Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#376 Le 05/06/2011, à 17:37

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Bah il ne sera jamais un baume...
Ben moi j'avais paumé mon certificat...tu te connectes en entrant ton N° fiscal, ton n° dejesaisplusquoi et ta base fiscale de l'année précedente...et ça marche!. Pour ça tu dois te munir de ton avis 2009
Si ta situation a changé ben faut faire la modif

Dernière modification par mrey68 (Le 05/06/2011, à 17:37)

#377 Le 05/06/2011, à 17:38

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

L'autre jour j'ai payé une contredanse par internet...c'est si simple, je me disais c'est presque un régal
lol  lol
Ca y est !  vais me faire traiter de larbin !
lol

Dernière modification par mrey68 (Le 05/06/2011, à 17:39)

#378 Le 05/06/2011, à 17:55

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :

@gangster, comme je l'ai dit a plusieurs reprises le libéralisme  n'est pas compatible, contrairement aux apparences, avec le capitalisme, pas plus que le communisme avec le socialisme alors que le libéralisme et le socialisme peuvent l'être.
Le capitalisme est la captation de tout les moyens de production par une minorité ce qui mène a la création d'oligarchies et de monopoles qui sont contraires a la liberté d'entreprendre, de mon point de vue tout au moins, c'est assez clair comme explication?

Tu utilises une définition marxiste du capitalisme pour déterminer que le capitalisme n'est pas compatible avec le libéralisme ... c'est fort de café ça !

Le capitalisme selon sa définition libérale est tout à fait compatible avec cette dernière.

Hors ligne

#379 Le 05/06/2011, à 18:09

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

side a écrit :
pierguiard a écrit :

@gangster, comme je l'ai dit a plusieurs reprises le libéralisme  n'est pas compatible, contrairement aux apparences, avec le capitalisme, pas plus que le communisme avec le socialisme alors que le libéralisme et le socialisme peuvent l'être.
Le capitalisme est la captation de tout les moyens de production par une minorité ce qui mène a la création d'oligarchies et de monopoles qui sont contraires a la liberté d'entreprendre, de mon point de vue tout au moins, c'est assez clair comme explication?

Tu utilises une définition marxiste du capitalisme pour déterminer que le capitalisme n'est pas compatible avec le libéralisme ... c'est fort de café ça !

Le capitalisme selon sa définition libérale est tout à fait compatible avec cette dernière.

Mais la définition "libérale" du capitalisme est une arnaque, le propre du capitalisme étant de centraliser les moyens financiers et matériels entre les mains des dits capitalistes, je ne vois pas comment ceux-ci pourraient tolérer la concurrence d'entrepreneurs libéraux.
Et c'est bien, d'ailleurs, le phénomène que l'on voit a l'œuvre en  ce moment,MS, EADS, Boing, Dassault,  TOTAL, Les banques et la liste est longue rien que pour l'Europe !!
Plus le temps passe et moins il y a de groupes indépendants d'où le danger grandissant pour les démocraties occidentales pour commencer et mondiales pour finir, le pouvoir est de moins  en moins aux politiques et de plus en plus aux oligarchies financières tentaculaires.
Encore une fois c'est mon, modeste point de vue, en tant qu'observateur, pas en théoricien fumeux qui nous arnaquent tous autant qu'il sont en essayant de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Dernière modification par pierguiard (Le 05/06/2011, à 18:11)

Hors ligne

#380 Le 05/06/2011, à 20:37

GangsterAutorisé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Effectivement,

l'inconvénient des définitions personnelles c'est la confusion. wink


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#381 Le 05/06/2011, à 20:58

Astrolivier

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :

@gangster, comme je l'ai dit a plusieurs reprises le libéralisme  n'est pas compatible, contrairement aux apparences, avec le capitalisme, pas plus que le communisme avec le socialisme alors que le libéralisme et le socialisme peuvent l'être.
Le capitalisme est la captation de tout les moyens de production par une minorité ce qui mène a la création d'oligarchies et de monopoles qui sont contraires a la liberté d'entreprendre, de mon point de vue tout au moins, c'est assez clair comme explication?

ne t'en déplaise, le libéralisme ce n'est pas « la liberté d'entreprendre », et tous les économistes s'accordent jusqu'à preuve du contraire à le décrire comme une forme de capitalisme.

et le communisme et le socialisme sont un même idéal dont le communisme marxiste (dominant au 20e siècle) voulait parvenir par la prise de pouvoir de la classe ouvrière.


