Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#76 Le 22/05/2011, à 17:49

Sopo les Râ

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Astrolivier a écrit :

edit: c'est bizarre, il semble qu'on soit limité dans le nombre de citations de citations...

1306079321.png


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#77 Le 22/05/2011, à 20:18

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Astrolivier a écrit :

pas parce que tu avais osé parler du développement durable, mais parce que sur ce sujet comme sur d'autres, tu es sur la même ligne, sauf que tu te veux comme opposant dans un système où les "élites" dirigeantes pensent comme toi (mais c'est effectivement une minorité de la population).

Ah oui, c'est vrai, la fameuse bêtise made in Astrolivier: si Laurence Parisot dit qu'il pleut et que je dis qu'il pleut, alors je suis avec elle. lol

et voici une preuve de plus. personne au medef ne te démentirait. c'est la vieille propagande libérale qui prétend qu'en qu'en baissant les salaires (par délocalisation ou non) nous allons gagner du pouvoir d'achat, sans préciser que le « nous », c'est juste les actionnaires, et leur hérauts à la direction des féodalités économiques et autres hauts-fonctionnaires.

Bien sûr, on continue dans la bêtise. Maintenant, on passe à la négation du monde et des réalités: non, le pouvoir d'achat n'a pas augmenté. C'est une illusion. Qu'importe qu'on puisse achetre un PC à 400€, on est dans la matrice, tout cela n'existe pas et seuls quelques actionnaires s'enrichissent (chut, surtout faisons un gros amalgame et confondons les millions d'actionnaires de par le monde avec les quelques dizaines de market makers abusifs, ce sera pàlus facile).

La logique made in Astrolivier: une grande histoire d'amalgames...

A qui tu veux faire croire que si on délocalise, c'est pour aider les autres à se développer plus vite ?

... et de déformation de propos, encore une fois juste après que j'aie dit l'inverse. Toujours la même mauvaise foi (ou alors tu ne sais toujours pas lire; au choix).

Hors ligne

#78 Le 28/05/2011, à 17:02

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Vladimir Boukovsky a écrit :

Les utopistes accomplissent toujours exactement le contraire de ce qu'ils promettent. Cela s'explique facilement : ils sont toujours persuadés qu'ils vont parvenir à changer la nature humaine. Mais ils ont beau essayer de la transformer, de l'altérer, de la brimer, cette dernière finit toujours par reprendre le dessus en engendrant un choc en retour proportionnel aux forces déployées pour la briser.


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#79 Le 28/05/2011, à 18:27

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato, on a bien compris que t'étais un fervent défenseur de la croissance infinie de l'économie et du pouvoir d'achat, en dépit des conséquences sociales et environnementales négatives à long terme qui affectent tout le monde et que tu relativises en mettant dans la balance les aspects positifs à court terme.

On a aussi bien compris qu'on fera pas changer ta réalité même si elle n'est pas entièrement objective, comme tu devrais avoir compris que tu feras pas changer la nôtre même si elle n'est pas entièrement subjective

Mais tu t'écartes du sujet...

Dernière modification par luxigo (Le 28/05/2011, à 19:14)


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#80 Le 28/05/2011, à 18:33

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

darktomato, on a bien compris que t'étais un fervent défenseur de la croissance infinie de l'économie et du pouvoir d'achat, en dépit des conséquences sociales et environnementales négatives qui affectent tout le monde et que tu relativises en mettant dans la balance les aspects positifs.

T'inquiète, j'ai bien compris que le monde binaire "méchants Vs gentils" est plus simple à appréhender pour ceux qui ne veulent pas réfléchir, et que fermer les yeux sur ce qui nous dérange est la meilleure manière de se maintenir dans cet état d'ignorance et de manichéisme si agréable.

Comme disait Machin dans Matrix: "les ignorants sont bénis".

D'ailleurs sans t'en rendre compte tu as fait un joli lapsius:

darktomato, on a bien compris que t'étais un fervent défenseur de la croissance infinie de l'économie et du pouvoir d'achat, en dépit des conséquences sociales et environnementales négatives qui affectent tout le monde et que tu relativises en mettant dans la balance les aspects positifs.

En clair: considérer les aspects positifs c'est Mal. Il ne faut regarder que les choses négatives, sinon on est un méchant fervent défenseur de choses pas bien. big_smile

Mais tu t'écartes du sujet...

Oui, pardon. On disait donc: "c'est ignoble, on est tous esclaves, dès qu'il faut travailler on est un esclave, dès qu'il faut faire un effort on est esclave, les patrons c'est tous desm échants (d'abord !) et les banques des monstres assoifés de sang. Et puis d'abord la misère augmente (même si les stats disent l'inverse), les délocalisations appauvrissent les pays ciblés (même si la réalité montre l'inverse), et les entreprises c'est rien que des exploiteurs !".

C'est mieux ? smile

Dernière modification par darktomato (Le 28/05/2011, à 18:36)

Hors ligne

#81 Le 28/05/2011, à 19:04

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

L'auteur d'un thread devrait pouvoir le modérer.. Rien n'empêcherait quelqu'un qui se trouverait lésé (ex: dartkomato) d'en ouvrir un autre.. :-)

Je rappele à ceux qui l'ont un peu oublié que le sujet du thread c'est 'tous esclaves des banques...'
et que les faits objectifs qu'on perd de vue (ou qu'on élude volontairement) en s'embarquant dans des conflits d'égo sont les suivants:

Nos démocraties ne sont que des oligarchies, puisque le élus censés nous "représenter" sont issus d'un cercle restreint d'hommes riches et pas du tout représentatifs de la population, et dont nous ne connaissons que l'image que les médias (contrôlés par un cercle restreint d'hommes riches) nous en donnent.

La communauté européenne interdit aux états membres de financer les investissements publics avec des prêts sans intérêts de leur banque nationale.

Depuis que les états empruntent à une banque privée et non à leur banque nationale, il doivent payer des intérêts. Et quand les intérêts annuels dépassent ce qui rentre dans les caisses de l'état (impôt sur le revenu compris), la dette s'envole et ne peut plus redescendre.

Et à partir de ce moment le peuple travaille et paye des impôts et des taxes pour ceux qui encaissent les intérêts.

Et c'est l'état qui privatise à tout va, sacrifie les infrastructures et les services publics existants et ne peut rien financer de nouveau sans s'endetter encore plus.

C'est le même mécanisme d'asservissement (d'esclavage) que celui de la dette des pays pauvres, qu'on a incité a emprunter, principalement pour développer des voies de transport et des centrales énergétiques, et qui à mené à des privatisations massives, à l'acapparation des terres et des ressources naturelles et à l'exploitation de la main d'oeuvre locale par nos industries; au seul nom du profit immédiat (quels que soient les prétextes officiels), et en dépit des conséquences environnementales et sociales négatives à long terme.


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#82 Le 28/05/2011, à 19:21

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Ouais, bonne idée. Comme ça on balance des propos de merde, et tous ceux qui ne sont pas d'accord avec sont jartés du sujet. Joli vision du débat, dis donc (mais ça ne m'étonne pas de toi).

Tiens, on va faire venir un Frontiste, qui balancera que tous les Arabes sont des primates, et qui pourra jarter tous ceux qui oseraient ne pas être d'accord avec lui. En terme d'intelligence de propos, ça ne changerait pas trop de "on est tous des esclaves lol".

Ceci dit, c'est quand même rigolo de te voir nier de toutes tes forces ce qui montre clairement tes tords. AInsi, quand on balance des chiffres qui démontent ce que tu dis, mystérieusement ça devient une bataille d'egos. PAr contre quand toi tu fermes les yeux très fort sur ce qui ne te convient pas, c'est pas du tout pout ton ego, non non. Tu détiens la Vérité Universelle, et il est de ton devoir de nous l'imposer, c'est ça ?

Hors ligne

#83 Le 28/05/2011, à 20:03

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

L'auteur d'un thread devrait pouvoir le modérer..

darktomato a écrit :

bonne idée. Comme ça on balance des propos de merde, et tous ceux qui ne sont pas d'accord avec sont jartés du sujet.

On pourrait virer du thread tout ce qui n'a rien à voir avec la discussion ou qui n'y amène rien, comme 90% de ce que tu écris et que tu m'obliges à écrire..


darktomato a écrit :

"Les types capables de ne pas mettre leur idéologie au-dessus du pragmatisme sont rares."
"discuter rationnellement et argumentativement avec quelqu'un de pas d'accord, c'est la meilleure façon de se construire soi-même une opinion qui soit mieux argumentée et plus solide "

100% d'accord.
Mais t'es plus souvent en train de balancer des invectives, des insultes et ton avis personnel plutôt que de laisser ton égo et tes émotions de coté et présenter des faits objectifs qui amènent quelque chose au débat.


darktomato a écrit :

quand on balance des chiffres qui démontent ce que tu dis, mystérieusement ça devient une bataille d'egos.

