Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 15/01/2011, à 19:53

steckdenis

Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Bonjour,

Tout d'abord, ce post peut être considéré comme publicité et j'en suis désolé. J'ai consulté la liste des modérateurs du forum mais n'ai pas trouvé qui contacter pour demander l'accord de poster ce message. J'ai exploré le règlement du forum et n'ai rien vu sur la publicité. Je me risque donc à poster ce message. Si un modérateur le trouve inconvenant, je suis prêt à l'éditer ou à le supprimer.

Une mini-entreprise

J'ai la chance d'habiter en Belgique, un état qui propose à ses étudiants en dernière année d'études secondaires (17 à 18 ans) de créer ce qu'on appelle une mini-entreprise.

Le principe est de créer une véritable entreprise (société anonyme dans notre cas), mais gérée par des jeunes, avec le soutient de l'ASBL Les Jeunes Entreprises. Elles portent habituellement sur la fabrication de petits objets, comme des bougies, mais une large marge de manoeuvre est accordée.

Le but du projet est de former les jeunes au monde de l'entreprise et de les préparer à leur avenir.

D-Cubes, assemblage et vente d'ordinateurs sous Linux

Je participe avec trois camarades de classe à un projet de mini-entreprise appelé D-Cubes. Le service que nous rendons est l'assemblage et la vente d'ordinateurs en fonction d'options choisies par les clients. Je décrirai plus en détail ce que nous proposons un peu plus tard.

Nos produits ont deux spécificités principales. La première est qu'ils sont très peu chers. Nous avons des contacts avec des fournisseurs de composants en provenance directe des importateurs et des grossistes. Ainsi, nous pouvons offrir la meilleure qualité à des prix relativement bas. De plus, le fait que nous sommes jeunes, dans une mini entreprise fait que nous avons moins de charges qu'une vraie entreprise (quoique nous avons également la TVA à reverser et tout un tas de taxes).

La deuxième spécificité de nos ordinateurs est qu'ils sont livrés pré-installés sous openSUSE Linux 11.3. De plus, cette intégration a été réalisée de la meilleure manière possible : nous n'avons pas pris un simple LiveCD, mais construit une distribution personnalisée en utilisant les outils fournis par openSUSE, comme KIWI. Ainsi, la distribution est parfaitement adaptée à notre matériel (derniers pilotes Intel, dernier noyau, nombreuses applications pré-installées, préconfiguration, assistant de démarrage, etc).

Soutient de la Free Software Foundation Europe

Pour le moment, je décris une entreprise capitaliste tout ce qu'il y a de plus conventionnelle, à part qu'elle utilise Linux. Pour ajouter un aspect plus humain aux entreprises, l'ASBL Les Jeunes Entreprises nous permet, si on le souhaite, de reverser au moins 30% de nos bénéfices à une oeuvre caritative reconnue comme telle.

D-Cubes a choisi de reverser 30% de ses bénéfices à la Free Software Foundation Europe. Ce choix a été fait parce que c'est une place centrale du développement du Logiciel Libre. Comme nous utilisons des Logiciels Libres (openSUSE Linux, mais aussi Django et Debian pour le site web), que j'utilise personnellement Linux depuis des années sur tous mes ordinateurs, nous nous sommes dit que c'était un beau geste de remerciement que de faire profiter la FSFE aux bénéfices que nous faisons en partie grâce à elle.

Promotion du Logiciel Libre

Soutenir financièrement le Logiciel Libre n'est pas suffisant pour développer leur utilisation. D-Cubes essaie également de les mettre en avant dès que c'est possible.

Notre affiche par exemple reprend en gras notre utilisation de Linux, accompagné de tous les avantages que celui-ci procure (performances, liberté, interopérabilité, «invulnérabilité» aux virus (il faut utiliser les termes qui plaisent aux gens malheureusement)).

Nous avons également eu l'occasion de monter un stand dans une grande surface. Nous y avons placé un de nos ordinateurs ainsi qu'un clavier, une souris et un très grand écran. L'ordinateur était allumé et toute la journée a été consacrée à la présentation de Linux.

