boite.

Hors ligne

#115 Le 17/09/2010, à 16:31

msg_dracula

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Arcans a écrit :
petifrancais a écrit :
D'autres a écrit :

Oui je suis bien d'accord, mais il n'y a plus qu'une seul entreprise qui stocke les données mais plusieurs réparti de part et d'autre dans le monde.
Évidemment il y a encore la question du référencement de nos données par les moteurs de recherche, mais certains points (très) noirs de Fb sont plus ou moins comblés. Et puis il sera peut-être possible de mettre notre profil seulement accessible par nos contacts (donc pas de référencement).

Non, en effet, il n'y a plus une seule entreprise avec ses CGU abusives à la con, mais potentiellement des milliers de serveurs tenus par des privés dont on ne pourra compter que sur la bonne éthique. Je ne sais pas si c'est vraiment mieux.

Non, c'est pas vraiment mieux, rien ne garanti l'effacement complet d'un compte

Arcans a écrit :

Après, on peut monter son truc chez soi, mais là on exclu déjà de base pas mal de Mme Michu du truc, qui préfera nettement utiliser des serveurs préfaits. L'air de rien si la centralisation marche bien, y'a une raison, la facilité pour ceux qui n'y connaissent rien.

Il est clair que tout le monde ne va pas s'heberger pour diaspora, comme tout le monde n'héberge pas son propre blog mais utilise des plateforme dédiées.

Arcans a écrit :
msg_dracula a écrit :

Un reséau social décentralisé en P2P.

Donc c'est du P2P. Mais alors je tique un peu car dans mon idée du P2P, c'est aussi qu'une fois que la source de donnée de base n'est plus disponible, les données restent justement présentes sur la toile par l'intermédiaire de ceux qui les ont reçues.

Si c'est comme ça que ça marche, alors que le coup « vos données sont sur votre serveur à vous », ça tourne vite caduc en fait. Après, j'ai peut-être manqué un truc aussi, mais c'est ma première impression quand même.

En effet, rien n'interdit la création d'un plugin permettant le stockage en dur des différents seed, et la non destruction de ceux ci. On est tout responsable de ce que l'on fait sur le net. Internet n'a jamais été, et ne sera jamais anonyme et privé. Si on veut zéro traces, on arrete d'utilise le net. Ne pas faire sur le net ce que vous ne feriez pas dans la rue (vous afficher avec votre numero de portable sur le front, la photo de votre dernière beuverie, vos opinions politiques.) Certains utilisent les réseaux sociaux pour afficher clairement leur vie privée. C'est leur probleme.

Apres à choisir au niveau éthique je préfère Diaspora à Facebook. Mais il ne faut pas non plus tomber dans la parano. Apres qui dis réseau social, ne dit pas forcément vie privée. Du moins dans l'idéal, devrait éviter etre vie privée. Pour ça, il y a le mail.

Dernière modification par msg_dracula (Le 17/09/2010, à 16:32)

Hors ligne

#116 Le 17/09/2010, à 16:34

cbrunos

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Surtout que c'est pas tellement ça le problème (du moins à mes yeux mes c'est très subjectif j'avoue) qu'une entreprise privée ait des données me concernant. Google en a plein sur moi, paypal, amazon ebay…le soucis c'est quand ces données sont utilisées contre toi.
Facebook a des CGU de merde comme l'a fait remarquer Arcans mais ils n'ont que ce tu leur donne et ils «ne font que» t'envoyer des pubs de merde, et les mettent à disposition d'entités tierces; mais si tu leurs file pas grand chose…là ou ça devient vraiment dangereux c'est quand des gens qui te sont parfaitement étranger arrivent à mettre la main dessus, un DRH qui envisage de te recruter, ton patron, même tes propres potes de ta propre liste de contacts!
Donc sur ce principe la, je vois mal en quoi Diaspora est meilleur que Facebook (mais le projet est encore jeune, ils vont peut-être régler ces soucis)

Je trouve que le principe même de réseau social est le soucis, mais bon…


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#117 Le 17/09/2010, à 16:43

Dalai-Lama

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Yen a qui ont vraiment du mal à comprendre ça en est hallucinant.

Hors ligne

#118 Le 17/09/2010, à 16:50

cbrunos

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Donc pour toi: mes données sur mon serveur -> j'ai rien à craindre


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#119 Le 17/09/2010, à 16:53

Neros

Re : Diaspora, le futur facebook ?

cbrunos a écrit :

Donc pour toi: mes données sur mon serveur -> j'ai rien à craindre

Si, toi même, essentiellement. Ce qui ne diffère pas de facebook sur ce point...