Ils sont où tes chiffres par rapport aux faits que je soulève en #1 et en #81 ?

Dernière modification par luxigo (Le 28/05/2011, à 20:06)


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#84 Le 28/05/2011, à 20:50

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

On pourrait virer du thread tout ce qui n'a rien à voir avec la discussion ou qui n'y amène rien, comme 90% de ce que tu écris et que tu m'obliges à écrire..

Forcément, si la personne vexée qu'on lui démonte ses propos décide que les méchants qui la contredisent sont hors sujet... Tu parlais d'ego, c'est ça ? smile

Ils sont où tes chiffres par rapport aux faits que je soulève en #1 et en #81 ?

Et voila, forcément. Il suffit par exemple de taper "évolution pauvreté monde" sur Google et de prendre le premier lien (Wikipedia) qui te montre déjà une division par deux de la pauvreté en 20 ans, mais je suppose que c'est trop  fatigant.
Sinon, 'jai effectivement donné des chiffres, notamment sur les Chinois (+17% sur les salaires par an), mais tu les as superbement ignoré parce que ça ne convenait pas à tes préjugés sur les délocalisations destructrices.

Dernière modification par darktomato (Le 28/05/2011, à 20:50)

Hors ligne

#85 Le 29/05/2011, à 17:36

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

On pourrait virer du thread tout ce qui n'a rien à voir avec la discussion ou qui n'y amène rien, comme 90% de ce que tu écris et que tu m'obliges à écrire..

Forcément, si la personne vexée qu'on lui démonte ses propos décide que les méchants qui la contredisent sont hors sujet... Tu parlais d'ego, c'est ça ? smile

Ils sont où tes chiffres par rapport aux faits que je soulève en #1 et en #81 ?

Et voila, forcément. Il suffit par exemple de taper "évolution pauvreté monde" sur Google et de prendre le premier lien (Wikipedia) qui te montre déjà une division par deux de la pauvreté en 20 ans, mais je suppose que c'est trop  fatigant.

Non seulement la question de la pauvreté dans le monde n'a pas été soulevée, mais ça fait une belle jambe à ceux qui meurent de faim toutes les quelques secondes.

Sinon, 'jai effectivement donné des chiffres, notamment sur les Chinois (+17% sur les salaires par an), mais tu les as superbement ignoré parce que ça ne convenait pas à tes préjugés sur les délocalisations destructrices.

Quand on peut aller produire moins cher ailleurs parce que le niveau de vie local à augmenté et que les travailleurs exigent plus de sécurité, on ferme l'usine et ils peuvent crever. Ici comme partout ce qui compte c'est le profit immédiat au dépend des conséquences économiques, sociales et environnementales à long terme.


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#86 Le 29/05/2011, à 17:36

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Peut-être que darktomato n'a pas lu les messages #1 et #81 qui tentent de fixer et de rappeler le sujet de la discussion quand ça part en vrille (comme là)..
Il n'est pas question de la pauvreté dans le monde ni de l'épaisseur de la laine sur le dos des chinois, ni de faire une fixation sur la délocalisation.

Il est question de l'asservissement des gouvernements et des populations du monde entier par les usuriers avec l'aide des "élus" censer nous représenter, à travers le mécanisme qui engendre les dettes nationales (décrit en #1 et en #81), mécanisme qui après avoir permis de soumettre les gouvernements des pays pauvres est à l'oeuvre dans l'UE aujourd'hui.

C'est de ce mécanisme de la dette nationale que découlent entre autres la libéralisation des marchés et la délocalisation des industries qui permet d'exploiter les ressources humaines et naturelles en dépit de toute considération autre que le profit immédiat, et dont provient ce que je nomme l'esclavage moderne et que j'ai décrit précédemment.

... les créanciers proposèrent de nombreux plans d'ajustement structurel (PAS) pour réorienter fondamentalement les économies des pays en difficulté. La plupart de ces plans préconisaient une réduction draconienne des dépenses publiques à caractère social, la mise en œuvre de politiques d'exportation directe et d'extraction des ressources (en vue de générer un climat d'investissement attractif pour les capitaux étrangers), l'accroissement de la fluidité des flux d'investissement (en remplaçant les investissements directs à l'étranger par l'ouverture de marchés boursiers) et, sur un plan général, des actions législatives favorables aux droits des investisseurs étrangers.

Notons au passage que l'industrie, tout comme l'économie, visent toujours un profit maximum à court terme; en dépit des conséquences sociales, économiques et environnementales à long terme, au nom du risque acceptable (subprimes, fukushima, pesticides, ogm, mediator, deepwater, et autres parties visibles de l'iceberg) . ...et que les russes se foutent de notre gueule ("Vous avez rien retenu du passé de l'ex-URSS ? Vous croyez que l'UE ça va marcher ?")


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#87 Le 29/05/2011, à 18:33

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

Quand on peut aller produire moins cher ailleurs parce que le niveau de vie local à augmenté et que les travailleurs exigent plus de sécurité, on ferme l'usine et ils peuvent crever. Ici comme partout ce qui compte c'est le profit immédiat au dépend des conséquences économiques, sociales et environnementales à long terme.

D'ailleurs c'est bien connu, tous les travailleurs français sont crevés. La valeur de la production inudustrielle française n'a jamais cessé d'augmenter mais c'est pas grave, on va faire comme si. Et surtout surtout, ignorer consciencieusement la mutation vers une économie de services, parce que ce serait trop compliqué d'analyser les choses plutôt que de baver dans le vide.


luxigo a écrit :

Peut-être que darktomato n'a pas lu les messages #1 et #81 qui tentent de fixer et de rappeler le sujet de la discussion quand ça part en vrille (comme là)..
Il n'est pas question de la pauvreté dans le monde ni de l'épaisseur de la laine sur le dos des chinois, ni de faire une fixation sur la délocalisation.

Il est question de l'asservissement des gouvernements et des populations du monde entier par les usuriers avec l'aide des "élus" censer nous représenter, à travers le mécanisme qui engendre les dettes nationales (décrit en #1 et en #81), mécanisme qui après avoir permis de soumettre les gouvernements des pays pauvres est à l'oeuvre dans l'UE aujourd'hui.

"Je ferme très fort les yeux sur ce qui me dérange, surtout ne pas regarder les chiffres qui me contredisent, surtout continuer ma propagande à deux balles. Tout ce qui n'est pas d'accord avec moi est le Mal".

C'est de ce mécanisme de la dette nationale que découlent entre autres la libéralisation des marchés et la délocalisation des industries

Cf point précédent, l'industrie française ne périclite pas. Et moins de 10% des pertes d'emploi sont dues à des délocalisations. Faut revoir tes préjugés, ils sont un peu obsolètes...

... les créanciers proposèrent de nombreux plans d'ajustement structurel (PAS) pour réorienter fondamentalement les économies des pays en difficulté. La plupart de ces plans préconisaient une réduction draconienne des dépenses publiques à caractère social, la mise en œuvre de politiques d'exportation directe et d'extraction des ressources (en vue de générer un climat d'investissement attractif pour les capitaux étrangers), l'accroissement de la fluidité des flux d'investissement (en remplaçant les investissements directs à l'étranger par l'ouverture de marchés boursiers) et, sur un plan général, des actions législatives favorables aux droits des investisseurs étrangers.

C'est scandaleux ma bonne dame, ces gens qui veulent donner du travail aux gens plutôt que leur donner du fric !

, pesticides, ogm, mediator, deepwater, et autres parties visibles de l'iceberg)

Tchernobyl, essais nucléaires, armes biochimiques et bactériologiques, guerres d'invasions, massacres, colonisations, atteintes aux libertés... Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Méchantes entreprises privées ? Non, pures réalisations étatiques. La preuve que les Etats visent toujours un profit maximum à court terme; en dépit des conséquences sociales, économiques et environnementales à long terme ! big_smile

. ...et que les russes se foutent de notre gueule ("Vous avez rien retenu du passé de l'ex-URSS ? Vous croyez que l'UE ça va marcher ?")

Comparer un pays dictatorial et un partenariat de démocraties, wahou. Tu fais dans le raffinement, toi, hein ?
Et après il va se plaindre que des méchants viennent relever ses bêtises sur SON sujet...