En version courte, Linux a très fortement impressionné les visiteurs, qui ont été subjugés par l'aspect «léché comme Mac, famillier comme Windows, puissant comme Linux [ils le disent eux-mêmes]» du bureau KDE d'openSUSE. Beaucoup de préjugés sont tombés. Les gens trouvant Linux trop difficile à utiliser ont été mis devant le clavier et s'en sont sortis. Ceux qui déploraient l'absence de jeux ont pu en tester quelques-uns (bien que l'ordinateur était d'une faible puissance, heureusement Neverball tournait sans problèmes). D'autres ont également été agréablement surpris par les applications installées par défaut (FireFox, OpenOffice, GIMP, mais aussi Krita, kdenlive, kde-edu, kdegames, Neverball, Frozen Bubble, Amarok, etc).

Une description plus détaillée de cette présentation en centre commercial se trouve sur Linuxfr.

Caractéristiques détaillées de notre produit

Nous proposons pour le moment une gamme d'ordinateurs, appelée «Light». Cette game a pour but de fournir un ordinateur compact, très silencieux (un seul ventilateur qui tourne très lentement) et peu chère. Pour 189,99 euros, vous partez d'un ordinateur contenant :

  • Un processeur Intel Atom D410 (1x1,66 Ghz, carte graphique intégrée capable de supporter les effets de bureau KWin en 1920x1200 avec un Neverball qui tourne en 1024x768 à pleine qualité)

  • 1 Gio de RAM

  • Un disque dur de 250 Go

  • Le tout dans un boîtier compact de 33x33x11 cm (on peut le mettre verticalement, c'est-à-dire en le faisant prendre 11 cm de large, ou horizontalement, 11 cm de haut)

S'ajoutent à cette base conçue pour être suffisante pour une utilisation web et bureautique un ensemble d'options comme par exemple un processeur D510 (2x1,66 Ghz), un lecteur/graveur de DVD, un disque dur pouvant aller jusqu'au téra-octet, jusqu'à 8 Gio de RAM, ainsi qu'un clavier, une souris, un écran et un dongle Wifi reconnu pour fonctionner de manière impeccable sous Linux.

Du côté logiciel, une distribution openSUSE Linux 11.3 est préinstallée, avec une série de paquets installés par défaut ou mis à jour depuis des dépôts externes :

  • Noyau 2.6.37 et Mesa 7.10 pour un support complet et performant de la carte graphique

  • KDE 4.5 pour une expérience utilisateur la plus complète possible (il a au départ été choisi pour le flou supporté par KWin, mais il est pour le moment incompatible avec la carte graphique, donc désactivé)

  • OpenOffice.org et KOffice pour la bureautique

  • FireFox, Kontact, Kopete et Konversation pour ce qui est d'Internet et du web

  • GIMP, Inkscape, Krita et Digikam pour la création et l'édition de photos et documents vectoriels

  • Amarok, Kaffeine, KMPlayer et surtout VLC pour le multimédia. Kdenlive est également préinstallé (et ça a impressionné une personne persuadée que seul Mac OS X proposait des programmes de montage vidéo)

  • KDE-Edu (Marble et Step impressionnent beaucoup) et KDE-Games

C'est donc KDE au meilleur de sa forme qui est proposé sur ces ordinateurs, au plus grand bonheur des testeurs et des acheteurs. Une description plus détaillée de cette gamme, avec les prix et les options proposées, se trouve sur le site web de D-Cubes.

La livraison est possible à peu près partout dans le monde (si votre pays de résidence n'est pas proposé sur le site, un petit mail à info arobase d tiret cubes point be et c'est arrangé), et est de 15 € vers la France. Il est bien entendu possible de ne pas se faire livrer et de venir chercher une commande sur son lieu de montage.