Dernière modification par Neros (Le 17/09/2010, à 16:54)


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#120 Le 17/09/2010, à 17:02

Dalai-Lama

Re : Diaspora, le futur facebook ?

cbrunos a écrit :

Donc pour toi: mes données sur mon serveur -> j'ai rien à craindre

Si bien sûr, ton futur patron peut venir hacker ton serveur et récupérer tes données.
Je conseilles plutôt de tout garder dans la tête, en espérant qu'on invente pas les sondes captant les ondes cérébrales.

Hors ligne

#121 Le 17/09/2010, à 17:06

Arcans

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Mouais, bon au final, à part que c'est (censé être) décentralisé, et libre, y'a pas de différence quoi. On donne l'avantage à Diaspora sur l'éthique, mais c'est léger, c'est pas avec quelques déclarations pointant les défauts de Facebook qui sont (censés être) absents de Diaspora qu'on peut réellement juger l'éthique. Après, ouais, c'est libre, le programme du moins, mais les usages (positifs comme négatifs) qui peuvent en être fait restent fondamentalement les mêmes, étant donné qu'on reste dans le même ordre de « service », et alors on en revient en fait à ce que Diaspora n'est jamais qu'un potentiel xième réseau social ni mieux ni moins bien que les autres.


« Mais je ne suis pas spécialement mécontent de ne pas être cela dit. »
     — Arcans
« Axiome de base de la théorie des ensembles : s'il existe dans un ensemble X un élément x ayant des propriétés potentiellement casse-couille, c'est de la faute d'Arcans. »
    — Le Rouge

Hors ligne

#122 Le 17/09/2010, à 17:08

cbrunos

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Arcans a écrit :

Mouais, bon au final, à part que c'est (censé être) décentralisé, et libre, y'a pas de différence quoi. On donne l'avantage à Diaspora sur l'éthique, mais c'est léger, c'est pas avec quelques déclarations pointant les défauts de Facebook qui sont (censés être) absents de Diaspora qu'on peut réellement juger l'éthique. Après, ouais, c'est libre, le programme du moins, mais les usages (positifs comme négatifs) qui peuvent en être fait restent fondamentalement les mêmes, étant donné qu'on reste dans le même ordre de « service », et alors on en revient en fait à ce que Diaspora n'est jamais qu'un potentiel xième réseau social ni mieux ni moins bien que les autres.

Tout est dit.


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#123 Le 17/09/2010, à 17:17

msg_dracula

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Arcans a écrit :

Mouais, bon au final, à part que c'est (censé être) décentralisé, et libre, y'a pas de différence quoi. On donne l'avantage à Diaspora sur l'éthique, mais c'est léger, c'est pas avec quelques déclarations pointant les défauts de Facebook qui sont (censés être) absents de Diaspora qu'on peut réellement juger l'éthique. Après, ouais, c'est libre, le programme du moins, mais les usages (positifs comme négatifs) qui peuvent en être fait restent fondamentalement les mêmes, étant donné qu'on reste dans le même ordre de « service », et alors on en revient en fait à ce que Diaspora n'est jamais qu'un potentiel xième réseau social ni mieux ni moins bien que les autres.

Tout à fait d'accord. Les usages restent les mêmes. Apres je comprendrai jamais ceux qui étalent leur vie privée, et qui se plaignent ensuite.

Apres, Diaspora a le merite d'exister, et de proposer une alternative à Facebook. Le fait d'avoir une concurrence (car il n'y en a pas à l'heure actuelle) les fera surement réfléchir à se croire tout permis, et a faire ce qu'il veulent avec leur application.

Hors ligne

#124 Le 17/09/2010, à 18:47

valAa

Re : Diaspora, le futur facebook ?

cbrunos a écrit :
Arcans a écrit :

Mouais, bon au final, à part que c'est (censé être) décentralisé, et libre, y'a pas de différence quoi. On donne l'avantage à Diaspora sur l'éthique, mais c'est léger, c'est pas avec quelques déclarations pointant les défauts de Facebook qui sont (censés être) absents de Diaspora qu'on peut réellement juger l'éthique. Après, ouais, c'est libre, le programme du moins, mais les usages (positifs comme négatifs) qui peuvent en être fait restent fondamentalement les mêmes, étant donné qu'on reste dans le même ordre de « service », et alors on en revient en fait à ce que Diaspora n'est jamais qu'un potentiel xième réseau social ni mieux ni moins bien que les autres.