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#382 Le 05/06/2011, à 21:35

Mornagest

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Oh, des propositions sécuritaires.  Bien sûr, encore ces salauds de juges qui ne font pas leur boulot correctement.

Hors ligne

#383 Le 05/06/2011, à 21:38

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Alors tout est tout et les mots différends ne servent a rien, donc je laisse les savants continuer a couper les poils de culs en quatre ce qui permet d'utiliser cinquante mot différends pour parler de la même chose et nous le mettre bien profond, désolé mais je ne peux adhérer a cette dialectique a la con.
Je suis bien trop stupide pour comprendre que des mots différends, qui  semblent avoir un sens différends sont en fait la même merde, donc je ne sais pas trop comment définir ma position, donc je n'en ai aucune qui doit exister, je doit être un  extra terrestre (dommage que cela ne soit vrai car je "repartirai maison" bien volontiers pour quitter ce monde de fous)
Et si le socialisme et le communisme sont la même chose j'ai du rater une explication quelque part, mais merci de me le rappeler j'éviterai de voter a gauche, parce-que ce sont tout des cocos, et a droite parce-que ce sont des fachos, et au centre parce-qu'ils ne savent pas ou ils sont, donc je crois que j'irai a la pêche le jour des élections.
Quitte a me faire enfler par des intelos a la con, au moins j'aurais la surprise. roll
Je n'ai pas dit que ce n'était pas du capitalisme, je sous-entendais que ce n'était pas celui qui nous gouverne en ce moment, j'aurais du être plus précis, de même, je doute fort que les socialistes apprécient de ce faire traiter de coco ou les gens de droite de fachos
Et une forme de capitalisme, n'est pas le capitalisme sans foi ni loi que l'on vit en ce moment.
De même, je ne crois pas que le pouvoir doit appartenir a une classe, fut-elle ouvrière, mais aux citoyens, quelque soit leur classe, leur sexe ou leur origine.
Mais je suis un républicain idéaliste et je n'ai sans doute pas ma place dans votre société, qui est de plus en plus a chier.
Enfin, j'ai fait le plus gros de mon temps et je ne verrais sans doute pas la fin de cette société  qui fonce droit dans le mur, qui crache sur les gens qui pourrait donner du sang neuf et s'extasie devant des vieux barbons d'un siècle passé. roll

Dernière modification par pierguiard (Le 05/06/2011, à 22:46)

Hors ligne

#384 Le 05/06/2011, à 22:02

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

ahhh ça c'est du grand pierguiard ! c'est claqué comme une cape de torero !
lol

#385 Le 05/06/2011, à 22:15

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :

Enfin j'ai fait le plus gros de mon temps et je ne verrais sans doute pas la fin de cette société  qui fonce droit dans le mur, qui crache sur les gens qui pourrait donner du sang neuf...

Tu penses à qui ?

pierguiard a écrit :

... et s'extasie devant des vieux barbons d'un siècle passé. roll

Tu penses à qui ? Archimède, Pythagore, Galilée, Newton, Einstein, Schrödinger, etc. ?

Dernière modification par faustus (Le 05/06/2011, à 22:21)

#386 Le 05/06/2011, à 22:23

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

qu'importe à qui à quoi  il pense...il pense c'est là l'essentiel....

#387 Le 05/06/2011, à 22:27

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

faustus a écrit :
pierguiard a écrit :

Enfin j'ai fait le plus gros de mon temps et je ne verrais sans doute pas la fin de cette société  qui fonce droit dans le mur, qui crache sur les gens qui pourrait donner du sang neuf...

Tu penses à qui ?

pierguiard a écrit :

... et s'extasie devant des vieux barbons d'un siècle passé. roll

Tu penses à qui ? Archimède, Pythagore, Galilée, Newton, Einstein, Schrödinger, etc. ?

A toi par exemple ! tongue lol

Hors ligne

#388 Le 05/06/2011, à 22:30

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

mrey68 a écrit :

qu'importe à qui à quoi  il pense...il pense c'est là l'essentiel....

