Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 03/02/2011, à 13:02

malbo

[Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

On peut utiliser ce post pour aider un novice qui s'est profondément enfoncé dans la mouise en installant Ubuntu en dual-boot avec Windows (ici Win7) sur un disque dur dynamique (et non pas sur un disque "de base" comme il se doit : voir nota en fin de post). Après install de Ubuntu, Ubuntu marche très bien mais si on choisit de démarrer sur Win7 dans le menu Grub, Win7 fait semblant de démarrer puis c'est l'écran bleu puis vite fait le redémarrage automatique du PC. La plupart du temps, les partitions essentielles pour Windows (la partition de boot et la partition système Windows) sont préservées des outrages et il est possible de les récupérer avec Testdisk. C'est ce que je détaille ci-dessous. Mais cette restauration de Windows casse Ubuntu et il sera nécessaire de réinstaller Ubuntu après réparation.

Préparation : comme tout ce qui concerne les partitions est sujet à catastrophe, il convient avant tout de sauvegarder sur disque dur externe ce qui peut encore être sauvegardé avant d'aller plus loin. C'est le cas des doc précieux qui pourraient se trouver dans la partition système de Windows (disque C: selon appellation Windows) et auxquels on peut accéder depuis Ubuntu par Raccourcis > Poste de travail : en clicouillant sur les icônes qui se trouvent là, on finit par ouvrir la partition Windows et on peut faire la sauvegarde des doc précieux sur DD externe.
Les outils qui sont utilisés ci-dessous sont :
- Bootinfoscript (c'est surtout pour montrer les symptômes du pb parce que Bootinfoscript ne répare rien par lui-même) : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=3534285
- TestDisk (c'est lui qui répare) : http://www.cgsecurity.org/wiki/FR_TestDisk
Pour Testdisk, soit on l'installe depuis une session live Ubuntu : http://doc.ubuntu-fr.org/testdisk#installation
Soit on abandonne le support live Ubuntu au profit du live-CD Gparted qui contient le programme Testdisk. Je donne des détails à ce sujet dans le post #12 ci-dessous. Par ailleurs, la doc du site donne quelques indications sur le live-CD Gparted : http://doc.ubuntu-fr.org/gparted#live_cd

Etat du partitionnement vu par bootinfoscript (les partitions sdc1 et sdc2 sont identifiées comme "SFS"):

Drive: sdc ___________________ _____________________________________________________

Disque /dev/sdc: 87.3 Go, 87253057536 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 10607 cylindres, total 170416128 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes

Partition  Boot         Start           End          Size  Id System

/dev/sdc1                  63         2,047         1,985  42 SFS
/dev/sdc2    *          2,048    50,438,143    50,436,096  42 SFS
/dev/sdc3          50,440,190   170,414,079   119,973,890   5 Extended
/dev/sdc5          50,440,192    69,969,919    19,529,728  83 Linux
/dev/sdc6          69,971,968    71,923,711     1,951,744  82 Linux swap / Solaris
/dev/sdc7          71,925,760   170,414,079    98,488,320  83 Linux

Commentaire : je fais ces manips dans VirtualBox, c'est pourquoi j'ai un disque dur nommé /dev/sdc. Le novice, son disque dur concerné par les partitions SFS, c'est très généralement /dev/sda


Etat du partitionnement résultant de la commande sudo fdisk -l (rien de passionnant, c'est seulement pour dire qu'on voit également "SFS" en fin de certaines lignes. Les chiffres sont différents parce que les unités sont différentes de celles du bootinfoscript ) :
mini_419703Capture29rec.png



Lancement de Testdisk

Edit : Pour un "pas à pas" de l'utilisation de Testdisk, vous pouvez utiliser avec bonheur ce tuto qui détaille les opérations que j'ai présentées un peu trop sommairement ci-dessous : http://rvmatysiak.free.fr/index.php/fr/ … nnees.html

Etat du partitionnement vu par Testdisk (copie d'écran en haut, extrait correspondant du rapport testdisk.log en bas. Oui, c'est le même contenu puisque c'est l'extrait du rapport qui correspond au moment où j'ai fait la capture) :
mini_507602Capture37rec.png

Current partition structure:
 1 P W2K Dynamic/SFS          0   1  1     0  32 32       1985
 2 * W2K Dynamic/SFS          0  32 33  3139 160 29   50436096
 3 E extended              3139 192 60 10607 200 25  119973890
 5 L Linux                 3139 192 62  4355 108 41   19529728
   X extended              4355 108 42  4477  11 14    1953792
 6 L Linux Swap            4355 141 11  4477  11 14    1951744
   X extended              4477  11 15 10607 200 25   98490368
 7 L Linux                 4477  43 47 10607 200 25   98488320

Résultat après validation de la "Quick search" (les lignes apparaissent en vert) :
mini_710415Capture38rec.png
Testdisk a retrouvé deux partitions NTFS et le but du jeu, c'est de tenter de les rétablir au détriment de Ubuntu puisqu'on voit que la première partition Linux ( sdc5 sur le résultat du bootinfoscript au début du post) est passée à la trappe. 