Pour couronner le tout, nous assurons une garantie pièces et main d'oeuvre de 2 ans. Les ordinateurs sont testés avant d'être envoyés, et les composants de qualité et de marque. Le boîtier est certifié correspondre aux normes de ventilation d'Intel, et le processeur utilisé par notre modèle d'exposition n'a pas dépassé les 30°C lors de notre exposition au centre commercial (fonctionnement de 8h30 à 18h00 à peu près, sans interruption, et dans une atmosphère très chaude).

L'avenir, la gamme Gamer

L'ordinateur Light est très peu cher et suffisament performant pour ceux qui veulent simplement faire de la bureautique ou du surf sur le web, ou ont besoin d'un petit serveur perso (je peux personnellement vous dire que cet Atom décoiffe un peu, c'est une gamme Desktop que nous utilisons, pas Netbook, ce qui fait que le processeur est assez puissant avec une grande mémoire cache). Nous sommes néanmoins conscients que d'autres personnes veulent un ordinateur sous Linux, pas cher, mais plus puissant.

Une nouvelle gamme d'ordinateurs devrait voir le jour d'ici fin janvier, sous le nom de «Gamer». Elle proposera de base un processeur AMD Athlon II X2 à 3,0 Ghz (options jusqu'au AMD Athlon II X4 à 3,2 Ghz), 1 Gio de RAM (options jusqu'à 16 Gio), un disque dur allant de 250 Go à 1 To (ou encore plus si demande spéciale, il y a 3 ou 4 baies disque dur dans le boîtier, qui n'est pas le même que celui du Light), le tout épaulé par une carte graphique nVidia GeForce 210 ou plus en option (si vous avez une liste de cartes graphiques nVidia (pilote propriétaire le plus performant du moment, même si ma préférence va à ATI pour ses efforts pour le Libre) dont les performances et les prix sont bien répartis, faites-nous en part).

La version avec un AMD Athlon II X2 à 3,0 Ghz, 1 Gio de RAM, un disque dur de 250 Go et une nVidia GeForce 210 devrait se situer aux alentours des 300 €, quoique ce prix peut encore changer (normalement vers le bas, nous n'avons pas encore contacté nos fournisseurs et notre prix de revient est encore calculé en fonction des prix publics).

Conclusion

Si vous cherchez un ordinateur fixe pas cher mais relativement performant, D-Cubes pourrait vous fournir la solution. De plus, vous aurez le sentiment de soutenir la formation de jeunes au milieu de l'entreprise (respectueuse du Logiciel Libre qui plus est) et de soutenir directement le Logiciel Libre, que ce soit financièrement ou par le simple fait de le faire connaître.

Nous sommes bien entendu à l'écoute de tout commentaire, que ce soit par mail ou sur ce forum.

Merci pour votre lecture (ou pour votre survol si tel est le cas smile ).

Dernière modification par steckdenis (Le 18/01/2011, à 18:05)

Hors ligne

#2 Le 15/01/2011, à 20:11

totoflute

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

l'idée est sympa et les prix sont abordable : parfait pour ma mère ou pour un serveur.
le logo me fait penser à un IDE.
edition : Code::Blocks ?

Dernière modification par totoflute (Le 15/01/2011, à 20:12)


Et c'est ça qui fait toute la différence.

Hors ligne

#3 Le 15/01/2011, à 20:57

src

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Votre produit actuel à base d'Atom est proposé à un prix intéressant.

Par contre pour la machine "gamer" vous avez intérêt à changer de matériel ou on va vous rire au nez... Sérieux, de la G210 pour les jeux? C'est une carte d'entrée de gamme. C'est fait uniquement pour décoder les vidéos HD. Tapez dans de la GTX460 au moins.