Certes ! Mais en plus il juge ! Et ma foi, dans ce cas, on aimerait en savoir davantage. Parce qu'on peut estimer que l'humanité actuelle et ce qu'elle pense est le fruit de son histoire, et que si on tient à y comprendre quelque chose, il convient de regarder par là, plutôt que de ré-inventer tous les jours, en général très mal, le fil à couper le beurre...

#389 Le 05/06/2011, à 22:42

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

faustus le seul qui juge ici, c'est toi, moi je ne donne que mon point de vue et tu en fais ce que tu veux, je ne prétend pas détenir la vérité révélée, ni être le porte parole de duchnoc qui a pondu un traité d'économie ou de sociologie sans jamais avoir pris le moindre risque dans sa vie.
La vie, je l'ai apprise a la dure et tout seul, je ne donne aucune leçon, et je n'en attends plus tellement, je ne juge personne mais je me réserve le droit de dire ce que je pense, et contrairement a certains je n'ai aucune idée préconçue, n'ayant jamais eu de maitre a penser, et j'emmerde les maitres a penser aux idées toutes faites, surtout quand on voit les résultats des experts en econo-socio politico-connerie qui n'ont pas été foutus de voir arriver la crise bancaire et qui nous racontent , pour beaucoup, qu'elle est derrière nous (c'est pas faux mais c'est pour mieux nous enc***)

PS: Et peut être que si, il faudrait réinventer le fil a couper le beurre et revenir a des notions plus simple et plus terre a terre, mais nous n'avons pas tous ton savoir et ta suprême intelligence ! roll

Dernière modification par pierguiard (Le 05/06/2011, à 22:51)

Hors ligne

#390 Le 05/06/2011, à 23:10

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :

faustus le seul qui juge ici, c'est toi, moi je ne donne que mon point de vue et tu en fais ce que tu veux, je ne prétend pas détenir la vérité révélée, ni être le porte parole de duchnoc qui a pondu un traité d'économie ou de sociologie sans jamais avoir pris le moindre risque dans sa vie.
La vie, je l'ai apprise a la dure et tout seul, je ne donne aucune leçon, et je n'en attends plus tellement, je ne juge personne mais je me réserve le droit de dire ce que je pense, et contrairement a certains je n'ai aucune idée préconçue, n'ayant jamais eu de maitre a penser, et j'emmerde les maitres a penser aux idées toutes faites, surtout quand on voit les résultats des experts en econo-socio politico-connerie qui n'ont pas été foutus de voir arriver la crise bancaire et qui nous racontent , pour beaucoup, qu'elle est derrière nous (c'est pas faux mais c'est pour mieux nous enc***)

PS: Et peut être que si, il faudrait réinventer le fil a couper le beurre et revenir a des notions plus simple et plus terre a terre, mais nous n'avons pas tous ton savoir et ta suprême intelligence ! roll

La concentration et la mondialisation inéluctable du capital est décrite par un vieux barbon, dans la seconde moitié du XIXème siècle... Et c'est bien ce qui s'est passé...

marx.jpg

Quant à la crise, tu te fiches le doigt dans l'oeil : elle est devant nous, en tous cas ses effets, pas derrière !

Dernière modification par faustus (Le 05/06/2011, à 23:12)

#391 Le 05/06/2011, à 23:14

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Astrolivier a écrit :
pierguiard a écrit :

@gangster, comme je l'ai dit a plusieurs reprises le libéralisme  n'est pas compatible, contrairement aux apparences, avec le capitalisme, pas plus que le communisme avec le socialisme alors que le libéralisme et le socialisme peuvent l'être.
Le capitalisme est la captation de tout les moyens de production par une minorité ce qui mène a la création d'oligarchies et de monopoles qui sont contraires a la liberté d'entreprendre, de mon point de vue tout au moins, c'est assez clair comme explication?

ne t'en déplaise, le libéralisme ce n'est pas « la liberté d'entreprendre », et tous les économistes s'accordent jusqu'à preuve du contraire à le décrire comme une forme de capitalisme.

et le communisme et le socialisme sont un même idéal dont le communisme marxiste (dominant au 20e siècle) voulait parvenir par la prise de pouvoir de la classe ouvrière.