Ajouté le 26 février 2011 : bien souvent on sera obligé de supprimer toutes les partitions Linux à cette étape comme c'est le cas dans le post #13 ci-dessous (à l'étape 10) sinon Gparted est inutilisable par la suite

A noter que dans cet exemple, la partition système Win7 porte l'astérisque parce que bootmgr se trouve sur cette partition (il n'y a pas de partition de boot distincte) 
Comme le résultat affiché est correct (deux partitions NTFS retrouvées), on ne modifie rien, on se contente d'appuyer sur la touche Entrée pour continuer

Etape suivante (copie d'écran en haut, extrait correspondant du rapport testdisk.log en bas) : Testdisk non montre ce qu'il est prêt à enregistrer sur le disque dur si on décide de le faire par la fonction "Write" (sinon, on se dégonfle et on sort par "Quit" et c'est le retour au menu principal sans aucune action)
mini_279791Capture39rec.png

interface_write()
 1 * HPFS - NTFS              0  32 33  3139 160 29   50436096 [OS]
 2 P HPFS - NTFS           3139 160 30  3891 164 49   12081152 [ntfspourwubi]
 3 P Linux Swap            4355 141 11  4477  10 61    1951728
 4 E extended LBA          4477  11  1 10607 254 63   98493822
 5 L Linux                 4477  43 47 10607 200 25   98488320

Réparation en exécutant "Write" depuis Testdisk (avec flèche droite du clavier on sélectionne Write et on valide par la touche Entrée)

Après réparation :
Partitionnement vu par bootinfoscript (les partitions SFS ont disparu comme c'était le but. Les partitions NTFS qui existaient avant passage du disque dur en "dynamique" sont rétablies) :

Drive: sdc ___________________ _____________________________________________________

Disque /dev/sdc: 87.3 Go, 87253057536 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 10607 cylindres, total 170416128 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes

Partition  Boot         Start           End          Size  Id System

/dev/sdc1    *          2,048    50,438,143    50,436,096   7 HPFS/NTFS
/dev/sdc2          50,438,144    62,519,295    12,081,152   7 HPFS/NTFS
/dev/sdc3          69,971,968    71,923,695     1,951,728  82 Linux swap / Solaris
/dev/sdc4          71,923,698   170,417,519    98,493,822   f W95 Ext d (LBA)
/dev/sdc5          71,925,760   170,414,079    98,488,320  83 Linux

/dev/sdc4 ends after the last sector of /dev/sdc

On notera que la partition qui sort toujours la tête de l'eau, c'est la partition Win7 : elle est identifiable dans tous les tableaux par sa taille : 50436096 secteurs

ça ne marche toujours pas :
Ubuntu est généralement explosé comme je l'ai indiqué en préambule : ni Ubuntu ni Win7 ne fonctionnent à cette étape. Il convient de réinstaller à neuf Ubuntu depuis une session live-CD (ou live-USB) Ubuntu. Dans l'exemple ci-dessus, il convient de supprimer avec Gparted toutes les partitions Linux et reconstruire un partitionnement cohérent avec Grub installé dans le MBR du disque dur.
A ce stade, il peut arriver que Gparted trouve un espace non alloué sur la totalité du disque (c'est sa façon à lui de faire grève à Gparted) comme dans le post #13 ci-dessous (à l'étape 10) ou bien dans ce post : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 3#p4010223
Il faut alors réutiliser Testdisk pour supprimer toutes les partitions Linux (à passer en Delete après la "Quick search" avant de valider par la touche Entrée, puis "Write") et ne laisser que les partitions NTFS. Après seulement, Gparted veut bien bosser : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 1#p4010341 

Au redémarrage après install, tout fonctionne et l'accès à Win7 fonctionne. A noter que si vous avez ce panneau "Récupération d'erreurs Windows" qui apparait après sélection de Win7 dans le menu Grub, ne choisissez pas "Lancez l'outil de redémarrage système (recommandé)" car ça ne fonctionne pas ; sélectionnez tout bonnement "démarrer Windows normalement" et c'est bon. Ce panneau  "Récupération d'erreurs Windows" n'apparait qu'une seule fois, ensuite on n'est plus embêté avec ça.

Nota : le disque dur passé en "dynamique", ce n'est pas la faute du fabricant du PC préinstallé Win7, c'est dû à l'entêtement du novice qui n'a pas lu une ligne de la doc Ubuntu et qui veut absolument créer plus de 4 partitions primaires depuis Win7 lui-même. Normalement, il y a des garde-fous dans Win7 pour empêcher le novice de passer à l'acte (quand on a déjà 3 partitions primaires, Win7 passe d'autorité la quatrième partition dans une partition étendue. Par contre, sur un PC préinstallé HP, il y a déjà 4 partitions primaires crées "d'usine", c'est probablement pourquoi les baisés de cette farce sont souvent des possesseurs de HP/Compaq). Rien n'arrête le novice entêté : dans sa rage il finit par passer son disque dur - qui était "de base" sorti d'usine  - en "dynamique".
Pourtant Win7 tente mollement et sans y croire de raisonner le candidat au suicide par un panneau d'avertissement mou du genou (Win7 sait très bien que le windowsien de base ne sait pas lire) :

Après avoir converti ces disques en disques dynamiques vous ne pourrez plus démarrer aucun système d'exploitation installé sur un volume de ces disques à l'exception du volume de démarrage actuel. Voulez-vous vraiment convertir ces disques ?