Actuellement sur Manjaro Xfce (amd64)
Serveur sur FreeBSD 10 (i386) + Debian GNU/kFreeBSD.
http://maniatux.fr

Hors ligne

#4 Le 15/01/2011, à 21:02

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Pour le Gamer, comme pour le Light, on essaie de proposer le moins d'options possible de base. Par exemple, je n'ai pas besoin d'un lecteur DVD, et j'en ai un externe pour les deux fois par an où je dois absolument en avoir un, donc on ne propose pas de graveur DVD par défaut, seulement en option. Ça permet d'éviter d'imposer des choses aux gens. Le prix de base de l'ordinateur est tout de même calculé pour être encore avantageux avec certaines options (c'est pour ça qu'on vend le Light de base à 189,99 au lieu du traditionnel 199,99 €)

Pour le Gamer, le processeur est de base assez puissant, et la carte graphique permet normalement de jouer à des choses comme Nexuiz. Par contre, le boîtier et le reste de l'ordinateur sont parfaitement à même de supporter des cartes graphiques plus puissantes, et c'est ça qui rend l'ordinateur «Gamer». Ainsi, si quelqu'un a besoin d'un serveur de base de donnée avec 16 Go de RAM et un quad core à 3,2 Ghz, on sait le lui fournir. S'il a besoin d'une machine de jeu avec 4 Gio de RAM, une excellente carte graphique mais un processeur un peu moins bon (genre un triple coeur), on sait aussi smile .

@totoflute : c'est vrai que ça ressemble un peu, quoique je n'avais pas vraiment pensé à Code::Blocks quand j'ai designé le logo.

Merci pour votre intérêt smile .

Hors ligne

#5 Le 15/01/2011, à 21:09

ArnaudK

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Et vous en vendez beaucoup par mois ? J'ai connu pas mal d'entrepreneurs du même genre qui se sont cassés la figure au bout de 2 ans, faute de revenus suffisants

Hors ligne

#6 Le 15/01/2011, à 21:35

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

On ne doit pas en vendre beaucoup pour atteindre le seuil de rentabilité, et je peux dire qu'au rythme où ça va, c'est bon (on a eu une dépêche sur Linuxfr qui nous en a fait vendre quelques-un, ce qui fait que le quota de décembre est rempli. Pour janvier, ça commence doucement, mais ça commence).

Maintenant que le produit et bien mûr (c'est pour ça qu'on lance le Gamer), on va pouvoir s'attaquer au marketing plus intensif : affiches dans les universités et écoles, articles sur les forums et journaux en ligne, et peut-être un article dans OpenSource Magasine (j'ai une connaissance qui écrit pour eux).

Hors ligne

#7 Le 15/01/2011, à 21:51

Grünt

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Une cible "gamer" sous Linux je doute que ça marche. Soit ça va toucher une poignée de libristes (qui ne voudront pas de nVIdia), soit les gamers qui s'en foutent du proprio et voudront du Windows.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#8 Le 15/01/2011, à 22:05

The Uploader

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

J'connais des gamers qui adorent s'emmerder avec Wine (moi et mon frère, et pas mal de fous sur WineHQ). Comme quoi les clichés...
Et il y a plein de jeux natifs sous GNU/Linux, et pas qu'en 2D... roll

Dernière modification par The Uploader (Le 15/01/2011, à 22:09)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#9 Le 15/01/2011, à 22:11

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Cette gamme répond à une demande qu'on a eu de beaucoup de gens trouvant l'ordinateur Light trop léger. Par exemple, ceux qui veulent faire du montage vidéo, ou du calcul intensif (genre compilation, voire même du calcul sur carte graphique avec OpenCL), ou même du jeu que ce soit basique ou avancé seraient intéressés par le Gamer.

Notre openSUSE contient une version de Wine et PlayOnLinux préinstallés. Ainsi, il est très facile d'avoir son ordinateur Gamer, de profiter d'une utilisation fluide pour tout ce qui est web et bureautique, mais également de pouvoir jouer à TrackMania ou des jeux du genre. Il y a aussi des joueurs libristes qui aiment des jeux comme Nexuiz ou Tremulous, et qui ont besoin d'une carte graphique avec de bonnes performances.

Il serait tout de même possible de proposer également des cartes ATI, mais il faut éviter de décevoir les clients qui veulent juste quelque-chose qui marche vite et bien. Catalyst commence à devenir pas mal, donc ça devrait aller, mais on ne sait jamais. Une autre solution, déjà possible, est de prendre des commandes personnalisées par mail. Nous sommes une petite entreprise, nous savons assurer de la proximité et écouter chaque client smile .