Napoléon, Hitler, Staline et Charlemagne  avait aussi le même idéal: contrôler l'Europe, ils n'ont pas pour autant suivit la même politique !
Certains communistes disent que jésus était le premier d'entre eux, je dois en tirer quelle conclusion? roll

Hors ligne

#392 Le 05/06/2011, à 23:19

Crocoii

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Quitte à choisir entre la prise de pouvoir par les élites médiatiques, scientifiques, politiques et économiques et celle du prolétariat, le choix est vite fait. Je préfère la démocratie à l'oligarchie...


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#393 Le 05/06/2011, à 23:23

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

faustus a écrit :
pierguiard a écrit :

faustus le seul qui juge ici, c'est toi, moi je ne donne que mon point de vue et tu en fais ce que tu veux, je ne prétend pas détenir la vérité révélée, ni être le porte parole de duchnoc qui a pondu un traité d'économie ou de sociologie sans jamais avoir pris le moindre risque dans sa vie.
La vie, je l'ai apprise a la dure et tout seul, je ne donne aucune leçon, et je n'en attends plus tellement, je ne juge personne mais je me réserve le droit de dire ce que je pense, et contrairement a certains je n'ai aucune idée préconçue, n'ayant jamais eu de maitre a penser, et j'emmerde les maitres a penser aux idées toutes faites, surtout quand on voit les résultats des experts en econo-socio politico-connerie qui n'ont pas été foutus de voir arriver la crise bancaire et qui nous racontent , pour beaucoup, qu'elle est derrière nous (c'est pas faux mais c'est pour mieux nous enc***)

PS: Et peut être que si, il faudrait réinventer le fil a couper le beurre et revenir a des notions plus simple et plus terre a terre, mais nous n'avons pas tous ton savoir et ta suprême intelligence ! roll

La concentration et la mondialisation inéluctable du capital est décrite par un vieux barbon, dans la seconde moitié du XIXème siècle... Et c'est bien ce qui s'est passé...

http://artic.ac-besancon.fr/s_e_s/image … s/marx.jpg

Quant à la crise, tu te fiches le doigt dans l'œil : elle est devant nous, en tous cas ses effets, pas derrière !

Moi je le sais mais pas tes experts, de toute façons c'est nous qui l'avons dans le fion !

Et qu'un vieux barbons l'ai décrite il y a un siècle ne veut pas dire que les solutions, qu'il préconisait, soient les bonnes et surtout qu'elles soient bonnes pour notre temps.
Chaque époque a ses spécificités, au début du siècle dernier le pétrole commençait son ascension, aujourd'hui est le début de sont déclin.
La société devra changer, de grées , ce qui serait mieux, ou  de force , ce qui est le plus probable, mais quoiqu'il arrive il faudra innover ou mourir.

Hors ligne

#394 Le 05/06/2011, à 23:40

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :
faustus a écrit :

...
Quant à la crise, tu te fiches le doigt dans l'œil : elle est devant nous, en tous cas ses effets, pas derrière !

Moi je le sais mais pas tes experts, de toute façons c'est nous qui l'avons dans le fion !

Le vieux barbon l'a dit aussi ! Le capitalisme c'est l'expropriation de la masse par quelques usurpateurs...

pierguiard a écrit :

Et qu'un vieux barbons l'ai décrite il y a un siècle ne veut pas dire que les solutions, qu'il préconisait, soient les bonnes et surtout qu'elles soient bonnes pour notre temps.

Il a surtout repéré les hypothèses qui sous-tendent le capitalisme puis analysé son fonctionnement. Or si on ne change pas ça, rien ne changera !

pierguiard a écrit :

Chaque époque a ses spécificités, au début du siècle dernier le pétrole commençait son ascension, aujourd'hui est le début de sont déclin.

Le barbon : « Le capitalisme ne crée la richesse qu’en épuisant ses deux sources, la Terre et le travailleur ». C'est bien sûr vrai aussi pour le pétrole... et il a dit ça avant qu'on ne commence à l'utiliser sérieusement !

pierguiard a écrit :

La société devra changer, de grées , ce qui serait mieux, ou  de force , ce qui est le plus probable, mais quoiqu'il arrive il faudra innover ou mourir.

Ben oui ! Mais si on part d'emblée de l'idée qu'il suffirait en gros de mettre les trader en taule, on n'ira pas très loin... Il faut évidemment des changements absolument radicaux (à la racine !).