Après cela, il souffre encore le novice pour essayer de faire avaler son disque dur dynamique à Ubuntu : Gparted n'en veux pas, le partitionnement automatique de l'installateur gueule aussi, il n'y a que le partitionnement manuel de l'installateur qui veut bien se charger de pourrir le partitionnement et de produire l'état désastreux que je présente au début. rajouté le 26-2-2011 : j'ai quand même réussi à pourrir sans avoir à utiliser le partitionnement manuel : voir post #13 ci-dessous, étapes 3 et 4.
Et pourtant, on peut en trouver des blaireaux qui se font attraper avec ce pb, en collant la ligne suivante dans Google :
"/dev/sda1 63 2,047 1,985 42 SFS" site:ubuntuforums.org
Ou bien cette ligne (là, ça mord bien aussi) :
"42 SFS" site:ubuntuforums.org

Dernière modification par malbo (Le 08/05/2012, à 07:56)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#2 Le 03/02/2011, à 18:56

bastou2

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Bonjour,

Je suis tombé sur ton tuto et je voulais te féliciter pour ton initiative.

Je suis nouveau possesseur d'un netbook Toshiba avec Windows 7 starter préinstallé.
Ayant toujours eu des PC dont j'installais moi-même Windows et Linux, j'ai trouvé curieux de voir 4 partitions dans mon netbook.
J'ai compris à temps que je ne pourrais pas installer Linux sans sacrifier une des partitions (la Recovery et celle avec outils Toshiba je crois)
Pour l'instant, j'ai choisi de ne rien toucher (tant que la garantie sera en vigueur)  et j'ai plutôt installé sur carte SDHD.  Cela fonctionne très bien après correction des entrées de Grub2 + partitions EXT2 (sans journalisation)  et sans swap
D'aileurs, je devrais faire un tuto là-dessus car aucun existant n'est assez simple et complet à mon goût. J'ai pris des bribes un peu partout.

J'ai eu la présence d'esprit d'analyser avant de foutre le bordel. Mais un novice fera-il la même chose ?
Depuis 3 ans , j'apprends toujours et me documente constamment.
Je trouve seulement déplorable qu'une majorité de gens (selon moi) se documente très peu avant d'installer / modifier quelque chose d'aussi complexe qu'un OS.
Comprendre le partitionnement, c'est comprendre 90% d'un système.
Pourtant, la doc est là et en français !!

Bonne continuation à toi   wink

Hors ligne

#3 Le 03/02/2011, à 21:47

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

bastou2 a écrit :

J'ai compris à temps que je ne pourrais pas installer Linux sans sacrifier une des partitions (la Recovery et celle avec outils Toshiba je crois)

Oui, supprimer la partition "Outils", c'est ce que pratiquent les possesseurs de PC HP (ils virent la partition HP_TOOLS). Le but s'est de se ramener à 3 partitions primaires. Après cela, il devient possible de créer une partition étendue qui contiendra toutes les partitions logiques dont on peut avoir besoin. Les plus hardis (ils ont raison) virent aussi la partition à la noix Recovery qui ne sert à rien à partir du moment où on a gravé ses DVD de restauration en configuration "usine". Ainsi, ils se ramènent à 2 partitions (au lieu des 4 de départ) et ils peuvent avoir encore plus de liberté pour leur install de Ubuntu.


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#4 Le 03/02/2011, à 22:29

bastou2

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Merci pour les précisions.

Lors de l'achat, on m'a fourni 2 CD de restauration (fait maison par le tech.)

Je me permets alors 3 questions:

1- Supprimer Recovery ne me fait pas peur. Par contre , la partition Toshiba-tools est-elle seulement  un backup des driver et apps Toshiba
ou bien une partition active et essentiel pour le fonctionnement du netbook  ?
Car il y beaucoup de chose qui sont contrôlés par des applications Toshiba et non par Windows 7 (gestion énergie, disque dur, touches FN, webcam)

2- Si je supprime Recovery  et / ou Toshiba tools, les CD de restauration remettront -ils Windows 7 comment avant (4 partitions ) en cas de problème ?

3- Suis-je mieux de refaire moi-même un DVD recovery ou sauvegarde d'image  sans me fier aux CD reçus ?

En tout cas merci

Hors ligne

#5 Le 04/02/2011, à 11:48

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

bastou2 a écrit :

1- Supprimer Recovery ne me fait pas peur. Par contre , la partition Toshiba-tools est-elle seulement  un backup des driver et apps Toshiba
ou bien une partition active et essentiel pour le fonctionnement du netbook  ?
Car il y beaucoup de chose qui sont contrôlés par des applications Toshiba et non par Windows 7 (gestion énergie, disque dur, touches FN, webcam)

Moi, je ne sais pas t'affirmer quoi que ce soit à ce sujet. Peux-être un utilisateur de Thoshiba sur le forum pourra te confirmer que tu peux bien supprimer ta partition Toshiba-tools sans un inconvénient majeur.

bastou2 a écrit :

2- Si je supprime Recovery  et / ou Toshiba tools, les CD de restauration remettront -ils Windows 7 comment avant (4 partitions ) en cas de problème ?i

Je n'ai jamais fait cela sur un PC Toshiba mais en règle générale, les DVD recovery réinstallent Win7 dans une seule partition. Ils réinstallent tous les softs merdiques (Norton, etc..) qui étaient préinstallés d'origine dans C:. Si tu dois réinstaller au lieu et place de ton Win7 actuel avec tes DVD de restauration, pas de pb, tout ton C: sera écrasé par la restauration, c'est le but. Mais si c'est un disque neuf, il faut créer avec un bon outil de partitionnement (Gparted) une partition unique en NTFS de la taille qui va bien en début de disque dur (ne pas faire tout de suite le partitionnement complet), faire l'install dedans et dans la foulée sans même redémarrer pour voir si Win7 tourne (mais oui, il va tourner), tu poursuis avec Gparted ton partitionnement pour stockage de données et futures partitions Ubuntu puis tu installes direct Ubuntu. ce dernier aura détecté le Win7 tout de frais installé et le proposera au démarrage dans le menu Grub. Comme ça pas besoin de se faire braire à réparer le démarrage poussif et poussiéreux de Win7 : Ubuntu se charge de tout et Grub gère avec brio le dual-boot.

bastou2 a écrit :

3- Suis-je mieux de refaire moi-même un DVD recovery ou sauvegarde d'image  sans me fier aux CD reçus ?

