Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#51 Le 25/07/2011, à 21:19

The Uploader

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Ras' a écrit :

Tu n'connais pas ?
Pour de vrai ? neutral

GRUNT est un ancien mot africain voulant dire "grotte". wink


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

En ligne

#52 Le 25/07/2011, à 21:21

THS`

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :

Et moi je vais me coucher après avoir bien progressé sur mon robot Lego Mindstorm destiné à composer un numéro sur un téléphone à cadran rotatif.

J'ai assemblé des briques, tracé des schémas, buté sur des problèmes de trigonométrie monstrueux (niveau prépa), fumé des cigarettes et bu du café jusqu'à presque 5H du matin. Pour fabriquer une machine qui ne sert à rien.

Le hardware est visible ici:
ed2k://|file|Lego_Mindstorm_Phone_project.mp4|8926494|6f5164f96a8d94a1583d6b8c95e75ff6|

Pour le software y'a des calculs et des tests plutôt fastidieux qui vont encore me prendre 2 ou 3 soirées similaires.

Quelle fille voudrait de moi? neutral
M'oiselle Jeanne? wink

Tout ça pour un NXT!
J'vais te filer une board arduino pour être sur que tu sorte pas de chez toi pour les 5 prochaines années tongue

Hors ligne

#53 Le 25/07/2011, à 21:25

alex2423

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :
Mudochon a écrit :

Mais malheureusement cette partie de mon anatomie ne peut être dévoilée à une autre personne que lorsqu'on a passé un certain cap dans l'intimité, ce qui est ballot il faut le reconnaître lol

L'avantage sur Internet, c'est que tu peux dévoiler le dessous avant de montrer ton visage big_smile

(J'ai pas dit qu'il fallait le faire, juste que c'est une possibilité théorique).
Tu montres que t'es bien monté, tu montres que t'es quelqu'un de bien (les gens moches sont souvent plein de qualités humaines), pis ensuite tu montres ta tête.
IRL elles voient d'abord ta tête donc elles fuient. big_smile

Dans ce cas, il ne faut pas passer par un site de rencontre car en général, il faut mettre sa photo, sinon on a quasi aucune chance surtout pour nous, après pour les filles c'est autres choses, c'est facultatif la photo au début sur le site de rencontre

Hors ligne

#54 Le 25/07/2011, à 21:40

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Ras' a écrit :

Tu n'connais pas ?
Pour de vrai ? neutral

J'en ai entendu parler comme d'une série de geeks, mais j'ai jamais regardé.

(Devinette: en tapant "The big bang theory vostfr" sur Google, faut faire combien de page avant d'arriver à une offre légale? tongue)


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#55 Le 25/07/2011, à 21:49

Neros

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

En même temps, retrouver le mot-clé "vostfr" dans une offre légale, faut pas rêver tongue


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#56 Le 25/07/2011, à 21:56

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Neros a écrit :

En même temps, retrouver le mot-clé "vostfr" dans une offre légale, faut pas rêver tongue

neutral
S'ils croient qu'on va se faire ch*** à taper "version originale sous titrée en français" alors que ça fait 10 ans que sur Internet ça s'appelle "vostfr" ils se mettent les droits d'auteur dans le DRM jusqu'au domaine public.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#57 Le 25/07/2011, à 22:10

Neros

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Oui mais ils s'en tapent de comment les internautes appellent les choses, ils n'ont pas à s'adapter mais c'est aux autres de le faire tongue

Dernière modification par Neros (Le 25/07/2011, à 22:12)


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#58 Le 25/07/2011, à 22:13

Ras'

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :

J'en ai entendu parler comme d'une série de geeks, mais j'ai jamais regardé.

(Devinette: en tapant "The big bang theory vostfr" sur Google, faut faire combien de page avant d'arriver à une offre légale? tongue)

J'suis rassuré, j'ai cru que tu n'en avais même pas entendu parler, ça m'aurais un peu inquiété ^^
Sinon je sais pas, j'n'utilise pas d'offre légale big_smile J'achèterais les DVD un d'ces 4.