Dernière modification par darktomato (Le 29/05/2011, à 18:39)

Hors ligne

#88 Le 29/05/2011, à 19:11

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Je devrais cesser de commenter tous tes commentaires écrits sous le coup de l'émotion et vide de faits relatifs à ce qui est énoncé dans le message #1 (que je mets régulièrement à jour)...
De toute façon grâce à toi personne ne va lire ce thread du début à la fin :-) Mais bon je suis payé pendant que je le fais, alors allons-y :-)

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Quand on peut aller produire moins cher ailleurs parce que le niveau de vie local à augmenté et que les travailleurs exigent plus de sécurité, on ferme l'usine et ils peuvent crever. Ici comme partout ce qui compte c'est le profit immédiat au dépend des conséquences économiques, sociales et environnementales à long terme.

D'ailleurs c'est bien connu, tous les travailleurs français sont crevés. La valeur de la production inudustrielle française n'a jamais cessé d'augmenter mais c'est pas grave, on va faire comme si. Et surtout surtout, ignorer consciencieusement la mutation vers une économie de services, parce que ce serait trop compliqué d'analyser les choses plutôt que de baver dans le vide.

Mutation vers une économie de service ça signifie donc délocalisation des autres secteurs, chomage, insuffisance de la production locale et dépendance envers les importations.
Mais ça n'a rien à voir avec les faits énoncés dans le message #1...

darktomato a écrit :

Je ferme très fort les yeux sur ce qui me dérange, surtout ne pas regarder les chiffres qui me contredisent, surtout continuer ma propagande à deux balles. Tout ce qui n'est pas d'accord avec moi est le Mal.

Ça on avait compris. Mais bon c'est bien que tu l'admettes.

darktomato a écrit :

C'est de ce mécanisme de la dette nationale que découlent entre autres la libéralisation des marchés et la délocalisation des industries

Cf point précédent, l'industrie française ne périclite pas. Et moins de 10% des pertes d'emploi sont dues à des délocalisations. Faut revoir tes préjugés, ils sont un peu obsolètes...

Il n'est pas question de la santé de l'industrie ou du chomage, mais de l'asservissement du gouvernement et de la population à travers la dette nationale imaginée par les banquiers privés qui engouffre l'argent des impôts et des taxes, et qui oblige l'état à couper dans le social et à privatiser au profit de la même poignée de bénéficiaires.

darktomato a écrit :

... les créanciers proposèrent de nombreux plans d'ajustement structurel (PAS) pour réorienter fondamentalement les économies des pays en difficulté. La plupart de ces plans préconisaient une réduction draconienne des dépenses publiques à caractère social, la mise en œuvre de politiques d'exportation directe et d'extraction des ressources (en vue de générer un climat d'investissement attractif pour les capitaux étrangers), l'accroissement de la fluidité des flux d'investissement (en remplaçant les investissements directs à l'étranger par l'ouverture de marchés boursiers) et, sur un plan général, des actions législatives favorables aux droits des investisseurs étrangers.

C'est scandaleux ma bonne dame, ces gens qui veulent donner du travail aux gens plutôt que leur donner du fric !

Comme si donner du travail au populations des pays pauvres c'était le but mon petit gars, et comme si à leur place on allait dépenser un sou de plus pour le respect des travailleurs et de l'environnement. Primum lucrum.

darktomato a écrit :

, pesticides, ogm, mediator, deepwater, et autres parties visibles de l'iceberg)

Tchernobyl, essais nucléaires, armes biochimiques et bactériologiques, guerres d'invasions, massacres, colonisations, atteintes aux libertés... Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Méchantes entreprises privées ? Non, pures réalisations étatiques. La preuve que les Etats visent toujours un profit maximum à court terme; en dépit des conséquences sociales, économiques et environnementales à long terme ! big_smile

L'industrie de l'armement et la haute finance ça n'a rien d'étatique.

darktomato a écrit :

. ...et que les russes se foutent de notre gueule ("Vous avez rien retenu du passé de l'ex-URSS ? Vous croyez que l'UE ça va marcher ?")

Comparer un pays dictatorial et un partenariat de démocraties, wahou. Tu fais dans le raffinement, toi, hein ?
Et après il va se plaindre que des méchants viennent relever ses bêtises sur SON sujet...

Libre à toi d'appeler "Démocratie" le système oligarchique qui règne dans nos pays.

C'est le peuple qui propose et vote les lois et peut amender la constitution censée le protéger des abus de pouvoir des dirigeants ?

Dernière modification par luxigo (Le 29/05/2011, à 19:14)


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#89 Le 29/05/2011, à 19:27

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

Je devrais cesser de commenter tous tes commentaires écrits sous le coup de l'émotion et vide de faits

Oh, tu parles de tes messages. Effectivement ils sont vides de faits, mais j'admire ta capacité à ignorer soigneusement toutes les statistiques qui contredisent tes bêtises.

Mais bon je suis payé pendant que je le fais, alors allons-y :-)

Payer pour débiter de la propagande ? Ah ben bravo. yikes

Mutation vers une économie de service ça signifie donc délocalisation des autres secteurs, chomage, insuffisance de la production locale et dépendance envers les importations.

Absolument pas, non. Ce n'est pas parce qu'un secteur se développe plus vite que l'autre régresse. Question de logique primaire, là.
D'ailleurs si tu prenais ne serait-ce que quelques secondes pour te renseigner ou tout simplement si tu lisais les chiffres que je te donne, tu saurais que l'industrie frnçaise ne périclite pas (et si tu ne sais pas ce que veut dire le terme "péricliter" , ça veut dire "baisser", je précise au cas où, vu le niveau).

Ça on avait compris. Mais bon c'est bien que tu l'admettes.

Si tu lisais un peu ce que les gens écrivent, tu aurais vu les guillemets, je parlais de toi.

Il n'est pas question de la santé de l'industrie ou du chomage, mais de l'asservissement du gouvernement et de la population à travers la dette nationale imaginée par les banquiers privés qui engouffre l'argent des impôts et des taxes, et qui oblige l'état à couper dans le social et à privatiser au profit de la même poignée de bénéficiaires.

"On utilise de l'argent pour en dépenser moins ?" Ben dis donc, t'as de sérieux problèmes de logique, toi.
Bienvenue sur internet, le monde où quand on dit des conneries, on se fait remettre en place. Tu crois que tu peux débiter tranquillement ta propagande en espérant que personne ne réagisse à tes bêtises, et en pleurant dès que quelqu'un vient pointer du doigt les innombrables erreurs que tu fais ?

Comme si donner du travail au populations des pays pauvres c'était le but mon petit gars, et comme si à leur place on allait dépenser un sou de plus pour le respect des travailleurs et de l'environnement. Primum lucrum.

C'est pas le but mon p'tit gars, c'est la conséquence directe. Un type qui veut que son entreprise marche, il embauche des gens. Et ça tombe bien, c'est du gagnant-gagnant. D'ailleurs ça tombe bien aussi, personne n'est forcé d'y travailler, si on le fait c'est pour toucher du fric, parce que ça nous rend service à nous aussi.

T'es typiquement le genre de type qui gueule contre les méchantes entreprises qui osent employer des gens, mais qui pleurera toutes les larmes de son corps dès que les méchantes entreprises ne seront plus là pour te filer du boulot et pour filer du fric à l'Etat (qui n'aura lui -même plus de quoi te payer tes jolis services sociaux)

L'industrie de l'armement et la haute finance ça n'a rien d'étatique.

C'est cela, oui... Tu veux qu'on parle du budget des armées ? Tu veux qu'on regarde qui s'amuse à développer de nouvelles armes ?
Ceci dit, je suppose que cette réponse très brêve montre que tu n'as rien à répondre sur toutes les autres saloperies dont sont responsables les Etats, et à minima ça montre donc que ta précédente liste censée montrer qeu les entreprises privées sont le mal absolu était bien idiote.

Libre à toi d'appeler "Démocratie" le système oligarchique qui règne dans nos pays.

La démocratie, c'est ce qui fait entre autres que tu as le droit de venir cracher ta propagande sans être inquiétée, mon petit.
Va un peu en Russie tenter de lâcher des pamphlets contre le gouvernement, et tu apprendras ce qu'est la dictature. Là, tu joues au gamin gâté qui râle sans même savoir de quoi il parle.

C'est le peuple qui propose et vote les lois et peut amender la constitution censée le protéger des abus de pouvoir des dirigeants ?

Ce n'est pas la définition d'une démocratie. C'est bien ce que je disais, tu ne sais pas du tout de quoi tu parles. Et tu ne fais aucun effort (même pas ouvrir un dictionnaire !) pour te renseigner, c'est lamentable.