Au passage, ce ne sont pas des CD mais des DVD. Non, pas besoin de te faire tes DVD à toi. Ce qu'il est important de faire, c'est de vérifier que les DVD qui t'ont été fournis sont opérationnels. Cela peut être fait dans ton PC actuel en utilisant VirtualBox (un PC Virtuel), la validation consiste à vérifier que l'install va bien au bout et que tu peux arriver à démarrer Win7. Mais ça peut aussi être fait "physiquement" au lieu de virtuellement dans n'importe quel autre PC en déconnectant tous les disques durs (par précaution) et en connectant un disque dur d'essai de récupération, dédié à cette validation. Il va sans dire que ce Win7 ne pourra jamais être utilisé normalement dans cet "autre PC" à cause des protections anti-piratage qui détecteront que le matériel n'est pas celui d'origine (carte-mère différente notamment). Le but des essais en question, c'est seulement de valider les DVD Recovery, pas de pirater.

Dernière modification par malbo (Le 04/02/2011, à 13:13)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#6 Le 04/02/2011, à 21:23

bastou2

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

OK, j'ai bien compris.
Je vais m'informer pour la partition Toshiba-tools

Merci beaucoup pour ton aide et ton temps.
C'est très apprécié.

Hors ligne

#7 Le 22/02/2011, à 08:36

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Je viens de tomber sur cette discussion dans laquelle les partitions d'un PC HP ont été passées en "dynamique" (voir les captures d'écran du message 9) : http://h30478.www3.hp.com/t5/Logiciels- … td-p/18602
Ce message 9 est un ensemble de clichés d'un PC déjà malade. Il faut comprendre qu'à partir du moment où on a accepté - sans bien comprendre ce que ça impliquait - que le disque dur devienne dynamique, la machine à perdre s'est mise en route et qu'on ne peut que casser Windows si on s'obstine à vouloir installer Ubuntu là-dedans. Toutes les captures d'écran du message 9 sont celles d'un PC qui ne peut pas recevoir une installation de Ubuntu en l'état : il faudra utiliser Testdisk pour revenir au partitionnement antérieur comme expliqué plus haut dans le post #1 sinon on ne s'en sort pas.


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#8 Le 22/02/2011, à 12:47

Muff

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Je crois que je suis dans ce cas, mais j'aimerais quand même votre avis car ca fait maintenant un moment que je n'ai pas pu boot sur windows.

J'ai formaté et ré-installé W7 sur mon raptor (3 partitions: Windows, Jeux, et une vide pour mettre Linux).
Après installation de tout les drivers et autres de Win, j'installe Ubuntu 10.10 (je fais avec 3 partitions dans la partition vide du raptor: /, swap, et une fat32 pour des échanges faciles).
Et là au reboot, ca me fait plus ou moins la même chose que décrit par notre ami Malbo: si je selectionne W7, il essaie de boot dessus, sauf que ca fait pas écran bleu, mais écran noir avec texte blanc pour me dire qu'il veut pas. (Au passage grub me propose aussi de boot sur Vista que j'ai désinstallé il y a longtemps et formaté xfois que j'aimerais bien supprimer).
J'ai essayé avec gparted et startup-manager de sélectionner la bonne partition de démarrage, mais quand ce n'est pas la bonne, je ne peux tout simplement pas démarrer un seul os hormis un live-CD. De toute façon, d'après ce qu'il est dit dans ce post c'est inutile, car c'est le boot en lui-même qui déconne.
Donc qu'en pensez-vous? Je vais devoir faire cette manip'? Je vais encore une fois devoir tout réinstaller? T_T


Windows 7 64 bits/ Ubuntu 11.04 32 bits
Antec Nine Hundred, Intel E6600, Gforce 8800 GTS 640Mo, 3Go DDR2 Gskill, Western Digital 10ktr/min/ Raid01 1To / Maxtor 120Go
Étudiant Master Bordeaux1 / HCG / Vovinam VVD / Comédien amateur / traducteur TF

Hors ligne

#9 Le 22/02/2011, à 13:04

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Muff,
Pour qu'on sache ce qui t'arrive, il suffirait que tu répondes à cette demande : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 6#p2811956
Si le résultat fait apparaitre la mention "SFS" à la fin de certaines lignes, comme dans ce résultat de la commande "sudo fdisk -l" :

$sudo fdisk -l
Disk /dev/sda: 500.1 GB, 500107862016 bytes 
255 heads, 63 sectors/track, 60801 cylinders 
Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes 
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes 
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes 
Disk identifier: 0x1d505cb8 

   Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System 
/dev/sda1               1           1         992+  42  SFS 
Partition 1 does not end on cylinder boundary. 
/dev/sda2   *           1          26      203776   42  SFS 
Partition 2 does not end on cylinder boundary. 
/dev/sda3              26       29295   235107287+  42  SFS 
/dev/sda4           29296       60802   253073409    5  Extended 
/dev/sda5           29296       29539     1952768   82  Linux swap / Solaris 
/dev/sda6           29539       30754     9764864   83  Linux 
/dev/sda7           30755       60802   241353728   83  Linux 
$

Et bien là, c'est "oui" tu es dans le même cas (dans la mouise).
Edit : pas besoin de démarrer le PC sur un live-CD ou une clé live-USB dans ton cas : tu peux passer la commande "sudo fdisk -l" avec ton PC démarré sur Ubuntu installé sur le disque dur.

Dernière modification par malbo (Le 22/02/2011, à 13:08)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#10 Le 23/02/2011, à 23:15

Muff

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Hop, désolé pour le pavé, mais bon, voici mon fdisk ^^
Là je reboot pour tester ma modification de grub.

console a écrit :

sudo fdisk -l

Disque /dev/sda: 163.9 Go, 163928604672 octets
240 têtes, 63 secteurs/piste, 21175 cylindres
Unités = cylindres de 15120 * 512 = 7741440 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0xe2e1e2e1

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/sda1   *           1        3567    26963968    7  HPFS/NTFS
/dev/sda2            3567        7631    30720000    7  HPFS/NTFS
/dev/sda3            7631       21175   102397952    7  HPFS/NTFS

Disque /dev/sdb: 1000.2 Go, 1000204886016 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 121601 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x154d811e

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/sdb1               1       31871   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdb2           31871       63742   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdb3           63742       95612   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdb4           95612      121601   208757760    7  HPFS/NTFS

Disque /dev/sdc: 1000.2 Go, 1000204886016 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 121601 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x154d811e

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/sdc1               1       31871   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdc2           31871       63742   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdc3           63742       95612   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdc4           95612      121601   208757760    7  HPFS/NTFS

Disque /dev/sdd: 150.0 Go, 150039945216 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 18241 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0xeaf8fb59

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/sdd1               1        3825    30720000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdd2            3825       14661    87040000    7  HPFS/NTFS
/dev/sdd3           14661       18242    28761089    5  Etendue
/dev/sdd5   *       14661       16485    14647296   83  Linux
/dev/sdd6           16485       16667     1464320   82  Linux swap / Solaris
/dev/sdd7           16667       18242    12647424    b  W95 FAT32

Disque /dev/dm-1: 1000.2 Go, 1000202178560 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 121600 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x154d811e

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/dm-1p1               1       31871   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/dm-1p2           31871       63742   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/dm-1p3           63742       95612   256000000    7  HPFS/NTFS
/dev/dm-1p4           95612      121601   208757760    7  HPFS/NTFS

Disque /dev/dm-2: 262.1 Go, 262144000000 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 31870 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x82737365

Cela ne ressemble pas à une table de partition.
Vous avez probablement sélectionné le mauvais périphérique.

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/dm-2p1   ?      122527      156412   272185400   6c  Inconnu
La partition 1 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-2p2   ?      119452      133495   112800441   20  Inconnu
La partition 2 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-2p3   ?       14052       14052           5   72  Inconnu
La partition 3 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-2p4          159261      159264       24276+   0  Vide
La partition 4 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.

Les entrées de la table de partitions ne sont pas dans l'ordre du disque

Disque /dev/dm-3: 262.1 Go, 262144000000 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 31870 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x82737365

Cela ne ressemble pas à une table de partition.
Vous avez probablement sélectionné le mauvais périphérique.

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/dm-3p1   ?      122527      156412   272185400   6c  Inconnu
La partition 1 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-3p2   ?      119452      133495   112800441   20  Inconnu
La partition 2 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-3p3   ?       14052       14052           5   72  Inconnu
La partition 3 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-3p4          159261      159264       24276+   0  Vide
La partition 4 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.

Les entrées de la table de partitions ne sont pas dans l'ordre du disque

Disque /dev/dm-4: 262.1 Go, 262144000000 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 31870 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x82737365

Cela ne ressemble pas à une table de partition.
Vous avez probablement sélectionné le mauvais périphérique.

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/dm-4p1   ?      122527      156412   272185400   6c  Inconnu
La partition 1 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-4p2   ?      119452      133495   112800441   20  Inconnu
La partition 2 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-4p3   ?       14052       14052           5   72  Inconnu
La partition 3 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-4p4          159261      159264       24276+   0  Vide
La partition 4 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.

Les entrées de la table de partitions ne sont pas dans l'ordre du disque

Disque /dev/dm-5: 213.8 Go, 213767946240 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 25989 cylindres
Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Identifiant de disque : 0x82737365

Cela ne ressemble pas à une table de partition.
Vous avez probablement sélectionné le mauvais périphérique.

Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/dm-5p1   ?      122527      156412   272185400   6c  Inconnu
La partition 1 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-5p2   ?      119452      133495   112800441   20  Inconnu
La partition 2 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-5p3   ?       14052       14052           5   72  Inconnu
La partition 3 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.
/dev/dm-5p4          159261      159264       24276+   0  Vide
La partition 4 ne se termine pas sur une frontière de cylindre.