#395 Le 05/06/2011, à 23:44

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

faustus a écrit :
pierguiard a écrit :

La société devra changer, de grées , ce qui serait mieux, ou  de force , ce qui est le plus probable, mais quoiqu'il arrive il faudra innover ou mourir.

Ben oui ! Mais si on part d'emblée de l'idée qu'il suffirait en gros de mettre les trader en taule, on n'ira pas très loin... Il faut évidemment des changements absolument radicaux (à la racine !).

Ben,  les traders en tôle plutôt qu'au panthéon de la réussite serait déjà un début de révolution ! lol

Hors ligne

#396 Le 06/06/2011, à 01:58

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :

Ben,  les traders en tôle plutôt qu'au panthéon de la réussite serait déjà un début de révolution !

Ca ne changerait rien à rien. Le problème n'est pas le fait d'individus mais celui d'un système.

On a beau avoir eu le plaisir de couper la tête de notre roi, le pouvoir des puissants et l'oppression qui en découle est resté inaltéré depuis. Et ça n'est pas faute d'avoir essayé de le foutre en l'air ... force est de constater l'abandon total des peuples à continuer la lutte et de constater leurs soumissions cooptées, leurs asservissements volontaires, leurs aliénations bien heureuses.

faustus a écrit :

Quant à la crise, tu te fiches le doigt dans l'œil : elle est devant nous, en tous cas ses effets, pas derrière !

pierguiard a écrit :

Moi je le sais mais pas tes experts

La plupart des "experts" de faustus savent mieux que toi (et que moi et que faustus) les raisons de cet état de fait. Tu confonds juste les experts médiatiques (les professionnels de la profession) et les vrai penseurs du monde. Les vrais penseurs du monde produisent des concepts valables pour l'éternité. Justement parce que ce sont des concepts et pas des Vérités.

Et qu'un vieux barbons l'ai décrite il y a un siècle ne veut pas dire que les solutions, qu'il préconisait, soient les bonnes et surtout qu'elles soient bonnes pour notre temps.

Non. D'où l'intérêt des concepts et de la critique.

Le marxisme, par exemple, est un concept de critique. Un vrai marxiste ne dogmatisera pas la pensée de Marx, ou alors c'est un traître au marxisme. Au contraire, il formulera des critiques de la critique car c'est le sens véritable du marxisme. Ca n'est pas pour autant que tout est à jeter dans le marxisme (on peut même penser que finalement tout est à garder), le but est d'affiner la pensée de Marx, et de la finir aussi, parce que la pensée de Marx est incomplète, le marxisme ne connais pas de fin. Il n'y a pas de dogme marxiste.
Mais le marxisme, comme le socialisme et comme le libéralisme, sont des outils dont on ne peut se passer pour comprendre le monde. Et notamment pour analyser le capitalisme, l'Histoire humaine, les échanges humains et la culture.

pierguiard a écrit :

Certains communistes disent que jésus était le premier d'entre eux, je dois en tirer quelle conclusion?

A-t-on avis ??
Quels sont les conclusions de ceux qui pensent ça ?
Est-ce que ça te semble tenir debout ?

surtout quand on voit les résultats des experts en econo-socio politico-connerie qui n'ont pas été foutus de voir arriver la crise bancaire et qui nous racontent , pour beaucoup, qu'elle est derrière nous (c'est pas faux mais c'est pour mieux nous enc***)

Ceux dont tu parles ne sont que des guignols. Les vrais économistes savaient ce qui allait se passer, c'était assez énorme pour qu'en fait tout les vrais économistes ayant un minimum de talent fussent au courant.
D'ailleurs même un bon nombre de ces guignols dont tu parles le savait aussi ... mais l'annoncer aurait été en contradiction avec leurs fonctions.
Et comme il a été dit, la crise est loin d'être finie, elle ne fait que commencer. Les conséquences politiques, économiques et sociales de la dernière "crise" sont latentes. Le problème est systémique.


n'ayant jamais eu de maitre a penser, et j'emmerde les maitres a penser aux idées toutes faites,

Tu est une proie facile.

mais je me réserve le droit de dire ce que je pense

donc je ne sais pas trop comment définir ma position, donc je n'en ai aucune qui doit exister,

mrey68 a écrit :

qu'importe à qui à quoi  il pense...il pense c'est là l'essentiel....