Allez, je t'épargne 5 secondes de recherche google: http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie

Hors ligne

#90 Le 29/05/2011, à 23:37

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :

J'admire ta capacité à ignorer soigneusement toutes les statistiques

Ta capacité à présenter des chiffres et des arguments qui n'ont rien à voir avec ce dont il est question est encore plus remarquable.
Tout comme ta façon d'attaquer ton interlocuteur au lieu de présenter un point de vue factuel et de l'argumenter de façon brève et concise. (Problème d'inhibition?)

darktomato a écrit :

ignorer consciencieusement la mutation vers une économie de services, parce que ce serait trop compliqué d'analyser les choses plutôt que de baver dans le vide.

luxigo a écrit :

Mutation vers une économie de service ça signifie donc délocalisation des autres secteurs, chomage, insuffisance de la production locale et dépendance envers les importations.

Ce n'est pas parce qu'un secteur se développe plus vite que l'autre régresse.

Pourtant c'est ce qui arrive, et le mot "mutation" que tu utilises va dans ce sens.... Selon ton modèle où les secteurs primaires et secondaires ne régressent pas, la part qu'ils représentent diminuerait pendant que le tertiaire se développerait.
Mais d'abord qu'est-ce que ça a à voir avec ce que j'énonce dans le message #1 ?

darktomato a écrit :

si tu lisais les chiffres que je te donne, tu saurais que l'industrie française ne périclite pas

Je n'ai parlé de la France qu'en citant la loi de 1973 et la dette nationale. Qui a dit que l'industrie périclite ?

darktomato a écrit :
darktomato a écrit :

Je ferme très fort les yeux sur ce qui me dérange, surtout ne pas regarder les chiffres qui me contredisent, surtout continuer ma propagande à deux balles. Tout ce qui n'est pas d'accord avec moi est le Mal.

luxigo a écrit :

Ça on avait compris. Mais bon c'est bien que tu l'admettes.

Si tu lisais un peu ce que les gens écrivent, tu aurais vu les guillemets, je parlais de toi.

Il arrive toujours un moment dans un discussion qui part en vrille où "c'est çui qui dit qui y'est"...

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Il n'est pas question de la santé de l'industrie ou du chomage, mais de l'asservissement du gouvernement et de la population à travers la dette nationale imaginée par les banquiers privés qui engouffre l'argent des impôts et des taxes, et qui oblige l'état à couper dans le social et à privatiser au profit de la même poignée de bénéficiaires.

"On utilise de l'argent pour en dépenser moins ?" Ben dis donc, t'as de sérieux problèmes de logique, toi.

Le problème c'est que tu comprends "on utilise de l'argent pour dépenser moins"  quand je dis "on pompe tous les impôts et on coupe dans le social pour donner aux riches" .

darktomato a écrit :

C'est scandaleux ma bonne dame, ces gens qui veulent donner du travail aux gens plutôt que leur donner du fric !

luxigo a écrit :

Comme si donner du travail au populations des pays pauvres c'était le but mon petit gars, et comme si à leur place on allait dépenser un sou de plus pour le respect des travailleurs et de l'environnement. Primum lucrum.

T'es typiquement le genre de type qui gueule contre les méchantes entreprises qui osent employer des gens, mais qui pleurera toutes les larmes de son corps dès que les méchantes entreprises ne seront plus là pour te filer du boulot et pour filer du fric à l'Etat (qui n'aura lui -même plus de quoi te payer tes jolis services sociaux)

Depuis 25 ans je travaille uniquement pour des particuliers ou des entreprises que je considère "honnêtes". Je préfererais devoir élever des poules et faire pousser des patates que de bosser pour une banque.

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

L'industrie de l'armement et la haute finance ça n'a rien d'étatique.

C'est cela, oui... Tu veux qu'on parle du budget des armées ? Tu veux qu'on regarde qui s'amuse à développer de nouvelles armes ?
Ceci dit, je suppose que cette réponse très brêve montre que tu n'as rien à répondre sur toutes les autres saloperies dont sont responsables les Etats, et à minima ça montre donc que ta précédente liste censée montrer qeu les entreprises privées sont le mal absolu était bien idiote.

Tout les exemples que tu as cité est sont du domaine du privé et non de l'état. Pas besoin de s'étaler quand on peut être bref et concis. Pas besoin non plus de péjorer l'interlocuteur à tout va comme tu le fais.

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Libre à toi d'appeler "Démocratie" le système oligarchique qui règne dans nos pays.
C'est le peuple qui propose et vote les lois et peut amender la constitution censée le protéger des abus de pouvoir des dirigeants ?

Ce n'est pas la définition d'une démocratie

La démocratie c'est un système dans lequel le peuple a son mot à dire. Pas un système oligarchique dans lequel une élite est souveraine et dicte sa loi, où les dirigeants que l'on peut élire se comptent sur 2 doigts d'une main, ne sont absolument pas représentatifs de la population, et gouvernent au gré de leurs intérêts personnels.

Mais sans doute tu n'as pas fait le rapprochement entre la définition de "oligarchie" et le fonctionnement de nos soit-disant "démocraties" ?

Viens pas dire à quelqu'un qui habite en Suisse qu'il ne sait pas ce qu'est la démocratie et qu'il ignore tout du fonctionnement des banques.


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#91 Le 30/05/2011, à 00:04

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

Ta capacité à présenter des chiffres et des arguments qui n'ont rien à voir avec ce dont il est question est encore plus remarquable.

Mes chiffres démontent toutes tes erreurs, c'est regrettable pour toi que tu n'aies pas l'esprit critique suffisant pour te remettre en question.

Tout comme ta façon d'attaquer ton interlocuteur au lieu de présenter un point de vue factuel et de l'argumenter de façon brève et concise. (Problème d'inhibition?)

Bah écoute je fais du factuel, et tu ignores tout ce qui ne va pas dans ton sens: tu es un troll propagandiste.

Pourtant c'est ce qui arrive

Non. Ca fait 10 fois que je te dis que la VA de l'industrie n'a pas cessé d'augmenter. Tu vas encore oser prétendre que je ne fais pas de factuel, alors que tu persistes à asséner des contre-vérités ?

Mais d'abord qu'est-ce que ça a à voir avec ce que j'énonce dans le message #1 ?

Je ne fais que répondre à tes erreurs. Tu affirmes que les industries détruisent l'emploi, il n'en est rien.

Depuis 25 ans je travaille uniquement pour des particuliers ou des entreprises que je considère "honnêtes". Je préfererais devoir élever des poules et faire pousser des patates que de bosser pour une banque.

Ca se voit. Quelqu'un qui passe son temps à débiter de la propagande en refusant de voir tout ce qui lui prouve ses erreurs n'a effectivement pas le niveau de faire beaucoup de choses.

Tout les exemples que tu as cité est sont du domaine du privé et non de l'état.

Ce sont de pures réalisations étatiques, n'en déplaise à tes préjugés.

La démocratie c'est un système dans lequel le peuple a son mot à dire.

Et il y a un truc marrant dans nos pays qui s'appelle le "vote". Merci donc de reconnaître que tu racontes n'importe quoi, nous sommes bien en démocratie.

Pas un système oligarchique dans lequel une élite est souveraine et dicte sa loi, où les dirigeants que l'on peut élire se comptent sur 2 doigts d'une main, ne sont absolument pas représentatifs de la population, et gouvernent au gré de leurs intérêts personnels.

Ce qui explique que tu veuilles leur donner encore plus de pouvoirs. Bravo !

Viens pas dire à quelqu'un qui habite en Suisse qu'il ne sait pas ce qu'est la démocratie et qu'il ignore tout du fonctionnement des banques.

Tu ne connais pas la définition d'une démocratie, et tu es complètement ignare sur le système économique actuel et ses conséquences.
Mais le pire n'est pas que tu es ignorant, le pire est que tu assène de la propagande que quelques malheureuses secondes de recherches sur internet suffisent à démonter complètement. Etre ignorant n'est pas une tare, affirmer des choses de manière propagandiste et sans même faire l'effort de se renseigner, si.

Dernière modification par darktomato (Le 30/05/2011, à 00:08)

Hors ligne

#92 Le 30/05/2011, à 09:44

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Ta capacité à présenter des chiffres et des arguments qui n'ont rien à voir avec ce dont il est question est encore plus remarquable.

Mes chiffres démontent toutes tes erreurs, c'est regrettable pour toi que tu n'aies pas l'esprit critique suffisant pour te remettre en question.

Si tu dis "mes chiffres démontrent toutes tes erreurs" sans préciser quels chiffres et quelles erreurs, c'est pas mon esprit critique qui est insuffisant.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Tout comme ta façon d'attaquer ton interlocuteur au lieu de présenter un point de vue factuel et de l'argumenter de façon brève et concise. (Problème d'inhibition?)

Bah écoute je fais du factuel, et tu ignores tout ce qui ne va pas dans ton sens: tu es un troll propagandiste.