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#59 Le 25/07/2011, à 22:17

Neros

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Acheter des CD ? Genre ces trucs en plastique d'une autre époque ? yikes


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#60 Le 25/07/2011, à 22:22

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Ras' a écrit :

Sinon je sais pas, j'n'utilise pas d'offre légale big_smile J'achèterais les DVD un d'ces 4.

Méfie toi: j'ai entendu dire que les DVD faisaient partie de ce qu'on appelle l' "offre légale" neutral

Sinon, on est en train de faire du hors-sujet comme des gorets depuis euuuuh... le début. tongue


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#61 Le 25/07/2011, à 22:31

Ras'

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Si t'acceptais mes avances on pourrait arrêter le HS et parler d'amour un peu.













Bon allez, j'arrête tongue


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#62 Le 25/07/2011, à 23:14

cbrunos

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Neros a écrit :

Acheter des CD ? Genre ces trucs en plastique d'une autre époque ? yikes

Paraît que c'est fait avec des dinosaures morts.


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#63 Le 25/07/2011, à 23:31

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

cbrunos a écrit :
Neros a écrit :

Acheter des CD ? Genre ces trucs en plastique d'une autre époque ? yikes

Paraît que c'est fait avec des dinosaures morts.

Oui, et à partir d'antimatière aussi. Pour ça que, de nos jours, l'univers ne contient plus que de la matière: on a bouffé l'antimatière pour faire des CD.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#64 Le 26/07/2011, à 09:07

oleg

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Pour reprendre le titre du topic et rester fidèle à l'esprit du premier post : "Site de rencontres, coin de névrosés ?"

Personnellement, il m'est arrivé de répondre à quelques annonces de rencontres sur journaux (mais  je n'ai jamais eu recours aux sites de rencontres sur Internet).

Et puis j'ai carrément laissé tomber trouvant que c'est toujours le même cirque, la même comédie, plus ou moins bien jouée par les protagonistes : trop de décalage entre "l'affichage" dans l'annonce  et la réalité sur le terrain.

Avec quelque chose qui traîne au fond et que je trouve vraiment  démoralisant : ce côté "deux solitudes reléguées par la vie moderne du chacun pour soi, cherchant à s'oublier l'une dans l'une  l'autre et ayant quelques vices cachés pour en être réduits à se trouver par ce mode artificiel de rencontre , non ? " qui me chiffonne un peu.

Et c'est ce que j'ai ressenti en voyant ce film que j'aime beaucoup "La fabrique des sentiments" au moment des séquences de speed dating : ce côté tristounet de la rencontre "fabriquée", ces duos qui s'expertisent, qui se qualifient, qui se jaugent en quelques minutes, à la limite comme cela se ferait dans une campagne de recrutement en entreprise où chacun cherche à trouver sa place.

Cela dit, O.K, ne me sautez pas dessus, oui je sais on peut être pragmatique et c'est un moyen comme un autre d'espérer rencontrer l'âme soeur quand on n'a ni le temps, ni l'envie de procéder autrement : d'accord, il est normal de l'utiliser et d'y croire. (Pour rester dans le droit fil du post qui ouvre le topic, je ne parle pas là des "plans culs", cà c'est autre chose...)

Le souci, c'est quand même quand on a recours à ce genre de sites de rencontres parce que (par exemple pour une femme proche de la quarantaine alertée par "l'horloge biologique") une sorte d'urgence presse et qu'il "faut qu'on trouve", vite ! Parce que cela donne un caractère forcé et pas du tout naturel aux choses...

Et puis, même si la rencontre faite grâce à un site de rencontre s'avère ensuite positive, il y aura toujours ce marqueur originel d'une rencontre initiale fabriquée.

A mon avis, et d'après ma petite expérience, les plus belles rencontres sont toujours celles qui se font dans la vie réelle, dans la vraie vie, sans préméditation, sans calculs préalables, les rencontres qui vous "tombent" dessus sans que vous l'ayez cherché.