Pour finir, Nouveau existe et tourne relativement bien sur une bonne partie des cartes (et il est assez rapide quand-même). Un pur libriste peut très bien commander un ordinateur avec une carte nVidia connue pour marcher impeccablement avec Nouveau. Il nous faudrait juste proposer dans les options des cartes comme les GeForce 8 ou 9.

Hors ligne

#10 Le 16/01/2011, à 03:21

Steap

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

ǤƦƯƝƬ a écrit :

Une cible "gamer" sous Linux je doute que ça marche. Soit ça va toucher une poignée de libristes (qui ne voudront pas de nVIdia), soit les gamers qui s'en foutent du proprio et voudront du Windows.

Tiens, je commence à m'intéresser un peu aux CG de gamers, pourquoi nVidia est déconseillé ? J'ai vu qu'AMD avait sorti des drivers pour les Radeon 6000, Nvidia ne fait rien de similaire ?


GNU Guix, un gestionnaire de paquets fonctionnel.

Hors ligne

#11 Le 16/01/2011, à 10:12

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

nVidia propose un excellent pilote propriétaire, supérieur à celui d'AMD, mais c'est justement un pilote propriétaire. Du côté d'ATI, Catalyst est très bon mais moins bon que le pilote nVidia. Par contre, le pilote libre se défend, bien qu'il soit inutilisable pour jouer (trop lent, trop instable, pas assez de fonctionnalités).

Heureusement, au rythme où vont les choses, le pilote libre ATI sera pleinement utilisable dans quelques mois. Il n'y a qu'à voir les performances du pilote r300g (pour les cartes ATI jusqu'à X1900), qui est plus rapide pour certaines choses que Catalyst.

En attendant, pour jouer, nVidia est le meilleur (et Nouveau fonctionne pas mal, si des libristes veulent vraiment un pilote libre).

Hors ligne

#12 Le 16/01/2011, à 10:43

Shanx

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

C'est possible de se faire livrer un ordi nu ? Parce que l'offre est pas mal, mais opensuse+kde, ça risque de déplaire à beaucoup de linuxiens (car, comme tout le monde le sait, rien ne vaut archlinux+openbox big_smile)


« En vérité, je ne voyage pas, moi, pour atteindre un endroit précis, mais pour marcher : simple plaisir de voyager. » R. L. Stevenson
--
Blog et randos

En ligne

#13 Le 16/01/2011, à 10:53

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Rien n'empêche d'installer autre-chose par-dessus l'openSUSE. Le système d'exploitation est gratuit, vraiment gratuit (pas comme ceux qui disent que Windows est «offert»). Les disques durs sont dupliqués en série, ce qui va assez vite. Le premier démarrage de l'ordinateur, effectué en atelier, permet de tester la machine et de finaliser l'installation d'openSUSE.

Je ne pense donc pas qu'il y ait un avantage à proposer des ordinateurs sans distribution Linux dessus. Surtout, qui sait, que tester quelques minutes notre openSUSE pourrait donner envie à des utilisateurs d'approfondir leur découverte d'un KDE qui marche bien smile .

(sinon, je suis d'accord qu'ArchLinux est géniale, c'est ça que j'utilise, mais avec KDE)

Hors ligne

#14 Le 16/01/2011, à 11:35

ArnaudK

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

steckdenis a écrit :

Rien n'empêche d'installer autre-chose par-dessus l'openSUSE. Le système d'exploitation est gratuit, vraiment gratuit (pas comme ceux qui disent que Windows est «offert»). Les disques durs sont dupliqués en série, ce qui va assez vite. Le premier démarrage de l'ordinateur, effectué en atelier, permet de tester la machine et de finaliser l'installation d'openSUSE.

Je ne pense donc pas qu'il y ait un avantage à proposer des ordinateurs sans distribution Linux dessus. Surtout, qui sait, que tester quelques minutes notre openSUSE pourrait donner envie à des utilisateurs d'approfondir leur découverte d'un KDE qui marche bien smile .