Les entrées de la table de partitions ne sont pas dans l'ordre du disque


Windows 7 64 bits/ Ubuntu 11.04 32 bits
Antec Nine Hundred, Intel E6600, Gforce 8800 GTS 640Mo, 3Go DDR2 Gskill, Western Digital 10ktr/min/ Raid01 1To / Maxtor 120Go
Étudiant Master Bordeaux1 / HCG / Vovinam VVD / Comédien amateur / traducteur TF

Hors ligne

#11 Le 24/02/2011, à 08:59

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Muff,
Si tu relis mon post #9, tu pourras constater que ton problème n'a rien à voir avec cette discussion. Je te prie d'initier une nouvelle discussion pour ton cas dans le forum "Autres logiciels et problèmes généraux" parce que je pense que c'est là que tu devrais pouvoir trouver l'aide la plus efficace. Dans le post #1 de cette nouvelle discussion, ce serait bien que tu utilises les balises codes : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/howto … ne_reponse
C'est plus propre pour coller ton pavé.


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#12 Le 24/02/2011, à 11:55

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Le présent post est créé pour guider dans la mise en route de Testdisk quand il est lancé depuis le live-CD Gparted.

La dernière version stable du fichier image du live-CD Gparted est téléchargeable ici : http://sourceforge.net/projects/gparted … ve-stable/
Dans les vues ci-dessous, il s'agit du live-CD Gparted gravé à partir du fichier image gparted-live-0.8.0-1.iso

Après gravure du live-CD Gparted, on démarre le PC sur le live-CD.
Après sélection de "Select keymap from full list", choisir la ligne (PC /Azerty/French.....) comme sur cette vue :
mini_176084Capture4rec1.png
Ensuite, il faut sélectionner le langage (which language do you prefer) : c'est 08 pour le français

Puis il faut renseigner "which mode do you prefer", on tape le chiffre 0 et on valide par la touche Entrée pour sélectionner "Continue to start X to use Gparted automatically"

On arrive enfin sur le bureau en session live du live-CD Gparted, on peut faire un double-clic sur l'icône "Terminal" :
mini_297752Capture8rec1.png
Reste à taper "sudo testdisk" dans la fenêtre du terminal qui s'ouvre et à valider par la touche Entrée :
A noter que si on ne tape pas sudo mais qu'on tape seulement "testdisk", cette andouille ne montre pas les disques durs mais seulement le lecteur optique. Le sudo est donc obligatoire en début de commande bien qu'aucun mot de passe ne soit demandé puisqu'on est en session live
mini_748819Capture9rec1.png



Sur la vue suivante, Testdisk est démarré, c'est la première fenêtre présentée par Testdisk :
mini_824653Capture10rec1.png

Après cela, pour l'utilisation détaillée et pédagogique de Testdisk, c'est ici la meilleure adresse : http://www.cgsecurity.org/wiki/FR_TestDisk

Dernière modification par malbo (Le 24/02/2011, à 14:38)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#13 Le 25/02/2011, à 17:22

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

MANIP POUR METTRE EN EVIDENCE CE QUI SE PASSE PENDANT L'INSTALL DE UBUNTU SUR LE PARTITIONNEMENT SFS.
C'est un manip différente de celles faites plus haut, sur un autre disque dur virtuel tout neuf depuis VirtualBox

Historique : je cherche à singer une installation foireuse faite dans un PC HP (j'avais donné aux partitions les mêmes noms que ceux utilisés par HP) et je croyais avoir préparé un partitionnement bien vicelard pour pouvoir tromper l'installateur de Ubuntu :
mini_263660Capture19rec.png
ça me paraissait bien comme piège, le disque était en dynamique, j'avais préparé un emplacement de 41 Go environ dans lequel Ubuntu aurait pu s'installer. Oui mais non, l'installation de Ubuntu était impossible. Tant qu'il y a des partitions vers la fin du disque, le partitionneur de l'installation Ubuntu semble voir un disque totalement occupé et on ne va pas plus loin. J'ai donc dû supprimer des partitions pour ne laisser que les deux premières partitions sinon l'installation ne pouvait pas se faire.

1) Etat des lieux avant install Ubuntu : j'ai déjà des partitions SFS qui sont vues comme il se doit par la commande "sudo fdisk -l"
sda1 c'est la partition nommée "SYSTEM" dans la vue précédente et sda2 est la partition système Win7 nommée "OS" dans la vue précédente
mini_187018Capture49rec.png

2) Ensuite, je sélectionne "installer à côté d'autres systèmes d'exploitation" et j'obtiens cette fenêtre :
mini_751200Capture51rec.png

3) Je clic sur "installer maintenant" et un message d'erreur apparait qui me dit que l'outil de partitionnement ne peut pas bosser parce qu'il a affaire à un partitionnement dynamique de Windows :
mini_295958Capture53rec.png

4) Mais malgré cela, l'installation démarre (et elle ira au bout) :
mini_771230Capture54rec.png

5) Avant de redémarer (en fin d'installation), je veux voir le résultat du partitionnement :
mini_676764Capture57rec.png

6) Ubuntu a été installé (avec une taille pour les partitions Linux déterminée on ne sait comment)
Au redémarrage windows est gentiment proposé par Grub, ça parait cool :
mini_651624Capture59rec.png

7) Sauf que Windows ne démarre pas.