C'est alors qu'on se sent libre, sans "complexes", c'est alors que  des centaines de choses se passent qui dépassent et qui permettent de se révéler à soi-même sous un autre jour, de s'étonner quand on voit de quoi on peut être capable : et dans ce cas, il y aura toujours un marqueur originel de la rencontre, naturel, fortuit, guidé par le hasard (même si, mais c'est un autre sujet, on peut penser qu'il n'y a pas de hasard d'une rencontre, au fond, et que "tout était écrit" en raison du fait que les rencontres qui peuvent donner lieu à un coup de foudre ont plus de chances de se passer entre des gens qui fréquentent, par exemple,  les mêmes milieux socio-culturels: là c'est la sociologie qui parle...)

A propos de sociologie, il me plaît de relever ce propos d'un sociologue (Michel Bozon) au sujet du "miracle" de la rencontre amoureuse qui donne lieu à un coup de foudre :

" Il n'en est pas moins vrai que des régularités peuvent être repérées jusque dans la coup de foudre. En interrogeant des personnes qui vivaient en couple, nous nous sommes rendus compte que le coup de foudre, lorsqu'il se produisait, survenait essentiellement dans les lieux ouverts : là où il y a foule. Et presque jamais dans les lieux fermés -une réunion de famille- ou semi-ouvert : l'entreprise, une association. Pour qu'il y ait foudre, il faut qu'il y ait foule."

(Entretien du sociologue Michel Bozon avec le philosophe Baptiste Morizot)

Vous avez entendu ?  "Pour qu'il y ait foudre, il faut qu'il y ait foule". Moi je trouve cette formule très belle  à vivre, et à expérimenter.

Et personnellement, la foule moi je la vois plutôt dans la vraie vie que sur des sites de rencontres.

Le problème actuel (et qui à mon avis est un vrai problème) est que la foule se coupe de plus en plus d'elle- même  quand on voit que chacun dans la rue est désormais rivé à son téléphone portable, où à son ordinateur portable, où à sa tablette tactile, où muré dans les écouteurs de son walkman et que chacun semble justement tout faire pour fuir le regard de l'autre dans la rue, que chacun fait tout pour se couper du monde dès qu'il sort dans la rue, (comme si tout ce qui pouvait venir de l'extérieur ne pourrait qu'être agression),  que chacun  fait tout pour se protéger de toute venue de quelque chose d'extérieur et qu'après, le soir quand il rentre chez lui, qu'il passe des heures à essayer de combler sa solitude en allant dans des sites de rencontres via l'outil informatique.

Moi je m'en fous, et parce que je suis aussi photographe dans l'âme, je continue à regarder mes prochains dans la rue et quand je vois une belle fille ou une belle femme et ben ça me fait du bien et j'aimerais courir la remercier.

Je vais même aller plus loin dans ma réflexion : les plus belles rencontres sont peut-être bien les plus courtes, celles qui sont  sans lendemain, totalement fortuites, gratuites et  sans suites.

Je me souviens d'avoir croisé un matin lumineux dans une rue de Prague, une jeune  tchèque qui m'a littéralement foudroyé et  coupé le souffle par sa beauté naturelle, pas du tout arrogante et terriblement saine et accessible.

La "rencontre", si j'ose dire, n'a duré que deux ou trois secondes, le temps que je la voie venir, le temps que je la croise et que j'en reste estomaqué : elle m'a brièvement remarqué aussi mais moi je n'ai pu que ralentir le pas  pour encaisser le choc...je n'aurais jamais pu me retourner sur elle et m'engager sur ses pas tant j'étais suffoqué !

Maman, Papa, à l'aide ! Jamais je ne l'oublierai ! Et tant mieux si je ne me suis pas ensuite décidé de courir après elle pour essayer de faire sa connaissance : je suis à peu près certain que tout aurait été alors un peu "moins bien".