Apparemment il pense qu'il ne pense pas ... c'est assez régressif.


Alors tout est tout et les mots différends ne servent a rien,

Non.

Tu as raison de critiquer la novlangue. Les mots ont un sens et chaque de ces mots porte un sens précis. Mais il peut être très complexe, et malheureusement souvent dévoyés par les pseudo experts.


désolé mais je ne peux adhérer a cette dialectique a la con.

C'est même une non dialectique.

Le libéralisme n'est pas le capitalisme


Et si le socialisme et le communisme sont la même chose j'ai du rater une explication quelque part,

Ca n'est pas plus mal d'avoir zappé l’explication forcément foireuse qui établirait d'une équivalence de fait entre le socialisme et le communisme.

Le socialisme n'est pas le communisme. Et le communisme n'est pas le marxisme.

Tout comme le fascisme n'est pas le nationalisme ni un truc spécifiquement "de droite".

De droite ou de Gauche, ça ne veut strictement rien dire du tout. C'est juste des catégories historiques qui sont entretenues pour mieux nous occuper à ne pas s'entendre. C'est une facilité dans laquelle tout le monde tombe parce que c'est simple.


Je n'ai pas dit que ce n'était pas du capitalisme, je sous-entendais que ce n'était pas celui qui nous gouverne en ce moment,

Tu fait aussi de la novlangue. Le capitalisme a une définition précise même si sans doute la plus complexe possible. Si tu veux définir une forme de capitalisme, tu dois qualifier le terme capitalisme.

j'aurais du être plus précis,

Voilà.

Moi j'ai dit que tu y allais fort de café parce que tu prend des définitions marxistes pour les intégrer dans une vision libérale ... Ca n'est pas interdit. Je suis même pour le syncrétisme politique, mais faut être un poil plus précis, sinon ça n'est pas cohérent. Le marxisme n'est pas le libéralisme, et tu ne peux pas te permettre de mélanger tout ça allégrement sans donner plus d’explications. C'est ... un peu fort de café !


De même, je ne crois pas que le pouvoir doit appartenir a une classe, fut-elle ouvrière, mais aux citoyens, quelque soit leur classe, leur sexe ou leur origine.

Moi non plus. Je n'aime pas le concept de dictature du prolétariat. De prolétariat ou d'autres choses, la dictature reste la dictature. Et pourtant je suis socialiste, comme quoi il doit bien y avoir des nuances entre le communisme et le socialisme hein ...


Mais je suis un républicain idéaliste et je n'ai sans doute pas ma place dans votre société

Bah c'est surtout que tu n'as pas ta place dans la société tout court. L'idéalisme déjà ... c'est un mauvais point, quand au républicanisme, c'est tellement daté !!

tongue


qui crache sur les gens qui pourrait donner du sang neuf et s'extasie devant des vieux barbons d'un siècle passé

S'extasie ... tu y vas fort là aussi. Le dogme est potentiellement nocif. Mais la critique qui nécessite la compréhension avant tout, c'est justement ça le sang neuf. Du sang neuf sans hémoglobine ne servirais à rien. Les maîtres à penser sont le socle de nos sociétés, les ignorer, les rejeter voilà ce que veulent ceux que tu fustiges ... car sans culture tu restes une proie facilement manipulable, sensible à la novlangue, au faux concept et contre vérités qui sont la norme, dans le sens de courant aussi bien que de normatif.
Notre monde se construit aujourd’hui sur des mensonges proférés en flots continus à travers les médias, essentiellement, dans l'unique but de nous y conformer afin de faire de chaque individus un serf.

L'unique échappatoire tiens à la lecture des maîtres. C'est comme ça.

Il y a malgré tout deux autres échappatoires selon moi :

- le nihilisme total. Rien n'existe, pas la peine de se casser le cul pour si peu que l’humanité et les temps présents. Tout ça c'est du vent. Seul compte ma propre individualité qui ne reconnais que ce qu'elle produit intrinsèquement, l’extérieur est une illusion et la fin est connue, nous allons tous finir 6 pieds sous terre. Ni Dieu, ni maîtres, ni lois, ni morales ... juste rien.

- le dogmatisme total. La Vérité existe et je la connais, c'est celle de x ou y. Par conséquent pas la peine de se casser le cul à essayer de comprendre le monde, tout à déjà été dit, il suffit de suivre la recette.