Tu éludes les faits significatifs que j'évoque, qui vont dans la direction opposée à celle de la propagande officielle,
tu fais une fixation sur des détails annexes et provoque des discussions inutiles et stériles.
Ne chercherais-tu pas à défendre la propagande officielle ?


darktomato a écrit :

Ca fait 10 fois que je te dis que la VA de l'industrie n'a pas cessé d'augmenter.

Ca fait 10 fois que je te dis que c'est hors sujet... qu'est-ce que ça a à voir avec le fait que la dette nationale soit devenue un gouffre à contributions avec tout ce que ça implique ?


darktomato a écrit :

Tu affirmes que les industries détruisent l'emploi, il n'en est rien.

J'ai dit que quand on fermait une entreprise les employés se retrouvaient sans travail. Nuance.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Depuis 25 ans je travaille uniquement pour des particuliers ou des entreprises que je considère "honnêtes"..

Ca se voit. Quelqu'un qui passe son temps à débiter de la propagande en refusant de voir tout ce qui lui prouve ses erreurs n'a effectivement pas le niveau de faire beaucoup de choses.

J'ai juste 30 ans d'expérience en analyse-programmation, administration système et maintenance informatique. J'ai bossé quelques années dans les banques mais je préfère dorénavant être payé avec de l'argent propre.


darktomato a écrit :

Tchernobyl, essais nucléaires, armes biochimiques et bactériologiques, guerres d'invasions, massacres, colonisations, atteintes aux libertés  (...) pures réalisations étatique

luxigo a écrit :

Tout les exemples que tu as cité sont du domaine du privé et non de l'état.

Ce sont de pures réalisations étatiques, n'en déplaise à tes préjugés.

L'industrie de l'armement, de l'énérgie, ou la haute finance à qui profitent les guerres n'ont rien d'étatique.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

La démocratie c'est un système dans lequel le peuple a son mot à dire.

Et il y a un truc marrant dans nos pays qui s'appelle le "vote". Merci donc de reconnaître que tu racontes n'importe quoi, nous sommes bien en démocratie.

Dans l'UE ce n'est pas le peuple qui promulgue, abroge et vote les lois, et modifie la constitution; mais une aristocratie.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Pas un système oligarchique dans lequel une élite est souveraine et dicte sa loi, où les dirigeants que l'on peut élire se comptent sur 2 doigts d'une main, ne sont absolument pas représentatifs de la population, et gouvernent au gré de leurs intérêts personnels.

Ce qui explique que tu veuilles leur donner encore plus de pouvoirs. Bravo !

Si les dépenses publiques n'engendraient pas une dette inremboursable ça ne donnerait pas plus de pouvoir aux dirigeants (peut-être même au contraire).


darktomato a écrit :

Tu ne connais pas la définition d'une démocratie, et tu es complètement ignare sur le système économique actuel et ses conséquences.
Mais le pire n'est pas que tu es ignorant, le pire est que tu assène de la propagande que quelques malheureuses secondes de recherches sur internet suffisent à démonter complètement. Etre ignorant n'est pas une tare, affirmer des choses de manière propagandiste et sans même faire l'effort de se renseigner, si.

Être aussi borné que toi et éluder le sujet de la discussion en trollant à tout va et en essayant de me faire passer pour un con en fait aussi une belle de tare.


wikipedia a écrit :

Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Cette définition te va à ravir.

Dernière modification par luxigo (Le 30/05/2011, à 10:01)


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#93 Le 30/05/2011, à 09:46

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

de quoi on parlait déjà ?...

ah oui, du fait que les dettes nationales des états sont devenues des gouffres à contributions et de tout ce que ça implique..


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#94 Le 30/05/2011, à 11:18

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

Si tu dis "mes chiffres démontrent toutes tes erreurs" sans préciser quels chiffres et quelles erreurs, c'est pas mon esprit critique qui est insuffisant.

Te fous pas de la gueule du monde, non plus. J'arrête pas de balancer des chiffres, t'arrête pas de les ignorer. Il faut quoi de plus, que je pense à ta place ?

Tu éludes les faits significatifs que j'évoque, qui vont dans la direction opposée à celle de la propagande officielle,

Tu ne vois que ce que tu veux voir. Par exemple tu viens balancer ton couplet propagandiste sur les méchantes industries qui vont pourrir les pays pauvres, jet e montre qu'a ucontraire elles font néormément progresser les condittions sociales sur place, et tu continues comme si de rien n'était.

A moins bien sûr que tu ne considère la condition sociale des gens comme un détail.

Ca fait 10 fois que je te dis que c'est hors sujet... qu'est-ce que ça a à voir avec le fait que la dette nationale soit devenue un gouffre à contributions avec tout ce que ça implique ?

Si t'es pas capable de comprendre que les Etats font n'importe quoi avec la dette...

J'ai dit que quand on fermait une entreprise les employés se retrouvaient sans travail. Nuance.

Ouaids, et quand une entreprise embauche, elle crée de l'emploi. Trop cool, tu vas aller loin avec des considérations aussi simplistes.

J'ai juste 30 ans d'expérience en analyse-programmation, administration système et maintenance informatique. J'ai bossé quelques années dans les banques mais je préfère dorénavant être payé avec de l'argent propre.

Et effectviement tu es totalement ignare en économie. La moindre des choses à faire avant de balancer de la propagande comme tu le fais c'est de te renseigner, tu n'as même pas le niveau Wikipedia !!

L'industrie de l'armement, de l'énérgie, ou la haute finance à qui profitent les guerres n'ont rien d'étatique.

Les guerres sont faites par les Etats.

Dans l'UE ce n'est pas le peuple qui promulgue, abroge et vote les lois, et modifie la constitution; mais une aristocratie.

Des gens qui sont élus par nous. En plus de ne rien connaitre en économie, tu ne connais même pas le fonctionnement de l'UE ??

Si les dépenses publiques n'engendraient pas une dette inremboursable ça ne donnerait pas plus de pouvoir aux dirigeants (peut-être même au contraire).

Si les dirigeants ne crééaient pas une dette irremboursable, ils auraient plus de pouvoir.

Être aussi borné que toi et éluder le sujet de la discussion en trollant à tout va et en essayant de me faire passer pour un con en fait aussi une belle de tare.

J'ai pas besoin de te faire passer pour un con, tu le fais tout seul en débitant tes âneries que n'importe quelle personne sachant aller sur Wikipedia saurait détruire.
Le plus drôle c'est que tu es incapable de répondre aux chiffres qui te posent problème, et qu'à chaque fois tu reviens en faisant "oui mais le sujet c'est ma propagande, on parle de ce que MOI je dis et on est pas ici pour que je me fasse contredire".

Cette définition te va à ravir.

Il suffit de chercher qui est la seule personne à avoir donné des chiffres sur ce topic. Indice: tu n'en as donné aucun.

Hors ligne

#95 Le 30/05/2011, à 14:48

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :

J'arrête pas de balancer des chiffres

lol


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#96 Le 30/05/2011, à 18:20

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :

Tu ne vois que ce que tu veux voir. Par exemple tu viens balancer ton couplet propagandiste sur les méchantes industries qui vont pourrir les pays pauvres, jet e montre qu'a ucontraire elles font néormément progresser les condittions sociales sur place

A moins bien sûr que tu ne considère la condition sociale des gens comme un détail.

«Les donneurs d'ordres imposent des prix trop bas et des délais courts, ce qui contribue à la violation des droits des travailleurs», explique Debby Chan, responsable de la Sacom. Ainsi, alors que la durée légale du travail est de 160 heures par mois, les salariés travaillent environ 80heures par semaine.
Les usines emploient plus volontiers les femmes, réputées plus exploitables. La sécurité des ouvriers est aussi mise à mal car ils travaillent souvent sur de vieilles machines, sans équipement de protection. D'où des accidents du travail fréquents.
«Pour aller aux toilettes, ils doivent aussi demander la permission, sous peine d'une amende», raconte Debby Chan. Pour couronner le tout, les ouvriers voient leurs salaires amputés de certaines heures de travail et dorment sur place dans des dortoirs accueillant jusqu'à douze personnes. Pas question cependant de se rebeller, «car ils ont peur d'être réprimés, en raison de l'absence de liberté syndicale».

http://sacom.hk/

En Inde, les pesticides sont utilisés de manière intensive et peu contrôlée depuis 40 ans. Les dégâts sur la santé des fermiers mais aussi des habitants des régions agricoles sont flagrants.

Tiens un iPad dtg:
workers are exposed to aluminum dust in the polishing department at Foxconn plant in Chengdu. The workers have to polish the iPad cases to make them smooth and shiny. In the footage, workers are covered by dust on their face, hands and clothes. This affirms SACOM’s criticisms that workers are working under adverse environment with poor ventilation and inadequate protective equipment for workers.

etc...