C'est peut-être ça aussi la rencontre: un visage, un corps croisé en une seconde dans une apparence fugace, mais éternelle aussi parce que cet instantané on ne l'oubliera jamais.

Bon, tout ça c'est juste ma façon de voir à partir d'une part de vécu.

Pour le reste, chacun fait comme il peut et comme il le sent, bien sûr...

Good Day ! Sunshine ! wink

Edit : à propos de belles histoires d'amour (qui dure), je conseille sans réserve un film que j'ai trouvé très beau ce week-end :  "Un amour de jeunesse" = http://www.dailymotion.com/video/xj165y … ortfilms;)

Dernière modification par Checky (Le 26/07/2011, à 09:11)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#65 Le 26/07/2011, à 11:04

kleim

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :

Moralité: faites les gros geeks barbus, n'acceptez de parler aux gens que via Jabber sur un serveur IPv6 only avec échange de clef GPG.

Chaud ! Moi je n'échange jamais ma clef GPG le premier soir. Question de principe big_smile


Asus G51VX , LDLC Vulcain SM1-1-H25, BeagleBoard-xM sous Arch Linux.
Un ordinateur sans Windows, c'est comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Hors ligne

#66 Le 26/07/2011, à 12:08

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

@Checky:

En vrac.
- Concernant le sentiment d'étrangeté d'une rencontre provoquée, c'est AMHA une simple question d'habitude, d'éducation, de conventions. Je réfute totalement ta mention de "vice cachés". Ce qu'on va montrer dans une annonce ou sur Internet est différent de ce qu'on montre dans une rencontre stochastique.
La première chose que les gens voient ici c'est ton avatar (est-ce toi?), ta signature, ton style. Tu dégages une certaine impression d'être posé, mature, cultivé et épicurien.
Si on te croise dans la rue, tu ne donnes pas forcément la même impression: on verra d'abord ton apparence physique (qui ne dépend pas de toi, mais de tes gènes), et tes vêtements (qui sont l'aspect le plus falsifiable d'un être humain).
Si je devais qualifier l'une de ces impressions de fausse ou de "vice caché", c'est sur l'apparence physique que je taperais. Parce qu'elle en dit beaucoup moins sur ce que tu es vraiment. Tu es "apparu" sur terre avec ton corps physique, tes gènes, ton contexte socio-économique (qui va grandement déterminer si tu roules carosse et costard ou pas), mais tu "existes" sur ce forum wink

- Tu n'as pas tort sur le fait qu'on se ferme du monde, mais d'un autre côté (et je ne cherche pas à me faire l'avocat du diable): les passants et passantes que tu croises dans la rue, dans les transports, ne sont pas forcément disponibles à une rencontre, voire même à un échange de regard. Ils sont là, bien souvent, pour aller d'un point à un autre de l'existence. Même s'il est parfois possible de démarrer une rencontre, avec de bonnes surprises, on peut aussi comprendre que quelqu'un ait envie de se déplacer avec sa bulle de musique et sa coquille de solitude. Il y a des jours où j'apprécie de démarrer la conversation sur un détail qui me touche (reconnaître une langue étrangère dans une discussion, repérer un message réservé à certains initiés sur un tee-shirt, raconter à un ami une blague peu connue et m'apercevoir que quelqu'un dans le bus la connaît et sourit en nous écoutant..), mais il y a des jours où j'ai juste envie qu'on me foute la paix et qu'on me laisse écouter ma musique.

À contrario, aller sur un site de rencontre c'est signaler explicitement sa disponibilité. La relation n'est plus le fruit du hasard (espérer rencontrer quelqu'un en marchant dans la rue) et soumise à un risque (celui de déranger), elle est au contraire favorisée par des filtres de compatibilité (fumeur/non fumeur, opinions politiques, ville de résidence..) et la prise de contact est explicitement permise. On peut regretter cette rationalisation des rencontres, mais mon côté optimiste me fait dire que ça ne devrait pas empêcher une belle histoire de naître ainsi. Autrement dit, si deux personnes ont quelque chose à partager, la façon dont elles se retrouvent est secondaire.