Tout est dit.

Dotclear (par ex) n'est qu'un moteur de blog comme on peut en trouver clés en mains sur skyblog ou autre portail bidon aux conditions générales douteuses. Les deux permettent potentiellement de publier la même merde.
Pourquoi alors ne pas publier son blog pourri sur skyblog ?
Pourquoi se faire suer à coder des moteurs de blog libres ?
hmm ?

Dernière modification par valAa (Le 17/09/2010, à 18:48)

Hors ligne

#125 Le 17/09/2010, à 22:28

Grünt

Re : Diaspora, le futur facebook ?

Jules Petibidon a écrit :

Très amusant cette histoire de confidentialité.

Un principe de base d'Internet, c'est de rendre publiques les informations que l'on souhaite partager.

Pas forcément. Tu confonds peut-être avec le "Web 2.0" ou même le Web.

Avant même qu'Internet existe, le courrier électronique (le mail), qui est par défaut privé (une personne parle à une autre personne) était déjà là. Et ses principes de fonctionnement n'ont pas changé (utilisateur@machine), il a juste évolué. Le mail est en principe confidentiel.

Et, assez vite, le problème de la confidentialité réelle de certains échanges (réelle, c'est à dire à en se protégeant y compris d'un administrateur un peu trop curieux, d'un opérateur indélicat ou d'un fournisseur de service indigne de confiance) est apparue, qui a poussé l'utilisation d'outils de chiffrement.

À l'usage des commerçants, bien sûr, mais aussi des militaires, des services de renseignement et même des individus.
En fait, Internet mélange des usages publics (Web, groupes de discussion, forums, FTP) et des usages privés (mail, messagerie instantanée, commerce), depuis qu'il existe. Et parfois, en se basant sur les mêmes technologies: GPG permet de chiffrer un document publié ou de rendre une conversation confidentielle, le mail permet des discussions privées ou des publications sur une liste de diffusion.

Le principe des réseaux sociaux est de pouvoir restreindre les informations que l'on partage à un auditoire restreint.

Si je ne m'abuse, le premier principe des réseaux sociaux est de permettre de retrouver des gens que l'on a perdu de vue. La possibilité de diffuser des informations à un public restreint existe.. boarf, depuis qu'Internet existe. Une boîte mail, un salon IRC avec invitation, permettent déjà de communiquer avec un public choisi.

Confidentialité :
Internet base = 0

Faux, comme vu plus haut. En utilisant GPG ou SSL, il est possible, via Internet, d'atteindre une confidentialité quasi illimitée. Même en utilisant le Web: une page Web en HTTPS avec un login+mot de passe, c'est confidentiel.

Facebook = ? > 0 -- ? Parce que toutes les informations que l'on publie (pour un auditoire restreint) sur Facebook peuvent être lues/récupérées/copiées par un équivalent de l'utilisateur root sur n'importe quelle machine sous Linux.

Quel utilisateur root sur quelle machine?
Tu veux dire que, avec Facebook, on ne choisit pas qui a accès aux informations que l'on diffuse? C'est exact (on ne choisit pas qui travaille pour Facebook), la confidentialité d'un message envoyé via Facebook est plus faible que celle d'un mail chiffré ou d'un échange en SSL.

Diaspora = ? > ? Facebook -- ? Parce que toutes les informations que l'on publie à l'attention d'un auditoire restreint peuvent être récupérées/copiées par cet auditoire, et rebalancées à des personnes ne faisant pas parti de l'auditoire initial.

Ce problème existe depuis que l'humanité existe, et n'a rien à voir avec les technologies utilisées.

Donc quoi que tu publies, confidentialité et Internet, bah non. Mais ce n'est ni la faute de Diaspora, ni de Facebook, ni même d'Internet. C'est le principe de la publication.

Ne confonds pas "publier" (rendre public) et "communiquer" (envoyer une information à une personne précise).

Troller sur Ubuntu-fr, échanger "Avatar_BD_RIP.mkv" sur la mule, c'est de la publication.
Envoyer un message à une dizaine d'amis, c'est communiquer avec eux. C'est de la correspondance privée.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

Haut de page ↑