Vive le profit à court terme (social et économique) en dépit des conséquences à long terme !!
Vive la délocalisation rendue possible par la dette nationale et les plans d'ajustement structurel du FMI !! 


darktomato a écrit :

Ca fait 10 fois que je te dis que la VA de l'industrie n'a pas cessé d'augmenter.

luxigo a écrit :

Ca fait 10 fois que je te dis que c'est hors sujet... qu'est-ce que ça a à voir avec le fait que la dette nationale soit devenue un gouffre à contributions avec tout ce que ça implique ?

Si t'es pas capable de comprendre que les Etats font n'importe quoi avec la dette...

Si t'es pas capable de comprendre que sans, les intérêts sur cette fichue dette qu'il n'y avaient pas cours avant 73, la dette française serait sans doute restée stable puisque le montant du service de la dette depuis 73 correspond à peu de choses près à ce dont elle a progressé depuis. Vas vérifier les chiffres puisque t'aime les chiffres.


darktomato a écrit :

Tu affirmes que les industries détruisent l'emploi, il n'en est rien.

J'ai dit que quand on fermait une entreprise les employés se retrouvaient sans travail. Nuance.

Ouaids, et quand une entreprise embauche, elle crée de l'emploi. Trop cool, tu vas aller loin avec des considérations aussi simplistes.

C'était un argument de plus pour décrier la délocalisation, puisque quand on peut produire encore moins cher ailleurs, on ferme l'usine en laissant sur le carreau les pauvres qu'on "venait aider" (selon ta formule) et on va remettre ça ailleurs.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

J'ai juste 30 ans d'expérience en analyse-programmation, administration système et maintenance informatique. J'ai bossé quelques années dans les banques mais je préfère dorénavant être payé avec de l'argent propre.

Et effectviement tu es totalement ignare en économie. La moindre des choses à faire avant de balancer de la propagande comme tu le fais c'est de te renseigner, tu n'as même pas le niveau Wikipedia !!

Tu me prends vraiment pour un con.  j'ai travaillé 5 ans dans le domaine bancaire et mon grand-père sa vie entière. Je suis principalement autodidacte,  et si ça se trouve la documentation je savais déjà l'utiliser quand tu regardais encore les bisounours.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

L'industrie de l'armement, de l'énérgie, ou la haute finance à qui profitent les guerres n'ont rien d'étatique.

Les guerres sont faites par les Etats.

Au profit de qui sinon de l'industrie et de la haute finance ?


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Dans l'UE ce n'est pas le peuple qui promulgue, abroge et vote les lois, et modifie la constitution; mais une aristocratie.

Des gens qui sont élus par nous. En plus de ne rien connaitre en économie, tu ne connais même pas le fonctionnement de l'UE ??

Des aristocrates élus par vous... ben oui c'est ça le problème. On a pas vraiment le choix on nous impose de voter entre deux guignols qui trempent dans les gros sous, qui n'ont rien de représentatif et dont on ne connait rien sinon ce que les médias nous en disent. Et qui plus est agissent juste pour servir leurs intérêts et ceux de leur entourage, lâchant juste un peu de lest quand la situation devient trop tendue.

L'important c'est pas la boite c'est ce qu'il y a à l'intérieur. Moi j'appelle ça une oligarchie.


darktomato a écrit :

Être aussi borné que toi et éluder le sujet de la discussion en trollant à tout va et en essayant de me faire passer pour un con en fait aussi une belle de tare.

J'ai pas besoin de te faire passer pour un con, tu le fais tout seul en débitant tes âneries que n'importe quelle personne sachant aller sur Wikipedia saurait détruire.

Ben viens, détruis seulement ce que je dis en argumentant de façon inattaquable. On est là pour ça, pas pour s'énerver et s'envoyer des noms d'oiseau ou des tomatoes :-)


darktomato a écrit :

Le plus drôle c'est que tu es incapable de répondre aux chiffres qui te posent problème, et qu'à chaque fois tu reviens en faisant "oui mais le sujet c'est ma propagande, on parle de ce que MOI je dis et on est pas ici pour que je me fasse contredire".

de quels chiffres tu parles ?...


darktomato a écrit :

Il suffit de chercher qui est la seule personne à avoir donné des chiffres sur ce topic. Indice: tu n'en as donné aucun.
J'arrête pas de balancer des chiffres

J'ai trouvé tes chiffres.. Qu'est-ce qu'on en fait ? On les balance on est bien d'accord ?

- Zimbabwe et ses billets de 100 000 000 000 000 $.
- les Etats empruntent régulièrement sur 1, 2, 5, 10 ,15 ans ou autres et remboursent au fur et à mesure
- payer 50€ dans un pays où ça te suffit à manger pendant 2 mois et payer 50€ en France c'est la même chose.
- T'as moins de 30 secondes de recherches ou aller sur le site de l'INSEE et éviter de dire choses fausses...
- Si j'emprunte 1 million à la banque et que je monte avec une entreprise qui produit des ordinateurs, même si je rembourse mon million, il y aura eu une grosse création de richesse.
- Qu'importe qu'on puisse achetre un PC à 400€, on est dans la matrice
- Grâce à nos enfoirés de patrons qui vont ignoblement exploiter les Chinois en les trainant dans la boue, le salaire de ces derniers augmente de 17% par an.
- Il suffit par exemple de taper "évolution pauvreté monde" sur Google et de prendre le premier lien (Wikipedia) qui te montre déjà une division par deux de la pauvreté en 20 ans
- Ca fait 10 fois que je te dis que la VA de l'industrie n'a pas cessé d'augmenter.

Arrête de te faire du mal.


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#97 Le 30/05/2011, à 20:37

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

etc...

Parce que tu crois qu'on n'a pas connu ça dans nos p'tits pays de riches, peut-être ? Que les choses ne sont pas justement en train de progresser ?
L'augmentation des salaires, les prises de conscience sociale chinoises, c'est du poulet ?

Vive la délocalisation rendue possible par la dette nationale et les plans d'ajustement structurel du FMI !!

Et après tu vas prétendre connaître quoique ce soit en économie ? lol

Vas-y je t'en prie, ose seulement expliquer ce lien. big_smile

Ahlala, le méchant FMI qui ose filer du fric à ceux qui en ont besoin (et qui sont libres de refuser)... Tant de préjugés ignorants...

Si t'es pas capable de comprendre que sans, les intérêts sur cette fichue dette qu'il n'y avaient pas cours avant 73, la dette française serait sans doute restée stable puisque le montant du service de la dette depuis 73 correspond à peu de choses près à ce dont elle a progressé depuis. Vas vérifier les chiffres puisque t'aime les chiffres.

Si t'es pas capable de comprendre que ça fait 30 ans que les gouvernements empruntent de plus en plus en dépensant n'importe comment au point que l'Etat  dépense à lui tout seul 55% de l'ensemble dde la richesse française...
(et si t'es pas capable de comprendre que, mystérieusement, les Etats qui ne contrôlent pas autant leur pays connaissent beaucoup moins de problèmes... Coucou la Nouvelle Zélande)

C'était un argument de plus pour décrier la délocalisation, puisque quand on peut produire encore moins cher ailleurs, on ferme l'usine en laissant sur le carreau les pauvres qu'on "venait aider" (selon ta formule) et on va remettre ça ailleurs.

Moins de 10% des emplois sont dus aux délocalisations, et l'industrie française ne baisse pas. Tu peux répéter autant de fois tes préjugés, ça ne les rendra pas plus vrais.

Tu me prends vraiment pour un con.  j'ai travaillé 5 ans dans le domaine bancaire et mon grand-père sa vie entière.

Et ?
Parce que t'as obéi à des ordres en milieu bancaire ou que ton grand-père y a bossé (le rapport ? big_smile), tu crois que ça te donne une quelconque légitimité ? Des propos suintent l'ignorance totale du système économique, tu t'enfonces plus à chaque post (comme le coup du FMI qui provoque les délocalisations, très joli).

C'est pas la peine de tenter de sortir des arguments d'autorité alors que tu n'y connais rien, ça ne fait que montrer ton échec à argumenter quoique ce soit. Commence par te renseigner un peu, va apprendre un peu comment fonctionne le système, et plus tard, peut-être, tu pourras te permettre de sortir de telles prétentions.

Au profit de qui sinon de l'industrie et de la haute finance ?

Bah voyons... Alors quand l'Etat fait un truc bien c'est l'Etat, mais quand il fait un truc mal là, comme par magie, rien à voir ! Non seulement ce n'est pas sa faute, mais en plus même s'il y avait influence ça ne montrerait pas du tout qu'un Etat puissant est corrompu par nature !