Si tu refuses l'une ou l’autre de ces deux solutions tu est condamné (à la condition humaine) à devoir accepter la pensée d'autrui. Et tant qu'à faire la pensée de véritables maîtres et pas la propagande puante de tes fameux experts qui ne sont que les curés du dogme mondialiste, capitaliste oligarchique et ordo-libéral autoritaire (voir tyrannique) (pour pas faire simple après ce que je viens d'écrire ça serais con .. tongue  ).

Dernière modification par side (Le 06/06/2011, à 02:16)

Hors ligne

#397 Le 06/06/2011, à 02:15

Astrolivier

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

side a écrit :

Ca n'est pas plus mal d'avoir zappé l’explication forcément foireuse qui établirait d'une équivalence de fait entre le socialisme et le communisme.
Le socialisme n'est pas le communisme. Et le communisme n'est pas le marxisme.
Tout comme le fascisme n'est pas le nationalisme ni un truc spécifiquement "de droite".
De droite ou de Gauche, ça ne veut strictement rien dire du tout.

ah bah ok, alors je te (vous) demande, la Ière et IIe internationale c'est socialiste ou communiste ? et la SFIO d'avant les années 20 ?


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#398 Le 06/06/2011, à 02:29

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

ah bah ok, alors je te (vous) demande, la Ière et IIe internationale c'est socialiste ou communiste ? et la SFIO d'avant les années 20 ?

la Ière Internationale est socialiste. La IIe Internationale est socialiste et communiste.
La SFIO est un parti socialiste, puis socialiste et communiste puis à nouveau socialiste.

Dernière modification par side (Le 06/06/2011, à 02:29)

Hors ligne

#399 Le 06/06/2011, à 07:01

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

Ben voila quand on vous titille on fini par avoir des conversations qui tiennent la route ! cool
à side, finalement on n'est pas si différend que cela, moi, c'est surtout que je n'ai aucune appétance pour les étiquettes, mettre des étiquettes restreint la pensée.
On peut avoir des idées sociales, être pour la libre entreprise, et contre le capitalisme effréné que connait notre époque, le souci, c'est que visiblement, il n'y a pas d'étiquette qui convienne a ce genre d'idée.

Hors ligne

#400 Le 06/06/2011, à 10:30

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (3)

pierguiard a écrit :

On peut avoir des idées sociales, être pour la libre entreprise, et contre le capitalisme effréné que connait notre époque, le souci, c'est que visiblement, il n'y a pas d'étiquette qui convienne a ce genre d'idée.

Ben oui, il n'y a pas d'étiquette, parce qu'à un moment ou un autre c'est incompatible, tout ça, et donc ça ne fonctionnera plus.

Par exemple le capitalisme effréné. Mais d'où ça vient ? Tout simplement de l'accroissement et de la concentration du capital.

On peut prendre un cas pratique : si tu disposais de 500 millions d'euros (<=> 1% de la fortune d'un Bill Gates !), t'en ferais quoi ? Tu ne vas certainement pas les convertir en billets de 50€, les mettre dans une valise et les laisser dormir là !

Vas-tu monter des entreprises pour 500 millions ? Admettons, et admettons qu'elles marchent, ces entreprises... Très vite, puisque le capital t'appartient, ces 500 millions vont doubler, tripler, quadrupler... Et la difficulté à trouver un usage à ce capital sans cesse croissant s'aggrave à mesure que le temps passe.

Tant et si bien qu'à un moment donné, si tu veux continuer à faire fructifier ça, tu n'auras plus d'autre choix que de le placer sur des marchés financiers (un simple compte épargne, dès lors que le taux d'intérêt est supérieur à l'inflation est déjà un placement financier ! Eh oui !).

Comment tu veux remédier à ça ? Je te laisse réfléchir, et si tu trouves l'ombre d'une solution... je suis tout ouïe !

Tiens, une coïncidence : Les sociétés de gestion ont un rôle majeur dans le développement de l'économie européenne [mondiale]
Tous ces milliards qui appartiennent en grande partie à des particuliers, qu'est-ce qu'on peut en foutre ? C'est ça, l'origine de la financiarisation...

Dernière modification par faustus (Le 06/06/2011, à 11:08)

Haut de page ↑