8) Il faut que je me lance dans la réparation. Je démarre le PC sur le live-CD Gparted. Voila comment il voit le partitionnement :
mini_906122Capture61rec.png

9) Je commence la réparation avec Testdisk que je lance en ligne de commande depuis le live-CD Gparted :
mini_235398Capture64rec.png

10) Après les préliminaires dans Tesdisk(que je ne détaille pas), je lance la "quick search" qui affiche son résultat en vert et, après des tentatives que je ne veux pas détailler, j'en suis arrivé à devoir passer en D (pour delete) les partitions Linux sinon Gparted était complètement fou et m'indiquait un disque entièrement non alloué : 
mini_492859Capture79rec.png

11) Après validation par la touche Entrée, j'obtiens le résultat prêt pour enregistrement par Testdisk et je sélectionne "Write" et je valide aussi par Entrée :
mini_643196Capture81rec.png

12) Je ressors de Testdisk et je relance Gparted (toujours depuis le live-CD Gparted) :
mini_964797Capture82rec.png

13) ça a une vilaine tronche parce que le drapeau (le boot) est sur la partition sda1. Il faut que je le remette sur ma partition sda2 parce que ma partition sda1 n'est pas une vraie partition de boot, c'est une imitation de celle de HP que j'ai appelée du même nom "SYSTEM" mais elle ne contient pas bootmgr : ma véritable partition de démarrage, c'est bien sda2 :   
mini_300101Capture84rec.png

14) Là, c'est mieux :
mini_463694Capture85rec.png

15) Je vous fais grâce de la suite mais j'ai dû réinstaller Ubuntu et le dual-boot est reparti comme en 14. Une dernière vue depuis Win7 après tout ça :
mini_712777Capture97rec.png

Ce que je retire de cette manip :
A l'étape 3) le message de parted laisse penser que l'install va être bloquée puisqu'il y a détection de la présence de partitions dynamiques. Pour autant, le processus d'install ne se bloque pas. ça craint l'installateur.
D'autre part, il s'avère que la réparation nécessitait la suppression complète des partitions Linux avec Testdisk (étape 10) alors que dans le post #1, j'avais pu réparer sans devoir supprimer ces partitions à cette étape là (c'est à dire après la "Quick search"). Toutefois, j'avais dû les supprimer quand même un peu plus tard avec Gparted parce que Ubuntu ne fonctionnait pas, donc on arrive au même résultat.

Dernière modification par malbo (Le 26/02/2011, à 08:46)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#14 Le 10/03/2011, à 16:32

YannUbuntu

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Salut Malbo

malbo a écrit :

A l'étape 3) le message de parted laisse penser que l'install va être bloquée puisqu'il y a détection de la présence de partitions dynamiques. Pour autant, le processus d'install ne se bloque pas. ça craint l'installateur.
D'autre part, il s'avère que la réparation nécessitait la suppression complète des partitions Linux avec Testdisk (étape 10) alors que dans le post #1, j'avais pu réparer sans devoir supprimer ces partitions à cette étape là (c'est à dire après la "Quick search"). Toutefois, j'avais dû les supprimer quand même un peu plus tard avec Gparted parce que Ubuntu ne fonctionnait pas, donc on arrive au même résultat.

Bravo pour les tests et l'analyse.
Ca mérite d'en parler aux devs de l'installateur (Ubiquity). As-tu fait un rapport de bug ? as-tu besoin d'aide pour le faire ?


à consulter/améliorer: Guide du Débutant, Logiciels, Ecole, Travail, Maison

Hors ligne

#15 Le 14/03/2011, à 18:35

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

YannUbuntu,
Je décline ton invitation pour le rapport de bug : ça ne m'intéresse pas, ni de le rédiger ni d'y participer avec ton aide.


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#16 Le 30/03/2011, à 19:07

vicvic

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Bonjour.

J'aimerais savoir après avoir lu attentivement votre tutoriel quel serait les précaution a prendre avant d'installer Ubuntu pour ne pas avoir de problème sur mon ordinateur  Compaq qui est la marque qui pose problème si j'ai bien compris.

Merci d'avance

Hors ligne

#17 Le 31/03/2011, à 07:45

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

vicvic,
J'ai créé ce fil de discussion plutôt pour aider ceux qui ont déjà fait des conneries et je suis un peu surpris d'avoir un "client" comme toi qui cherche à se renseigner avant de merder. La réponse à ta question est là : http://doc.ubuntu-fr.org/repartitionner … a_et_seven
Dans la note du bas que je reproduis ici :

Astuce pour les PC HP Grand Public (ne convient pas aux PC HP Pro) préinstallés avec 4 partitions primaires : supprimer la partition HP_TOOLS pour pouvoir créer une partition étendue qui contiendra Ubuntu : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=4006736#p4006736

En supprimant la partition HP_TOOLS, tu as la clé qui te permet d'éviter les ennuis décrits plus haut.