Tu te rends compte que ton argument s'autodétruit doublement ? Les choses ne sont bien sûr pas aussi binaires que "l'Etat est indépendant" ou "l'Etat est complètement corrompu", mais dans tous les cas de figure ça montre l'exact inverse de ce que tu voulais montrer.

Des aristocrates élus par vous... ben oui c'est ça le problème. On a pas vraiment le choix on nous impose de voter entre deux guignols qui trempent dans les gros sous, qui n'ont rien de représentatif et dont on ne connait rien sinon ce que les médias nous en disent. Et qui plus est agissent juste pour servir leurs intérêts et ceux de leur entourage, lâchant juste un peu de lest quand la situation devient trop tendue.

J'ai beau détester le système privilégiant un choix final entre deux partis pourris, il ne me viendrait pas à l'idée de prétendre ne pas être en démocratie alors que j'ai le choix entre quelques dizaines de partis politiques pour lesquels voter, hein... Ton problème, c'est que tu fais dans la démesure complète et manichéenne.

Arrête de te faire du mal.

La plupart de ces chiffres suffisent à invalider tes arguments. Faut dire que comme tu raisonnes complètement en binaire c'est pas dur, il suffit de montrer un seul cas de figure contraire à ce que tu dis pour tout démolir.

Hors ligne

#98 Le 31/05/2011, à 05:44

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

«Les donneurs d'ordres imposent des prix trop bas et des délais courts, ce qui contribue à la violation des droits des travailleurs», explique Debby Chan, responsable de la Sacom. Ainsi, alors que la durée légale du travail est de 160 heures par mois, les salariés travaillent environ 80heures par semaine.
Les usines emploient plus volontiers les femmes, réputées plus exploitables. La sécurité des ouvriers est aussi mise à mal car ils travaillent souvent sur de vieilles machines, sans équipement de protection. D'où des accidents du travail fréquents.
«Pour aller aux toilettes, ils doivent aussi demander la permission, sous peine d'une amende», raconte Debby Chan. Pour couronner le tout, les ouvriers voient leurs salaires amputés de certaines heures de travail et dorment sur place dans des dortoirs accueillant jusqu'à douze personnes. Pas question cependant de se rebeller, «car ils ont peur d'être réprimés, en raison de l'absence de liberté syndicale».

http://sacom.hk/

En Inde, les pesticides sont utilisés de manière intensive et peu contrôlée depuis 40 ans. Les dégâts sur la santé des fermiers mais aussi des habitants des régions agricoles sont flagrants.

Tiens un iPad dtg:
workers are exposed to aluminum dust in the polishing department at Foxconn plant in Chengdu. The workers have to polish the iPad cases to make them smooth and shiny. In the footage, workers are covered by dust on their face, hands and clothes. This affirms SACOM’s criticisms that workers are working under adverse environment with poor ventilation and inadequate protective equipment for workers.

etc....

Parce que tu crois qu'on n'a pas connu ça dans nos p'tits pays de riches, peut-être ? Que les choses ne sont pas justement en train de progresser ?

Justement, c'est pour ça que maintenant on va le faire dans des coins comme la Chine l'Inde ou l'Afrique. Déjà que le coût de la main d'oeuvre et des matières premières est moins cher, on a pas à se soucier des travailleurs ni du reste; du coup ça revient encore moins cher.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Vive la délocalisation rendue possible par la dette nationale et les plans d'ajustement structurel du FMI !!

Et après tu vas prétendre connaître quoique ce soit en économie ? lol
Vas-y je t'en prie, ose seulement expliquer ce lien. big_smile

Le lien c'est le Plan d'Ajustement Structurel imposé par le FMI grâce à la dette:
Les mesures préconisées sont inscrites dans un Plan d’ajustement structurel (PAS), qui correspond toujours au même schéma
(...)  dévaluation de la monnaie locale ; taux d’intérêt élevés, pour attirer les capitaux étrangers avec une rémunération élevée ; production agricole toute entière tournée vers l’exportation (café, coton, cacao, arachide, thé etc.) pour faire rentrer des devises, (...) ouverture totale des marchés par la suppression des barrières douanières ; libéralisation de l’économie, notamment abandon du contrôle des mouvements de capitaux et la suppression du contrôle des changes (...)

Concernant l'Europe c'est la constitution européenne qui permet la délocalisation au détriment des économies locales, à l'aide de mesures similaires.


darktomato a écrit :

Ahlala, le méchant FMI qui ose filer du fric à ceux qui en ont besoin (et qui sont libres de refuser)... Tant de préjugés ignorants...

Super !  Le FMI est là pour aider les pauvres, l'ONU pour qu'il n'y ait plus de guerres, l'OMS pour que tous les malades puissent être soignés, etc...  Tant de préjugés aveugles.
C'est pas ce qui est marqué sur l'emballage qui compte, c'est ce qu'il y a à l'intérieur.

Les organisations internationales qui court-circuitent les législations locales servent les intérêts du commerce et des industries internationales.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Si t'es pas capable de comprendre que sans, les intérêts sur cette fichue dette qu'il n'y avaient pas cours avant 73, la dette française serait sans doute restée stable puisque le montant du service de la dette depuis 73 correspond à peu de choses près à ce dont elle a progressé depuis. Vas vérifier les chiffres puisque t'aime les chiffres.

Si t'es pas capable de comprendre que ça fait 30 ans que les gouvernements empruntent de plus en plus en dépensant n'importe comment au point que l'Etat  dépense à lui tout seul 55% de l'ensemble de la richesse française...

Précise "de plus en plus" et "n'importe comment" et ne me dis pas qu'en déduisant le montant du service de la dette depuis 73 la dette serait au même niveau qu'aujourd'hui.


darktomato a écrit :

(et si t'es pas capable de comprendre que, mystérieusement, les Etats qui ne contrôlent pas autant leur pays connaissent beaucoup moins de problèmes... Coucou la Nouvelle Zélande)

De quel contrôle tu parles pour cette exception que représente selon-toi la Nouvelle-Zélande ? En rappelant qu'il s'agit d'un pays très jeune, moins peuplé qu'une ville et où on peut vivre avec pas grand chose et qu'on peut difficilement comparer à la France.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

C'était un argument de plus pour décrier la délocalisation, puisque quand on peut produire encore moins cher ailleurs, on ferme l'usine en laissant sur le carreau les pauvres qu'on "venait aider" (selon ta formule) et on va remettre ça ailleurs.

Moins de 10% des emplois sont dus aux délocalisations, et l'industrie française ne baisse pas.

10% des emplois sont dus aux délocalisations tu veux dire quoi ? L'industrie française ne baisse pas tu veux dire quoi ?
Qu'est-ce que ça change pour les travailleurs qu'on surexploite ou qu'on laisse sur le carreau et sur le fait que le service de la dette nationale soit supérieur à l'impôt sur le revenu ?

darktomato a écrit :

Et effectviement tu es totalement ignare en économie. La moindre des choses à faire avant de balancer de la propagande comme tu le fais c'est de te renseigner, tu n'as même pas le niveau Wikipedia !!

Tu me prends vraiment pour un con.  j'ai travaillé 5 ans dans le domaine bancaire et mon grand-père sa vie entière. . Je suis principalement autodidacte,  et si ça se trouve la documentation je savais déjà l'utiliser quand tu regardais encore les bisounours.

Et ?

Je ne revendique pas avoir autant d'expérience en économie que dans mes domaines de prédiléction; mais je suis loin d'être un ignare incapable de se renseigner.

Et, entre autres choses, je me rends bien compte à quel point la réalité des spéculateurs et des gestionnaires de fortune que j'ai fréquenté est déconnectée de la réalité des produits (ou dérivés) qu'ils monnayent ainsi que des facteurs impliqués  (humains ou autre) .


darktomato a écrit :

Les guerres sont faites par les Etats.

luxigo a écrit :

Au profit de qui sinon de l'industrie et de la haute finance ?

Bah voyons... Alors quand l'Etat fait un truc bien c'est l'Etat, mais quand il fait un truc mal là, comme par magie, rien à voir ! Non seulement ce n'est pas sa faute, mais en plus même s'il y avait influence ça ne montrerait pas du tout qu'un Etat puissant est corrompu par nature !

La guerre profite tout d'abord à ceux qui vendent des armes et prêtent de l'argent aux deux camps, et aux industries qui peuvent s'y implanter après coup. En deux mots à tous ceux qui peuvent en retirer un avantage économique et politique (ce qui va généralement de pair).


darktomato a écrit :

Des aristocrates élus par vous... ben oui c'est ça le problème. On a pas vraiment le choix on nous impose de voter entre deux guignols qui trempent dans les gros sous, qui n'ont rien de représentatif et dont on ne connait rien sinon ce que les médias nous en disent. Et qui plus est agissent juste pour servir leurs intérêts et ceux de leur entourage, lâchant juste un peu de lest quand la situation devient trop tendue.