(sinon, je suis d'accord qu'ArchLinux est géniale, c'est ça que j'utilise, mais avec KDE)


Bonjour,

Je peux vous faire une news qui va certainement vous en faire vendre une dizaine (et je suis gentil). Par contre, une chose m'interpelle : vous utilisez OpenSuSE qui est une excellente distribution. Pourquoi ne pas reverser une petite contrepartie à l'OpenSuSE Foundation, qui va bientôt devenir indépendante de Novell ?

Dites moi si vous êtes intéressé pour la news. Je ne demande rien en retour si ce n'est peut être promouvoir le projet OpensuSE, qui est une excellente distribution

Hors ligne

#15 Le 16/01/2011, à 13:02

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Je suis bien entendu tout à fait d'accord pour une news, c'est une proposition extrêmement gentille et qui nous aidera beaucoup smile .

J'avais en effet pensé reverser de l'argent à l'openSUSE Foundation (qui, en septembre, n'était pas encore aussi indépendante que maintenant). On peut bien entendu reverser de l'argent à plusieurs fondations, par exemple 50% pour la FSFE et 50% pour l'openSUSE Foundation (si on part là dedans, j'ajouterais bien la KDE eV).

Merci beaucoup en tous cas smile .

Hors ligne

#16 Le 18/01/2011, à 12:47

ArnaudK

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Hors ligne

#17 Le 18/01/2011, à 17:30

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Merci beaucoup, c'est extrêmement gentil ! C'est très agréable de savoir que son travail est apprécié et qu'il intéresse du monde. smile

EDIT: La Poste belge a changé ses tarifs, il faut maintenant ne payer plus que 15 € pour un envoi vers la France ! (eu lieu de 30)

Dernière modification par steckdenis (Le 18/01/2011, à 18:05)

Hors ligne

#18 Le 18/01/2011, à 18:18

Tirr Mohma

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Moi j'ai des petites questions techniques :

- Est-ce que vous avez des partitions / et /home séparées ?
- Comment faites vous la duplication des disques durs (logiciel, partitionnement, etc ... ) ?
- Pourquoi pas un environnement gnome ?
- Et pourquoi OpenSuse et pas Kubuntu (si vous vouliez absolument  KDE) ou Mandriva ?


Voili voilou smile

Dernière modification par Tirr Mohma (Le 18/01/2011, à 18:18)


Blog participatif sur l'informatique et les nouvelles technologies : http://chatinux.wordpress.com/
Si vous avez envie de participer, vous pouvez laisser un message sur le forum : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=984621

Hors ligne

#19 Le 18/01/2011, à 19:48

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Bonjour,

J'ai toujours voulu avoir une partition /home séparée, mais le KIWI d'openSUSE souffre de bugs assez importants qui nous empêchent de bien séparer les partitions (la partition /home était créée minuscule et le reste du disque dur n'était pas partitionné). Nous utilisons maintenant une seule partition avec tout dessus (plus une partition de sauvegarde et un swap).

openSUSE propose un programme appelé KIWI qui permet d'installer une openSUSE dans un chroot, et de créer une image disque avec le contenu de ce chroot. L'image disque est ensuite copiée sur les disques durs avec la commande "dd". Ceci ne prend que quelques minutes, le temps de transférer 9 Gio à 22 MB/s. Ensuite, les disques durs sont installés dans les ordinateurs, qui sont démarrés. Au premier démarrage, openSUSE étend les partitions pour qu'elles occupent tout le disque. Les partitions de SWAP et de sauvegarde sont également créées.

J'ai toujours eu une petite préférence pour KDE, plus impressionnant et confortable pour un utilisateur venant de Windows, et pas déroutant pour ceux qui débutent en informatique. Tout est globalement bien à sa place, ça marche bien, et c'est beau. Je n'ai rien contre GNOME, à part que, quand on le compare avec Windows, on le trouve plus simple mais moins recherché (témoignages de ma famille, ça vaut ce que ça vaut). KDE par contre est à la fois plus simple, mieux conçus, et a des fonctionnalités avancées plaisent tout de suite (Nepomuk quand bien configuré, et KDE propose plein de belles applications comme Digikam, Marble et KOffice).