Checky a écrit :

Et tant mieux si je ne me suis pas ensuite décidé de courir après elle pour essayer de faire sa connaissance : je suis à peu près certain que tout aurait été alors un peu "moins bien".

Ouf, le romantisme n'est pas mort. Merci smile

Dernière modification par ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; (Le 26/07/2011, à 12:09)


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#67 Le 26/07/2011, à 13:51

xabilon

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Tu penses que ce qu'on montre sur internet est plus vrai et sincère que ce qu'on montre IRL ?
Tu pars tout de même du principe très très discutable que, sur internet, personne ne ment ...
Bien sûr on peut aussi mentir IRL, mais sur le net c'est beaucoup plus facile.
IRL il n'y a pas que le sens de la vue qui entre en jeu ; l'ouïe, le toucher, l'odorat recueuillent des informations sur la personne.

Ensuite, tu as une conception de "l'être" que je ne partage pas non plus. Mes gènes, mon physique, c'est "moi" tout autant que mes opinions ou mes sentiments.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

En ligne

#68 Le 26/07/2011, à 14:32

mimoun

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :
Ras' a écrit :

Tu n'connais pas ?
Pour de vrai ? neutral

J'en ai entendu parler comme d'une série de geeks, mais j'ai jamais regardé.

yikes La loose.

Hors ligne

#69 Le 26/07/2011, à 17:21

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Mudochon a écrit :

Leonard Hofstadter tombe pas mal de gonzesse dans The Big Bang Theory, donc tout espoir n'est pas perdu  tongue

La théorie du repoussoir (Sheldon, en l'occurence). Leonard a l'air humain en comparaison de ce... type.

(Suis fan de la série, du coup tongue)

Dernière modification par ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; (Le 26/07/2011, à 17:57)


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#70 Le 26/07/2011, à 18:08

Grünt

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

xabilon a écrit :

Tu penses que ce qu'on montre sur internet est plus vrai et sincère que ce qu'on montre IRL ?
Tu pars tout de même du principe très très discutable que, sur internet, personne ne ment ...

Il y a déjà eu une discussion à propos des identités virtuelles sur Internet, dont la conclusion est qu'il est délicat de mentir, du moins sans devenir fou.

Les menteurs savent tous que leur cathédrale finit par se casser la gueule.

Bien sûr on peut aussi mentir IRL, mais sur le net c'est beaucoup plus facile.

Oui.. disons que j'étais dans une optique où la prise de contact via Internet est une phase plus longue que le fait de s'intéresser à quelqu'un IRL. Ce n'est pas forcément vrai.

IRL il n'y a pas que le sens de la vue qui entre en jeu ; l'ouïe, le toucher, l'odorat recueuillent des informations sur la personne.

Informations qui peuvent être fausses, falsifiées (odeur? parfum) ou trompeuses: voix douce et gros connard derrière, ou l'inverse.

Ensuite, tu as une conception de "l'être" que je ne partage pas non plus. Mes gènes, mon physique, c'est "moi" tout autant que mes opinions ou mes sentiments.

J'ai une conception de l'être qui s'attache davantage à ce que nous sommes, ce que nous pensons, ce que nous décidons de faire, qu'à ce dont nous avons hérité malgré nous.
Et, plus le temps passe, plus j'accorde d'importance aux qualités humaines des individus, en comparaison de leur aspect "tape à l'oeil".

Tout dépend de ce qu'on recherche, peut-être: pour une aventure d'un soir, c'est peut-être logique de privilégier les impressions physiques. Pour construire une histoire avec quelqu'un, AMHA, la compatibilité se place davantage sur le plan des idées. Et je maintiens qu'Internet est aussi efficace qu'une rencontre IRL pour connaître quelqu'un sentimentalement, et qu'il a l'avantage de ne pas ajouter le bruit de la réalité physique. Ce bruit étant: la tête avec laquelle les gens sont nés, leur milieu socio-économique, le parfum qu'ils vont mettre, l'endroit où on les rencontre qui va donner une ambiance à la rencontre..