J'ai beau détester le système privilégiant un choix final entre deux partis pourris, il ne me viendrait pas à l'idée de prétendre ne pas être en démocratie alors que j'ai le choix entre quelques dizaines de partis politiques pour lesquels voter, hein... Ton problème, c'est que tu fais dans la démesure complète et manichéenne.

La loi et la constitution étant sous la coupe d'une aristocratie, où se situe la souveraineté du peuple dans ta démocratie ? Dans le droit de grève ?..

Ton problème c'est de confondre avec la réalité factuelle les concepts que tu associes à ce que tu observes et à ce que tu penses. Mais je peux rien te conseiller de légal pour remédier à ça plus rapidement que quelques années de méditation.


darktomato a écrit :

La plupart de ces chiffres suffisent à invalider tes arguments. Faut dire que comme tu raisonnes complètement en binaire c'est pas dur, il suffit de montrer un seul cas de figure contraire à ce que tu dis pour tout démolir.

C'est pas parce que je connais le langage machine que je fonctionne en binaire.

Les voilà les chiffres que tu balances (selon ton propre terme).. Qu'est-ce qu'on en fait ? On les balance on est bien d'accord ?

- Zimbabwe et ses billets de 100 000 000 000 000 $.
- les Etats empruntent régulièrement sur 1, 2, 5, 10 ,15 ans ou autres et remboursent au fur et à mesure
- payer 50€ dans un pays où ça te suffit à manger pendant 2 mois et payer 50€ en France c'est la même chose.
- T'as moins de 30 secondes de recherches ou aller sur le site de l'INSEE et éviter de dire choses fausses...
- Si j'emprunte 1 million à la banque et que je monte avec une entreprise qui produit des ordinateurs, même si je rembourse mon million, il y aura eu une grosse création de richesse.
- Qu'importe qu'on puisse achetre un PC à 400€, on est dans la matrice
- Grâce à nos enfoirés de patrons qui vont ignoblement exploiter les Chinois en les trainant dans la boue, le salaire de ces derniers augmente de 17% par an.
- Il suffit par exemple de taper "évolution pauvreté monde" sur Google et de prendre le premier lien (Wikipedia) qui te montre déjà une division par deux de la pauvreté en 20 ans
- Ca fait 10 fois que je te dis que la VA de l'industrie n'a pas cessé d'augmenter.
- ça fait 30 ans que les gouvernements empruntent de plus en plus en dépensant n'importe comment au point que l'Etat  dépense à lui tout seul 55% de l'ensemble dde la richesse française...
- Moins de 10% des emplois sont dus aux délocalisations,

Arrête de te faire du mal...

Dernière modification par luxigo (Le 31/05/2011, à 07:16)


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#99 Le 31/05/2011, à 07:49

The Uploader

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

<parcours le sujet>

Astrolivier a écrit :
darktomato a écrit :

J'arrête pas de balancer des chiffres

lol

Désolé, mais j'ai encore du mal à trouver un post contenant un unique smiley comme digne de lecture.
</parcours le sujet>

Dernière modification par The Uploader (Le 31/05/2011, à 07:49)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#100 Le 31/05/2011, à 11:46

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

luxigo a écrit :

Justement, c'est pour ça que maintenant on va le faire dans des coins comme la Chine l'Inde ou l'Afrique. Déjà que le coût de la main d'oeuvre et des matières premières est moins cher, on a pas à se soucier des travailleurs ni du reste; du coup ça revient encore moins cher.

Je vais me répéter pour la 36000e fois mais ça permet de:

- Pour nous: avoir des produits peu chers et faire exploser le pouvoir d'achat
- POur eux: faire grimper leurs conditions sociales et les enrichir.

Ca fait au moins 10 fois que je le répète, mais t'es tellement dans ton trip que tu ignores des choses aussi évidentes que ça, alors ne viens pas me dire que tu te renseignes.

Les mesures préconisées sont inscrites dans un Plan d’ajustement structurel (PAS), qui correspond toujours au même schéma
(...)  dévaluation de la monnaie locale ; taux d’intérêt élevés, pour attirer les capitaux étrangers avec une rémunération élevée ; production agricole toute entière tournée vers l’exportation (café, coton, cacao, arachide, thé etc.) pour faire rentrer des devises, (...) ouverture totale des marchés par la suppression des barrières douanières ; libéralisation de l’économie, notamment abandon du contrôle des mouvements de capitaux et la suppression du contrôle des changes (...)

Oui, et ?
Effectivement, quand un Etat n'a plus de fric et ne peut plus rien faire, il faut relancer l'économie par le privé tout en poussant les étrangers à venir nvestir dans le pays pour en accroitre la richesse. C'est la manière la plus efficace de faire, et ça a réussi à de nombreux pays comme le Brésil.
Si tu penses pouvoir faire mieux que l'ensemble des économistes de ce monde, vas-y,n je t'en prie, va chercher ton prix Nobel. Sinon, arrêt ede râler et renseigne toi un minimum.

Concernant l'Europe c'est la constitution européenne qui permet la délocalisation au détriment des économies locales, à l'aide de mesures similaires.

Ok, donc tu ne fais même pas non plus l'effort de te renseigner sur l'UE. Vas au moins lire Wikipedia avant de balancer ta propagande, bon sang !
La constitution (qui n'est pas passée) n'a aucun lien avec les délocalisations. Et le marché libre est un marché interne, paxs externe. L'UE claque un fric monstrueux pour entretenir ses industries interieures.

Super !  Le FMI est là pour aider les pauvres, l'ONU pour qu'il n'y ait plus de guerres, l'OMS pour que tous les malades puissent être soignés, etc...  Tant de préjugés aveugles.

les préjugés aveugles c'est ce que sortent les gens comme toi qui se contentent de brailler que ce sont les institutions du Mal sans même savoir comment elles fonctionnent... roll

De quel contrôle tu parles pour cette exception que représente selon-toi la Nouvelle-Zélande ? En rappelant qu'il s'agit d'un pays très jeune, moins peuplé qu'une ville et où on peut vivre avec pas grand chose et qu'on peut difficilement comparer à la France.

Avant: un Etat providence.
Après: un système très libéral (le seul au monde)
Résultat: u ntaux de chomage réduit à néant, une économie florissante, l'Etat le moins corrompu du monde (on dira ça aux Grecs dont moins de 25% croient encore dans la démocratie, et où 55% veulent une technocratie voire une dictature)

10% des emplois sont dus aux délocalisations tu veux dire quoi ?

Que moins de 10% des emplois sont dus aux délocalisations. roll

L'industrie française ne baisse pas tu veux dire quoi ?

Qu'elle ne s'en va pas... Sérieusement, il suffit de lire, y'a rien de plus à comprendre, hein.

La guerre profite tout d'abord à ceux qui vendent des armes et prêtent de l'argent aux deux camps, et aux industries qui peuvent s'y implanter après coup. En deux mots à tous ceux qui peuvent en retirer un avantage économique et politique (ce qui va généralement de pair).

J'ai juste à c/c:

"Bah voyons... Alors quand l'Etat fait un truc bien c'est l'Etat, mais quand il fait un truc mal là, comme par magie, rien à voir ! Non seulement ce n'est pas sa faute, mais en plus même s'il y avait influence ça ne montrerait pas du tout qu'un Etat puissant est corrompu par nature"

La loi et la constitution étant sous la coupe d'une aristocratie, où se situe la souveraineté du peuple dans ta démocratie ? Dans le droit de grève ?..

Le vote ?...

Ton problème c'est de confondre avec la réalité factuelle les concepts que tu associes à ce que tu observes et à ce que tu penses. Mais je peux rien te conseiller de légal pour remédier à ça plus rapidement que quelques années de méditation.

Ton problème c'est de te fier aux préjugés habituels "le monde est gouverné par les méchants" sans rien analyser ni te renseigner sur, ne serait-ce que les bases.
Râler sur l'UE sans même savoir ce qu'elle fait ou sur les plans du FMI sans même savoir pourquoi il les faits est très typique de ce comportement. Sans même émettre de jugement dessus, il suffit pourtantd'aller sur des sites aussi basiques que Wikipedia pour appréhender au moins un peu les choses. or toi, tu balances plein de critiques sans appréhender du tout ce dont tu parles !

Ceci dit, quand je vois que tout ce que tu es capabe de répondre à des chiffres qui invalident tes arguments c'est "arrête de te faire du mal", sans une once de remise en question, ça ne m'étonne pas trop... Tu vois, une personne avec un minimum de réflexion aurait au moins essayé de trouver des points fables, les contredire. Toi tu ignores juste ce qui ne te convient pas.

Hors ligne

Haut de page ↑