Le choix de la distribution a été difficile. Il fallait une distribution stable, orientée KDE, fournissant plein de paquets, et facile à utiliser. Kubuntu était vraiment en bonne place, mais openSUSE est passée devant avec son YaST, ses paquets de grande qualité, l'OBS ainsi que les facilités pour les OEM (yast2-firstboot par exemple).

J'espère avoir répondu à toutes les questions.

Hors ligne

#20 Le 23/01/2011, à 10:05

ArnaudK

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Juste une question : est-ce que l'effet Toolinux est aussi important que l'effet Linuxfr (en terme de nouvelles visites, d'achat sur le site..) ? ça m'a toujours intéressé cette comparaison entre les deux sites.

Hors ligne

#21 Le 23/01/2011, à 11:22

Jarvis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Sympa votre petite entreprise smile

Pour la version gamer, vous allez installer plein de jeux libres par défaut ? Est-ce que vous avez contacté des petits éditeurs de jeux comme celui de world of goo ou autres ? Vous pouriez peut-être faire baisser le prix en installant leurs démos par défaut...


@ noireaude : si t'es fan de gedit, je te conseille de jeter un œil à Vim (un brin plus complet quand même).

Hors ligne

#22 Le 23/01/2011, à 11:26

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

C'est possible en effet d'installer des démos de jeux tournant sous Linux, mais je préfère préinstaller des jeux libres de qualité, comme Torcs, Neverball ou Nexuiz. Une option sur le site web «Préinstallation de démos de jeux» pourrait peut-être servir.

Hors ligne

#23 Le 23/01/2011, à 11:42

ArnaudK

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

steckdenis a écrit :

C'est possible en effet d'installer des démos de jeux tournant sous Linux, mais je préfère préinstaller des jeux libres de qualité, comme Torcs, Neverball ou Nexuiz. Une option sur le site web «Préinstallation de démos de jeux» pourrait peut-être servir.

Et pourquoi pas contacter LGP ou RuneSoft pour installer par défaut un jeu commercial ?
ça pourrait d'une part ajouter de la valeur à l'offre et donner envie aux éditeurs de porter plus de jeux sous Linux.

Pas de réponse sur l'effet Toolinux ?

Hors ligne

#24 Le 23/01/2011, à 13:58

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

On a eu pas mal de visites venant de toolinux (awstats dit 127, et 44 en provenance de ce sujet), et des gens semblent intéressés.

Le principe de D-Cubes est de soutenir le Logiciel Libre. On pourrait certes installer des jeux propriétaires, mais je préfère montrer la valeur des jeux libres, éventuellement en maintenant une liste des jeux propriétaires intéressants pour ceux qui voudraient quand-même le savoir.

A plus.

Hors ligne

#25 Le 28/02/2011, à 20:02

steckdenis

Re : Une mini-entreprise pour soutenir le Logiciel Libre et Linux

Bonjour,

Je vous annonce aujourd'hui la disponibilité de notre gamme Gamer, un ordinateur destiné aux joueurs et à ceux qui veulent de la puissance, en continuant de bénéficier de prix attractifs et d'ordinateurs sans taxe Windows.

  • Processeur AMD Athlon II X2 à 3,0 Ghz (options jusqu'à l'AMD Athlon II X4 3,1 Ghz)

  • 2 Gio de RAM DDR3

  • Carte graphique intégrée Radeon HD 3000 (pilotes libres), ou cartes nVidia en option (ça commence avec la nVidia GeForce G 210), utilisant les pilotes propriétaires

  • Disque dur de 250 Go

  • Boîtier design, compact mais évolutif. L'ouverture du boîtier n'entraîne pas l'annulation de la garantie

Le tout pour 249,99 € de base (30 € supplémentaires pour la carte nVidia GeForce G 210). Plus d'informations sur le Gamer peuvent se trouver sur notre site web.

A plus.

Hors ligne

Haut de page ↑