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#71 Le 26/07/2011, à 18:37

xabilon

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Je crois qu'on touche à une différence fondamentale de concept entre toi et moi.

Les échanges de sentiments par média interposés ne datent pas d'internet. Depuis tout temps des relations par correspondance ont existé, certaines célèbres et la plupart du temps sincères.
À mon avis ce n'est pas du tout le même genre de relation. Parfois c'est compatible avec une relation physique, parfois pas. Et souvent le but de ces relations "épistolaires" n'était même pas la rencontre physique, mais la rencontre intellectuelle.

Pour moi, un être est un tout, et ce ne sont que différentes facettes qui sont exposées en fonction du milieu qui sert à l'échange. Un sentiment valable au sujet de quelqu'un dans son être passe, pour moi, par une connaissance de ces différentes facettes, et la mise en balance inconsciente de celles-ci entre elles pour donner un global.

Tu peux contacter une personne formidable, mais qui a une orthographe de cochon ; si l'échange se limite à l'écrit, chez certains ça biaise l'opinion.

Dernière modification par xabilon (Le 26/07/2011, à 19:21)


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

En ligne

#72 Le 26/07/2011, à 18:51

Ras'

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :
xabilon a écrit :

Tu penses que ce qu'on montre sur internet est plus vrai et sincère que ce qu'on montre IRL ?
Tu pars tout de même du principe très très discutable que, sur internet, personne ne ment ...

Il y a déjà eu une discussion à propos des identités virtuelles sur Internet, dont la conclusion est qu'il est délicat de mentir, du moins sans devenir fou.

Les menteurs savent tous que leur cathédrale finit par se casser la gueule.

Sans aller jusqu'à "mentir", on peut aussi se comporter différemment sur le net que dans la vie, ne serait ce qu'au niveau de la timidité ou du charisme...


Va t'faire shampouiner en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#73 Le 26/07/2011, à 19:15

src

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Hum, je suis un névrosé alors. Mais je commençais à m'en douter, vu mon penchant pour le monde Linux, la science fiction, et depuis peu j'entre en phase terminale avec NetBSD.

Mais sérieusement c'est vrai qu'il y a des cas...


Actuellement sur Manjaro Xfce (amd64)
Serveur sur FreeBSD 10 (i386) + Debian GNU/kFreeBSD.
http://maniatux.fr

Hors ligne

#74 Le 26/07/2011, à 20:53

alex2423

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :

Tout dépend de ce qu'on recherche, peut-être: pour une aventure d'un soir, c'est peut-être logique de privilégier les impressions physiques. Pour construire une histoire avec quelqu'un, AMHA, la compatibilité se place davantage sur le plan des idées. Et je maintiens qu'Internet est aussi efficace qu'une rencontre IRL pour connaître quelqu'un sentimentalement, et qu'il a l'avantage de ne pas ajouter le bruit de la réalité physique. Ce bruit étant: la tête avec laquelle les gens sont nés, leur milieu socio-économique, le parfum qu'ils vont mettre, l'endroit où on les rencontre qui va donner une ambiance à la rencontre..

Je dirais que c'est plutot un défaut. Avec Internet, tu es obligé uniquement de manière verbalement alors qu'IRL, tu peux jouer sur le plan non verbal (un sourire par exemple). Il faut etre très bon pour raconter parce que tout se passe de manière verbale.

Est ce que les sites de rencontres, c'est plus plan cul ou relation longue ? Cela, je ne sais pas. Je suis en train de tester pour le moment.

Hors ligne

#75 Le 26/07/2011, à 21:37

Sopo les Râ

Re : Sites de rencontres, coin de névrosés?

Un excellent site de rencontre qui n'a pas été cité.

ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users;, tu pourrais y trouver ton bonheur. wink


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

Haut de page ↑