Edit : je ne voudrais pas te faire la liste des recommandations pour réussir ton install mais personnellement je te recommande de réaliser tout le partitionnement de ton disque dur avant l'installation de Ubuntu et non pas d'en laisser une partie à réaliser pendant l'installation (ce qui est bien sûr possible). Cela oblige à réfléchir à ce qu'on veut obtenir et la réflexion et la préparation, c'est important pour arriver au bout. Donc, mon conseil c'est de réaliser toutes les partitions à l'avance et de choisir "manuel" à l'étape du partitionnement pendant l'install : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/parti … eur_ubuntu
Les partitions étant déjà existantes, tu auras juste à sélectionner les partitions concernées et à cliquer sur "modifier", confirmer leur type (ext4, swap, etc...), indiquer le point de montage et éventuellement à cocher formatage (je crois que c'est obligatoire d'accepter le formatage pour la partition / )

Dernière modification par malbo (Le 31/03/2011, à 08:15)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#18 Le 31/03/2011, à 17:57

vicvic

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Merci de te réponse qui est très complète.
En Faite j'ai deja fais une installation qui n'as pas marcher et j'avais pris la version ubuntu_securise du coup j'ai juste eu a supprimer Ubuntu grace a un utilitaire compris dans cette version pour que mon windows re-fonctionne. Je vais essayer comme tu me dit.

Merci

Hors ligne

#19 Le 31/03/2011, à 20:27

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

vicvic,
Dans ce post (et la suite de la discussion) pipocas guide un novice pour faire son partitionnement : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 3#p3462713
tu devrais essayer de comprendre ce qui est proposé et comment le réaliser.

Dernière modification par malbo (Le 31/03/2011, à 20:28)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#20 Le 31/03/2011, à 22:07

vicvic

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Merci beaucoup tout c'est bien dérouler et je peu booter sur Seven et Ubuntu. Je vais mettre Seven de coté de façon a me faire au mieux à Ubuntu qui est nouveau donc j'ai plein de chose a apprendre smile

Hors ligne

#21 Le 01/04/2011, à 08:25

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

vicvic,
Si tu n'as pas été amené - dans le passé ou même très récemment - à réinstaller ton Seven à partir de tes DVD Recory (donc si ton installation Seven est préinstallée "d'origine", même si tu as pu réduire la taille de la partition Seven pour faire de la place en vue d'installer Ubuntu) et d'autre part, si tu as bien Grub qui gère ton dual-boot, c'est à dire que tu as Grub dans le MBR du disque dur, à ces deux conditions précédentes, ton expérience m'intéresse pour enrichir cette discussion que j'ai lancée pour lutter contre le mythe du tatouage du disque dur : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=377238
Si tu remplis bien les deux conditions, j'aurais besoin du modèle de ton PC Compaq pour pouvoir le mentionner dans le post. Merci d'avance.

Dernière modification par malbo (Le 01/04/2011, à 08:29)


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#22 Le 01/04/2011, à 14:22

vicvic

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Je n'ai a aucun moment eu besoin de réinstallé Seven mais quand j'ai voulu mettre Ubuntu en gardant Seven dimanche dernier, Seven ne voulais plus démarrer j'ai alors supprimer Ubuntu grâce a un outil contenu dans la version d'Ubuntu_securisee 10.10 que j'ai utilisé. puis j'ai suivis tes conseil de préparé a l'avance mes partitions avec la place qui était désormais libre. J'ai supprimer la partition Hp_tool.
Maintenant windows démarre bien et c'est bien Grub qui gère mon dual boot.

Mon ordinateur est un compaq presario CQ61

Merci smile

Hors ligne

#23 Le 01/04/2011, à 18:04

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Merci,
J'ai collé une ligne sur ton cas dans le post #1, dans la rubrique des HP-Compaq  : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 6#p3259106


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

#24 Le 03/04/2011, à 12:48

YannUbuntu

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

YannUbuntu a écrit :

Salut Malbo

malbo a écrit :

A l'étape 3) le message de parted laisse penser que l'install va être bloquée puisqu'il y a détection de la présence de partitions dynamiques. Pour autant, le processus d'install ne se bloque pas. ça craint l'installateur.
D'autre part, il s'avère que la réparation nécessitait la suppression complète des partitions Linux avec Testdisk (étape 10) alors que dans le post #1, j'avais pu réparer sans devoir supprimer ces partitions à cette étape là (c'est à dire après la "Quick search"). Toutefois, j'avais dû les supprimer quand même un peu plus tard avec Gparted parce que Ubuntu ne fonctionnait pas, donc on arrive au même résultat.

Bravo pour les tests et l'analyse.
Ca mérite d'en parler aux devs de l'installateur (Ubiquity). As-tu fait un rapport de bug ? as-tu besoin d'aide pour le faire ?

J'ai fait un rapide rapport de bug :  https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+sour … bug/748993


à consulter/améliorer: Guide du Débutant, Logiciels, Ecole, Travail, Maison

Hors ligne

#25 Le 27/04/2011, à 16:33

malbo

Re : [Tuto] Win7 plante après install Ubuntu à cause des partitions SFS

Il y a un certain Lauryca qui a utilisé avec bonheur un autre outil que Testdisk : http://ubuntuforums.org/showthread.php? … st10687182
L'outil (qui s'appelle MiniTool Partition Wizard Professional Edition 5.2), moi je ne sais pas du tout ce que ça vaut ni si ça peut être plus dangereux ou moins dangereux que Tesdisk. Je le signale pour info mais moi, ça sera toujours Testdisk que j'utiliserai si j'ai à réparer un désastre à base de partitions dynamiques.


MedionPC MT5 MED MT 162 / pentium IV / RAM 1Go / Radeon HD 3450 AGP / XP, HandyLinux et Xubuntu 14.04 32 bits
Acer Aspire M5100-5F7N / Phenom Quad Core 9500 / ATI HD 2600 pro / RAM 4 Go / Win8, XP et Ubuntu 14.04

Hors ligne

Haut de page ↑